OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015"

Transcription

1 OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL

2 LES 7 QUESTIONS CLES AUXQUELLES NOUS ALLONS APPORTER DES REPONSES 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? 2. QUEL A ÉTÉ LE PROCESSUS DE CONCERTATION MIS EN PLACE? 3. A QUELS OBJECTIFS PRINCIPAUX REPOND CETTE NOUVELLE OFFRE? 4. QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES RETENUS POUR LA NOUVELLE OFFRE? 5. COMMENT SE STRUCTURE LA DEMANDE SUR LE VAL D OR? 6. COMMENT EVOLUERA L OFFRE DU VAL D OR? 7. QUELS SONT LES PRINCIPAUX ATOUTS DE CETTE NOUVELLE OFFRE POUR LE VAL D OR? 2

3 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? (1/2) La genèse du projet La ligne L sud : une ligne saturée et en crise Une saturation absolue entre Saint-Cloud et La Défense Une alternance de trains directs et de trains omnibus qui crée un effet de bouchon Des temps de stationnement inadaptés à la croissance des flux de voyageurs depuis 10 ans Une desserte qui répond insuffisamment aux besoins de déplacement Une crise de la qualité de service systémique de la ligne L qui impacte la ligne U -> les deux lignes sont structurellement liées 3

4 1. POURQUOI REFONDRE LES DESSERTES L SUD et U? (2/2) Un environnement qui aspire à un changement Fédération des aspirations voyageurs sur l ensemble des lignes par l association «Plus de trains pour La Défense» Interpellation forte du STIF, des élus, de l association pour que des solutions soient trouvées Organisation par le STIF d un comité de ligne en décembre 2013 avec une conclusion partagée : Sans refonte en profondeur des dessertes L/U, la situation ne peut que continuer à se dégrader 4

5 2. QUEL A ÉTÉ LE PROCESSUS DE CONCERTATION MIS EN PLACE? Le temps de la concertation SNCF et RFF ont initié un processus de concertation innovant, associant élus et association, avec une recherche permanente : de transparence d un dialogue constructif de l intérêt général 4 groupes de travail se sont déroulés entre février et octobre 2014, 19 municipalités et 1 association ont été représentées de nombreux scénarios ont été présentés, les remarques et commentaires ont permis de faire évoluer les propositions Le comité d offre organisé par le STIF du 6 novembre 2014 a clos le processus de concertation et a recueilli les avis très majoritairement favorable des élus et de l association Le temps de la décision Le conseil d administration du STIF du 11 février 2015 a approuvé le projet de nouvelle offre et a demandé à la SNCF de préparer sa mise en œuvre pour le 13 décembre

6 3. A QUELS OBJECTIFS PRINCIPAUX REPOND CETTE NOUVELLE OFFRE? une meilleure desserte de La Défense pour l ensemble de la ligne un maintien des accès à Paris un élargissement de l heure de pointe tout ceci en améliorant la qualité de service avec une attention apportée aux effets sur les temps de parcours 6

7 4. QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES RETENUS POUR LA NOUVELLE OFFRE? Une desserte plus homogène / plus standardisée Tous les trains de chaque branche (Versailles / St Nom / U) ont la même politique d arrêt tout au long de la journée Fin des alternats directs / omnibus Une plus grande lisibilité pour les voyageurs Une desserte qui répond mieux à l attractivité de La Défense (plus de 50% des flux) Au Sud de La Défense, création de relations sans changement qui n existaient pas Au Nord de La Défense, desserte mieux rythmée Autour des 10mn Sur une pointe élargie (7h30/9h30) 7

8 L offre de déplacement future Cette structuration de l offre a été la seule solution trouvée pour répondre à court terme aux objectifs définis A long terme, un schéma de secteur est en cours de finalisation pour imaginer de nouvelles infrastructures / systèmes d exploitation 8

9 5. COMMENT SE STRUCTURE LA DEMANDE SUR LE VAL D OR? Rappel sur les flux voyageurs Branche Versailles (23000 montants / jour) Branche St Nom (19000 montants / jour) La branche St Nom est 20% moins chargée que celle de Versailles Sud de La Défense (20000 montants / jour) St Cloud (17000 montants / jour) Val d Or (2800 montants / jour) St Cloud = 10% de la ligne Val d Or = 1,5% de la ligne La demande de déplacement actuelle au Val d Or 2800 montants / jour = 1300 montants le matin montants le soir en journée 50% des voyageurs vont à La Défense 15% des voyageurs vont à Paris Saint-Lazare 15% des voyageurs vont en proche banlieue : Puteaux, Courbevoie et Bécon 10% des voyageurs vont à Saint-Cloud 10% autres destinations 9

10 6. COMMENT EVOLUERA L OFFRE DU VAL D OR? L offre de déplacement actuelle (exemple sur une heure de pointe de matinée vers La Défense/St Lazare) 8 trains desservent la gare : 4 trains de la L (branches St Cloud ou Versailles) jusqu à Saint-Lazare via La Défense 4 trains de la U jusque La Défense les espacements de ces trains sont assez irréguliers, et 2 d entre eux ont des horaires très proches (4 mn) Le Val d Or 8:19 8:25 8:34 8:40 8:51 8:55 9:06 9:10 La Défense 8:26 8:32 8:41 8:47 8:58 9:02 9:13 9:17 Saint-Lazare 8:37 / 8:52 / 9:11 / 9:26 / L offre de déplacement future 6 trains de la L (branche Saint-Nom) desservent la gare jusqu à Saint-Lazare via La Défense les espacements de ces trains sont bien réguliers : en moyenne toutes les 10mn (min = 8, max = 12) Le Val d Or 8:17 8:29 8:37 8:47 8:59 9:07 La Défense 8:24 8:36 8:44 8:54 9:06 9:14 Saint-Lazare 8:37 8:48 8:57 9:07 9:18 9:27 10

11 7. QUELS SONT LES PRINCIPAUX ATOUTS DE CETTE NOUVELLE OFFRE POUR LE VAL D OR? L offre de déplacement vers La Défense reste très dense Une offre de 6 trains/heure qui est proche de l offre utile actuellement Une offre de même niveau que les plus grandes gares de la ligne (Versailles, Bécon, Marly, etc) L offre de déplacement vers Paris est renforcée Une offre de 6 trains/heure contre 4 actuellement La qualité du service sera améliorée La construction plus robuste de l offre permettra de produire un meilleur service La gare du Val d Or sera desservie par des trains de la branche St Nom moins chargés que ceux venant de Versailles 11

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts

Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Pourquoi les horaires changent-ils en 2015? Objectifs et impacts Nouvelle desserte TER 2015 Paris Creil Amiens Saint-Quentin Pourquoi changer les horaires? Qui a pris la décision? Comment les nouveaux

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

COMITE DE LIGNE. 17 décembre 2013. SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013

COMITE DE LIGNE. 17 décembre 2013. SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013 COMITE DE LIGNE 17 décembre 2013 SNCF Direction des Lignes Transilien L,A,J 17 décembre 2013 LA LIGNE L : UNE LIGNE SATUREE ET EN CRISE POINT D ETAPE ET PLAN D URGENCE 1 4 facteurs structurels expliquent

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007 Sur les adresses suivantes, vous trouverez l ensemble de l information nécessaire pour préparer votre voyage : horaires, plans, villes desservies, tarification pratiquée, etc. Internet : INFORMATION RÉGIONALE

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus Comité de ligne 13 7 mars 2011 Opérations de renforts du réseau de Bus BILAN DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE 2008 Ces mesures ont été mises en œuvre à l automne 2008 lignes Paris : 31 Charles de Gaulle

Plus en détail

Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères

Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères Modernisation du pôle gare Bécon les Bruyères Concertation préalable Réunion publique du 29 Juin 2011 Présentation du projet Les maîtrises d ouvrage Le projet est piloté par deux maîtrises d ouvrage RFF

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avis du CODESQY

Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avis du CODESQY Pour une amélioration de la desserte ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY Juillet 2011 PRÉAMBULE Lors du débat sur le Réseau de Transport du Grand Paris qui s est tenu de septembre

Plus en détail

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 TRANSILIEN PARIS SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 ACCUEIL DE 40 000 CONGRESSISTES SUR NOTRE RESEAU La Cop 21, se tiendra au Bourget du 27 novembre au 13 décembre, accueillant près de

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 13 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes Les déplacements en transports collectifs 8,3 millions de déplacements + 2 de déplacements entre 2001 et 2010 20 % des déplacements

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015 COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT 2015 Bourges - Nevers Bourges St Amand Montrond/Orval SNCF DIRECTION DÉLÉGUÉE TER CENTRE 26 PÔLE mai CONVENTION 2015 La ligne Bourges - Nevers 69 km entre Bourges

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

Présentation des grilles horaires

Présentation des grilles horaires Présentation des grilles horaires lancement le 11 décembre 2011 Dole DOSSIER DE PRESSE, 6 JANVIER 2011 CONTACTS PRESSE I SNCF Voyages TGV Rhin-Rhône : philippe.moritz@sncf.fr 03 80 40 55 63 SNCF Voyages

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Christine Janodet. Maire d Orly

Christine Janodet. Maire d Orly GARE AÉROPORT D ORLY VILLE D ORLY Réunion publique d information 24 juin 2014 1 Christine Janodet Maire d Orly 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante au projet 7 réunions publiques/un

Plus en détail

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 Jérôme Coumet Maire du 13 e Arrondissement de Paris Conseiller de Paris 2 Jean-Paul Huchon Président du

Plus en détail

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 GARE AÉROPORT D ORLY VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 1 Alain Védère Maire de Paray-Vieille-Poste 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante au

Plus en détail

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants AVIS DU CIUF 14 juin 2011 La formation initiale des enseignants La formation des enseignants en Communauté française Prise de position du CIUF 1. Préambule L allongement de la formation initiale des enseignants

Plus en détail

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP 2011 Janvier juin N 5 Septembre 2011 Les chiffres de la qualité de service Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France Le quotidien de chaque voyageur dépend

Plus en détail

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION Lundi 4 mai 2015 DIFFUSION LIMITÉE LUNDI 4 MAI 2015 CRÉATION DE SNCF RÉSEAU Depuis le 1 er janvier 2015, Réseau Ferré de France est devenu SNCF Réseau 2 LUNDI 4 MAI 2015

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet

LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet LNOBPL - Réunion du débat public Saint-Brieuc, le 1er octobre 2014 Présentation du projet Le projet LNOBPL Un projet de liaisons ferroviaires qui s'appuie sur le réseau existant complémentaire des autres

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

Expertise Solution alternative à la LNPN

Expertise Solution alternative à la LNPN Expertise Solution alternative à la LNPN Présentation des conclusions CNDP 23 janvier 2012 25/01/2012 1 Plan de la présentation Introduction Objectif de desserte et schéma d'offre Hypothèses infrastructurelles

Plus en détail

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues 1 Ordre du jour Coordonnées nouvelle associations d usagers de la ligne Lyon-Paray Politiques de mobilité à l échelle régionale

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Deux fois par an, une commission d adaptation d offre se réunit pour adapter l offre du réseau TCL afin de répondre au mieux aux besoins de ses clients en matière

Plus en détail

Transports ferroviaires en Haute-Normandie

Transports ferroviaires en Haute-Normandie Transports ferroviaires en Haute-Normandie Responsable des Transports Express Régionaux (TER), la Région a apporté à ce titre des améliorations significatives sur le réseau régional (modernisation de l

Plus en détail

Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D. Réunion publique

Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D. Réunion publique Suivre l association : www.sadur.org Nous contacter : contact@sadur.org RER D Réunion publique Sommaire 1. Introduction 2. Présentation de l association SaDur 3. Pourquoi cette réunion publique? 4. Transports

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT Chapitre 4Les solutions apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes 46 À l occasion des deux Comités d orientation et des quatorze

Plus en détail

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes

Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes Données brutes des réponses au questionnaire sur la mobilité des jeunes I. Données générales : Situation des jeunes interrogés : Collégiens 4 Lycéens 14 Apprentis 6 Etudiants 15 Salariés 7 A la recherche

Plus en détail

Ligne Paris Granville

Ligne Paris Granville Ligne Paris Granville Travaux entre Dreux et Surdon 11/06/2015 Frédéric Davanture Ingénieur Consultant Table des matières 1. Introduction... 3 2. Travaux prévus en Dreux et Surdon... 3 2.1. Description

Plus en détail

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Dossier de presse mercredi 17 novembre 2010 SOMMAIRE 1. Les déplacements des Francilien en transports collectifs 2 2. Part des transports collectifs

Plus en détail

Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements

Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements Marc THIBERVILLE, Président Délégué, Vice Président du Conseil Général du Val de Marne Chargé des Transports et des Déplacements Jean-Paul DAVID, Adjoint au maire de Nogent-sur-Marne Représente, Jacques

Plus en détail

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express»

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» présenté par Bernard IRION Assemblée Générale du 23 juin 2005 Les enjeux d une desserte ferroviaire directe

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER

LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER LE DOUBLEMENT DU TUNNEL CHATELET GARE DU NORD : UN PROJET A SAUVER C est en 1995, avec le percement du tunnel du RER D entre Gare de Lyon et Châtelet Les Halles, que le tronçon Châtelet Les Halles - Gare

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

Monsieur le Président du Comité de Ligne Strasbourg - Haguenau Nord de l Alsace,

Monsieur le Président du Comité de Ligne Strasbourg - Haguenau Nord de l Alsace, " EntrainMundo " Collectif pour l amélioration de la desserte ferroviaire de Mundolsheim 72, rue du Général Leclerc 67450 MUNDOLSHEIM Tel : 03 88 81 84 14/ 06 03 94 41 89 Courriel : entrainmundo@voila.fr

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif.

PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif. PARIS AMIENS BOULOGNE est encore malade! La communication institutionnelle de SNCF, qui affirme le contraire, n est pas un palliatif. Il faut maintenant de vrais remèdes et de vraies solutions que seul

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay

Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay Quelques réflexions sur les déplacements dans le cadre des futurs aménagements du plateau de Saclay Emmanuel FERRAND Loïc BERTRAND - Association pour l amélioration des transports du plateau de Saclay

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE SUITE AU PROCES VERBAL DE SYNTHESE ETABLIE PAR LA COMMISSION D ENQUETE A L ISSUE DE L ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET REMIS LE 25 JUILLET

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U

COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U COMITE SUR L EVOLUTION DE L OFFRE LIGNES L SUD ET U 6 novembre 2014 1 SOMMAIRE Les suites données au Comité de ligne L du 17 décembre 2013 Evolution de l offre de transport L Sud et U envisagée en décembre

Plus en détail

Le transport régional voyageurs Synthèse

Le transport régional voyageurs Synthèse Le transport régional voyageurs Synthèse SNCF Région de Marseille Direction du Transport Public Note de synthèse TER.doc Le transport régional voyageurs Note de synthèse 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS L'objectif

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention Nos deux pôles majeurs d intervention Centre de bilans de compétences Centre de formation www.ifcep.com 1 Nous intervenons depuis plus de 10 ans auprès d entreprises privées et de structures publiques,

Plus en détail

Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant

Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant 04/02/2015 Plan de Transport 12/2014 L offre dans l arrondissement de Dinant Agenda 1. Etat des lieux 2. Problématiques à Dinant/Beauraing a) Ecole de Bure b) Ecoles de Beauraing c) Dinant Namur Bruxelles

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIETE IMMOBILIER ANCIEN Le Parc Médéric A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense La Garenne-Colombes, une ville au charme protégé La Garenne-Colombes est une ville

Plus en détail

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle Le trafic 3 3 Le trafic Le trafic annuel i La fréquentation annuelle Dans le métro, on comptabilise le nombre d utilisations en provenance de la voie publique, du réseau de surface et du RER. En revanche,

Plus en détail

Présentation du futur PDUIF

Présentation du futur PDUIF Présentation du futur PDUIF «Le PDUIF vise àcoordonner àl échelle régionale les politiques de déplacement, pour tous les modes de transport, ainsi que les politiques de stationnement etd exploitation routière.

Plus en détail

NOUVEAUX OUTILS DE LISIBILITÉ TARIFAIRE SUR INTERNET

NOUVEAUX OUTILS DE LISIBILITÉ TARIFAIRE SUR INTERNET Numéro 12 - Novembre 2013 Page 1/5 F L A S H S P É C I A L NOUVEAUX OUTILS DE LISIBILITÉ TARIFAIRE SUR INTERNET MIEUX FAIRE COMPRENDRE LA GAMME La gamme tarifaire SNCF est riche car elle s adresse à des

Plus en détail

Changement horaire du 14 décembre 2014. Conférence de presse 8 décembre 2014

Changement horaire du 14 décembre 2014. Conférence de presse 8 décembre 2014 Changement horaire du 14 décembre 2014 Conférence de presse 8 décembre 2014 Introduction L Etat luxembourgeois et les CFL préparent le futur de la mobilité au Luxembourg Exemples de projets Projets réalisés:

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X Table 1 Vos Questions Pourquoi Ouest Médian oui Le tracé Ouest est le plus intéressant car Orléans est une grande ville. Donc plus de passages. oui Aéroport de Nantes oui Orly Roissy St Eupéry oui Très

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

Enquête. De satisfaction. D utilisation des bus de ville. De Colomiers

Enquête. De satisfaction. D utilisation des bus de ville. De Colomiers Enquête De satisfaction D utilisation des bus de ville De Colomiers Décembre 2013 1 Préambule A l origine, ce projet est issu du programme d un candidat aux élections de 2011. C est notre rôle de choisir

Plus en détail

Doublement Ouest de la LGV Paris <> Lyon :

Doublement Ouest de la LGV Paris <> Lyon : Conférence de presse du 06/11/2008 Doublement Ouest de la LGV Paris Lyon : L approche des collectivités en Auvergne Partie 1 : 06 novembre 2008 Mobilisation du Réseau Clermont Auvergne Métropole pour

Plus en détail

Pôle d Echanges Multimodal. «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire

Pôle d Echanges Multimodal. «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire Pôle d Echanges Multimodal «Le covoiturage et le transport t collectif» Premières exploitations du questionnaire Cellule technique Distribution et recueil du questionnaire Distribution du questionnaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF

DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF DOSSIER DE PRESSE LES EQUIPES MOBILES DE LIGNE SNCF TRANSILIEN L ASSISTANCE RAPIDE EN IDF 13 février 2014 SNCF TRANSILIEN PARIS, LE 13 FEVRIER 2014 DU RENFORT SUR LES LIGNES : 340 AGENTS AU SERVICE DES

Plus en détail

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx Urbanisme Collège Lionel-Groulx La mobilité en milieu périurbain En banlieue, les densités sont faibles, ce qui entraîne une augmentation des distances de déplacement. La VOITURE est alors le mode de transport

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS

HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS HABITUDES DE DÉPLACEMENTS ET HORAIRES DE TRAVAIL À LA PLAINE SAINT-DENIS RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE IPSOS AVRIL 2015 1 CONTEXTE DU QUESTIONNAIRE Les entreprises des salariés interrogés font partie de la

Plus en détail

Questionnaire d évaluation de la concertation

Questionnaire d évaluation de la concertation Questionnaire d évaluation de la concertation Qu avez-vous pensé de la concertation? La concertation sur le prolongement du Métro ligne 1 s est déroulée du 10 novembre 2014 au 10 janvier 2015. Vous avez

Plus en détail

des idées pour Nantes? Venez les partager.

des idées pour Nantes? Venez les partager. Vous avez des idées pour Nantes? Venez les partager. 5 objectifs objectifs règles du jeu Nantaises, Nantais, jouez collectif! La Ville de Nantes invite toutes les Nantaises et tous les Nantais à s investir

Plus en détail

Kiosque Accueil Cancer

Kiosque Accueil Cancer Kiosque Accueil Cancer La Maison des Patients est une création du Centre René Huguenin de lutte contre le cancer de Saint-Cloud, lieu convivial et interactif, elle est ouverte à tous les patients de notre

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence 4 décembre 2012 St Marcellin Comité de ligne Grenoble Valence 4 décembre 2012 1 Ordre du jour Service 2013 : substitution routière Service 2014 : cahier des charges

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Réunion publique Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Notre réunion aujourd hui La concertation préalable Présentation générale de la ligne

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés

Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés Comment concilier les enjeux humains à long terme et les enjeux économiques? François Nogué Directeur Général Délégué

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT SITUATION GÉOGRAPHIQUE REJOINDRE ELANCOURT : EN VOITURE : Accès direct à l A12 depuis la N12 Autoroute A13 A 30 min de Paris A 55 min de Chartres A 10

Plus en détail