COT & COGC de Paris Saint-Lazare

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COT & COGC de Paris Saint-Lazare"

Transcription

1 Organisme d accueil COT & COGC de Paris Saint-Lazare Interview du 13 Février 2013 avec Richard Goult Mail : Tel : Présentation Le Centre Opérationnel Transilien (COT) et le Centre Opérationnel de Gestion des Circulations (COGC) de Paris Saint-Lazare font partie intégrante de la Direction de la Circulation Ferroviaire (DCF), et plus précisément du Centre Régional des Opérations (CRO). La DCF, entité strictement indépendante au sein de la SCNF est chargée de la gestion du trafic et des circulations, ainsi que de l égalité de traitement des différentes Entreprises Ferroviaires (EF), dans un souci permanent de sécurité, de régularité, d équité et de non-discrimination vis-à-vis des différentes EF. En effet, une chartre nationale appelée Document de Référence du Réseau est signée par les EF et qui définit les règles de priorités, le choix des sillons où les EF ont le droit de circuler dans le but de gérer les conflits de circulation. Aujourd hui une vingtaine d Entreprises Ferroviaires EF sont autorisées à circuler sur le réseau ferré national, pour une écrasante majorité dans le transport de Fret. Cinq EF circulent très régulièrement sur le réseau Saint-Lazare avec l EF SNCF la plus majoritairement représentée. Il existe une vingtaine de CRO en France, dont, bien entendu, celui de Saint-Lazare implanté au cœur du bâtiment historique. Il fonctionne 24h/24, tous les jours de l année et assure la gestion opérationnelle de son territoire. C est la 3ème région la plus dense dans le monde avec voyageurs par jour derrière Paris Nord et Chicago.

2 Historique Réseau Ferré de France (RFF) est le propriétaire de gestionnaire des infrastructures du réseau ferré national depuis Dans un contexte d ouverture à la concurrence et afin d être conforme et répondre aux évidents critères d impartialité de la Loi sur l Organisation et la Régulation des Transports Ferroviaires (ORTF) du 8 décembre 2009 qui transpose en droit français certaines directives européennes, RFF et SNCF ont décidé de créer la Direction de la Circulation Ferroviaire (DCF) le 1er janvier Missions du COT et COGC Le COT assure trois missions fondamentales : Gérer les moyens de production (matériels et humains). Adapter son propre plan de transport. Informer les voyageurs. Le COGC a lui les missions suivantes : Assurer la fluidité du trafic. Rendre compte de l état du trafic. Gérer les incidents et les conflits. Assurer le respect des règles. Acteurs Le COGC compte à lui seul une trentaine d agents, se relayant toute les 8h afin d assurer en continu les différents services. Au sein de ces agents, 22 suivent le roulement défini à l année tandis que les 8 restant sont en réserve afin d effectuer des remplacements rapides si nécessaire. Il y a 6 agents en semaine, 4 les nuits, 4 le samedi et 3 le dimanche. Il faut rajouter à cela le COT et la régie informatique qui totalisent 45 agents. Les deux centres sont pourvus de postes bien précis détaillés ci-après avec des rôles bien définis. Les acteurs du COGC Le Régulateur suit en temps réel la circulation des trains et s assure du respect de la régularité et de la succession des trains. Trois régulateurs sont disponibles en permanence et gèrent plus de 800 km de voies sur lesquelles circulent 2000 trains quotidiens. Le Régulateur utilise en cas d incident tous les moyens mis à sa disposition pour rétablir aussi vite que possible un trafic normal en réaffectant de façon optimale et selon des règles précises la capacité disponible pour les Entreprises Ferroviaires. Il a donc la possibilité de faire limiter ou supprimer un train, modifier son itinéraire, sa mission, ou modifier l ordre théorique de succession des trains en accord avec l EF concernée. Le régulateur autorise l'accord des planches travaux prévues à l'avis journalier Travaux. Celles-ci ne peuvent être accordées au service de Maintenance avec plus de 15 mn de retard. Le régulateur peut accorder des travaux hors-programme en cas de travaux urgents de relève de dérangements. Le Régulateur est donc en contact permanent avec les postes d aiguillage pour leur communiquer l état du trafic s il diffère de la normale afin de le fluidifier.

3 Le Coordonnateur Régional Circulation (CRC) est l autorité opérationnelle du COGC et des Régulateurs. Il coordonne les 3 tables de régulation et assure une mission de supervision de la circulation en exploitant les indications fournies par les régulateurs. Il pilote et gère les accidents et incidents et est notamment chargé du déclenchement des processus d intervention. Il décide quel est l engin qui doit aller porter secours au train, il est responsable du dégagement du réseau ferré. Il est en liaison permanente avec les différents acteurs du réseau de son territoire. C est le CRC qui a la charge de toutes les opérations de sécurité qui lui sont dévolues. Il a le pouvoir de réquisition de n importe quel transporteur. Le CRC est en charge des transports exceptionnels comme ceux concernant les matières dangereuses. L Aide Coordonnateur Régional Infra (ACRI) est chargé de la gestion de la capacité résiduelle. A ce titre, il est l interlocuteur des EF pour leurs demandes de sillons de dernière minute (J-1 17h) et du Service Infrastructure Maintenance pour l accord des Plages Travaux de Dernière Minute (PTDM : J-1 17h). Il agit sur la partie théorique de Galite : il crée les sillons, définit l index du train et remplit les informations sur l EF. Il peut simuler des sillons afin de vérifier la bonne coordination du trafic. Les acteurs du COT Le Gestionnaire du plan de Transport et de l Information (GTI) suit le plan de transport Transilien en situation normale et propose au CRC et ses régulateurs des adaptations en cas de situation perturbée. Ces décisions visent à résorber au plus vite un incident de manière à limiter les désagréments pour l ensemble des voyageurs sous l arbitrage du CRC garant de l équité vis-à-vis des autres EF et de la bonne gestion du réseau. C est à lui que revient le choix des trains à supprimer. Il veille à ce que les Gestionnaires de l Information Voyageurs reçoivent bien toutes les informations relatives aux décisions prises et à la situation du trafic, et coordonnent les Gestionnaires de Moyens afin de couvrir le plan de transport journalier retenu dans le respect des règles de sécurité. Les gestionnaires de moyens (GM) assurent la gestion opérationnelle du parc humain et matériel. Au gré des incidents et des retards, le GM s assure en permanence de fournir pour chaque mission une rame et un agent de conduite que ce soit en situation normale ou perturbée. Ils déclenchent les demandes auprès des conducteurs de réserve si besoin. Ils veillent aussi au respect des rendus de maintenance et de nettoyage pour le matériel.

4 Les Gestionnaires de l Information Voyageurs (GIV) sont en charge de faire circuler l information opérationnelle pour la clientèle Transilien en cas de situation normale ou perturbée. Ils assurent l interface entre le COT, les Postes d Information Voyageurs d Ile de France (PIVIF), les agents commerciaux en gare, les contrôleurs à bord des trains et le PC Info Transilien. Les GIV doivent aussi en cas de situation perturbée assurer la mise en place des substitutions routières. Ils rédigent et mettent également à jour les informations conjoncturelles qui se trouvent sur les écrans Infogare (en bas des écrans). Infrastructure informatique Matériels Le centre opérationnel ne dispose pas de compétences informatiques pour gérer et maintenir le parc informatique. Les agents disposent de nombreux ordinateurs ainsi que d écrans multiples afin de rendre la visualisation efficace et rapide. Un système de radios est également en place pour la communication avec les acteurs externes au centre : Le circuit de régulation (ou Dispatching), utilisé par les régulateurs permettant d effectuer des communications multi-postes. La Radio Sol Train, faisant le lien entre les agents sédentaires et les conducteurs. Chaque conversation fait l objet d une procédure particulière et est enregistrée à des fins juridiques. Logiciels Le centre utilise majoritairement des logiciels dédiés à la gestion d un réseau ferré. Ces logiciels ont été développés par des prestataires externes et sont maintenus par le service informatique de la SNCF. On retrouve ces logiciels au sein des autres CRO puisque ce sont des outils nationaux.

5 Applications métiers Le principal outil du centre est le système Bréhat pour Base de Résultat Habile à d'autres Tâches. Cet outil permet la comparaison horaire entre les horaires de circulations théoriques et réelles de chaque train. Les trains sont suivis par des balises qui s'activent à différents checkpoints appelés localisateurs généralement placés en gare ou sur des bifurcations. Cela permet d estimer l avancement du trafic dans le futur afin d anticiper les conflits à venir et de calculer les retards. C est cet outil qui permet de justifier les retards. Le système SAAT (Système Automatique d Annonce des Trains) fournit l index du train, la position du localisateur qui vient d être déclenché ainsi que l heure de passage. Il constitue une aide au suivi des circulations par les postes d aiguillage. Il collecte des données qui alimentent l application nommée GALITE (Graphiques Automatiques Liés à l'infrastructure des Trains en Exploitation) pour dessiner des graphiques de progression de trains. Ces graphiques représentent en abscisse le temps et en ordonnée les différentes gares d une ligne donc plus le trait est vertical plus le train est rapide. Ils étaient autrefois réalisés à la main par les régulateurs. GALITE ne calcule pas la vitesse du train mais permet au régulateur d anticiper les conflits de circulation afin d obtenir une fluidité optimale sur sa zone d action. Il n existe à ce jour pas encore de suivi GPS des trains. Deux applications spécifiques sont utilisées par les GM : SPAC pour le suivi des conducteurs et GRIF pour la gestion du matériel. L outil GALITE Concernant les outils plus SIG, le centre dispose d un outil réalisé au niveau national nommé Rezoscope. Il est utilisé par tous les COGC et le CNO (Centre National des Opérations). Rezoscope est un SIG réalisé avec la solution MapGuide d AutoDesk il y a environ 7 ans, disponible en intranet. L outil dispose d un lien direct vers Street View et le Géoportail. Il permet de localiser les gares et les moyens d accès à un point du réseau très rapidement afin d agir efficacement en cas d incidents. En effet pour chaque incident, un formulaire est rempli depuis l outil qui renvoie les 2 points encadrant du réseau et les accès en amont et en aval. L application leur permet de savoir quelle est l équipe de secours compétente sur telle zone, le numéro pour les alerter et de leur donner le chemin d accès le plus rapide vers l accident.

6 Données Le centre dispose bien sûr de toutes les données relatives à l infrastructure du réseau ferroviaire (gare, voies, ). Ils ont également à leur disposition les données du RGE de l IGN ainsi que d orthophotos. Le COGC possède au final entre 30 et 40 couches. Le COGC de la gare Saint-Lazare est divisé en 3 tables de régulation qui couvrent 3 secteurs géographiques différents. Pour chaque table, il y a une personne en charge de surveiller le trafic de ce secteur. Au total, cela représente trains à gérer par jour. Le centre possède également la base HUAT (Horaires Utiles A Tous) regroupant l ensemble des horaires théoriques de chaque train. Projets à venir Dans un avenir proche, le centre a tout d abord pour principal but de continuer d assurer les services et de maintenir efficacement la régulation active du trafic. Concernant le SIG, un nouvel outil est actuellement en projet car l actuel possède tout de même quelques lacunes en termes de performances et de fonctionnalités. Cependant le nouvel outil ne possédera plus la fonctionnalité qui permet de fournir les numéros des organismes de secours concernés en fonction de la localisation de l accident.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES UNAF

RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES UNAF RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 Participaient à la réunion : Représentants des Associations : ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES

Plus en détail

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Joaquin Rodriguez joaquin.rodriguez@inrets.fr INRETS Forum "Systèmes & logiciels pour les NTIC dans le transport" - Seminaire Planification

Plus en détail

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale 27 Rencontres & Visites ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... ans la continuité des décisions prises lors de son Assemblée Générale 2010, l ACTIF Sud-Est a organisé en D 2010 plusieurs

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Les applications de planification à la SNCF

Les applications de planification à la SNCF Les applications de planification à la SNCF D. Gauyacq D. De almeida SNCF Direction de la Recherche et de la Technologie 45 rue de Londres 75379 Paris Cedex 08 daniel.gauyacq@sncf.fr T1 Plan de la présentation

Plus en détail

REX sur l incident du Lundi 05 mars 2012 à 17h12. Présentation du 24/05/2012

REX sur l incident du Lundi 05 mars 2012 à 17h12. Présentation du 24/05/2012 REX sur l incident du Lundi 05 mars 2012 à 17h12 Présentation du 24/05/2012 Sommaire 1 - L incident 2 - Les répercussions 3 - Retour d expérience - Mesures prises 4 Les projets à l étude pour améliorer

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN MERCREDI 26 MARS 2014 1 LE PROGRAMME DE FIABILITE ILE- DE- FRANCE 2014-2020 Chaque

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE PARIS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

Centre d Information et de Gestion du Trafic

Centre d Information et de Gestion du Trafic Centre d Information et de Gestion du Trafic Présentation NCA juin2012 Le CIGT 06 Un service du Conseil général des Alpes Maritimes Créé en 2006 - Au sein de la Direction des Routes Fonctionnement 24h/24

Plus en détail

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application. Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO)

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application. Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO) Référentiel Infrastructure Document d'application Livret technique - Mission de Représentant Sécurité Opérationnelle (RSO) Édition du 24-11-2014 Version 01 du 24-11-2014 Applicable dès réception IN07911

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

L E C O N T E X T E LOI ORTF : (Organisation et Régulation des Transports Ferroviaires)

L E C O N T E X T E LOI ORTF : (Organisation et Régulation des Transports Ferroviaires) JANVIER 2010 ÉTABLISSEMENT INFRA CIRCULATION «L arrivée de la concurrence dans le domaine ferroviaire a fait évoluer le contexte institutionnel dans lequel opère traditionnellement la SNCF. L Etat a donc

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

LA GESTION OPERATIONNELLE DES CRISES A LA SNCF

LA GESTION OPERATIONNELLE DES CRISES A LA SNCF LA GESTION OPERATIONNELLE DES CRISES A LA SNCF Mercredi 11 décembre 2013 SNCF DOCUMENT A DIFFUSION RESTREINTE (RESERVE AUX ASSOCIATIONS) LES EF SUR LE RÉSEAU FERRE NATIONAL SNCF PROXIMITES 4 700 Transilien

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1 Référence : GUI004 Version : V1 Applicable au : 21/12/2007 GUIDE D APPLICATION Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national Usage externe GUI-004-V1 du 21/12/2007 Sommaire 1. Objet... 3 2.

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice.

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. 1. Un pionnier sur un marché à fort potentiel Depuis sa création en 1996, Masternaut fait figure de pionnier. À ses débuts, le marché balbutiant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF 13 février 2014 SNCF TRANSILIEN PARIS, LE 13 FEVRIER 2014 DU RENFORT SUR LES LIGNES : 340 AGENTS AU SERVICE DES

Plus en détail

Journée technique "Matériels routiers et normalisation" 1

Journée technique Matériels routiers et normalisation 1 DIRIF Essonne Sites de VILLABE et d ORSAY Main courante de patrouille informatisée Suivi des véhicules de Viabilité Hivernale Présentation du 21 mai 2008 Présentation du Système Locaux DIRIF - Essonne

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours

Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Modernisation de la ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section Vendôme Château-Renault Visite de chantier 16 octobre 2013 SOMMAIRE Les financeurs... 3 La ligne Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours Section

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3 Inauguration du Poste de commandee pour l exploitation et l alimentation électrique du Réseau ferré Grand Ouest Dossier d information Mardi 23 juin 2015 Sommaire A - La gestion centralisée du réseau ferré

Plus en détail

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE SUITE AU PROCES VERBAL DE SYNTHESE ETABLIE PAR LA COMMISSION D ENQUETE A L ISSUE DE L ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET REMIS LE 25 JUILLET

Plus en détail

CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A

CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A Tél : 03 86 48 01 75 / Fax : 03 86 48 01 78 1. Le suivi de flotte en GPRS...2 1.1 Principe de la localisation en temps réel...2 1.2 Suivi

Plus en détail

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164 DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 modifiant la directive 91/440/CEE du Conseil relative au développement

Plus en détail

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser Mieux voir Mieux décider Optimisez votre productivité avec la géolocalisation! Vous voulez faire des économies de carburant

Plus en détail

Comité de ligne du RER A 12 juin 2014

Comité de ligne du RER A 12 juin 2014 Comité de ligne du RER A 12 juin 2014 1 SOMMAIRE 2 Rappel du contexte Zoom sur les principales causes d irrégularité Faits marquants de janvier à mai 2014 Nouvelle offre en JO depuis le 16 décembre 2013

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Nouvelle desserte TER 2015 Paris Creil Amiens Saint-Quentin Pourquoi changer les horaires? Qui a pris la décision? Comment les nouveaux

Plus en détail

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER C est en 1995, avec le percement du tunnel du RER D entre Gare de Lyon et Châtelet Les Halles, que le tronçon Châtelet Les Halles - Gare

Plus en détail

Services de données pour les entreprises de transport ferroviaire.

Services de données pour les entreprises de transport ferroviaire. Services de données pour les entreprises de transport ferroviaire. Services de données pour les entreprises de transport ferroviaire. 2 La plate-forme de données «Info-Hub production sillon (Info-Hub PT)»

Plus en détail

Webmaster. Définition du métier

Webmaster. Définition du métier Famille métier : Domaine d intervention : Communication multimédia En agence En entreprise Autres appelations : Webmeste, Animateur(trice) de site internet/web Définition du métier Technique, opérationnel,

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE VISITE DE CHANTIER : LUNDI 14 AVRIL 2014 23h00 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse RFF : Marianne MINARD - Tél : 06 86 28 67 94 marianne.minard@rff.fr SNCF

Plus en détail

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application

COPIE. Référentiel Infrastructure Document d'application Référentiel Infrastructure Document d'application Livret technique - Contrôle extérieur en matière de sécurité des chantiers en ligne fermée pour travaux Édition du 24-11-2014 Version 01 du 24-11-2014

Plus en détail

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation DOSSIER D INFORMATION Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation Challans, le 18 avril 2014 Sommaire 1. Le contexte et les objectifs page 3 A. Les caractéristiques

Plus en détail

DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES

DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES 5.2.10 Elaborer les conditions de circulation pour le véhicule 5 Données véhicules 5 Périmètre fonctionnel du diagramme : Dialogue véhicule infrastructure. Traitement

Plus en détail

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean Mai et juin 2015 1 SOMMAIRE DESCRIPTIF DES TRAVAUX ZONES D INTERVENTION IMPACT SUR LA CIRCULATION

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans Quand le support client devient un jeu d enfant! SIMPLYDESK : FAITES-VOUS REMARQUER POUR L EFFICACITÉ DE VOTRE SERVICE CLIENT SimplyDesk vous permet

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

SIMULATEUR FERROVIAIRES DE SYSTEMES. Innovation & Recherche. Présentation du projet «coût du db» 19 mars1999

SIMULATEUR FERROVIAIRES DE SYSTEMES. Innovation & Recherche. Présentation du projet «coût du db» 19 mars1999 SIMULATEUR DE SYSTEMES FERROVIAIRES Innovation & Recherche Plan de la présentation Objectifs Principes Utilisation Exemples Plans d expérience Objectifs Simulations précises de configurations du système

Plus en détail

SYSTEMES DE DETECTION SUR LE RESEAU FERRE FRANCAIS

SYSTEMES DE DETECTION SUR LE RESEAU FERRE FRANCAIS SYSTEMES DE DETECTION SUR LE RESEAU FERRE FRANCAIS Philippe GRANDSERT Adjoint au Chef de Division Ouvrages en Terre - Hydraulique Direction de l Ingénierie PARIS - Département Études de Lignes (Tel: 01

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

RÈGLEMENT ET CONDITIONS

RÈGLEMENT ET CONDITIONS LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D ART 2015 RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION Document destiné à tous les participants aux JEMA 2015 : professionnels des métiers d art, centres de formation

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

ALGERIE TELECOM SATELLITE. Présentée par M. EL ALLIA

ALGERIE TELECOM SATELLITE. Présentée par M. EL ALLIA GÉOLOCALISATION ALGERIE TELECOM SATELLITE Présentée par M. EL ALLIA PREAMBULE DANS LE CADRE DE SA STRATEGIE DE DIVERSIFICATION DE SES SOLUTIONS ET POUR REPONDRE AUX BESOINS DU MARCHE, ALGERIE TELECOM SATELLITE

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE 1. OBJET La présente politique vise à garantir la conformité D EXANE SA, EXANE DERIVATIVES, EXANE OPTIONS, EXANE LIMITED et leurs succursales concernées

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC

SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC www.etick-algerie.com Etudes Télécoms Informatique & Conseils Kateb SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC WWW.I2B-DZ.COM SOMMAIRE 1. Solution de géo localisation 2. Problématique de la gestion

Plus en détail

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations

Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Mesures de l état du réseau Domaine Voie Tendances, perspectives et innovations Symposium Infra - Direction de la maintenance du réseau : Régis Ambert, Division Ingénierie de la Maintenance de la Voie

Plus en détail

FINADOC PRO. Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients. pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc.

FINADOC PRO. Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients. pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc. FINADOC PRO Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc.com 03 66 72 10 81-06 01 99 20 51 FINADOC : Finances - Audit - Organisation

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

1 - Informatisation du PCS

1 - Informatisation du PCS FICHE N 25 : LES OUTILS INFORMATIQUES Le développement des outils informatiques laisse entrevoir une possible utilisation de ces derniers dans le cadre de la gestion d un événement de sécurité civile.

Plus en détail

(Actes non législatifs) DÉCISIONS

(Actes non législatifs) DÉCISIONS 15.12.2012 Journal officiel de l Union européenne L 345/1 II (Actes non législatifs) DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 14 novembre 2012 concernant la spécification technique d interopérabilité relative

Plus en détail

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Annexe L Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Date de la version la plus récente : octobre 2006 Sommaire des changements d importance : Reflète la création du nouveau ministère de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

LE CENTRE NATIONAL DES OPERATIONS FERROVIAIRES DE LA S.N.C.F.

LE CENTRE NATIONAL DES OPERATIONS FERROVIAIRES DE LA S.N.C.F. LE CENTRE NATIONAL DES OPERATIONS FERROVIAIRES DE LA S.N.C.F. La SNCF vient d installer dans de nouveaux locaux, proches de la gare de l Est à Paris, son Centre National des Opérations Ferroviaires (CNOF).

Plus en détail

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence.

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence. Animateur(trice) radio Version du 25/10 «Animateur(trice) radio» APPELLATION(S) DU METIER Animateur(trice) radio, Personnel d Antenne des Radios Locales PARL DEFINITION DU METIER L animateur radio est

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

Une réforme compatible avec le droit européen

Une réforme compatible avec le droit européen Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie DOSSIER 1ere lecture à l Assemblée nationale Les grands axes de la réforme du système ferroviaire 17 juin 2014 Une réforme, trois constats

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion sur la gestion des situations perturbées sur les lignes B et D du RER Evènement du 05/03/2012 à Châtelet-les-Halles

Compte-rendu de la réunion sur la gestion des situations perturbées sur les lignes B et D du RER Evènement du 05/03/2012 à Châtelet-les-Halles Direction de l Exploitation Clément Bouvard 06/06/2012 Compte-rendu de la réunion sur la gestion des situations perturbées sur les lignes B et D du RER Evènement du 05/03/2012 à Châtelet-les-Halles Réunion

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE

ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU Annexe A.1 Glossaire 1. Définitions Accord-cadre Area Direction Asset Management-Infrabel Area Direction Traffic Management & Services-Infrabel Bureau Organisation du Trafic-Infrabel

Plus en détail

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX Nos experts analysent les coûts sociaux de votre entreprise tout en préservant votre organisation, et ce, sans aucune incidence sur les droits

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS Journée SIG Rail Juin 2011 Analyse des environnements radio et GPS Intervenant Olivier DERVYN, Responsable de l offre Machine to Machine OPEN olivier.dervyn@open-groupe.com Sylvie SALLAFRANQUE, Key Account

Plus en détail

Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret. Les réponses du marché à TLF

Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret. Les réponses du marché à TLF en partenariat avec Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret Les réponses du marché à TLF Date 15/03/2010 version 1.0 Statut Synthèse publique Page 1 / 5 1. Préambule et contexte L obtention de la

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation IDRRIM 2014 Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Quelques données clés sur l agglomération Un constat commun aux grandes agglomérations européennes 220 000

Plus en détail

Dispositifs d Appel pour Travailleur Isolé Ensemble, maîtrisons votre sécurité

Dispositifs d Appel pour Travailleur Isolé Ensemble, maîtrisons votre sécurité Dispositifs d Appel pour Travailleur Isolé Ensemble, maîtrisons votre sécurité La communication mobile sur site pour une meilleure réactivité Textes relatifs aux travailleurs isolés Code du travail Art

Plus en détail

PAPYRUS 20 octobre 2004

PAPYRUS 20 octobre 2004 20 octobre 2004 OU COMMENT ÉCRIRE LA NOUVELLE HISTOIRE DES CHANTIERS En dématérialisant les relations de travail sur les chantiers Eurovia Eurovia réalise chaque année en France plus de 30 000 chantiers

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

GÉOLOCALISATION PAR GPS / GPRS ET RÉCUPÉRATION DES VÉHICULES VOLÉS. Enjoy watching the track!

GÉOLOCALISATION PAR GPS / GPRS ET RÉCUPÉRATION DES VÉHICULES VOLÉS. Enjoy watching the track! GÉOLOCALISATION PAR GPS / GPRS ET RÉCUPÉRATION DES VÉHICULES VOLÉS Enjoy watching the track! QUI SOMMES NOUS? Tunisia Fleet Management TFM est une société anonyme, au capital de 270 000 Dinars, fondée

Plus en détail

20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI

20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI 20ème Vague de Comités de ligne «Etoile de Cambrai» Le 11 avril 2015 à CAMBRAI Ordre du jour Actualité du TER : 15 Nouvelle convention Nouveau site participons.net Le schéma d accessibilité (3, 6, 9) Actualité

Plus en détail

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015 DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION Gestionnaire nouvellement nommé Année 2014-2015 Guide d utilisation : Ce dossier comprend : Une grille de positionnement Le plan de formation (PIF) dans lequel,

Plus en détail

0.742.140.334.97. Convention

0.742.140.334.97. Convention Texte original 0.742.140.334.97 Convention entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relative au raccordement de la Suisse au réseau ferré français, notamment aux liaisons

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

Personne à contacter : Françoise LE GUERN

Personne à contacter : Françoise LE GUERN Mairie de Guingamp 1 place du Champ-au-Roy BP 50543 22205 GUINGAMP cédex Tél : 02 96 40 64 40 Fax : 02 96 44 40 67 Email : mairie@ville-guingamp.com Personne à contacter : Françoise LE GUERN SOMMAIRE 1

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Conditions Particulières de Certification

Conditions Particulières de Certification Conditions Particulières de Certification RENOVATION ENERGETIQUE Page 1 sur 4 1. Objet et domaine d application du document Le présent document a pour objectif de définir les exigences spécifiques du processus

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail