FORMATIONS Professionnels de l immobilier Multi-énergies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATIONS 2013. Professionnels de l immobilier Multi-énergies"

Transcription

1 CataLoguE FORMATIONS 2013 Professionnels du gaz Chaufferies Intervenants en cuisine Locaux professionnels ERP5 Diagnostiqueurs immobiliers Service après-vente Professionnels de l immobilier Multi-énergies

2 Qualigaz Le Forum, Avenue Jean-Jaurès Aubervilliers Cedex Des Techniciens expérimentés pour vous former, partout en France!

3 SOMMAIRE 3 Qualigaz Formation pages 4 à 6 Les thèmes pages 7 à 50 Formations Professionnels Gaz Formations «service après-vente» Formations des intervenants en cuisine Formations des diagnostiqueurs immobiliers Formations chaufferies Formations locaux professionnels (ERP 5 ème catégorie) Formation pour les professionnels de l immobilier et du bâtiment Evonia pages 52 à 54 Les thèmes pages 55 à 64 Formations Multi-énergies pratiques pages 65 à 66 Bulletins d inscriptions / Conditions de vente pages 67 à 70 S o m m a i r e c a t a l o gu e f o r m a t i o n s Q u a l i g a z - Ev o n i a

4 4 QUALIGAZ FORMATION Nos formateurs Chez Qualigaz, nous transmettons nos connaissances et les moyens de les mettre en œuvre. Nos formateurs vous enseignent les bons réflexes et éveillent vos facultés d anticipation. Nos formateurs sont à votre contact depuis plus de 15 ans, ce sont des Techniciens expérimentés, dotés d une forte capacité d animation. Ils maîtrisent parfaitement : Les aspects réglementaires Les environnements de votre métier Vos contraintes Nos supports techniques Qualigaz puise dans son savoir-faire et son expérience terrain pour vous proposer des supports techniques simples et pratiques lors de vos formations. A noter que nos ouvrages sont devenus dans la profession une référence en matière de contenu technique et réglementaire tels que le Guide Qualigaz et le Guide de Diagnostic Gaz. Q u a l i g a z f o r m a t i o n Avis de nos clients Philippe B. Périgord Chauffage (24) Enfin des formations destinées aux installateurs et animées par des formateurs travaillant sur le terrain. On échange d'égal à égal avec des personnes ayant connaissance et comprenant nos problèmes. Les formations correspondent vraiment à nos besoins et l'on peut interroger le formateur sur des sujets hors contexte. À recommander!!!

5 QUALIGAZ FORMATION 5 Notre expérience 1990 Année de création de Qualigaz 5 millions de certificats traités depuis heures de formation dispensées depuis 2003 Plus de stagiaires à fin 2011 Plus de installations contrôlées en 2011 Notre savoir-faire 90 Techniciens 30 Formateurs 1 plate forme téléphonique dédiée (N Indigo) 1 centre administratif pour la gestion de vos commandes de certificats 1 centre technique et production pour le déploiement de nos Techniciens 1 équipe de chargés d affaires Notre proximité Nos formateurs sont disponibles partout en France. Si vous avez un besoin particulier? Nous bâtirons avec vous une formation adaptée au niveau du contenu et de la durée afin de répondre à votre attente. Q u a l i ga z f o r m a t i o n

6 6 NOS OUVRAGES TECHNIQUES Pour commander le Guide Qualigaz 2011 et le Guide Diagnostic Gaz 2010 rendez-vous sur et téléchargez le bon de commande Vous pouvez également contacter Sogi au 20 rue de la Fédération Paris - Tél.: N o s o u v r a g e s t e c h n i q u e s

7 FORMATIONS PROFESSIONNELS GAZ 7 Préparation aux tests professionnels gaz pages 8 à 11 Le nouveau Professionnel Gaz Responsable gaz Techniques et validation Préparer la validation des connaissances Contrôle d une installation domestique pages 12 à 13 Réaliser l autocontrôle d une installation gaz La Fiche Visa Qualité 2012 Installation avant compteur pages 14 à 15 Réaliser une installation avant compteur en immeuble collectif L autocontrôle d une installation avant compteur en immeuble collectif La conformité d une installation pages 16 à 22 Les règles d installation dans la réalisation des ouvrages de fumisterie Tuyauteries fixes : les règles de pose Choisir ou améliorer la ventilation d un logement Dimensionner une installation gaz Le code du gaz Comment éviter les anomalies sur une installation? Comment réutiliser un conduit existant? F o r m a t i o n s p r o f e s s i o n n e l s ga z

8 8 LE NOUVEAU PROFESSIONNEL GAZ Devenir Professionnel du Gaz Les textes réglementaires La convention PG Les tuyauteries fixes Etude détaillée des points suivants : Conditions d emploi des tubes Mise en oeuvre des tuyauteries Etude de cas pratiques Connaître les bases techniques et réglementaires d une installation intérieure de gaz Valider vos connaissances Maîtriser l'autocontrôle de vos réalisations à l'aide de la Fiche Visa Qualité L'entreprise ou le chauffagiste accédant à l'appellation PG Durée : 5 jours (35 heures) MAIT15 P r é p a r a t i o n a u x t e s t s p r o f e s s i o n n e l s g a z JOUR 2 Organes de coupure Robinets de commande Les appareils étanches L alimentation des appareils Les essais d étanchéité et résistance mécanique Le local Le certificat de conformité JOUR 3 Présentation des systèmes de ventilation existants dans l habitat Historique de la ventilation des logements Dimensionnement Etude de cas pratiques soumis par les stagiaires suite à des situations particulières sur chantier Synthèse des systèmes de ventilation Exercices d application JOUR 4 Présentation de la NF DTU 24.1 Etude détaillée sur les thèmes suivants : Choix des matériaux Implantation Tracé Dimensionnement Pied et débouché du conduit Identification Le diagnostic Travaux préparatoires Travaux de rehausse Chemisage Tubage Mise en oeuvre Dérogation Entretien Le conduit de raccordement JOUR 5 Etude de cas pratiques soumis par les stagiaires suite à des situations particulières sur chantier Solutions à apporter à ces cas particuliers par de la recherche en groupe et réglementaire Validation des acquis à l'aide de la Fiche Visa Qualité QCM blanc Correction en commun

9 RESPONSABLE GAZ Maîtriser la réglementation et réussir son test de validation des connaissances 9 La convention PG La notion de responsable gaz Caractéristiques des gaz Tuyauteries fixes Les accessoires Essais d étanchéité et de résistance mécanique Réviser complètement la réglementation Valider vos connaissances Augmenter vos chances de réussite Pour toutes les entreprises PG Durée : 3 jours (21 heures) MAIT03 JOUR 2 JOUR 3 Caractéristiques du local (ventilations) Installation des appareils Le chauffe-eau non raccordé L alimentation des appareils Evacuation des produits de combustion Les certificats de conformité Présentation de la documentation technique et réglementaire Entraînement à la recherche documentaire Entraînement au QCM Préparation individuelle Simulation d une validation des connaissances Corrigé en commun P r é p a r a t i o n a u x t e s t s p r o f e s s i o n n e l s g a z

10 10 TECHNIQUES ET VALIDATION La formation idéale pour le renouvellement de votre appellation PG P r é p a r a t i o n a u x t e s t s p r o f e s s i o n n e l s g a z Caractéristiques des gaz Caractéristiques du local (ventilations) Installation des appareils Le chauffe-eau non raccordé Evacuation des produits de combustion Tuyauteries fixes Les accessoires L alimentation des appareils Essais d étanchéité et de résistance mécanique JOUR 2 Présentation de la documentation technique et réglementaire Entraînement à la recherche documentaire Entraînement au QCM Préparation individuelle Simulation d une validation des connaissances Corrigé en commun Réviser la réglementation Valider vos connaissances Augmenter vos chances de réussite Pour toutes les entreprises PG Durée : 2 jours (14 heures) MAIT02 Le top de la formation Qualigaz!

11 PRéPARER LA VALIDATION DES CONNAISSANCES PROFESSIONNELS GAZ Réussir le passage de son test de validation 11 Présentation de la documentation technique et réglementaire Entraînement à la recherche documentaire Entraînement au QCM Préparation individuelle Simulation d une validation des connaissances Corrigé en commun Maîtriser les textes réglementaires Augmenter vos chances de réussite Conserver votre appellation PG Les entreprises PG devant renouveler leur responsable gaz Durée : 1 jour (7 heures) MAIT01 P r é p a r a t i o n a u x t e s t s p r o f e s s i o n n e l s g a z

12 12 RéALISER L AUTOCONTRôLE D UNE INSTALLATION GAZ Zéro défaut sur mon installation C o n t r ô l e d u n e i n s t a l l a t i o n d o m e s t i q u e La convention PG : La notion de responsable gaz Présentation du support de stage : Structure Prise en main Les certificats de conformité Présentation des tuyauteries et accessoires : Tuyauteries fixes Organes de coupure Robinets de commande d appareils Tuyauteries d alimentation en gaz des appareils JOUR 2 Caractéristiques du local Dispositions propres au chauffe-eau non raccordé : Locaux Ventilations Desserte de l'eau Le contrôle du fonctionnement des appareils : Méthodologie Appareils de mesure Les différences entre la conformité d une installation et le diagnostic d une installation de gaz existante Être capable de contrôler son installation après la réalisation Maîtriser les nouveaux points de contrôle de QUALIGAZ Pour toutes les entreprises PG Durée : 2 jours (14 heures) MAIT08 Zéro défaut = 100% sécurité

13 LA FICHE VISA QUALITé 2012 La convention PG 13 La convention PG 2012 Le référentiel de contrôle PG 2012 La Fiche Visa Qualité 2012 Etude détaillée des points à contrôler sur une installation intérieure domestique gaz (nouveautés et rappel) : Tuyauteries fixes Essais d étanchéité Organes de coupure Robinets de commande d appareil Local Ventilations Conduits de fumée Conduits de raccordement Appareils à circuit étanche Certificats de conformité Validation de la bonne utilisation de la Fiche Visa Qualité Découvrir la convention PG Maîtriser le référentiel de contrôle de QUALIGAZ Savoir utiliser la Fiche Visa Qualité Pour toutes les entreprises PG (artisans et salariés) Durée : 1 jour (7 heures) MAIT11 C o n t r ô l e d u n e i n s t a l l a t i o n d o m e s t i q u e

14 14 RéALISER UNE INSTALLATION AVANT COMPTEUR EN IMMEUBLE COLLECTIF CI/CM Tout savoir sur la conception avant compteur I n s t a l l a t i o n a v a n t c o m p t e u r Présentation de la NF DTU 61.1 Etude détaillée des règles de conception et de réalisation apportées sur les thèmes suivants : Choix des matériaux et mise en oeuvre Détermination du calibre des tuyauteries Essais d étanchéité Organes de coupure Conduite d immeuble Conduite montante Conduite de coursive Branchement particulier Organe de coupure individuel Implantation des compteurs Cas particulier des tiges cuisines Le local technique gaz Le placard technique gaz Gaine d immeuble pour conduite montante Gaine d immeuble pour tige après compteurs Savoir concevoir et réaliser une installation avant compteur Maîtriser les obligations du distributeur Tous les chauffagistes travaillant sur les installations avant compteur Durée : 1 jour (7 heures) MAIT20

15 L AUTOCONTRôLE D UNE INSTALLATION AVANT COMPTEUR EN IMMEUBLE COLLECTIF CI/CM Être certain de la validation de l'installation 15 Révision des bases nécessaires à la réalisation d une installation avant compteur conformément à la réglementation en vigueur : Certificats de conformité Tuyauteries fixes Essais d étanchéité Coffrets Conduite d immeuble Conduite montante Conduite de coursive Tiges cuisines Branchement particulier Gaines techniques Local technique gaz Être capable de contrôler son installation après la réalisation Maîtriser les points de contrôle du distributeur Tous les chauffagistes travaillant sur les installations avant compteur Durée : 1 jour (7 heures) MAIT19 I n s t a l l a t i o n a v a n t c o m p t e u r

16 16 LES RèGLES D INSTALLATION DANS LA RéALISATION DES OUVRAGES DE FUMISTERIE (NF DTU 24.1) Tout savoir sur l évacuation des produits de combustion L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n Présentation de la NF DTU 24.1 Etude détaillée des thèmes suivants : Conduit de fumée : Choix des matériaux Implantation Dimensionnement Tracé Pied et débouché du conduit Identification Le diagnostic Travaux préparatoires Travaux de rehausse Chemisage Tubage Mise en oeuvre Dérogation Entretien (ramonage) Conduit de raccordement Choix des matériaux Implantation Dimensionnement Tracé Mise en oeuvre Connaître et maîtriser la NF DTU 24.1 Application dans l ensemble des locaux : installations domestiques individuelles Pour tous les plombiers chauffagistes Durée : 2 jours (14 heures) MAIT10 JOUR 2 Comment réutiliser un conduit de fumée existant? Rappel des exigences de l arrêté du 22/10/1969 en termes de fumisterie Les différentes solutions techniques permettant de réutiliser un conduit de fumée existant : La chaudière de type C3 concentrique La chaudière de type C3 sous avis technique ou DTA (métallique ou polypropylène) La chaudière de type C5 La chaudière de type C6 La chaudière de type B22/B23 La chaudière de type B22p/B23p La chaudière de type B32/B33 Les cahiers des prescriptions techniques Le choix de la solution en fonction du bâti et de la réglementation thermique (offre globale) Exercices d application sur des cas concrets

17 TUyAUTERIES FIxES : LES RèGLES DE POSE Tout savoir sur les tuyauteries 17 Conditions d emploi des tubes : Acier Cuivre Plomb Mise en oeuvre des tuyauteries : Façonnage Assemblage Installation et abandon des tuyauteries Conditions de pose Installation des tuyauteries Notion de dimensionnement (NF DTU 61.1) Etude de cas pratiques Maîtriser les mises en oeuvre Connaître les conditions d emploi Savoir dimensionner les tuyauteries Pour tous les plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) MAIT06 Info + de Qualigaz Les tuyauteries de gaz Le diamètre des canalisations ne doit pas être inférieur aux valeurs suivantes : 20 mm pour les installations distribuées en réseau 8 mm pour les installations alimentées par récipient GPL 8 mm pour les installations distribuées à 1,5 bar par récipient GPL muni de compteur L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n

18 18 CHOISIR OU AMéLIORER LA VENTILATION D UN LOGEMENT Être efficace et performant en systèmes de ventilation Présentation de tous les systèmes de ventilation existants dans l habitat Historique de la ventilation des logements Dimensionnement Etude de cas pratiques particuliers soumis par le stagiaire suite à des situations précises sur chantier Synthèse des systèmes de ventilation Exercices d application Connaître les systèmes de ventilation Apporter des solutions efficaces Améliorer les systèmes en place Pour tous les plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) MAIT05 L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n Info + de Qualigaz La VMR La ventilation mécanique répartie à été développée pour s affranchir du passage des conduits dans des configurations peu favorable comme la rénovation. Chaque pièce de service est équipée d un extracteur avec ventilateur qui met la pièce en dépression et rejette l air à l extérieur. La sortie de l air viciée peut se faire directement à travers la paroi, soit par un conduit débouchant en toiture ou sur une façade.

19 DIMENSIONNER UNE INSTALLATION GAZ S adapter aux nouveaux produits 19 Présentation de la NF DTU 61.1 Le dimensionnement des canalisations gaz Le dimensionnement des conduits d évacuation des produits de combustion Les appareils étanches (courettes et configurations en U) Exercices d application Savoir dimensionner les canalisations, les conduits de fumées, les conduits de raccordements Maîtriser la pose des appareils étanches Pour tous les plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) PERF11 L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n

20 20 LE CODE DU GAZ Garder son appellation PG Les tuyauteries fixes Caractéristiques du local (ventilation) Le cas particulier de la salle de bain L'évacuation des produits de combustion L'évacuation des produits de combustion des appareils étanches L'alimentation des appareils Examen de passage du " Code du gaz " (QCM sur base photographique) Correction du " Code du gaz Maîtriser les bases techniques S assurer de la connaissance des dernières évolutions Pour tous les PG (idéale pour les salariés d une entreprise PG) Durée : 1 jour (7 heures) MAIT32 L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n Info + de Qualigaz Les dispositions applicables pour l installation des appareils à circuit de combustion étanche L appareil à circuit étanche prélève à l extérieur l air nécessaire à la combustion et renvoie les produits de combustion à l extérieur soit : à travers une paroi extérieure ou en toiture par l intermédiaire d un conduit collecteur spécial pouvant desservir plusieurs niveaux

21 COMMENT éviter LES ANOMALIES SUR UNE INSTALLATION GAZ? 90% d anomalies supprimées 21 Les appareils étanches et les règles d'installation (problématique des centres villes et des courettes) Comment concilier ventilation et RT*? L'évacuation des produits de combustion Exemples de cas concrets, échanges Dimensionnement Ne plus avoir d anomalies en contrôle Concilier ventilation et RT* Installer des appareils étanches en centre ville Pour tous les plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) MAIT31 *RT : Réglementation thermique Info + de Qualigaz Définition d une Courette fermée non couverte Une courette est dite fermée si elle close sur tout son pourtour des murs dont les parties sont sensiblement au même niveau. Elle est caractérisée par : 1. la surface inférieure de sa courette 2. son nombre de niveaux hors combles L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n

22 22 COMMENT RéUTILISER UN CONDUIT DE FUMéE ExISTANT? Comprendre et installer les nouveaux appareils L a c o n f o r m i t é d u n e i n s t a l l a t i o n Rappel des exigences de l arrêté du 22 octobre 1969 en termes de fumisterie Les différentes solutions techniques permettant de réutiliser un conduit de fumée existant : Utilisation dans l état Gaine Chemisage Tubage La chaudière de type C3 concentrique La chaudière de type C3 sous avis technique ou DTA (métallique ou polypropylène) La chaudière de type C5 La chaudière de type C6 La chaudière de type C9 La chaudière de type B22/B23 La chaudière de type B22p/B23p La chaudière de type B32/B33 Les cahiers des prescriptions techniques Le choix de la solution en fonction du bâti et de la réglementation thermique (offre globale) Exercices d applications sur des cas concrets Savoir réutiliser un conduit de fumée existant Maîtriser l installation des nouveaux types de chaudières Faire des choix en fonction de la Réglementation Thermique Pour tous les chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) PERF12

23 FORMATIONS SERVICE APRèS-VENTE 23 Préparation au test «Professionnel Maintenance gaz» page 24 Préparer la validation des connaissances PMG La conformité en service après-vente pages 25 à 28 La responsabilité en intervention «Service Après-Vente» : Les solutions Formation «Service Après-Vente» Maîtriser le fonctionnement des systèmes de VMC/VMC gaz Maintenance d une installation de VMC F o r m a t i o n s s e r v i c e a p r è s - v e n t e

24 24 PRéPARER LA VALIDATION DES CONNAISSANCES PROFESSIONNEL MAINTENANCE GAZ La formation idéale pour le passage du Test PMG P r é p a r a t i o n a u t e s t «P r o f e s s i o n n e l M a i n t e n a n c e G a z» Présentation du dispositif PMG Charte qualité PMG Révision des bases nécessaires à la réalisation d une installation intérieure domestique gaz conformément à la réglementation en vigueur : Caractéristiques des gaz Caractéristiques du local (ventilations) Installation des appareils Le chauffe-eau non raccordé Evacuation des produits de combustion Tuyauteries fixes Les accessoires L alimentation des appareils Essais d étanchéité et résistance mécanique Les certificats de conformité Entretien et maintenance Comportement clientèle Réussir le passage de son test de validation Valider ses connaissances Maîtriser les bases réglementaires Les responsables gaz des entreprises de maintenance Durée : 2 jours (14 heures) MAIT18 JOUR 2 Présentation de la documentation technique et réglementaire Entraînement à la recherche documentaire Entraînement au QCM Préparation individuelle Corrigé en commun

25 LA RESPONSABILITé EN INTERVENTION «SERVICE APRèS-VENTE» : LES SOLUTIONS Pour réaliser des missions de SAV en toute quiétude 25 Présentation et étude des textes réglementaires Les exigences des locaux (volume, ouvrant, ventilation) L évacuation des produits de combustion Les essais d appareils (tirage, monoxyde...) Les spécificités des installations de VMC GAZ Exercices d application Savoir effectuer les essais sur les appareils Maîtriser la sécurité des locaux Pour toutes les entreprises SAV, plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) MAIT16 Info + de Qualigaz Le cas particulier de la VMC-Gaz Le raccordement de l appareil à la bouche d extraction VMC est réalisé par l intermédiaire d un conduit de raccordement rigide ou flexible. Dans le cas d un raccordement rigide, la longueur de conduit ne devra pas excéder 10m sachant que chaque coude à 90 correspond à 2m. Dans le cas d un raccordement en flexible, la longueur de celui-ci est limitée à 1m50 avec 2 coudes à 90. Débouché en toiture au-dessus d une surface horizontale L a c o n f o r m i t é e n s e r v i c e a p r è s - v e n t e

26 26 FORMATION «SERVICE APRèS-VENTE» Tout savoir pour le remplacement d un appareil Présentation et étude des textes réglementaires Les exigences des locaux (volume,ouvrant, ventilation) Exercices d application Maîtriser la pose des appareils et des accessoires Exécuter ou proposer des travaux de mise en conformité Pour toutes les entreprises SAV, plombiers chauffagistes Durée : 2 jours (14 heures) MAIT17 L a c o n f o r m i t é e n s e r v i c e a p r è s - v e n t e JOUR 2 L évacuation des produits de combustion Les essais d appareils (tirage, monoxyde...) Les spécificités des installations de VMC GAZ Exercices d application

27 MAîTRISER LE FONCTIONNEMENT DES SySTèMES VMC/VMC GAZ Tout savoir sur la ventilation mécanique 27 de la ventilation Les conséquences d une mauvaise ventilation Historique de la ventilation des logements Les produits (normes, label, marquage) Conception du système de ventilation Exercices d application et correction Connaître et maîtriser les règles d installations de la VMC et VMC Gaz Savoir identifier et traiter les dysfonctionnements Pour toutes les entreprises SAV, plombiers chauffagistes Durée : 2 jours (14 heures) MAIT37 JOUR 2 Conception du système de ventilation Notion de dimensionnement (VMC simple et double flux, VMR, VMC gaz) Entretien et maintenance (les différentes obligations, analyse d un contrat de maintenance) Les principales causes de dysfonctionnements (analyse et traitement) Mise en situation dans les logements du gestionnaire Exercices d application et correction L a c o n f o r m i t é e n s e r v i c e a p r è s - v e n t e

28 28 LA MAINTENANCE D UNE INSTALLATION DE VMC Tout savoir sur la maintenance L a c o n f o r m i t é e n s e r v i c e a p r è s - v e n t e Les conséquences d un mauvais entretien L arrêté du 24 Mars 1982 Présentation de tous les systèmes de Ventilation Mécanique Contrôlé existant dans l habitat Comment entretenir les différents composants? (bouches auto réglables et hygroréglables, caisson, gaines souples et rigides, tableau électrique, etc..) Savoir identifier les points sensibles (association ventilation et combustion) Mise en application sur le matériel (bouches auto-réglables et hygroréglables, caisson, gaines souples et rigides, etc..) Etude de cas pratiques soumis par les stagiaires suite à des situations particulières sur chantier Info + de Qualigaz La VMC hygroréglable Elle permet de contrôler la teneur en humidité de l air entrant et sortant, des testeurs d humidité sont placés à l entrée des prises d air neuf ainsi que sur les bouches d extraction. Maîtriser les systèmes de ventilation mécanique Régler les cas particuliers Savoir identifier les points sensibles Maîtriser l entretien des composants Pour toutes les entreprises SAV, plombiers chauffagistes Durée : 1 jour (7 heures) MAIT38

29 FORMATIONS DES INTERVENANTS EN CUISINE 29 La sécurité en intervention pages 30 à 32 Installer un appareil gaz en cuisine (formation cuisiniste) Règles de pose d un appareil de cuisson F o r m a t i o n s d e s i n t e r v e n a n t s e n c u i s i n e

30 30 INSTALLER UN APPAREIL à GAZ EN CUISINE FORMATION CUISINISTE Tout savoir sur le gaz en cuisine La combustion du gaz Tuyauteries fixes Organes de coupure Robinets de commande d appareils Alimentation en gaz des appareils Savoir installer un appareil en cuisine Maîtriser les ventilations Connaître les appareils Appréhender les problèmes de hotte Pour tous les cuisinistes, plombiers Durée : 2 jours (14 heures) MAIT14 JOUR 2 L a s é c u r i t é e n i n t e r v e n t i o n Caractéristiques du local Les ventilations La pose de la hotte cuisine Les essais d appareils

31 RèGLES DE POSE D UN APPAREIL DE CUISSON Formation spéciale pour les livreurs d électroménager 31 La combustion du gaz Tuyauteries fixes Organes de coupure Robinets de commande d appareils Alimentation en gaz des appareils Les caractéristiques du local Les ventilations La pose de la hotte cuisine Les essais d appareils Appréhender toutes les interventions liées au métier de livreur sur les installations de gaz Pour les entreprises d électroménager Durée : 1 jour (7 heures) MAIT13 Info + de Qualigaz Les robinets de commande d appareils pour tige cuisine Attention! Le robinet de sécurité utilisé pour les appareils de cuisson et les machines à laver le linge en gaz de réseau ne peut être utilisé comme robinet de tige de cuisine, car il ne dispose pas d une sécurité par manque de pression en amont et que le seuil de déclenchement par excès de débit en aval ne sont pas les mêmes. L a s é c u r i t é e n i n t e r v e n t i o n

32 32 Bloc notes F o r m a t i o n s d e s i n t e r v e n a n t s e n c u i s i n e - B l o c N o t e s

33 FORMATIONS DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS 33 Application de la norme NF P pages 34 à 36 Réaliser un diagnostic gaz Maîtriser la norme NF P Consolidation des acquis en diagnostic gaz selon la norme NF P F o r m a t i o n s d e s d i a g n o s t i q u e u r s i m m o b i l i e r s

34 34 RéALISER UN DIAGNOSTIC GAZ Tout savoir sur le gaz et le diagnostic immobilier Le gaz Le contexte réglementaire La loi La norme NF P : Comment établir le rapport d intervention? Présentation du résultat de l intervention Conduite à tenir en cas d anomalie Conditions générales de réalisation : préparation de l intervention Obligations du donneur d ordre Obligations de l opérateur du diagnostic : compétences, équipements nécessaires Connaître le gaz Maîtriser la norme Savoir réaliser un diagnostic immobilier Rédiger un rapport de diagnostic Pour tous les diagnostiqueurs immobiliers Durée : 5 jours (35 heures) MAIT12 A p p l i c a t i o n d e l a n o r m e N F P JOUR 2 JOUR 3 Etude détaillée des points de contrôle : tuyauteries fixes, essais d étanchéité, organes de coupure, robinets de commande d appareils, accessoires GPL, le local JOUR 4 JOUR 5 Validation des connaissances par des exercices de mise en situation Validation des connaissances QCM Correction Etude détaillée des points de contrôle (suite) : ventilations, le chauffe-eau non raccordé, appareils étanches, conduits de fumée, conduit de raccordement, contrôle de fonctionnement des appareils Visites conjointes avec un contrôleur Qualigaz

35 MAîTRISER LA NORME NF P Toute la maîtrise du diagnostic immobilier 35 Etude détaillée des points de contrôle : Les tuyauteries fixes Essais d étanchéité Les appareils Connaître et maîtriser la norme Savoir réaliser un diagnostic immobilier Rédiger un rapport de diagnostic Pour tous les diagnostiqueurs immobiliers Durée : 4 jours (28 heures) PERF08 JOUR 2 Etude détaillée des points de contrôle : L alimentation en gaz des appareils L aménagement des locaux JOUR 3 Validation des connaissances Exercices sur base de photos : L évacuation des produits de combustion Fonctionnement des appareils Risques relatifs à une mauvaise combustion Validation des connaissances QCM Correction JOUR 4 Visites conjointes avec un contrôleur Qualigaz A p p l i c a t i o n d e l a n o r m e N F P

36 36 CONSOLIDATION DES ACQUIS EN DIAGNOSTIC GAZ (SELON LA NORME NF P ) Tout revoir A p p l i c a t o n d e l a n o r m e N F P Cette journée est entièrement à la carte. Les stagiaires déterminent les points qu ils souhaitent voir ou revoir. Les apports théoriques sont déterminés par les participants parmi les thèmes suivants : La tuyauterie fixe Le raccordement en gaz des appareils La ventilation de locaux La combustion Les organes de coupure Le local Le matériel et les essais de fonctionnement des appareils Revoir les fondamentaux Pour tous les diagnostiqueurs immobiliers Durée : 1 jour (7 heures) PERF10

37 FORMATIONS CHAUFFERIES 37 La conformité en collectif pages 38 à 42 NOUVEAU Réaliser l autocontrôle des chaufferies gaz Les mini-chaufferies d immeubles d habitation Les chaufferies d immeubles d habitation Réglementation relative aux chaufferies et mini-chaufferies d immeubles d habitation F o r m a t i o n s c h a u f f e r i e s

38 38 NOUVEAU RéALISER L AUTOCONTRôLE DES CHAUFFERIES GAZ Tout savoir sur l autocontrôle des chaufferies Maitriser les points de contrôle et le référentiel Effectuer l autocontrôle des installations à l aide de la fiche QUALIGAZ Chaufferie Pour tous les plombiers chauffagistes Présentation de Qualigaz Le référentiel de contrôle Le branchement Les tuyauteries fixes Les passages de canalisations Les organes de coupure Les éléments de sécurité Les robinets de commande L alimentation en gaz des générateurs Le certificat de conformité Exercices de validation sur la fiche QUALIGAZ Chaufferie Bilan et synthèse de la formation Durée : 1 jour (7 heures) PERF14 L a c o n f o r m i t é e n c o l l e c t i f Info + de Qualigaz L alimentation en gaz des Chaufferies L alimentation en gaz des chaufferies situées en immeuble neuf doit être réalisée selon les conditions suivantes : par un branchement individuel par un branchement collectif comportant une dérivation (avant le point de pénétration de l immeuble) par alimentation directe sur un ou plusieurs récipients GPL

Un réseau commercial à votre écoute!

Un réseau commercial à votre écoute! Un réseau commercial à votre écoute! JDes J sessions de formation sur l ensemble du territoire français JDes J équipes en région pour vous conseiller et vous accompagner dans vos choix JUne J capacité

Plus en détail

Un réseau commercial à votre écoute!

Un réseau commercial à votre écoute! ÉDITO Un réseau commercial à votre écoute! Depuis de nombreuses années, Qualigaz est présent afin de vous offrir le meilleur accompagnement au quotidien. Chaque année, nous enrichissons notre gamme de

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment)

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) FORMATION TECHNICIEN EN DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) Tél : 06 01 744 2 33 http:/ /www.

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L expérience de Quali au service de tous les professionnels du Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L outil idéal des responsables Gaz pour préparer leurs contrôles

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air

Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Fiche formation Chauffage domestique au bois - Appareils indépendants plateforme technique - Qualibois air - N : 11254 -

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective SOLAIRE THERMIQUE Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective OBJECTIFS - Connaître le principe de fonctionnement d'une installation individuel CESI - Maitriser le principe de fonctionnement

Plus en détail

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements

Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Remplacement des chaudières dans les immeubles d appartements Xavier Kuborn 7 octobre 2014 Avec le support de la guidance technologique éco-construction et développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Energies traditionnelles Energies renouvelables Efficacité énergétique Développement durable Sécurité www.coprotec.net Formations Energies, Génie thermique et technologies innovantes

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Prévention des intoxications Entretien des chaudières

Prévention des intoxications Entretien des chaudières Journée Information «Monoxyde de Carbone» 18 juin 2012 Clermont-Ferrand Prévention des intoxications Entretien des chaudières Textes réglementaires et pratiques des professionnels Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail

Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz

Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz Le rapport établi par l'opérateur de diagnostic doit comporter au minimum les informations ci-après. A. - Désignation du ou des

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : AFNOR NF P 45-500 09 h 00 01 h 45 La présente

Plus en détail

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension)

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Fiche d application : Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Date Elaboration de la fiche Version 8 juillet 2013 1 Préambule Cette fiche d application précise les modalités de prise en compte

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion?

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Yoan Gué Vianney Bucher Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Collectif individualisé Chaufferie gaz condensation Chaufferie fioul condensation

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION Ensemble pour partager nos compétences CFORMATION14 LA FORMATION NICOLL 3 ORGANISATION DES STAGES 4 INFOS PRATIQUES 6 MODALITÉS D INSCRIPTION 8 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 0 ans, CEGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 0 Avec cette nouvelle édition, CEGIBAT a la

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Etre capable de réaliser les diagnostics techniques : Amiante, plomb, termites, gaz, performance énergétique,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Dossier technique. Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw

Dossier technique. Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw Dossier technique Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw 1 Dossier technique Entretien annuel des chaudières biomasses 4 à 400 kw Le décret (n 2009-649 du 9 juin 2009) oblige l occupant

Plus en détail

600 HT DU 15 AVRIL AU 30 JUIN 2012 FIOUL FINANCEMENT AUX CONDITIONS AVANTAGEUSES AVEC NOTRE PARTENAIRE

600 HT DU 15 AVRIL AU 30 JUIN 2012 FIOUL FINANCEMENT AUX CONDITIONS AVANTAGEUSES AVEC NOTRE PARTENAIRE DU 15 AVRIL AU 30 JUIN 2012 Avec les chaudières fioul sol à condensation et Wingo FIOUL 600 HT DE REMISE POUR L ACHAT D UNE CHAUDIÈRE FIOUL SOL À CONDENSATION * FINANCEMENT AUX CONDITIONS AVANTAGEUSES

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel Notice de sécurité de votre installation au gaz naturel 1 Sommaire 2 3 Le gaz naturel, une énergie d avenir 05 Le gaz naturel. Faire bon usage du gaz naturel 07 Description générale de l installation du

Plus en détail

Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1

Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1 Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1 La réglementation Chauffage PEB en Région de Bruxelles Capitale: aujourd hui et demain Helpdesk Chauffage PEB /EPB Verwarming 03/10/2013 2 Agenda Introduction

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail