TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE"

Transcription

1 TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit Gaëlle Rual TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 1

2 TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE : LA RÉVOLUTION TER MENÉE PAR LES RÉGIONS ET SNCF Depuis le transfert de la responsabilité des transports régionaux aux Régions en 2002 et sous leur impulsion, la mobilité régionale a bénéficié d un essor hors norme avec une progression de 20% de l offre et de 55% du nombre de voyageurs. Les investissements des Régions sur la période, dont plus de 9 milliards d euros dans l achat de nouveaux trains, ont permis de faire du TER, une offre de qualité appréciée des voyageurs 84% des clients se déclarent satisfaits. Après plus de 10 ans d un développement continu, tandis que perdure la crise qui touche la France, la baisse des dotations de l Etat amène les Autorités Organisatrices à refonder avec SNCF les bases d un nouvel équilibre : LA NOUVELLE DONNE TER Portée par le plan stratégique Excellence 2020 dont l une des trois priorités est consacrée aux trains du quotidien, l ambition de SNCF pour TER est de bâtir pour et avec les Régions, Autorités organisatrices des Transports régionaux un nouveau modèle pour le TER de demain, un service public de mobilité encore plus performant, innovant, économique pour la collectivité et accessible au plus grand nombre. TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 2

3 LA QUALITÉ DE SERVICE, CHALLENGE DU QUOTIDIEN TER transporte chaque jour un million de voyageurs. Leur sécurité, celle des agents et des matériels, l information des clients et la régularité constituent les fondamentaux du service SNCF. LA RÉGULARITÉ Stabilisée autour de 92% des trains à l heure en moyenne depuis 3 ans, la régularité est un enjeu essentiel de la qualité de service vécue par les voyageurs trains TER circulent chaque jour et ils peuvent être confrontés à des aléas aussi divers que les intempéries (0,76% en 2013), les actes de malveillance ou les intrusions (0,72%), les attentes de correspondances (0,33%), l affluence voyageur (0,21%) ou encore les défaillances de matériel (1,13%). Le premier trimestre 2014 marque une nette amélioration avec un résultat en cumul de 92,3% des TER arrivés à l heure (tableau Résultats régularité TER en annexe). SNCF se fixe pour objectif de gagner un point de régularité en moyenne d ici à deux ans par rapport au résultat 2013 soit une régularité moyenne de 93%. Cela impliquera la mobilisation de l ensemble de la chaîne de production et des acteurs qui conçoivent le service TER. Concrètement, la mise en service progressive des matériels RÉGIOLIS et REGIO2N permettra de retirer du service les trains les plus fragiles ; les actions menées dans les ateliers de maintenance avec par exemple l organisation du travail de nuit et le week-end ou encore les travaux de rénovation menés sur les infrastructures en 2014 plus de 1000 chantiers seront engagés sur tout le territoire (carte en annexe) permettront d améliorer globalement la régularité et d atteindre cet objectif. TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 3

4 DES SERVICES À LA CARTE Un dynamisme commercial et l ambition d offrir un service de porte à porte assisté par les nouvelles technologies. Appuyé par l ambition et les investissements des Régions, l engagement des agents SNCF au service des TER a permis d en faire une offre de qualité au service de la mobilité régionale et des collectivités. L apport des nouvelles technologies permet aujourd hui de préparer les services complémentaires au voyage et souvent devenus indispensables comme l achat à distance ou l information en continu et en temps réel. Sur la période , il s agit pour SNCF d aller encore plus loin dans la personnalisation des services de mobilité pour construire avec chaque Région, un système de transport optimisé et performant basé sur la complémentarité des modes et des services. TER MOBILE TER Mobile est une application SNCF destinée aux clients TER. Elle leur permet désormais de préparer leur déplacement «de porte à porte» en saisissant simplement leur adresse de départ et celle de destination pour obtenir les horaires des trains mais également des modes urbains qu ils devront emprunter, d être informé en temps réel sur la circulation de leur train ou encore d acheter leur billet de train. TER Mobile donne des renseignements sur les 5000 gares et arrêts et 7500 trains TER quotidiens. Le service de recherche d itinéraires incluant les transports en commun est le fruit d un partenariat avec sept conseils régionaux : Bourgogne, Haute- Normandie, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-De-Calais, Pays de la Loire et Poitou-Charentes, il couvre aujourd hui plus de 260 villes. L application TER Mobile enregistre 2 millions de visites par mois, elle a délivré notifications de modification de circulation en mars LA TECHNOLOGIE NFC DANS LES TÉLÉPHONES POUR UN VOYAGE «SANS CONTACT» La technologie NFC sur smartphone se développe progressivement. La France compte aujourd hui près de 6 millions de mobiles NFC (source Observatoire du sans contact février 2014). Dès le mois de juin prochain, TER proposera à ses clients d acheter un billet sur mobile, de le stocker dans la puce de leur téléphone portable NFC et de le valider directement lors de leur voyage. Ce service sera proposé en Basse-Normandie dès le mois de juin, puis en Haute Normandie, Lorraine, Alsace et Aquitaine avant la fin de l année. TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 4

5 20 RÉGIONS, 20 CONVENTIONS, 20 ÉQUIPES DÉDIÉES : SNCF SE DÉCENTRALISE SNCF et 20 Régions françaises ont signé une convention pour l exploitation des services ferroviaires et routiers TER sur leur territoire pour un montant global de 2,3 milliards d euros annuels. Chaque convention est spécifique en termes de durée, conditions d exercice et modalités contractuelles à la Région avec laquelle elle a été signée (voir carte ci-dessous). CARTE DES CONVENTIONS D EXPLOITATION TER TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 5

6 DES ÉQUIPES DÉDIÉES, DES LEVIERS DE DÉCISIONS AU PLUS PRÈS DES COLLECTIVITÉS Par le transfert des missions jusqu à présent assurées à l échelon national, par le renforcement des équipes SNCF locales et le développement de leur savoir-faire, SNCF s engage dans un processus de décentralisation qui offre à chaque Région une plus grande réactivité de la part des équipes SNCF régionales. Combinée avec un travail d optimisation industrielle des outils de production et de maintenance, des matériels roulants ou encore de la distribution, cette décentralisation qui sera aboutie à la fin de l année, permettra un gain de productivité de 12% sur 5 ans. L optimisation industrielle mise en œuvre par exemple dans les ateliers de maintenance des matériels peut amener à étudier avec les Régions, le dimensionnement de certains sites, leur emplacement et les possibilités de coordination avec les autres ateliers au plan national. (Voir carte à ce jour, d autres projets étant en cours de finalisation). CARTOGRAPHIE DES TECHNICENTRES TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 6

7 LE NOUVEL ÉQUILIBRE : DÉCENTRALISATION ET TRANSPARENCE La décentralisation des missions s accompagne d une identification fine des charges et des recettes attachées à l offre TER : Transparence financière, par l affectation directe des charges de maintenance, de conduite ou d accompagnement des trains (chefs de bord) ; Réduction des frais de structure ; Réactivité : l Activité TER est responsable des moyens et de la manière de les utiliser en réponse à une demande de la Région ; Performance industrielle et commerciale locale autour du contrat ; Adaptation aux enjeux des Régions pour toutes les raisons évoquées ci-dessus. La Décentralisation est un accélérateur pour la mise en œuvre des différents leviers du programme d action Excellence TER 2020 au service des Régions, en rendant davantage possible les sauts de performance nécessaires au contrat et bien sûr la transformation du fonctionnement de l entreprise. Pour Alain Le Vern, Directeur général SNCF Régions et INTERCITÉS, «Décentralisation et transparence, ce sont des leviers essentiels de transformation de SNCF au service des Régions. Je suis personnellement allé à la rencontre de chaque président de Région pour faire le point sur les sujets positifs mais aussi parfois plus sensibles rencontrés localement, j ai engagé un travail de transformation interne avec les équipes SNCF, j ai présenté ma feuille de route à l Association des Régions de France le 11 mars dernier et au Conseil d Administration de SNCF le 27 mars, les choses se mettent en place pour construire ensemble la nouvelle donne TER au service des voyageurs.» Une direction générale décentralisée Début 2016, la Direction Générale Régions et INTERCITÉS, qui assure le pilotage des 20 Activités TER, déménagera à Lyon pour se rapprocher des problématiques régionales. Elle continuera d assurer la transversalité des échanges entre Activités TER et des entités nationales de SNCF vers les Activités pour assurer leur pilotage stratégique et financier, réaliser l accompagnement RH et métier indispensable à leur développement et conduire une politique d innovation ambitieuse. TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 7

8 RÉGIOLIS ET REGIO2N, DEUX NOUVEAUX MATÉRIELS POUR ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES TER Depuis 2002, 90% du parc de matériel a été renouvelé ou modernisé par les Régions. En 2014, deux matériels TER «nouvelle génération» seront mis en service. 12 Régions ont commandé le matériel RÉGIOLIS soit 182 rames à Alstom Transport, et 9 Régions le matériel REGIO2N, soit 159 rames à Bombardier Transport, pour un montant total de plus de 3 milliards d euros. Dès le 22 avril prochain, RÉGIOLIS entrera progressivement en circulation commerciale dans les Régions Aquitaine, Alsace, Lorraine et Picardie. Le matériel Regio2N circulera à partir de l automne DES RAMES CONFORTABLES, COMMUNICANTES ET ACCESSIBLES Modulables, accessibles à tous et communicants, lumineux et spacieux, puissants et écoresponsables, RÉGIOLIS et REGIO2N combinent le meilleur de la technologie et du design au service des voyageurs. Ils ont été conçus à partir des attentes exprimées par les clients en matière d information et de confort à bord. Pensés pour minimiser l empreinte écologique du transport, ces matériels TER de nouvelle génération sauront répondre aux attentes des voyageurs et des collectivités et évoluer en même temps que leur environnement. Confort et services pour les RÉGIOLIS Les rames RÉGIOLIS offrent aux voyageurs confort et services : température homogène, réduction du bruit et des vibrations, fluidité et espace, capacité en places assises optimisée, espaces bagages augmentés ou encore liseuses individuelles et prises électriques accessibles dans toutes les voitures. Grande capacité et adaptabilité pour le REGIO2N Les rames REGIO2N à 2 niveaux sont spécifiquement conçues pour les transports périurbains et «inter villes» et adaptées aux flux importants de voyageurs en zones denses. Au-delà de sa capacité de 35% supérieure à celle d un train classique à deux niveaux, le REGIO2N offre également aux voyageurs un grand confort et des services : liseuses, prises électriques, DES ÉQUIPES MOBILISÉES POUR ACCUEILLIR LES NOUVEAUX MATÉRIELS TER Agents de maintenance, conducteurs, chefs de bord, agents de sécurité, commerciaux ou d escale : les personnels SNCF sont prêts à accueillir RÉGIOLIS et REGIO2N. Au-delà de leur formation pour s adapter aux nouveaux matériels, le saut technologique de ces derniers implique de nouveaux gestes métiers pour tous. Par exemple, la maintenance s effectue en hauteur pour les agents car une grande partie de la technique se situe désormais sur le toit des trains (transformateur, compresseur, moteurs diesel, ), les conducteurs apprennent à séparer des rames accouplées, les chefs de bord et agents d escale à s approprier les nouveaux services proposés à bord au voyageur, TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 8

9 Pour entretenir ces trains «nouvelle génération», SNCF a adapté ses centres de maintenance existants et a construit cinq nouveaux ateliers à Mulhouse, Toulouse, Granville, Nantes et Bordeaux. Un investissement de 225 millions d euros, financé en grande partie par les Régions. Aujourd hui, il existe environ 40 séries de matériels TER différents. En réduisant leur nombre aux environs de cinq, l exploitation sera plus robuste. Au-delà de la mobilisation des équipes et des moyens matériels, SNCF voit donc l arrivée de ces matériels comme une opportunité de rationaliser sa production : un investissement des Régions bénéfique pour tous, Autorités Organisatrices, SNCF et surtout clients. TER REGIO2N RÉGIONS AYANT COMMANDÉ LE REGIO2N Aquitaine, Bretagne, Centre, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, Pays de la Loire, Picardie, Provence-Alpes Côte d Azur, Rhône-Alpes. TER RÉGIOLIS RÉGIONS AYANT COMMANDÉ LE RÉGIOLIS Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Franche Comté, Haute-Normandie, Lorraine, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charentes et Provence-Alpes Côte d Azur. TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 9

10 LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE, ENJEU DE TOUTE L ENTREPRISE On estime à 300 millions d euros le coût annuel de la fraude pour SNCF. Sur le périmètre TER, un point de fraude gagné sur l ensemble des 20 régions représente 15 millions d euros de recettes supplémentaires. La lutte contre la fraude est un des leviers du développement et de préservation des recettes et donc de la contribution publique. C est également un signe de considération vis-à-vis de la majorité des voyageurs qui paient leurs titres de transport. SNCF travaille avec les Régions et l Etat à la mise en œuvre d un ensemble de mesures qui interviendront sur toute la chaîne de voyage pour inciter les personnes qui voyagent sans titre valable à se mettre en règle. Concrètement, ces actions pourraient par exemple se traduire par la réduction de la durée de validité des billets de 61 jours aujourd hui à 7 jours; la mise en place de règles de régularisation à bord plus dissuasives (25 pour un billet non composté utilisé un autre jour que le jour d achat aujourd hui), des contrôles mieux ciblés à différentes étapes du voyage ; un travail avec l Etat pour améliorer le taux de recouvrement des PV qui est actuellement de 11,6% seulement ou encore le développement de l usage de nouvelles technologies tant pour l achat des titres de transport que pour le contrôle. Pour TER, ces mesures permettront de réduire le taux de fraude de 35% d ici à TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 10

11 TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE ANNEXES AU DOSSIER DE PRESSE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE 11

12

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE

AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE AVANT, PENDANT ET APRÈS VOTRE VOYAGE ÉDITION JUILLET 2013 LA GARANTIE VOYAGE PARCE QUE VOUS VOYAGEZ AVEC NOUS, NOUS SOMMES À VOS CÔTÉS POUR VOUS INFORMER, VOUS RÉPONDRE ET VOUS PRENDRE EN CHARGE. AVANT,

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

De nouveaux trains hybrides améliorent la desserte de la ligne Meaux - La Ferté-Milon

De nouveaux trains hybrides améliorent la desserte de la ligne Meaux - La Ferté-Milon Communiqué de synthèse Paris, le 18 septembre 2010 De nouveaux trains hybrides améliorent la desserte de la ligne Meaux - La Ferté-Milon Aujourd hui samedi 18 septembre, un nouveau train AGC hybride est

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE

Présentation du Programme PHARE Présentation du Programme PHARE Le programme PHARE : des gains pour la qualité de l offre de soins Le contexte du programme PHARE Les achats hospitaliers représentent 18 Md, second poste de dépenses des

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉGIOLIS SUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE

DOSSIER DE PRESSE RÉGIOLIS SUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE DOSSIER DE PRESSE RÉGIOLIS SUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE Une nouvelle génération de trains arrive pour une liaison interville D.R. Contact presse : Caroline Monnot attachée de presse Région Basse-Normandie

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

M o d e r n i s a t i o n MALAUNAY > HARFLEUR. Renouvellement. des Voies et du Ballast. Été 2010

M o d e r n i s a t i o n MALAUNAY > HARFLEUR. Renouvellement. des Voies et du Ballast. Été 2010 M o d e r n i s a t i o n MALAUNAY > HARFLEUR Renouvellement des Voies et du Ballast Été 2010 Pourquoi ces travaux? Afin d améliorer la circulation des trains, Réseau ferré de France (RFF), en tant que

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE D.R. Un nouvel atelier pour exploiter dans les meilleures conditions les rames Régiolis JUIN 2015 Contact presse

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

VOYAGEURS PROFESSIONNELS

VOYAGEURS PROFESSIONNELS VOYAGEURS PROFESSIONNELS Votre temps est précieux et vous souhaitez voyager dans les meilleures conditions de confort, tout en bénéficiant d avantages, de services exclusifs et de tarifs adaptés TGV a

Plus en détail

20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI

20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI 20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI Ordre du jour Actualité du TER : 15 Nouvelle convention Nouveau site participons.net Le schéma d accessibilité (3, 6, 9) Actualité

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale»

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Article 1 : Organisateur du concours L association France Energie Eolienne, située au 12 rue Vivienne, 75002 Paris, SIRET n 432 446

Plus en détail

VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT

VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT VOYAGER AU PRIX QUI VOUS CONVIENT Vous voyagez de temps en temps? Vous prenez le train assez souvent? Pour vous permettre de vous déplacer au prix qui convient le mieux à vos besoins, TGV propose un tarif

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2012 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...

Plus en détail

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION *****

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** SOMMAIRE 1.Offre de Formation Education Nationale 2.Offre de Formation par Apprentissage

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF.

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2010 2011 Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

F.F.V. Réunions fédérales/réunions Aff.Générales/ Réunion 24/03/2000

F.F.V. Réunions fédérales/réunions Aff.Générales/ Réunion 24/03/2000 F.F.V. Réunions fédérales/réunions Aff.Générales/ Réunion 24/03/2000 PARIS, le 11 Avril 2000 PROCES VERBAL REUNION AFFAIRES GENERALES DU 24 MARS 2000 Présents : MM. SIMON, MERIC, VILLEROT, MARLIOT, Mmes

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

LES MÉTIERS DU FERROVIAIRE EN ÎLE-DE-FRANCE LIVRET JEUNE

LES MÉTIERS DU FERROVIAIRE EN ÎLE-DE-FRANCE LIVRET JEUNE LES MÉTIERS DU FERROVIAIRE EN ÎLE-DE-FRANCE LIVRET JEUNE ÉDITO VOUS VOUS INTERROGEZ SUR VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL? QUEL MÉTIER VOUS CORRESPOND? QUELLES ÉTUDES ENTREPRENDRE? DE QUOI SERA FAIT VOTRE QUOTIDIEN?

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

VOYAGEURS PROFESSIONNELS

VOYAGEURS PROFESSIONNELS VOYAGEURS PROFESSIONNELS Vous qui êtes voyageur professionnel et qui souhaitez profiter de votre voyage dans les meilleures conditions de confort et de sérénité, tout en ayant la possibilité de travailler,

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Guide Pratique Les aides financières Travaux d amélioration et d entretien L HABITAT RÉCONCILIONS PROGRÈS ET ENVIRONNEMENT TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ENTRETIEN : DÉCOUVREZ LES AIDES FINANCIÈRES ET RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 14/10/08 16:44 Page 1 Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 exe_plaquette_jeunes.qxp ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

S ORIENTER DANS UNE GARE

S ORIENTER DANS UNE GARE S ORIENTER DANS UNE GARE SÉCURITÉ FERROVIAIRE Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 1 à 2 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, culture humaniste

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE

L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE PARIS / BORDEAUX / LILLE / LYON / NANTES / STRASBOURG / TOULOUSE Cette année encore près de 83% des étudiants

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

PRIORITE AU TRAIN DU QUOTIDIEN

PRIORITE AU TRAIN DU QUOTIDIEN PRIORITE AU TRAIN DU QUOTIDIEN LA MUTATION DE SNCF TRANSILIEN DEVIENT VISIBLE Le 8 avril 2015 Contact presse : Ghislaine Collinet 01 85 56 50 26 ghislaine.collinet@sncf.fr Transporter plus de 3 millions

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête

Plus en détail

SNCF : DES SERVICES POUR VOYAGER SEREINEMENT CET été

SNCF : DES SERVICES POUR VOYAGER SEREINEMENT CET été SNCF : DES SERVICES POUR VOYAGER SEREINEMENT CET été DOSSIER DE PRESSE - avril 2013 Plus de 20 millions de voyageurs prendront le train cet été pour se déplacer en France et en Europe. Dès à présent, il

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

REGION HAUTE-NORMANDIE

REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10

PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES. Grand Projet du Sud-Ouest. Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 PRÉFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES SOUS PREFECTURE DE BAYONNE Grand Projet du Sud-Ouest Réunion d'information intervenant dans le cadre du Groupe de travail GT 10 22 février 2012 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement.

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement. PREMIER MINISTRE MESURES POUR UNE ACCÉLÉRATION de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 Pour plus d'informations : www.gouvernement.fr Mesures pour une accélération de l investissement

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

COT & COGC de Paris Saint-Lazare

COT & COGC de Paris Saint-Lazare Organisme d accueil COT & COGC de Paris Saint-Lazare Interview du 13 Février 2013 avec Richard Goult Mail : richard.goult@sncf.fr Tel : 01 53 42 09 21 Présentation Le Centre Opérationnel Transilien (COT)

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN Commission Animation territoriale CNIG 28/01/2014 Marie-Louise ZAMBON IGN (chef du service des programmes à la direction des programmes civils

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail