OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015"

Transcription

1 OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL

2 LES 7 QUESTIONS CLES AUXQUELLES NOUS ALLONS APPORTER DES REPONSES 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? 2. QUEL A ÉTÉ LE PROCESSUS DE CONCERTATION MIS EN PLACE? 3. A QUELS OBJECTIFS PRINCIPAUX REPOND CETTE NOUVELLE OFFRE? 4. QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES RETENUS POUR LA NOUVELLE OFFRE? 5. COMMENT SE STRUCTURE LA DEMANDE SUR LE VAL D OR? 6. COMMENT EVOLUERA L OFFRE DU VAL D OR? 7. QUELS SONT LES PRINCIPAUX ATOUTS DE CETTE NOUVELLE OFFRE POUR LE VAL D OR? 2

3 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? (1/2) La genèse du projet La ligne L sud : une ligne saturée et en crise Une saturation absolue entre Saint-Cloud et La Défense Une alternance de trains directs et de trains omnibus qui crée un effet de bouchon Des temps de stationnement inadaptés à la croissance des flux de voyageurs depuis 10 ans Une desserte qui répond insuffisamment aux besoins de déplacement Une crise de la qualité de service systémique de la ligne L qui impacte la ligne U -> les deux lignes sont structurellement liées 3

4 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? (2/2) Un environnement qui aspire à un changement Fédération des aspirations voyageurs sur l ensemble des lignes par l association «Plus de trains pour La Défense» Interpellation forte du STIF, des élus, de l association pour que des solutions soient trouvées Organisation par le STIF d un comité de ligne en décembre 2013 avec une conclusion partagée : Sans refonte en profondeur des dessertes L/U, la situation ne peut que continuer à se dégrader 4

5 2. QUEL A ÉTÉ LE PROCESSUS DE CONCERTATION MIS EN PLACE? Le temps de la concertation SNCF et RFF ont initié un processus de concertation innovant, associant élus et association, avec une recherche permanente : de transparence d un dialogue constructif de l intérêt général 4 groupes de travail se sont déroulés entre février et octobre 2014, 19 municipalités et 1 association ont été représentées de nombreux scénarios ont été présentés, les remarques et commentaires ont permis de faire évoluer les propositions Le comité d offre organisé par le STIF du 6 novembre 2014 a clos le processus de concertation et a recueilli les avis très majoritairement favorable des élus et de l association Le temps de la décision Le conseil d administration du STIF du 11 février 2015 a approuvé le projet de nouvelle offre et a demandé à la SNCF de préparer sa mise en œuvre pour le 13 décembre

6 3. A QUELS OBJECTIFS PRINCIPAUX REPOND CETTE NOUVELLE OFFRE? une meilleure desserte de La Défense pour l ensemble de la ligne un maintien des accès à Paris un élargissement de l heure de pointe tout ceci en améliorant la qualité de service avec une attention apportée aux effets sur les temps de parcours 6

7 4. QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES RETENUS POUR LA NOUVELLE OFFRE? Une desserte plus homogène / plus standardisée Tous les trains de chaque branche (Versailles / St Nom / U) ont la même politique d arrêt tout au long de la journée Fin des alternats directs / omnibus Une plus grande lisibilité pour les voyageurs Une desserte qui répond mieux à l attractivité de La Défense (plus de 50% des flux) Au Sud de La Défense, création de relations sans changement qui n existaient pas Au Nord de La Défense, desserte mieux rythmée Autour des 10mn Sur une pointe élargie (7h30/9h30) 7

8 L offre de déplacement future Cette structuration de l offre a été la seule solution trouvée pour répondre à court terme aux objectifs définis A long terme, un schéma de secteur est en cours de finalisation pour imaginer de nouvelles infrastructures / systèmes d exploitation 8

9 5. COMMENT SE STRUCTURE LA DEMANDE SUR LE VAL D OR? Rappel sur les flux voyageurs Branche Versailles (23000 montants / jour) Branche St Nom (19000 montants / jour) La branche St Nom est 20% moins chargée que celle de Versailles Sud de La Défense (20000 montants / jour) St Cloud (17000 montants / jour) Val d Or (2800 montants / jour) St Cloud = 10% de la ligne Val d Or = 1,5% de la ligne La demande de déplacement actuelle au Val d Or 2800 montants / jour = 1300 montants le matin montants le soir en journée 50% des voyageurs vont à La Défense 15% des voyageurs vont à Paris Saint-Lazare 15% des voyageurs vont en proche banlieue : Puteaux, Courbevoie et Bécon 10% des voyageurs vont à Saint-Cloud 10% autres destinations 9

10 6. COMMENT EVOLUERA L OFFRE DU VAL D OR? L offre de déplacement actuelle (exemple sur une heure de pointe de matinée vers La Défense/St Lazare) 8 trains desservent la gare : 4 trains de la L (branches St Cloud ou Versailles) jusqu à Saint-Lazare via La Défense 4 trains de la U jusque La Défense les espacements de ces trains sont assez irréguliers, et 2 d entre eux ont des horaires très proches (4 mn) Le Val d Or 8:19 8:25 8:34 8:40 8:51 8:55 9:06 9:10 La Défense 8:26 8:32 8:41 8:47 8:58 9:02 9:13 9:17 Saint-Lazare 8:37 / 8:52 / 9:11 / 9:26 / L offre de déplacement future 6 trains de la L (branche Saint-Nom) desservent la gare jusqu à Saint-Lazare via La Défense les espacements de ces trains sont bien réguliers : en moyenne toutes les 10mn (min = 8, max = 12) Le Val d Or 8:17 8:29 8:37 8:47 8:59 9:07 La Défense 8:24 8:36 8:44 8:54 9:06 9:14 Saint-Lazare 8:37 8:48 8:57 9:07 9:18 9:27 10

11 7. QUELS SONT LES PRINCIPAUX ATOUTS DE CETTE NOUVELLE OFFRE POUR LE VAL D OR? L offre de déplacement vers La Défense reste très dense Une offre de 6 trains/heure qui est proche de l offre utile actuellement Une offre de même niveau que les plus grandes gares de la ligne (Versailles, Bécon, Marly, etc) L offre de déplacement vers Paris est renforcée Une offre de 6 trains/heure contre 4 actuellement La qualité du service sera améliorée La construction plus robuste de l offre permettra de produire un meilleur service La gare du Val d Or sera desservie par des trains de la branche St Nom moins chargés que ceux venant de Versailles 11

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Nouvelle desserte TER 2015 Paris Creil Amiens Saint-Quentin Pourquoi changer les horaires? Qui a pris la décision? Comment les nouveaux

Plus en détail

COMITE DE LIGNE. 17 décembre 2013. SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013

COMITE DE LIGNE. 17 décembre 2013. SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013 COMITE DE LIGNE 17 décembre 2013 SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013 LA LIGNE L : UNE LIGNE SATUREE ET EN CRISE POINT D ETAPE ET PLAN D URGENCE 1 4 facteurs structurels expliquent

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007 Sur les adresses suivantes, vous trouverez l ensemble de l information nécessaire pour préparer votre voyage : horaires, plans, villes desservies, tarification pratiquée, etc. Internet : INFORMATION RÉGIONALE

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015 COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015 Bourges - Nevers Bourges St Amand Montrond/Orval SNCF DIRECTION DÉLÉGUÉE TER CENTRE 26 PÔLE mai CONVENTION 2015 La ligne Bourges - Nevers 69 km entre Bourges

Plus en détail

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus Comité de ligne 13 7 mars 2011 Opérations de renforts du réseau de Bus BILAN DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE 2008 Ces mesures ont été mises en œuvre à l automne 2008 lignes Paris : 31 Charles de Gaulle

Plus en détail

Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avis du CODESQY

Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avis du CODESQY Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY Juillet 2011 PRÉAMBULE Lors du débat sur le Réseau de Transport du Grand Paris qui s est tenu de septembre

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 13 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes Les déplacements en transports collectifs 8,3 millions de déplacements + 2 de déplacements entre 2001 et 2010 20 % des déplacements

Plus en détail

Christine Janodet. Maire d Orly

Christine Janodet. Maire d Orly GARE AÉROPORT D ORLY VILLE D ORLY Réunion publique d information 24 juin 2014 1 Christine Janodet Maire d Orly 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante au projet 7 réunions publiques/un

Plus en détail

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 Jérôme Coumet Maire du 13 e Arrondissement de Paris Conseiller de Paris 2 Jean-Paul Huchon Président du

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express»

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» présenté par Bernard IRION Assemblée Générale du 23 juin 2005 Les enjeux d une desserte ferroviaire directe

Plus en détail

LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet

LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet Le projet LNOBPL Un projet de liaisons ferroviaires qui s'appuie sur le réseau existant complémentaire des autres

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 TRANSILIEN PARIS SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 ACCUEIL DE 40 000 CONGRESSISTES SUR NOTRE RESEAU La Cop 21, se tiendra au Bourget du 27 novembre au 13 décembre, accueillant près de

Plus en détail

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 GARE AÉROPORT D ORLY VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 1 Alain Védère Maire de Paray-Vieille-Poste 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante au

Plus en détail

Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D. Réunion publique

Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D. Réunion publique Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D Réunion publique Sommaire 1. Introduction 2. Présentation de l association SaDur 3. Pourquoi cette réunion publique? 4. Transports

Plus en détail

Transports ferroviaires en Haute-Normandie

Transports ferroviaires en Haute-Normandie Transports ferroviaires en Haute-Normandie Responsable des Transports Express Régionaux (TER), la Région a apporté à ce titre des améliorations significatives sur le réseau régional (modernisation de l

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Dossier de presse mercredi 17 novembre 2010 SOMMAIRE 1. Les déplacements des Francilien en transports collectifs 2 2. Part des transports collectifs

Plus en détail

COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U

COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U 6 novembre 2014 1 SOMMAIRE Les suites données au Comité de ligne L du 17 décembre 2013 Evolution de l offre de transport L Sud et U envisagée en décembre

Plus en détail

Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères

Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères Concertation préalable Réunion publique du 29 Juin 2011 Présentation du projet Les maîtrises d ouvrage Le projet est piloté par deux maîtrises d ouvrage RFF

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Présentation du futur PDUIF

Présentation du futur PDUIF Présentation du futur PDUIF «Le PDUIF vise àcoordonner àl échelle régionale les politiques de déplacement, pour tous les modes de transport, ainsi que les politiques de stationnement etd exploitation routière.

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X Table 1 Vos Questions Pourquoi Ouest Médian oui Le tracé Ouest est le plus intéressant car Orléans est une grande ville. Donc plus de passages. oui Aéroport de Nantes oui Orly Roissy St Eupéry oui Très

Plus en détail

Monsieur le Président du Comité de Ligne Strasbourg - Haguenau Nord de l Alsace,

Monsieur le Président du Comité de Ligne Strasbourg - Haguenau Nord de l Alsace, " EntrainMundo " Collectif pour l amélioration de la desserte ferroviaire de Mundolsheim 72, rue du Général Leclerc 67450 MUNDOLSHEIM Tel : 03 88 81 84 14/ 06 03 94 41 89 Courriel : entrainmundo@voila.fr

Plus en détail

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues 1 Ordre du jour Coordonnées nouvelle associations d usagers de la ligne Lyon-Paray Politiques de mobilité à l échelle régionale

Plus en détail

Expertise Solution alternative à la LNPN

Expertise Solution alternative à la LNPN Expertise Solution alternative à la LNPN Présentation des conclusions CNDP 23 janvier 2012 25/01/2012 1 Plan de la présentation Introduction Objectif de desserte et schéma d'offre Hypothèses infrastructurelles

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT 1.1 Préambule occupation actuelle des infrastructures Il y a lieu de dissocier dans

Plus en détail

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle Le trafic 3 3 Le trafic Le trafic annuel i La fréquentation annuelle Dans le métro, on comptabilise le nombre d utilisations en provenance de la voie publique, du réseau de surface et du RER. En revanche,

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

Présentation des grilles horaires

Présentation des grilles horaires Présentation des grilles horaires lancement le 11 décembre 2011 Dole DOSSIER DE PRESSE, 6 JANVIER 2011 CONTACTS PRESSE I SNCF Voyages TGV Rhin-Rhône : philippe.moritz@sncf.fr 03 80 40 55 63 SNCF Voyages

Plus en détail

SHUTTLE /2 CONNECT PARIS-EST

SHUTTLE /2 CONNECT PARIS-EST SHUTTLE /2 CONNECT PARIS-EST Communication en Gare de l Est et dans les gares Transiliens et RER qu elle dessert Solution pour capter les Commuters effectuant quotidiennement des trajets domicile-travail

Plus en détail

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP 2011 Janvier juin N 5 Septembre 2011 Les chiffres de la qualité de service Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France Le quotidien de chaque voyageur dépend

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

1) Pour aller de l arrêt de Saint Quentin-en-Yvelines jusqu au Congrès temps de trajet à pied estimé à 10-12 minutes

1) Pour aller de l arrêt de Saint Quentin-en-Yvelines jusqu au Congrès temps de trajet à pied estimé à 10-12 minutes Lieu du congrès : Bâtiment d Alembert, Amphi Diderot Université Versailles- Saint Quentin 5-7 bd d Alembert- 78280 Guyancourt 1) Pour aller de l arrêt de Saint Quentin-en-Yvelines jusqu au Congrès temps

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

Questionnaire d évaluation de la concertation

Questionnaire d évaluation de la concertation Questionnaire d évaluation de la concertation Qu avez-vous pensé de la concertation? La concertation sur le prolongement du Métro ligne 1 s est déroulée du 10 novembre 2014 au 10 janvier 2015. Vous avez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera Du 25 juillet au 23 août 2015 inclus, le RER ferme entre La Défense et Auber DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015 www.ratp.fr/travaux-ete-rera SOMMAIRE De 2015 à 2021, les fermetures partielles de la ligne A

Plus en détail

Comité de ligne B. Novembre 2010

Comité de ligne B. Novembre 2010 Comité de ligne B Novembre 2010 Les travaux B Nord + Un conducteur RATP à Roissy CDG Nouveau MI 79 rénové Sommaire 2 Présentation de la ligne 1. La régularité de la ligne B interopérée 2. L offre et le

Plus en détail

Le transport régional voyageurs Synthèse

Le transport régional voyageurs Synthèse Le transport régional voyageurs Synthèse SNCF Région de Marseille Direction du Transport Public Note de synthèse TER.doc Le transport régional voyageurs Note de synthèse 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS L'objectif

Plus en détail

Présentation du dossier d enquête publique unique. Guide de lecture

Présentation du dossier d enquête publique unique. Guide de lecture Présentation du dossier d enquête publique unique Portant sur : - l autorisation au titre des articles L.214-1 et suivants du code de l environnement tronçon Haussmann-Saint- Lazare / Nanterre du prolongement

Plus en détail

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Réunion publique Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Notre réunion aujourd hui La concertation préalable Présentation générale de la ligne

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE 25 FEVRIER 2013 MONTLUÇON - GANNAT - CLERMONT-FERRAND MONTLUÇON - BOURGES - VIERZON LA DESSERTE FERROVIAIRE Clermont-Fd / Montluçon LE RESEAU 3 TER AUVERGNE Montluçon - Clermont

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE IPSOS AVRIL 2015 1 CONTEXTE DU QUESTIONNAIRE Les entreprises des salariés interrogés font partie de la

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif.

PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif. PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif. Il faut maintenant de vrais remèdes et de vraies solutions que seul

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

Présentation RER D. Élus Essonne. 19 novembre 2010

Présentation RER D. Élus Essonne. 19 novembre 2010 Présentation RER D Élus Essonne 19 novembre 2010 1 Rappel du contexte 2 RER D, une exploitation complexe Caractéristiques de la ligne SNCF la plus fréquentée de France : 550 000 voyageurs par jour (+40%

Plus en détail

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER C est en 1995, avec le percement du tunnel du RER D entre Gare de Lyon et Châtelet Les Halles, que le tronçon Châtelet Les Halles - Gare

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

Enquête. De satisfaction. D utilisation des bus de ville. De Colomiers

Enquête. De satisfaction. D utilisation des bus de ville. De Colomiers Enquête De satisfaction D utilisation des bus de ville De Colomiers Décembre 2013 1 Préambule A l origine, ce projet est issu du programme d un candidat aux élections de 2011. C est notre rôle de choisir

Plus en détail

Domaine National de Saint-Cloud

Domaine National de Saint-Cloud Fiche Balade Situé à l'ouest de Paris, le domaine national de Saint-Cloud ouvre chaque jour au public ses 460 hectares d'espaces préservés offrant des panoramas exceptionnels sur la capitale. Vous y trouverez

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Arc Express débat public sur le métro de rocade

Arc Express débat public sur le métro de rocade Arc Express débat public sur le métro de rocade DOSSIER DES ÉTUDES étude Insertion de tracés, impact sommaire et rédaction du DOCP (SETEC TPI /XELIS / INGEROP) AVERTISSEMENT Les études préalables, dont

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF 13 février 2014 SNCF TRANSILIEN PARIS, LE 13 FEVRIER 2014 DU RENFORT SUR LES LIGNES : 340 AGENTS AU SERVICE DES

Plus en détail

Analyse du questionnaire sur la concertation

Analyse du questionnaire sur la concertation Analyse du questionnaire sur la concertation La concertation sur le prolongement du Métro ligne 1 s est déroulée pendant deux mois, du 10 novembre 2014 au 10 janvier 2015, sous l égide d une garante nommée

Plus en détail

Pôle d Echanges Multimodal. «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire

Pôle d Echanges Multimodal. «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire Pôle d Echanges Multimodal «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire Cellule technique Distribution et recueil du questionnaire Distribution du questionnaire

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail

Groupe de Travail TOULON

Groupe de Travail TOULON Groupe de Travail TOULON LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 19 septembre 2011 1 Proposition d ordre du jour 1. Installation du groupe de travail 2. Etude des scénarios

Plus en détail

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION Lundi 4 mai 2015 DIFFUSION LIMITÉE LUNDI 4 MAI 2015 CRÉATION DE SNCF RÉSEAU Depuis le 1 er janvier 2015, Réseau Ferré de France est devenu SNCF Réseau 2 LUNDI 4 MAI 2015

Plus en détail

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ SNCF SNCF DOCUMENT CONFIDENTIEL PÔLE DÉFENSE CINETIQUE RAPIDE ACCIDENT INDUSTRIEL, ACCIDENT FERROVIAIRE, ATTENTAT, TEMPÊTE 1 SNCF DOCUMENT

Plus en détail

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Deux fois par an, une commission d adaptation d offre se réunit pour adapter l offre du réseau TCL afin de répondre au mieux aux besoins de ses clients en matière

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

Association Française de Maternologie

Association Française de Maternologie Association Française de Maternologie Institut de recherche et d enseignement Hôtel de Ville de Versailles Salle Montgolfier 2 œ 3 œ œ 4 Corps enseignant SÉMINAIRE DE MATERNOLOGIE CLINIQUE Direction scientifique

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

Options Moulins Lyon

Options Moulins Lyon Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Options Moulins Lyon Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Plusieurs acteurs, comme l association ALTRO et le Conseil général de l Allier, ont sollicité

Plus en détail

Etude d optimisation des dispositifs existants et d analyse de la faisabilité pour la réutilisation de l emprise du CFEL par un TCSP

Etude d optimisation des dispositifs existants et d analyse de la faisabilité pour la réutilisation de l emprise du CFEL par un TCSP Etude d optimisation des dispositifs existants et d analyse de la faisabilité pour la réutilisation de l emprise du CFEL par un TCSP Comité de Pilotage du 3 mai 2007 Analyse approfondie des scénarios 6

Plus en détail

Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay

Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay Emmanuel FERRAND Loïc BERTRAND - Association pour l amélioration des transports du plateau de Saclay

Plus en détail

COMITE DE LIGNE RER B. Le 6 Juillet 2012 Séverine Lepère SNCF Transilien Sylvie Buglioni RATP

COMITE DE LIGNE RER B. Le 6 Juillet 2012 Séverine Lepère SNCF Transilien Sylvie Buglioni RATP COMITE DE LIGNE RER B Le 6 Juillet 2012 Séverine Lepère SNCF Transilien Sylvie Buglioni RATP SOMMAIRE Partie I Ponctualité Partie II La crise amiante et la rénovation Partie III Service CHAPITRE 1 la Sûreté

Plus en détail

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne Comité de Pilotage Bordeaux, le 31 mai 2010 Comité de Pilotage

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements

Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements Jean-Paul DAVID, Adjoint au maire de Nogent-sur-Marne Représente, Jacques

Plus en détail

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIETE IMMOBILIER ANCIEN Le Parc Médéric A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense La Garenne-Colombes, une ville au charme protégé La Garenne-Colombes est une ville

Plus en détail

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 1 Sommaire 1. Investissements 2. Indicateurs du contrat : Production et qualité de service 2 2013: une nouvelle année

Plus en détail

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Mercredi 17 octobre 2012 Dossier de presse Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Délibération D2012.10.17.1.1 : approbation de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la Grande Agglomération

Plus en détail

Stationnement : vers une véritable intégration dans les politiques urbaines?

Stationnement : vers une véritable intégration dans les politiques urbaines? Stationnement et stratégies foncières autour des gares TER Emmanuel Perrin & Gilles Bentayou Cete de Lyon RSTT LES RENCONTRES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES TERRITORIALES Stationnement : vers une véritable

Plus en détail

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos Gare de Bordeaux Saint-Jean SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos EXTENSION DE LA GARE SAINt-jean, CÔTÉ BELCIER Dossier de presse LA GARE DEMAIN P.3 POUR PRÉPARER L AVENIR, LA GARE DE BORDEAUX-SAINT

Plus en détail

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence 4 décembre 2012 St Marcellin Comité de ligne Grenoble Valence 4 décembre 2012 1 Ordre du jour Service 2013 : substitution routière Service 2014 : cahier des charges

Plus en détail

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015 Dossier de de presse LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires Juillet 2015 Aujourd hui, l étape 1 des études et de la concertation LNPN Dossier de presse Juillet

Plus en détail