Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr"

Transcription

1 Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 0 ans, CEGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 0 Avec cette nouvelle édition, CEGIBAT a la volonté de mettre à votre disposition la dernière version de l arrêté du août 9. 9 é Édition 0 Cet arrêté, qui définit les règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d hydrocarbures liquéfiés situés à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances, a été modifié par l arrêté du avril 0 paru au Journal officiel le mai 0. L arrêté du août 9 est le texte de référence pour la réalisation des installations de gaz pour les bâtiments d habitation. Ce guide sera donc pour vous l outil indispensable pour réaliser des installations de gaz sécurisées. L équipe CEGIBAT Cegibat met à votre disposition Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires Réglementation gaz Un site internet sur lequel vous trouverez des informations remises à jour en continu ainsi que l accès à notre librairie. en habitat collectif Une revue d informations pour les acteurs de l énergie du bâtiment. vecteurgaz GrDF - rue Condorcet Paris - Société Anonyme au capital de euros - CEGIBAT l information technique et réglementaire sur le gaz naturel et l efficacité énergétique du bâtiment, rue Marius Aufan 9 Levallois Perret Téléphone : * (, TTC/appel + 0, TTC/min + coût de l appel depuis un téléphone mobile) ISBN ,0 TTC Architectes I Bureaux d études I Bureaux de contrôle I Installateurs I Maîtres d ouvrage I Sociétés de maintenance I Maîtres d ouvrage I Sociétés de maintenance

2 . Les étapes successives, de la conception à la réception Ce schéma présente les principaux textes auxquels le concepteur d une installation neuve doit se référer. Réglementation gaz Étapes à suivre Autres réglementations Classification du bâtiment Protection contre l incendie, page Page Pages à Pages 8 à Choix d une solution individuelle/ collective Réglementation thermique Conception de la solution gaz alimentation en gaz solutions individuelles (couleur verte) solutions collectives (couleur rouge) Caractéristiques thermiques des bâtiments Solutions techniques systèmes au gaz Régulation des installations de chauffage Arrêté du.0.00 et son rectificatif Attestations de prise en compte de la réglementation thermique Arrêté du.0.0 Dimensionnement des équipements émetteurs eau chaude sanitaire réseaux production chauffage et ECS Besoins de chauffage : Norme NF EN 8 Page Pages 0 et Choix des appareils Acoustique : Arrêté du Décret : du.08.0 Installation raccordement électrique Electricité : NF C-00 Page Page 0 Essais hydrauliques équilibrage gaz PV COPREC Page Page 0 Contrôle auto-contrôle Documentation conformité gaz Mise en gaz Règles générales : Repérage des équipements et matériels mis en oeuvre NF X08-00 de février 98 Mise en service traitement préventif du réseau chauffage Recommandations SNEC Réception/Mise en main Page Page 0 Contrat d entretien

3 Le classement par famille de la réglementation incendie L arrêté relatif à la protection contre l incendie des bâtiments d habitation (arrêté du janvier 98 modifié - Articles et ) classe les bâtiments d habitation collectifs suivant leur hauteur et leur nature : e Famille Habitations collectives : R + (niveau maximum) La e famille comprend les habitations collectives comportant au plus étages sur rez-de-chaussée maximum, répondant à deux conditions : si le plancher bas du logement le plus haut est à plus de 8 m, l escalier doit être encloisonné. si un logement du e étage est en duplex, il doit comporter au moins une pièce principale et un accès au niveau du e étage. e Famille H 8 mètres + conditions Pour la e famille bâtiments d habitation dont le plancher bas le plus haut est compris entre 8 et 8 m au-dessus du sol, accessible aux engins de service de secours. Le classement en A dépend de trois conditions : pas plus de étages, sur rez-de-chaussée, m maximum entre une porte palière et l accès à un escalier, l accès aux escaliers débouchant sur une voie accessible aux engins de secours munis d une échelle. e Famille B H 8 mètres + conditions Lorsqu une des conditions n est pas satisfaite, l immeuble est classé en e famille B. Les bâtiments neufs d habitation plus hauts sont maintenant exceptionnels. Ils sont classés dans familles : e famille lorsque le plancher bas du logement le plus haut est compris entre 8 et 0 m au-dessus du sol accessible aux engins de secours. et IGH s ils contiennent des locaux autres que d habitation ou sont plus hauts.

4 D D E. Alimentation en gaz naturel : B des solutions individuelles ou collectives Partie I B C D A Organes de coupure et détendeurs-régulateurs Coupure et détente générales - Arrêté du modifié, articles. et - NF DTU. P - NF DTU. P Coupure et détente individuelles - Arrêté du modifié, article. - Article 0 du même arrêté (0.08.9) - NF DTU. P - NF DTU. P - NF DTU. P 9 Conditions générales d emploi et d installation des tuyauteries - Arrêté du modifié, articles et - Arrêté du modifié - Arrêté du modifié - NF DTU. P - Arrêté du.0.98 modifié, articles 0 à - NF DTU. P - NF DTU. P - Prescriptions du distributeur : guide de construction des ouvrages gaz (REAL 00) - ATG B.00 A Compteurs Installation des compteurs - NF DTU. P - NF DTU. P 8 - NF DTU. P Conduites montantes (CM) et gaines Ventouse horizontale - Arrêté du modifié, article 8 - NF DTU. P B Conduit CE/CEp - Arrêté du modifié, article 8 - Avis technique systèmes CE/CEp (conduits collectifs pour chaudières étanches) - Cahier des Prescriptions Techniques communes (CPT n 0.V) - NF DTU. P et C VMC - GAZ - Arrêté du.0.99, article 9 - Arrêté du modifié, Article 8 - Arrêté du.0.98 modifié - Arrêté du.0.98 modifié - Arrêté du.0.98 modifié, titre IV, chapitre III, section - Arrêté du Décret n 008- du Décision du NF DTU 8. P -- Solutions individuelles Solutions Collectives

5 D Partie II B E B D F E E B Tige-cuisine - Arrêté du modifié, articles et. - NF DTU. P Conduites d immeuble (CI) Ventouse à conduits séparés - Arrêté du.0.98 modifié, article - Instruction du.0.98 modifiée - NF DTU. P - Prescriptions du distributeur : guide de construction des ouvrages gaz (REAL 00) E - Arrêté du modifié, article 8 - Cahier des Prescriptions Techniques communes n 9 - NF DTU. P Local technique et tiges après compteurs - Arrêté du.0.98 modifié, article - Arrêté du modifié, article. - NF DTU. P - NF DTU. P 8 - NF DTU. P 9 D Ventouse verticale - Arrêté du modifié, article 8 - NF DTU. P - Cahier des Prescriptions Techniques communes (CPT n 9) F évacuation des produits de combustion - Arrêté du Arrêté du modifié, article 8 - NF DTU. - Règlement sanitaire départemental, articles et - NF DTU. P

6 . Solutions individuelles : parties privatives et chaudière Partie I Ventilation des locaux - Arrêté du.0.98 modifié - NF DTU 8. Ventilation et aération (selon le type d appareils) Ventilation des locaux où fonctionnent des appareils à gaz : amenée d air et sortie d air - Arrêté du modifié, article - Règlement sanitaire départemental, article. - NF DTU. P 9 et P 0 Aération des locaux où fonctionnent des appareils à gaz : ouvrants - Arrêté du modifié, article Appareils Conformité aux normes - Arrêté du modifié, articles, et - Arrêté du modifié par l arrêté du (marquage CE) - Directive 009//CE du 0 novembre 009 «Appareils à gaz» Installation des appareils à gaz - Arrêté du modifié, article - NF DTU. P 9 - NF DTU. P - NF DTU. P Dispositions complémentaires concernant les appareils non raccordés - Arrêté du modifié, articles et - Arrêté du.0.98 modifié par l arrêté du NF DTU. P 0 Entretien des appareils à gaz - Arrêté du modifié, article 9 - Règlement sanitaire départemental, article. - NF X Arrêté du évacuation des produits de combustion (selon le type d appareils) - Arrêté du Arrêté du modifié, article 8 - Règlement sanitaire départemental, articles et - NF DTU. P - NF DTU. P - NF DTU. - NF DTU 8. P -- - NF DTU. P Alimentation en gaz Installations intérieures - NF DTU. P 9 Robinets de commande des appareils - Arrêté du modifié, article 0 - NF DTU. P et P 9 Tuyau d alimentation des appareils - Arrêté du modifié, article - NF DTU. P 9

7 Partie II Coupure individuelle et compteur Coupure individuelle - Arrêté du modifié, article. - NF DTU. P - NF DTU. P 9 Compteur - NF DTU. P - NF DTU. P 8 Gaine pour conduite montante - Arrêté du.0.98 modifié, articles 0 à - NF DTU. P - Prescriptions du distributeur : guide de construction des ouvrages gaz (REAL 00) Conditions générales d emploi et d installation des tuyauteries - Arrêté du modifié, articles et - Arrêté du modifié - Arrêté du modifié - NF DTU. P Principaux types d appareils individuels A : non raccordé (cuisinière, chauffe-eau,...) B : chaudière raccordée - type B, avec coupe-tirage - type BBS, avec dispositif SPOTT - type B, appareil raccordé sans coupe-tirage (ventilateur en aval de la chambre de combustion) - type B, appareil raccordé sans coupe-tirage (ventilateur en amont de la chambre de combustion) - type BP, appareil de type B avec évacuation sous pression (pose selon avis technique). C : chaudière étanche - type C, terminal horizontal - type C, terminal vertical - type C, pour CE ou CEp conduits sous avis technique - type C, conduits séparés, conduits sous avis technique Essais gaz - Arrêté du modifié, article 9 - NF DTU. P Certificat de conformité - Arrêté du modifié, article Contrôle des installations et fourniture du gaz - Arrêté du modifié, article Entretien - Règlement Sanitaire Départemental Type, article. - Arrêté du.08.9 modifié, article 9- - Arrêté du.0.98 modifié, (VMC-gaz).

8 Solutions collectives : règles générales. Solutions collectives : règles générales Implantation de la chaufferie Implantation de la chaufferie Texte de référence CCH ATG. Mini-chaufferie Arrêté du.0.8 Arrêté du.0.8 Arrêté du.0.8 Chaufferie Texte additionnel P < 0 kw 0 kw < P < 000 kw Arrêté 000 du kw.0.9 < P < 000 Arrêté kw du.0.9 P > 000 kw Texte Position de référence CCH ATG C.. Arrêté du.0.98 Arrêté du.0.98 Arrêté du.0.98 Texte Terrasse additionnel Arrêté du ().0.99 Non Arrêté du.0.99 Position Dernier niveau/combles () Non Etage courant Terrasse Non () Non Non RDC Non Non Dernier niveau/ combles Sous-sol Non () Non Non Etage Parking courant Non Non Non Non Extérieur ( - de 0 m) RDC Non Non Extérieur ( + de 0 m) Sous-sol Non Non Parking () Voir conditions spécifiques dans les textes. Non Non P = puissance utile. Extérieur ( - de 0 m) Extérieur ( + de 0 m) () Voir conditions spécifiques dans les textes. P = puissance utile. Accès Mini-chaufferie Caractéristiques du local Dimensions Parois Mini-chaufferie P < 0 kw Caractéristiques du local Accès Dimensions Parois P < 0 kw 0 kw < P < 000 kw 000 kw < P < 000 kw P > 000 kw Mini-chaufferie Chaufferie CCH ATG P < 0 kw 0 kw < P < 000 kw 000 kw < P < 000 kw P > 000 kw C.., chapitre Article Article Article.0.98, article.0.99, CCH ATG C..,.0.98, et.0.99*, point de l annexe I chapitre CCH ATG.0.8, article Articles et C.., chapitre DTU., Article. point Articles de l annexe et 8 I Article.0.98, articles.0.99, CCH ATG C..,.0.98, articles et 8 CCH ATG.0.8 et et.0.99*,.0.9 point de l annexe I chapitre DTU., article. C.., chapitre Article point Article de l annexe I Article CCH ATG C.., chapitre 0 kw < P < 000 kw 000 kw < P < 000 kw P > 000 kw.0.98, article Chaufferie Chaufferie.0.98, article et.0.99*, point de l annexe I Exemple d implantation pour une mini-chaufferie Exemple d implantation pour une mini-chaufferie.0.99, point de l annexe I LEXIQUE La puissance calorifique totale : Elle représente la somme des puissances des chaudières installées dans une mini-chaufferie ou chaufferie. Mini-chaufferie : Terme employé pour les installations de gaz de puissance calorifique totale inférieure ou égale à 8 kw, soit l équivalent de 0 kw de puissance utile (ce qui correspond environ à un immeuble de logements). Chaufferie : Terme réservé aux chaufferies dont la puissance calorifique totale est supérieure à 8 kw, ou 0 kw de puissance utile. * Il y a application simultanée de dispositions de plusieurs textes réglementaires. Dans l hypothèse ou l application concomitante de plusieurs textes réglementaires impose des exigences différentes il y a lieu d appliquer la plus contraignante. Exemple : a = 0,90 m b = 0,90 m d = 0,8 m => L =, m =,0 m 8

9 Taille indicative d une chaufferie (à affiner selon les choix techniques) La surface définie sera la résultante de multiples composantes, parmi lesquelles on retiendra le nombre de logements, le niveau de confort recherché dans la production d eau chaude sanitaire, les choix techniques (nombre et type de générateurs, chaufferies composées ou non, etc). De plus, certaines dispositions sont nécessaires en termes de dégagement autour des matériels afin d assurer sans difficulté l exploitation et l entretien des installations. Chaudière classique Chaudière à condensation Références réglementaires pour la mise en œuvre Les pages 0 et détaillent les spécifications liées à l énergie gaz. Les références suivantes concernent des aspects complémentaires de la conception d une chaufferie. Principaux équipements Texte de référence Circuits et matériels électriques éclairage Moyens de lutte contre l incendie Sol du local et évacuation des écoulements Mini-chaufferie Chaufferie Arrêté du.0.99 CCH ATG C.., Arrêté du.0.98, (Annexe I) CCH ATG C.., chapitre 8 CCH ATG C.., chapitre 8 CCH ATG C.., chapitre 0 CCH ATG C.., chapitre 9 Articles,, Points.,.,.,. Normes NF C-00 Spécifications ATG B.. article.. Articles, Point. NF C-00 Articles, 0 Point. Articles 9, Points.,.9,. et. Acoustique Arrêté du , article Décret du Arrêté du..00 Arrêté du.0.98, article Arrêté du Arrêté du.0.99 Exigences pour une chaufferie Limitation du bruit de voisinage Modalités de mesurage Chaufferie Installations soumises à déclaration Installations soumises à autorisation Spécifications ATG B.. article.. niveau sonore des postes et blocs de détente Essais réseaux hydrauliques - COPREC () «Prestation PV», Cahier du Moniteur n 9 du Traitement de l eau chauffage - Circuit à température inférieure à 00 C, SNEC () et CNHTP (), 98. () Comité Interprofessionnel Prévention et Contrôle Technique. () Syndicat National de l Exploitation Climatique et de la Maintenance. () Chambre Syndicale Nationale des Entreprises et Industries de l Hygiène Publique. 9

10 . Solutions collectives : production centralisée Mini-chaufferie : puissance calorifique totale 8 kw Conduites d alimentation en gaz Prescriptions générales - Cahier des charges ATG, C.., chapitre. - NF DTU. P 0 Prescriptions particulières - Cahier des charges ATG, C.., chapitre. - NF DTU. P 0 Alimentation en gaz des appareils Organes de coupure des appareils - Arrêté du modifié, article 0 Tuyau d alimentation en gaz des appareils - Cahier des charges ATG C.., chapitre. - Cahier des charges ATG C.., chapitre. Ventilation Générateurs et équipements de chauffe - Arrêté du modifié (marquage CE) - Directive 009//CE du 0 novembre 009 «Appareils à gaz» CHAUFFERIE ET MINI-CHAUFFERIE Essais gaz - Arrêté du modifié, article 9 - NF DTU. P. Certificat de conformité - Arrêté du modifié, article Contrôle des installations et fourniture du gaz - Arrêté du modifié, article Entretien - Règlement Sanitaire Départemental Type, article. - Arrêté du modifié, article 9- évacuation des produits de combustion - Arrêté du Arrêté du modifié, article 8 - Cahier des charges ATG C.., article. - NF DTU. - NF DTU. P, P La cahier des charges C.. est rendu d application obligatoire suite à l arrêté du octobre 00 modifiant l arrêté du.08.9 (article bis). 0

11 Chaufferie : puissance calorifique totale > 8 kw () Alimentation Conduites Ventilation en gaz des d alimentation Arrêté du.0.8, en gaz Prescriptions générales appareils Organe de coupure Articles et Arrêté du.0.8, des appareils Arrêté du 0.0. (), DTU., Prescriptions générales Article Organes DTU de., coupure chapitre. - Arrêté du.0.98, Chapitres articles. et et.8 Arrêté du.0.8, - Arrêté du.0.98, article Arrêté du modifié, des appareils Tuyau d alimentation Articles - 8 DTU et 9,., chapitres. et.8 Articles,, (sauf.) en gaz des appareils - Arrêté du modifié, - DTU., chapitre. et 8.IA à 8.ID Règlement - Réglement sanitaire sanitaire départemental, Arrêté du modifié, Articles,, (sauf.) et départemental, Article. NF 8.I.A DTU. P. Tuyau d alimentation Article 8.III en gaz des article. NF DTU. P. DTU., chapitre. à 8.I.D appareilsdtu., chapitre. NF DTU. - NF DTU. P - Arrêté du modifié, article 8.III - NF DTU. P Prescriptions particulières - Arrêté du modifié, article 8.I.E à 8.I.G - NF DTU. P 0 Coupures générale et individuelle - Arrêté du modifié, articles 8.I, et - NF DTU. P Détente/Comptage - Arrêté du modifié, article 8.II - Spécification ATG B.- Prescriptions particulières Arrêté du modifié, Article 8.IE à 8.IG Coupures générale et individuelle Arrêté du modifié, Articles 8.I, et NF DTU. P. Détente/Comptage Arrêté du modifié, Article 8.II Spécification ATG B.- - DTU., chapitre. - NF DTU. P 0 évacuation des produits de combustion - Arrêté du (), - Arrêté du Arrêté.0.98, du.08.9 articles modifié 8 et 9, - Règlement (marquage sanitaire CE) départemental, article. DTU., chapitre. - DTU., chapitre. - NF DTU. Générateurs et équipements de chauffe - Arrêté du modifié (marquage CE) - Directive 009//CE du 0 novembre 009 «Appareils à gaz» - DTU., chapitre. - Arrêté du relatif au contrôle des chaudières dont la puissance nominale est supérieure à 00 kilowatts et inférieure à 0 mégawatts. () Pour les chaufferies de puissance MW < P < 0 MW, les dispositions de l arrêté du.0.9 modifié viennent compléter les textes cités. () Avertissement : bien que l arrêté du soit abrogé depuis le mars 000, le présent document continue à y faire référence. En effet, en l absence de règles et dans l attente de la publication d un nouveau texte réglementaire, on peut toujours s inspirer des dispositions de cet arrêté.

12 . Solutions collectives : production centralisée chauffage individuel centralisé (CIC) Partie I rais de chauffage u rais d ECS du 9.0. it Chaude Sanitaire recyclage Mini-chaufferie et chaufferie Module Thermique Mini-chaufferie d'appartement (MTA) - Voir page 0 Prescriptions : Respect des spécifications techniques du constructeur Chaufferie - Voir page Raccordement électrique du MTA : - soit sur un tableau d'abonné - soit Conduite depuis l'installation montante électrique des services généraux (CM) cuisine it NF C-00 Chaude Chauffage - Spécifications ATG DTU B.00, 0. ATG B. UTE C- et ATG B. Sectionneur plombable - NF DTU. P IP - NF DTU. P - Arrêté du.08.9 modifié, article.c Prescriptions distributeur : - Largeur de la gaine gaz - à logements : 0,0 L 0,0 m - à 0 logements : 0,0 L 0,0 m Pose de compteurs obligatoire. Répartition des frais de chauffage Production collective - Décret n 0- du avril 0 et distribution - Arrêté du août 0 individuelle d ECS Répartition Gaine technique Distribution collectivedes frais d ECS palière Prescriptions : Prescriptions : - Décret n -9 - Distance gaine-points de puisage Prescriptions : Isolation 0 classe m, du 9.0. Desserte sinon gaine maxi en logements logement. RT 00 : arrêté du Arrêté du.08. Dimensions Température L x l : Calorifugeage : DTU.0 - Chauffage + ECS : - Arrêté du.0.98, article Robinet d'équilibrage : 0,90 x 0, m NF P Chauffage Production seul : : T 0 C - 0,0 Distribution x 0, m : C < T < 0 C Si - téléreport Bouclage : ΔT < K Circuit Eau Chaude Sanitaire Prévoir - Point un de fourreau puisage : C < T < 0 C avec recyclage Ø mm en traversée de plancher. Mini-chaufferie Voir page 0 Chaufferie Voir page Circuit Eau Chaude Chauffage

13 8 Partie II Régulation individuelle Prescriptions : - Tous les radiateurs équipés de robinet thermostatique, sauf celui placé dans la pièce du thermostat d ambiance (TA). TA à, m du sol. Distribution individuelle Prescriptions : Apparent : Calorifugeage obligatoire en partie commune Enrobé : - Tube PER ou cuivre sous fourreau (Cahier 808-V du CSTB novembre 0) - Tube cuivre pré-isolé Monotube : radiateurs maxi, sinon branches équilibrées Plancher chauffant : Dimensionné pour température de départ = 0 C - NF DTU. Distribution collective Prescriptions : - Isolation classe (aucune valeur limite de classe d isolation thermique du réseau de chauffage n est imposée dans la RT 0) - Calorifugeage : DTU.0 Gaine technique palière Prescriptions : Desserte maxi logements Dimensions L x l : - Chauffage + ECS : 0,90 x 0, m - Chauffage seul : 0,0 x 0, m Si téléreport : - Prévoir un fourreau Ø mm 8 Module Thermique d Appartement (MTA) Prescriptions : Respect des spécifications techniques du constructeur Raccordement électrique du MTA : - soit sur un tableau d abonné - soit depuis l installation électrique des services généraux - NF C-00 - NF P UTE C- F - Sectionneur plombable IP Circuit Eau Chaude Sanitaire avec recyclage Circuit Eau Chaude Chauffage

14 . Intitulés des principaux textes réglementaires et normatifs (au ) Arrêté du.0.99 Arrêté du abrogé (J.O. du ) relatif aux conduits de fumée desservant les logements. (J.O. du ) relatif à l environnement et à l exploitation des installations thermiques en vue de réduire la pollution atmosphérique et d économiser l énergie, modifié par l arrêté du (J.O. du.0.99). Circulaire du (En l absence de règles et dans l attente de la publication d un nouveau texte réglementaire, on peut toujours 8..9 modifié s inspirer des dispositions de cet arrêté.) relatif à l application de l arrêté du 0 juin 9. Arrêté du modifié Arrêté du.0.98 modifié (J.O. du.08.9) relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d hydrocarbures liquéfiés situées à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances, modifié par les arrêtés du..99 (J.O. du 9..99), du (J.O. du 0..99), du (J.O. du ), du.0.99 (J.O. du ), du (J.O. du.0.99), du..99 (J.O. du 0..99), du (J.O. du ), du (J.O. du ), du (J.O ), du (J.O. du ) et du.0.0 (J.O. du 0.0.0). (J.O. du.0.98) relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d habitation, de bureaux ou recevant du public. Arrêté du (J.O. du ) relatif à l attribution de l attestation d aptitude concernant les installations de gaz, modifié situées à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances, modifié par l arrêté du (J.O. du ) et du.0.00 (J.O. du 0..00). Arrêté du.0.98 (J.O. du.0.98) relatif à l aération des logements, modifié par l arrêté du modifié (J.O. du..98). Arrêté du.0.98 Arrêté du.0.98 Circulaire du ministère du Redéploiement Industriel et du Commerce Extérieur du.0.98 (J.O. du.0.98) relatif à la vérification et à l entretien des installations collectives de ventilation mécanique contrôlée gaz, modifié par l arrêté du (J.O. du ). (J.O. du.0.98) relatif aux chauffe-eau instantanés à gaz ou à hydrocarbures liquéfiés, modifié par l arrêté du (J.O. du.08.99). (J.O. du.0.98) relative à la sécurité des installations de gaz combustible. Arrêté du.0.98 (J.O. du ) relatif à la protection contre l incendie des bâtiments d habitation, modifié par les modifié arrêtés du (J.O. du ), et du (J.O. du ). Circulaire du ministère du Redéploiement Industriel et du Commerce Extérieur du.0.98 (B.O. n 0-8/) relative à la sécurité collective des installations de ventilation mécanique contrôlée-gaz et portant envoi d un cahier des charges. Instruction du.0.98 (J.O. du ) relative aux prescriptions applicables aux conduites de gaz naturel traversant modifiée les parcs de stationnement annexes des bâtiments d habitation modifiée par l instruction du (B.O. du ). Arrêté du modifié Décision du.0.99 (J.O. du ) relatif à la sécurité collective des installations nouvelles de ventilation mécanique contrôlée auxquelles sont raccordés des appareils utilisant le gaz combustible ou les hydrocarbures liquéfiés, modifié par les arrêtés du..998 art., (J.O. du.0.999), du..998 art., (J.O. du.0.999). (J.O. du ) relative à la sécurité collective des installations nouvelles de VMC gaz. Arrêté du (J.O. du.09.99) relatif à l application de la directive n 90-9 CEE relative aux appareils à gaz, modifié modifié par l arrêté du (J.O. du ). Décret n 008- du..008 (J.O. du ) relatif à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone.

15 Arrêté du (J.O. du ) portant codification des règles de conformité des matériels à gaz aux normes les concernant. modifié Modifié par les arrêtés du (J.O. du ), du (J.O. du.09.00), du (J.O. du.09.00), du..00 (J.O du..00), du (J.O du ), du.0.00 (J.O du ), du.0.0 (J.O du 0.0.0), du.09.0 (J.O. du.0.0), du (J.O du 0.0.0). Arrêté du.0.99 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l environnement soumises à déclaration modifié sous la rubrique n 90 (combustion), modifié par les arrêtés du (J.O. du ), du (J.O. du.08.00), du (J.O. du..008), du (J.O. du ), du.08.0 (J.O. du ). Arrêté du.0.00 Arrêté du.0.0 Arrêté du Décret au Arrêté du Règlement Sanitaire Départemental : Type (RSDT) et son rectificatif relatifs aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments. relatif aux attestations de prise en compte de la réglementation thermique et de réalisation d une étude de faisabilité relative aux approvisionnements en énergie pour les bâtiments neufs ou les parties nouvelles de bâtiments. relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d habitation. relatif à la lettre contre les bruits de voisinage et modifiant le code de la Santé publique. relatif au mesurage des bruits. Titre II, locaux d habitation et assimilés. Norme NF DTU. relative aux installations de gaz dans les locaux d habitation (juin 00). NF DTU. relative aux travaux de fumisterie - février 00 ainsi que les amendements P/A (décembre 0), P/A (décembre 0) et P/A (décembre 0). DTU. relatif aux prescriptions techniques concernant les chaufferies au gaz et aux hydrocarbures liquéfiés de février 99 avec additifs n de décembre 9, n de septembre 98 (chapitre I) et additif/modificatif n de novembre 99. NF DTU 8. DTU. relative aux installations de ventilation mécanique de juin 0. Celle-ci annule et remplace les DTU 8. (99) et 8. (99) qui traitaient respectivement des règles de conception/dimensionnement des VMC et des règles d exécution de ces mêmes installations. relative à l exécution de planchers chauffants à eau chaude. Norme NF X0-00 relative au contrat d abonnement pour l entretien des chaudières à usage domestique utilisant les combustibles gazeux - Novembre 00 Présentation des écrits. Guide de Diagnostic relatif aux SYNASAV - Direction de la Recherche de Gaz de France - décembre 00. et de Maintenance des Installations de VMC gaz Dispositif de Sécurité relatif aux règles interprofessionnelles - COPREC - Direction de la Recherche de Gaz de France - janvier 99, réédité en Collective - VMC gaz décembre 00. Spécifications relatives à la conception, construction et installation des blocs et des postes de détente alimentant une ATG B.. chaufferie. Décision ministérielle n 9 du décembre 99. La présente spécification se substitue aux dispositions du chapitre du DTU. ainsi qu à ses additifs n (décembre 9) et (septembre 98). Cahier des charges relatif aux mini-chaufferies. Décision ministérielle n 9 du 8 avril 99. C... Cahier des charges kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable pour le gaz dans les bâtiments avec une pression de service inferieure ou égale CCH 00-0 a 0, bar (kits «plt»)..

16 Textes officiels, DTU et normes sont disponibles auprès de : Direction des journaux officiels, rue Desaix, Paris Cedex Tél. : Les DTU sont disponibles au : Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) 8, avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne Marne la Vallée cedex Tél. : Les normes/dtu sont disponibles auprès de : AFNOR, avenue Francis de Pressensé 9 La Plaine Saint-Denis Cedex Tél. : Collection des Aide-mémoires Cegibat Réglementation gaz en maison équipée d une VMC -.CBT.0. Du DTU. à la NF DTU. Installation de gaz dans les locaux d habitation -.CBT.0. Ventilation et installation des hottes en cuisine gaz naturel -.CBT.0. Avertissement Cet ouvrage, réalisé par GrDF, ne constitue en aucun cas un document à caractère juridique ou réglementaire, mais doit être considéré comme un instrument de travail qui contient des informations et des recommandations. La mise en œuvre de ces recommandations n incombant en aucune manière à GrDF, sa responsabilité ne saurait être engagée sur ce point. Les textes réglementaires cités dans cet ouvrage peuvent être modifiés ou complétés après leur date d édition. Le lecteur est donc invité à suivre l actualité réglementaire du domaine concerné. Ce document ne peut être reproduit, adapté, traduit, en tout ou partie, ni être utilisé à des fins commerciales sans l autorisation écrite expresse de GrDF. GrDF - rue Condorcet Paris - Société Anonyme au capital de euros - RCS PARIS 8 Réf. :.CBT.0. - Dépôt légal : Octobre 0 Reproduction même partielle interdite. Cegibat l information technique et réglementaire sur le gaz naturel et l efficacité énergétique du bâtiment, rue Marius Aufan 9 Levallois Perret Téléphone : * (, TTC/appel + 0, TTC/min + coût de l appel depuis un téléphone mobile)

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 30 ans, EGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 201 1977 é Édition 201 Avec cette nouvelle

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Le diagnostic de performance énergétique / Page 2 L état d installation intérieure de gaz et d électricité / Page 4 1 ANALYSE

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Prescriptions techniques

Prescriptions techniques Prescriptions techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux canalisations et raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Avant-propos Guide de Diagnostic Qualigaz Guide de Diagnostic Qualigaz Additif 2013 au Guide DIAGNOSTIC GAZ 2010

Avant-propos Guide de Diagnostic Qualigaz Guide de Diagnostic Qualigaz Additif 2013 au Guide DIAGNOSTIC GAZ 2010 Avant-propos La norme NFP 45-500 est le document technique de référence pour la pratique des diagnostics d installations domestiques gaz dans le cadre de cession de biens immobiliers. Elle a été mise à

Plus en détail

Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires

Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Juin 2015 Sommaire GrDF 4 missions GrDF : un conseiller privilégié et un partenaire impliqué Au préalable La suppression des ouvrages existants Client Contacter

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus.

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus. CHAPITRE VI INSTALLATIONS AUX GAZ COMBUSTIBLES ET AUX HYDROCARBURES LIQUÉFIÉS Section V Aération et ventilation des locaux, évacuation de produits de la combustion Article GZ 20 Définitions 1. Appareil

Plus en détail

Règles d implantation des terminaux pour les appareils étanches (type C) utilisant des combustibles gazeux en chaufferie

Règles d implantation des terminaux pour les appareils étanches (type C) utilisant des combustibles gazeux en chaufferie 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com GDF SUEZ RÉFÉRENCE COULEUR Logotype avec signature F version cartouche Pantone

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3. Aide-mémoire. Résidentiel. Édition 2015

Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3. Aide-mémoire. Résidentiel. Édition 2015 Aide-mémoire Résidentiel Édition 2015 Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3 Architectes I Bureaux d études I Bureaux de contrôle I Installateurs I Maîtres d ouvrage

Plus en détail

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en

Plus en détail

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012)

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012) (p. 27-32 du CPT Label Promotelec Rénovation énergétique) Production électrique à accumulation Qu elle soit assurée par un ou plusieurs chauffe-eau électriques, la capacité totale minimale, en fonction

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion AVIS TECHNIQUE ARGB n 07/02 29-01-2008 Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion 1. Problématique Nous constatons

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

Sommaire 3 A LA UNE 4 LA VMC GAZ EN

Sommaire 3 A LA UNE 4 LA VMC GAZ EN Sommaire 3 A LA UNE 4 LA VMC GAZ EN COLLECTIF 6 TRAITEMENT DES DGI 7 LES AUTRES MODIFICATIONS 2 A la une INFO La mise en application prévue au 1er juin 2013 nécessitera la publication de son arrêté de

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : Projet d ARRÊTÉ relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel

FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE 30 FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel Fiche d opérations standardisée

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS d électricité Installation électrique Chauffage et rafraîchissement Réseaux de communication 8 PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

Ballon E.C.S. type 120/40

Ballon E.C.S. type 120/40 Notice technique Ballon E.C.S. type 120/40 Ballon E.C.S. type 120/40 Préparateur indépendant d eau chaude sanitaire (E.C.S.) à accumulation de hautes performances et de forte capacité. Ballon E.C.S. type

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 RUBRIQUE Réglementation Arrêté du 5 février 2013 NOR : ETLL1126574A Journal officiel du 14 mars 2013 OBJET Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

Mémento de. Thierry Gallauziaux David Fedullo. Les cahiers du bricolage Électricité. Chauffage Protection Communication

Mémento de. Thierry Gallauziaux David Fedullo. Les cahiers du bricolage Électricité. Chauffage Protection Communication Les cahiers du bricolage Électricité Thierry Gallauziaux David Fedullo Mémento de schémas électriques 2 Chauffage Protection Communication Mémento de SCHÉMAS ÉLECTRIQUES 2 Sommaire : Le chauffage à eau

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Remplacement des chaudières pour la Mairie, l école Roger Salengro et le Gymnase Raymond Joly, ainsi que le remplacement du générateur d air chaud au gymnase

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

Le chauffage par zone, la clef de votre bien-être

Le chauffage par zone, la clef de votre bien-être Moduzone Toujours à vos côtés Gestion Multizone Le chauffage par zone, la clef de votre bien-être Solutions RT 2012 Le concept Moduzone Moduzone, la clef de votre bien-être La gestion du chauffage zone

Plus en détail

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher :

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher : NOUVEAUTE RT2012 1/ Pour un bâtiment neuf si la surface de plancher du permis de construire ET la Srt est inférieur à 50m2 c est le RT existant éléments pas éléments qui s applique Rappel surface de plancher

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Equipement de protection Hygiène et sécurité Prévention Santé MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ 5 Square Pierre Béziat - 33150 CENON Bureau de Controle Girondin Tél. : 0556865656 Fax : 0556860832 Email : bureau-controlegirondin@wanadoo.fr Site web : Code NAF : 7120B N TVA : FR2941836588800027 N RCS

Plus en détail

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage COSTIC 21 novembre 2014 Camille PETITJEAN Les points d actualité au COSTIC Des études techniques (audits,

Plus en détail

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts (JORF n 253 du 31 octobre 2009) NOR : DEVE0918467A Vus Le ministre d Etat,

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense NOUVEAU Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ Générateur ECS Chaudagaz Écondense LES AVANTAGES L ÉCONOMIE D ÉNERGIE Rendement minimum 105 % PCI - l eau étant réchauffée à 65 C. NOTA : les valeurs

Plus en détail

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE»

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Conseil départemental de Paris INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Votre salle d attente est un lieu de votre cabinet dans lequel les patients, ou toute personne qui y passe, doivent avoir accès aux informations

Plus en détail

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ page 1/9 Un générateur de chaleur est constitué d une chaudière et d un brûleur. Sur le marché, il existe les chaudières atmosphériques où le brûleur fait partie intégrante de la chaudière. Dans le cas

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES Fiche explicative n FE01 Chaudières à combustible (type basse température àcondensation) Fiches d opérations standardisées concernées: Bâtiments résidentiels : BAR-TH-06 : Chaudière individuelle à condensation

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France Yannick LEMOIGNE CSTB Direction Technique Chef du Pôle Evaluations européennes, Certification et Développement

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il droit? Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Sommaire Contexte général Contexte réglementaire Méthodologie

Plus en détail

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI Copropriété : Décryptage du volet réglementaire Hicham LAHMIDI Audit énergétique d un immeuble ou d un groupe d immeubles en copropriété Décryptage du décret du 27 janvier 2012 et de l arrêté du 28 février

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 -

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Dans le cadre du programme régional PROMETHEE, la Région Languedoc-Roussillon et l ADEME peuvent

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Chaudières ecocompact. Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw

Chaudières ecocompact. Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw Chaudières ecocompact Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw Deux ecocompact... Vaillant monte en puissance! Les chaudières sol gaz condensation ecocompact existent en puissances

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel Permis de INFORMATIONS GÉNÉRALES Un permis de est la décision préalable de l'autorité administrative compétente (la Commune) d'autoriser, pour les petits logements individuels et les logements collectifs,

Plus en détail

VMC Gaz existante : certificats et attestation

VMC Gaz existante : certificats et attestation avril 2006 VMC Gaz existante : certificats et attestation Toutes les VMC Gaz en service doivent faire l'objet d'un contrat d'entretien écrit et conclu entre le gestionnaire de l'immeuble d'une société

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D INCENDIE ET DE PANIQUE dans les Etablissements Recevant du Public Nota : Conformément à l article R 123.22 du CCH et GE2 1 du règlement

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants Fiche d application RT ex : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 Première version de la fiche 1 6

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail