Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012."

Transcription

1 Solutions RT 2012 Répertoire de simulations en Maison Individuelle Solutions RT 2012 Toujours à vos côtés

2 Saunier Duval Toujours à vos côtés Répertoire de simulations régionales RT 2012 en Maison Individuelle Saunier Duval, toujours à vos côtés p 3 Nos solutions RT 2012 en Maison Individuelle Nos 3 solutions gaz p 4 Nos 3 solutions électriques p 7 La Réglementation Thermique 2012 p 10 Rappel des 3 grands principes de la RT 2012 et des exigences complémentaires Deux bâtis représentatifs p 12 Description des maisons utilisées pour la réalisation de l ensemble des simulations Des simulations rapides et faciles à consulter p 14 Toutes les astuces pour lire et comprendre rapidement les résultats des études Résultats des simulations Résultats pour la zone H1 p 16 Résultats pour la zone H2 p 28 Résultats pour la zone H3 p 44 Données d'entrée RT 2012 p 48 Toutes les données d'entrée des produits utilisées pour concevoir l ensemble des solutions 2

3 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 Saunier Duval, toujours à vos côtés Des supports dédiés à la RT Visitez notre site internet, un Espace PRO vous est dédié avec : Catalogue des solutions RT 2012 Retrouvez la description de toutes nos solutions RT 2012 pour la maison individuelle Le catalogue des solutions RT 2012 L outil d aide à la saisie RT 2012 Les brochures PRO Les notices d installation La schémathèque des solutions L actualité RT 2012 Guide d'intégration pour chaque solution Retrouvez toutes les informations techniques utiles pour l intégration des solutions dans la maison individuelle ainsi que les données d entrée pour les logiciels de calcul RT 2012 Avant-Vente : une équipe de conseillers techniques à votre service Vous conseille techniquement dans la réalisation d une étude RT 2012 en préconisant les solutions les plus performantes du point de vue réglementaire Vous facilite la vie avec des outils simples d utilisation, tels que les outils d aide au dimensionnement pompe à chaleur ou solaire ou d aide à la saisie RT 2012 L outil d aide à la saisie RT 2012 Saunier Duval Comment renseigner une solution Saunier Duval (chaudière, CESI, pompe à chaleur ) dans les logiciels d application de la RT 2012, Clima-Win, U21/U22 -Win ou Fauconnet visual TTH Cet outil d aide à la saisie vous permet d obtenir en quelques clics une fiche détaillée des valeurs de votre solution pour les différents champs RT > Rendez-vous sur l Espace PRO de pour le télécharger 3

4 Saunier Duval Les solutions gaz Les solutions gaz Découvrez la composition des solutions gaz RT 2012 testées et approuvées. 1 Le Chaudière à condensation Chauffe-Eau Solaire Individuel La solution compacte, économique et performante pour l atteinte des exigences de la RT Le associe une chaudière mixte à condensation (chauffage et ECS) à un ballon solaire monovalent (un seul échangeur) de 150 litres et un capteur d une surface supérieure à 2,35 m 2. La chaudière installée en série assure l appoint ECS seulement quand cela est nécessaire. LES AVANTAGES Pour vous et vos clients Solaire prêt à installer, prêt à fonctionner Chaudière fournie avec kit de raccordement solaire Différentes configurations ECS selon les besoins du client Jusqu à 70 % de la production ECS grâce à l énergie solaire * Design exclusif des produits Saunier Duval pour une intégration harmonieuse 1 1 Chaudière à condensation Chauffage eau chaude micro-accumulée Puissance sanitaire : 25 kw Aussi disponible en version 30 et 35 kw Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble Pour répondre à la RT 2012 : production d eau chaude : économique, compact et performant (ThemaPlus Condens 1 capteur) Produits performants pour les calculs RT 2012 Une solution RT 2012 pour toutes les régions Schéma de principe du * source ADEME 2 HelioPlan SRDV 2.3 Capteur vertical En intégration, sur toiture ou sur toit plat Aussi disponible en horizontal 5 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface de gestion du particulier pour le contrôle de la chaudière 3 Chauffe-eau solaire à vidange automatique Capacité : 150 litres CESI monovalent Régulation solaire intégrée Aussi disponible en 250 et 350 litres Eau de chauffage Eau chaude sanitaire 4 * voir page 51 Fluide solaire Eau froide

5 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT Chaudière à condensation pompe à chaleur La solution bi-énergie intelligente garantissant simplicité d installation et fonctionnement optimisé en énergie primaire, idéale en RT L alliance de l aérothermie pour la production chauffage et de la condensation pour la production d eau chaude sanitaire et l appoint chauffage, permet d obtenir un niveau de confort exceptionnel indépendamment des conditions extérieures. LES AVANTAGES Pour vous et vos clients Système unique parfaitement intégré à la maison Gestion intelligente qui garantit le confort chauffage et eau chaude sanitaire Exacontrol : interface permettant à l utilisateur de piloter le système complet Fonctionnement avec gaz naturel ou propane 5 Pour répondre à la RT 2012 : contribution des EnR à la supérieure à 5 (selon les configurations) Examaster : régulation du système en fonction de la consommation en énergie primaire des deux générateurs pour contribuer efficacement à l atteinte de la Pompe à chaleur : COP élevé et technologie Inverter 1 1 Chaudière à condensation Chauffage eau chaude micro-accumulée Puissance sanitaire : 25 kw Aussi disponible en version 30 et 35 kw 2 Examaster Régulation pompe à chaleur Boîtier de gestion de la PAC Interface pour le professionnel 3 Pompe à chaleur air / eau Puissance : 5,8 kw COP pivot de 4,2 Monobloc extérieur Technologie Inverter Module hydraulique Lien entre le circuit primaire et le circuit de chauffage Ballon tampon de 20 litres intégré 5 Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble 6 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface pour le particulier Schéma de principe de Eau de chauffage Eau chaude sanitaire * voir page 51 Eau glycolée 5

6 Saunier Duval Les solutions gaz 3 La solution compacte Chaudière à condensation Chauffe-Eau Avec sa facilité de mise en œuvre et ses performances, cette solution s impose comme une réponse simple aux exigences de la RT 2012 en maison individuelle. C est la solution Saunier Duval avec un système de chauffage totalement indépendant du système de production d eau chaude sanitaire. LES AVANTAGES Pour vous et vos clients De l eau chaude sanitaire en grande quantité Intégration harmonieuse et simplifiée grâce à des dimensions compactes Générateurs silencieux Simplicité d installation 3 Pour répondre à la RT 2012 de la RT 2012 : production d eau chaude Deux générateurs performants pour la RT 2012 Un système, une réponse performante pour toutes les régions Schéma de principe de la solution compacte 1 Thema Condens F AS Chaudière à condensation Chauffage seul Puissance chauffage : 12 kw Aussi disponible en version 25 kw 2 Chauffe-eau sur air extérieur Capacité de 300 litres COP pivot de 3,02 3 Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble 4 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface pour le particulier pour le contrôle de la chaudière Air Eau chaude sanitaire 6 * voir page 51 Eau chaude Eau froide

7 Saunier Duval Les solutions électriques Saunier Duval - Répertoire de simulations RT Les solutions électriques Découvrez la composition des solutions électriques RT 2012 testées et approuvées. La pompe à chaleur double service Pompe à chaleur préparateur ECS Une solution complète 100 % électrique pour contribuer à l atteinte des exigences de la RT 2012 dans les zones non desservies en gaz. Genia Air ECS apporte tout le confort nécessaire en toute tranquillité. Aucun résultat de calculs n est publié dans ce document sur cette solution car les logiciels utilisés pour la réalisation des calculs RT 2012 en janvier 2013 ne permettaient pas de la modéliser. Résultats disponibles courant 2013 en fonction de l intégration de cette solution dans les moteurs de calculs RT LES AVANTAGES Pour vous et vos clients Système alliant économies et performance Confort exceptionnel en chauffage et en eau chaude sanitaire Pompe à chaleur silencieuse avec un design exclusif Saunier Duval 5 Pour répondre à la RT 2012 de recours obligatoire aux EnR en maison individuelle : eau chaude sanitaire avec un système de production Générateur performant pour les calculs RT 2012 Faibles pertes thermiques du préparateur d eau chaude sanitaire Schéma de principe de la pompe à chaleur double service 1 Pompe à chaleur air / eau Puissance : 5,8 kw COP pivot de 4,2 Monobloc extérieur Technologie Inverter 2 Examaster Régulation pompe à chaleur Boîtier de gestion de la PAC Interface pour le professionnel 3 Ballon FE 300 SC Préparateur sanitaire de 300 litres Résistance électrique intégrée (3 kw) 4 Module hydraulique Lien entre le circuit primaire et le circuit de chauffage Ballon tampon de 20 litres Appoint électrique intégré (de 2 à 6 kw) 5 Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble 6 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface de gestion pour le particulier Eau de chauffage Eau chaude sanitaire * voir page 51 Eau glycolée Eau froide 7

8 Saunier Duval Les solutions électriques 2 La solution 100 % Pompe à chaleur Chauffe-Eau La performance de deux générateurs puisant leur énergie dans l air pour garantir tout le confort à vos clients. Une solution dédiée à la maison individuelle qui permet d atteindre facilement les exigences de la RT 2012 dans les zones non desservies en gaz. LES AVANTAGES Pour vous et vos clients pour une intégration harmonieuse Installation de la pompe à chaleur guidée et simplifiée grâce à l Examaster Un confort optimal avec une solution économique 5 Pour répondre à la RT 2012 de la RT 2012 : eau chaude sanitaire avec un système de production Deux générateurs performants pour les calculs RT 2012 Solution RT 2012 pour les zones non desservies en gaz Schéma de principe de la solution 100 % 1 Pompe à chaleur air / eau Puissance : 5,8 kw COP pivot de 4,2 Monobloc extérieur Technologie Inverter 4 Chauffe-eau sur air extérieur Capacité de 300 litres COP pivot de 3,02 Régulation et résistance électrique intégrées 2 Examaster Régulation pompe à chaleur Boîtier de gestion de la PAC Interface pour le professionnel 5 Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble 3 Module hydraulique Lien entre le circuit primaire et le circuit de chauffage Ballon tampon de 20 litres Appoint électrique intégré (de 2 à 6 kw) 6 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface de gestion pour le particulier Eau de chauffage Eau chaude sanitaire Eau froide 8 * voir page 51 Air Eau glycolée

9 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT La solution bi-énergie Pompe à chaleur Chauffe-Eau Solaire Individuel Une solution basée sur des générateurs indépendants fonctionnant avec des énergies s. Pour un logement confortable et tourné vers l environnement. LES AVANTAGES Pour vous et vos clients Système alliant performance solaire et pour une pose simplifiée Solution performante, écologique et silencieuse Pour répondre à la RT 2012 de la RT 2012 : eau chaude L assurance d atteindre toutes les exigences de la RT 2012 Tout le savoir-faire de Saunier Duval pour des performances uniques Solution RT 2012 pour les zones non desservies en gaz Pompe à chaleur air / eau Puissance : 5,8 kw COP pivot de 4,2 Monobloc extérieur Technologie Inverter 2 Examaster Régulation pompe à chaleur Boîtier de gestion de la PAC Interface pour le professionnel 3 Module hydraulique Lien entre le circuit primaire et le circuit de chauffage Ballon tampon de 20 litres Appoint électrique intégré (de 2 à 6 kw) 4 4 HelioSet Chauffe-eau solaire individuelle (électro-solaire) Capacité : 150, 250 ou 350 litres Régulation, pompe du circuit solaire et appoint électrique intégrés 5 Sonde extérieure radio Mini panneau solaire radio photovoltaïque : - pas de pile - pas de câble 6 Exacontrol E7R Thermostat d ambiance Interface de gestion du particulier pour le contrôle de la chaudière 6 Schéma de principe de la solution bi-énergie Eau de chauffage Eau chaude sanitaire Eau froide Eau glycolée * voir page 51 9

10 Saunier Duval La réglementation thermique La réglementation thermique 2012 * La RT 2012 repose sur 3 exigences de performance : 1 Le Bbio Le Besoin Bioclimatique du bâtiment Construire autrement : la RT 2012 impose une exigence d efficacité du bâti, le besoin bioclimatique (Bbio). Désormais, une maison individuelle doit être performante et confortable indépendamment des équipements utilisés. L objectif du coefficient Bbio est de mesurer la qualité de conception et de prendre en considération l orientation du bâtiment afin de déterminer les besoins en chauffage, en eau chaude sanitaire, en rafraîchissement et en éclairage de la maison. Un Bbio performant s obtient en optimisant la conception du bâtiment : en travaillant sur l orientation et la disposition des baies afin de favoriser les apports solaires en hiver tout en les limitant pour l été en privilégiant l éclairage naturel en prenant en compte l inertie pour le confort d été en limitant les déperditions thermiques Le niveau de conception minimum est appelé Bbio max, il varie selon les régions et la surface du bâtiment. 2 La La Consommation conventionnelle d énergie primaire Limiter la consommation énergétique : en plus de l optimisation du bâti (Bbio), la RT 2012 impose le recours à des équipements énergétiques performants afin de ne pas dépasser une consommation d énergie primaire () de 50 (en moyenne) en Maison Individuelle. La du projet doit toujours être inférieure à la max. La max est modulée selon plusieurs critères : la localisation géographique l altitude le type de bâtiment (maison individuelle, immeubles ) la surface des logements le volume d émission de gaz à effet de serre des énergies utilisées La max est modulée en fonction de la zone géographique. Ci-dessous le découpage des 8 zones définies par la RT H2a H2b H2c H1a H1c H2d H1b Source : Ministère de l Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement L atteinte de cette exigence repose essentiellement sur la mise en place d appareils de production de chauffage et d eau chaude sanitaire performants. ** Selon une étude réalisée par Altergis Ingénierie (en novembre 2012), pour une maison de 90 m 2 située à Clermont-Ferrand (63) avec un Bbio inférieur de 5,5 % au Bbiomax et équipée d un chauffe-eau solaire individuel Saunier Duval (HelioSet de 250 litres) et d une chaudière à condensation Saunier Duval (Thema Condens F AS 12). H3 Exemple de répartition des usages RT 2012 en Maison Individuelle ** 8 % 18 % 23 % 51 % max moyenne en kwep/m 2.an H1a H1b H1c H2a H2b H2c H2d H3 1. Chauffage 2. ECS 3. Éclairage 4. Auxiliaires * Extrait : pour plus d informations, consultez la réglementation en vigueur.

11 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT La Tic La Température intérieure conventionnelle Un confort intérieur toute l année : la température intérieure conventionnelle (Tic) de référence est une nouvelle exigence définie dans la RT Pendant les périodes de forte chaleur, l habitation doit conserver sa fraîcheur sans tenir compte des équipements de rafraîchissement utilisés, sauf pour les bâtiments de catégorie CE2. Les exigences complémentaires imposées par l arrêté du 26 octobre 2010 * En plus des 3 exigences de résultats, la RT 2012 impose des exigences de moyens : 1. L obligation de recours à une énergie en maison individuelle pour le chauffage et/ou l eau chaude sanitaire, au choix : eau chaude, avec au moins 2 m 2 de capteurs solaires eau chaude sanitaire avec un système de production contribution des EnR à la consommation en énergie primaire d au moins 5 kwh/m 2.an chauffage ou eau chaude sanitaire avec une chaudière à micro-cogénération raccordement à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50 % par une énergie ou de récupération 2. Le traitement des ponts thermiques afin de limiter les déperditions de chaleur 3. L accès à l éclairage naturel : la surface totale des baies vitrées doit être supérieure à 1/6 e de la surface habitable 4. Le traitement de l étanchéité à l air de l enveloppe du bâtiment : la perméabilité mesurée doit être inférieure à 0,6 m 3 /h/m 2 de parois déperditives en maison individuelle 11

12 Saunier Duval Descriptifs maisons individuelles Deux bâtis représentatifs 90 m 2 Maison individuelle de plain pied Caractéristiques générales Nombre de logements 1 Surface habitable 92 m 2 Caractéristiques architecturales Parois déperditives 265 m 2 Parois vitrées 15,73 m 2 SHON RT 97 m 2 Parois vitrées / surface habitable 17 % ( 1/6) Typologie T5 Nombre de niveaux 1 Perméabilité à l air Projet 0,6 m 3 /h/m 2 Référence 0,6 m 3 /h/m 2 Répartition vitrages Sud 55,5 % Ouest 5 % Nord 22 % Est 17.5 % Caractéristiques du bâti modulées en fonction des exigences régionales Zones Altitude Mur extérieur Plancher Haut Plancher Bas Menuiseries Ventilation Bbio Bbio Réf Tic C Tic Réf C H1a Dunkerque 17 m - Brique isolante e = 20 cm R 1 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 100 mm R 4,81 m 2 K/W 70,3 77,9 26,4 29,8 H1b Épinal H1c Clermont- Ferrand 330 m 330 m - Brique isolante e = 30 cm R 1,61 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 120 mm R 4,81 m 2 K/W - Brique isolante e = 20 cm R 1 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 100 mm R 4,81 m 2 K/W Laine minérale TH32 e = 200 mm R 6,21 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 103 mm R 4,3 m 2 K/W Triple vitrage 80,3 89,9 28,3 31,5 71,4 77,9 30,4 33,2 H2a Brest H2b Blois H2c Bordeaux 99 m - Brique isolante e = 30 cm R 1,61 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 120 mm R 3, m m 2 K/W 61 m - Brique isolante e = 30 cm R 1,61 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 120 mm R 4,81 m 2 K/W Laine minérale soufflée e = 295 mm R 6,5 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 84 mm R 3,5 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 103 mm R 4,3 m 2 K/W Double vitrage Triple vitrage Simple Flux hygro B 64,3 71,9 26,5 29,8 56,6 65,9 28,3 31,4 46,7 59,9 71,4 77,9 H2d Mende H3 Toulon 740 m - Brique isolante e = 20 cm R 1 m 2 K/W - Isolant TH32 e = 100 mm R 3,12 25 m m 2 K/W Laine minérale TH32 e = 200 mm R 6,21 m 2 K/W Laine minérale TH38 e = 200 mm R 3,68 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 70 mm R 2,92 m 2 K/W Double vitrage Double vitrage contrôle solaire 63,4 65,9 29,8 32, ,9 30,2 31,7 LNC : local non chauffé - ITE : isolation thermique par l extérieur - R : résistance - e : épaisseur 12 Les simulations de ce document ont été effectuées en janvier 2013 par un bureau d'études indépendant. Les résultats des simulations sont basés sur deux types de maison (elles sont représentatives d environ 85 % du marché de la construction de maison individuelle) : une maison de 90 m 2 de plain pied et une maison de 110 m 2 RDC 1 étage. Les matériaux utilisés pour leurs conceptions sont représentatifs des usages locaux et cohérents avec les exigences de la RT Nous avons sélectionné deux types d émetteurs pour la réalisation de ces simulations : radiateurs basse température et plancher chauffant. Les deux bâtis sont considérés sur vide sanitaire. Les exigences de traitement des ponts thermiques sont respectées dans chacune des configurations. L orientation des façades principales se situent au sud afin de valoriser l utilisation des panneaux solaires. La régulation des émetteurs est assurée par des robinets thermostatiques pour les radiateurs basse température et une régulation d ambiance pour les planchers chauffants. La régulation des générateurs est assurée en fonction de la température extérieure. Les équipements sont considérés en volume chauffé.

13 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT m 2 Maison individuelle RDC 1 étage Caractéristiques générales Nombre de logements 1 Surface habitable 108 m 2 Caractéristiques architecturales Parois déperditives 226 m 2 Parois vitrées 27,52 m 2 SHON RT 113 m 2 Parois vitrées / surface habitable 25 % ( 1/6) Typologie T4 Nombre de niveaux 2 Perméabilité à l air Projet 0,6 m 3 /h/m 2 Référence 0,6 m 3 /h/m 2 Répartition vitrages Sud 40,3 % Ouest 26,2 % Nord 11,5 % Est 22 % Caractéristiques du bâti modulées en fonction des exigences régionales Zones Altitude Mur extérieur Murs / LNC Plancher Haut Plancher Bas Menuiseries Ventilation Bbio Bbio Réf Tic C Tic Réf C H1a Dunkerque H1b Épinal 17 m 330 m ITE - Isolant TH32 e = 120 mm R 3,75 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 84 mm R 3,5 m 2 K/W Double vitrage Triple vitrage 70,4 73, ,9 83,5 85,7 27,7 31,6 H1c Clermont- Ferrand H2a Brest H2b Blois H2c Bordeaux 330 m 99 m 100 m 61 m ITE - Isolant TH32 e = 100 mm R 3,12 m 2 K/W ITE - Isolant TH32 e = 120 mm R 3,75 m 2 K/W ITE - Isolant TH30 e = 140 mm R 4,66 m 2 K/W Isolant TH32 e = 80 mm R 2,5 m 2 K/W Polystyrène TH32 plâtre e = 245 mm R 6,85 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 70 mm R 2,92 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 84 mm R 3,5 m 2 K/W Double vitrage Simple Flux hygro B 73,7 73,7 30,8 33,5 65,6 67,7 26,5 29,8 53,9 61,7 28,3 31,4 46,4 55,7 29,3 32,4 H2d Mende H3 Toulon 740 m 25 m ITE - Isolant TH32 e = 100 mm R 3,12 m 2 K/W Polystyrène TH32 plâtre e = 196 mm R 4,87 m 2 K/W Polyuréthane TH24 e = 62 mm R 2,58 m 2 K/W Double vitrage contrôle solaire 61,6 61,7 29,8 32,8 39,7 43,7 30,2 31,7 LNC : local non chauffé - ITE : isolation thermique par l extérieur - R : résistance - e : épaisseur 13

14 Saunier Duval Comment utiliser ce document Des simulations faciles et rapides à consulter Rappel de la zone concernée par la double page Une double page dédiée aux maisons individuelles de 90 m 2 ou de 110 m 2 90 m m 2 1 page pour les radiateurs basse température 1 page avec les radiateurs basse température 1 page pour le plancher chauffant 1 page avec un plancher chauffant au RDC et des radiateurs basse température à l étage Type d émetteurs Radiateurs basse température Plancher chauffant Des solutions RT 2012 dédiées à la maison individuelle : Les solutions gaz Le La solution compacte Les solutions électriques La solution 100 % La solution bi-énergie 14

15 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 Exigences RT 2012 à respecter Adaptées au cas et à la région concernée par l étude. Informations relatives aux exigences RT 2012 à respecter : - max - Bbio max / Bbio projet - Tic réf. / Tic projet Situation géographique de la zone bioclimatique H1a a Une étude réalisée dans les 8 régions bioclimatiques H2a H2b H1b Découvrez les solutions RT 2012 Saunier Duval performantes dans chacune des régions. H2c H1c H2d H3 b c Un onglet par zone bioclimatique pour accéder directement à l information recherchée d Logiciel de calcul Les études thermiques ont été réalisées avec le logiciel Clima Win version 4.1 basé sur le moteur de calcul du CSTB version Une lecture rapide des résultats a b c d Solutions concernées par l étude RT 2012 Résultats tous usages RT 2012 confondus par solution avec l étiquette énergétique correspondante Résultats par usage RT 2012 et par solution Justification de réponse à l exigence imposée par l article 16 de l arrêté du 26 octobre

16 H1a Maison de plain pied 90 m 2 Radiateurs basse température Solution 100 % du projet en Magna Aqua 300 / 2 50,2 56,6 63,2 du projet en 59,7 60,7 Chauffage 32,2 27,2 30,1 26,6 27,3 ECS 9, ,8 24,8 25 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3,9 3,9 3,8 3,8 3,9 Contribution des EnR à la supérieure à 5 16

17 exigences rt 2012 max : 65,9 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H1a H1a Plancher chauffant Bbio max : 77,9 Bbio projet : 70,3 Tic Réf. : 29,8 C Tic projet : 26,4 C Solution 100 % du projet en Magna Aqua 300 / 2 48, ,9 du projet en 57,2 58,1 Chauffage 30,9 24,5 28,6 23,9 24,8 ECS 9, ,8 24,8 25 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3, ,8 Contribution des EnR à la supérieure à 5 17

18 H1a Maison RDC 1 étage 110 m 2 Radiateurs basse température du projet en 48,1 52,6 59,1 du projet en 54,7 54,5 Chauffage 31,7 26,1 29,7 25,3 26,2 ECS 8,8 18,9 21,9 21,9 20,7 Éclairage 4,3 4,3 4,3 4,3 4,3 Auxiliaires 3,3 3,3 3,2 3,2 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 k Whep/m 2.an 18

19 exigences rt 2012 max : 61,7 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H1a H1a Plancher chauffant Radiateurs basse température Bbio max : 73,7 Bbio projet : 70,4 Tic Réf. : 29,9 C Tic projet : 26 C RDC Étage du projet en 47,6 51,2 58,6 du projet en 53,4 55,7 Chauffage 31,2 24, ,8 25 ECS 8,8 18, ,1 Éclairage 4,3 4,3 4,3 4,3 4,3 Auxiliaires 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 19

20 H1b Maison de plain pied 90 m 2 Radiateurs basse température du projet en du projet en 55 62,7 68,5 66,4 67,7 Chauffage 36,3 32, ,9 32,9 ECS 10,1 21,5 25,9 25,9 26,2 Éclairage 4,7 4,7 4,7 4,7 4,7 Auxiliaires 3,9 3,9 3,9 3,9 3,9 Contribution des EnR à la supérieure à 5 20

21 exigences rt 2012 max : 70,9 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H1b Plancher chauffant Bbio max : 89,9 Bbio projet : 80,3 Tic Réf. : 29,8 C Tic projet : 26,4 C H1b du projet en du projet en 53,6 59,6 67,4 63,4 64,3 Chauffage 35,1 29,3 32,6 28,6 29,7 ECS 10 21, ,1 Éclairage 4,7 4,7 4,7 4,7 4,7 Auxiliaires 3,8 4,1 4,1 4,1 3,8 Contribution des EnR à la supérieure à 5 21

22 H1b Maison RDC 1 étage 110 m 2 Radiateurs basse température du projet en du projet en 54,3 59,9 66,1 62,9 65 Chauffage 37,3 32,8 35,4 32,2 33,1 ECS 9,2 19,3 22,9 22,9 24,1 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 22

23 exigences rt 2012 max : 66,7 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H1b Plancher chauffant Radiateurs basse température Bbio max : 85,7 Bbio projet : 83,5 Tic Réf. : 31,6 C Tic projet : 27,7 C H1b RDC Étage du projet en du projet en 53,8 58,3 65,6 61,3 63,3 Chauffage 36,8 31,1 34,8 30,5 31,4 ECS 9,2 19,3 22,9 22,9 24,1 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3,3 3,4 3,4 3,4 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 23

24 H1c Maison de plain pied 90 m 2 Radiateurs basse température du projet en 50,2 57,8 63,3 du projet en 60,7 61,2 Chauffage 32,2 28,3 30,1 27,4 28,5 ECS 9,3 20,8 24,6 24,6 24 Éclairage 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 Auxiliaires 3,9 3,9 3,8 3,9 3,9 Contribution des EnR à la supérieure à 5 24

25 exigences rt 2012 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 max : 65,9 Plancher chauffant Bbio max : 77,9 Bbio projet : 71,4 Tic Réf. : 33,2 C Tic projet : 30,4 C H1c H1c du projet en ,2 du projet en 58 58,3 Chauffage 31 25,4 28,8 24,8 25,7 ECS 9,4 20,8 24,6 24,6 24 Éclairage 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 Auxiliaires 3, ,8 3,8 Contribution des EnR à la supérieure à 5 25

26 H1c Maison RDC 1 étage 110 m 2 Radiateurs basse température du projet en 49,3 54,5 60,8 du projet en 57 58,3 Chauffage ,3 27,5 28,2 ECS 8,5 18,7 21,7 21,7 22,3 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 26

27 exigences rt 2012 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 max : 61,7 Plancher chauffant Radiateurs basse température Bbio max : 73,7 Bbio projet : 73,7 Tic Réf. : 33,5 C Tic projet : 30,8 C H1c RDC Étage H1c du projet en 49,8 53,2 60,2 du projet en 55,7 57,8 Chauffage 33,5 26,6 30,7 26,2 27,7 ECS 8,5 18,7 21,7 21,7 22,3 Éclairage 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 Auxiliaires 3,3 3,4 3,3 3,3 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 27

28 H2a Maison de plain pied 90 m 2 Radiateurs basse température du projet en 47,3 53,3 59,1 du projet en 55,2 55,5 Chauffage 29,9 24,7 26, ,9 ECS 9,2 20, ,4 Éclairage 4,3 4,3 4,3 4,3 4,3 Auxiliaires 3,9 3,9 3,9 3,9 3,9 Contribution des EnR à la supérieure à 5 28

29 exigences rt 2012 max : 60,9 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H2a Plancher chauffant Bbio max : 71,9 Bbio projet : 64,3 Tic Réf. : 29,8 C Tic projet : 26,5 C H2a du projet en 45, du projet en 52,9 53,1 Chauffage 27,8 21,5 25,9 20,8 21,6 ECS 9,5 20, ,4 Éclairage 4,3 4,3 4,3 4,3 4,3 Auxiliaires 3,8 3,8 3,8 3,8 3,8 Contribution des EnR à la supérieure à 5 29

30 H2a Maison RDC 1 étage 110 m 2 Radiateurs basse température du projet en 45,3 49,5 56,4 du projet en 51,7 52,9 Chauffage 29,3 23,6 27, ,8 ECS 8,5 18,3 21,3 21,3 21,6 Éclairage 4,2 4,2 4,2 4,2 4,2 Auxiliaires 3,3 3,2 3,2 3,2 3,3 Contribution des EnR à la supérieure à 5 30

31 exigences rt 2012 max : 56,7 Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H2a Plancher chauffant Radiateurs basse température Bbio max : 67,7 Bbio projet : 62,8 Tic Réf. : 29,8 C Tic projet : 26,5 C RDC Étage H2a du projet en 44,8 48,2 55,6 du projet en 50,6 51,6 Chauffage 28,8 22,5 26,9 21,9 22,6 ECS 8,6 18,3 21,3 21,3 21,6 Éclairage 4,2 4,2 4,2 4,2 4,2 Auxiliaires 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 Contribution des EnR à la supérieure à 5 31

32 H2b Maison de plain pied 90 m 2 Radiateurs basse température du projet en 43 49,7 55,9 du projet en 52,5 49,6 Chauffage 25,8 21,7 24,5 21,1 21,8 ECS 9 19,8 23,2 23,2 19,6 Éclairage 4,4 4,4 4,4 4,4 4,4 Auxiliaires 3,8 3,8 3,8 3,8 3,8 Contribution des EnR à la supérieure à 5 32

33 Plancher chauffant Bbio max : 65,9 Bbio projet : 56,6 exigences rt 2012 max : 55,9 Tic Réf. : 31,4 C Tic projet : 28,3 C Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H2b du projet en 42,1 47,5 54,8 du projet en 50,3 47,4 H2b Chauffage 24,9 19,5 23, ,7 ECS 9 19,9 23,2 23,2 19,6 Éclairage 4,4 4,4 4,4 4,4 4,4 Auxiliaires 3,8 3,7 3,7 3,7 3,7 Contribution des EnR à la supérieure à 5 33

34 H2b Maison RDC 1 étage 110 m 2 Radiateurs basse température du projet en 39, ,7 du projet en 47,3 45,5 Chauffage 24 19,8 22,8 19,4 20 ECS 8 17,8 20,5 20,5 18,1 Éclairage 4,2 4,2 4,2 4,2 4,2 Auxiliaires 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 Contribution des EnR à la supérieure à 5 34

35 Plancher chauffant Radiateurs basse température Bbio max : 61,7 Bbio projet : 53,9 exigences rt 2012 max : 51,7 Tic Réf. : 31,4 C Tic projet : 38,3 C Saunier Duval - Répertoire de simulations RT 2012 H2b RDC Étage du projet en 40,7 43,8 50,1 du projet en 46,1 44,4 H2b Chauffage 22,8 18,6 22,2 18,2 18,6 ECS 10,5 17,8 20,5 20,5 18,4 Éclairage 4,2 4,2 4,2 4,2 4,2 Auxiliaires 3,2 3,2 3,2 3,2 3,2 Contribution des EnR à la supérieure à 5 35

GUIDE D INTÉGRATION. Chaudière à condensation et Chauffe-Eau Solaire Individuel RT 2012. Toujours à vos côtés

GUIDE D INTÉGRATION. Chaudière à condensation et Chauffe-Eau Solaire Individuel RT 2012. Toujours à vos côtés GUIDE D INTÉGRATION Chaudière à condensation et Chauffe-Eau Solaire Individuel CESI optimisé ThemaPlus Condens + HelioSet 50 CESI grand confort Thema AS Condens + HelioSet 50 C Toujours à vos côtés Solutions

Plus en détail

Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique

Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique Directives et Règlements des produits liés à l énergie ErP Toujours à vos côtés Tout savoir sur l ErP, l écoconception et l étiquetage énergétique 2 SOLUTIONS ErP SAUNIER DUVAL SOLUTIONS ErP SAUNIER DUVAL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 EDITO Pierre-Henri AUDIDIER Directeur Division Saunier Duval Réduire de manière conséquente et rapidement la consommation énergétique dans le logement individuel, tel

Plus en détail

Systèmes hybrides «Les solutions de chauffage bi-energie intelligentes»

Systèmes hybrides «Les solutions de chauffage bi-energie intelligentes» Genia Hybrid Compact Genia Hybrid Universel Hybride Systèmes hybrides «Les solutions de chauffage bi-energie intelligentes» Votre expert chauffage et eau chaude sanitaire Forte de son expérience dans le

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

HelioSet, le solaire prêt à l'emploi

HelioSet, le solaire prêt à l'emploi HelioSet Toujours à vos côtés Chauffe-Eau Solaire Individuel à vidange automatique HelioSet, le solaire prêt à l'emploi Le solaire en toute simplicité Le solaire prêt à l'emploi, adapté à toutes les situations

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Professionnels du chauffage

Professionnels du chauffage Professionnels du chauffage CHAUDIÈRE F 24/0 E Chaudière murale gaz micro-accumulée à condensation Au service du confort écologique COMPACITÉ CONFORT ÉCONOMIE LES AVANTAGES Pour qui est faite THEMAPLUS

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension)

Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Fiche d application : Partie nouvelle d un bâtiment existant (extension) Date Elaboration de la fiche Version 8 juillet 2013 1 Préambule Cette fiche d application précise les modalités de prise en compte

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 SYSTÈMES SOLAIRES COMBINÉS (SSC) I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration décrit les données d entrées, les paramètres

Plus en détail

Daikin. Hybride. Altherma. La combinaison naturelle. Chauffage et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation

Daikin. Hybride. Altherma. La combinaison naturelle. Chauffage et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation Daikin Hybride Altherma et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation Solution hybride : pompe à chaleur & chaudière gaz à condensation La combinaison naturelle L ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR, ÉCONOMISONS-LA!

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES I/ PRINCIPE GENERAL Un chauffe-eau thermodynamique (CET) est un générateur thermodynamique

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Chaudière à condensation + CESC

Chaudière à condensation + CESC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 01/07/2015 Chaudière à condensation + CESC Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Chaudière MURALE gaz condensation

Chaudière MURALE gaz condensation chaudières murales gaz Idra Condens Chaudière MURALE gaz condensation Technologie CONDENSATION haut rendement de 109,3% Confort SANITAIRE sur mesure Idra Condens Idra Condens System IdraEco Condens Micro

Plus en détail

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La réglementation thermique en vigueur, la RT 2012, s applique à tous les projets de bâtiments neufs des secteurs résidentiels, dont le dépôt de demande de permis de construire

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales Version du 29/07/2014 1 1 Saisie de la ventilation Type de ventilation : Ventilation mécanique Simple flux Systèmes de ventilation : choisir

Plus en détail

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Sommaire Alféa, une solution pour chaque besoin Alféa Evolution p.8 économie et

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

40% >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> 10 min.

40% >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> 10 min. NOUS VOULONS ÉCONOMISER L ÉNERGIE JE VEUX UNE SOLUTION PRATIQUE POUR MA MAISON Des factures en nette diminution grâce à la condensation. Très compacte, la chaudière trouve sa place partout. Des rendements

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort - 05/2015- Dans un souci constant d améliorer ses produits, la société e.l.m. leblanc se réserve le droit de procéder à toutes modifications des appareils présentés et de leurs caractéristiques. * Sur

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014.

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Soltherm 2014 Annexe technique à partir du 1 er juin 2014 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Ce document doit être complété et signé par

Plus en détail

ecovit plus Chaudière sol gaz condensation Chauffage seul

ecovit plus Chaudière sol gaz condensation Chauffage seul ecovit plus Chaudière sol gaz condensation Chauffage seul Des systèmes à condensation à l écoute de vos besoins : Les mesures prises lors du protocole de Kyoto, du Grenelle de l environnement ou encore

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

LES TENDANCES CONSTRUCTIVES DANS LES OPÉRATIONS BBC EFFINERGIE

LES TENDANCES CONSTRUCTIVES DANS LES OPÉRATIONS BBC EFFINERGIE FÉVRIER 2012 DANS LES OPÉRATIONS BBC EFFINERGIE ANALYSE DES MODES CONSTRUCTIFS PRINCIPAUX POUR LES OPÉRATIONS EN COURS DE CERTIFICATION 2 SOMMAIRE Introduction I. Périmètre de l étude II. Le bâti 2.1.

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

Menuiseries conformes à la RT 2012

Menuiseries conformes à la RT 2012 Menuiseries conformes à la RT 2012 G U I D E P R AT I Q U E D E L A R T 2 0 1 2 www.caib.fr RT 2012, enjeux et objectifs La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) a pour objectif de limiter les consommations

Plus en détail

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE A- UNE CONCEPTION BIOCLIMATIQUE DU PROJET (Confort dans les espaces extérieurs et dans le bâtiment) Choix morphologique du bâtiment La conception du bâtiment de logements

Plus en détail

cubefrance www.cubefrance.fr

cubefrance www.cubefrance.fr cubefrance www.cubefrance.fr Pourquoi investir dans un chauffe-eau solaire? Pour réduire son empreinte carbone sur la planète et contribuer à limiter les conséquences du changement climatique Pour se préparer

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail