L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS"

Transcription

1 FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE L ÉNERGIE www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS ww w. FROID / CLIMATISATION ÉLECTRICITÉ / VENTILATION PLOMBERIE / CHAUFFAGE

2 SOMMAIRE MODULES COURTS SANITAIRE & THERMIQUE 2 GUIDE DE CHOIX SANITAIRE & THERMIQUE 3 T5 Les fondamentaux du chauffage et conformité avec les règlementations thermiques 4 T7 Créer façonner un réseau chauffage 5 T11 Installer chauffage fioul / gaz 6 T12 Installer chauffage bois 7 T3 Chaudières maintenance petite puissance 8 T6 Les fondamentaux de la plomberie 10 T8 Créer façonner un réseau de plomberie 11 T13 Maintenance sanitaire 12 ENR3 Savoir intervenir ballon thermodynamique 13 ENR5 Mise en service et maintenance CESI 14 T9 Pratique soudure : flamme & électrique 15 MODULES COURTS FROID & CLIMATISATION 16 GUIDE DE CHOIX FROID & CLIMATISATION 17 F10 Installer et ctrl fonctionnement clim et PAC 18 F11 Assurer la maintenance préventive clim, PAC 19 F16 Dépanner une climatisation, une PAC 20 F7 Maintenance et exploitation CTA 21 F12 Fonctionnement chambre froide 22 F13 Fonctionnement chambre froide (suite) 23 F17 Assurer la maintenance préventive chambre froide 24 F18 Dépanner une chambre froide 25 MODULES COURTS ELECTRICITE & VMC 26 GUIDE DE CHOIX ELECTRICITE & VMC 27 E1 Maintenance électrique générale bât, collectif, ERP 28 E4 Electricité appliquée chauffage/clim/ventil/ecs 29 F15 Mettre en place VMC simple/double flux 30 ENR4 Installer VMC Thermodynamique 31 LABELS 32 GUIDE DE CHOIX LABELS 33 E10 Habilitation électrique, initiale, BT 34 E11 Habilitation électrique, recyclage, BT 35 ENR2 Qualifioul 36 ENR7 Qualibois hydraulique 37 F9 Attestation aptitude cat I à IV 38 ENR8 QualiPAC 39 RECONVERSION PROFESSIONNELLE ICCSER Formation Titre Pro Installateur TMCC Formation Titre Pro Maintenance RENSEIGNEMENTS PRATIQUES 46 Financement 47 Inscription 48 CGV 49

3 GUIDE DE CHOIX JE VEUX ME FORMER EN PLOMBERIE ME FORMER EN CHAUFFAGE DÉCOUVRIR LES TECHNOLOGIES Code T6 voir page 10 Code T5 voir page 4 FAÇONNER MES RÉSEAUX, ÉVITER LES MALFAÇONS Code T9 voir page 15 Code T8 voir page 11 Code T9 voir page 15 Code T7 voir page 05 INSTALLER DES ÉQUIPEMENTS BALLON THERMODYNAMIQUE Code ENR3 voir page 13 CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL Code ENR5 voir page 14 FIOUL / GAZ Code T11 voir page 06 BOIS Code T12 voir page 07 SANITAIRE & THERMIQUE RÉALISER LA MAINTENANCE MAINTENANCE GÉNÉRALE Code T13 voir page 12 CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL Code ENR5 voir page 14 MAINTENANCE GÉNÉRALE Code T3 voir page 08

4 LES FONDAMENTAUX DU CHAUFFAGE ET CONFORMITÉ AVEC LES RÈGLEMENTATIONS THERMIQUES (RT 2012 / RT 2020) CRÉER, FAÇONNER UN RÉSEAU DE CHAUFFAGE Comprendre schéma de principe des installations, leur fonctionnement Distinguer les différents principes de chauffage, évaluer leur compatibilité Réaliser l implantation d un projet de chauffage sur plan Implanter les appareils de production et d émission de chaleur Réaliser les tuyauteries de chauffage Exigences des RT Prise en compte du bâtiment, déperditions Caractéristiques des différents émetteurs : les radiateurs, les convecteurs et ventilo-convecteurs, les planchers chauffants rafraichissants, les gainables, la VMC double flux et thermodynamique Les moyens de production de chaleur : les chaudières murales, les chaudières au sol et pompes à chaleur, poele à bois (bouilleur) et le système solaire CESI Etude du besoin, intérêts à préconiser un équipement, compatibilité des solutions de chauffage Intégration sur plan, points clés Artisans, techniciens, entrepreneurs. Avoir une expérience dans le bâtiment. 80% théorie /20% pratique Étude de cas, échange d expériences, schémas de principe. Le client peut venir avec ses plans. Formateur spécialisé dans le chauffage. Validation par attestation de stage. Techniciens/ouvriers souhaitant perfectionner sa technique de pose ou autres corps de métier souhaitant se développer en chauffage. Débutants acceptés 20% théorie / 80% pratique Échange d expérience, réalisation pratique. Formateur spécialisé dans la tuyauterie et le chauffage. Possibilité de jour pratique à la carte supplémentaire Métrés en vue de réalisation Cintrage Assemblage Soudure / brasure flamme Raccords mécaniques Travail sur acier noir de diamètre 2 pouces 4 3 jours, soit 21 heures T5 2 jours, soit 14 heures T7 5

5 INSTALLER LES ÉQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE FIOUL / GAZ INSTALLER LES ÉQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE BOIS (BÛCHES, GRANULES, PELLETS) Implanter les équipements de chauffage fioul / gaz en conformité avec la règlementation et le donneur d ordre Implanter les équipements de chauffage bois en conformité avec la règlementation et le donneur d ordre Rappel sur la variété des générateurs existants sur le marché Réalisation de schémas d implantation en neuf et rénovation Règles de mise en place des organes de sécurité Compatibilité des matériaux du réseau Procédure d installation / mise en service d une chaudière fioul et d une chaudière fioul en relève. Schémas hydrauliques et bases de régulation. Mise en service d une chaudière murale gaz et d une chaudière gaz au sol. Systèmes en relève. Règlementation fumisterie et ventilation des locaux Techniciens/ouvriers souhaitant perfectionner sa technique de pose ou autres corps de métier souhaitant se développer en chauffage. En amont, connaitre le principe de fonctionnement des équipements. Ce stage peut être une suite des stages T5 et T7. Complémentaire du label «Qualifioul» code ENR % cas concrets sur chaufferie fonctionnelle Formateur spécialisé en chauffage Techniciens/ouvriers souhaitant perfectionner sa technique de pose ou autres corps de métier souhaitant se développer en chauffage. En amont, connaitre le principe de fonctionnement des équipements. Ce stage peut être une suite des stages T5 et T7. Complémentaire du label «Qualibois» code ENR % cas concrets sur chaufferie fonctionnelle Formateur spécialisé en chauffage et certifié Qualibois Rappel sur la variété des générateurs existants sur le marché Réalisation de schémas d implantation en neuf et rénovation Règles de mise en place des organes de sécurité Compatibilité des matériaux du réseau Procédure d installation / mise en service d une chaudière bois. Systèmes en relève. Schémas hydrauliques et bases de régulation. Règlementation fumisterie et ventilation des locaux 6 2 jours, soit 14 heures T11 2 jours, soit 14 heures T12 7

6 CHAUDIÈRES : MAINTENANCE ET DÉPANNAGE PETITE PUISSANCE (< 70KW) Reconnaître les éléments d une chaufferie, Expliquer le mode de fonctionnement d une installation thermique, Effectuer une maintenance, préventive ou corrective en conformité avec l arrêté du 15/09/2009 Travail sur plateforme équipée en chaudières : basse température, flamme bleue, à condensation, bruleur double allure INSTALLATIONS THERMIQUES : Principe, transmission de la chaleur, étude de différents types d installation, régulation COMBUSTION : Principe, les combustibles, paramètres de combustion, étude des fumées PRODUCTION DE CHALEUR : Etude des divers types de chaudières, étude des foyers à combustible solide, principe des brûleurs fioul, principe des brûleurs gaz, alimentation fioul, alimentation gaz, les radiateurs, ventilo-convecteurs, transmission de la chaleur (étude de l eau) TRAVAUX PRATIQUES : Réglage d une installation Démontage d un brûleur nettoyage et autres opérations de maintenance Réglage d un brûleur fioul Étude des fumées Remplissage des bordereaux officiels Les contenus et applications seront adaptés selon les objectifs particuliers des participants. Toutes les personnes ayant à intervenir sur des équipements thermiques du bâtiment, personnel des services techniques d entretien. Connaitre les bases de la thermique, idéalement avoir suivi un stage d initiation (T5 / T7). Une expérience professionnelle du terrain est recommandée. 30% théorie / 70% pratique montage/démontage appareil, démonstration de logique de dépannage sur logiciel Klima E-Murale. Formateur spécialisé en chauffage. NOTES 8 2 jours, soit 14 heures T13

7 LES FONDAMENTAUX DE LA PLOMBERIE CRÉER, FAÇONNER UN RÉSEAU DE PLOMBERIE Recueillir les informations nécessaires au projet Définir l implantation des tuyauteries et des appareils sanitaires Réaliser une offre technique chiffrée en neuf ou rénovation Réaliser une installation sanitaire en cuivre Réaliser une installation sanitaire en PVC, PE, PE ou multicouches Etre attentif aux causes de malfaçons en vue de préserver la garantie décennale Etude du besoin Détermination des différents matériaux en fonction de leur application : cuivre, tube acier galvanisé, PER, PE, PVC, multicouches. Choix des organes de sécurité et de service Conception du réseau Intégration de projet en neuf et rénovation : réalisation de schéma d installation, implantations de l appareillage sanitaire Mesures et quantification du matériel, simulation de devis travaux Artisans, techniciens Avoir une expérience dans le bâtiment. 80% théorie /20% pratique Étude de cas, échange d expériences, relevés de côtes. Le client peut venir avec ses plans. Ouvriers, techniciens. Débutants acceptés. 30% théorie /70% pratique Étude de cas, réalisation d installation. Formateur spécialisé en plomberie. La pratique sera réalisée sur des diamètres : compris entre 12 et 32 mm pour le cuivre 125 mm pour le PVC 20 mm pour le PER et le multicouches 32 mm pour le PE Métrés en vue de réalisation Cintrage cuivre Assemblages / raccords / organes de sécurité Brasures cuivre Précaution de reprise d un réseau plomb en cuivre Formateur spécialisé en plomberie jours, soit 21 heures T6 3 jours, soit 21 heures T8 11

8 RÉALISER LA MAINTENANCE CURATIVE ET PRÉVENTIVE DES INSTALLATIONS SANITAIRES SAVOIR INTERVENIR SUR UN BALLON THERMODYNAMIQUE (PAC + ECS) Réaliser la maintenance des installations sanitaires en cuivre, en PVC, PE, PE ou multicouches Remplacer les éléments défectueux d un réseau sanitaire Utiliser termes techniques, expliquer le fonctionnement général d un système thermodynamique, Contrôler le bon fonctionnement d un ballon thermodynamique, Intervenir sur la charge et la récupération de fluide frigorigène de l installation. Entretien robinetterie et remplacement des joints Rénovation de colonne d adduction / évacuation d eau chez le particulier et le collectif. Savoir intervenir sur tube acier galvanisé, raccords mécaniques et soudobrasure. Remplacement de groupe de sécurité sur ballon eau chaude sanitaire Remplacement réducteur de pression Remplacement de sous compteur Ouvriers, techniciens, agents d entretien. Débutants acceptés, stage T6 recommandé en amont. 30% théorie /70% pratique Étude de cas, pratique. Formateur spécialisé en plomberie. Technicien chauffagiste ou électricien. Pas de prérequis sur le système en amont. 40% théorie /60% pratique Echange d expérience, démonstrations, pratique sur installation réelle. Formateur spécialisé en génie climatique THEORIE Principe des échanges physiques : réfrigération et récupération de chaleur Technologies et performances du ballon thermodynamique et de la pompe à chaleur (sur air ambiant, sur air extrait, sur air extérieur ; mono bloc et split système) Les fluides frigorigènes : usages, normes et règlementation Conditionnement de l eau / légionnelle PRATIQUE Vérification des règles d installations et de raccordements (hydraulique, frigorifique, électrique) Evolution des températures (surchauffe, sous refroidissement) Pose et retrait des manomètres Charge et récupération du fluide d un circuit Mise sous pression d azote pour contrôle d étanchéité Validation par attestation de stage Possibilité 3 ème jour sur façonnage et hydraulique spécifique, nous consulter 12 3 jours, soit 21 heures T13 2 jours, soit 14 heures ENR3 13

9 MISE EN SERVICE ET MAINTENANCE DE CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDÉPENDANT (CESI) LA PRATIQUE DE LA SOUDURE : PROCÉDÉS ÉLECTRIQUE ET À FLAMME Comprendre le fonctionnement d un CESI Choisir l installation adéquate, l installer et la mise en service Assurer la maintenance et la régulation d un CESI Préparer son matériel de soudure en conformité avec les normes de sécurité Effectuer les réglages adaptés à la pièce à réaliser Réaliser des assemblages sur profils acier et alliages THEORIE Le chauffe-eau solaire : fonctionnement et marché Evaluation des besoins et dimensionnement Mise en œuvre Diagnostic de pannes Suivi des CESI Gestion environnementale PRATIQUE Installation de capteurs solaires en toiture Mise en service d une installation Maintenance d une installation Eléments de la régulation Nous consulter pour label Qualisol Plombier, chauffagiste. Le stagiaire maîtrise en amont l installation des équipements sanitaires et de chauffage courants 70% théorie /30% pratique montage/démontage appareil. Formateur spécialisé en chauffage et formé Qualisol Tout public ayant la nécessité d effectuer des soudures. Aucun prérequis. Stage pouvant servir de remise à niveau. 15% théorie / 85% pratique Travaux pratiques individuels. Formateur spécialisé et qualifié en soudure. 8 participants maximum 1 ER JOUR, PROCEDE ELECTRIQUE Les règles de sécurité à appliquer pour l utilisation d un poste à souder électrique ARC et TIG (1h) Détermination des réglages et choix des consommables (1/2h) Pratique : assemblage simple de profilés acier et acier inoxydable (5h30) 2 ème JOUR, PROCEDE FLAMME Les règles de sécurité à appliquer pour l utilisation du chalumeau oxyacéthylénique Détermination du matériel et des consommables (1h) Souder des profilés acier (3h30) Soudobraser des aciers et alliages entre eux (cuivre/acier) (1h) Braser du tube cuivre et des alliages (cuivre/ laiton) (1h) Réaliser une soudure plomb et plomb/cuivre (1/2h) Pour les débutants en procédé électrique, un 2 ème jour de pratique peut être nécessaire. Nous consulter jours, soit 21 heures ENR5 2 jours, soit 14 heures T9 15

10 GUIDE DE CHOIX JE VEUX INSTALLER CONTRÔLER LE FONCTIONNEMENT ME FORMER EN FROID CHAMBRES FROIDES Code F12 voir page 22 Code F13 voir page 23 ME FORMER EN CLIMATISATION CLIMATISATION / PAC Code F10 voir page 18 RÉALISER LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE ENTRETENIR CHAMBRES FROIDES Code F17 voir page 24 CENTRALE DE TRAITEMENT D AIR Code F7 voir page 21 CLIMATISATION / PAC Code F11 voir page 19 FROID RÉALISER LA MAINTENANCE CORRECTIVE DÉPANNER CHAMBRES FROIDES CODE F18 voir page 25 CLIMATISATION / PAC CODE F16 voir page 20 & CLIMATISATION EXPLOITER DES INSTALLATIONS CENTRALE DE TRAITEMENT D AIR Code F7 voir page 21

11 INSTALLER, CONTRÔLER LE FONCTIONNEMENT D UN CLIMATISEUR, D UNE POMPE À CHALEUR ASSURER LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE D UNE CLIMATISATION, D UNE POMPE À CHALEUR Utiliser le langage et les termes employés en technique du froid Contrôler le bon fonctionnement d une installation frigorifique Charger et récupérer le fluide de l installation Utiliser le langage et les termes employés en technique du froid Faire le contrôle préventif d une installation frigorifique de type climatiseur Le climatiseur froid seul Techniciens. Techniciens. Le système réversible Le système réversible La pompe à chaleur Evolution des températures (surchauffe, sous refroidissement) Pose et retrait des manomètres Pas de niveau exigé. Formation pouvant être complétée par du façonnage cuivre (nous consulter) et de l électricité appliquée à la clim (code E4). Avoir un niveau de base dans le domaine du froid, suivi un stage d initiation (code F10) et/ou une expérience professionnelle du terrain. Les différentes sondes de température : emplacement et fonction Le détendeur électronique Le système inverter Mesures et interprétations Charge en fluide frigorigène Récupération du fluide d un circuit Contrôle des échangeurs Mesure de débit d air Mise sous pression d azote d un circuit pour un contrôle d étanchéité 3 ème jour en option : pratique individuelle sur installations 70% théorie / 30% pratique Échange d expérience, pratique sur installation réelle. Démonstrations sur les 2 premiers jours, pratique individuelle le 3ème jour Formateur spécialisé en froid et traitement d air. Validation par attestation de stage 60% théorie / 40% pratique intervention sur installation réelle en fonctionnement. Formateur spécialisé en froid. Exercices tout au long de la formation Complément de charge en fluide 18 3 jours, soit 21 heures F10 2 jours, soit 14 heures F11 19

12 TECHNIQUES DE DÉPANNAGE SUR CLIMATISATION ET POMPE À CHALEUR MAINTENANCE ET EXPLOITATION DE CENTRALE DE TRAITEMENT D AIR (CTA) Détecter et réparer toute panne pouvant survenir sur les installations frigorifiques en service Modifier les équipements frigorifiques en vue d améliorer leurs performances Rechercher les pièces de remplacement ou leur équivalence Organiser les visites périodiques ou d entretien préventif Comprendre les principes de gestion de traitement d air par une centrale Utiliser le langage et les termes employés en traitement d air Effectuer des relevés de température et d hygrométrie Assurer la régulation élémentaire de la machine Rappel des connaissances : organes principaux d un circuit (échangeur, V4V, compresseur, détendeur) Analyse des causes et conséquences de variations de pression et de température sur le fonctionnement du système Exemple de procédure de recherche de panne, analyses. L exemple avec une documentation de constructeur. Contrôle des sondes, raccordement Mesures sur circuit et interprétation Techniciens en froid souhaitant évoluer vers le dépannage. Avoir une bonne connaissance du circuit frigorifique, et/ou suivi un stage d initiation (code F10) complété par de l expérience terrain. 70% théorie / 30% pratique montage/démontage appareil, recherche sur documentation constructeur. Formateur spécialisé en froid Exercices tout au long de la formation Technicien ayant à effectuer des relevés sur des équipements techniques énergétiques en bâtiment et en industrie. Avoir une expérience du terrain liée aux échanges thermiques, avoir un niveau de base en électricité (tension, équipements élémentaires, sécurité, appareils de mesure élémentaires). 50% théorie /50% pratique travaux pratiques sur installation en fonctionnement. Formateur spécialisé dans le traitement d air. Rappels des grandeurs physiques : notions de chaleur, pression, température, hygrométrie Unités de mesures du système international Principes de transmission de la chaleur Technologie et rôle du matériel en atelier : batteries, déshumidificateur, humidificateur, ventilateur, filtres, volets d air. Systèmes simple flux, double flux et free-cooling. Production / transmission : système de production et de transmission de vapeur (humidification), contrôles sur la centrale Etude des diagrammes et analyse pratique maintenance : diagramme de l air humide Evolution des caractéristiques de l air : chauffage, refroidissement, humidification, déshumidification. Principes de régulation : rappels électriques, relevés de température et d hygrométrie, régulation classique (air ambiant, air soufflé, air repris), point de rosée, ventilation, compresseur en parallèle 20 2 jours, soit 14 heures F16 4 jours, soit 28 heures F7 21

13 INTERVENIR SUR CHAMBRE FROIDE POSITIVE ET NÉGATIVE (PARTIE 1) INTERVENIR SUR CHAMBRE FROIDE POSITIVE ET NÉGATIVE (PARTIE 2) : GÉRER LE DÉGIVRAGE, LA PRESSION ET LE PRESSOSTAT D UNE CHAMBRE FROIDE Intervenir sur les composants d une chambre froide Effectuer une charge et une récupération Utiliser le langage et les termes employés en technique du froid Faire les réglages nécessaires au bon fonctionnement de l installation Utiliser la régulation électronique Utiliser le langage et les termes employés en technique du froid Le circuit frigorifique Techniciens. Techniciens. Les systèmes de dégivrage Les fluides frigorigènes R134a et R404a Les niveaux de pressions et de température pour les chambres froides positive et négative Contrôle du fonctionnement des échangeurs (mesure de la surchauffe et du sous refroidissement) Pose et retrait des manomètres Charge en fluide frigorigène Récupération du fluide d un circuit 3 ème JOUR EN OPTION : Mise sous pression d azote d un circuit pour un contrôle d étanchéité Tirage au vide du circuit frigorifique Débutants acceptés 50% théorie / 50% pratique intervention sur chambres froides. Démonstrations les 2 premiers jours, pratique individuelle le 3ème jour. Formateur spécialisé en froid Avoir un niveau de base dans le domaine du Froid, suivi un stage d initiation (code F12) et/ou une expérience professionnelle du terrain. 50% théorie / 50% pratique intervention sur chambres froides. Démonstrations les 2 premiers jours, pratique individuelle le 3ème jour. Formateur spécialisé en froid Les régulateurs de pression Le réglage de pressostat Exemple de programmation d un cycle de dégivrage sur les régulateurs électroniques Présentation du système cascade 3 ème JOUR EN OPTION (7H) : Pratique charge en fluide Pratique récupération de fluide 22 3 jours, soit 21 heures F12 3 jours, soit 21 heures F13 23

14 ASSURER LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE DE CHAMBRES FROIDES TECHNIQUES DE DÉPANNAGE DE CHAMBRES FROIDES Organiser les visites périodiques ou d entretien préventif Réaliser un entretien complet de la machine en vue d éviter les pannes potentielles Détecter et réparer les pannes liées au fluide frigorigène ou à la partie électrique pouvant survenir sur les installations frigorifiques en service Proposer et mettre en œuvre la solution adéquate Circuit frigorifique : les points importants Entretien des échangeurs, les conséquences d un mauvais fonctionnement Relevés de pression et de température sur installation, analyse Manipulation de fluide : récupération, charge, complément de charge Check-list des points à contrôler, exemple de tableau de bord pour la maintenance de circuit frigorifique, répondre aux exigences de consignation des données 3 ème JOUR EN OPTION (7 heures) Manipulation individuelle du fluide supplémentaire Réglage pressostat Techniciens souhaitant évoluer vers de la maintenance d installation. Avoir un niveau de base dans le domaine du Froid, suivi un stage d initiation (code F12) et/ou une expérience professionnelle du terrain. 50% théorie /50% pratique intervention sur chambres froides. Démonstrations les 2 premiers jours, pratique individuelle le 3ème jour. Formateur spécialisé en froid Technicien souhaitant évoluer vers le dépannage Avoir un niveau de base dans le domaine du Froid, suivi un stage d initiation (code 12) complétée d une expérience professionnelle du terrain. Savoir mesurer une tension, connaitre la notion de courant, savoir se servir d un multimètre. 70% théorie /30% pratique intervention sur chambres froides. Formateur spécialisé en froid PARTIE FLUIDE Analyse des causes et conséquences des pannes sur les circuits frigorifiques Les variations de pression, conséquences Organigramme de décision, recherche de panne PARTIE ELECTRIQUE Lecture de schéma d armoire électrique Recherche, mesure et contrôle de tension sur chambre froide 24 3 jours, soit 21 heures F17 2 jours, soit 14 heures F18 25

15 GUIDE DE CHOIX ME FORMER EN ÉLECTRICITÉ ME FORMER EN VENTILATION MAINTENANCE GÉNÉRALE Code E1 voir page 28 VMC SIMPLE ET DOUBLE FLUX Code F15 voir page 30 ÉLECTRICITÉ & VMC ELECTRICITÉ APPLIQUÉE AU CLIMATIQUE Code E4 voir page 29 VMC THERMODYNAMIQUE Code ENR4 voir page 31

16 MAINTENANCE ÉLECTRIQUE GÉNÉRALE EN BÂTIMENT, LOGEMENTS COLLECTIFS ET ERP ELECTRICITÉ APPLIQUÉE AU CHAUFFAGE/ CLIMATISATION VENTILATION / ECS Reconnaître les composants d un tableau électrique et son architecture Réaliser le câblage électrique des éclairages et prises Détecter une panne à l aide des appareils de mesure en maintenance électrique générale du bâtiment Réaliser la maintenance de 1 er niveau Reconnaître les éléments spécifiques à la gestion d énergie climatique dans un tableau électrique Utiliser les appareils de mesures dédiés en vue de détecter les pannes Réaliser le câblage des machines climatiques et de leur régulation JOUR 1 : THEORIE Architecture technique (électrique, téléphonie, informatique, incendie) d un bâtiment, logement collectif et ERP. Le courant électrique : Corps conducteur, isolant. Loi d Ohm, intensité, tension, puissance. La terre, éléments de sécurité de la personne. Les appareils de mesure : Multimètre et pince ampèremétrique. Eléments de la norme NFC et NFC Composition d un tableau Dimensionnement. Branchement prise, éclairages (simple et V et V). Les branchements dédiés. Elément de téléphonie et d informatique. Eclairage de secours Personnel des services de maintenance ayant à intervenir sur des équipements électriques en logements, collectifs et ERP, agents d entretien Aucun prérequis nécessaire. Habilitation électrique est un complément possible (code E10) Chauffagiste, plombier, frigoriste ayant à intervenir sur l installation ou le remplacement de matériel de chauffage, ventilation, climatisation, ECS. Habilitation électrique à prévoir en complément (code E10). 30% théorie / 70% pratique 1 er JOUR Le courant électrique :Corps conducteur, isolant. Loi d Ohm, intensité, tension, puissance La terre, éléments de sécurité de la personne Les appareils de mesure : Multimètre et pince ampèremétrique Eléments de la norme NFC et NFC concernant les systèmes de chauffage, climatisation, ventilation, et ECS : Classement des bâtiments. Câblage. Positionnement d un tableau et de son local. Contacteur différentiel, disjoncteur, relais.le tableau électrique et branchements dédiés. Electricité hors tableau de distribution : Régulation, sondes, terre. Branchement machines JOUR 2 et 3 : PRATIQUE Branchement éclairage et prises Détection de panne électrique Utilisation du voltmètre et pince ampèremétrique 30% théorie / 70% pratique Échange d expérience, manipulations individuelles. Échange d expérience, manipulations individuelles. Formateur qualifié en électricité. 2 ème et 3 ème JOUR : PRATIQUE Utilisation du voltmètre et pince ampèremétrique Cablage de machines et leur régulation Détection de panne Formateur qualifié en électricité jours, soit 21 heures E1 3 jours, soit 21 heures E4 29

17 METTRE EN SERVICE UNE VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE SIMPLE/DOUBLE FLUX INSTALLER UNE VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE THERMODYNAMIQUE Distinguer le type de ventilation nécessaire compte tenu du type de bâtiment Mettre en place dans les règles de l art une vmc simple/double flux Mettre en place dans les règles de l art une vmc thermodynamique Réaliser les mesures nécessaires à la mise en service 1 er JOUR : THÉORIE EXPLIQUER LES ENJEUX DE LA VENTILATION DES BATIMENTS La norme thermique et son évolution vers la RT 2012 Classement des bâtiments Spécificités de ventilation dans le bâtiment individuel, les bâtiments collectifs, les ERP. DIFFERENCIER LES TYPES DE VENTILATION ET EVALUER L INFLUENCE SUR LE BILAN THERMIQUE Ventilation naturelle Ventilations simple flux : Hygro A, Hygro B Ventilations double flux : à échangeur statique, à échangeur à roue, thermodynamique. 2 ème JOUR : PRATIQUE Mise en place d une vmc simple flux Mise en place d une vmc double flux Technicien ayant à intervenir sur des équipements de vmc en logement collectif et ERP, en neuf ou rénovation. Pas de prérequis. Habilitation électrique à prévoir. (code E10) 50% théorie / 50% pratique Échange d expérience, manipulations individuelles. Exercices pratiques tout au long de la formation Formateur spécialisé en ventilation et énergies renouvelables. Technicien ayant à installer des vmc double flux et vmc thermodynamiques, ou voulant faire évoluer son offre en matière de ventilation. Pas de prérequis. Habilitation électrique à prévoir. (code E10) 30% théorie / 70% pratique Échange d expérience, manipulations individuelles. Formateur spécialisé en ventilation et énergies renouvelables. 1 er JOUR : THÉORIE RAPPEL DES ENJEUX DE LA VENTILATION DES BÂTIMENTS Les normes thermiques Classement des bâtiments Les ventilations et influence sur le bilan thermique Rappel principe Ventilation double flux statique FOCUS SUR LA VMC DOUBLE FLUX THERMODYNAMIQUE Principe, avantages et inconvénients Elément d installation Systèmes intégrés de chauffage, de ventilation, de climatisation et d ECS 2 ème et 3 ème JOUR : PRATIQUE Mise en place d une vmc double flux Mesure aéraulique Vmc thermodynamique, différents éléments. Installation vmc thermodynamique Mise en service 30 2 jours, soit 14 heures F15 3 jours, soit 21 heures ENR4 31

18 GUIDE DE CHOIX J AI BESOIN DE : JE SUIS HABILITATION ÉLECTRIQUE QUALIFIOUL QUALIBOIS QUALIPAC ATTESTATION APTITUDE ÉLECTRICIEN CHAUFFAGISTE PLOMBIER LABELS PROFESSIONNELS FRIGORISTE Nous consulter pour le label Qualisol

19 HABILITATION ÉLECTRIQUE SELON NORME UTE C , FORMATION INITIALE, BASSE TENSION HABILITATION ÉLECTRIQUE SELON NORME UTE C , RECYCLAGE, BASSE TENSION Connaître les dangers de l électricité et être capable d identifier et d analyser le risque électrique Connaître les prescriptions et procédés de prévention du risque électrique Mettre en application les mesures de prévention adaptées pour prévenir le risque électrique sur les ouvrages et les installations concernés, et dans leur environnement Savoir intégrer la prévention dans la préparation du travail pour les personnes qui en ont la charge Être informé de la conduite à tenir en cas d accident ou d incendie d origine électrique Rappel des notions de base d électricité, risque électrique, domaine NF C Evolution de la règlementation, définitions relatives à la NF C18-510, interventions du domaine de la BT, rôle et possibilité selon le niveau d habilitation Identification du risque et mesures de prévention ou suppression du risque : vérification des plans/schémas et repérage électriques, matériel de protection et de mesure, consignation, mise sous régime Test Recyclage préconisé tous les 3 ans ou à chaque changement d affectation ou si modification de la structure du réseau de distribution (code E11) Personnel effectuant des travaux d ordre électrique (B2 B1) ou assurant la direction effective des interventions (BC ou BR) Avoir les bases de l électricité en amont (courant, tension, intensité). Il est possible de compléter cette formation par de la pratique en câblage électrique. (codes E10et E4) 75% théorie / 25% pratique manœuvres de consignation. Formateur spécialisé en risques électriques Validation par test et attestation de stage préconisant le niveau Titre d habilitation électrique remis à l employeur Réactualiser ses connaissances acquises en habilitation électrique Remettre en mémoire les dangers de l électricité Rappeler les prescriptions du recueil d instructions générales de sécurité (NF C18-510) Intervenir en toute sécurité sur des travaux d ordre électrique Personnel effectuant des travaux d ordre électrique (B2 B1) ou assurant la direction effective des interventions (BC ou BR) Avoir été habilité dans les 3 ans au même niveau que celui pour lequel le recyclage est réalisé (se munir de l ancien titre). Une habilitation électrique ne constitue pas à elle seule la formation électrique suffisante, une formation complémentaire en câblage électrique peut être réalisée (code E4 ou E1). 75% théorie / 25% pratique travaux pratiques. Formateur spécialisé en risques électriques. Validation par test écrit Titre d habilitation électrique remis à l employeur. Rappel risque électrique, matériel de protection et de mesure Domaine NF C18-510, évolution de la règlementation et rappel des rôles selon le niveau d habilitation Identification, analyse des risques, mesures de prévention Manœuvres de consignation Mise en pratique des mesures de prévention sur installations climatiques, utilisation matériel spécifique, vérification des plans/schémas/ repérages, identification des sources de risque et suppression du risque Test 34 3 jours, soit 21 heures E10 2 jours, soit 14 heures E11 35

20 QUALIFIOUL Complété par un dossier Qualibat, la certification est reconnue RGE. L accompagnement est gratuit lorsqu il est assuré par Qualifioul QUALIBOIS MODULE APPAREIL BOIS HYDRAULIQUE Utiliser la règlementation en vigueur sur l utilisation du fioul domestique Proposer des solutions économiques écologiquement acceptables avec le fioul domestique Réussir l évaluation finale pour l obtention du label Qualifioul Assurer la mise en service et maintenance d une installation hydraulique au bois Répondre aux exigences de la charte Qualit EnR Fioul domestique : origines, spécifications, marchés... Chaudières, émetteurs de chaleur et régulation Réglementation applicable au stockage et à la production de chaleur fioul Incitations fiscales, directives européennes, économie d énergie, certificats d économie d énergie Implantation des installations Certificat de conformité Combustion du fioul Réglage de combustion Diagnostic énergétique et préconisations Matériels spécifiques au fioul domestique Améliorations de l habitat, économies d énergie, protection de l environnement Techniciens fioul domestique. L appellation Qualifioul est réservée aux entreprises de chauffage et de génie climatique assurant l installation, l entretien et la maintenance du chauffage fioul domestique. Prévoir une tenue d atelier (bleu, chaussures), lunettes et gants prêtés sur place. 80% théorie / 20% pratique Échange d expérience, manipulations individuelles. Formateur spécialisé en chauffage, certifié Qualifioul. Validation par QCM et attestation Qualifioul Technicien chauffagiste Le stagiaire maîtrise en amont l installation des équipements de fumisterie et de chauffage courants (ou stage T12). 70% théorie / 30% pratique montage/démontage appareil. Formateur spécialisé en chauffage et certifié par Qualit EnR Validation par QCM (25/30 minimum) et attestation Qualit ENR JOURS 1 ET 2 : THÉORIE 1. Présentation de Qualit EnR 2. Généralités 3. Réglementation 4. Données techniques 5. Combustion du bois 6. Les différents types de chauffage au bois 7. Evacuation des fumées 8. Mise en œuvre 9. Dimensionnement 10. Etude du circuit primaire 11. Etude du circuit secondaire 12. Les différents types d installations 13. La maintenance d une installation 14. Les diagnostics suite à un problème 15. Incitations financières JOUR 3 : TRAVAUX PRATIQUES 1. La mise en service et la maintenance d une installation 2. La régulation TEST ÉCRIT QCM de validation des connaissances jours, soit 14 heures ENR2 3 jours, soit 21 heures ENR7 37

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Programme de formation Quali PAC

Programme de formation Quali PAC Programme de formation Quali PAC Objectif du stage : Acquérir les bases permettant le dimensionnement, la conception et la mise en œuvre d installations de PAC qualitatives, dans une logique de développement

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective SOLAIRE THERMIQUE Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective OBJECTIFS - Connaître le principe de fonctionnement d'une installation individuel CESI - Maitriser le principe de fonctionnement

Plus en détail

Guide de la formation 2013/2014

Guide de la formation 2013/2014 Guide de la formation 2013/2014 Chauffage & ECS Vapeur & eau surchauffée Froid Climatisation Pompe à chaleur Planchers chauffants / rafraîchissants Traitement d eau chauffage & piscines Electrotechnique

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Energies traditionnelles Energies renouvelables Efficacité énergétique Développement durable Sécurité www.coprotec.net Formations Energies, Génie thermique et technologies innovantes

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service crédit Photo : Fotolia CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL d ÉtanchÉitÉ et d entretien POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau Un fabricant à votre service Par téléphone, du lundi au vendredi,

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Installateur chauffage-sanitaire

Installateur chauffage-sanitaire Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Catalogue 2014 OFFRE DE SERVICES. Solutions de services CVC complètes et sur-mesure pour vos installations SERVICE

Catalogue 2014 OFFRE DE SERVICES. Solutions de services CVC complètes et sur-mesure pour vos installations SERVICE Catalogue 2014 OFFRE DE SERVICES Solutions de services CVC complètes et sur-mesure pour vos installations SERVICE 1 Sommaire Vous êtes entre de bonnes mains! Un service de proximité Une équipe à votre

Plus en détail

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE u n i v e r s a l c o m f o r t CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE Climatisation Réfrigération Géothermie Aérothermie Traitement de l air Gestion des régulations N 07.94 B Le Centre

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste. Niveau V

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste. Niveau V REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste Niveau V Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

F O R M A T I O N S C a t a l o g u e 2 0 1 4. Des formations adaptées à tous. Aéraulique Thermique Génie Climatique Énergies

F O R M A T I O N S C a t a l o g u e 2 0 1 4. Des formations adaptées à tous. Aéraulique Thermique Génie Climatique Énergies Des formations adaptées à tous Aéraulique Thermique Génie Climatique Énergies F O R M A T I O N S C a t a l o g u e 2 0 1 4 w w w. f o r m a t i o n. c e t i a t. f r Flashez ce QR CODE avec votre smartphone

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Formations Metiers. energies

Formations Metiers. energies Formations Metiers energies 2015 Pourquoi choisir Apave? Nos formations "100 % opérationnelles" : Travaux pratiques et mises en situation "terrain", sur du matériel grandeur réelle. Nos équipements de

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges Appel à propositions n PTD/10/001 Annexe 4 Cahier des charges I. Chauffage 1. Chaufferie centrale Bâtiment AB Installation Directives d entretien Fréquence Remarques 3 brûleurs* 3 chaudières*, d une puissance

Plus en détail

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES Evaluation du niveau de compétences de l agent en électricité Qualification Inscriptions possibles Non électricien

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL CATALOGUE 2014 POMPES À CHALEUR CLIMATISATION RÉFRIGÉRATION TRAITEMENT D AIR ÉCHANGES THERMIQUES N 14.

CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL CATALOGUE 2014 POMPES À CHALEUR CLIMATISATION RÉFRIGÉRATION TRAITEMENT D AIR ÉCHANGES THERMIQUES N 14. CATALOGUE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL POMPES À CHALEUR CLIMATISATION RÉFRIGÉRATION TRAITEMENT D AIR ÉCHANGES

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL CATALOGUE 2015

CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL CATALOGUE 2015 CATALOGUE 2015 C O N F O R T Q U A L I T É D E L A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E CENTRE DE FORMATION INTERNATIONAL P O M P E S À CHALEUR C L I M AT I S AT I O N R É F R I G É R AT I

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT E A U C H A U D E S A N I T A I R E T.Flow Activ Chauffer l eau. EXPERT T.Flow Activ Source inépuisable d eau chaude T.Flow Activ est un chauffe-eau thermodynamique qui révolutionne la production d eau

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE 1 SOMMAIRE 1)- CHAMP DE L ÉTUDE 2)- EVOLUTION DE LA LEGISLATION 3) CATEGORIES D ATTESTATIONS

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air

Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Fiche formation Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air - N : 11254 -

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22

RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22 RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION Date de mise en application : 30/01/2014 QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Généralités 4 1.2 Entreprises

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur sanitaire (Incluant modules dépannage chaudières et chauffe-eau solaire / thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur sanitaire (Incluant modules dépannage chaudières et chauffe-eau solaire / thermodynamique) Préparation au CAP Installateur sanitaire (Incluant modules dépannage chaudières et chauffe-eau solaire / thermodynamique) Sommaire 1. PREAMBULE... 2 2. INTRODUCTION... 2 3. L INSTALLATEUR SANITAIRE...

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Editorial. L équipe formation sera heureuse de vous accueillir et vous souhaite une bonne formation à tous.

Editorial. L équipe formation sera heureuse de vous accueillir et vous souhaite une bonne formation à tous. technibel.com FORMATIONS 0/0 ormations Editorial La formation des installateurs et des Stations Techniques Agréées est une préoccupation constante pour TECHNIBEL. Au service de la performance, la formation

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne

Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne Lycée Maximilien Perret - Alfortville (94) GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne Nos domaines Notre offre de formation s est enrichie et consolidée autour de grands domaines

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA HEAT PUMP Systems Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA Le champion du monde De l eau chaude à moindre coût à tout moment? C est désormais possible grâce aux solutions techniques

Plus en détail

La solution économique et performante

La solution économique et performante Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel YUTAKI S80 produit de l eau chaude très haute température pour remplacer votre chaudière et conserver vos radiateurs. Mural Summit La solution économique et

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion?

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Yoan Gué Vianney Bucher Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Collectif individualisé Chaufferie gaz condensation Chaufferie fioul condensation

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Sommaire Alféa, une solution pour chaque besoin Alféa Evolution p.8 économie et

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail