Le Nouveau Grand Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Nouveau Grand Paris"

Transcription

1 Le Nouveau Grand Paris Transports en Île-de-France Les projets du Nouveau Grand Paris Ambitieux projet de modernisation et de développement des transports d Île-de-France engagé par le Premier Ministre le 6 mars 2013, le Nouveau Grand Paris améliorera les déplacements de tous les Franciliens et renforcera l attractivité des zones en fort développement. Il articule de manière cohérente les besoins de modernisation et d extension du réseau existant ainsi que la création de nouvelles lignes de métro automatique. Ces réalisations sont portées par un engagement historique de l État, de la Région Île-de-France et des Départements. La maîtrise d ouvrage sera assurée par la RATP, RFF, la SNCF, la Société du Grand Paris, les collectivités locales et le STIF. Métros Quatre lignes de métro sont prolongées et quatre nouvelles lignes automatiques sont créées. Prolongement Mairie de Montrouge Bagneux 2019 : mise en service Prolongement Mairie des Lilas Rosny Bois Perrier 2020 : mise en service Rosny Bois Perrier Noisy Champs 2025 : mise en service Prolongement Front Populaire Mairie d Aubervilliers 2017 : mise en service Prolongement Tronçon Nord phase 1 : Gare Saint-Lazare Mairie de Saint-Ouen 2017 : mise en service Tronçon Nord phase 2 : Mairie de Saint-Ouen Saint-Denis Pleyel 2023 : mise en service Tronçon Sud phase 1 : Olympiades Villejuif IGR 2023 : mise en service Tronçon Sud phase 2 : Villejuif IGR Orly Aéroport 2027 : mise en service Nouvelle ligne Tronçon Sud : Pont de Sèvres Noisy Champs 2020 : mise en service Tronçon Est phase 1 : Saint-Denis Pleyel Rosny Bois Perrier 2025 : mise en service Tronçon Ouest phase 1 : Pont de Sèvres Nanterre 2025 : mise en service Tronçon Ouest phase 2 : Nanterre Saint-Denis Pleyel 2027 : mise en service Tronçon Est phase 2 : Rosny Bois Perrier Champigny Centre 2030 : mise en service Nouvelle ligne Saint-Denis Pleyel Le Bourget Noisy Champs 2023 : mise en service Nouvelle ligne Phase 1 : Saint-Denis Pleyel Le Bourget Triangle de Gonesse 2025 : mise en service Phase 2 : Triangle de Gonesse Aéroport Charles de Gaulle 2027 : mise en service Phase 3 : Aéroport Charles de Gaulle Le Mesnil Amelot 2030 : mise en service Nouvelle ligne Phase 1 : Massy Palaiseau CEA Saint-Aubin 2023 : mise en service Phase 2 : Massy Palaiseau Orly Aéroport 2027 : mise en service Phase 3 : CEA Saint-Aubin Versailles Chantiers 2030 : mise en service

2 Le Nouveau Grand Paris CRÉATION DE LIGNES Métro M15 M16 et M17 M18 M16 mise en service M18 après 2030 Variantes M18 Tram Express Tram Express Nord Tram Express Sud Tram Express Ouest Mise en service après 2030 Tramway T6 T8 T9 T PROLONGEMENT DE LIGNES Métro M4 M11 M12 M14 15 Tramway T1 T3b T4 T7 RER RER D RER E 18 Chaque nouvelle ligne présente le nombre réel de stations prévues à l exception des lignes de tramway et de Tram Express et seules les stations en correspondance et les terminus (définitifs ou provisoires) sont dénommés sur ce plan.

3

4 Tramways et T Zen Quatre lignes de tramway sont prolongées et quatre nouvelles lignes sont créées. Une ligne de T Zen est prolongée et quatre nouvelles lignes sont créées. Prolongement Tronçon Est : Noisy-le-Sec Val de Fontenay 2017 : mise en service Tronçon Ouest : Asnières Gennevilliers Les Courtilles Victor Basch / prolongement Nanterre Rueil-Malmaison 2023 : mise en service (inscrit au PDU) Prolongement Porte de la Chapelle Porte d Asnières 2017 : mise en service Prolongement Gargan Montfermeil Hôpital 2017 : mise en service Nouvelle ligne Châtillon Montrouge Viroflay Rive Droite 2014 : mise en service partielle 2015 : mise en service totale Prolongement Porte de l Essonne (Athis-Mons) Juvisy 2018 : mise en service Nouvelle ligne Phase 1 : Saint-Denis Épinay Orgemont Villetaneuse Université 2014 : mise en service Phase 2 : Saint-Denis Rosa Parks (inscrit au PDU) Nouvelle ligne Porte de Choisy (Paris) Orly 2020 : mise en service Nouvelle ligne La Croix de Berny (Antony) Place du Garde (Clamart) 2021 : mise en service 1 Prolongement Sénart Corbeil phase : mise en service 2 Nouvelle ligne Sénart Melun 2020 : mise en service 3 Nouvelle ligne Pantin Les Pavillons-sous-Bois : mise en service 4 Nouvelle ligne Viry-Châtillon Corbeil-Essonnes : mise en service 5 Nouvelle ligne Paris 13 e Choisy-le-Roi 2020 : mise en service Bus en site propre Le projet du Nouveau Grand Paris prévoit également la création de plusieurs lignes de bus en site propre. Trams Express Trois nouvelles lignes de Tram Express vont être créées au nord, au sud et à l ouest de l Île-de-France. Tram Express Nord Phase 1 : Le Bourget Épinay-sur-Seine 2017 : mise en service Phase 2 : Sartrouville Épinay / Le Bourget Noisyle-Sec Horizon 2020 : mise en service Tram Express Sud Phase 1 : Évry Massy 2018 : mise en service Phase 2 : Massy Versailles Chantiers 2020 : mise en service Tram Express Ouest Phase 1 : Saint-Cyr Saint-Germain-en-Laye 2018 : mise en service Phase 2 : Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinture Achères Ville 2019 : mise en service RER Deux lignes de RER sont prolongées. De plus, afin d améliorer l offre, la régularité et la qualité de service des RER A, B, C et D, des plans de modernisation, appelés Schémas Directeurs, sont engagés sur ces lignes. Ils permettent de mener des actions à court, moyen et long termes conjuguant exploitation, maintenance et investissement (infrastructures, signalisation, matériel roulant, information voyageurs, gares ). Modernisation Modernisation Modernisation Modernisation Nouvelle branche Villiers-le-Bel Gonesse Arnouville Parc des Expositions 2020 : mise en service Prolongement Gare Saint-Lazare Mantes-la-Jolie : mise en service Grands pôles de correspondances Deux nouveaux pôles sont créés et onze pôles sont réaménagés et rénovés afin de favoriser l intermodalité. Nanterre Université réaménagement 2015 : mise en service Rosa Parks nouveau pôle 2015 : mise en service Châtelet-Les Halles réaménagement 2016 : mise en service Versailles Chantiers réaménagement 2016 : mise en service Bipôle Gare du Nord Gare de l Est nouvelle liaison Bobigny-la-Folie nouveau pôle Juvisy-sur-Orge réaménagement Mantes-la-Jolie réaménagement Marne-la-Vallée Chessy réaménagement Melun réaménagement Poissy réaménagement Saint-Denis réaménagement Val de Fontenay réaménagement

5 RER A Départements concernés Correspondances Existantes RER Schéma directeur du RER A Le projet Le schéma directeur du RER A porte les enjeux d amélioration suivants : renforcer les performances de la ligne : augmenter la capacité, supprimer les points de fragilité d exploitation, améliorer l exploitation commune de la ligne par les opérateurs, améliorer la gestion des situations perturbées en plaçant le voyageur au centre du dispositif, adapter l offre de transport aux besoins des voyageurs, améliorer la qualité de service, notamment dans les espaces. Les bénéfices voyageurs OFFRE Renfort d offre d été pour la branche Marne-la-Vallée et de soirée pour la branche Cergy Poissy et le reste de la ligne ( ). Augmentation du nombre d arrêts aux heures de pointe et prolongement de certaines missions à l étude (pour le moyen terme). Les chiffres-clés 109 km de tracé 46 gares voyages/jour 2 exploitants : RATP et SNCF Mise en œuvre des actions du schéma directeur : QUALITÉ DE SERVICE Performances améliorées grâce à de nouvelles infrastructures ferroviaires permettant de mieux gérer les terminus et à l adaptation de la signalisation ferroviaire. Meilleure gestion des situations perturbées grâce à l augmentation des possibilités de retournement des trains. Qualité de service en gare améliorée grâce à des actions de mise en conformité et de rénovation. Amélioration de l exploitation commune de la ligne.

6 RER A Schéma directeur du RER A Le coût et les financements du projet L infrastructure Le coût du projet est estimé à 630 M (valeur 2011). Les financeurs du projet À ce stade, les études du schéma de principe et de l avant-projet, d un montant de 14,5 M, sont financées par l État et la Région Île-de-France. Les études préliminaires des gares, d un montant de 4,2 M, sont financées par l État, la Région Île-de-France et la RATP. Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. Le STIF a confié la maîtrise d ouvrage du projet : à la RATP pour la majorité de la ligne, à la SNCF pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport de la branche de Cergy Poissy, à RFF pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. Le matériel roulant Le STIF participe à hauteur de 50 % (soit 650 M ) au renouvellement de 130 rames à deux niveaux de type MI 09 pour l ensemble de la ligne. En outre, le coût du matériel roulant nécessaire à l accomplissement du schéma directeur est estimé à 240 M (valeur 2011). Le contexte Le schéma directeur du RER A vise principalement à améliorer les performances de la ligne à court, moyen et long termes. Le calendrier Les principales étapes : 6 juin 2012 Validation du schéma directeur Schéma de principe et dossier d enquête publique. Études d avant-projet Mise en œuvre des actions du schéma directeur

7 Mis en service récemment (2 septembre 2013) RER B nord + Départements concernés Correspondances Existantes RER Modernisation des branches Gare du Nord Mitry-Claye et Gare du Nord Aéroport Charles de Gaulle 2-TGV Le projet La modernisation du RER B, au nord, doit permettre d améliorer significativement la régularité de la ligne. La modernisation des gares et des quais ainsi que la rénovation du matériel roulant permettent d améliorer le confort et l accessibilité pour tous. Les bénéfices voyageurs OFFRE Une ligne simplifiée et renforcée : en direction de Paris, «je monte dans le premier train qui passe» (desserte omnibus), trajets simplifiés à deux missions au nord (contre 5 auparavant) : une mission omnibus Paris Aéroport CDG 2 et une mission omnibus Paris Mitry-Claye. Les chiffres-clés 20 arrêts/heure en pointe entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois (contre 4 à 8 arrêts/heure auparavant) 10 trains/heure entre Gare du Nord et Aéroport CDG 2 (contre 8 trains/heure auparavant) 10 trains/heure en pointe entre Gare du Nord et Mitry-Claye (contre 8 trains/heure auparavant) 15 gares entièrement accessibles pour tous utilisateurs en 2015 Mise en service : 2 septembre 2013 QUALITÉ DE SERVICE Un temps de parcours fiabilisé : deux voies de circulation sont dédiées au RER B en situation normale ou faiblement perturbée, réduisant ainsi les effets d un incident sur la ligne. Une fréquence en gare accrue en heures de pointe : 1 train toutes les 3 minutes aux heures de pointe entre la Gare du Nord et Aulnaysous-Bois, 1 train toutes les 6 minutes aux heures de pointe sur les branches Aulnay-sous-Bois Mitry-Claye et Aulnay-sous-Bois Aéroport CDG 2. Amélioration du confort et de l accessibilité grâce : au rehaussement des quais pour faciliter la montée et la descente, à l installation de nouveau mobilier sur les quais. Les voyageurs sont mieux répartis sur les quais et dans les trains, à la rénovation des rames actuelles (information voyageurs ).

8 RER B nord + Modernisation des branches Gare du Nord Mitry-Claye et Gare du Nord Aéroport CDG 2-TGV Le coût et les financements du projet L infrastructure Le coût du projet est estimé à 241,3 M (valeur 2006) dont : Réaménagement des quais et de la signalisation : 178,2 M Réaménagement du terminus de Mitry-Claye : 63,1 M Les financeurs du projet 241,3 M n STIF : 49 % 118,3 M n Région Île-de-France : 25,5 % 61,5 M n État : 25,5 % 61,5 M Le matériel roulant Le coût de la rénovation du matériel roulant (MI 79) est estimé à 307 M, financé à 50 % par le STIF, 29 % par la RATP et 21 % par la SNCF. Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. Le STIF a confié la maîtrise d ouvrage du projet d infrastructure : à RFF pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national, à la SNCF pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport. Le calendrier Les principales étapes : Février 2005 Approbation du dossier d objectifs et de caractéristiques principales Septembre 2006 Approbation du schéma de principe modificatif Septembre 2006 Approbation de l avant-projet de réaménagement du terminus de Mitry-Claye Octobre-novembre 2006 Phase d information et d écoute des voyageurs Février 2008 Approbation de l avant-projet de réaménagement des quais et de la signalisation Fin 2008 Début des travaux 2012 Premières mises en service 2 septembre 2013 Mise en service complète

9 RER B sud Départements concernés Correspondances Existantes RER Schéma directeur du RER B sud Le projet Ce plan de modernisation vise en premier lieu à améliorer le quotidien des voyageurs par des moyens d action de court terme ( ) et de moyen terme ( ). Ces actions permettront de fiabiliser l exploitation du RER B dans son ensemble, de mieux gérer les situations perturbées et de remettre les usagers au cœur du dispositif en leur offrant une information et un niveau de service fiables et de qualité. Les bénéfices voyageurs OFFRE Permettre aux voyageurs de retrouver un niveau de service acceptable et conforme aux objectifs fixés par le STIF, tant en matière de régularité que d information voyageurs. Prévoir des investissements sur la ligne compatibles avec les évolutions d offres à moyen et long termes en lien avec le Nouveau Grand Paris. Les chiffres-clés 47 gares 8 départements voyageurs concernés 2 exploitants : RATP et SNCF Mise en œuvre des actions du schéma directeur : QUALITÉ DE SERVICE Régularité : temps de parcours réguliers et réalisation de l offre à 20 trains par heure. Information fiable, claire et multilingue. Amélioration du service en gare : flux voyageurs, accueil, accessibilité Meilleure gestion des situations perturbées grâce à l augmentation des possibilités de retournement des trains et des trains de réserve. Rapprochement des acteurs opérationnels : Centre de Commandement Unifié rassemblant la RATP, la SNCF et la Direction de la Circulation Ferroviaire (DCF).

10 RER B sud Schéma directeur du RER B sud Le coût et les financements du projet L infrastructure Les actions de court terme ( ) représentent un investissement de 63 M (valeur 2012). Les premières actions de moyen terme à engager ( ) représentent un investissement de 445 M (valeur 2012). Les financeurs du projet Les études et les premiers travaux seront financés par l État et la Région Île-de-France d une part, et par le STIF d autre part dans le cadre des contrats. L État et la Région Île-de-France financent pour ce qui les concerne les études de schéma de principe, d avant-projet et les premiers travaux pour un montant de 49 M. Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. La maîtrise d ouvrage du projet est assurée par : la RATP pour la partie sud de la ligne, la SNCF pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport de la partie nord de la ligne, RFF pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. Le calendrier Les principales étapes : Le contexte Le projet vise à améliorer la co-exploitation de la ligne par la RATP et la SNCF. Le schéma directeur fera l objet d une consolidation en 2015 pour ce qui concerne les évolutions d offres de transport au sud de la ligne et le renouvellement du matériel roulant du RER B. Du 7 décembre 2011 au 31 décembre 2012 Études du schéma directeur Février 2013 Approbation des premiers éléments du schéma directeur RER B sud Juillet 2013 Approbation du schéma directeur complet et des premières conventions de financement Décembre 2013 Approbation des conventions de financement complémentaires Études du schéma de principe et dossier d enquête publique. Études d avant-projet Consolidation du schéma directeur Mise en œuvre des actions du schéma directeur

11 RER C Départements concernés Correspondances Existantes RER Schéma directeur du RER C Le projet Le projet consiste à mettre en place un plan d actions afin d améliorer la régularité du RER C et la qualité de service et de proposer une offre accrue aux heures de pointe pour prendre en compte l évolution de la demande, notamment sur le secteur de Seine Amont. Les bénéfices voyageurs OFFRE Amplitude horaire élargie aux heures de pointe du soir. Fréquence : plus de trains dans le sud-est. QUALITÉ DE SERVICE Modernisation et renouvellement des infrastructures. Régularité : un retour à la normale plus rapide en cas de perturbations. Qualité de service en gare améliorée grâce à des actions de modernisation. INTÉGRATION URBAINE Accompagner le développement du secteur de Seine Amont. Les chiffres-clés 187 km de tracé 84 gares voyages/jour Mise en œuvre des actions du schéma directeur :

12 RER C Schéma directeur du RER C Le coût et les financements du projet L infrastructure Le coût du projet est estimé à 380 M (valeur 2012) à l issue du schéma directeur. 70 M supplémentaires sont affectés à la modernisation des gares. Les financeurs du projet À ce stade, les études du schéma de principe d un montant de 2 M sont financées à hauteur de 70 % par la Région Île-de-France et 30 % par l État. Les études d avant-projet, d un montant estimé à 17,2 M, sont financées à 30 % par l État et 70 % par la Région Île-de-France. Les études amont du programme gare, d un montant de , ont été financées à hauteur de 70 % par la Région Île-de-France et 30 % par le STIF. Les études préliminaires et d avant-projet d un montant de 3,65 M sont financées à hauteur de 70 % par la Région Île-de-France et 30 % par le STIF. Le contexte Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. RFF assure la maîtrise d ouvrage pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. La SNCF assure la maîtrise d ouvrage pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport. Le calendrier Les principales étapes : Juillet 2009 Approbation du schéma directeur Études d avant-projet Mise en œuvre des actions du schéma directeur Le schéma directeur du RER C a pour objectif, à moyen terme, une évolution de la desserte et une amélioration de la robustesse de la ligne. Les hypothèses de desserte de la gare des Ardoines sont réétudiées afin de prendre en compte la réalisation de la ligne 15 du Nouveau Grand Paris. Le nœud ferroviaire de Brétigny sera traité afin de limiter les irrégularités. En accompagnement, il est également prévu de rénover les gares de la ligne les plus problématiques.

13 En travaux RER D Départements concernés Correspondances Existantes RER Schéma directeur du RER D Le projet Le projet consiste à mettre en place un plan d actions afin d améliorer la régularité du RER D et d accroître l offre. Des études pour identifier les aménagements nécessaires à long terme sont en cours. Les bénéfices voyageurs OFFRE Facilité : meilleure desserte, davantage d arrêts. Intermodalité : une interconnexion avec le TVM (gare de Pompadour). Fréquence : 12 trains par heure dans la partie nord (2014). QUALITÉ DE SERVICE Modernisation et renouvellement des infrastructures. Régularité : un retour à la normale plus rapide en cas de perturbations. Qualité de service en gare améliorée grâce à des actions de modernisation. INTÉGRATION URBAINE Une desserte en phase avec les lieux de vie et d emplois. Les chiffres-clés 160 km de tracé 60 gares voyages/jour Mise en œuvre des actions du schéma directeur :

14 RER D Schéma directeur du RER D Le coût et les financements du projet L infrastructure Un ensemble d opérations, pour un montant de 120 M (valeur 2006), a été mis en service en décembre Les financeurs du projet La première phase, soit 120 M (valeur 2006), a été financée à 30 % par l État et 70 % par la Région Île-de-France. Les études de schéma de principe pour le moyen/long terme, d un montant de 5,5 M, sont financées avec les mêmes clés de répartition. Les études préliminaires et d avant-projet de modernisation des gares, d un montant de 4,4 M, sont financées à hauteur de 70 % par la Région Île-de-France et 30 % par le STIF. Le contexte Le schéma directeur du RER D vise dès 2014 à améliorer la desserte (notamment au nord de la ligne et dans le Val-de-Marne) ainsi qu à moderniser les infrastructures de la ligne. Des études sont déjà lancées afin d identifier les opérations à réaliser au-delà de Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. RFF assure la maîtrise d ouvrage pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. La SNCF assure la maîtrise d ouvrage pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport. Le calendrier Les principales étapes : 2006 Approbation du schéma directeur 2009 Approbation du schéma de principe Décembre 2013 Mise en service des premiers aménagements Mise en service des opérations de moyen/long terme Les hypothèses de desserte de la gare du Vert de Maisons sont réétudiées afin de prendre en compte la réalisation de la ligne 15 du Nouveau Grand Paris.

15 RER D Départements concernés Correspondances Existantes À venir RER Bus en site propre Villiers-le-Bel Parc des Expositions de Villepinte Nouvelle branche du RER D de Villiers-le-Bel Gonesse Arnouville au Parc des Expositions de Villepinte Le projet La création de la nouvelle branche du RER D consiste à prolonger la ligne D du RER entre la gare Villiers-le-Bel Gonesse Arnouville et la gare Parc des Expositions de Villepinte (RER B). Ce projet a pour principal objectif de renforcer l offre de transport sur les territoires du Grand Roissy en évitant, en particulier, de transiter par Paris pour réaliser un trajet de banlieue à banlieue. Réseau en projet Réseau existant Les bénéfices voyageurs Les chiffres-clés 11,4 km de tracé dont 9,8 km de ligne nouvelle et une nouvelle gare à construire à Gonesse voyageurs/jour attendus aux heures de pointe du matin Mise en service : 2020 OFFRE Création d une nouvelle branche du RER D. Correspondances avec des lignes existantes ou en projet : le RER B, plusieurs lignes de bus, le futur bus en site propre Villiers-le-Bel Parc des Expositions de Villepinte et la future ligne 17 du Nouveau Grand Paris. QUALITÉ DE SERVICE Fréquence de passage avec un train toutes les 15 minutes, par sens, de 6 heures à minuit. INTÉGRATION URBAINE Accompagner le développement urbain en facilitant l accès à l emploi. La nouvelle branche du RER D permettra aux habitants de l est du Val d Oise de disposer d un accès facilité aux zones d emplois implantées au nord-est de l Îlede-France (Parc des Expositions, Paris Nord 2 et Aéroport de Paris- Charles de Gaulle).

16 RER D Nouvelle branche du RER D de Villiers-le-Bel Gonesse Arnouville au Parc des Expositions de Villepinte Le coût et les financements du projet L infrastructure Le coût du projet est estimé à 308 M (valeur janvier 2012). Les financeurs du projet À ce stade, les études d un montant de 2,65 M sont financées à hauteur de 50 % par la Région Île-de-France et 50 % par l État dans le cadre du Plan Espoir Banlieues. Le plan de financement des travaux sera arrêté entre les partenaires (Région Île-de-France, État, SNCF, RFF et STIF) à l issue des études d avant-projet. Le contexte Le projet comprend la création d une nouvelle gare à Gonesse, où la nouvelle branche du RER D sera en correspondance avec le futur bus en site propre Villiers-le-Bel Parc des Expositions de Villepinte et la future ligne 17 du Nouveau Grand Paris. La ligne sera construite en surface à l exception des intersections routières et de la traversée du Triangle de Gonesse réalisées en tranchées. Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. RFF assure la maîtrise d ouvrage pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. La SNCF assure la maîtrise d ouvrage pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport. Le calendrier Les principales étapes : 9 février 2011 Approbation du dossier d objectifs et de caractéristiques principales Du 20 octobre au 9 décembre 2011 Concertation préalable 11 avril 2012 Approbation du bilan de la concertation préalable 10 juillet 2013 Le STIF a pris acte du schéma de principe présenté au Conseil 2014 Enquête publique et études d avant-projet Début des travaux -- Fin 2020 Mise en service Le STIF a demandé à la SNCF, en tant que futur exploitant, de préciser l impact du projet sur la robustesse de l exploitation de l ensemble de la ligne. Le STIF a également sollicité RFF, en tant que maître d ouvrage coordinateur, pour rechercher toute optimisation du projet, compte tenu du bilan socio-économique de l opération, afin de dégager un bénéfice actualisé satisfaisant en vue de la procédure d enquête publique.

17 RER E Départements concernés Correspondances du prolongement Existantes À venir RER Prolongement d Haussmann-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie Le projet Le prolongement du RER E à l ouest d Haussmann-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie a pour principal objectif d accompagner le développement de l ouest francilien en améliorant la liaison Paris La Défense et de soulager le RER A. Il s agit de réaménager la ligne existante entre Mantes-la-Jolie et La Défense et de percer un tunnel entre Haussmann-Saint-Lazare et La Défense. Le projet s accompagnera de la création de 3 nouvelles gares (La Défense, Nanterre et Porte Maillot). Les bénéfices voyageurs Les chiffres-clés Mantes-la-Jolie La Défense : 35 min pour les semi-directs Désaturation du RER A entre La Défense et Auber qui pourrait atteindre 10 à 15 % 47 km de voies existantes réaménagées voyageurs/jour Création de 8 km d infrastructure souterraine et de 3 nouvelles gares Mise en service : Réseau en projet Réseau existant OFFRE Correspondances du prolongement avec des lignes existantes ou en projet : les RER A et C, la ligne 1 du métro, la ligne de tramway T2, les lignes de train J, L, N et U et les futures lignes 15,16 et 18 du Nouveau Grand Paris. QUALITÉ DE SERVICE Désaturation de l ordre de 10 à 15 % pour le RER A entre La Défense et Auber et de l ordre de 12 % pour les RER B et D entre Gare du Nord et Châtelet, soulageant ainsi le pôle de correspondances de Châtelet-Les Halles. Réduction du temps de parcours entre La Défense et Seine Aval (réduction de 4 à 17 minutes). Amélioration de la régularité des trains de l ouest francilien. Accès direct à La Défense pour les voyageurs du RER E. INTÉGRATION URBAINE Accompagner le développement des bassins d emplois situés en bordure de Seine (Mantes, Poissy et Les Mureaux) et mieux relier les bassins d emplois existants (Paris, La Défense).

18 RER E Prolongement d Haussmann-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie Le coût et les financements du projet L infrastructure Le coût d objectif du projet est de 3,3 Mds (valeur 2009). Les financeurs du projet À ce stade, les études et les premiers travaux ont fait l objet d un financement de l État et de la Région Île-de-France à hauteur de 136 M. Le Premier Ministre a annoncé le 6 mars 2013 une contribution financière au projet de 1 Md de la Société du Grand Paris. Le plan de financement des travaux sera arrêté entre les partenaires (Région Île-de-France, État, Société du Grand Paris, Départements, RFF, SNCF, STIF ) à l issue de la validation de l avant-projet. Les acteurs En tant que pilote de l ensemble du projet, le STIF l Autorité organisatrice des transports en Île-de-France définit l offre de service, veille au respect du programme, du calendrier et des coûts. RFF assure la maîtrise d ouvrage pour les éléments de l infrastructure du réseau ferré national. La SNCF assure la maîtrise d ouvrage pour les biens dévolus à l exploitation des services de transport. Le calendrier Les principales étapes : Décembre 2009 Approbation du dossier d objectifs et de caractéristiques principales et saisine de la CNDP et RFF D octobre à décembre 2010 Débat public 9 février 2011 Approbation du bilan du débat public (décision de poursuivre le projet) Décembre 2011 Approbation du schéma de principe Du 16 janvier au 18 février 2012 Enquête publique portée par RFF et la SNCF 31 janvier 2013 Déclaration d utilité publique 12 février 2013 Approbation de l avant-projet 2013 début 2014 Études d avant-projet Début des travaux Mise en service jusqu à Nanterre La Folie et premiers bénéfices des investissements à l ouest Mise en service complète jusqu à Mantes-la-Jolie

19 Métro ligne 1 Départements concernés Correspondances Existantes À venir Métro Prolongement de Château de Vincennes à Val de Fontenay Le projet La ligne 1 relie actuellement La Défense à Château de Vincennes. Son prolongement à Val de Fontenay a notamment pour objectif de multiplier les correspondances entre la ligne 1 et les autres lignes de transport existantes ou à venir, de favoriser une mobilité durable et de conforter ce territoire stratégique au cœur de l agglomération par une articulation optimisée entre le prolongement de la ligne et les projets d aménagement. Les bénéfices voyageurs 15 OFFRE Prolongement d une ligne existante. Correspondances du prolongement avec des lignes existantes ou en projet : de nombreuses lignes de bus, les RER A et E, la future ligne 15 (tronçon Est de Rosny-Bois-Perrier à Champigny Centre), le prolongement du T1 à Val de Fontenay. Réseau en projet Réseau existant Les chiffres-clés Entre 6,1 et 7,3 km de prolongement pour 3 stations supplémentaires à voyageurs attendus/jour sur le seul prolongement à habitants et emplois desservis Mise en service : d ici à QUALITÉ DE SERVICE Régularité et fiabilité grâce à une ligne entièrement automatique depuis fin Fréquence de passage soutenue de 1 minute 45 secondes en heures de pointe. Accessibilité : nouvelles stations du prolongement et rames accessibles aux personnes à mobilité réduite. INTÉGRATION URBAINE Prise en compte de la centralité régionale du Val de Fontenay (logements, emplois et commerces) et des centresvilles et pôles de quartiers tels que Les Rigollots à Fontenay-sous-Bois ou Les Grands Pêchers à Montreuil (densité en logements et commerces).

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Protocole Etat Région. relatif à la mise en œuvre. dans le cadre du Nouveau Grand Paris

Protocole Etat Région. relatif à la mise en œuvre. dans le cadre du Nouveau Grand Paris Rapport pour le conseil régional JUIN 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Protocole Etat Région relatif à la mise en œuvre du plan de mobilisation

Plus en détail

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 PREMIER MINISTRE 6 mars 2013 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 1 - QUELS projets..........................5 2 - QUEL calendrier........................9

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris en acte(s)

Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Dossier Dossier de de presse 19 19 juillet juillet 2013 2013 42 chantiers pour les Franciliens Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Contacts presse : Florence Massenot / 01 53 85 63 14 florence.massenot@iledefrance.fr

Plus en détail

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives

Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Les grands projets de transport impactant LA DEFENSE Enjeux et perspectives Commission Transports Infrastructures - Circulation - Signalétique 6 novembre 2014 Les projets de transport Infrastructures Le

Plus en détail

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles D une longueur de 21,5 kilomètres, la ligne 17 Nord comprend 6 gares : Le Bourget Aéroport, Triangle de,, Aéroport CDG (T2), Aéroport CDG (T4) et, ainsi qu un site de maintenance situé à Aulnay-sous-Bois

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

: prolongement du rer e à l ouest

: prolongement du rer e à l ouest : prolongement du rer e à l ouest S Y N T H È S E D U D O S S I E R D U D É B A T P U B L I C >>> PRÉAMBULE Le Syndicat des transports d Île-de-France (STIF) et Réseau Ferré de France (RFF) ont pour projet

Plus en détail

SCHEMAS DIRECTEURS DES RER C ET D FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET / PROJET (APO) ET ETUDES D AVANT-PROJET (AVP)

SCHEMAS DIRECTEURS DES RER C ET D FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET / PROJET (APO) ET ETUDES D AVANT-PROJET (AVP) SCHEMAS DIRECTEURS DES RER C ET D FINANCEMENT DES ETUDES AVANT-PROJET / PROJET (APO) ET ETUDES D AVANT-PROJET (AVP) - RER C : APO de la tranche 1 de l aménagement du nœud ferroviaire de Brétigny - RER

Plus en détail

La carte heuristique ou carte mentale

La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique : qu est ce que c est? La carte heuristique : à quoi ça sert? La carte heuristique et les profils de compréhension Carte mentale et fonctionnement

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme Nouveau grand paris Grand Paris Express Le Réseau de Transport public du Grand Paris Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Tronçon Pont-de-Sèvres Noisy Champs (ligne rouge

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION Séance du mercredi 07 octobre 2015 à 9h 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR

CONSEIL D ADMINISTRATION Séance du mercredi 07 octobre 2015 à 9h 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR CONSEIL D ADMINISTRATION Séance du mercredi 07 octobre 2015 à 9h 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR Les annexes non disponibles en ligne sont consultables au STIF.

Plus en détail

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013

erritoire mobile SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 SE DÉPLACER AUJOURD HUI ET DEMAIN SUR LE TERRITOIRE DE PLAINE COMMUNE N 1 mai 2013 T erritoire mobile Plaine Commune est un des territoires les plus dynamiques de la métropole francilienne. L ampleur de

Plus en détail

Lancement du Club «Grand Orly Entreprises»

Lancement du Club «Grand Orly Entreprises» 18 juin 2013 Lancement du Club «Grand Orly Entreprises» Les entreprises et acteurs économiques du Grand Orly se mobilisent pour la desserte du pôle d Orly, 2ème pôle économique d Ile-de-France Le territoire

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses Nouveau grand paris Grand Paris Express Le Réseau de Transport public du Grand Paris Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Tronçon Pont-de-Sèvres Noisy Champs (ligne rouge

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

POUR LES TRANSPORTS EN ILE DE FRANCE REUNION AVEC LES PRESIDENTS DES CONSEILS GENERAUX

POUR LES TRANSPORTS EN ILE DE FRANCE REUNION AVEC LES PRESIDENTS DES CONSEILS GENERAUX PLAN DE MOBILISATION POUR LES TRANSPORTS EN ILE DE FRANCE REUNION AVEC LES PRESIDENTS DES CONSEILS GENERAUX MARS 2009 PLAN DE MOBILISATION TRANSPORTS : Un projet ambitieux et structurant au profit des

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013

Partie 1 : La ligne 11 actuelle. Réunion d information 27 février 2013 Partie 1 : La ligne 11 actuelle Réunion d information 27 février 2013 Réunion publique 7 septembre 2010 Sommaire 1. Introduction 2. Bilan de la concertation préalable 3. Le prolongement : la réponse aux

Plus en détail

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Synthèse du projet Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Le mot du garant François Nau Pourquoi une concertation? Le public a le droit à l information et à la participation

Plus en détail

Interconnexion sud. Présentation des premiers résultats. des lignes à grande vitesse en Île-de-France

Interconnexion sud. Présentation des premiers résultats. des lignes à grande vitesse en Île-de-France Interconnexion sud des lignes à grande vitesse en Île-de-France Etudes fonctionnelles préparatoires au débat public Présentation des premiers résultats Réunion d information 1 er avril 2009 Direction Régionale

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE 2014 POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE Juin 2014 SOMMAIRE TRAINS/RER RER B Sud 2 MÉTROS Ligne 4 Mairie de Montrouge - Bagneux (phase

Plus en détail

Gare Antonypôle. REUNION PUBLIQUE 18 mai 2015

Gare Antonypôle. REUNION PUBLIQUE 18 mai 2015 Gare Antonypôle REUNION PUBLIQUE 18 mai 2015 Jean-Yves SENANT Maire d Antony 1er Vice-Président de la communauté d agglomération des Hauts-de-Bièvre 2 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante

Plus en détail

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins Chapitre 3 Les actions à mettre en œuvre DÉFI 2 Rendre les transports collectifs plus attractifs Les transports collectifs constituent une alternative essentielle aux modes individuels motorisés, en particulier

Plus en détail

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 1 Sommaire 1. Investissements 2. Indicateurs du contrat : Production et qualité de service 2 2013: une nouvelle année

Plus en détail

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS RÉSUMÉ 2 PREMIÈRE PARTIE LE GRAND PARIS EXPRESS ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 7 D arc Express à la Ligne Orange 8 L acte

Plus en détail

INFORMEZ- VOUS ET DONNEZ VOTRE AVIS

INFORMEZ- VOUS ET DONNEZ VOTRE AVIS Désaturer la ligne Saint-Lazare - Mairie de Saint-Ouen en prolongeant la ligne Enquête publique du 16 janvier au 17 février 2012 La désaturation de la ligne 13 du métro est un objectif prioritaire. Plusieurs

Plus en détail

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT 1.1 Préambule occupation actuelle des infrastructures Il y a lieu de dissocier dans

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Paris Express, c est : 200 km de

Plus en détail

L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT

L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT LETTRE D INFO // CRÉTEIL N 1 JUIN 2015 // NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT Le Grand Paris Express est le plus grand projet de transport entrepris en France depuis

Plus en détail

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015 Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne 9 juin 2015 Le dialogue et l échange : une contribution importante au projet Un site Internet : www.societedugrandparis.fr/ligne18

Plus en détail

L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER

L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER LETTRE D INFO // GARE BAGNEUX N 1 AOÛT 2015 // NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER Axe majeur du Grand Paris Express, la ligne 15 Sud, qui reliera Pont de Sèvres

Plus en détail

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle Le trafic 3 3 Le trafic Le trafic annuel i La fréquentation annuelle Dans le métro, on comptabilise le nombre d utilisations en provenance de la voie publique, du réseau de surface et du RER. En revanche,

Plus en détail

MISE EN SERVICE DU NOUVEAU TRAIN

MISE EN SERVICE DU NOUVEAU TRAIN MISE EN SERVICE DU NOUVEAU TRAIN à DEUX niveaux ENSEMBLE POUR MODERNISER LE MATÉRIEL ROULANT En route pour le changement Créée en 1969, la ligne A du RER dessert un axe est-ouest de banlieue à banlieue,

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

Le STIF renforce 42 lignes de bus en Île-de-France

Le STIF renforce 42 lignes de bus en Île-de-France Communiqué de presse Conseil du 5 octobre 2011 Le STIF renforce 42 lignes de bus en Île-de-France Le Conseil du STIF a voté le renfort de quarante-deux lignes de bus. 14 lignes sont concernées en Seine-et-Marne,

Plus en détail

Enquête publique sur la ligne 14 sud du Grand Paris Express : Avis favorable de la CCI Paris Ile-de-France

Enquête publique sur la ligne 14 sud du Grand Paris Express : Avis favorable de la CCI Paris Ile-de-France Registre de transparence de l Union européenne N 93699614732-82 Juillet 2015 Enquête publique sur la ligne 14 sud du Grand Paris Express : Avis favorable de la CCI Paris Ile-de-France ETAT DE LA QUESTION

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

TRANSPORTS EN COMMUN. Rapport pour la commission permanente du conseil régional

TRANSPORTS EN COMMUN. Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france TRANSPORTS EN COMMUN OPERATIONS DU CONTRAT DE PROJETS

Plus en détail

LES GRANDES LIGNES DU PROJET

LES GRANDES LIGNES DU PROJET LES GRANDES LIGNES DU PROJET Première étape du métro automatique du Nouveau Grand Paris, le prolongement de la ligne 14 de Saint-Lazare à Mairie de Saint-Ouen a pour objectif prioritaire de désaturer la

Plus en détail

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus Comité de ligne 13 7 mars 2011 Opérations de renforts du réseau de Bus BILAN DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE 2008 Ces mesures ont été mises en œuvre à l automne 2008 lignes Paris : 31 Charles de Gaulle

Plus en détail

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VITRY SUR-SEINE

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VITRY SUR-SEINE NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VITRY SUR-SEINE En savoir plus sur les travaux www.ligne1sud.fr/vitry VITRY-SUR-SEINE AU CŒUR DU GRAND PARIS EXPRESS Les travaux de la ligne

Plus en détail

Comité de ligne RER D. 10 juillet 2014

Comité de ligne RER D. 10 juillet 2014 Comité de ligne RER D 10 juillet 2014 1 Sommaire Première partie Le fonctionnement actuel du RER D Seconde partie Perspectives à moyen/long terme 2 Comité de ligne RER D Première partie Le fonctionnement

Plus en détail

J.8 LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE. Délibération n 2014-480 du STIF Approbation du dossier

J.8 LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE. Délibération n 2014-480 du STIF Approbation du dossier LIGNE 14 : OLYMPIADES < > AÉROPORT D ORLY (LIGNE BLEUE) LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE J.8 Délibération n 2014-480 du STIF Approbation du dossier LIGNE

Plus en détail

LA GARE, LIEU DE VIE, LIEN DE VILLE

LA GARE, LIEU DE VIE, LIEN DE VILLE 1 LA GARE, LIEU DE VIE, LIEN DE VILLE La gare est un point de repère essentiel dans la ville. Son accessibilité et sa fonctionnalité impactent fréquemment bon nombre de choix dans la vie quotidienne ou

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Comité de ligne B. Novembre 2010

Comité de ligne B. Novembre 2010 Comité de ligne B Novembre 2010 Les travaux B Nord + Un conducteur RATP à Roissy CDG Nouveau MI 79 rénové Sommaire 2 Présentation de la ligne 1. La régularité de la ligne B interopérée 2. L offre et le

Plus en détail

J.6. Annexe LIGNE 15 OUEST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE. Été 2015

J.6. Annexe LIGNE 15 OUEST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE. Été 2015 LIGNE 15 : PONT DE SÈVRES < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 15 OUEST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE Été 2015 J.6 Annexe Délibération n 2015/045 du conseil du STIF

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Figure 1-1 : Les différentes étapes d un projet de transports en commun. Étude d impact

Figure 1-1 : Les différentes étapes d un projet de transports en commun. Étude d impact Chapitre 1. Description des projets retenus Trois projets ont été retenus pour cette EIS à la suite du processus de priorisation mis en œuvre avec le comité de pilotage : la Tangentielle Nord (TN), le

Plus en détail

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014

GARE AÉROPORT D ORLY. VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 GARE AÉROPORT D ORLY VILLE DE PARAY-VIEILLE-POSTE Réunion publique d information 22 septembre 2014 1 Alain Védère Maire de Paray-Vieille-Poste 2 Le dialogue et l échange : une contribution importante au

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

EOLE - PROLONGEMENT DU RER E A L OUEST. Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

EOLE - PROLONGEMENT DU RER E A L OUEST. Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE EOLE - PROLONGEMENT DU RER E A L OUEST Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE Page 2 / 52 SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE DU PROJET... 5 1.1. PRESENTATION

Plus en détail

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT 1/23 1 Préambule occupation actuelle des infrastructures... 3 2 Propositions de Vivre

Plus en détail

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 À LA UNE! Les travaux à la station Balard, c est parti! Le quartier Balard se dote de nouveaux atouts.

Plus en détail

N E15000007/75. Page N 1 sur 140

N E15000007/75. Page N 1 sur 140 Tribunal Administratif de Paris RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE RELATIF AU PROJET DE LIGNE ROUGE 15 OUEST DU RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC DU GRAND PARIS EXPRESS Enquête publique du lundi 21 septembre 2015 au

Plus en détail

LE PROJET CDG EXPRESS

LE PROJET CDG EXPRESS LE PROJET CDG EXPRESS Novembre 2005 LA PROBLÉMATIQUE Le constat : une domination de la route pour les accès terrestres de Roissy CDG Identifié comme «centre d envergure européenne» au Schéma directeur

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CACHAN

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CACHAN NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CACHAN En savoir plus sur les travaux www.ligne15sud.fr/cachan CACHAN AU CŒUR DU GRAND PARIS EXPRESS Cachan engage les travaux préparatoires

Plus en détail

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY Étude ORLY (ADP) LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY ETUDES PREALABLES FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES Juillet 2010 INTRODUCTION Le 29 avril 2009, le Président de la République a annoncé dans son

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA DRIEA Septembre 2010 ÉTUDES POUR LE DÉBAT PUBLIC SUR LE GRAND PARIS SYNTHESE DES ÉTUDES DE TRAFIC Cette note dresse un bilan synthétique des études de trafic réalisées par la DRIEA pour évaluer l efficacité

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Film design tramway T3 Le premier tronçon du tramway T3, sur les boulevards des Maréchaux sud >> Du Pont du Garigliano à la Porte d Ivry

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 14 Janvier 2014 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2013 Janvier - septembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

Pascal Auzannet. Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express

Pascal Auzannet. Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express Pascal Auzannet Rapport de la mission sur le calendrier pluriannuel de réalisation et de financement du projet de Grand Paris Express 10 décembre 2012 1 SOMMAIRE Introduction... 4 1. Actualisation des

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Pièce H Évaluation socio-économique

Pièce H Évaluation socio-économique Pièce H Pièce H Évaluation socio-économique 220 SOMMAIRE GENERAL DE LA PIECE H PARTIE 1 : CADRAGE DE L ÉVALUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU PROJET... 222 1. Objectifs... 222 2. Hypothèses... 222 PARTIE

Plus en détail

Éviter la saturation programmée de la ligne

Éviter la saturation programmée de la ligne Éviter la saturation programmée de la ligne Une contribution de l Atelier parisien d urbanisme DÉCEMBRE NOTE DE PAGES N Jean François Mauboussin /RATP Le dossier du maître d ouvrage du débat public concernant

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera Du 25 juillet au 23 août 2015 inclus, le RER ferme entre La Défense et Auber DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015 www.ratp.fr/travaux-ete-rera SOMMAIRE De 2015 à 2021, les fermetures partielles de la ligne A

Plus en détail

Présentation RER D. Élus Essonne. 19 novembre 2010

Présentation RER D. Élus Essonne. 19 novembre 2010 Présentation RER D Élus Essonne 19 novembre 2010 1 Rappel du contexte 2 RER D, une exploitation complexe Caractéristiques de la ligne SNCF la plus fréquentée de France : 550 000 voyageurs par jour (+40%

Plus en détail

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007 Sur les adresses suivantes, vous trouverez l ensemble de l information nécessaire pour préparer votre voyage : horaires, plans, villes desservies, tarification pratiquée, etc. Internet : INFORMATION RÉGIONALE

Plus en détail

Île-de-France 2030. PROPOSITIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE / Annexe

Île-de-France 2030. PROPOSITIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE / Annexe 5 Île-de-France 2030 PROPOSITIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE / Annexe SCHÉMA DIRECTEUR DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ADOPTÉ PAR LA DÉLIBÉRATION DU CONSEIL RÉGIONAL N CR97-13 DU 18 OCTOBRE 2013 ET APPROUVÉ PAR

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE TERRITORIALE Le 22 mars 2013 à Nogent-sur-Marne

RÉUNION PUBLIQUE TERRITORIALE Le 22 mars 2013 à Nogent-sur-Marne 1 Syndicat des transports d Île-de-France Concertation préalable sur le projet de Ligne Orange du Grand Paris Express RÉUNION PUBLIQUE TERRITORIALE Le 22 mars 2013 à Nogent-sur-Marne La réunion a duré

Plus en détail

PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME

PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME ANALYSE DE LA COMPATIBILITE DU PLAN LOCAL D URBANISME DE PARIS V2 19/12/2012 1 2 Sommaire de la pièce H : Mise en compatibilité des documents d

Plus en détail

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VILLEJUIF

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VILLEJUIF NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À VILLEJUIF En savoir plus sur les travaux www.ligne15sud.fr/villejuif VILLEJUIF AU CŒUR DU GRAND PARIS EXPRESS La Société du Grand Paris engage

Plus en détail

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP

La régularité sur les lignes exploitées par la RATP 2011 Janvier juin N 5 Septembre 2011 Les chiffres de la qualité de service Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France Le quotidien de chaque voyageur dépend

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015

Dossier de de presse. LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires. Juillet 2015 Dossier de de presse LNPN : nouvelle étape; lancement des études Un projet qui avance avec ses partenaires Juillet 2015 Aujourd hui, l étape 1 des études et de la concertation LNPN Dossier de presse Juillet

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. SEANCE DU MERCREDI 08 JUILLET A 9H 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR

CONSEIL D ADMINISTRATION. SEANCE DU MERCREDI 08 JUILLET A 9H 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR CONSEIL D ADMINISTRATION SEANCE DU MERCREDI 08 JUILLET A 9H 39 bis 41 rue de Châteaudun 75009 PARIS - Salle du conseil ORDRE DU JOUR Affaires budgétaires, comptables et tarifaires 2015/223 Décision modificative

Plus en détail

PARTICIPATION REGIONALE AU FINANCEMENT DU SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE DU RESEAU FERRE D ILE-DE-FRANCE

PARTICIPATION REGIONALE AU FINANCEMENT DU SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE DU RESEAU FERRE D ILE-DE-FRANCE Rapport pour le conseil régional JUIN 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PARTICIPATION REGIONALE AU FINANCEMENT DU SCHEMA DIRECTEUR D ACCESSIBILITE

Plus en détail

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CHAMPIGNY SUR-MARNE

NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CHAMPIGNY SUR-MARNE NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO LES PROCHAINES ÉTAPES À CHAMPIGNY SUR-MARNE En savoir plus sur les travaux www.ligne15sud.fr/champigny Rouget CHAMPIGNY-SUR-MARNE, AU CŒUR DU GRAND PARIS EXPRESS Champigny-sur-Marne

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Le compte-rendu de la réunion publique du secteur nord

Le compte-rendu de la réunion publique du secteur nord Vallée de la Seine Du 21 mai au 30 juin 2013 Bilan de la concertation publique Le compte-rendu de la réunion publique du secteur nord Toute l information sur www.tzen5.com 1. LE CONTEXTE DE LA RÉUNION

Plus en détail

Projet Ligne Orange du Grand Paris Express

Projet Ligne Orange du Grand Paris Express Saint-Denis Pleyel Noisy-Champs Champigny Centre Projet Ligne Orange du Grand Paris Express Concertation recommandée par la CNDP sous l égide d un garant du 11 février au 30 mars 2013 SYNTHÈSE DU BILAN

Plus en détail

Dossier coûts (RATP)

Dossier coûts (RATP) Dossier coûts (RATP) Version 2 Propriété de la RATP, utilisation, communication ou reproduction interdite sans autorisation écrite p 1 Grand Paris Dossier coûts Version 2 09/07/2010 Direction Générale

Plus en détail