TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE"

Transcription

1 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

2 LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique a émis en 2012 prés de 2,5 milliards de tonnes de dioxyde de carbone (CO 2 ), gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique de la planète. En 2013, 46% de ces émissions provenait de la production d électricité, 42% du transport et 12% de l activité industrielle. La lutte contre le réchauffement climatique implique une véritable transition énergétique vers un modèle de production et d utilisation des énergies moins polluant. En 2011, un cadre législatif concernant l habilitation Energie de Martinique a été voté. Depuis, la Martinique développe son projet de société avec le Plan d Actions et de Développement de la Martinique (PADM), initié à l occasion de la transition écologique durable de l île. A travers le Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE), la Région Martinique a défini les orientations dans les domaines énergétique et environnemental pour réduire de 20% en 2020 les émissions de gaz à effet de serre et pour augmenter de 50% la part des énergies renouvelables dans la consommation électrique finale. L ambition est de tendre vers une autonomie énergétique et un développement local de l économie verte. Dans le cadre de ses missions de service public, EDF est gestionnaire des systèmes électriques et de l équilibre offredemande d électricité sur le territoire. Pour mener a bien cette mission, EDF a initié deux démarches structurantes : l accompagnement du développement et de l intégration progressive des énergies renouvelables dans le mix énergétique de l île, des actions d économies d énergie sur l ensemble de ses clients : particuliers, professionnels et collectivités. Dans ce cadre, EDF a lancé en 2014 un nouvel identifiant de l efficacité énergétique «Agir plus», qui regroupe l ensemble des actions visant à apporter «plus d économies et de qualité de vie» pour les populations et les acteurs économiques du territoire. L efficacité énergétique, au cœur de la transition énergétique L efficacité énergétique répond à plusieurs objectifs : Sécuriser la fourniture d électricité et la qualité de service associée ; Optimiser des process de production ; Développer l activité économique locale ; Améliorer le pouvoir d achat des ménages et la compétitivité des entreprises ; Lutter contre le changement climatique et préparer les solutions énergétiques de demain. À travers l accord cadre «Maîtrise de la demande d électricité - Énergies renouvelables - Formation Innovation », la Région Martinique, l ADEME et EDF se sont engagées à développer le chauffeeau solaire en Martinique, en mettant en œuvre des actions législatives, en renforçant la formation de la filière professionnelle et en soutenant les projets sous forme de primes l installation. Les actions réalisées ont permis de dynamiser et de structurer la filière professionnelle du chauffe-eau solaire avec 25 professionnels formés sur le territoire en 2014 (16 en 2012). Le marché a amorcé une croissance significative avec une estimation de 2400 installations sur le territoire en 2014 (1300 en 2012). Fort de ces premiers résultats encourageants et au vu du potentiel existant sur le territoire, les partenaires souhaitent désormais lancer un programme ambitieux pour la période , La Région Martinique et EDF ont décidé d inscrire leur démarche dans le cadre d une nouvelle convention de partenariat. 2 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

3 ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LA MARTINIQUE Le développement de l énergie solaire thermique s inscrit dans une politique globale de développement durable et répond aux enjeux de la transition énergétique en Martinique : maîtrise la demande d électricité et développement des énergies renouvelables. Face à ces enjeux, les trois partenaires souhaitent regrouper leur force pour donner un nouvel élan au développement du chauffe-eau solaire sur le territoire. Il s agit d une part d augmenter de manière significative le nombre de chauffe-eau solaire installé en Martinique et de développer la filière locale des professionnels du chauffe-eau solaire en maintenant un haut niveau de qualité et en créant des emplois sur le territoire. L objectif est à la fois économique, environnemental et sociétal : Faire des économies d énergie en remplaçant les chauffe-eau électriques par des chauffe-eau solaires Réduire la production électrique liée à l eau chaude et donc les émissions de CO 2 associées Favoriser la création d emploi par le développement de la filière d artisans et d entreprises dans le domaine du solaire thermique. DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 3

4 CHAUFFE-EAU SOLAIRE : UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE QUI POSSÈDE DE NOMBREUX AVANTAGES Comment fonctionne un chauffe-eau solaire? L eau froide du réseau, en circulant dans le capteur solaire, se réchauffe dans le capteur solaire grâce au rayonnement du soleil. Cette eau chaude est stockée dans un ballon pour être distribuée par la suite. SYSTÈME AVEC THERMOSIPHON - MONOBLOC SYSTÈME THERMOSIPHON - ELÉMENT SÉPARÉ Le chauffe-eau solaire individuel est une alternative à l utilisation de l électricité Les atouts d un chauffe-eau solaire sont nombreux : Gratuité à volonté : le soleil procure une source de chaleur gratuite qui permet de produire et consommer de l eau chaude sanitaire. Disponibilité à tout moment de la journée, même par temps de pluie : l eau chaude stockée peut être utilisée de manière abondante à tout moment de la journée. La conception des chauffe-eau solaires offre une disponibilité permanente d eau chaude sanitaire, même par temps de pluie. Une qualité garantie et un service après-vente : le réseau professionnel des partenaires agréés du chauffeeau solaire est un gage de qualité car il garantit un niveau de compétence et de savoir-faire, via la formation, la qualification et le contrôle. Ces partenaires apportent un conseil et une réalisation adaptée à chaque projet. «LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE SATISFACTION GARANTIE, C EST 100% D ÉCONOMIES, 100% DE FIABILITÉ, 100% DE BIEN-ÊTRE» Le chauffe-eau solaire individuel permet de réaliser de véritables économies d énergie. Un chauffe-eau solaire de 200 litres (soit en moyenne 4m² de capteurs) permet d éviter une consommation électrique annuelle d environ 1300 kwh, soit 150 par an. L installation d un chauffe-eau solaire entraîne donc des économies directes sur la facture d électricité et réduit la consommation électrique globale en Martinique. Un chauffe-eau solaire de 200 litres évite chaque année le rejet d une tonne de CO 2 dans l atmosphère et contribue ainsi à limiter l accroissement de l effet de serre. Enfin, le chauffe-eau solaire constitue une énergie renouvelable pour la production d eau chaude. Selon une enquête réalisée en Juillet-Août 2014 en Martinique par LH2 Dom, 94% des personnes interrogées ayant un chauffe eau solaire se déclarent très satisfait. Parmi ces personnes très satisfaites de leur chauffe-eau solaire, 98% le recommanderaient. 4 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

5 LE DISPOSITIF D AIDE À L ACQUISITION Dans le cadre de la nouvelle convention signée entre la Région Martinique et EDF en 2015, des incitations financières sont proposées en vue de promouvoir l installation de chauffe-eau solaire en Martinique jusqu au 31 décembre L aide à l installation de chauffe-eau solaire en Martinique est composée des éléments suivants : Une subvention régionale jusqu à 350 pour la pose d un chauffe-eau solaire ; Une prime «Agir Plus» d EDF jusqu à 450. cf tableau annexe 1 Par ailleurs, l achat et la pose d un chauffe-eau solaire sont également éligibles au crédit d impôts transition énergétique (30%). L Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie (ADEME) est associée à cette démarche en apportant son expertise technique sur les projets et la qualité des installations de chauffe-eau solaire. L aide est attribuée aux propriétaires et locataires dans les domaines résidentiels et petits tertiaires en Martinique, dans un bâtiment neuf ou en rénovation. L aide concerne également le «collectif» : petits immeubles, villas divisées en appartements, etc. Pour mettre en place ce programme d accompagnement, la Région signera une convention avec chacun des distributeurs signataires de la charte Agir Plus d EDF. Le paiement de la subvention accordée sera versé directement au professionnel. Celui-ci à la charge et l obligation de répercuter le bénéfice de la subvention par une diminution du prix payé par le bénéficiaire final. La réduction est donc, obligatoirement, équivalente au montant de cette subvention. Les pièces administratives nécessaires à l instruction des demandes à fournir aux professionnels labellisés sont les suivantes : PIÈCES JUSTIFICATIVES POUR L AIDE FINANCIÈRE Une attestation sur l honneur signée (présentée au client par le prestataire) Le devis du prestataire signé Une attestation de travaux remplie et signée (présenté par le prestataire) Une photocopie de l assurance habitation si locataire La transmission par le client de son n d EDL (Espace De Livraison) notifié sur sa facture Si le demandeur est locataire, une autorisation du propriétaire et photocopie du bail de location Retrouvez la liste des professionnels agrées Agir Plus d EDF sur martinique.edf.com DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 5

6 Une aide financière exceptionnelle à l installation jusqu au 31 mars 2015 Jusqu au 31 mars 2015, l aide existante est exceptionnellement doublée par les deux partenaires afin d encourager l installation de chauffe-eau solaire en Martinique. Elle se compose : d une subvention de la Région jusqu à 700 pour la pose d un CES (au lieu de 350 ) ; d une prime Agir Plus d EDF jusqu à 900 (au lieu de 450 ) - cf tableau annexe 1. Par l attribution de cette aide financière exceptionnelle jusqu au 31 mars 2015, le Conseil Régional de Martinique et EDF souhaitent impulser une dynamique pour l acquisition et l installation de chauffe-eau solaire individuel, pour les particuliers, sur l ensemble du territoire. COMPARATIF D UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE AVEC UN CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE* Critères CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE (300 L) CHAUFFE-EAU SOLAIRE (300 L) Prix (pose incluse) (primes et CITE** déduits) Durée de vie 7 ans 20 ans Aides Région/ EDF Non Oui Consommation annuelle Consommation de CO 2 (en tonnes) 1 0 Réseau de poseur agrées Non Oui (+ de 30 professionnels) Coût total sur 10 ans (hors entretien) Coût total sur 20 ans (hors entretien) * Prix et aides donnés à titre indicatif. **Crédit d impôt Transition Énergétique de 30%. Le CITE est aussi versé aux ménages non imposables. 6 DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique

7 EN SAVOIR PLUS SUR LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE Le chauffe-eau solaire est une source de production d eau chaude sanitaire propre, fiable et économique. Il nécessite cependant quelques précautions lors de l installation. En cas d intempérie le chauffe-eau solaire fournit-il toujours de l eau chaude? Le chauffe-eau dispose d une cuve calorifugée, qui permet d avoir une autonomie suffisante en eau chaude, même par temps pluvieux et pendant 3 jours, avec un usage rationnel. Peut-on produire de l électricité avec un chauffe-eau solaire individuel? Non, la production d électricité à partir d énergie solaire est réalisée uniquement par des capteurs solaires constitués de cellules photovoltaïques au silicium qui convertissent directement l énergie solaire en électricité. Ces capteurs sont appelés panneaux, modules ou générateurs photovoltaïques. Peut-on installer un chauffe-eau solaire sur n importe quelle maison en Martinique? L installation est possible dans la plupart des habitations. Trois paramètres sont à prendre en compte pour optimiser une installation : orientation des capteurs, leur inclinaison et les risques d ombrage. Comment entretient-on un chauffe-eau solaire individuel? Il est important de conserver les capteurs propres et d éviter que des ombres portées (végétation, etc.) ne créent des masques sur les capteurs. Comme pour un chauffe-eau électrique, il convient de faire fonctionner le groupe de sécurité une fois par mois et de vérifier périodiquement l état d usure de l anode de protection. La pluie permet l auto-nettoyage de votre capteur. LEXIQUE CESI : Chauffe - eau Solaire Individuel EDF : Électricité de France ADEME : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie DOSSIER DE PRESSE Développement du chauffe-eau Solaire 2015 EDF, Région Martinique 7

8 ANNEXE 1 : GRILLE DES PRIMES D EDF Auto stockeurs ou Thermosiphons Montant de la prime logement existant Montant de la prime logement neuf 150, 160, 170 L , 200, 250 L L L et plus CONTACT PRESSE Région Martinique Maïté CABRERA Pôle Presse Tél. : GSM : EDF en Martinique Jean-François FINCK Responsable communication Tél. : GSM : martinique.edf.com EDF SA avenue de Wagram Paris cedex 08 - France Capital de euros R.C.S. Paris EDF Service clientèle Immeuble Cascades Place François Mitterrand Fort-de-France cedex 01 Origine 2013 de l électricité vendue par EDF : 79,3% nucléaire, 14,4% renouvelables (dont 9,3% hydraulique), 3,3% charbon, 1,7%gaz, 1% fioul, 0,3% autres. Indicateurs d impact environnemental sur L énergie est notre avenir, économisons-la! Retrouvez tous les services d EDF en Martinique sur le site martinique.edf.com

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé 2013-2014 Le territoire : La communauté d agglomération regroupe 5 communes : Calais, Coulogne,

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

Associer énergie solaire et gaz naturel

Associer énergie solaire et gaz naturel Associer énergie solaire et gaz naturel Pourquoi associer l énergie solaire au gaz naturel? Si vous souhaitez équiper votre maison en privilégiant respect de l'environnement et économies d'énergie, alors

Plus en détail

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 2013 Les organisateurs du défi : l ASDER Espace Info Énergie de Savoie 20 salariés Basée à la Maison des Énergies à Chambéry, bâtiment de Haute Qualité

Plus en détail

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS Conférence de Presse jeudi 22 septembre Mission d évaluation de la performance énergétique sur le territoire de la COBAS Dans le cadre de sa compétence d aménagement du territoire, la Communauté d agglomération

Plus en détail

ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils

ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils L ÉCOPACK est un crédit à 0 % qui sera proposé aux ménages wallons à partir du 1er mai 2012 afin de financer des travaux de rénovation qui leur permettront

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Entreprises vous accompagne

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Entreprises vous accompagne FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ EDF Entreprises vous accompagne QUE PRÉVOIT LA LOI? Dans le cadre de l ouverture à la concurrence du marché français de l énergie, les conditions d octroi

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Collectivités vous accompagne

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Collectivités vous accompagne FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ EDF Collectivités vous accompagne QUE PRÉVOIT LA LOI? Dans le cadre de l ouverture à la concurrence du marché français de l énergie, les conditions d application

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

Chèque. Solaire. Thermique. Dossier de demande. Le Chéquier. Solaire. Pièces constitutives de votre dossier de demande : Attention!

Chèque. Solaire. Thermique. Dossier de demande. Le Chéquier. Solaire. Pièces constitutives de votre dossier de demande : Attention! Chèque www.nordpasdecalais.fr Le Chéquier Dossier de demande Pièces constitutives de votre dossier de demande : 1. Votre lettre de demande de «Chèque» (cf. annexe 1) 2. Le formulaire de demande (cf. annexe

Plus en détail

agir plus pour les économies d énergie dossier de presse

agir plus pour les économies d énergie dossier de presse agir plus pour les économies d énergie avec EDF dossier de presse Avec ce nom qui identifie désormais toutes ses offres sur l efficacité énergétique dans les départements et collectivités d outre-mer et

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Le Chauffe Eau Solaire Individuel

Le Chauffe Eau Solaire Individuel Le Chauffe Eau Solaire Individuel Schémas de principe et son fonctionnement Encombrement capteur et ballon Productivité Maintenance Durée Une place de champion dans la RT 2012 Le solaire comment ça marche?

Plus en détail

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Article 1er.- Objet Il est accordé sous les conditions et modalités ci-après

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

La maison connectée :

La maison connectée : La maison connectée : de e.quilibre vers la smart home Le monde de l énergie entre progressivement dans l ère numérique, et l avènement du compteur communicant, et de la maison connectée vont permettre

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat

Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat «J éco-rénove, J économise», est un dispositif d aide à la rénovation énergétique des logements DOSSIER DE PRESSE 4 juin 2014 Contact presse : DDT de la Mayenne

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016

Aides Solaires Thermiques Associations - 2016 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, la Région Nord Pas de Calais Picardie encourage l investissement encourage l installation d équipements solaires par les associations

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

& :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" M 01221-249 - F: 4,00 E - RD. & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a"

& :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a M 01221-249 - F: 4,00 E - RD. & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" M 01221-249 - F: 4,00 E - RD & :HIKLMC=VUYUUY:?k@c@o@j@a" NOUVELLES PRIMES POUR FINANCER VOS TRAVAUX Saviez-vous qu améliorer votre consommation d énergie peut dégonfler le

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Dossier de presse Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et la Fondation Bâtiment-Énergie Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Le Plan Bâtiment Durable... 2 La Fondation Bâtiment-Énergie...

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH) Présentation 3 éme Rencontres bois construction en Limousin 14/11/2013 DREAL Limousin Bernard FOURNET ADEME Limousin Cédric SOUS Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE

DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE TROPHEES DE L INNOVATION ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 Catégorie : Qualité de vie au travail (Réalisation) DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE PRESENTATION DU PROJET L agence de la

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

info presse NOVEMBRE 2011 CONVENTION NATIONALE DES TRAITEURS DE FRANCE PERPIGNAN 2011

info presse NOVEMBRE 2011 CONVENTION NATIONALE DES TRAITEURS DE FRANCE PERPIGNAN 2011 CONVENTION NATIONALE DES TRAITEURS DE FRANCE PERPIGNAN 2011 Franck Séguret Jean-Claude Vila Le réseau des Traiteurs de France s est réuni ce week-end à Perpignan à l occasion de sa Convention Nationale

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L H A B I T A T

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L H A B I T A T Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L H A B I T A T être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Octobre 2014 Olivier Messager 06 16 18 30 67 Messager@o2mconseil.fr Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Positionner la France comme un pionnier dans la lutte contre

Plus en détail

Consommation d énergie finale en 2011

Consommation d énergie finale en 2011 Consommation d énergie finale en 2011 Jonathan MULLER ADEME Alsace Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte En France En Alsace Photovoltaïque et autoconsommation

Plus en détail

Programme régional de rénovation thermique

Programme régional de rénovation thermique 2012, ANNÉE DE L ÉCOLOGIE ET DE LA BIODIVERSITÉ ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Programme régional de rénovation thermique signature de l accord-cadre «Nous sommes tous écolos»

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Intervention Acteurs du Solaire mercredi 15 février 2012 Le réseau des Espaces Info Energie Réseau National : Plus de 230 Espaces. Plus de 500

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE)

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) du 10 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur, sur la base du règlement

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

5- Mon installation. 6- Je vis solaire

5- Mon installation. 6- Je vis solaire DOSSIER DE PRESSE Pour relancer la filière solaire thermique en Provence-Alpes-Côte d Azur, les acteurs régionaux et les professionnels lancent le dispositif innovant Vivonsolairenpaca.fr. Vivonsolairenpaca.fr

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

DEVENEZ UN EXPERT EN BILAN CARBONE

DEVENEZ UN EXPERT EN BILAN CARBONE DEVENEZ UN EXPERT EN BILAN CARBONE Ensemble construisons nos cabinets de demain! Après l'évaluation des entreprises par leurs actifs immatériels, la Commission RSE & Innovations de l'ifec vous invite à

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014 BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2014 AIDE À LA CRÉATION ET A LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Le fonds d aides à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle vise - en pleine

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable L opération Toitures solaires est un projet développé par la Communauté d agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes et un groupement d entreprises

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

Le CDPNE agit en faveur du climat

Le CDPNE agit en faveur du climat Le CDPNE agit en faveur du climat DOSSIER DE PRESSE Dans le cadre de ses activités d études et d éducation à l environnement, le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Deux organismes à votre service pour répondre à toutes vos interrogations L ADIL du Jura, agence départementale

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

Les aides pour les sociétés civiles immobilières

Les aides pour les sociétés civiles immobilières Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Les aides pour les sociétés civiles immobilières Des conditions d attribution spécifiques Des aides financières existent pour soutenir les particuliers qui

Plus en détail

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE 0 1 Objectifréno.fr Le projet «Objectifréno» du PETR du Pays Sud Toulousain est lauréat de l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) de l ADEME

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Faire évaluer son logement Contexte En janvier 2003, l Union européenne a adopté une directive /0#1)/234'5)6(1#7.&'801 relative à la performance énergétique

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques 3)Panneaux solaires photovoltaiques 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie Panneaux solaires thermiques Un panneau solaire est un

Plus en détail