Développement durable et logistique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement durable et logistique"

Transcription

1 Observatoire partenarial lyonnais en Economie Veille partenariale sur la logistique Cahier n 6 Développement durable et logistique Octobre 2008 Agence d urbanisme - Lyon - F. Guy

2 agence d urbanisme - Lyon - M.P. Ruch Geodis à Chaponnay

3 e sixième et dernier cahier s intéresse à C la prise en compte du développement durable par le secteur logistique. Souvent montrées du doigt sur cette problématique, les activités logistiques doivent répondre à l enjeu environnemental. Nouvel impératif, il s ajoute aux exigences de rentabilité et pousse le secteur à l innovation sur toute la chaîne logistique, de l entreposage à la distribution. Des préoccupations de durabilité qui entraînent des évolutions. Déjà parus n 1 : Le marché immobilier de la logistique n 2 : Les emplois de la logistique n 3 : La logistique, fonction stratégique pour les entreprises lyonnaises n 4 : La vie des affaires dans la logistique n 5 : L évolution des services de transport et le positionnement de Lyon 1

4 L entrepôt du futur agence d urbanisme - Lyon - M.P. Ruch Les plates-formes logistiques de nouvelle génération innovent et s affichent désormais «développement durable». Geodis à Chaponnay Le PIPA, un parc environnemental Le Parc industriel de la Plaine de l Ain s appuie depuis sa création sur une stratégie d aménagement durable, une politique reconnue puisqu il est devenu le premier parc industriel européen certifié ISO et enregistré EMAS*. Dans le but de pérenniser et d améliorer sa gestion environnementale, la Plaine de l Ain a mis en place un système de management de l environnement qui passe par la création de services communs ou l incitation, pour les entreprises, à adopter de bonnes pratiques. * Eco Management and Audit Scheme L enjeu de la qualité environnementale La demande de bâtiments «développement durable» se développe. Ces bâtiments doivent être auto-suffisants sur le plan énergétique, modulables et évolutifs dans le temps, construits avec des matériaux biodégradables, mais également conçus pour minimiser les nuisances et les coûts. Cette attente est d ailleurs relayée par certaines collectivités locales pour l aménagement des zones d activités. Une initiative composée par un acteur public (l Arene 1 ), un organisme de certification (le Certivea 2 ) et une association rassemblant les professionnels de la logistique (l Afilog), vient de présenter la première démarche de certification HQE (haute qualité environnementale) pour les bâtiments logistiques. Le but est de concevoir, de réaliser et d exploiter les sites dans la pratique du développement durable en prenant en compte la phase de construction, de destruction, la gestion quotidienne de l eau, de l énergie et des déchets, l entretien et la maintenance, la santé et le confort des occupants, ainsi que deux autres cibles supplémentaires, à savoir les conditions de travail et l adaptation aux process. 1. Agence régionale de l environnement et des nouvelles énergies d Ile-de-France 2. Certivea, filiale de certification du CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment), gère notamment le certificat NF bâtiments tertiaires. Une marque dont l organisme a entrepris d étendre l application en 2008 à d autres secteurs tels que la santé et le commerce, et aussi à la logistique. 2

5 De la construction neuve à la rénovation, des réponses adaptées Testé en Angleterre au début des années 2000, le concept de plate-forme écologique développé par Gazeley, qui crée de vastes parcs logistiques tenant compte de normes environnementales précises, se diffuse en France avec un sixième projet prévu pour 2009 au Havre. La préoccupation principale démarre dès la construction du bâtiment, où l effort porte surtout sur l économie d énergie en renforçant l isolation des bâtiments et en faisant appel aux énergies renouvelables (chauffage solaire de l eau sanitaire, des matériaux recyclables, un éclairage à haut rendement et une végétation d origine locale). Leur superficie, généralement supérieure à 50 hectares, permet d accueillir des bâtiments de plus de m², avec à la clé, une réduction significative de la consommation d eau, d électricité, ainsi qu une réduction de leurs émissions de CO2. Pour la rénovation des bâtiments existants, d autres bonnes pratiques se développent, par exemple l installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des entrepôts, la récupération des eaux de pluie, l éclairage naturel de l entrepôt... Des initiatives qui illustrent la métamorphose de la logistique : à l interface avec son environnement, l entrepôt doit s intégrer au territoire et véhiculer une image positive de l entreprise. Face à la question du foncier, d autres réflexions sont à mener pour faire émerger de nouvelles formes de bâtiments : mixité des fonctions, bâtiments logistiques à plusieurs étages Des exemples de ce type existent déjà à l étranger. Le point sur EMAS, Eco Management and Audit Scheme EMAS est une norme européenne révisée en 2004 qui définit un système volontaire basé sur l amélioration continue des performances environnementales. EMAS prescrit la mise en place d un système de management de l environnement. Il permet à un organisme de définir une politique environnementale et des objectifs d amélioration de ses performances environnementales. Il prend en compte les aspects liés aux achats, aux pratiques des sous-traitants et fournisseurs, aux activités de transports, aux produits et à leurs impacts sur la biodiversité. Contrairement à la norme ISO 14001, le règlement EMAS oblige l entreprise qui s y engage à mettre à la disposition des parties intéressées une déclaration environnementale. L enregistrement EMAS a une validité de 3 ans. Une plate-forme Gazeley dans le Rhône Le groupe Gazeley a construit un entrepôt logistique Haute Qualité Environnementale de m² pour le compte de Geodis à Chaponnay. Engagé dans une démarche ISO , le site de Chaponnay est complètement intégré dans cette volonté de haute qualité environnementale, avec entre autres des panneaux solaires, un système de récupération des eaux de pluie et une charpente totalement bois. Geodis à Chaponnay agence d urbanisme - Lyon - M.P. Ruch 3

6 L intégration du développement durable La démarche durable adaptée à la logistique s applique aussi à l organisation du process et la manière dont il est mis en pratique. Moins de camions et moins de CO2 La Supply Chain verte est une démarche visant à minimiser l empreinte écologique d un produit, tout au long de son cycle de vie. Le programme de mutualisation des sociétés Henkel, Reckitt-Benckiser et Colgate baptisé «Hecore» est mis en œuvre par Kuehne+Nagel sur le site de Savigny-le- Temple et sur celui de Saint-Quentin-Fallavier. Les palettes sont livrées dans un même camion aux mêmes clients. Les gains environnementaux obtenus sont importants puisque ce nouveau dispositif devrait permettre de passer d un taux de remplissage des camions de 75 % en moyenne à 100 % dans la plupart des cas. Au total, cette optimisation devrait réduire de 20 % le nombre de véhicules nécessaires et le nombre de kilomètres parcourus. 1,2 million de litres de gasoil seraient également économisés soit tonnes de CO2 par an. Optimisation et développement durable Pour être compétitifs, les industriels comme les distributeurs doivent optimiser toute la chaîne logistique. Cette chaîne comporte plusieurs maillons, depuis l approvisionnement des matières premières de base jusqu à l utilisation finale du produit, et même au-delà pour inclure aussi sa récupération et son traitement lorsqu il n est plus utilisé. Mais cette optimisation, longtemps basée sur une approche individuelle, passe aujourd hui par l intégration de pratiques communes, en lien avec le développement durable. Du côté des industriels, on observe ainsi de plus en plus d actions de mutualisation des moyens logistiques, au niveau des flux physiques mais également de l approvisionnement et de la production. Cette réflexion commune permet d optimiser les coûts, économiques comme environnementaux. Illustrant le côté novateur de la démarche, les sociétés Henkel, Reckitt-Benckiser et Colgate ont groupé leurs livraisons depuis Les groupes Continental et Bridgestone ont eux décidé de mutualiser leurs préparations de commandes et la distribution de leurs produits. Une autre solution consiste pour les entreprises à réfléchir à l optimisation des chargements. Le distributeur Système U Est compte ainsi réduire d un quart (de à 5 800) le nombre de camions utilisés chaque année pour l approvisionnement de ses plateformes, en mélangeant les produits lourds et légers. Une économie annuelle nette de 15 % sur le coût de transport est attendue. 4

7 dans la chaîne logistique L impact des règlementations et de l innovation dans la chaîne logistique La pression constante des réglementations européennes est l un des facteurs qui a poussé la logistique vers des innovations. En imposant aux fabricants de suivre leur produit durant toute sa vie, l Union européenne a créé une nouvelle filière, la «reverse logistics», ou logistique du retour, qui concerne la gestion de ces flux nouveaux. Elle a pris son essor avec la publication du décret sur les déchets des produits électriques et électroniques (DEEE 3 ). La nécessité de répondre aux besoins des industriels dans le domaine du recyclage des déchets, entraîne l apparition de nouvelles niches dans cette filière au devenir prometteur. Les grands prestataires s y intéressent de près. Ils créent des filiales spécialisées dans le retraitement et la valorisation des déchets. Entreprises et prestataires peuvent aussi améliorer par eux-mêmes leur performance durable en investissant dans les systèmes d informations. Meilleures remontées des informations, communications permanentes entre clients et logisticiens, amélioration du suivi des produits par dispositifs à radiofréquence Les TIC (technologies de l information et de la communication) s avèrent un élément clé dans le développement durable des chaînes logistiques des entreprises. 3. Décret n du 20 juillet 2005 relatif à la composition des équipements électriques et électroniques et à l élimination des déchets issus de ces équipements Périmètre de la Supply Chain verte Source : Observatoire de la Supply Chain 2008 «Supply Chain verte : enjeux et maturité des entreprises» Transport combiné Modes de transports alternatifs (ferroviaire, fluvial, maritime...) Logistique retour Fabrication Réduction de la consommation d énergie Utilisation de technologies propres Diminution des déchets de production Transports et CO2 - Source Ademe Distribution Eco-conception Extraction Matières premières / Sourcing Analyse du cycle de vie du produit Valorisation du produit Recyclage Revalorisation du produit Achats durables Utilisation de matières moins polluantes Les transports représentent 66 % de la consommation finale de produits pétroliers à usage énergétique en France. Dépendant à plus de 98 % des produits pétroliers, le secteur des transports est devenu en l espace de 40 ans le premier secteur émetteur de dioxyde de carbone dans notre pays avec 28 % des émissions brutes. En matière de lutte contre le changement climatique, alors que les principaux secteurs d activité stabilisent ou diminuent fortement leurs rejets de CO2, le secteur des transports augmente fortement ses émissions du fait de la croissance continue des trafics routiers de marchandises et de personnes. Les flux de marchandises sont quant à eux responsables de 40 % des émissions du secteur des transports et pour plus de 10 % des émissions totales de la France tous secteurs confondus. 5

8 L avenir durable de la logistique La problématique environnementale entraîne les entreprises vers une réflexion plus en profondeur sur leurs modèles de développement. Des bonnes pratiques à développer Selon une étude de l «Observatoire de la Supply Chain», les entreprises ne sont pas encore prêtes pour la «Supply Chain verte». En effet, si un grand nombre d entreprises déclare s intéresser au sujet, deux tiers d entre elles affichent une attitude plutôt passive et attentiste. Le principal obstacle ne serait pas le coût que représente une telle démarche (11%) mais plutôt un manque d information sur les nouvelles réglementations et les meilleures procédures (36%). D une manière générale, l amélioration de l image de marque est une motivation de premier plan pour les entreprises. Les actions de communication concernant leurs stratégies environnementales sont d ailleurs nombreuses. La mise en place de bonnes pratiques environnementales répond aussi à un contexte de réduction des coûts. L enjeu auquel le secteur est confronté est de réussir à intégrer les contraintes environnementales tout en dégageant des voies de progrès économique, social et environnemental. agence d urbanisme - Lyon - M.P. Ruch Geodis à Chaponnay Une démarche de système de management environnemental (SME) Sotradel, PME logistique rhodanienne, s inscrit dans un programme, Cap environnement 2006, pour aboutir à la mise en place d un SME certifiable. Si ce test aboutit, il sera renouvelé sur la plupart des sites de l entreprise. Pour Sotradel, le management de l environnement est un critère de différenciation, une démarche fédératrice pour l entreprise, une éducation des salariés et une anticipation des réglementations futures. Par contre, elle nécessite une capacité financière pour une planification à plus long terme. 6

9 Augmenter le transport durable Transférer ses flux de marchandises de la route vers des modes alternatifs s inscrit dans une logique de développement durable. Composante incontournable de toute activité, le transport de marchandises reste dominé par la route 4, avec des impacts importants sur l environnement. Pour réduire ces impacts et les coûts financiers, l une des solutions mise en avant est de développer le transport combiné 5. Ce dernier présente en effet de nombreux avantages : décongestion du réseau routier, réduction des émissions polluantes, mais également amélioration de l image de marque du chargeur, un critère qui intéresse beaucoup les entreprises. Cette évolution s inscrit dans les réflexions des entreprises sur leurs schémas de transport. Ainsi, les initiatives se multiplient pour plébisciter le transport fluvial. Le prix de l Innovation Logistique spécial développement durable de la Semaine Internationale du Transport Logistique 2008 a récompensé la REP (Routière de l Est Parisien) qui a adopté ce mode de transport pour une partie de ses activités. Sept enseignes de la grande distribution se sont par ailleurs récemment engagées à augmenter l usage de la voie fluviale, ce qui pour certaines est une nouveauté complète. Selon les calculs de l Ademe, les émissions unitaires de CO2 du secteur fluvial sont deux à quatre fois moins importantes que celles des poids lourds, sur une distance comparable. Pour se développer, le transport de fret non routier a besoin de mesures pour augmenter sa compétitivité. Cependant, il faut souligner que les choix de transport sont fortement dépendants des organisations logistiques et de leur complexité plus ou moins grande. Le transport routier de marchandises restera encore longtemps le mode de transport dominant. Il faut donc investir dans des actions visant à améliorer sa performance écologique : soutien à l éco-conduite et aux engagements des transporteurs visant à limiter les consommations de carburant et les émissions de CO2. Développer le transport combiné En France, les flux de marchandises sont responsables de plus de 40 % des émissions de CO2 du secteur des transports. C est pour répondre à ce besoin et pour promouvoir les modes alternatifs au transport routier que le groupe AFT-IFTIM et l Ademe ont développé un site Internet (www.viacombi.fr) qui met gratuitement à la disposition des professionnels l ensemble de l offre de services intermodaux (rail-route, fleuveroute, cabotage maritime ), soit tous les modes de transport qui assurent une continuité avec la route sans rupture de charge de la marchandise. 4. Voir cahier n 5 5. Il s agit d utiliser au mieux la combinaison de plusieurs modes de transport au sein d une même chaîne logistique, dans laquelle n intervient aucun changement de contenant. Port Edouard Herriot agence d urbanisme - Lyon - F. Guy 7

10 Logistique urbaine et innovation Les innovations doivent permettre d améliorer les conditions de livraison des marchandises en ville et réduire les nuisances pour les riverains. De quoi parle-t-on? La logistique urbaine gère et organise les flux, au sein d une aire de chalandise, au service de ses habitants et de ses entreprises. 20% des véhicules-kilomètres parcourus en ville sont dus au transport de marchandises mais 50% de ce chiffre concerne les ménages. 80 % des consommateurs habitent en milieu urbain. 35% du CO2 émis en ville est dû au transport de marchandises. 8 véhicules de petit gabarit sont nécessaires pour transporter le chargement d un seul poids lourd. Source : Laboratoire d Economie des Transports Programme National Marchandises en Ville La nécessité d une politique globale Le transport de marchandises est souvent montré du doigt, notamment en ce qui concerne la livraison des marchandises au centre des agglomérations : pollution, consommation d espace, congestion. Mais l enjeu de cette activité est primordial : maintenir l attractivité de la ville et son dynamisme. Ceci passe par une modification de son organisation. C est l exemple des espaces logistiques urbains. L idée de ces espaces est de permettre aux transporteurs de disposer d un espace en ville à partir duquel ils peuvent distribuer les marchandises par des moyens plus adaptés au centre-ville. Ces lieux intermédiaires permettent de concentrer les flux et d opérer des ruptures de charge. Pour répondre aux besoins de la logistique urbaine, il est également nécessaire d organiser l espace public. Les collectivités ont ici un rôle à jouer en prenant des mesures incitatives pour utiliser au mieux les espaces de stationnement. La réglementation doit permettre de fixer des critères d usage de la voirie respectés par tous. On peut également citer les innovations technologiques qui permettent la mise en place de réglementations environnementales, comme les normes d émissions des moteurs de camions qui sont de plus en plus strictes. 8

11 Mieux répondre aux enjeux du dernier kilomètre De nombreuses initiatives existent pour optimiser la livraison de marchandises en ville. Pour toutes, l objectif est le même : agir efficacement sur le dernier kilomètre alors que l univers est contraignant. L essor du e-commerce renforce ce problème car il contribue à transformer les pratiques urbaines en multipliant les livraisons aux particuliers. Pour ces fonctions de redistribution, un point important est l offre technique en véhicules et matériels de transport. Du chariot manuel électrique au camion électrique en passant par le triporteur, les moyens sont diversifiés et les initiatives se multiplient. Par exemple, la Petite Reine et son triporteur séduisent de plus en plus d entreprises. Après une expérimentation à Lyon, DHL a ainsi étendu ce système à d autres villes. Pour beaucoup d enseignes de la grande distribution, le choix s est porté sur le GNV (gaz naturel véhicule), moins bruyant et moins polluant. Des solutions qui ont un impact moindre sur l environnement et qui respectent le juste à temps. Livrer autrement A Lyon et dans douze autres villes françaises, la société Becycle propose un service de livraison en modes doux (vélos, triporteurs et véhicules utilitaires légers électriques). Son objectif affiché vise à limiter les nuisances sonores et émissions de CO2 en ville. Autre société spécialiste du transport terminal intraurbain de marchandises pour compte d autrui, la Petite Reine est présente dans quatre grandes villes françaises (Bordeaux, Dijon, Paris et Rouen). Elle développe le même concept. Becycle agence d urbanisme - Lyon - MP Ruch Le camion Fideus Testé par DHL dans l agglomération lyonnaise, Fideus est un camion de livraison «propre», caractérisé par un faible niveau de bruit et d émissions polluantes. Le véhicule comporte un système télématique à bord qui informe le conducteur de son entrée en zone urbaine afin qu il active un mode économique réduisant les émissions sonores et polluantes. Il a été développé par Renault Trucks dans le cadre du programme européen de recherche Fideus (Freight Innovative Delivrery of Goods in European Urban Spaces). 9

12 Ce cahier clôt une série de six cahiers où la logistique a été appréhendée sous des angles très différents : l immobilier, l emploi, les affaires, les services et le développement durable. La logistique reste une filière stratégique pour les acteurs de l économie lyonnaise et continue à être suivie dans le cadre du réseau des observatoires de la Région urbaine de Lyon. Pour aller plus loin... [1] Transport, logistique et chaînes productives durables : des enjeux communs, C. Blanquart et V. Carbone, Ministère des transports, Notes de synthèse du SESP n 168, Janvier-février-mars 2008 [2] Observatoire de la Supply Chain 2008, www. escp-eap.eu/uploads/media/observatoire_ de_la_supply_chain_2008.pdf [3] Le rapport du Comité opérationnel sur le fret fr/grenelle-environnement/img/pdf/rapport_ comite_version_finale_dgitm.pdf Les travaux de l Observatoire partenarial lyonnaise en économie (Opale) sont l expression d un partenariat entre : le Grand Lyon, la Ville de Lyon, la Chambre de commerce et d industrie de Lyon, la Chambre de métiers du Rhône, le Medef Lyon-Rhône, la CGPME, l ANPE, le Pôle universitaire lyonnais, l Aderly, et l Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise, en association avec : le SGAR, l Insee, la Banque de France, l Urssaf, la Caisse des dépôts et consignations, l Assedic, et le Conseil général du Rhône. La veille sur la logistique est accompagnée par les experts de l Ademe, de l Aderly, de l Alliance logistique, du Laboratoire d économie des transports (Université Lyon 2), et de la Région urbaine de Lyon. Nous remercions l entreprise Geodis à Chaponnay de nous avoir accueillis dans ses locaux. Livraison dans le centre de l agglomération agence d urbanisme - Lyon - MP Ruch Ce cahier a été réalisé par l Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise 18, rue du Lac BP Lyon cedex 03 Télécopie : Directeur de la publication : Olivier Frérot Référentes : Annaïg Jestin, Clarisse Garin-Hameline (tél. : ; Infographie : Agence d urbanisme Retrouvez les publications de l Opale sur

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 3

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 3 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE Cahier n 3 La logistique, fonction stratégique pour les entreprises lyonnaises Mars 2006 La logistique, fonction stratégique

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

La logistique OMPREL. en région urbaine de Lyon. Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise

La logistique OMPREL. en région urbaine de Lyon. Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise OMPREL La logistique en région urbaine de Lyon Tableau de bord n 1 Février 2009 Coordination générale : Région Urbaine de Lyon

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Evaluation des projets de logistique urbaine

Evaluation des projets de logistique urbaine Evaluation des projets de logistique urbaine FRELON, Semaine ATHENS Ecole des Mines, Paris le 15 Mars 2011 Danièle Patier, Chercheur associé au Laboratoire d Economie des Transports, Lyon Contexte Aucune

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

GROUPE OLANO Développement Durable 1

GROUPE OLANO Développement Durable 1 GROUPE OLANO Développement Durable 1 NOS ENGAGEMENTS DEVELOPPEMENT DURABLE REALISER UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SENSIBILISER ET INCITER NOS SALARIES A CETTE POLITIQUE CONTRIBUER

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le marché français des entrepôts logistiques

Le marché français des entrepôts logistiques LES FOCUS DE DEVELOPPEMENT CONSTRUCTION Le marché français des entrepôts logistiques Espace Gallieni - 150 rue Gallieni - 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - France Tél : 33 01 46 03 59 59 - Fax : 33 01 46 03

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité La gare ferroviaire de demain Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité Direction XXXX, le XX/XX/2011 Plan de présentation La recherche de la performance des gares SNCF L exemple des haltes éco-durables

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

La logistique durable selon Easydis

La logistique durable selon Easydis Pascal Beyrand, responsable Qualité chez Easydis : La logistique durable selon Easydis Easydis, le partenaire logistique de Casino depuis l an 2000, a mis en place de multiples actions relatives au transport

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Bonneuil-sur-Marne Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Bonneuil-sur-Marne, plate-forme stratégique de l Est parisien Situé au cœur d une zone en pleine expansion (l Est de l Ile-de-France)

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT DIRCTION D LA COMMUNICATION CORPORAT D O S S I R D PRSS Lyon / Mars 2013 RÉDUIR LS FFTS DU TRANSPORT ROUTIR D MARCHANDISS SUR L NVIRONNMNT Pour réduire les effets sur l environnement tout au long du cycle

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Pôle exploitation GENERAL CARGO

Pôle exploitation GENERAL CARGO Pôle exploitation FROID Pôle exploitation GENERAL CARGO Pôle SERVICE 112 91 96 90 91 71 78 76 76 61 41 44 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Cargo 14 % Logistique et distribution

Plus en détail

Transport, logistique et chaînes productives durables : des enjeux communs

Transport, logistique et chaînes productives durables : des enjeux communs Transport, logistique et chaînes productives durables : des enjeux communs Corinne Blanquart (Inrets-Splot) 1 et Valentina Carbone (Esce et Escp-Eap) 2 L utilisation des modes alternatifs de transport

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficience

Pionnier de l éco-efficience SOLUTIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnier de l éco-efficience Pionnier de l éco-efficience Face à l expansion des zones urbaines, à l accroissement des préoccupations environnementales et à la hausse des coûts

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain

Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain Débat public autour du grand canal 9 Décembre 2009, Le Havre Hugues Valenton, directeur général Nov@log et Logistique-Seine-Normandie Imaginons le métier de la logistique et de la supply chaîn de demain

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Roma Milano Casablanca Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire

Plus en détail

Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique

Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique Un engagement durable pour l environnement Groupe Star s Service : Un monde qui n a pas fini de tourner! Depuis 25

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT

PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT RÉFLEXIONS & EXPERTISES PARTAGÉES POUR DES SOLUTIONS INNOVANTES DE TRANSPORT URBAIN Depuis l origine du Pôle en 2006, le programme SYSTÈME DE TRANSPORT de LUTB a tenu vingt-six

Plus en détail

Transport & logistique des déchets. vers une logistique plus vertueuse. Professionnels des transports et de la logistique SYNTHÈSE

Transport & logistique des déchets. vers une logistique plus vertueuse. Professionnels des transports et de la logistique SYNTHÈSE Transport & logistique des déchets vers une logistique plus vertueuse Professionnels des transports et de la logistique SYNTHÈSE Maîtriser l impact du transport et de la logistique des déchets dans le

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

1 - Présentation de Sogaris

1 - Présentation de Sogaris Présentation Chaire FRELON Logistique Urbaine et Transport de Marchandises en Ville : leviers, organisation et aménagements Paris le 18/11/2014 1 - Présentation de Sogaris Page N 2 Un pionnier de l immobilier

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

Parc SILIC Orly-Rungis : une mutation réussie. Un Parc désormais tertiaire qui concilie économie et écologie.

Parc SILIC Orly-Rungis : une mutation réussie. Un Parc désormais tertiaire qui concilie économie et écologie. SILIC \ Réunion de Presse Rungis 28.06.2010 Parc SILIC Orly-Rungis : une mutation réussie. Un Parc désormais tertiaire qui concilie économie et écologie. 1 1 er Propriétaire de Parcs Tertiaires Locatifs

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Partenariat de transport SmartWay Suzana Furtado Gestionnaire de comptes SmartWay 20 novembre 2014 Aperçu de

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail