Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013"

Transcription

1 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

2 DE QUOI EST IL QUESTION? Plan : Stratégie, objectifs, cibles, méthodologie, diagnostic initial, planification d actions, de moyens Climat : Carbone, réchauffement global, dérèglement local, risques économiques, sanitaires, biodiversité, ressource en eau, agriculture, canicule Energie : Electricité, chaleur, carburant, fossile, renouvelable, coût, facture, dépendance, urgence sociale, précarité, activité économique, emploi non délocalisable Territoire : «Penser global, agir local», Quel bon périmètre géographique?», Des acteurs, une organisation, un fonctionnement Le PCET : Un projet de développement durable, inscrit dans l Agenda 21, avec pour finalité première la lutte contre le changement climatique

3 PROBLEMATIQUE CLIMAT Constat global Consommation mondiale d énergie X 40 en 1,5 siècle Concentration CO2 et augmentation température Conséquences : +2 à +6 C pour le siècle prochain Canicules, inondations, modification des rendements agricoles

4 PROBLEMATIQUE CLIMAT Implications locales : effets constatés en Seine et Marne Melun : + 2,1 C sur Nappe aquifère du Champigny : -10% à cause d hiversinsuffisamment pluvieux depuis 9 ans Problématique de retrait gonflement des argiles Quel sera le climat de la Seine et Marne en 2050? Températures : +3 C en moyenne, été comme hiver Canicules : +25 C 70 à 110 jours par an contre 42 en moyenne par an actuellement. Précipitations : à 200mm (soit de 650 à 750mm/an au lieu de 750 à 850mm/an actuellement) Réserves d eau dans le sol : + 25 jours de sécheresse par an d ici 2100 Seine et Marne vulnérable au changement climatique

5 PROBLEMATIQUE ENERGIE Constat global Les ressources fossiles s épuisent : pétrole, gaz, uranium Le prix de l énergie augmente Notre territoire est dépendant Les ménages les plus modestes sont durement touchés Raréfaction de la ressource pétrole Augmentation du prix de l énergie

6 PROBLEMATIQUE CLIMAT-ENERGIE Conséquences prévisibles sur Marne et Chantereine Copropriété CHANTECLAIR 2 à Brou-sur-Chantereine Facture d énergie d un appartement Habitants en précarité énergétique % 16% 40% 75% Copyright : IDEMU UNITÉ ÉNERGIE Vulnérabilité à l évolution du prix des énergies

7 LES ENJEUX Limiter l impact du territoire sur le climat Adapter le territoire aux conséquences du changement climatique et au renchérissement du prix des énergies Le Comité de pilotage PCET : Reconnait la problématique climat-énergie et ses effets sur notre territoire, S approprie l enjeu Facteur 4 = diviser par 4 les émissions de GES avant 2050 Propose de fixer pour le territoire un objectif de réduction de 4% par an en moyenne sur six mandats

8 UN OBJECTIF ACCESSIBLE S il est partagé par tous Mobiliser tous les acteurs

9 PCET : UN PROJET DE TERRITOIRE Partager les objectifs et agir en synergie Les collectivités ont un rôle de coordination et d animation à jouer sur leurs territoires

10 CE QU IL FAUT FAIRE Maîtriser nos factures et renforcer notre indépendances énergétique Réduire nos besoins Consommer le plus efficacement possible Développer des alternatives aux énergies fossiles (Géothermie, solaire, bois, éolien) Adapter notre territoire aux changements inéluctables Remplacer l utilisation de produits carbonés Renforcer les solidarités et dynamiser l économie locale

11 UNE DYNAMIQUE ET DES LEVIERS EXISTENT SUR LE TERRITOIRE Amélioration de l habitat : «Atout Rénovation» Programmes, conseils gratuits Objectifs : rénover 265 logements sur 5ans d aides de la CAMC L ESPACE INFO ENERGIE Conseils gratuits sur la maîtrise de l énergie, les énergies renouvelables, Actions de prévention de la précarité énergétique, Accompagnement des copropriétés.

12 UNE DYNAMIQUE ET DES LEVIERS EXISTENT SUR LE TERRITOIRE Habitat durable: Performance énergétique de l habitat social Nombreuses réhabilitations énergétiques Exemplarité : 19 logements bioclimatiques, BBC, Effinergie à Chelles Charte de l Habitat durable Qualité de vie, environnement, équité sociale

13 UNE DYNAMIQUE ET DES LEVIERS EXISTENT SUR LE TERRITOIRE Equipements publics Médiathèque Jean Pierre Vernant HQE, performance énergétique, PAC Projet de centre culturel de Courtry Bioclimatique, HQE, chaufferie bois,

14 UNE DYNAMIQUE ET DES LEVIERS EXISTENT SUR LE TERRITOIRE Mobilité: Inter modalité et liaisons douces Transports collectifs : émergence d un pôle multimodal à Chelles Rénovation des voieries et amélioration des pistes cyclables Eclairage public Plan de rénovation pour la modernisation et l efficacité du réseau euros investis sur 4 ans

15 UNE DYNAMIQUE ET DES LEVIERS EXISTENT SUR LE TERRITOIRE Energie locale et renouvelable Réseau de chaleur de Chelles : 50% d EnR géothermique D ici 2010, 7500 de logements raccordés. 12 % des logements du territoire alimentés en énergie renouvelable Chaufferie bois à Vaires sur Marne Rénovation en 2011, avec l énergie bois-gaz, elle alimente 200 logements. Puissance de la chaudière bois 750 kw.

16 LA DEMARCHE PCET Construire une stratégie territoriale et un plan d actions Passer d initiatives engagées au coup par coup à une politique climat-énergie concertée, opérationnelle et ambitieuse 4 étapes 3 à 6 mois Actions «gagnant gagnant» 6 à 12 mois Programme cadre stratégique à long terme Programme d actions sur les premières années 9 à 12 mois Un premier plan d actions pour 5 ans Une démarche d amélioration continue X mois Source : guide PCET ADEME

17 CALENDRIER D ELABORATION DU PCET PREFIGURATION Printemps 2013 Printemps 2014 Etablir une charte fondatrice et une feuille de route Engager tous les acteurs du territoire DIAGNOSTIC INITIAL Automne 2013 Printemps 2014 ENJEUX ET OBJECTIFS Automne 2014 Identifier toutes les émissions de gaz à effet de serre et les consommations d énergie du territoire, la vulnérabilité aux changements climatiques et énergétiques, Restituer le diagnostic à tous les acteurs Identifier les enjeux du territoire et définir des objectifs chiffrés PROPOSITIONS D ACTIONS Hiver 2014 Printemps 2015 CONSTRUCTION 1er PLAN D ACTIONS Printemps Automne 2015 Organiser la construction de pistes d actions avec tous les acteurs du territoire Hiérarchiser et programmer les actions MISE EN ŒUVRE A partir hiver 2015 Agir à l échelle de Marne et Chantereine pour la maîtrise de l énergie et contre le réchauffement climatique. Une démarche d amélioration continue : Révision du plan d actions tous les 5 ans

18 CALENDRIER D ELABORATION DU PCET 02 / 2013 PREFIGURER avec COPIL FEVRIER 2013 à JUIN / SEPT / 06 / 2013 INTERCO DECISION IRREVOCABLE COMMUNIQUER CHARTE PCET 09 / 2013 LOI ELECTORALE Etendre PREFIGURER Avec ensemble acteurs locaux SEPT 2013 à AVRIL / 2014 ELECTIONS Préfiguration achevée en juin 2013 et charte opposable établie Communication sur charte jusque septembre 2013 DIAGNOSTIQUER OCTOBRE AVRIL 2014 Charte fondatrice PCET Feuille de route élaboration PCET Projets de délibérations Etablissement du «livre vert» du profil climat énergie territorial PARTAGER ET CO CONSTRUIRE MAI/JUIN 2014 à SEPT 2014 Etablissement du «livre blanc» de la concertation

19 CONDUITE DE L ETAPE DE PREFIGURATION 28 Février : Partage et appropriation des éléments fondateurs pour la préfiguration du PCET 26 Mars : Dimensionnement du PCET Passage en Bureau Communautaire du 24 avril Avril : Préfiguration du volet patrimoine et compétences des collectivités 28 Mai : Préfiguration du volet territorial du PCET 25 Juin : Organisation mise en œuvre, suivi, évaluation

20 FINALITES DE L ETAPE DE PREFIGURATION Charte fondatrice du PCET de Marne et Chantereine + Feuille de route pour l élaboration du PCET + Projets de délibérations du PCET

21 PCET : L OBLIGATION REGELEMENTAIRE Ce que dit la Loi Les obligées : CAMC et Chelles Les non obligées : Brou, Courtry et Vaires Un Bilan des émissions de gaz à effet de serre ET un Plan d actions Les périmètres et catégories d émissions réglementaires et conseillés

22 DIMENSIONNEMENT DU PCET vs CHOIX DU DIAGNOSTIC INITIAL Etendue et profondeur du diagnostic d émission de gaz à effet de serre Emissions GES Patrimoine et compétences Territoire Directes (Catégorie 1) Indirectes issues de l énergie (Catégorie 2) Autres émissions indirectes (Catégorie 3) Sous contrôle de la collectivité (+DSP) Chauffage bâtiments (sauf électrique), Carburant (véhicules de service, transports urbains, nettoyage de la voirie), Gestion déchets, eaux usées. Production d électricité, réseaux de chaleur et de froid Consommation de biens ou de services produits par d autres acteurs. Ex : Fournitures, cantine scolaire, travaux de voierie, etc. Etude de vulnérabilité du territoire Diagnostic énergie dont potentiel de développement des énergies renouvelables Emissions de tous les acteurs qui ont lieu SUR le territoire Production d électricité, réseaux de chaleur et de froid générées EN DEHORS du territoire en lien avec les activités présentes sur le territoire Ex : Électricité utilisée logements du territoire Emissions induites par les acteurs du territoire : fabrication et transport des produits consommés sur le territoire

23 PRE DIAGNOSTIC TERRITORIAL Emissions de CO2 par habitant + emploi Consommation énergétique du bâti 7,5 7,0 6,5 6, Emissions de GES des transports routiers par habitant + emploi 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 37% 34% 30% Bâti Transport routier Transport aérien

24 LA STRATEGIE PROPOSEE POUR MARNE ET CHANTEREINE Le COPIL PCET proposera l adoption d une Charte fondatrice du PCET au cours de l été 2013 A ce stade, le comité de pilotage PCET s accorde sur 4 points et le Bureau communautaire entérine que: Le cadre «minimal» de la Loi ne saurait permettre d atteindre l objectif : diviser par 4 des émissions de gaz à effet de serre du territoire avant 2050; La nécessité de construire un Plan Climat Energie réellement territorial, incluant tous ses acteurs, et ainsi: de considérer Marne et Chantereine comme une entité globale de prendre en compte l ensemble des enjeux climaténergie, au-delà des obligations ou non obligations légales faites aux collectivités.

25 LA STRATEGIE PROPOSEE POUR MARNE ET CHANTEREINE Inscrire le PCE Marne et Chantereine dans une dynamique partagée, impliquant les citoyens, les entreprises, les experts, les agents et les collectivités, La Communauté d agglomération coordonne et anime la démarche et appel à l engagement volontaire de chacun dans le projet, Le comité de pilotage PCET propose que le diagnostic climat énergie initial considère un périmètre dont l étendue et la profondeur permettront d atteindre les objectifs,

26 ETUDES DU DIAGNOSTIC INITIAL : COUTS ET SUBVENTIONS, PRISE EN CHARGE Etude Catégories d émissions Coût 1 et 2 3 En Keuros Subvention Taux (ADEME- Région) Montant en Keuros Bilan GES Territoire 25 50% 25 Etude de Vulnérabilité 25 50% Reste à financer Prise en charge 25 CAMC Diagnostic énergie et potentiel EnR 10 25% 2,5 7,5 CAMC Bilan GES Patrimoine et Compétences CAMC CAMC Chelles CAMC Brou CAMC Vaires CAMC Courtry CAMC TOTAL ,5 107,5 Collectivités obligées de réaliser un BGES réglementaire (Patrimoine et compétences Catégories d émission 1 et 2 Collectivités non obligées Engagement de la CAMC dans le cadre du Contrat d Objectif Territorial (COT) passé avec l ADEME et la Région Bureau communautaire du 24 avril 2013

27 DELIBERATION DU BUREAU COMMUNAUTAIRE Compte tenu des budgets contraints des Villes non obligées et de la stratégie territoriale recommandée, le COPIL PCET Le Bureau communautaire, à l unanimité : APPROUVE la prise en charge par la CAMC des frais encourus pour tous les diagnostics et études qui constitueront le profil climat énergie territorial initial pour un montant de euros DIT que les crédits seront prévus au Budget 2013 DECIDE DE SOLLICITER les Conseils municipaux des communes membres aux fins d approuver leur engagement sur le PCET

28 IL EST PROPOSE AU CONSEIL MUNICIPAL DE DIRE DIRE que la Ville de Courtry approuve son engagement volontaire dans le Plan Climat Energie Territorial de Marne et Chantereine coordonné par la communauté d agglomération ; DE DIRE DIRE que le Conseil municipal proposera d adopter la charte fondatrice du Plan Climat Energie Territorial approuvée par la communauté d agglomération,

29 IL EST PROPOSE AU CONSEIL MUNICIPAL DE DIRE DIRE que la Ville de Courtry s engage dès à présent dans la réalisation du Bilan Carbone de son patrimoine et de ses compétence et de tous les diagnostics et études qui constitueront le profil climat énergie territorial initial ; DE DIRE DIRE que la Ville de Courtry s engage à mobiliser ses services et ses agents avec le chargé de mission PCET en vue de la collecte des données nécessaires à la réalisation du Bilan Carbone de son patrimoine et de ses compétences et des besoins pour tous les diagnostics et études qui constitueront le profil climat énergie territorial initial.

30 MERCI DE VOTRE ECOUTE Jérémie Lob-Ferraggioli Chargé de mission PCET Marne et Chantereine Tél : Mob :

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

Atelier de concertation

Atelier de concertation Atelier de concertation Adaptation au changement climatique, Efficacité énergétique, énergies renouvelables Toulouse - 22 octobre 2012 1. Introduction Les étapes de la concertation Rapport de concertation

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010 Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21 METROPOLIS 15 décembre 2010 Vue d ensemble de la démarche Plan Climat 2 Livre Vert Etat des lieux des enjeux Information et implication

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne seine-et-marne.fr fo p03 Édito p04 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) en Seine-et-Marne

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Validation du bilan de GES et approbation des orientations stratégiques du programme d'actions Rapport n 404 au CONSEIL GENERAL du 21 décembre 2012 L'ENGAGEMENT DU CONSEIL

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE Concept, paradigme et dispositif national Christian LABIE - RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Bron, Jeudi 20 février 2014 A l origine

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives»

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» «Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» Rencontre nationale des formateurs RMé 18 octobre 2013 Nantes Joël GARREAU-DGESU-DEER-DARP- joel.garreau@nantesmetropole.fr

Plus en détail

Accompagner les collectivités vers la ville durable

Accompagner les collectivités vers la ville durable Accompagner les collectivités vers la ville durable Les Ser vices d Ef f icacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 1 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations

Plus en détail

tous concernés, tous acteurs

tous concernés, tous acteurs ÉNERGIE ET CLIMAT : DÉMARCHES TÉRRITORIALES Réchauffement climatique tous concernés, tous acteurs Les démarches territoriales de lutte contre le changement climatique, que ce soit, le Schéma Régional Climat

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET TRANSITION ENERGETIQUE : quelles conséquences locales, quelles ressources promouvoir, quels usages ré-orienter?

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET TRANSITION ENERGETIQUE : quelles conséquences locales, quelles ressources promouvoir, quels usages ré-orienter? CHANGEMENT CLIMATIQUE ET TRANSITION ENERGETIQUE : quelles conséquences locales, quelles ressources promouvoir, quels usages ré-orienter? 15 février 2012 Conférence de prospective n 2 page 1 Le Schéma de

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

PRELUDDE - Fiches actions 2014

PRELUDDE - Fiches actions 2014 PRELUDDE - Fiches actions 2014 Règles générales concernant les contributions apportées par l ADEME et la Région et les modalités d intervention retenues Chaque fiche présente pour chaque partenaire les

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Carnet de liaison(s) mars 2012

Carnet de liaison(s) mars 2012 Carnet de liaison(s) mars 12 Zoom sur VANNES AGGLO ENGAGEE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Sommaire HABITAT 2 Résolument tournée vers l avenir et désireuse d inscrire le développement durable au cœur

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Martina KOST Ingénieur Conseil B4E 64 boulevard Pasteur,

Plus en détail

Assises de la transition énergétique

Assises de la transition énergétique Assises de la transition énergétique Alain VALLET Directeur Régional et Interdépartemental de l Environnement et de l Energie 18 septembre 2015 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Bouleversements climatiques : nous n avons pas d ours polaire, mais nous sommes concernés. En 2013,

Plus en détail

Adoption PCET SUD MAYENNE

Adoption PCET SUD MAYENNE Sud Mayenne: nos énergies pour un territoire leader GAL SUD MAYENNE - 2013 UN PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Adoption PCET SUD MAYENNE Conseil communautaire 25 juin 2013 Le PCET = Politique de développement

Plus en détail

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales La politique énergétique du Pays du Mans à travers le lien SCoT / PCET Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Jacqui Cullen Chargée

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs -

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Brigitte LOUBET Adjointe au Chef du Service Energie, Climat, Véhicules Direction Régionale

Plus en détail

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Ludovic ENTEMEYER Directeur Mission Développement Durable Ludovic.entemeyer@grand-nancy.org

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel

Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Plan Climat Énergie Territorial Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Journée rencontre APFP 25 mars 2013 Les pays leviers de la transition énergétique Sommaire 1- Le territoire 2- L organisation

Plus en détail

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT Le plan climat d Alsace du Nord Le 11/05/11 Séminaire RETS - Lauterbourg Virginie Formosa, chargée de mission plan climat d Alsace du Nord, ADEAN ASSOCIATION POUR

Plus en détail

MINI GUIDE. réhabilitation. réhabilitation. La facture énergétique française

MINI GUIDE. réhabilitation. réhabilitation. La facture énergétique française Jeudi 21 Février 2013 De 14h00 à 18h00 Les bois bois économies : : une une filière filière d énergie d avenir d avenir pour dans pour la les la construction construction bâtiments publics et et la la réhabilitation

Plus en détail

Un outil pour les territoires

Un outil pour les territoires Plan Climat-Energie Territorial Module 2 - PCET Un outil pour les territoires Librement inspirés des documents de l ADEME et du RAC-f Les plans climat énergie territoriaux dans le Grenelle Engagement n

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole SOMMAIRE 1. POURQUOI REALISER UN PLAN CLIMAT-ÉNERGIE TERRITORIAL? La lutte contre le changement climatique Qu est ce qu un Plan Climat? Les objectifs

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Les enjeux de la transition énergétique Enjeux énergétiques liés à la nature des approvisionnements

Plus en détail

Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1er port charbonnier français

Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1er port charbonnier français D U N K E R Q U E Un pôle énergétique de dimension européenne Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1 er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1 er port charbonnier français

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Installation d un système de chauffage en géothermie

Installation d un système de chauffage en géothermie Département de la SOMME Arrondissement d ABBEVILLE Canton de CRECY-EN-PONTHIEU Commune de Brailly-Cornehotte Tél : 03 22 29 23 81 Joël DEBACKER Maire de Brailly-Cornehotte C O M M U N E D E B R A I L L

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

STRATEGIE ET PLAN D ACTION

STRATEGIE ET PLAN D ACTION STRATEGIE ET PLAN D ACTION 1 SOMMAIRE 1. Stratégie du...2 1.1. Un engagement pour répondre aux défis du XXIème siècle...2 1.2. Les objectifs de la démarche...2 1.3. Une réussite qui ne peut être que collective...3

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat»

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Cahier des charges avril 2015 Cet Appel à Manifestation d Intérêt

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

RENOVER + La rénovation de la Maison de Mme Richard 3 expérimentations. Le contexte

RENOVER + La rénovation de la Maison de Mme Richard 3 expérimentations. Le contexte La rénovation de la Maison de Mme Richard 3 expérimentations Le contexte La Région PACA, la CRMA PACA et l association Effinergie sont engagées dans le projet européen MARIE Inscrit dans le programme européen

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1 Familles Rurales de Saint-Avé 1 Introduction Après le succès de la première édition en 2008, Familles Rurales a décidé d organiser le deuxième salon de l habitat durable les 18 et 19 avril 2009 à Saint

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

Les partenariats financiers

Les partenariats financiers Les partenariats financiers La stratégie nationale de développement durable a fait du développement durable une composante de l'action publique.la loi portant engagement national pour l'environnement dite

Plus en détail

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de Conseil Régional Basse-Normandie Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 Reporting réglementaire Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire du Conseil Régional de

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine «La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine Jérôme Gatier, directeur Plan Bâtiment Grenelle Plan Bâtiment Grenelle 1 Sommaire

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations L exemple du PCET et de son articulation avec le SCOT de l agglomération bisontine 8 Plate-Forme internationale

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Energie : enjeux, aides et marchés

Energie : enjeux, aides et marchés Energie : enjeux, aides et marchés Journée de l économie verte Rovaltain - novembre 2014 Philippe Bouchardeau - ADIL 26 Les enjeux de l énergie ENERGIE Petite histoire Consommation d énergie primaire Augmentation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole

Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Forum du Climat du 6 février 2010 Rencontre intermédiaire Compte rendu Les éléments présentés ci-après reprennent

Plus en détail

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Liste des présents : Agenda 2 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Compte rendu de l Atelier 2 de diagnostic n 2 : «Préservation des ressources naturelles» 29 février 202 Salle des fêtes Lélex 8h0

Plus en détail

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable)

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) S. Moreau CGDD/SOeS CNIS - le 26 mai 2014 Des indicateurs à définir pour le suivi de la SNTEDD

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail