Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014"

Transcription

1 Atelier du canal de l Ourcq Intégration des ports en milieu urbain Vendredi 6 juin 2014 Animatrice :, Institut d Aménagement et d Urbanisme (IAU) Ile-de- France 1

2 Discours introductif Célia BLAUEL, adjointe à la Maire de Paris chargée de toutes les questions relatives à l environnement, au développement durable, à l eau, à la politique des canaux et au «plan climat énergie territoriale» Nouvelle adjointe à la Maire de Paris en charge notamment de l environnement, du climat et de la politique des canaux, j ai pris connaissance des travaux utiles que vous poursuivez au sein de l atelier du canal depuis plusieurs années déjà sur la question du transport de marchandises par voie d eau, question essentielle pour la ville d aujourd hui et la ville que nous préparons pour demain. En effet, développer le transport de marchandises par voie d eau, c est : - participer à l amélioration de la qualité de l air en diminuant le trafic routier (enjeu majeur pour la métropole parisienne (cf les derniers épisodes de pollution)) ; - participer à la lutte contre le changement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre générées par les transports de marchandises ; - contribuer à relocaliser des activités et des emplois qualifiés et peu qualifiés dans les territoires. Et c est pour ces raisons aussi, en plus de l affection particulière que j éprouve à l égard des paysages des canaux, que j ai souhaité pouvoir investir la question de la politique des canaux dans le cadre de mon mandat. Pour en venir plus précisément à l objet de notre réflexion de cet après-midi autour de la question de l intégration des ports à la ville. Nous avons souvent en tête 2 images d Epinal qui s affrontent : - celle des paysages industriels, de ces ports et de ces cheminées d usine qui ont envahi les berges et qui, à force de nuisances, ont repoussé la présence humaine et la biodiversité au loin ; - celle, plus bucolique, des berges envahies par la végétation, quasi naturelles, qui nous éloignent du fait urbain. Il nous revient de construire ensemble une troisième vision, actuelle et porteuse d avenir, dans laquelle le développement des activités portuaires et du transport fluvial de marchandises sont conciliables avec la volonté que nous partageons de voir les habitants se réapproprier les fleuves, rivières et canaux, de voir les trames vertes et bleues reprendre leurs aises. C est en tout cas le sens que la Ville de Paris a voulu poursuivre en : - lançant en 2010 la «conférence des canaux» et en participant à l initiative «les territoires de l Ourcq en mouvement» lancée par le Département de Seine-Saint- Denis; - faisant du développement du fret fluvial un axe important de la charte pour une logistique urbaine durable qu elle a signée avec plusieurs opérateurs en septembre Cette charte prévoit notamment la mise en place de nouvelles filières utilisant le transport fluvial, à ce jour trop souvent cantonné aux matériaux de construction, telles la distribution de produits alimentaires ou l acheminement des voitures. La charte prévoit également le développement des activités logistiques dans des espaces portuaires mieux insérés dans le tissu urbain grâce à une meilleure intégration 2

3 paysagère et fonctionnelle. Sécurisation des accès véhicules, embellissement des installations, limitations des nuisances, ouverture au public des berges en dehors des heures de fonctionnement des ports sont autant d objectifs que la Ville de Paris va poursuivre sur les canaux, en lien avec les communes riveraines. Corinne VALLS, Vice-présidente du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis en charge des transports, de la voirie et des déplacements L année dernière, lors de cet évènement, nous avions traité de la problématique des chantiers d aménagement et de la voie fluviale comme voie de transport de marchandises. Dès lors quoi de plus normal, cette année, d aborder «l intégration des ports en milieu urbain». À l échelle du Département, cette année a été particulièrement riche en ce qui concerne le transport fluvial : - Une Charte du paysage, des usages et de l aménagement du Canal de l Ourcq est en projet et devrait être signée ; - Deux études initiées par le Département et visant à favoriser la voie d eau sont en cours : o L une porte sur l évacuation des déblais de la ligne 14 du métro et de la ZAC de St Ouen Les Docks o l autre sur l utilisation des canaux de Saint-Denis et de l Ourcq grand gabarit pour acheminer les matériaux de chantiers et évacuer les déblais des nombreux programmes de construction. Les paysages urbains environnant les voies d eau sont, en effet, en profonde évolution avec des opérations d aménagement de part et d autres des canaux de l Ourcq et de Saint- Denis. Devant cette expansion de zones résidentielles et de loisirs, le Département a quatre grands objectifs : - Consolider l utilisation de la voie d eau pour les granulats, sable, ciments et autres matériaux du BTP - Favoriser le transport fluvial pour les déblais et déchets de chantiers. C est l objectif des deux études actuelles. - Réserver et, préserver suffisamment d espace le long des rives pour des opérations logistiques (Schéma directeur des implantations portuaires des canaux, Charte du paysage) - Et enfin, développer le transport fluvial aux acteurs de la logistique urbaine en massifiant les flux Ainsi, il ne s agit plus de cantonner le transport fluvial à la seule filière du BTP, à des expériences isolées, le temps d un chantier. Il faut étendre l utilisation de la voie d eau aux livraisons urbaines et la pérenniser. Le mode fluvial en zone urbaine permet de massifier et de livrer au cœur des agglomérations. On évite des encombrements, de la pollution et des nuisances sonores. Pour cela, il faut réfléchir à de nouveaux modèles, comme l ont fait Franprix et Vert chez vous, et travailler sur : - Les problématiques de massification, de mutualisation permettant la viabilité économique du transport fluvial. 3

4 - Des moyens de manutention, d outillages adaptés. - Et enfin, ce qui est le thème de notre atelier d aujourd hui, l intégration des ports en milieu urbain. En effet, les riverains ne sont pas toujours favorables à ces ports urbains pouvant entrainer des nuisances et qui sont quelques fois perçus comme non esthétiques. Il est fondamental de valoriser l usage des berges pour des activités économiques et de proposer des ports urbains multi-usages. L insertion urbaine est souvent une condition essentielle d acceptabilité par la collectivité locale concernée et par les riverains. Le Département et la Ville de Paris ont donc souhaité aborder ce sujet d intégration urbaine, sujet clé pour la réussite d un projet de logistique urbaine fluviale mais sujet complexe impliquant des acteurs multiples. La Région Ile-de-France a un important réseau portuaire, constitué de grandes platesformes multimodales et de ports urbains. Le trafic de Ports de Paris représente 20 millions de tonnes par an, soit 1 million de camions par an, ce qui représente 4000 poids lourds par jour. On comprend par-là l importance du transport fluvial dans une métropole que l on souhaite durable et écologique. Les rives des canaux sont une opportunité pour les projets de rénovation et de réhabilitation, opportunité unique entre port et ville. 4

5 Les ports urbains et leur intégration dans leur environnement - Charte «Sable en Seine» des Ports de Paris Frédérique GUILBERT, responsable du service environnement, Ports de Paris Créé en 1970, Ports de Paris (à l origine Port Autonome de Paris) est un établissement public qui exploite et aménage les espaces portuaires. En quelques chiffres, il s agit de 500 km de voies, 1000 hectares d espace portuaire, 60 ports urbains ainsi que 10 plateformes multimodales. La majorité des occupants des ports urbains sont des entreprises du BTP. Ces dernières, consommatrices de granulats, préfèrent acheminer les matériaux par voie d eau plutôt que par voie routière. Le rôle de Ports de Paris est ainsi de pérenniser et favoriser les implantations portuaires au plus près des consommateurs. Cependant, depuis plusieurs années, on observe une volonté des riverains de se réapproprier les berges pour des promenades ou du loisir, rendant ainsi l exigence d acceptabilité des ports en milieu urbain plus forte. Avec le développement des ports en milieu urbain et une volonté de meilleure intégration et acceptabilité, Ports de Paris a développé une charte appelée «Sable en Seine». L urbanisation se reconnectant aux voies d eau, les berges sont de plus en plus empruntées, et en conséquence les conflits d usage augmentent. En 2000, UNICEM 1, SFIC 2 et Ports de Paris ont été signataires de la Charte «Sable en Seine». En 2004, ce sont ajoutés Point P et Raboni. En 2008, une démarche de progrès a été mise en place par le biais d audits portuaires : engagements de chaque acteur, audits indépendants, communication vers les riverains, mise en place de plans d actions... Les 22 signataires de la Charte se sont accordés sur ces nouveaux engagements. Ainsi 67 installations ont fait l objet d audits, élargis en 2012 aux plates-formes multimodales. Ces audits ont pour objectifs d évaluer et mesurer les progrès des entreprises dans cinq domaines : - l intégration urbaine, architecturale et paysagère ; - la propreté et l entretien ; - la conformité réglementaire, la prévention et le traitement des pollutions et des nuisances ; - la communication et la concertation. Ils sont financés par les entreprises auditées. Une communication des résultats est ensuite réalisée lors des Commissions Locales d Information Portuaire (CLIP). On observe une augmentation des ports audités entre 2009 et 2013 (70 contre 104), et une augmentation générale de la notation (+7% entre 2009 et 2013). Cette charte a donné lieu à la rédaction d un répertoire des bonnes pratiques afin de faire connaître aux élus et au grand public les actions concrètes menées par les ports et les acteurs économiques en Ile-de-France, dans le cadre de Sable en Seine (www.sableenseine.fr). Citons quelques exemples de réalisations et de thématiques étudiées : végétalisation des ports, Port d Issy les Moulineaux, la passerelle du port de Nanterre 1 2 Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction Syndicat Français de l Industrie Cimentière 5

6 Débat C est une charte engageante pour les entreprises et difficile à mettre en œuvre. Quel est le retour des riverains? Frédérique GUILBERT Ports de Paris communique sur la Charte et organise des réunions de concertation mais cela mobilise peu. Des progrès ont été réalisés et sont encore à faire surtout sur la signalétique pour faire connaître les ports et qu ils aient davantage de visibilité. - Démarche des audits portuaires des canaux parisiens et résultat de la campagne d audits 2013 Anne-Laure BERAUD, chargée de mission «développement, valorisation et gestion portuaire des canaux parisiens» La Ville de Paris est propriétaire et gestionnaire de l ensemble des canaux parisiens (canal de l Ourcq, canal Saint-Denis et canal Saint-Martin) et des ports présents sur ce domaine public fluvial. Depuis 2011, le service des canaux de la Ville de Paris s est lancé dans une démarche d audit portuaire afin d améliorer l intégration et l acceptation des installations portuaires le long des canaux à grand gabarit. Les audits visent à évaluer différents critères : - Intégration urbaine, architecturale et paysagère - Propreté et entretien - Conformité réglementaire des installations - Prévention et traitement des pollutions - Communication et concertation auprès des riverains Basées sur celles des Ports de Paris, les grilles d audit «Canaux» ont été adaptées au regard des particularités de ces voies d eau et de leurs sites. En 2011, 9 installations ont été auditées, 8 en 2012 puis 10 en Le système de notation est semblable au système de notation de Ports de Paris, avec une note allant de 1 à 4, 1 étant jugée «inacceptable» et 4 étant la meilleure note. Il est à signaler que les entreprises sont réceptives voire demandeuses de ces audits qui leur permettent de progresser dans les divers domaines évalués. En 2013 : - ont été audités Lafarge Bétons au Port Serrurier, Holcim Bétons à Pantin et Bondy, Cemex Bétons à Bondy et Aubervilliers, Unibéton à Aubervilliers, Point P au Pavillonsous-Bois, Lafarge granulats à Bondy, Cemex Granulats et SPL à Aubervilliers. - 4 sites ont obtenu une note supérieure à 90 / 100, 4 sites ont une note comprise entre 80 et 90 / 100 et 2 sites ont une note comprise entre 70 et 80 / Les moins bonnes notes s expliquent notamment par le fait que les projets de réhabilitation des sites portuaires sont conditionnés par les projets d aménagement 6

7 Débat environnants. Les investissements sont donc mineurs en attendant les projets de rénovation. Un rapprochement/fusion des deux démarches Canaux de Paris et Ports de Paris est-il envisageable? Anne-Laure BERAUD Effectivement les démarches d audits étant similaires, un rapprochement des deux approches serait intéressant et pertinent. Cela permettrait de raccrocher les audits des canaux à une démarche bien identifiée des acteurs de la voie d eau. Cependant quelques points seraient à travailler comme par exemple les grilles d audits puisqu elles ont été adaptées aux particularités des canaux. Frédérique GUILBERT Ports de Paris est favorable à ce rapprochement Les ports urbains représentent 75% du trafic pour 15% d occupation de l espace portuaire. Il s agit donc de petits sites. L enjeu est de concilier l esthétique et l évolution des activités économiques présentes. L aménagement d une centrale à béton en milieu urbain - L aménagement d une centrale à béton en milieu urbain l exemple du port de Tolbiac Timothée BELANGER, Holcim, responsable d exploitation à Holcim Bétons Holcim est installé au port de Tolbiac depuis Les enjeux pour ce site sont de répondre à l intégration urbaine, aux exigences «du beau et de l emploi», de faire tenir un outil de production dans m² à proximité d habitation et d assurer une mixité des usages. Le coût d investissement pour ce projet s élève à 3 M alors que pour ce même type d installation mais dans un environnement industriel il faut compter 1,5 M. Les horaires d activité sont adaptés au milieu environnant. L espace doit rester propre, sans rejet et sans nuisance. Dans le cadre d une meilleure intégration, des efforts sont notamment faits sur le développement de la biodiversité (projet de ruches sur les centrales). Ces entreprises implantées en milieu urbain sont ainsi au plus près des chantiers, ce qui limite les trajets par camion et les nuisances pour les riverains. L évolution du site de Tolbiac a été «radicale» et a permis que le lieu soit visité, attractif, intégré dans un souci de développement durable. Tous les sites d Holcim sont en exposition urbaine, la problématique est donc de pouvoir gérer les mixités sur ces sites de petites surfaces. Des efforts sont faits pour limiter le routier avec du transport fluvial et/ou ferroviaire, il s agit d un enjeu pour le développement du BTP. 7

8 Débat Quand un industriel investit le double de l investissement moyen pour rendre un outil de production intégré, beau et propre, la nature de la pression qu il a subi est-elle à la hauteur de l effort financier? Timothée BELANGER Lorsqu on longe le périphérique vers la Porte d Asnières nous pouvons observer d énormes silos, pour un coût de 7 millions d euros. Il s agit d un site combiné avec un approvisionnement par train, les exigences riveraines sont fortes et les enjeux multiples : pour la ville en termes d emploi et pour les nombreux projets de construction en termes d apport de béton au plus près des chantiers. Quels sont les autres sites bénéficiant d investissements conséquents? Timothée BELANGER Tous les sites ont vocation à être renouvelés : Pantin, Bondy, Alfortville, sous réserve d argent disponible. Comment gérer les mixités d usage et la sécurité en milieu dense? 8

9 Timothée BELANGER Les enjeux de sécurité et les investissements sont importants. Un agent de sécurité est présent 24h/24h sur le site de Tolbiac par exemple (problème de tags). Quel trafic est réalisé annuellement sur Tolbiac? Timothée BELANGER Le trafic sur le site de Tolbiac est de 12/13 camions toupie avec une rotation de 4 aller retours par jour pour une distribution du dernier kilomètre (distance maximale de 6 km). Grâce à l apport de granulats par voie fluviale, le trafic routier est limité. Les quais publics en zone dense - Les quais publics en zone dense, aménagements et opportunités d utilisation Emilie MALLET, HAROPA Ports de paris, chef de projets à la division prospective et développement durable de la logistique et des territoires Les quais publics sont un complément aux 60 ports urbains implantés en Ile-de-France. Il s agit d un espace de transit non amodié, c est-à-dire non dédié à un occupant portuaire en particulier, sans infrastructure permanente. On est en présence d un espace à usage partagé car le linéaire est loué par un occupant portuaire pour une durée limitée. Il est rendu libre à la fin de l exploitation, et donc disponible pour de nouveaux chargements/déchargements ou des circulations douces. On compte 30 quais à usages partagés en Ile-de-France dont 15 en Seine Aval et le reste équitablement réparti entre le bief de Paris et la Seine amont. 9

10 Les principaux utilisateurs sont issus du secteur du BTP (60%), le reste étant du trafic céréalier. Ces quais ont un fort potentiel dans les secteurs de la logistique urbaine et la messagerie puisque ces acteurs n ont pas besoin d infrastructures lourdes mais seulement d un quai disponible pour le déchargement durant quelques heures (exemples : «Vert chez vous» avec un hôtel logistique aménagé dans une péniche type Freycinet ou le projet de barges déchargeantes de camions électriques de CFT). L exemple de Paris-Victor à Issy les Moulineaux Le projet de quai public est né après la concertation du schéma de service portuaire d Ilede-France acté en octobre Les quais publics ont pour but de favoriser une amélioration de l insertion des ports en milieu urbain dense. Cela s organise autour d actions de réhabilitation des espaces portuaires comme le port de Tolbiac par exemple, de certification ISO ou encore d un cahier d actions architecturales, paysagères et territoriales. D autre part, le schéma préconise une meilleure acceptabilité des ports. Il s agit d un volet davantage pédagogique pour une meilleure connaissance des enjeux des espaces portuaires. Les actions menées se déclinent en pistes cyclables et piétonnes, en belvédères ou encore en information pour les riverains et usagers des quais sur l intérêt d un port dans le territoire (www.portouvertsurlaville.fr). 10

11 Des expérimentations sont en cours comme par exemple à Saint-Denis-l Etoile : - Mise en place d une signalétique pour sensibiliser les riverains ; - Abaissement des barrières (de 2m à 1m30) pour une amélioration du panorama. L occupation de ces quais par les acteurs portuaires est réalisée sous convention d occupation du domaine public avec, à minima, une durée d occupation d une demi-journée qui est considérée comme le temps minimum suffisant pour manutentionner un bateau à quai. La redevance journalière de réservation de ces quais publics est de 59,23. Il est préconisé, pour une exploitation optimale, un minimum de m² de quai pouvant aller jusqu à m² de quai public au Port de Gennevilliers par exemple. Pour une meilleure utilisation de ces quais, il est conseillé d avoir une entrée et une sortie distinctes, avec une résistance sur ces quais de 6 tonnes/m². Sur ces quais publics, les responsabilités sont partagées selon les horaires d exploitation des acteurs portuaires. Lors des périodes d exploitation, la responsabilité est donnée à l occupant. A l inverse, à la fin des périodes d exploitation, la responsabilité est allouée à l usager, Ports de Paris estimant avoir mis en place les équipements et la communication nécessaires pour que les usagers soient informés des dangers potentiels des quais portuaires. Ports de Paris compte une trentaine de quais publics sur son réseau, sont-ils tous équipés de la même manière et sont-ils tous occupés? Émilie MALLET Oui dans le sens où tous les revêtements des quais publics possèdent une résistance de 6 tonnes/m². De plus, les 3/4 des quais publics ont été utilisés en Cela montre que le réseau est suffisant pour le trafic actuel en BTP / céréales. Cependant, pour les filières montantes que sont la distribution urbaine ou la messagerie, il est essentiel que le territoire soit maillé et connecté ce qui assurera un chargement / déchargement des bateaux au plus près des lieux de production / destination finale. Ceci apparaît être la condition sine qua none pour une réussite de la logistique urbaine par voie fluviale. Vous nous avez parlé du Schéma de services portuaires, ce dernier a fait l objet de concertation auprès des différents acteurs (économiques, institutionnels, territoriaux ), quelles ont été les remontées les plus plébiscitées en termes d acceptations et d attentes de ces quais publics? Émilie MALLET L attente la plus forte est l intégration des ports en milieu urbain. Les villes souhaitant se réapproprier les berges pour les loisirs des riverains, les ports apparaissent comme un frein. Une communication auprès des usagers est nécessaire afin que les installations soient acceptées. Il faut expliquer et faire comprendre le fonctionnement pour qu une intégration urbaine soit réussie et ceci auprès de tous les acteurs. Pour rendre acceptable, il faut montrer et rendre visible. 11

12 Le fleuve et la logistique - La place du fleuve dans la logistique urbaine Antoine BEYER, IFSTTAR, Chercheur sur la place de la logistique et des ports dans les métropoles L étude menée par Antoine Beyer est une approche globale et comparative entre le réseau francilien et la région du Rhin industrielle. Il s agit de comprendre comment les ports et les territoires sont reliés entre eux. La logique actuelle étant, de plus en plus, de reconnecter la ville à la voie d eau. Dans sa quête de développement, le transport fluvial a trouvé dans la conteneurisation une nouvelle forme de légitimité, modernisant ainsi l image qu il pouvait avoir. Aujourd hui, la logistique essaie de se faire une place le long des espaces bord à voie d eau, déjà colonisés par les activités de loisir. Mais, la proximité entre fonction logistique et fonction loisir peut s avérer difficile. La plupart du temps des activités dites «tampon» sont installées pour limiter les conflits d usage (Croisières à Strasbourg...). De fait, un port n est pas que du «fluvial», il représente également des nuisances (bruit des engins de manutention, noria de camions ) En premier lieu, la logique de waterfront consiste à vivre et travailler au bord de l eau, malgré une mixité compliquée à mettre en place. Cette logique favorise les activités tertiaires, résidentielles tout en intégrant des fonctions logistiques. Le transport fluvial peut être un élément structurant d un territoire si on l analyse à plusieurs niveaux: - L Hinterland, représenté en région francilienne par le GIE HAROPA, représente une continuité au sein d un corridor en vue d une massification des flux. - Au niveau de la Métropole, il s agit d une consolidation des flux et des activités entre le port principal et les ports secondaires. - À une échelle locale, les activités portuaires et logistiques s intègrent plus facilement dans l espace. Ce modèle est valable pour les activités fluviales actuelles dites structurantes c'est-à-dire les activités BTP et céréales (environ 80% des flux). Le transport fluvial par conteneurs est marginal et représente 15% du trafic. L activité logistique fluviale est une manne à venir pouvant amener à restructurer l espace portuaire en zone urbaine. Liens transport fluvial / logistique Il existe plus d 1 million de m² dédiés à l entreposage en Ile-de-France, conséquence d une augmentation des flux suite au développement du e-commerce ces dernières années. Ces entrepôts logistiques se développent majoritairement le long des grands axes routiers et sont parfois connectés au réseau ferré oubliant les opportunités que représentent les voies d eau à grand gabarit d Ile-de-France. Une des raisons étant que le foncier bord à voie d eau est très limité. Le Port du Havre en donne un exemple assez paradoxal : les flux logistiques sont, en effet, conditionnés de manière à arriver par bateau et repartent par la route alors que, non loin de là, se trouve l embouchure de la Seine navigable via le canal de Tancarville. L activité logistique tout comme l activité portuaire cherche une intégration parfaite que ce soit d un point de vue architectural, paysager et urbain. C est pourquoi de nouveaux projets d entrepôts logistiques sont pensés pour être implantés en milieu urbain dense, les 12

13 «entrepôts urbanisants». On peut citer les exemples d entrepôts bord à voie d eau sous forme de belvédère, avec des jardins suspendus etc Le cas du port d Achères, Yvelines Le port d Achères est un projet d aménagement résultant de la saturation du port de Gennevilliers. Il s agit d un rééquilibrage dit «à l Ouest» des activités logistiques. En effet, la majorité des entrepôts, hôtels logistiques ou sites combinés se situent à l est et au sud de l Ilede-France. Ils sont reliés aux grands axes routiers et ferroviaires (hors de la congestion francilienne). L ouest francilien ne connaît que peu d offre logistique, pourtant ce territoire est situé, via la Seine, sur la voie du Havre, port maritime majeur. Ports de Paris a pour projet de construire une continuité fluviale du transport de marchandise, entre l arrivée au Havre jusqu au plus près des centres villes franciliens, et hypothétiquement via Anvers par le Canal Seine Nord Europe. Le port d Achères est une illustration des problématiques liées à la mixité des usages. Avec m² disponibles, les rives de la Seine tendent à être construites pour des usages de logements et non pour le développement hypothétique d un second port. La partie Ouest du port d Achères est destinée aux activités du BTP alors que la partie Est, elle, est menacée du fait de son sol pollué (terres à évacuer et à retraiter). Afin de mieux gérer l intégration et l acceptabilité du projet par les riverains, il est proposé d installer un rideau végétal. L insertion du port demeure cependant problématique (bouclage de la RN104). Pour les élus, il s agit de reconnecter et d ouvrir la ville sur sa trame bleue. Un autre conflit d usage se pose quant à l utilisation des berges, entre bateaux de commerce et bateaux dits de «logements» utilisant du linéaire de manière permanente. Le transport combiné Il s agit de conjuguer des fonctions autour du transport fluvial afin d optimiser au mieux le dernier kilomètre: connexions fer / fleuve, rattachement d hôtels logistiques à la voie d eau La région francilienne est limitée dans son transport ferroviaire de fret car son réseau est saturé par les lignes de transport de voyageur. Cette situation réduit, de fait, les opportunités de transport combiné fluvial / fer. De nombreux projets d inter-modalité sont en cours. On peut citer l exemple de l hôtel logistique de la Chapelle embranché fer et relié, en amont, au port de Bruyère. Autres cas européens Au cœur de l espace rhénan et de la mégalopole européenne (Belgique, Pays Bas, Allemagne), le transport fluvial trouve une place majeure. Cependant, ce cas est à nuancer car les espaces portuaires fluviaux ne se trouvent pas en zone urbaine dense mais dans des zones relativement déconnectées des centres urbains et proches d activités industrielles (métallurgie, sidérurgie ). Les voies d eau urbaines ont alors été requalifiées et ont principalement un usage unique, ce qui tend à diminuer les conflits d usage. On peut prendre l exemple de Duisbourg où les darses sont en milieu urbain dense et sont connectées au bâti. L intégration est complète, la darse n ayant ici qu une fonction paysagère. Le port de Francfort a également connu une reconversion majeure de son espace puisque de nombreux bureaux s y sont installés. Pour conclure, l intégration des ports en milieu urbain, et plus particulièrement en région francilienne, est relativement facile à concilier car il ne s agit pas d industries lourdes comme peuvent l être les activités au sein de l espace rhénan. Cependant, il s agit de respecter les préconisations suivantes : 13

14 - Intégration du transport fluvial dans les chaînes logistiques ; - Développement de ports multimodaux intégrant les conflits et la mixité d usage Débat Peut-on introduire de la mixité sur tous les sites portuaires sans risquer de compromettre l activité industrielle? Timothée BELANGER Compacter les activités est une prouesse technique et une évolution du concept d industries portuaires car l intégration et la visibilité sont totales. Quelles sont les activités dites tampon entre activités industrielles et habitat? Antoine BEYER Prenons l exemple de Strasbourg qui introduit des activités en marge pour faire une transition moins brutale entre l habitat et les industries et par là apaiser les mixités d usage. Antoine BEYER Existe-t-il un projet d évacuation des déchets ou d approvisionnement du centre commercial «le Millénium» à Aubervilliers, par voie fluviale via le Canal Saint-Denis? Anne-Laure BERAUD Il existe, en effet, une réflexion pour l évacuation des déchets du parc du millénaire en les mutualisant avec ceux d autres sites directement sur la péniche. En revanche, ne maitrisant pas la logistique d approvisionnement, il est plus complexe d organiser un approvisionnement en matériaux / marchandises mutualisé. Bertrand NEVEUX, Voies Navigables de France Du fait du manque de foncier portuaire le long des axes fluviaux, que préconisez-vous selon vos études : plutôt la création ou le développement de gros sites logistiques en faible nombre ou à l inverse, de petits sites logistiques maillés au reste du réseau? Antoine BEYER Nous remarquons, en région parisienne, une exurbanisation des plateformes multimodales de grandes tailles. Cependant, les deux types de plateformes ne concernent pas les mêmes trafics. Elles sont plutôt complémentaires. Dans les couloirs d approvisionnement, depuis les ports, il faut massifier les flux pour, ensuite, avoir un appui, grâce à de plus petites unités. Marie RODIERE, Est ensemble, Direction de l aménagement Dans le cadre de projets d aménagement, l une des questions qui se pose porte sur les difficultés d accessibilité aux ports du canal de l Ourcq. 14

15 Timothée BELANGER L accessibilité est en effet un réel problème aux abords des centrales à béton en bord de canal. Les espaces à manœuvrer sont extrêmement exiguës, au point que l année dernière un camion toupie est tombé dans le canal retenu in extremis par une barge. Corinne VALLS De par la mixité des usages, il reste difficile de relier les ports aux réseaux principaux. La difficulté première est de faire comprendre aux élus la place de la logistique et des ports en milieu urbain dense. On peut citer le contre-exemple de Lafarge au port serrurier (Paris 19 ème ). Les installations portuaires sont des héritages, mais on peut également choisir des emplacements avec les industriels et trouver des «bons lieux». Certes, des endroits sont contraints mais d autres, en travaillant autrement (ZAC Noisy), limiteraient les conflits d usages. Antoine BEYER Le modèle Francilien, avec ces installations portuaires issues de l héritage du 19 ème siècle, est celui de la mixité. Les cas Allemands ou Rhénans qui ont permis un renouvellement dans les années 60 en ex-urbanisant et en créant de réelles zones industrielles sont très différents. Le cas Francilien est un cas spécifique et non pas un cas global. Delphine ASSOULINE, Ville de Paris, Service des canaux En ce qui concerne la Métropole, compte tenu de la densité, des questions d accessibilité et d aménagement urbain, je me demande si la question de l enclavement des canaux en zone urbaine permettra à ce territoire de rester attractif pour de nouvelles entreprises. Si on réimplante des industries dans des régions qui connaissent de forts taux de chômage, comment pouvons-nous faire sans mixité au sein de ces territoires tant exigus? Antoine BEYER On ne peut pas rendre toutes les activités mixtes. Ce n est pas le modèle retenu dans les villes du Rhin. Les bassins sont intégrés totalement et uniquement dans l urbanisation. Il s agit de faire contrepoids dans cette démarche d intégration pour que l activité portuaire ne soit pas toujours obligée de se contraindre. Delphine ASSOULINE Comment faire pour gérer la mixité des usages entre industrie et tourisme? Le fret fait vivre les voies d eau sous peine d avoir des axes fluviaux «stagnants» sans activité industrialoportuaire. Prenons l exemple du canal du Midi qui souhaite réintroduire le fret sur son réseau bien que ce canal soit patrimoine mondial de l UNESCO. Antoine BEYER Un projet, actuellement en stand-by, existe : «Marché sur l eau». C est un exemple de circuit court d approvisionnement avec un acheminement par voie d eau. Partant de Claye-Souilly, le trajet est relativement long mais il crée sympathie et visibilité sur le circuit alimentaire. Les circuits courts pourraient être un débouché pour la voie d eau. Pour poursuivre sur la question de la mixité et sur une meilleure utilisation de la voie d eau, ce qu il est important de comprendre c est que la Seine-Saint-Denis est un territoire en renouvellement urbain. Il faut donc réfléchir, en amont, à la préservation d emprises de chargements/déchargements, c'est-à-dire concevoir des projets urbains qui rompent avec la 15

16 conception de zonage des fonctions et des activités. Il faut regarder comment il est possible de construire et d aménager d une manière fluide l ensemble de ces fonctions. Cela amène à changer la manière dont les projets urbains sont conçus : quartiers résidentiels obligatoirement calmes et éloignés des zones d activité. La ville doit être du vivant et du vivable. Elle doit se bâtir en travaillant différemment pour éviter l enclavement. En Seine-Saint-Denis, nous avons tous ces projets d infrastructures et de transports, existe-il des exonérations foncières possibles permettant davantage de projets? Oui, il existe une convention qui permet certaines exonérations. La redevance annuelle est votée par le conseil d administration, cependant des négociations des droits de port sont possibles, à savoir des ristournes selon les tonnages, la marchandise et la régularité. Des mesures incitatives devraient être prises au niveau des prix. Martine VAZQUEZ, Département de Seine-Saint-Denis, Direction Transport Question relative aux espaces logistiques Antoine BEYER Il y a un manque de foncier en bord à voie d eau pour de grosses structures logistiques (10 000/20000 m²). Les promoteurs les ont construites sur les grandes plaines céréalières où l espace était disponible. À cela, il faut ajouter la révolution du conteneur sur la Seine avec peu de connexion avec le ferroviaire. Même au Havre, on ne croyait pas aux conteneurs fluviaux. Il s agit d une découverte assez récente. Aujourd hui, une grande partie du système est bâti. L explosion logistique s est faite sans le fluvial et sans le ferroviaire. Le transport de conteneurs sur les axes fluviaux jusqu aux entrepôts entrainent de nombreuses ruptures de charge : barge contenant 200 EVP puis plus petites barges avec moins d EVP. D autre part, il est difficile de construire sur des zones prisées qui sont pourtant celles où l on trouve des connexions avec les autres réseaux. Cette situation rend le développement des zones logistiques en territoire dense très compliqué. Il faudrait vraiment axer le fluvial sur la redistribution. D où la nécessité de se connecter aux autres réseaux. Deuxième point, la connexion avec le rail pour l Ile-de-France. Il y a eu un sousinvestissement important (ex : Bonneuil, Limay Bruyère). La gestion de l infra structure ferroviaire a été transférée en 2011 de RFF à Ports de Paris avec une nécessité d investissement important pour la remettre à niveau. Le ferroviaire a deux débouchés caractéristiques : - Massification (desserte des ports) - ramassage par groupage d unités plus petites. Cependant, il y a un problème de saturation du réseau ferré. On peut aussi imaginer du transport combiné dans le port sans complémentarité avec la voie d eau (ex : Gennevilliers). La question ferroviaire doit être réétudiée. Émilie MALLET La quasi-totalité des plateformes sont connectées au fer : avec une multimodalité fer, routier, eau, oléoduc. L année dernière, sur plus de 15% des plateformes ferroviaires, ont été mis en place des opérateurs de proximité. Mais il est vrai que le trafic de voyageurs sature le réseau. Isabelle GILLARD, Est Ensemble, Direction économique, Ports de Paris, en tant que gestionnaire, réalise investissements et maintenance sur les ports et leurs aménagements. Or, sur le canal de l Ourcq, la Ville de Paris est propriétaire d une 16

17 partie de la parcelle destinée à accueillir un quai public et le reste est propriété de la commune riveraine. Au niveau du PLU, une réserve est-elle faite en amont? Comment gérez-vous le foncier? Frédérique GUILBERT Nous avons des emprises identifiées et réservées soit dans les PLU, soit dans les schémas type SDRIF. En ce qui concerne les terrains acquis par Ports de paris, ils sont considérés en tant qu AU (à urbaniser). Nous sommes ensuite contraints par les règlements de ZAC ou par les directives d aménagement qui peuvent être exprimées par les villes. Isabelle GILLARD Quel est le modèle économique des ports en région parisienne où l on sait que la charge foncière est importante? Frédérique GUILBERT Étant donné que la plupart des installations sont historiques, les acquisitions ultérieures que l on a pu faire ont été l objet d études de rentabilité. Lorsque l on crée un nouveau port (Triel 24ha) le taux de rentabilité financier n est pas forcément très bon mais l intérêt socioéconomique est très fort (collectivité, développement du transport fluvial). Patrick POCRY, Ville de Paris, Service des Canaux La Ville de Paris est propriétaire de la voie d eau. On ne peut installer un port que s il y a une desserte aménagée par les collectivités riveraines. Il faut donc construire ensemble, dans la même direction, l un va avec l autre, cela vaut pour l Ourcq et Saint-Denis. En ce qui concerne le prix, l eau qui coule dans le canal n est pas gratuite, elle a un coût uniquement supporté par le budget parisien. Dans une perspective métropolitaine, cette gouvernance pourrait être amenée à changer. Conclusion Corinne VALLS Un remerciement est fait aux différents intervenants. Il faut donner à voir et lancer les premières opérations pour montrer à tous qu il est possible d utiliser le canal de l Ourcq et le canal Saint-Denis pour le transport de marchandises. Cela se fera grâce à une volonté commune, en trouvant les moyens y compris financiers pour créer quelque chose. Finalement, à chaque nouvel atelier, nous avons le sentiment d être un peu seul au milieu d une cacophonie qui oppose le développement durable avec les réalités du terrain. 17

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement 2 Catherine Baratti-Elbaz Maire du 12 e arrondissement 3 Christophe Najdovski Adjoint chargé des transports, de la voirie, des

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Préserver et développer des sites à vocation logistique

Préserver et développer des sites à vocation logistique Chapitre 3 : Les actions à mettre en œuvre Action 7.1 Préserver et développer des sites à vocation logistique 1. Maintenir, conforter et développer les sites logistiques multimodaux Le terme «site logistique»

Plus en détail

Découvrir des sites stratégiques. en Ile-deFrance

Découvrir des sites stratégiques. en Ile-deFrance Découvrir des sites stratégiques en Ile-deFrance L Ile-de-France, par son histoire, sa situation géographique et sa desserte fluviale exceptionnelle est aujourd hui une plate-forme internationale majeure

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Bonneuil-sur-Marne Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Bonneuil-sur-Marne, plate-forme stratégique de l Est parisien Situé au cœur d une zone en pleine expansion (l Est de l Ile-de-France)

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018

CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018 CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018 Avec une ressource financière du GPMM contrainte, le projet stratégique sur les 5 années à venir doit s articuler sur le confortement des trafics existants,

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013 1 Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés 27 juin 2013 1 2 CHEMPARC Nouvelle Stratégie Industrielle pour le Bassin de Lacq adoptée en

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Clémentine Harnois. Guide des bonnes questions pour l aménagement ou le réaménagement d un port urbain

Clémentine Harnois. Guide des bonnes questions pour l aménagement ou le réaménagement d un port urbain Clémentine Harnois Guide des bonnes questions pour l aménagement ou le réaménagement d un port urbain Convention n ANR-09-VILL-0006-06 FLUIDE Septembre 2013 Clémentine Harnois Guide des bonnes questions

Plus en détail

La contribution est articulée autour de propositions et principes ayant pour objectif

La contribution est articulée autour de propositions et principes ayant pour objectif La qualité des Parcs d activités ème du 21 siècle Contribution du Conseil de développement de Lille métropole Contribution adoptée en séance plénière le 14 décembre 2011 1 Lille Métropole élabore une Charte

Plus en détail

ATELIER DU CANAL LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PAR LA VOIE D EAU

ATELIER DU CANAL LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PAR LA VOIE D EAU ATELIER DU CANAL LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PAR LA VOIE D EAU Jeudi 2 février 2012 La parole aux chargeurs Animateur : Hervé Levifve APUR (Ville de Paris) Verbatim Introduction par : - Madame Corinne

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises»

Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Dossier de Presse Transilien SNCF présente «Solutions Entreprises» Diagnostics, conseils et services pour faciliter la vie des salariés en Ile-de-France et accompagner les entreprises dans leurs stratégies

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

LES SITES D IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET DE LOISIRS DEVELOPPÉS DANS LE CADRE DU SCHEMA

LES SITES D IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET DE LOISIRS DEVELOPPÉS DANS LE CADRE DU SCHEMA LS SITS D IMPLNTTIONS PORTUIRS T D LOISIRS DVLOPPÉS DNS L DR DU SHM 2 Items: Les liens avec le territoire et notamment l accessibilité avec l ex RN3 L intégration architecturale / urbaine / paysagère et

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

1 - Présentation de Sogaris

1 - Présentation de Sogaris Présentation Chaire FRELON Logistique Urbaine et Transport de Marchandises en Ville : leviers, organisation et aménagements Paris le 18/11/2014 1 - Présentation de Sogaris Page N 2 Un pionnier de l immobilier

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 Cadre Le Forum a été sollicité officiellement à l automne 2012 pour participer à la réflexion stratégique de l Eurométropole pour la période 2014-2020.

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement

HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement HOTEL LOGISTIQUE SOGARIS DE CHAPELLE INTERNATIONAL PARIS 18 ème arrondissement APPEL A MANIFESTATION D INTERÊT Pour l exploitation de l Espace Urbain de Distribution Septembre 2014 Date limite de réception

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Avec le soutien de COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le mercredi 3 décembre 2008 «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Dans le cadre

Plus en détail

Appel à communication

Appel à communication Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie (MEDDE, Paris, France) Commissariat général au développement durable (CGDD) Direction de la recherche et de l innovation (DRI) Service

Plus en détail

2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Secrétariat Général de la Ville de Paris 2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) - Approbation des objectifs poursuivis - Approbation des modalités de

Plus en détail

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS

DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS DOSSIER DES OBJECTIFS ET CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES LA LIGNE ORANGE DU GRAND PARIS EXPRESS RÉSUMÉ 2 PREMIÈRE PARTIE LE GRAND PARIS EXPRESS ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 7 D arc Express à la Ligne Orange 8 L acte

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Le marché français des entrepôts logistiques

Le marché français des entrepôts logistiques LES FOCUS DE DEVELOPPEMENT CONSTRUCTION Le marché français des entrepôts logistiques Espace Gallieni - 150 rue Gallieni - 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - France Tél : 33 01 46 03 59 59 - Fax : 33 01 46 03

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21

Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 Session plénière du lundi 17 juin 2013 AVIS SUR LA LIGNE NOUVELLE PARIS NORMANDIE PROPOSITION D OPTIMISATION A LA COMMISSION MOBILITÉ 21 ADOPTÉ A LA MAJORITÉ : 58 POUR 9 ABSTENTIONS 3 CONTRE 1 NE PREND

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Conférence territoriale du SRIT 14 novembre 2007 1 Conférence territoriale de Dordogne!

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Président de l Association Marocaine pour la logistique ( AMLOG) I- Le coût de la logistique au

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail