Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w"

Transcription

1 Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour vous aider à l'élaboration et/ou à la lecture des devis, vous trouverez ci-après des informations sur les critères d'éligibilité. L'isolation de toiture est prioritaire, aussi pour pouvoir bénéficier de l'accès aux autres travaux d'amélioratuion thermique du logement du «Micro-crédit régional 0 % énergie verte en Poitou Charentes», hors celui réservé aux énergies renouvelables, le bénéficiaire potentiel devra fournir une attestation sur l'honneur que la toiture est effectivement bien isolée. I - Les exigences pour bénéficier du «micro crédit régional 0 % Energie Verte en Poitou-Charentes» sur les travaux de maîtrise de l'énergie Prêt d'un montant maximum de Type de travaux Performance exigée Conditions supplémentaires Isolation toitures en pentes, combles habitables ou non habitables, isolants placés entre les chevrons ou sur les solives R 5,5m²K/w L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité Isolation toitures terrasses (isolation uniquement extérieure) R 3 m².k/w L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité Isolation des murs, sols, planchers bas (après isolation de la toiture R 3 m².k/w L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité Remplacement fenêtres, portes-fenêtres et fenêtres de toit Remplacement du vitrage par un vitrage à isolation renforcée à faible émissivité Double fenêtre (seconde fenêtre sur la baie) avec un double vitrage renforcé Acquisition d appareils de régulation de chauffage (après travaux d isolation) Uw 1,5 W/m2. K Numéro de certification ACOTHERM. La certification CEKAL (3) qui concerne le vitrage ainsi que les seuls «Avis techniques» ne sont pas suffisants Ug 0,9 W/m2. K Disposer d'un numéro de certification CEKAL Ug 1,8 W/m2. K Disposer d'un numéro de certification CEKAL Maison individuelle : régulation centrale des installations de chauffage par thermostat d ambiance ou sonde externe avec horloge de programmation ou programmateur mono ou multi-zone Immeuble collectif : matériel nécessaire à l équilibrage des installations de chauffage pour permettre une bonne répartition de la chaleur à chaque logement, matériels permettant la mise en cascade de chaudières, système de télégestion de la chaufferie assurant la régulation et la programmation du chauffage. Ventilation Mécanique contrôlée (après travaux d'isolation) Ventilation hygroréglable Ventilation double flux Pour les seuls propriétaires bailleurs et bailleurs sociaux privés

2 Intérêt de la certification ACERMI (1) L utilisation de matériaux isolants certifiés ACERMI est une garantie de la qualité de l isolant : performances thermiques (résistance thermique R et conductivité thermique λ), résistance mécanique, comportement à l eau, réaction au feu, Où trouver la référence ACERMI? La référence ACERMI est sur l étiquette CE apposée sur l emballage de l isolant ; Dans les catalogues des producteurs ; Sur le site Internet du CSTB : Vous pourrez ensuite faire une recherche soit par marque, soit par type d isolant, ou par n ACERMI. Dans tous les cas, il faut s assurer que l isolant a une certification en cours de validité, la vérification sur ce site internet est indispensable. Comment calculer l épaisseur d isolant nécessaire? R et λ figurent sur l étiquette CE apposée sur l emballage de l isolant.s allez réaliser des travaux Soit : R, résistance thermique de l isolant (en m2. C/W) λ, conductivité thermique de l isolant (en W/m. C) Ep, épaisseur de l isolant (en m) Pour un R de 5 : Ep = 5 x λ en une ou plusieurs couches d un même matériau ou de matériaux différents Ex : ci-dessous : 5 x 0,038* = 0.19m soit 190 mm Pour un R de 3.5 : Ep = 3.5 x λ en une ou plusieurs couches d un même matériau ou de matériaux différents Exemple : 3.5 x 0,038 = 0.133m soit 133 mm Pour un R de 2,8 : Ep = 2.8 x λ en une ou plusieurs couches d un même matériau ou de matériaux différents Exemple : 2.8 x 0,038* = m soit 106,4 mm

3 Intérêt de la certification ACOTHERM (2) La certification ACOTHERM des fenêtres, portes-fenêtres et fenêtres de toit est une garantie de qualité des performances thermiques et acoustiques. Où trouver la référence ACOTHERM? Les références sont sur l étiquette apposée sur la fenêtre ; Dans les catalogues des producteurs. (1) ACERMI : Association pour la CERtification des Matériaux Isolants (2) ACOTHERM : Label de certification thermique et phonique des fenêtres. Ce label tient compte de la menuiserie et de son vitrage. (3) CEKAL : Label de certification thermique ne portant que sur le vitrage.

4 II - Les exigences pour bénéficier du «micro crédit 0 % Energies Vertes en Poitou Charentes» sur les travaux énergies renouvelables Chauffe-eau solaire Type de travaux Prêt maximum Conditions supplémentaires Matériels référencés par ENERPLAN «O Solaire» installés par des installateurs Qualisol du millésime de l'année en cours ; Seuls les équipements éligibles au crédit d impôt, tels que définis dans le bulletin officiel des impôts 5-B ou tout autre texte s y substituant, pourront bénéficier de la bonification du Conseil régional. Solaire photovoltaïque Installations réalisées par des installateurs QualiPV du millésime de l'année en cours Chaudières automatiques au bois déchiqueté avec ou sans silo Chaudières automatiques à granulés bois Poêles hydrauliques à granulés Seuls les équipements éligibles au crédit d impôt, tels que définis dans le bulletin officiel des impôts 5-B ou tout autre texte s y substituant, pourront bénéficier de la bonification du Conseil Régional. Installations réalisées par des installateurs Qualibois-auto du millésime de l'année en cours Seuls les équipements éligibles au crédit d impôt, tels que définis dans le bulletin officiel des impôts 5-B ou tout autre texte s y substituant, pourront bénéficier de la bonification du Conseil Régional.

5 III Principales dépenses couvertes par le micro crédit 0 % Energie Verte en Poitou Charentes Les isolants standards ou éco-matériaux certifiés ACERMI Les fenêtres, portes - fenêtres, fenêtres de toit certifiées ACOTHERM avec entrées d air auto réglables ou hydro-réglables obligatoires. Les pare vapeur et freine vapeur. Les tuiles de ventilation. L ensemble des accessoires de pose : système de fixation ou de collage des isolants et des fenêtres, plaques de plâtre pour des combles aménagés. Pour une isolation interne des murs : le montage et le démontage des radiateurs y compris la modification des canalisations, le jointoiement des panneaux, plaques. Pour une isolation externe : l enduit de recouvrement de l isolant. L installation de thermostats d ambiance, sondes externes. Les robinets thermostatiques La VMC (propriétaires bailleurs uniquement) L élimination des déchets du chantier d isolation (anciens isolants, chutes, gravats ). Les coûts de main d œuvre associés à la réalisation des travaux d isolation, de pose des vitrages ou fenêtres, des équipements Ne sont pas prises en compte : Les travaux d aménagement : électricité, peinture Le remplacement de la toiture, charpente, tuiles, panneaux, toit de chaumes, tôles ondulées. La réfection de cheminée.

6 IV Liste des éléments devant figurer obligatoirement sur le devis Des devis types sont disponibles sur le site de la Région Pour l isolation Nom et adresse de l entreprise, Nom et adresse du chantier, L année de construction du logement, La surface totale du logement Type de logement (maison individuelle, appartement) Situation (propriétaire, accédant, bailleur) Energie principale utilisée (gaz, électricité, bois, fioul,...) La marque et le type d isolant, La résistance thermique R de l isolant, L épaisseur, Le n ACERMI de l isolant, La surface totale isolée, Les montants HT des matériaux et main-d oeuvre doivent être séparés, Pour les travaux de vitrage Nom et adresse de l entreprise, Nom et adresse du chantier, L année de construction du logement, La surface totale du logement Type de logement (maison individuelle, appartement) Situation (propriétaire, accédant, bailleur) Energie principale utilisée (gaz, électricité, bois, fioul,...) La marque et le type d isolant, Le coefficient thermique Uw ou Ug Le n CEKAL Le n ACOTHERM Les montants HT des matériaux et main-d oeuvre doivent être séparés,

7 Pour la régulation ou ventilation Nom et adresse de l entreprise, Nom et adresse du chantier, L année de construction du logement, La surface totale du logement Type de logement (maison individuelle, appartement) Situation (propriétaire, accédant, bailleur) Energie principale utilisée (gaz, électricité, bois, fioul,...) Les références des matériels installés Les caractéristiques des matériels installés Les montants HT des matériaux et main-d oeuvre doivent être séparés, La régulation et l isolation peuvent être sur un même devis si les travaux sont effectués en même temps mais il faut séparer les deux types de travaux sur le devis. Pour les équipements Energies Renouvelables Nom et adresse de l entreprise, N Qualisol, QualiPV, Qualibois auto (millésime de l'année en cours) Nom et adresse du chantier, L année de construction du logement, La surface totale du logement Type de logement (maison individuelle, appartement) Situation (propriétaire, accédant, bailleur) Energie principale utilisée (gaz, électricité, bois, fioul,...) Chauffe-eau solaire Marque et n de référence ENERPLAN «Ô solaire» pour le matériel, La surface totale de capteurs, la capacité en litre du ballon ainsi que la puissance de l'appoint (kw) Photovoltaïque La marque et le type de panneaux posés La marque et le type d'onduleur posé La surface totale de panneaux posés, la puissance installée Bois énergie La marque et le type de chaudière posée La puissance installée Les montants HT des matériaux et main-d oeuvre doivent être séparés, L'attestation que les matériels installés sont éligibles au crédit d'impôt.

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

EDITO. Sommaire : Le Crédit d impôt Transition Energétique. 22 octobre2014-014. *Le Crédit d Impôt Transition Energétique : CITE

EDITO. Sommaire : Le Crédit d impôt Transition Energétique. 22 octobre2014-014. *Le Crédit d Impôt Transition Energétique : CITE 22 octobre2014-014 EDITO Le texte du projet de loi de finances 2015 a été adopté en première lecture le 14 octobre dernier. Enfin, nous avons de la lisibilité sur le crédit d impôt, car, même si la loi

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Quelles sont les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux de rénovation? Pour vos travaux de rénovation, vous bénéficiez, sous certaines conditions*,

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015

Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015 GUIDE DU CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE 2015 CLIMAMAISON - JANVIER 2015 Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015 Par Jacques ORTOLAS 1 - Un Crédit d Impôt Transition Energétique pour la rénovation

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz.

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz. Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Rodin 627 Valable jusqu au : 26/07/2022 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2009 Surface habitable : 58.50 m 2 Adresse

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Autres modalités d'application

Autres modalités d'application Mars 2014 FISCAL CIRCULAIRE D INFORMATION TVA à 5,5 % au 1 er janvier 2014 Définition des travaux induits et nouvelles précisions L administration publie la liste officielle des travaux induits en complétant

Plus en détail

ISOLATION DE TOITURES, COMBLES PERDUS OU HABITABLES, TOITURES-TERRASSES REGLEMENT PARTICULIER 2015

ISOLATION DE TOITURES, COMBLES PERDUS OU HABITABLES, TOITURES-TERRASSES REGLEMENT PARTICULIER 2015 «DISPOSITIF «ISOLATION DE 10000 TOITURES» ISOLATION DE TOITURES, COMBLES PERDUS OU HABITABLES, TOITURES-TERRASSES REGLEMENT PARTICULIER 2015 Le présent règlement a pour objet de préciser les conditions

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail

Murs Toiture Vitrage Bâtiment. Type de vitrage (Ug) Standard RT2005 0,40 10 0,20 20 2,00. Valeur U (W/m².K) Epaisseur (cm)

Murs Toiture Vitrage Bâtiment. Type de vitrage (Ug) Standard RT2005 0,40 10 0,20 20 2,00. Valeur U (W/m².K) Epaisseur (cm) Rénover performant Mise à jour le 06/01/2009 1. Présentation Vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre logement et vous ne savez pas par quoi commencer? Cette fiche a pour but de vous

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts)

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts) Mur mitoyen église - BA13 - ITE laine de verre (ép. 10cm) - Mur en pierre ép60cm Toit - BA13 - Laine de verre (ép. 24cm) - OSB+lame d air -Couverture en ardoise Mur MOB - OSB - Fibre de bois HD (ép. 12cm)

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi GUIDE PRATIQUE MAI 2009 2 e édition Conçue à l aune du Grenelle de l Environnement, ECO Artisan, la marque de la CAPEB qui distingue et valorise les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015-1) Crédit d impôt transition énergétique Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 2014-09-3370 Valable jusqu au :... 29/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2012, des articles 200 quater, 200 quinquies,

Plus en détail

Travaux Habitat. Référentiel Technique

Travaux Habitat. Référentiel Technique Travaux Habitat Référentiel Technique 2008 Sommaire Objectif qualité... p.3 Ce qui change en 2008... p.5 1 2 3 4 5 6 L isolation des parois et la ventilation... p.6 1.1 L isolation des parois opaques...

Plus en détail

Deuxième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT»

Deuxième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Deuxième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

Le guide des aides financières 2013

Le guide des aides financières 2013 Le guide des aides financières 2013 pour les travau de rénovation énergétique à destination des habitants du Pays Mellois Juin 2013 Réalisé par : En partenariat avec : INDICATIONS PLAFONDS DE RESSOURCES

Plus en détail

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : septembre 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL «ISOLATION 10 000 MAISONS»

PLAN RÉGIONAL «ISOLATION 10 000 MAISONS» règlement en vigueur jusqu'au 31 décembre 2013 En fonction de votre Revenu Fiscal de Référence indiqué dans votre avis d'imposition, vous êtes dans la catégorie I ou II : I - VOUS ÊTES POTENTIELLEMENT

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

La réglementation thermique est désormais applicable à. Veillons tous à sa mise en œuvre!

La réglementation thermique est désormais applicable à. Veillons tous à sa mise en œuvre! La réglementation thermique est désormais applicable à Veillons tous à sa mise en œuvre! La prise en compte du développement durable représente un impératif reconnu par tous. Afin de réduire efficacement

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

Bâtiments économes en énergie

Bâtiments économes en énergie Bâtiments économes en énergie > Construction neuve et rénovation ECONOMIES D ÉNERGIE CONFORT ET QUALITÉ DE VIE DURABILITÉ DU BÂTI PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Les bâtiments économes en énergie ou «basse

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Guide Pratique Les aides financières Travaux d amélioration et d entretien L HABITAT RÉCONCILIONS PROGRÈS ET ENVIRONNEMENT TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ENTRETIEN : DÉCOUVREZ LES AIDES FINANCIÈRES ET RECOMMANDATIONS

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 2041 GR N 50794#15 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 DÉPENSES D ÉQUIPEMENTS DE L HABITATION PRINCIPALE. CRÉDIT D'IMPÔT : EN FAVEUR DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DE L HABITATION

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie Année 2012 Ministère de l Intérieur 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de

Plus en détail

LEXIQUE BATIMENT. Air neuf : Air extérieur introduit à l intérieur des logements par des dispositifs adaptés (fenêtres, entrées d air, ).

LEXIQUE BATIMENT. Air neuf : Air extérieur introduit à l intérieur des logements par des dispositifs adaptés (fenêtres, entrées d air, ). LEXIQUE BATIMENT ACERMI : Association pour la certification des matériaux isolants. La certification ACERMI garantit pour l isolant un niveau de qualité et permet de connaître ses caractéristiques, indispensables

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

rénover sans se tromper

rénover sans se tromper Une nouvelle réglementation pour économiser l énergie : rénover sans se tromper L H A B I T A T SOMMAIRE Une nouvelle réglementation pour économiser l énergie rénover sans se tromper Les bénéfices d une

Plus en détail

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6 Isolation thermiques des parois vitrées Fiche réalisée par l AGEDEN Mise à jour NL : 18/09/2015 De par leur fonction d'ouverture et de transparence, les baies vitrées sont les parois les plus vulnérables

Plus en détail

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010 MENUISERIES PVC Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010 a validité de ce certificat doit être vérifiée à l adresse suivante : http://listes.cstb.fr/nf220i.pdf a société Usine de SEO FENSTERBAU

Plus en détail

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS TVA à 5.5% : PRÉCISIONS L Administration vient de commenter l article 9 de la loi de finances pour 2014 qui abaisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant

Plus en détail

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet Dossier Travaux d efficacité énergétique Projet d Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ravalement Isolant maison individuelle (Le retour d expérience de Mr et Mme Parenti) 11 Date d emménagement au

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Aides financières 2013

Aides financières 2013 L habitat Comprendre Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 2041 GR N 50794#14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 DÉPENSES D ÉQUIPEMENTS DE L HABITATION PRINCIPALE. CRÉDIT D'IMPÔT : EN FAVEUR DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DE L HABITATION

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Menuiseries conformes à la RT 2012

Menuiseries conformes à la RT 2012 Menuiseries conformes à la RT 2012 G U I D E P R AT I Q U E D E L A R T 2 0 1 2 www.caib.fr RT 2012, enjeux et objectifs La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) a pour objectif de limiter les consommations

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2010

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2010 2041 GR N 50794#11 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2010 TRAVAUX DANS L HABITATION PRINCIPALE. CRÉDIT D'IMPÔT : EN FAVEUR DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (BOI 5 B-26-05,

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : janvier 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail