Préserver et développer des sites à vocation logistique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préserver et développer des sites à vocation logistique"

Transcription

1 Chapitre 3 : Les actions à mettre en œuvre Action 7.1 Préserver et développer des sites à vocation logistique 1. Maintenir, conforter et développer les sites logistiques multimodaux Le terme «site logistique» regroupe des installations utilisées pour l activité logistique (plateformes de dégroupage et de groupage, stockage, manutention, conditionnement, etc.). Ces installations sont de taille et de nature diverses : entrepôts, plateformes logistiques, chantiers combinés, ports, etc. La plupart des sites logistiques ne sont pas multimodaux, en ce sens qu ils ne sont desservis que par le réseau routier. Les sites qui sont aussi reliés au réseau ferroviaire ou à la voie d eau (fleuves, rivières ou canaux) sont multimodaux. L armature logistique régionale inscrite au SDRIF présente une hiérarchie entre les différents types de sites multimodaux : sites d enjeux nationaux : les grandes plateformes portuaires et les chantiers combinés ; sites d enjeux métropolitains : les grands sites logistiques, les triages et les grandes installations terminales embranchées ; sites d enjeux territoriaux : les autres sites ferroviaires et fluviaux implantés en zone urbaine dense. Afin de permettre un report modal, il est essentiel de maintenir et conforter la vocation logistique des sites multimodaux existants comme listés par le SDRIF. La liste des communes sur lesquelles ces sites sont localisés figure en annexe 2. Préserver les sites existants à Paris et en première couronne Sites reliés au réseau ferroviaire : Paris : La Chapelle, Batignolles, Chapelle Charbon, Chapelle International, Est Pierre, Gabriel Lamé, Hébert, La Râpée, Les Gobelins, Pantin Villette Bertrand et Paris-Tolbiac Hauts-de-Seine : Les Guilleraies, les Papeteries de la Seine, Picheta Seine-Saint-Denis : Garonor, Le Bourget, Noisy le Sec (2 sites), Halle sidérurgique, Jean Mermoz, La Plaine Cours Marchandises, Les Vignes, Pantin Citrail, Saint- Ouen les Docks Val de Marne : Valenton, Villeneuve Saint Georges, MIN de Rungis, Rungis Senia, Pompadour Anciens site Novatrans / La Poste, Alfortville / Maisons-Alfort, Ivry Champ Dauphin, Les Ardoines, Valenton STVA Ports sur les fleuves comme sur les canaux : Paris : Austerlitz, Bercy Amont, Bercy Aval, Champs- Elysées, Grenelle, Gros Caillou, Javel-bas, Javel-haut, l Allier, la Bourdonnais, la Rapée, National, Paris Henri IV, Point du Jour, Pont Neuf rive droite, Saints-Pères, Serrurier, Tolbiac, Victor Hauts-de-Seine : Gennevilliers, Boulogne-Legrand, Clichy bas et haut, Courbevoie, Gennevilliers, Issyles-Moulineaux Seine-Saint-Denis : Asnières haut, Aubervilliers, Bassin Carré rive gauche, Bobigny, Bondy rive droite, Bondy rive gauche, Christofle, Courbe du Cornillon, Croizat, Epinay la Briche, Gambetta rive droite, Gambetta rive gauche, Gournay, l Ecoparc à Bobigny, Lucien Lefranc Nord, Lucien Lefranc Sud, Noisy-le-Sec rive gauche, Pantin rive droite, Paul Lafargue, Pavillons-sous-Bois, Saint-Denis / l Etoile, Saint Ouen amont, Saint Ouen (aval), Soissons rive droite, Soissons rive gauche Val de Marne : Bonneuil-sur-Marne, Alfortville, Alfortville Morville, Charenton Ile Martinet, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Saint-Maur, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges Bergeron, Vitry-sur-Seine 171

2 DÉFI 7 Rationaliser l organisation des flux de marchandises et favoriser l usage de la voie d eau et du train Action 7.1 Préserver et développer des sites à vocation logistique suite Préserver les possibilités de développement de sites multimodaux existants, d enjeux nationaux et métropolitains en grande couronne Sites fluviaux (dont certains sont connectés au fer) : Seine et Marne : Montereau Darse Yvelines : Limay Essonne : Corbeil, Évry Val d Oise : Bruyères-sur-Oise, Saint-Ouen-l Aumône Sites ferroviaires : Seine et Marne : Bourron-Marlotte-Grez, Changis- Saint-Jean, Chelles / Vaires, Coulommiers, Courcelles-en-Bassée, Emerainville-Pontault- Combault, La Ferté-sous-Jouarre, Lizy-sur-Ourcq, Marles-en-Brie, Mitry-Claye, Nemours-Saint-Pierre, Sénart, Vernou-sur-Seine Yvelines : Gargenville, Guerville, Rosny-sur-Seine, Trappes, Triage d Achères, Verneuil Vernouillet Essonne : Brétigny, Etampes, Maisse, Massy, Ris- Orangis, Wissous Val d Oise : Carex Goussainville, Carex Tremblay, Goussainville Créer de nouvelles plateformes multimodales Des plateformes ferroviaires Il s agit de créer : une plateforme à Roissy pour du fret à grande vitesse (Carex) ; deux plateformes de transport combiné reliées au réseau ferroviaire, l une au nord et une autre au sud de l Île-de-France. Des plateformes multimodales Il s agit de compléter l armature portuaire par la création de trois nouvelles plateformes : Port Seine Métropole, Port de Triel et Port de Vigneux. Il est recommandé que la vocation logistique des sites précédemment listés soit préservée par l adoption de mesures adéquates dans les documents d urbanisme. À titre d exemple, ces mesures pourraient consister en : la définition d orientations dans les PADD des PLU (maintien, développement ou création d infrastructures ou de zones logistiques) ; des dispositions spécifiques dans le règlement sur la destination des sols, voire même la définition de sous-secteurs adaptés. Les conditions de préservation de ces sites devront être approfondies par les communes concernées en relation avec la Région Île-de-France. Plus généralement, le regroupement des activités logistiques est à rechercher de manière à en éviter la dispersion le long des grands axes routiers. L'armature francilienne des équipements logistiques devra être organisée en s'appuyant sur ces sites logistiques et sur les équipements qui permettent l'écoulement des flux. Les besoins et enjeux associés ne sont, cependant, pas homogènes sur l'ensemble du territoire de la région. Les actions de préservation ou de développement devront être adaptées aux spécificités des territoires pour répondre à une vision spatiale cohérente du maillage nécessaire. Communes et EPCI Gestionnaires d infrastructures : RFF, SNCF, Ports de Paris Établissements publics d aménagement 172

3 Chapitre 3 : Les actions à mettre en œuvre 2. Maintenir et faciliter la création de sites logistiques en ville Pour assurer le cheminement des marchandises en ville, la présence d espaces logistiques urbains est nécessaire. Elle permet notamment de favoriser l utilisation de petits véhicules électriques effectuant des tournées de livraison courtes au départ de ces sites. Les espaces logistiques urbains peuvent être de taille et de nature différentes : la zone logistique urbaine est dédiée à l accueil des activités liées à la livraison des marchandises nécessaires au fonctionnement de la ville et à quelques activités annexes (stockage de courte durée) ; le centre de distribution urbaine concerne un périmètre plus restreint (hyper-centre, centre historique). Les flux sont canalisés vers un site où les marchandises sont regroupées afin d optimiser la livraison finale ; le point d accueil des véhicules offre des places réservées et sécurisées à disposition des transporteurs dans un quartier. Les derniers mètres sont réalisés le plus souvent à pied, soit par les chauffeurs livreurs soit par des «voltigeurs» présents sur le point d accueil ; le point d accueil des marchandises est un point de dépôt des marchandises qui permet de livrer en dehors de la présence du client ; La boîte logistique urbaine est un système de consigne automatique qui permet également de livrer en dehors de la présence du client. Prendre en compte les besoins logistiques dans l organisation de la ville Il est communément admis que pour assurer le bon fonctionnement de la ville, 4 hectares pour habitants doivent être réservés à la logistique urbaine (surfaces de stockage et d activités logistiques). Il s agit de : réserver des espaces pour la logistique dans les opérations d aménagement lors de leur conception ; intégrer l organisation de la logistique en ville dans les SCoT et les PLU ; pour les communes et EPCI situés le long de voies navigables : étudier la possibilité d intégrer des ports urbains dans les opérations d aménagement ; exploiter, lors de l élaboration ou de la révision des SCoT et PLU, les possibilités d utilisation de la voie d eau pour l approvisionnement et l évacuation des marchandises et des déchets. Communes et EPCI Établissements publics d aménagement Aménager des sites logistiques innovants et performants et réutiliser les sites urbains déqualifiés pour des activités logistiques En zone dense, le foncier est rare et d un coût élevé, d où les difficultés rencontrées pour réserver du fon- cier destiné à la logistique. Par ailleurs, il est nécessaire pour faciliter l acceptation de l activité logistique de favoriser la réalisation de formes immobilières qualitatives du point de vue paysager et environnemental en zone urbaine dense. Enfin, certains sites urbains vieillissants ne répondent plus aux normes en vigueur (par exemple : friches industrielles, sites pollués) et nécessitent une requalification. Pour faire face à ces difficultés, le recensement par l IAU Île-de-France et l EPFIF des sites présentant un potentiel en matière de logistique permet d orienter l action. Un accompagnement financier de la région Île-de- France est proposé pour les communes souhaitant mettre en place un site logistique en zone dense afin d améliorer le bilan financier des opérations. Communes, EPCI, départements Propriétaires fonciers, aménageurs Établissements publics fonciers, société d économie mixte ou société publique locale d aménagement Financeurs Région Île-de-France Objectifs de réalisation Ces actions sont à mettre en œuvre dès que possible et doivent s inscrire dans la durée. 173

4 DÉFI 7 Rationaliser l organisation des flux de marchandises et favoriser l usage de la voie d eau et du train Armature logistique régionale 174

5 Chapitre 3 : Les actions à mettre en œuvre Armature logistique régionale à Paris, cœur de métropole et agglomération des pôles de centralité 175

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne

La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne La logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne Constats, pistes d actions, préconisations Rapport de Messieurs Bruno LAUBARD et Gérard LISSORGUES, avec la collaboration de Monsieur

Plus en détail

Cergy - 01 30 30 10 01 eric.yalap@keops.fr. ROISSY EN FRANCE 8 500 m 2

Cergy - 01 30 30 10 01 eric.yalap@keops.fr. ROISSY EN FRANCE 8 500 m 2 4 ème trimestre 2007 VILLEVAUDE 1 280 m 2 BEZONS 3 392 m 2 ARGENTEUIL 3 266 m 2 div. ZI de Villevaudé ZI Bezons Est ZI des Bords de Seine A LOUER entrepôt à proximité de l autoroute A104, deux accès de

Plus en détail

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS RÉSUMÉ 2 PREMIÈRE PARTIE LE GRAND PARIS EXPRESS ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 7 D arc Express à la Ligne Orange 8 L acte

Plus en détail

1 - Présentation de Sogaris

1 - Présentation de Sogaris Présentation Chaire FRELON Logistique Urbaine et Transport de Marchandises en Ville : leviers, organisation et aménagements Paris le 18/11/2014 1 - Présentation de Sogaris Page N 2 Un pionnier de l immobilier

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris en acte(s)

Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Dossier Dossier de de presse 19 19 juillet juillet 2013 2013 42 chantiers pour les Franciliens Le Nouveau Grand Paris en acte(s) Contacts presse : Florence Massenot / 01 53 85 63 14 florence.massenot@iledefrance.fr

Plus en détail

Découvrir des sites stratégiques. en Ile-deFrance

Découvrir des sites stratégiques. en Ile-deFrance Découvrir des sites stratégiques en Ile-deFrance L Ile-de-France, par son histoire, sa situation géographique et sa desserte fluviale exceptionnelle est aujourd hui une plate-forme internationale majeure

Plus en détail

Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014

Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014 Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014 Animatrice :, Institut d Aménagement et d Urbanisme (IAU) Ile-de- France 1 Discours introductif Célia BLAUEL, adjointe

Plus en détail

Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines

Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines Juin 2010 n Créer une gare d'interconnexion TGV dans l aire

Plus en détail

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement 2 Catherine Baratti-Elbaz Maire du 12 e arrondissement 3 Christophe Najdovski Adjoint chargé des transports, de la voirie, des

Plus en détail

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

Groupement. électroniques. de commandes. communications. pour les services de

Groupement. électroniques. de commandes. communications. pour les services de Groupement pour les services de électroniques Présentation Avec la création de nouveaux services aux usagers et une offre technologique de plus en plus riche et complexe, les budgets télécom de votre collectivité

Plus en détail

Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE

Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE Erwan Cornen 080609 Les Pavillons-sous-bois 1 Le SIPPEREC en quelques dates 1924 :

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

La Défense dans son territoire

La Défense dans son territoire Juin 2010 La Défense dans son territoire Contribution au groupe de travail de Paris Métropole «Métropolisons la Défense» La Défense dans son territoire Contribution au groupe de travail de Paris Métropole

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris

Le Nouveau Grand Paris Le Nouveau Grand Paris Transports en Île-de-France Les projets du Nouveau Grand Paris Ambitieux projet de modernisation et de développement des transports d Île-de-France engagé par le Premier Ministre

Plus en détail

L INDUSTRIE : QUELLE PLACE DANS LE GRAND PARIS? Le point de vue des entreprises du Val-de-Marne

L INDUSTRIE : QUELLE PLACE DANS LE GRAND PARIS? Le point de vue des entreprises du Val-de-Marne L INDUSTRIE : QUELLE PLACE DANS LE GRAND PARIS? Le point de vue des entreprises du Val-de-Marne CCIR - Garault CCIR - Daburon LE BILLET DES RAPPORTEURS Au moment où se dessine la Métropole du Grand Paris,

Plus en détail

PR PRÉ ÉSENT SENTA ATION TION EPF IF

PR PRÉ ÉSENT SENTA ATION TION EPF IF PRÉSENTATION EPF IF PRÉSENTATION LE MOT DU PRÉSIDENT Je suis particulièrement heureux de la réédition de cette brochure qui présente les orientations et les modalités d intervention de l Établissement

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

LES ACTIONS À VENIR EN 2015 SUR LA LIGNE C 12 DECEMBRE 2014 1

LES ACTIONS À VENIR EN 2015 SUR LA LIGNE C 12 DECEMBRE 2014 1 LES ACTIONS À VENIR EN 2015 SUR LA LIGNE C 1 L EXPLOITATION DU SITE DES ARDOINES DEPUIS LE MOIS DE SEPTEMBRE 2 POINT D ÉTAPE SUR LA RECONSTRUCTION DU POSTE DE VITRY 3 UNE RECONSTRUCTION LONGUE MAIS OPTIMISÉE

Plus en détail

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ ROISSY PARIS NORD 2 CONNEXION ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ Paris Porte de la Chapelle à 15 minutes Aéroport de Paris-CDG à proximité immédiate DES MOYENS DE TRANSPORT ADAPTÉS À CHAQUE USAGE!ƫ.ƫ!ƫ+%//5ġ.%/ƫ+.

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise 00363 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE

Plus en détail

The future is a place : Paris-Val de Marne

The future is a place : Paris-Val de Marne The future is a place : Paris-Val de Marne 2011 Agence de Développement du Val de Marne Val de Marne : faits et chiffres Département : Val de Marne Région : Ile de France Préfecture : Créteil 47 communes

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement APPEL A MANIFESTATION D INTERÊT Pour l exploitation de l Espace Urbain de Distribution Septembre 2014 Date limite de réception

Plus en détail

Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun.

Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun. Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun. MCE Express 9, rue Frédéric Bastiat 75008 Paris Tel: 01 56 69 26 26 Fax: 01

Plus en détail

L immobilier au service de l attractivité des territoires et de la redéfinition des centralités DTZ Consulting, mars 2013

L immobilier au service de l attractivité des territoires et de la redéfinition des centralités DTZ Consulting, mars 2013 L immobilier au service de l attractivité des territoires et de la redéfinition des centralités DTZ Consulting, mars 2013 1- Des espaces attractifs en dehors de Paris et de sa centralité La crise immobilière

Plus en détail

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains MIPIM 2014 Présentation des opérations en cours ou à l étude à Paris Claude PRALIAUD, Directeur de l Urbanisme de la Ville de Paris Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement

Plus en détail

Éviter la saturation programmée de la ligne

Éviter la saturation programmée de la ligne Éviter la saturation programmée de la ligne Une contribution de l Atelier parisien d urbanisme DÉCEMBRE NOTE DE PAGES N Jean François Mauboussin /RATP Le dossier du maître d ouvrage du débat public concernant

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation :

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation : PREAMBULE Présentation : L étude d impact développée ci-après concerne la création d une ligne de tramway entre Villejuif Louis Aragon et Athis-Mons (centre commercial). Le tronçon Athis-Mons Juvisy-sur-Orge,

Plus en détail

La filière «Transport Logistique»

La filière «Transport Logistique» Direccte ÎLE-DE-FRANCE Direc on régionale des entreprises, de la concurrence, de la consomma on du travail et de l emploi études sectorielles La filière «Transport Logistique» avril 2013 un enjeu stratégique

Plus en détail

Le réseau de chaleur. durable

Le réseau de chaleur. durable Le réseau de chaleur durable 1 ER Réseau de chaleur en france 4 000 mw de capacité de production ( y compris SYCTOM*) Port de Gennevilliers Gennevilliers Colombes La Garenne-Colombes Asnières Clichy Courbevoie

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 Cergy-Pontoise REPLAY* D UN ENTRE DEUX À UN TERRITOIRE DU GRAND PARIS : LA PLAINE DE PIERRELAYE BESSANCOURT * Innover, comprendre, inventer, renouveler, régénérer,

Plus en détail

EXEMPLES D AMENAGEMENTS PAYSAGERS REALISES PAR ECT

EXEMPLES D AMENAGEMENTS PAYSAGERS REALISES PAR ECT EXEMPLES D AMENAGEMENTS PAYSAGERS REALISES PAR ECT Ligne de chemin de fer Merlon paysager Merlon antibruit paysager le long du TGV (1/2) Moussy-Le-Neuf (77230) Ligne de chemin de fer Merlon paysager intégré

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme Nouveau grand paris Grand Paris Express Le Réseau de Transport public du Grand Paris Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Tronçon Pont-de-Sèvres Noisy Champs (ligne rouge

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

La Porte Sud du Grand Paris

La Porte Sud du Grand Paris CENTRE ESSONNE accueillir l avenir La Porte Sud du Grand Paris BONDOUFLE COURCOURONNES ÉVRY LISSES RIS-ORANGIS VILLABÉ Développer notre attractivité pour contribuer au rayonnement métropolitain du Grand

Plus en détail

SOMMAIRE. Coliposte et Chronopost pénètrent Paris et la petite couronne P. 66. Vers le Grand Paris logistique P. 56

SOMMAIRE. Coliposte et Chronopost pénètrent Paris et la petite couronne P. 66. Vers le Grand Paris logistique P. 56 SOMMAIRE Vers le Grand Paris logistique P. 56 Interview de Caroline Grandjean, présidente du directoire de Sogaris P. 61 La CCI des Hauts-de-Seine crée un cluster de logistique urbaine P. 62 Interview

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Journal des INITIATIVES

Journal des INITIATIVES Journal des INITIATIVES 10 d é c e m b r e 2010 solidarité lutte contre les exclusions désenclavement géographie nature agriculture festival événementiel patrimoine culture eau arts loisirs sport tourisme

Plus en détail

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre :

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre : DONNER SA PLACE AU VAL DE MARNE DANS LA CONSTRUCTION DU GRAND PARIS les projets de transport du Grand Paris Express La loi n 2010 597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris dispose que «le Grand Paris

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI A-QU EST-CE QUE L ORIE? 1 A-QU EST-CE QUE L ORIE? Observatoire Régional de l Immobilier d Entreprise en Ile-de-France créé en 1986 dans un contexte de tertiarisation de l économie ; Pour accompagner les

Plus en détail

Plan d actions pour un transport durable des marchandises en Essonne

Plan d actions pour un transport durable des marchandises en Essonne 1 2 Plan d actions pour un transport durable des marchandises en Essonne EDITO Porte d entrée sud de l Île-de-France, l Essonne s impose comme un territoire majeur d échanges et d interconnexions à l échelle

Plus en détail

de la logistique dans les Pyrénées Orientales

de la logistique dans les Pyrénées Orientales Le secteur du transport et de la logistique dans les Pyrénées Orientales Soirée économique des Délégués Consulaires de la CCI de Perpignan jeudi 30 octobre 2014 Le positionnement du département au sein

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

2007-2014. Aux côtés des élus bâtisseurs. L EPF ILE-DE-FRANCE EN OPéRATIONS

2007-2014. Aux côtés des élus bâtisseurs. L EPF ILE-DE-FRANCE EN OPéRATIONS 2007-2014 Aux côtés des élus bâtisseurs L EPF ILE-DE-FRANCE EN OPéRATIONS SOMMAIRE 75 -PARIS 18 e - Boulevard Ornano page 4 13 e - Rue de la Glacière page 5 9 e - Rue de Londres page 6 77 - Seine-et-marne

Plus en détail

votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare RER

votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare RER votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare 1 VENIR À SÉNART Accès 4 gares. Autoroute A5a. 35 lignes de bus. Des liaisons performantes Située à 30 km au sud-est de Paris, l agglomération de Sénart

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

POUR UN CHOC FONCIER DURABLE EN ILE-DE-FRANCE UN GRAND ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ECHELLE REGIONALE

POUR UN CHOC FONCIER DURABLE EN ILE-DE-FRANCE UN GRAND ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ECHELLE REGIONALE Gilles BOUVELOT 31 mars 2014 Directeur Général de l EPF Ile-de-France POUR UN CHOC FONCIER DURABLE EN ILE-DE-FRANCE UN GRAND ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ECHELLE REGIONALE RAPPORT DE PREFIGURATION 2

Plus en détail

AFFIRMATION DES METROPOLES ET GRAND PARIS

AFFIRMATION DES METROPOLES ET GRAND PARIS AFFIRMATION DES METROPOLES ET GRAND PARIS A PROPOS DE LA LOI DU 27 JANVIER 2014 DE MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE TERRITORIALE ET D AFFIRMATION DES METROPOLES DROIT PUBLIC IMMOBILIER Premier volet

Plus en détail

22M 151M. L action de l Union européenne. 3 fonds. européens. 3 objectifs pour 2007-2013. Et l Ile-de-France? FSE : FEADER FEDER FSE

22M 151M. L action de l Union européenne. 3 fonds. européens. 3 objectifs pour 2007-2013. Et l Ile-de-France? FSE : FEADER FEDER FSE ça change notre quotidien! L Union européenne consacre plus d un tiers de son budget à l accompagnement des politiques nationales et régionales. L objectif est d harmoniser les niveaux de vie dans l ensemble

Plus en détail

Participer. Sommaire. 1 L esprit de la concertation. à Paris Rive Gauche 2. 2 Les modalités d application 6. 3 Le plan d actions 2003-2004 15

Participer. Sommaire. 1 L esprit de la concertation. à Paris Rive Gauche 2. 2 Les modalités d application 6. 3 Le plan d actions 2003-2004 15 Plan d actions 2003-2004 Sommaire 1 L esprit de la concertation à Paris Rive Gauche 2 2 Les modalités d application 6 3 Le plan d actions 2003-2004 15 1 CHAPITRE 1 L ESPRIT DE LA CONCERTATION La concertation

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE L expertise foncière au service de vos projets Mot du Président Alain LEBOEUF Président de l EPF de la Vendée Les données démographiques nous le rappellent chaque

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE FLASH ÉCO 94 N 40 MAI 205 La newsletter économique et territoriale du Val-de-Marne NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 204 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ. www.prefecturedepolice.

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ. www.prefecturedepolice. Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le dépôt de plainte Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le plus proche de chez

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79

6 mars 2013. Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 PREMIER MINISTRE 6 mars 2013 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 1 - QUELS projets..........................5 2 - QUEL calendrier........................9

Plus en détail

Commune Particuliers Professionnels Foncier Hypothèques Ablon sur Seine

Commune Particuliers Professionnels Foncier Hypothèques Ablon sur Seine Ablon sur Seine Alfortville Arcueil Boissy Saint Léger Bonneuil sur Marne Bry sur Marne Cachan Champigny sur Marne SIP de Maisons Alfort 51 rue Carnot - 94704 MAISONS-ALFORT Tél : 01.58.73.85.15 sip.maisons-alfort@dgfip.finances.gouv.fr

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

Synthèse ... 152 ... 153. 1. Des espaces attractifs en dehors de Paris et de sa centralité ... 155

Synthèse ... 152 ... 153. 1. Des espaces attractifs en dehors de Paris et de sa centralité ... 155 L immobilier au service de l attractivité des territoires et de la redéfinition des centralités Arnaud Syoën, Clémence Rondepierre (DTZ Consulting), mars 2013 Synthèse 1. Des espaces attractifs en dehors

Plus en détail

Instance Supérieure Indépendante pour les Elections

Instance Supérieure Indépendante pour les Elections الجمهورية التونسية الهيئة العليا المستقلة لالنتخابات Instance Supérieure Indépendante pour les Elections Nom Circonscription Nom Délégation Nom Centre Vote Adresse باريس France 1 C.G Tunisie à Paris (Bur

Plus en détail

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011 Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins Avril 2011 Le renouvellement du réseau, une priorité de Réseau ferré de France Le plan de rénovation du réseau national Depuis 2006,

Plus en détail

UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR

UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR Au sud de l Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle A Tremblay-en-France UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR Ville de Tremblay-en-France Un site exceptionnel. Une dynamique de développement en phase active. Un projet

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

TAXE SUR LES BUREAUX,

TAXE SUR LES BUREAUX, N o 6705 B N 11213 * 11 (Locaux à usage de bureaux, locaux commerciaux et de stockage, situés en région Île-de-France, art. 231 ter du CGI modifié par l art. 38 de la loi de finances pour 1999) TAXE SUR

Plus en détail

Compte rendu de la réunion publique

Compte rendu de la réunion publique du 11 juin au 12 juillet 2014 Compte rendu de la réunion publique CNIT Paris La Défense Gare de Nanterre La Folie Gare de La Défense 10 juillet 2014 18h30 La réunion publique a duré 2h05, de 18h35 à 20h40

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien supérieur B SAV 521 tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien supérieur B SAV 521 tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Technicien supérieur B SAV 521 03263 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Mission d Information et d Evaluation sur la politique immobilière de la Collectivité parisienne

Mission d Information et d Evaluation sur la politique immobilière de la Collectivité parisienne SYNTHESE DU RAPPORT Créée par le Conseil de Paris lors de sa séance des 24 et 25 septembre 2012 et installée le 3 octobre 2012, la Mission d Information et d Evaluation (MIE) consacrée à «La politique

Plus en détail

Cartographie départementale des formations en apprentissage et voie scolaire. Année 2010 / 2011. Ile-de-France

Cartographie départementale des formations en apprentissage et voie scolaire. Année 2010 / 2011. Ile-de-France Cartographie départementale des formations en apprentissage et voie scolaire Année 2010 / 2011 Ile-de-France CERC-IDF Novembre 2011 Cette cartographie a été réalisée à partir des informations provenant

Plus en détail

dossier Grand Paris : le Val-de-Marne en 1 re ligne

dossier Grand Paris : le Val-de-Marne en 1 re ligne dossier Grand Paris : le Val-de-Marne en 1 re ligne NUMÉRO 36 - décembre 2014 Les Simonettes Nord à Champigny-sur-Marne 2 Zac Notre-Dame à La Queue-en-Brie sommaire 3 ACTUALITÉS 4 DOSSIER Le Grand Paris

Plus en détail

L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin 2015 - N 757-1,10. Guide de

L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin 2015 - N 757-1,10. Guide de L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin 2015 - N 757-1,10 Guide de l immobilier d entreprise Modernisation de l aéroport d Orly, Renforcement des accès routiers et ferrés pour le Parc Icade Paris Orly-Rungis,

Plus en détail

IV - LE MARCHÉ DU TOURISME D AFFAIRES. IV.1 : Un potentiel exceptionnel, un secteur économique fondamental

IV - LE MARCHÉ DU TOURISME D AFFAIRES. IV.1 : Un potentiel exceptionnel, un secteur économique fondamental IV - LE MARCHÉ DU TOURISME D AFFAIRES IV.1 : Un potentiel exceptionnel, un secteur économique fondamental IV.2 : Décennie passée : une place forte convoitée qui s est mis en position de contre attaque

Plus en détail

LISTE DES CENTRES DE VACCINATION FRANCILIENS - 2014

LISTE DES CENTRES DE VACCINATION FRANCILIENS - 2014 Centres de vaccination à Paris / 75 Centre Médico Social Figuier 2, rue du Figuier 75004 PARIS Mardi de 16h30 à 18h30 Tél : 01 49 96 62 70 LISTE DES CENTRES DE VACCINATION FRANCILIENS - 2014 Hôtel Dieu

Plus en détail

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée Le magazine des entreprises de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée P. 4 actualité / forum emploi P.5 actualité / sol iage P. 10 activités / SD

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-06- 06538

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-06- 06538 Annexe à l'arrêté n 2011-6 du 29/06/2011 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé d'opérations tmpcom 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé d'opérations tmpcom 75 SYNDICAT

Plus en détail

La Sablière. bien vivre la ville. Agence de Paris ICF. Le patrimoine

La Sablière. bien vivre la ville. Agence de Paris ICF. Le patrimoine re 75 ille Agence de Paris 75 77 78 91 92 93 94 95 ICF La Sablière 83-85, boulevard Vincent Auriol 75013 Paris Tél. : 01 56 77 12 60 Fax : 01 56 77 12 61 Paris (15 e ) 55 logements PLS, deux commerces

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2012-03- 3555

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2012-03- 3555 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Adjoint adm. 2e cl. C Assistante 3555 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Attaché A Chargé de mission Reporting/suivi de l'activité 3556 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Chapitre 2 : Présentation du programme et appréciation de ses impacts

Chapitre 2 : Présentation du programme et appréciation de ses impacts Chapitre 2 : Présentation du programme et appréciation de ses impacts 1. La notion de programme...37 2. L'Historique et les raisons du choix du programme...37 3. Caractéristiques générales du programme...40

Plus en détail