Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance"

Transcription

1 Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser, raccorder et intervenir sur : - des installations de chauffage central individuel en cuivre, PER ou multicouches, - des installations de plomberie ou de sanitaire en individuel ou collectif, - des chauffe-eau solaires individuels (CESI), parfois conjointement avec un professionnel de la couverture, - des installations de VMC (Ventilations mécaniques contrôlées) individuelles simple ou double flux, - des installations d'équipement de surpression et de traitement d'eau à permutation sodique, - des pompes à chaleur (PAC) et des climatiseurs individuels. Pourquoi choisir cette formation? Parce que l'afpa est l'un des principaux opérateurs de formation du secteur BTP avec près de personnes formées chaque année. Parce que consciente des nouveaux défis liés à l'environnement, l'afpa aide les entreprises du BTP à réussir leur évolution vers les métiers à haute valeur ajoutée écologique et énergétique grâce à son vaste dispositif de formations vertes'. Parce que soucieuse de la qualité de ses services, l'afpa a le privilège depuis de nombreuses années de travailler étroitement avec des entreprises artisanales dans toute la France, mais également avec des PME et des grands groupes. Pré-requis Avoir un niveau fin de 3ème ou équivalent Aptitude à visualiser dans l'espace et à travailler en équipe Maîtrise des 4 opérations de base Goût pour le travail en chantier. Programme : Rythme de l'alternance 9 semaines en formation semaine en entreprise L'organisation de la formation Organisation type : 2 semaines en campus, 4 semaines en entreprise Module : Acteur Autonome de mon Alternance Module 2 : Installer des appareils sanitaires individuels - Réaliser des éléments de tuyauteries de chauffage et de sanitaire - Equiper, poser et raccorder les appareils sanitaires d'une installation individuelle.

2 Module 3 : Installer des appareils sanitaires collectifs - Equiper, poser et raccorder les appareils sanitaires d'une installation collective. - Poser et raccorder des appareils de production d'eau chaude sanitaire Module 4 : Poser des équipements de VMC et de traitement d'eau - Poser et raccorder des équipements de surpression et de traitement d'eau. - Poser et raccorder des équipements de VMC simple et double flux. Module 5 : Installer des radiateurs et des chaudières murales - Equiper, poser et raccorder les émetteurs d'une installation de chauffage individuel. - Equiper, poser et raccorder la chaudière murale gaz d'une installation individuelle. Module 6 : Installer des chaudières au sol - Equiper, poser et raccorder la chaudière au sol d'une installation individuelle. Module 7 : Installer des chauffe-eau solaire individuels et des pompes à chaleur - Equiper, poser et raccorder un chauffe-eau solaire individuel (CESI). - Equiper, poser er raccorder une pompe à chaleur. Module 8 : Poser des climatiseurs de confort - Equiper, poser et raccorder un climatiseur réversible (partie ). Module 9 : Mettre en service des climatiseurs de confort - Equiper, poser et raccorder un climatiseur réversible (partie 2). Module final : Synthèse des apprentissages, examen devant un jury de professionnels en vue du titre professionnel Admission : Nos formations en alternance permettent à la fois d'occuper un emploi comme salarié et de suivre une formation dans un campus de formation AFPA. Les périodes d'activité et de formation s'alternent selon une progression pédagogique bien précise (ex. : une semaine en centre suivi de 3 semaines en entreprise). Pour apprendre un métier en alternance, il s'agit aussi de trouver un employeur qui cherche à recruter des salariés dans le cadre de la professionnalisation : souvent en CDD (contrat de professionnalisation) dont les durées varient selon le type de métier visé entre 6 et 24 mois, parfois en CDI (période de professionnalisation). Vous pouvez déposer votre candidature à l'aide d'un formulaire de contact : depuis l'onglet «lieux et dates» si des places sont disponibles pour des demandeurs d'emploi.

3 Le Certificat de Qualification Professionnelle «Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques» FICHE D INFORMATION DES SALARIES Le métier d Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques «L Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques» réalise sous la responsabilité du Dirigeant ou du Chargé d'affaires, les études préalables à la réalisation du chantier et assure les réalisations jusqu'aux phases de clôture et d'après-vente puis de maintenance. Il maîtrise non seulement les domaines propres aux systèmes solaires mais aussi l environnement technique dans lequel s insèrent ces systèmes tant sur le plan des énergies complémentaires (gaz, fioul, bois, électricité) que des combinaisons techniques (ECS, Chauffage), assurant une expertise globale lui permettant d intervenir sur l ensemble des points d une telle installation thermique de chauffage et de production d eau chaude sanitaire ou de production décentralisée d électricité. Il exécute les activités et tâches qui lui sont confiées après avoir pris connaissance des consignes et directives, dans le respect de la réglementation en vigueur, des lieux, de la protection des biens et des personnes, en prenant en compte les impératifs de qualité, de sécurité sur les chantiers, de temps et de coûts, en apportant conseil, assistance et écoute à l utilisateur occupant les lieux. «L Installateur, mainteneur en systèmes solaires» réalise, toujours dans le respect de la prévention, de la sécurité et de la réglementation, l entretien et la maintenance de ces installations thermiques et/ou électriques. Le titulaire du CQP «Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques» est reconnu au sein de la Convention collective nationale des ouvriers du Bâtiment au Niveau IV Position. Les débouchés et opportunités d embauche Une activité en plein essor Le marché du solaire thermique et photovoltaïque connaît selon les différentes études réalisées un très fort développement en France métropolitaine : Pour le solaire thermique : L analyse des statistiques des délégations régionales de l ADEME (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie) et des industriels, montre que le marché français a enregistré entre 2003 et 2004 une croissance de l ordre de 35 % (même tendance que 2003), totalisant m² en Avec chauffe-eau solaires, et plus de 600 systèmes solaires combinés, les particuliers ne démentent pas leur attrait pour cette technologie de plus en plus rentable. Le marché de l eau chaude sanitaire collective est stable par rapport à l année dernière, avec 000 m². Les segments porteurs sont : - le chauffe eau solaire individuel (CESI) avec m2 de capteurs soit 7500 installations (25000 m2 et 5400 installations en 2003) - l ECS collective avec 8000 m2 de capteurs (comme en 2003) - les systèmes solaires combinés (SSC) sont moins présents sur le marché du solaire thermique avec 7500 m2 de capteurs solaires et 500 installations en 2004 (6000 m2 et 420 installations en 2003). CESI en nombre de systèmes installés par an Marché du solaire thermique (toutes applications ECS et chauffage) France métropolitaine en m On comptait fin 2004 : près de CESI, plus de 2000 SSC, et m² pour l eau chaude collective. Soit, près de m² cumulés depuis 999, toutes applications confondues.

4 En 2005, la croissance à deux chiffres se confirmait à plus de 40%. Perspectives de développement pour 20 En 20, la pose de m2/an de capteurs solaires est prévue. Ce chiffre est inscrit dans le rapport parlementaire sur l énergie. Les pouvoirs publics se sont engagés à aider la filière solaire afin qu elle rattrape son retard sur les autres pays européens. A titre d information, l Allemagne a installé M2 de capteur en 2003 pour M2 en 993. Projection du marché solaire thermique tous produits confondus Réels/Prévisionnels Projections - Projections + ENERPLAN CESI : m2 / nb : SSC : m2 / nb : ECS : m Pour le solaire photovoltaïque : La situation du solaire photovoltaïque est bien à l image de l industrie des énergies renouvelables : un secteur nouveau, dépendant de politiques de soutien public permettant de faciliter leur émergence dans le marché de l énergie, mais aussi des perspectives de développement extraordinaires. L évolution du marché photovoltaïque est en très forte croissance. Prévisions du photovoltaïque en Europe en MW Tendance actuelle Livre Blanc Pour information : une installation individuelle dispose d une puissance d à peu près kw. Des professionnels recherchés par les entreprises - Energies renouvelables, un secteur fortement créateur d emplois Au niveau européen, le nombre actuel d emploi du secteur des énergies renouvelables est estimé à personnes (EREC), ce qui devrait le porter en 20 à plus d un million de salariés. La fédération allemande de l énergie solaire prévoit la création de nouveaux emplois dans les énergies renouvelables d ici 20. 2

5 Source ENERPLAN 2005 Au niveau de la France, un gisement de emplois nouveaux est prévu entre 2004 et 20 dans le secteur des énergies renouvelables. - La filière du solaire thermique. L essor spectaculaire de cette filière, qui a connu une forte croissance au cours de la dernière décennie, a été jusqu à présent principalement basée sur trois pays seulement, qui représentent 80 % du marché : l Allemagne, l Autriche et la Grèce. Ainsi moins d une maison neuve sur mille est-elle équipée de capteurs solaires thermiques en France contre vingt cinq sur cent en Styrie (Autriche). La France, qui recueille actuellement les fruits de son programme «Plan Soleil» initié en 2000, vise l objectif d un million de m²installés par an d ici 20. D après les calculs d EurObser ER et de la DGEMP, le total des emplois créés en France en 20 serait de l ordre de 500 dans le solaire thermique. - La filière du solaire photovoltaïque. Le Syndicat des Energies Renouvelables prévoit prudemment de l ordre de 2500 nouveaux emplois dans cette filière avant 20, en soulignant que ce chiffre pourrait être multiplié par cinq, en cas de politique plus volontariste de la France de développer cette filière. En Europe, ce sont plus de emplois qui seraient créés avant 20. Les compétences associées à l emploi d Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques Aujourd hui, il n existe pas en grand nombre, sur le marché de l emploi de véritables spécialistes terrain du montage sur chantier d installations solaires. Pourtant, les entreprises présentes sur le marché du solaire en ont besoin pour pouvoir se développer et atteindre les objectifs nationaux affichés pour 20. Les installations solaires thermiques sont réalisées par un réseau d installateurs professionnels adhérents à la charte QUALISOL. L appellation QUALISOL est un dispositif pour la qualité des systèmes solaires 3

6 installés. Une des modalités d entrée s appuie sur la formation des salariés aux CESI ou aux SSC ou par un CQP solaire. Les installateurs Qualisol sont aujourd hui plus de.000 répartis sur l ensemble du territoire. Tous ces installateurs ne sont pas encore des prescripteurs «acharnés» du solaire : moins de 40 % des installateurs Qualisol ont installé au moins Cesi dans l année 2004 et seulement 2,6% en ont installé et plus. Toutefois, leur activité solaire se développe. Pour une réalisation conforme aux exigences des fabricants et des maîtres d ouvrage, ils doivent maîtriser des domaines techniques larges et variés tels que plomberie/chauffage, couverture/zinguerie, électricité/régulation appliqués aux spécificités des systèmes solaires de plus en plus évoluées et sophistiquées. La parfaite maîtrise de l ensemble de ces compétences est indispensable pour assurer la qualité et la performance des installations dans le temps. L Installateur mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques doit être un véritable professionnel de la définition du besoin auprès du client jusqu à la maintenance du produit. 4

7 Préparer un CQP Installateur, mainteneur en systèmes solaires Qui peut être candidat? - les professionnels des systèmes solaires qui souhaitent obtenir une reconnaissance des compétences acquises en travaillant - les professionnels de métiers proches, plomberie/chauffage, couverture/zinguerie, électricité/régulation, dans le cadre d un recrutement sur un poste d Installateur/mainteneur en systèmes solaires. Faut-il faire une formation avant de se présenter aux épreuves? La formation n est pas obligatoire si vous disposez déjà des compétences à valider. Si au contraire vous devez développer certaines compétences, vous pouvez décider de suivre, en concertation avec votre entreprise, une ou plusieurs formations en alternance avec votre pratique professionnelle. La nature et la durée des formations seront définies en début de parcours, en fonction de vos besoins. Les coûts de formation sont à la charge de votre entreprise, qui peut les faire financer par son OPCA. Quelles sont les modalités d inscription et de validation du CQP? Pour poser votre candidature au CQP Installateur mainteneur en systèmes solaires, votre employeur doit contacter l UCF: Union Climatique de France 9 rue La Pérouse PARIS CEDEX 6 Tél. : Pour présenter sa candidature au CQP, le candidat devra présenter un dossier comportant : Une lettre de motivation indiquant son intérêt pour le CQP dans son projet professionnel, Une copie éventuelle de son (ou ses) diplôme(s) d'origine, Un carnet de compétences indiquant les ouvrages réalisés, les savoir-faire et les connaissances technologiques dans chacun des domaines du CQP. Après examen de son dossier, le candidat pourra être admis à se présenter aux épreuves de validation du CQP. Tout candidat au CQP «Technicien installateur, mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques» devra se prêter à la vérification de ses compétences à travers 2 modalités d'évaluation :. Vérification écrite de chaque pôle de compétences du référentiel présenté ci-après ainsi que les connaissances techniques - technologiques et les aspects réglementaires spécifiques présentées dans le référentiel d'emploi, 2. Entretien avec le Jury paritaire, qui vérifiera la maîtrise de l'ensemble des compétences requises pour l'obtention du CQP. Cette validation se fera en fonction de critères de compétences hiérarchisés dans le tableau ci-après. Comment se passe le financement des épreuves? Tous les frais concernant votre présence à la session de jury paritaire sont susceptibles d être remboursés à votre entreprise par son OPCA : votre rémunération pendant cette journée ainsi que vos éventuels frais de déplacements et d hébergement (dans la limite d un plafond), seront pris en charge. 5

8 2 REFERENTIEL DE COMPETENCES ET MODALITES D EVALUATION Les compétences du référentiel s évaluent par rapport aux limites de responsabilité de «L Installateur, mainteneur en systèmes solaires» qui réalise sous la direction de sa hiérarchie, en sécurité, et dans les règles professionnelles, les différentes phases d une opération de montage ou de maintenance d une installation utilisant les énergies renouvelables que sont le solaire ou la biomasse. Compétences Modalités d évaluation Points Coeff. Total avec coeff. Note obtenue Identifier, comprendre le fonctionnement des équipements constituant les installations de chauffage et de production d eau chaude sanitaire - Entretien avec le jury Connaître des points de vue technique et technologique, dimensionner les applications systèmes solaires dans les bâtiments. - Entretien avec le jury Diagnostiquer les installations dans les bâtiments existants ou neuf en vue de proposer des E.R. - Evaluation écrite sur chantier reconstitué - Exécution des opérations de diagnostic avec le jury 3 30 Définir et organiser les chantiers du bâtiment - Entretien avec le jury Intégrer les équipements utilisant les E.R. dans le bâtiment et son environnement - Evaluation sur chantier reconstitué - Présentation de la préparation d un chantier avec le jury 5 50 Savoir assurer la mise au point. Contrôler l opération effectuée et la livrer - Entretien des différents cas avec le jury 3 30 Savoir assurer la maintenance des équipements utilisant les E.R. - Evaluation sur chantier reconstitué - Exécution complète des tâches / analyse avec le jury TOTAL Rappel examen Ecrit Examen écrit + jury :. / 220 admis refusé Sous la forme QCM.. / 60 ou. / 20 ou./ Note éliminatoire inférieure à 2. 6

Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste

Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 06/11/2015. Fiche formation Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste - N : 15409 - Mise à jour : 20/10/2015 Installateur

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION Intitulé du Parcours métiers n de l offre de formation 2015 5100 0904A Se former aux métiers du Génie Climatique : Installateur

Plus en détail

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation association nationale pour la formation professionnelle des adultes Technicien de Maintenance des Equipements Thermiques Le niveau IV correspond au

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

Leader des services énergétiques

Leader des services énergétiques Introduction Leader des services énergétiques Activités Réseaux de chaleur et de froid Services thermiques & prestations multitechniques Utilités industrielles Gestion globale de bâtiments Maintenance

Plus en détail

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/11/2015. Fiche formation Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation - N : 15307 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS SIRET : 334 897 667 000 21 / APE : 8532 Z n d agrément : 43250029725 PLAN DE FORMATION EN CENTRE SELON LE REFERENTIEL DU DIPLÔME D ETAT MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS

Plus en détail

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment Les signes de qualité entreprises du bâtiment Partie 1 : Les Qualifications, les Appellations Les signes de reconnaissance de la qualité acteurs sont repères (marques de certification, de, appellations,

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Passeport RGE (qualité bâtiment durable)

Passeport RGE (qualité bâtiment durable) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 17/11/2015. Fiche formation Energies renouvelables - Chauffe eau solaire - CESI - N : 15678 - Mise à jour : 12/10/2015 Passeport RGE

Plus en détail

Dossier de presse 2015

Dossier de presse 2015 Dossier de presse 2015 Des professionnels qualifiés Un gage de confiance pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Cecil Bonnesoeur - 01 48 78 70 51 - communication@qualit-enr.org Rumeur Publique

Plus en détail

Catalogue. Formations 2016

Catalogue. Formations 2016 Catalogue Formations 2016 Notre association Association technique, le CRER concrétise une vraie dynamique de développement de l efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Le CRER est une interface

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS

MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS PLAN DE FORMATION EN CENTRE SELON LE REFERENTIEL DU DIPLÔME D ETAT MENTION COMPLEMENTAIRE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS THERMIQUES INDIVIDUELS Objectif de la formation L objectif est de former des agents

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

Fiche formation Chauffe eau thermodynamique - QUALIPAC module CET - N : 15754 - Mise à jour : 06/07/2015

Fiche formation Chauffe eau thermodynamique - QUALIPAC module CET - N : 15754 - Mise à jour : 06/07/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/11/2015. Fiche formation Chauffe eau thermodynamique - QUALIPAC module CET - N : 15754 - Mise à jour : 06/07/2015 QUALIPAC module

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Dossier de presse 2012

Dossier de presse 2012 Dossier de presse 2012 Des professionnels qualifiés Des garanties pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Francky Boisseau / 01 48 78 70 74 / f.boisseau@qualit-enr.org Rumeur Publique Jérôme Broun

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau SAMTEC la continuité d un savoir faire Située à Floirac la société SAMTEC a été créée en 2013 par le Groupe EOVEST suite à la reprise d actifs de la société FOURNIER (créée en 2009), Le profil SAMTEC est

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

Communication. Emetteur : M. VAQUER / C.RICHTER. Commentaire ASF

Communication. Emetteur : M. VAQUER / C.RICHTER. Commentaire ASF Avec «Vigilance Circulaires», vous l auriez déjà! Pour un accès instantané aux circulaires ASF, abonnez-vous dès maintenant (gratuit) Info : circulaires@asf-france.com Communication Numéro : ASF 05.218

Plus en détail

Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux

Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux www.arcad-ca.fr 19/09/2014 Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux SOMMAIRE 1 LES DIFFFERENTS MODULES DE FORMATION

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents Dossier de

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

Un Educateur de Jeunes Enfants c est quoi? Comment devient-on Educateur de Jeunes Enfants? Conditions générales d accès à la formation

Un Educateur de Jeunes Enfants c est quoi? Comment devient-on Educateur de Jeunes Enfants? Conditions générales d accès à la formation Educateur de Jeunes Enfants Un Educateur de Jeunes Enfants c est quoi? L éducateur de Jeunes Enfants exerce une fonction d accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents établissements

Plus en détail

Les solutions PAC : bilan et perspectives

Les solutions PAC : bilan et perspectives Mercredi 6 novembre 2013 Les solutions PAC : bilan et perspectives Intervenants: Valérie Laplagne, Responsable ENR, Uniclima Thierry Nille, Président AFPAC Les solutions PAC, bilan et perspectives 1 RASSEMBLONS

Plus en détail

Passeport bâtiment durable (RGE)

Passeport bâtiment durable (RGE) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 10/01/2016. Fiche formation Rénovation énergétique - Mise en oeuvre de systèmes d' ITE avec enduits minces et enduits hydrauliques épais

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Technicien de maintenance des équipements thermiques

Technicien de maintenance des équipements thermiques Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/02/2016. Fiche formation Technicien de maintenance des équipements thermiques - N : 19312 - Mise à jour : 15/12/2015 Technicien de

Plus en détail

VALORISER LES compétences

VALORISER LES compétences Validation des Acquis de l Expérience e n t r e p r i s e s VALORISER LES compétences Et l expérience prend tout son sens! La VAE, une démarche essentielle pour la Branche des Industries Electriques et

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Titre Professionnel du Ministère Chargé de l Emploi - niveau IV (Arrêté du 20/12/2007 paru au JO du 16/01/2008 - - code NSF 314 t).

Titre Professionnel du Ministère Chargé de l Emploi - niveau IV (Arrêté du 20/12/2007 paru au JO du 16/01/2008 - - code NSF 314 t). 60-70 Centre Saint John Perse 97110 POINTE A PITRE 0590 93.06.30 05.90.89.09.93 www.ifacom.com PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION EN ALTERNANCE ORGANISEE EN VISIO-CONFERENCE SESSION 2015-2017 Titre

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

Compétences visées dans la formation

Compétences visées dans la formation Droit privé Spécialité Professionnelle : Gestion du patrimoine privé Responsable : Jean-Marie PLAZY, Maître de conférences RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ENTRE LE 15 AVRIL ET LE 31 MAI sur le site

Plus en détail

RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables

RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables SOMMAIRE PAGE 1. ATOUTS DE LA FORMATION 02 2. NOMENCLATURES

Plus en détail

Zoom sur le dispositif

Zoom sur le dispositif Zoom sur le dispositif RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT A L HORIZON 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat de l Eure-et-Loir Véronique JOBARD 24, boulevard de la Courtille 28000 CHARTRES Tél : 02.37.91.57.00

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle, Sciences Technologies Santé, Électricité et électronique, Spécialité Maîtrise des Énergies

Plus en détail

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE Démarche pour l obtention de la mention RGE juin 2014 L Eco-conditionnalité Pour plus de lisibilité pour les particuliers Accumulation de labels, qualifications,.. Les aides éco-conditionnées : Pour une

Plus en détail

Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III -

Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III - Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III - Emploi 2020 et besoins de formations Janvier 2008 Ch. Duchesne, P. Gabriel, Ph. Gouin Paradoxalement, les besoins en formations pour le Bois

Plus en détail

Former Accompagner Innover

Former Accompagner Innover Former Accompagner Innover Pour une maîtrise durable de l énergie 1 Former Innover Accompagner Depuis 2 Notre Système Management Qualité traduit un réel engagement de valeurs. La certification ISO 9001

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Vert, l avenir! L économie passe au vert Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Ce projet est cofinancé par l Union européenne.

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE 72 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE Guide de choix de vos formations MAÎTRISER LES

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité CQP GROUPE OPCA GFC AREF BTP CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité En matière d équipement concernant l énergie solaire photovoltaïque et

Plus en détail

MASTER Gestion du patrimoine privé

MASTER Gestion du patrimoine privé MASTER Gestion du patrimoine privé Parcours Droit Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 professionnel Mention Droit privé Spécialité Gestion du patrimoine privé (GPP) Conditions d accès Pré-requis

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE D ANIMATEUR B.P.J.E.P.S 2013-2014

FORMATION PROFESSIONNELLE D ANIMATEUR B.P.J.E.P.S 2013-2014 Union Régionale des Francas de Lorraine Champagne Ardenne 6/8 allée de Mondorf Les Bains Bâtiment Les Mésanges 54500 VANDOEUVRE LES NANCY Association Départementale des Francas des Vosges 7 quartier de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR:

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR: CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR: 1-DES DIAGNOSTICS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE EN GUADELOUPE ( DPEG) 2-DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle et expertise du bâtiment de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des coûts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

AVANT PROPOS RECOMPENSES

AVANT PROPOS RECOMPENSES Association pour la promotion de la domotique dans l habitat et le tertiaire TROPHEES DU BATIMENT INTELLIGENT AVANT PROPOS DOMOLOR est une Association à compétences multiples regroupant des professionnels

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

OUVRIER CORDISTE Niveau 1 et 2 ENCADREMENT CORDISTE Niveau 3

OUVRIER CORDISTE Niveau 1 et 2 ENCADREMENT CORDISTE Niveau 3 D P M C Développement et Promotion des Métiers sur Cordes REFERENTIEL SFETH SCAPHCO CFDT Bourse du travail 3, rue de Berri 3, rue du Château d eau 75008 PARIS 75010 PARIS Tél : 04 90 79 74 82 Tél : 01

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

QUI CONTACTER? GEPI 9 rue La Pérouse 75784 PARIS CEDEX 16 Tél.:0140695374 Monsieur Patrick ROBERT www.gepi.fr

QUI CONTACTER? GEPI 9 rue La Pérouse 75784 PARIS CEDEX 16 Tél.:0140695374 Monsieur Patrick ROBERT www.gepi.fr QUI CONTACTER? GEPI 9 rue La Pérouse 75784 PARIS CEDEX 16 Tél.:0140695374 Monsieur Patrick ROBERT www.gepi.fr AREF BTP Région Parisienne 2 rue Poncelet 75017 PARIS Tél.:0142274949 Madame Véronique DUMAS

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

CIF CDI : Congé individuel de formation dans le cadre d un contrat à durée indéterminé

CIF CDI : Congé individuel de formation dans le cadre d un contrat à durée indéterminé CIF CDI : Congé individuel de formation dans le cadre d un contrat à durée indéterminé Principe Le congé individuel de formation (CIF) est un droit d'absence, accordé sous certaines conditions, permettant

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

IENAC. Vous voulez devenir INGENIEUR ENAC? 3 statuts, 2 sites, 1 seul diplôme. En partenariat avec

IENAC. Vous voulez devenir INGENIEUR ENAC? 3 statuts, 2 sites, 1 seul diplôme. En partenariat avec IENAC 2015 Vous voulez devenir INGENIEUR ENAC? 3 statuts, 2 sites, 1 seul diplôme En partenariat avec IENAC Comment intégrer la formation Ingénieur ENAC Civil? 2 Frais de scolarité : - pour les étudiants

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

DOSSIER D' INSCRIPTION à la formation DEAVS

DOSSIER D' INSCRIPTION à la formation DEAVS Ecole Santé Social Sud Est CP 320 20 rue de la Claire 69337 LYON Cedex 09 Téléphone : 04 78 83 40 88 Fax : 04 78 64 64 29 formation-dom@essse.fr www.essse.fr Association régie par la loi de 1901 PHOTO

Plus en détail

La certification NF des équipements multi-énergies

La certification NF des équipements multi-énergies La certification NF des équipements multi-énergies Conférence INTERCLIMA - 5 novembre 2013 INTERVENANTS : Christine KERTESZ AFNOR CERTIFICATION Sophie BOCQUILLON Sylvain CURTY EUROVENT CERTITA CERTIFICATION

Plus en détail

Qualibois eau. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/01/2016.

Qualibois eau. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/01/2016. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/01/2016. Fiche formation Chauffage domestique au bois manuel et automatique - Préparation à l'appellation Qualibois eau - N : 10118

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT ET ANNEXES IBN SINA Projet de développement solidaire Avril 2014 CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU BATIMENTS ET ANNEXES IBN SINA La construction du

Plus en détail

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E PLOMBERIE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en plomberie est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a L activité du titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client s inscrit dans un contexte de mutation des métiers commerciaux

Plus en détail

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2013

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2013 ÉTUDES 04 INTERIM & FORMATION en Centre en 0 INTERIM & FORMATION en France en 0 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Centre Rang régional Agences 07 -,6 % 8 Missions 809 85 5, % 7 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP* Centre

Plus en détail

Choisir un professionnel qualifié RGE

Choisir un professionnel qualifié RGE L habitat Choisir un professionnel qualifié RGE COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : septembre 2014 RGE, un signe pour identifier DES PROFESSIONNELS COMPÉTENTS Vous voulez faire

Plus en détail

INGENIEUR THERMIQUE ENERGETIQUE

INGENIEUR THERMIQUE ENERGETIQUE METIERS DU BATIMENT Vous aimez la perspective de : - travailler avec des logiciels spécifiques - réaliser des études techniques de la conception au dimensionnement des installations - assurer le suivi

Plus en détail

Technicien d'assistance informatique

Technicien d'assistance informatique Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/12/2015. Fiche formation Technicien d'assistance informatique - N : 12756 - Mise à jour : 09/12/2015 Technicien d'assistance informatique

Plus en détail

CLIMATIQUE OPTION 2EGC PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE

CLIMATIQUE OPTION 2EGC PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE EN GENIE CLIMATIQUE Partenariat : Lycée des métiers Raspail PARIS 14 e Formation en alternance pendant un an (3 sem. Univ. / 3 sem. Entrep.) après un BTS ou un DUT Objectifs

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail