TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE"

Transcription

1 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

2 LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique a émis en 2012 prés de 2,5 milliards de tonnes de dioxyde de carbone (CO 2 ), gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique de la planète. En 2013, 46% de ces émissions provenait de la production d électricité, 42% du transport et 12% de l activité industrielle. La lutte contre le réchauffement climatique implique une véritable transition énergétique vers un modèle de production et d utilisation des énergies moins polluant. En 2011, un cadre législatif concernant l habilitation Energie de Martinique a été voté. Depuis, la Martinique développe son projet de société avec le Plan d Actions et de Développement de la Martinique (PADM), initié à l occasion de la transition écologique durable de l île. A travers le Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE), la Région Martinique a défini les orientations dans les domaines énergétique et environnemental pour réduire de 20% en 2020 les émissions de gaz à effet de serre et pour augmenter de 50% la part des énergies renouvelables dans la consommation électrique finale. L ambition est de tendre vers une autonomie énergétique et un développement local de l économie verte. Dans le cadre de ses missions de service public, EDF est gestionnaire des systèmes électriques et de l équilibre offredemande d électricité sur le territoire. Pour mener a bien cette mission, EDF a initié deux démarches structurantes : l accompagnement du développement et de l intégration progressive des énergies renouvelables dans le mix énergétique de l île, des actions d économies d énergie sur l ensemble de ses clients : particuliers, professionnels et collectivités. Dans ce cadre, EDF a lancé en 2014 un nouvel identifiant de l efficacité énergétique «Agir plus», qui regroupe l ensemble des actions visant à apporter «plus d économies et de qualité de vie» pour les populations et les acteurs économiques du territoire. L efficacité énergétique, au cœur de la transition énergétique L efficacité énergétique répond à plusieurs objectifs : Sécuriser la fourniture d électricité et la qualité de service associée ; Optimiser des process de production ; Développer l activité économique locale ; Améliorer le pouvoir d achat des ménages et la compétitivité des entreprises ; Lutter contre le changement climatique et préparer les solutions énergétiques de demain. À travers l accord cadre «Maîtrise de la demande d électricité - Énergies renouvelables - Formation Innovation », la Région Martinique, l ADEME et EDF se sont engagées à développer le chauffeeau solaire en Martinique, en mettant en œuvre des actions législatives, en renforçant la formation de la filière professionnelle et en soutenant les projets sous forme de primes l installation. Les actions réalisées ont permis de dynamiser et de structurer la filière professionnelle du chauffe-eau solaire avec 25 professionnels formés sur le territoire en 2014 (16 en 2012). Le marché a amorcé une croissance significative avec une estimation de 2400 installations sur le territoire en 2014 (1300 en 2012). Fort de ces premiers résultats encourageants et au vu du potentiel existant sur le territoire, les partenaires souhaitent désormais lancer un programme ambitieux pour la période , La Région Martinique et EDF ont décidé d inscrire leur démarche dans le cadre d une nouvelle convention de partenariat. 2 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

3 ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LA MARTINIQUE Le développement de l énergie solaire thermique s inscrit dans une politique globale de développement durable et répond aux enjeux de la transition énergétique en Martinique : maîtrise la demande d électricité et développement des énergies renouvelables. Face à ces enjeux, les trois partenaires souhaitent regrouper leur force pour donner un nouvel élan au développement du chauffe-eau solaire sur le territoire. Il s agit d une part d augmenter de manière significative le nombre de chauffe-eau solaire installé en Martinique et de développer la filière locale des professionnels du chauffe-eau solaire en maintenant un haut niveau de qualité et en créant des emplois sur le territoire. L objectif est à la fois économique, environnemental et sociétal : Faire des économies d énergie en remplaçant les chauffe-eau électriques par des chauffe-eau solaires Réduire la production électrique liée à l eau chaude et donc les émissions de CO 2 associées Favoriser la création d emploi par le développement de la filière d artisans et d entreprises dans le domaine du solaire thermique. DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 3

4 CHAUFFE-EAU SOLAIRE : UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE QUI POSSÈDE DE NOMBREUX AVANTAGES Comment fonctionne un chauffe-eau solaire? L eau froide du réseau, en circulant dans le capteur solaire, se réchauffe dans le capteur solaire grâce au rayonnement du soleil. Cette eau chaude est stockée dans un ballon pour être distribuée par la suite. SYSTÈME AVEC THERMOSIPHON - MONOBLOC SYSTÈME THERMOSIPHON - ELÉMENT SÉPARÉ Le chauffe-eau solaire individuel est une alternative à l utilisation de l électricité Les atouts d un chauffe-eau solaire sont nombreux : Gratuité à volonté : le soleil procure une source de chaleur gratuite qui permet de produire et consommer de l eau chaude sanitaire. Disponibilité à tout moment de la journée, même par temps de pluie : l eau chaude stockée peut être utilisée de manière abondante à tout moment de la journée. La conception des chauffe-eau solaires offre une disponibilité permanente d eau chaude sanitaire, même par temps de pluie. Une qualité garantie et un service après-vente : le réseau professionnel des partenaires agréés du chauffeeau solaire est un gage de qualité car il garantit un niveau de compétence et de savoir-faire, via la formation, la qualification et le contrôle. Ces partenaires apportent un conseil et une réalisation adaptée à chaque projet. «LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE SATISFACTION GARANTIE, C EST 100% D ÉCONOMIES, 100% DE FIABILITÉ, 100% DE BIEN-ÊTRE» Le chauffe-eau solaire individuel permet de réaliser de véritables économies d énergie. Un chauffe-eau solaire de 200 litres (soit en moyenne 4m² de capteurs) permet d éviter une consommation électrique annuelle d environ 1300 kwh, soit 150 par an. L installation d un chauffe-eau solaire entraîne donc des économies directes sur la facture d électricité et réduit la consommation électrique globale en Martinique. Un chauffe-eau solaire de 200 litres évite chaque année le rejet d une tonne de CO 2 dans l atmosphère et contribue ainsi à limiter l accroissement de l effet de serre. Enfin, le chauffe-eau solaire constitue une énergie renouvelable pour la production d eau chaude. Selon une enquête réalisée en Juillet-Août 2014 en Martinique par LH2 Dom, 94% des personnes interrogées ayant un chauffe eau solaire se déclarent très satisfait. Parmi ces personnes très satisfaites de leur chauffe-eau solaire, 98% le recommanderaient. 4 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

5 LE DISPOSITIF D AIDE À L ACQUISITION Dans le cadre de la nouvelle convention signée entre la Région Martinique et EDF en 2015, des incitations financières sont proposées en vue de promouvoir l installation de chauffe-eau solaire en Martinique jusqu au 31 décembre L aide à l installation de chauffe-eau solaire en Martinique est composée des éléments suivants : Une subvention régionale jusqu à 350 pour la pose d un chauffe-eau solaire ; Une prime «Agir Plus» d EDF jusqu à 450. cf tableau annexe 1 Par ailleurs, l achat et la pose d un chauffe-eau solaire sont également éligibles au crédit d impôts transition énergétique (30%). L Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie (ADEME) est associée à cette démarche en apportant son expertise technique sur les projets et la qualité des installations de chauffe-eau solaire. L aide est attribuée aux propriétaires et locataires dans les domaines résidentiels et petits tertiaires en Martinique, dans un bâtiment neuf ou en rénovation. L aide concerne également le «collectif» : petits immeubles, villas divisées en appartements, etc. Pour mettre en place ce programme d accompagnement, la Région signera une convention avec chacun des distributeurs signataires de la charte Agir Plus d EDF. Le paiement de la subvention accordée sera versé directement au professionnel. Celui-ci à la charge et l obligation de répercuter le bénéfice de la subvention par une diminution du prix payé par le bénéficiaire final. La réduction est donc, obligatoirement, équivalente au montant de cette subvention. Les pièces administratives nécessaires à l instruction des demandes à fournir aux professionnels labellisés sont les suivantes : PIÈCES JUSTIFICATIVES POUR L AIDE FINANCIÈRE Une attestation sur l honneur signée (présentée au client par le prestataire) Le devis du prestataire signé Une attestation de travaux remplie et signée (présenté par le prestataire) Une photocopie de l assurance habitation si locataire La transmission par le client de son n d EDL (Espace De Livraison) notifié sur sa facture Si le demandeur est locataire, une autorisation du propriétaire et photocopie du bail de location Retrouvez la liste des professionnels agrées Agir Plus d EDF sur martinique.edf.com DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 5

6 Une aide financière exceptionnelle à l installation jusqu au 31 mars 2015 Jusqu au 31 mars 2015, l aide existante est exceptionnellement doublée par les deux partenaires afin d encourager l installation de chauffe-eau solaire en Martinique. Elle se compose : d une subvention de la Région jusqu à 700 pour la pose d un CES (au lieu de 350 ) ; d une prime Agir Plus d EDF jusqu à 900 (au lieu de 450 ) - cf tableau annexe 1. Par l attribution de cette aide financière exceptionnelle jusqu au 31 mars 2015, le Conseil Régional de Martinique et EDF souhaitent impulser une dynamique pour l acquisition et l installation de chauffe-eau solaire individuel, pour les particuliers, sur l ensemble du territoire. COMPARATIF D UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE AVEC UN CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE* Critères CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE (300 L) CHAUFFE-EAU SOLAIRE (300 L) Prix (pose incluse) (primes et CITE** déduits) Durée de vie 7 ans 20 ans Aides Région/ EDF Non Oui Consommation annuelle Consommation de CO 2 (en tonnes) 1 0 Réseau de poseur agrées Non Oui (+ de 30 professionnels) Coût total sur 10 ans (hors entretien) Coût total sur 20 ans (hors entretien) * Prix et aides donnés à titre indicatif. **Crédit d impôt Transition Énergétique de 30%. Le CITE est aussi versé aux ménages non imposables. 6 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

7 EN SAVOIR PLUS SUR LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE Le chauffe-eau solaire est une source de production d eau chaude sanitaire propre, fiable et économique. Il nécessite cependant quelques précautions lors de l installation. En cas d intempérie le chauffe-eau solaire fournit-il toujours de l eau chaude? Le chauffe-eau dispose d une cuve calorifugée, qui permet d avoir une autonomie suffisante en eau chaude, même par temps pluvieux et pendant 3 jours, avec un usage rationnel. Peut-on produire de l électricité avec un chauffe-eau solaire individuel? Non, la production d électricité à partir d énergie solaire est réalisée uniquement par des capteurs solaires constitués de cellules photovoltaïques au silicium qui convertissent directement l énergie solaire en électricité. Ces capteurs sont appelés panneaux, modules ou générateurs photovoltaïques. Peut-on installer un chauffe-eau solaire sur n importe quelle maison en Martinique? L installation est possible dans la plupart des habitations. Trois paramètres sont à prendre en compte pour optimiser une installation : orientation des capteurs, leur inclinaison et les risques d ombrage. Comment entretient-on un chauffe-eau solaire individuel? Il est important de conserver les capteurs propres et d éviter que des ombres portées (végétation, etc.) ne créent des masques sur les capteurs. Comme pour un chauffe-eau électrique, il convient de faire fonctionner le groupe de sécurité une fois par mois et de vérifier périodiquement l état d usure de l anode de protection. La pluie permet l auto-nettoyage de votre capteur. LEXIQUE CESI : Chauffe - eau Solaire Individuel EDF : Électricité de France ADEME : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 7

8 ANNEXE 1 : GRILLE DES PRIMES D EDF Auto stockeurs ou Thermosiphons Montant de la prime logement existant Montant de la prime logement neuf 150, 160, 170 L , 200, 250 L L L et plus CONTACT PRESSE Région Martinique Maïté CABRERA Pôle Presse Tél. : GSM : EDF en Martinique Jean-François FINCK Responsable communication Tél. : GSM : martinique.edf.com EDF SA avenue de Wagram Paris cedex 08 - France Capital de euros R.C.S. Paris EDF Service clientèle Immeuble Cascades Place François Mitterrand Fort-de-France cedex 01 Origine 2013 de l électricité vendue par EDF : 79,3% nucléaire, 14,4% renouvelables (dont 9,3% hydraulique), 3,3% charbon, 1,7%gaz, 1% fioul, 0,3% autres. Indicateurs d impact environnemental sur L énergie est notre avenir, économisons-la! Retrouvez tous les services d EDF en Martinique sur le site martinique.edf.com

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

agir plus pour les économies d énergie dossier de presse

agir plus pour les économies d énergie dossier de presse agir plus pour les économies d énergie avec EDF dossier de presse Avec ce nom qui identifie désormais toutes ses offres sur l efficacité énergétique dans les départements et collectivités d outre-mer et

Plus en détail

Je fais le choix d un. chauffe-eau solaire. nos partenaires :

Je fais le choix d un. chauffe-eau solaire. nos partenaires : Je fais le choix d un chauffe-eau solaire nos partenaires : ENVIRONNEMENT ET ÉCO-ATTITUDE Pourquoi un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire individuel permet de faire des économies d énergie. Un

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Chèque. Solaire. Thermique. Dossier de demande. Le Chéquier. Solaire. Pièces constitutives de votre dossier de demande : Attention!

Chèque. Solaire. Thermique. Dossier de demande. Le Chéquier. Solaire. Pièces constitutives de votre dossier de demande : Attention! Chèque www.nordpasdecalais.fr Le Chéquier Dossier de demande Pièces constitutives de votre dossier de demande : 1. Votre lettre de demande de «Chèque» (cf. annexe 1) 2. Le formulaire de demande (cf. annexe

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Hôtel de Région Lundi 1er juillet 2013. Chauffe - Eau Solaire Individuel (CESI) Un dispositif d aide à l acquisition pour les particuliers

Hôtel de Région Lundi 1er juillet 2013. Chauffe - Eau Solaire Individuel (CESI) Un dispositif d aide à l acquisition pour les particuliers Hôtel de Région Lundi 1er juillet 2013 Chauffe - Eau Solaire Individuel (CESI) Un dispositif d aide à l acquisition pour les particuliers Le CESI : les atouts de l énergie solaire thermique pour la Martinique

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Les installations solaires photovoltaïques ou thermiques

Les installations solaires photovoltaïques ou thermiques C H O I S I S S E Z L E M E I L L E U R D E L É N E R G I E CE QU IL FAUT SAVOIR SUR... Les installations solaires photovoltaïques ou thermiques Le meilleur choix... Vous souhaitez acquérir une centrale

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition

Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition Janvier 2014 1 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Qualit'EnR Echantillon : Echantillon de 1004 personnes, représentatif

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie La rénovation et l amélioration de l habitat est un objectif majeur du Grenelle Environnement. 800 000 logements énergivores sont visés par

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDES. «Energies renouvelables» «Amélioration de la performance énergétique du bâti»

DOSSIER DE DEMANDE D AIDES. «Energies renouvelables» «Amélioration de la performance énergétique du bâti» DOSSIER DE DEMANDE D AIDES «Energies renouvelables» ou «Amélioration de la performance énergétique du bâti» Pour tout renseignement, vous pouvez contacter : L Espace Info Energie de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé 2013-2014 Le territoire : La communauté d agglomération regroupe 5 communes : Calais, Coulogne,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr DOSSIER DE PRESSE Deuxième saison : Service de prêt de matériels de mesures pour les pertes d énergie (chauffage, électricité, eau) à destination des Bisontins : résidents et activités tertiaires Contacts

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pacte Mondial Communication on Progress 2010 Entreprise : ADP France Date : Janvier 2011 Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pays : France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

30 %* >> Economies importantes >> Zéro émission de CO 2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol.

30 %* >> Economies importantes >> Zéro émission de CO 2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Inisol CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL

Plus en détail

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 La Mairie de Saint Martin de Crau s est engagée fortement depuis plusieurs années dans la lutte contre le réchauffement climatique à travers la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

EDF Collectivités engagé à vos côtés au service du logement social

EDF Collectivités engagé à vos côtés au service du logement social EDF Collectivités engagé à vos côtés au service du logement social 1ED1021_PlaquetCollect_210X297.indd 1 14/09/10 11:11 Avec l ouverture du marché, EDF a profondément évolué. La production et la commercialisation

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Ludovic ENTEMEYER Directeur Mission Développement Durable Ludovic.entemeyer@grand-nancy.org

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers permettant d alléger leur facture énergétique.

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Ute DUBOIS, ISG Business School, Paris, ute.dubois@isg.fr Ines MAYER, European Institute for Energy Research (EIFER), Karlsruhe mayer@eifer.org Atelier

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAI R E BOIS POMPE S À CHALE U R Kaliko CON DE NSATION F IOU L/GAZ CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >>

Plus en détail

Sur Mesure. La fiche des politiques régionales

Sur Mesure. La fiche des politiques régionales Sur Mesure La fiche des politiques régionales Publication de la Région Poitou-Charentes N 06, mars 2009 ENVIRONNEMENT 186 maisons bois économes en énergie aidées en 2008 par la Région Poitou-Charentes

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 10 AVRIL 25 DELIBERATION N CR-15/14.134 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL 'VERS L'EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE' Stratégie régionale pour l'efficacité énergétique et les énergies

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

MON GUIDE PRATIQUE. Relever mon compteur Les options tarifaires Comprendre ma facture Payer ma facture Votre situation a changé Agences

MON GUIDE PRATIQUE. Relever mon compteur Les options tarifaires Comprendre ma facture Payer ma facture Votre situation a changé Agences MON GUIDE PRATIQUE Relever mon compteur Les options tarifaires Comprendre ma facture Payer ma facture Votre situation a changé Agences p.2 p.3 p.4 p.6 p.7 p.8 RELEVER MON COMPTEUR Retrouvez toutes les

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique.

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique. POUR MOI, C EST TOUT NATUREL DE PENSER À LA PLANÈTE. GRAND BLEU POUR MES ÉCONOMIES. Avec, le soleil vous fait faire de vraies économies : Énergie 100 % Jusqu à 60 % des besoins annuels en sanitaire gratuits

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est responsable de 45% des

Plus en détail

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments Brice Mallié L urgence à agir n est pas que climatique! Environnementale : 123 millions de tonnes de CO2 générées chaque année (25% du

Plus en détail

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi?

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi? Optez pour le solaire Cette brochure a été réalisée par Jonas Braichet, Olivier Flückiger et Michael Paratte, trois étudiants du Centre Professionnel Artisanal et Industriel du Jura Bernois en troisième

Plus en détail

CHÈQUE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE. Dossier de demande

CHÈQUE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE. Dossier de demande CHÈQUE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Dossier de demande Pièces constitutives de votre dossier de demande : 1. Votre lettre de demande de "Chèque Solaire" (cf. annexe 1) 2. Le formulaire de demande (cf. annexe

Plus en détail

PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ

PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ PRIME RENOVATION ENERGETIQUE - FAQ Question A. Bénéficiaires Réponse A1 Un étranger peut-il bénéficier de la prime Oui, la nationalité du demandeur n est pas une condition de la prime, qui peut bénéficier

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, la Région Nord Pas de Calais Picardie encourage l investissement encourage l installation d équipements solaires par les associations

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

TRANSITION ENERGÉTIQUE À LA RÉUNION : L ENGAGEMENT D EDF POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

TRANSITION ENERGÉTIQUE À LA RÉUNION : L ENGAGEMENT D EDF POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES TRANSITION ENERGÉTIQUE À LA RÉUNION : L ENGAGEMENT D EDF POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 Capital

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE»

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» DOSSIER DE PRESSE 17 juin 2013 éco solidaire Sommaire 3 Le contexte énergétique réunionnais 6 Le dispositif «Eco- solidaire»

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations 2015

Aides Solaires Thermiques Associations 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers, permettant d alléger leurs factures énergétiques.

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON!

L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON! L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON! QUELQUES GENERALITES L ÉPUISEMENT DES RÉSERVES D ÉNERGIE FOSSILES RÉSERVES MONDIALES CONNUES D'ÉNERGIE PRIMAIRE Rayonnement

Plus en détail

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2014 DE LA COMMUNE DE SAINT MARTIN DE CRAU

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2014 DE LA COMMUNE DE SAINT MARTIN DE CRAU PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2014 DE LA COMMUNE DE SAINT MARTIN DE CRAU La Mairie de Saint Martin de Crau s est engagée fortement depuis plusieurs années dans la lutte contre le réchauffement climatique

Plus en détail

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne seine-et-marne.fr fo p03 Édito p04 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) en Seine-et-Marne

Plus en détail

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Article 1er.- Objet Il est accordé sous les conditions et modalités ci-après

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS HABITER

PLAN D ACTIONS HABITER AGENDA 21-PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE PLAN D ACTIONS HABITER Octobre 2012 932, avenue de la Fleuride ZI les Paluds - BP 1415 13785 Aubagne

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

08/2012 - TOTALGAZ SNC - Immeuble Wilson - 92970 Paris la Défense Cedex - RCS Nanterre 582 018 966 - Getty Images - Illustrations : zero-k -

08/2012 - TOTALGAZ SNC - Immeuble Wilson - 92970 Paris la Défense Cedex - RCS Nanterre 582 018 966 - Getty Images - Illustrations : zero-k - 08/2012 - TOTALGAZ SNC - Immeuble Wilson - 92970 Paris la Défense Cedex - RCS Nanterre 582 018 966 - Getty Images - Illustrations : zero-k - Conception : Brand Advocate. Réf. : PLAQ. BBC. La Règlementation

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014

Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014 Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014 CEE : Les objectifs Objectif : Moyens : Diminuer les consommations d énergie

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 2013 Les organisateurs du défi : l ASDER Espace Info Énergie de Savoie 20 salariés Basée à la Maison des Énergies à Chambéry, bâtiment de Haute Qualité

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail