Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière"

Transcription

1 Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014

2 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments Arrêté du 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations combustibles et d hydrocarbures liquéfiés situés à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances (V consolidée au 21 juin 2009)

3 Arrêté du 26 octobre 2010 Arrêté du 2 août 1977 Immeuble collectif Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle

4 Immeuble collectif + individuel Immeuble collectif Immeuble collectif Immeuble collectif + individuel

5 Etude de différentes configurations En neuf : C0 : Immeuble classique accès par cage d escalier C1 : Immeubles individuels groupés en bande sur terrain clôturé C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés sur terrain non clôturé C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert Absence de parties communes et accès indépendant par logement C4 : Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes (21 logements) C6 : Petits collectifs sans communs (4 logements ) illustration nécessité de s y prendre à l avance C7 : Petits ensemble de 4 logements C8 : Lotissement mixte Collectifs + Individuels sur Parking C9 : Maisons individuelles sur Parking C10 : Ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2) C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure C12 : Ensemble de bâtiments collectifs et individuels En existant E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé Absence de parties communes (ou partielles) et accès indépendant par logement E2 : Immeuble existant 8 logements R+3 passant au gaz vidéo E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

6 C0 : Immeuble classique R+5 Une cage d escalier Accès : sur domaine public

7 C0 : Solutions possible : Configuration : immeubles collectif R+5 Desserte par une CI + CM Branchement collectif et OCG puis CI (éventuellement en parking), CM en gaine

8 C1 : 3 Immeubles individuels groupés sur terrain fermé Création d une SCI sur un terrain pour construction 3 immeubles individuels accolés Accès : cour intérieure fermée par un portail

9 C1 : Solutions possibles : Configuration : immeubles individuels groupés en bande classe : 2eme famille Construction de 3 branchements individuels en façade: Extension PE 63mm MPB dans la cour et construction 3 branchements individuels avec pose S2400 en façade de chaque logement. Solution conforme et préconisée, difficulté sur l accessibilité des 13.1 (boite à clé..) Construction de 3 branchements individuels en limite de domaine public: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 en limite de domaine public. Solution acceptable (pb des conventions pour les liaisons intérieures) Construction d une CI et 3 branchements particuliers extérieurs : Coffrets individuels S2400 équipés BP et alimentés par une CI enterrée (PE) avec coffret coupure/détente (S22) en limite de domaine public. Solution non conforme, ce n est pas un collectif Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE placé en limite de copropriété Solution non conforme : ce n est pas un collectif

10 C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés Pas de terrains privatifs

11 C2 : Solutions possibles Configuration : immeubles individuels groupés en bande classé 1 ère famille (si uniquement RDC) ou 2 ème famille Construction de branchements individuels face à chaque logement: Extension PE 63mm MPB et pour chaque ilot : construction 3 branchements individuels avec pose de coffrets S2400 encastrés ou accolés à la façade de chaque logement Solution conforme (risque de clôture dans l avenir..) Construction de 3 branchements individuels regroupés pour chaque ilot: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 sur socle, ou encastrés dans un muret technique, devant chaque ilot Solution possible pour des configurations de petite taille (repérage OCI obligatoire) Pose d un PTGE à proximité de chaque ilot : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE pour chaque ilot Solution non conforme : ce n est pas un collectif

12 C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert et accès indépendant par logement Alimentation de 3 petits immeubles collectifs accolés R+2 avec façades nord et sud sur deux rues différentes Absence de parties communes et accès indépendant pour chaque logement 5 logements/immeuble: (3 duplex au RDC et R+1) + (2 logements au R+2)

13 C3 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d un branchement alimentant un coffret coupure détente encastré ou accolé à un Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée Construction de 3 branchements individuels en façade avant et 2 en façade arrière: Solution non conforme, Dans un collectif il faut un branchement collectif pour l immeuble ou par cage d escalier

14 C4 Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante/logement sans parties communes intérieures

15 C4 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution conforme préconisée : On considère chaque bloc comme un immeuble indépendant (suivant configuration,dans l exemple chaque bloc est décalé et le BRC est bien identifié à chaque immeuble) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution possible Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

16 C4 : Exemple coffret double comptage

17 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes

18 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes Alimentation de 21 logements avec la répartition suivante : Bâtiment A = 8 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 4 entrées sur passerelle Bâtiment C = 2 logements au RDC : caves niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C Bâtiment B = 11 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C + 3 entrées sur l escalier B niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C + 2 entrées sur l escalier B

19 C5 : Solutions possibles Configuration : 2 ou 3 Habitations collectives comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille 2 bâtiments (C et B) partagent un même accès et peuvent être assimilés à un bâtiment avec 2 cages d escalier Construction de 3 branchements collectifs et 3 PTGE ou placard technique maçonné Solution possible : On place un PCTG à proximité de caque escalier extérieur. Ce qui permet de respecter les 10 compteurs max par PCTG et la logique d un 13.1 par cage d escalier

20

21 C6 : Petits collectifs (4 logements )

22 C6 Plan de Masse

23 C6 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme et optimisée Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution conforme Construction d un branchement et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme mais non optimisée Le travail en amont assure la réussite du chantier

24 C7 : Petits ensemble de 4 logements

25 C7 : Solutions possibles Configuration : 4 maisons individuelles au sens de l arrêté du 2 Août 77. Particularité un espace commun Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution possible (avantage esthétique et un seul OCG ) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution possible (avantage un seul OCG) Construction de 4 branchements individuels regroupés : Construction 4 branchements individuels accolés avec pose de coffrets S2400 sur socle, Solution possible (repérage OCI obligatoire) Construction de 2 branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution possible

26 C7 : Exemple Placard Technique

27 C7 : Exemple Placard Technique

28 C7 : Exemple Placard Technique

29 C8 : Lotissement 10 Maisons individuelles + collectifs (45 logements) sur Parking

30 C8 : Solutions possibles Configuration : Habitations individuelles classée en 1 ème famille + Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Desserte comme un lotissement avec des Branchements individuels et Une CM par cage d escalier: Réseau intérieur en caniveau, BC + CI + CM par immeuble, et BI pour les individuels Solution conforme à préconiser Desserte par une CI Branchement collectif et OCG puis CI en parking, CM en immeuble et CI avec OCI devant chaque immeuble individuel Solution conforme

31 C8 : Exemple Caniveau pour canalisation gaz

32 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking

33 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking, solutions possibles Extension de réseau par ilot de pavillons en caniveau technique (profondeur minimum requise 30cm) solution conforme Création de brt collectifs avec CI en sous sol : solution non possible car il n y a pas de collectif Armoire de regroupement comptage par ilot de pavillons = solution acceptable si impossibilité de poser un réseau limitation à un placard technique par ilot, pose des tiges après compteur dans des caniveaux

34 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

35 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

36 C10 : Solutions possibles Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment de 2 logements Solution conforme : respect des distances par rapport au ouvrants à bien intégrer Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment pour les immeubles de 3 logements Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution conforme : respect des distances par rapport aux ouvrants à bien intégrer Rmq si l on souhaite utiliser l espace sous les escaliers pour placer les compteurs (coffret PTGE, placard maçonné ), il convient de réaliser la détente en amont alimentation par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme

37 C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure Branchement sur réseau Bp Ac168 Réalisation CI en Acier dans parking et en Pe dans partie végétalisée+8 branchements bp

38 C11 : Plan de masse

39 Réalisation d un réseau Point particulier à vérifier C11 : Solutions possibles 1. Sur la traversée du porche il faut vérifier que la longueur est < 40 m (RSDG 5) 2. Sur le branchement, le point le plus contraignant est la présence d un régulateur qu il n est pas possible de placer sous une partie couverte : 1. Si les coffrets sont placés dans des parties «non couverte», il est possible de placer un coffret détente comptage et de faire le branchement en PE (jusqu à 1m de la façade) 2. Si les coffrets sont placés sous une partie «couverte» il est possible de placer un compteur (espace commun aéré) mais pas le régulateur, une solution est alors de séparer détente et comptage (la détente sous coffret enterré par ex dans un espace non couvert et compteur en coffret classique sur le mur) 3. Une autre possibilité est de réaliser un îlot BP

40 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels CFAFG L exploitation et la reproduction de ce document est strictement interdite

41 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels Ensemble composé de logements individuels (accès directs sur l extérieur) De logements intermédiaires (accès direct sur l extérieur où à partir d une coursive) Des logements collectifs (accès par un espace intérieur commun) Desserte gaz à partir d un réseau dans l ilot central puis par des branchements individuels et collectifs

42 E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé et accès indépendant par logement Réaménagement d un ancien petit hôtel en immeuble collectif avec des entrées indépendantes pour les logements : absence de parties communes intérieures

43 E1 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

44 E2 : Collectif existant R+3 8 logements Ventilation Haute 8 Cuisines Ventilation basse

45 E2 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE MPB/BP accolé au bâtiment. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme (s assurer de l accessibilité de l OCG) Idée innovante : Conduit ventilé pour le PTGE qui sert également au passage des tiges après compteurs

46 E2 : détail solution 46 Cuisine Cuisine Pénétrations étanches des branchements particuliers depuis le PTGE. Dans le conduit ventilé

47 E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

48 Merci de votre attention 4 8

49 Annexe : le prescrit GrDF REAL décembre

RELEVE TECHNIQUE PARTIE COMMUNE

RELEVE TECHNIQUE PARTIE COMMUNE Rue de la Mouillère - 25 000 Besançon MAITRE D OUVRAGE Reynaud Immobilier Services 22 Bis Rue de Dole 25 000 BESANCON Tél. :03.81.61.94.84 Fax : 03.81.61.95.80 E-Mail : contact@reynaud-immobilier.com RELEVE

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Guide de la Distribution du Gaz

Guide de la Distribution du Gaz Guide de la Distribution du Gaz CONSTRUCTION ET ASSEMBLAGE DES OUVRAGES Spécifications de construction de l'alimentation en gaz de l'habitat individuel ou collectif (REAL 1010) Organes de coupures, Coffrets,

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

Coffret haut S 22 Coupure & Détente jusqu à 25 m 3 /h. Encombrement réduit Idéal pour zone urbaine

Coffret haut S 22 Coupure & Détente jusqu à 25 m 3 /h. Encombrement réduit Idéal pour zone urbaine ENVELOPPES - COFFRETS Réalisées en compound thermoplastique classement au feu M1 ou polyester SMC. Branchement individuel / Branchement collectif - Détente 6 à 30 m 3 /h. Encastré En saillie Gamme HN 62-S-22

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD

Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD FOR Racc immeubles 22/09/2012 Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD Résumé Ce document est à utiliser pour une demande

Plus en détail

Réalisation des ouvrages gaz

Réalisation des ouvrages gaz GUIDE des bonnes pratiques Réalisation des ouvrages gaz dans les programmes immobiliers, les lotissements ou les zones d aménagement Accordons nos projets Guide des bonnes pratiques Réalisation des ouvrages

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A.

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. CHAUFFAGE URBAIN SOCIETE CHAMBERIENNE DE DISTRIBUTION DE CHALEUR SCDC CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. SIEBENBOUR SOMMAIRE

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LE CADRE JURIDIQUE DES REGLES JURIDIQUES DIFFERENTES 1- Des RECOMMANDATIONS pour les logements existants: Circulaire du 13 décembre 1982 2-

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS

Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS Groupe Fiorentini BRIFFAULT, spécialiste reconnu de la Régulation depuis de nombreuses années et fournisseur

Plus en détail

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la!

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la! SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011 Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE Gaz réseau Distribution France à votre service Gaz réseau Distribution France qui sommes nous? Une

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES

86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES 86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES Planchers Les planchers existants sont conservés. Un complément de lattes

Plus en détail

Version consolidée au 6 janvier 2015

Version consolidée au 6 janvier 2015 Le 6 janvier 2015 ARRETE Arrêté du 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d hydrocarbures liquéfiés situés à l intérieur des bâtiments

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

TARIFS D'UTILISATION DU RESEAU DE DISTRIBUTION GROUPE DE CLIENTS 1 GROUPE DE CLIENTS 2

TARIFS D'UTILISATION DU RESEAU DE DISTRIBUTION GROUPE DE CLIENTS 1 GROUPE DE CLIENTS 2 TARIFS DU GESTIONNAIRE DE RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL SIMOGEL Tarifs imposés par la CREG Valables pour les périodes du 1er janvier au 31 mars, du 1er avril au 30 juin, du 1er juillet au 30 septembre

Plus en détail

Raccorder son installation au réseau d électricité

Raccorder son installation au réseau d électricité MODE D EMPLOI Raccorder son installation au réseau d électricité Puissance inférieure ou égale à 36 kva JUILLET 2015 Sommaire La prestation de raccordement : vue d ensemble Étape 1 : votre demande de raccordement

Plus en détail

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat PSLA CATALOGUE LOCATION ACCESSION ACCESSION De la location à l accession, Vendée Habitat vous accompagne dans vos projets immobiliers et sécurise

Plus en détail

En copropriété l économie d énergie c est possible!

En copropriété l économie d énergie c est possible! En copropriété l économie d énergie c est possible! Nos partenaires : Avec le soutien de : 1 C est à vous d agir! Dans votre copropriété vous avez trois solutions : Ne rien faire : A.G., calme assuré Faire

Plus en détail

Tarif Tranches annuelles en GWh. tranche 2 5 001-15 000 418-1 250 0,0075940 EUR/kWh 1-2,5 GWh 83334-208 333 0,0003169 EUR/kWh par mois 433,90 EUR

Tarif Tranches annuelles en GWh. tranche 2 5 001-15 000 418-1 250 0,0075940 EUR/kWh 1-2,5 GWh 83334-208 333 0,0003169 EUR/kWh par mois 433,90 EUR TARIFS DU GESTIONNAIRE DE RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL IGH: s imposés par la CREG Valables pour les périodes du 1er janvier au 31 mars, du 1er avril au 30 juin, du 1er juillet au 30 septembre

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

DOMAINE DE LA CROSERENCHE

DOMAINE DE LA CROSERENCHE DOMAINE DE LA CROSERENCHE LUTRY PBBG Gérance et Gestions Immobilières S.A. www.pbbg.ch 021 345 36 38 TABLE DES MATIERES Vue aérienne...1 Présentation du projet...3 Plan masse...4 Le Rural _ élévations,

Plus en détail

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES RSDG 4 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES 2 2. - DOMAINE D'APPLICATION 2 3. - OUVRAGES

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM Modalités administratives de raccordement et instructions techniques

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB Caractère Zone naturelle non équipée, pouvant recevoir de l habitat individuel et éventuellement collectif, à caractère diffus. Article NB.1 - Types d occupation et d utilisation

Plus en détail

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION RESIDENCE LE CLOS PENELOPE SAINT DENIS UNE REALISATION ILIADE PROMOTION NOTICE DESCRIPTIVE I INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l Ingénieur BA et

Plus en détail

Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz

Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz Les principales anomalies liées aux installations de gaz (source HabitA+) Les principales anomalies liées aux installations

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

I COPROPRIETAIRES / PROFILS SOCIAUX II GESTION, FONCTIONNEMENT ET ANALYSE FINANCIERE

I COPROPRIETAIRES / PROFILS SOCIAUX II GESTION, FONCTIONNEMENT ET ANALYSE FINANCIERE Conseil syndical Syndic Typologie FICHE D IDENTITE COPROPRIETE N 8 LES MARQUISES N 3 A 5 SQUARE DE LA VALSE A MILLE TEMPS Monsieur JASION (Président), Mr GRENECHE, Mr MEZOUANI, Mr PRIOULT, Mr PONGE, Mme

Plus en détail

Coffret villa DETAIL POUR L'ENTREPRENEUR. Vue en plan. Objet. Archivage 28.09.2015. Auteur. Date. Visa 15.5 15.5. max 150. min 60.

Coffret villa DETAIL POUR L'ENTREPRENEUR. Vue en plan. Objet. Archivage 28.09.2015. Auteur. Date. Visa 15.5 15.5. max 150. min 60. Avant la pose des câbles par, le maçon doit boucher toutes les entrées des tuyaux. ne tirera les câbles que lorsque les travaux seront réalisés conformément à ce schéma. Mur simple Mur avec isolation Introduction

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 0 ans, CEGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 0 Avec cette nouvelle édition, CEGIBAT a la

Plus en détail

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie A. De Herde 1 1. Typologie du logement wallon (dans le cadre du projet de recherche LEHR, mené conjointement par la PHP, le CSTC et l UCL, financé

Plus en détail

Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre raccordement électrique particulier

Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre raccordement électrique particulier Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre électrique particulier Tranchées pour passage des câbles Les travaux d excavation peuvent être exécutés par votre entreprise de construction.

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles

Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles Hotel de Maître proche des Etangs d Ixelles ARCHYBALD - Chaussée de Malines 14 Mechelsesteenweg - 1970 WEZEMBEEK-OPPEM NATURE Il s agit d un immeuble dit «Maison de Maître» développant 13m de façade

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

DOSSIER DE VENTE. Immeuble en bloc et Maison de fond 107 Boulevard de la Blancarde 13004 Marseille

DOSSIER DE VENTE. Immeuble en bloc et Maison de fond 107 Boulevard de la Blancarde 13004 Marseille 107, Boulevard de la Blancarde, 13004 Direction Générale Dotation non affectée DOSSIER DE VENTE Immeuble en bloc et Maison de fond 107 Boulevard de la Blancarde 13004 Marseille Personnes à contacter pour

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4 SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO Mai 2014 RESIDENCE TARATRA Images et Photos non contractuelles et sous réserve de modification Tous droits réservés à la SPI Forello Appartements

Plus en détail

LES coteaux R é s i d e n c e s - N a m u r

LES coteaux R é s i d e n c e s - N a m u r LES LES concept I architecture I estéthique I modernité Bienvenue à Namur Prenez vos quartiers dans la capitale wallonne Namur, capitale de la Wallonie et ville universitaire est appréciée pour la qualité

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 30 ans, EGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 201 1977 é Édition 201 Avec cette nouvelle

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

L avenir de votre immeuble est entre vos mains.

L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Carrément vous. Guide Technique L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Fibre Contactez-nous au 0 805 700 373 * Quelques définitions ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Électroniques

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394 Gaz Naturel Comment raccorder votre nouvelle habitation Avez-vous d autres questions concernant le gaz naturel et nos

Plus en détail

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE 93500 PANTIN *** NOTICE DESCRIPTIVE La résidence est composée d un immeuble en R+5 sur rue et d un immeuble en R+1 sur jardin. Le tout édifié sur un parking enterré de 12 places voitures et 3 places deux

Plus en détail

PLANS COMPLETS cat.: KUBS / mod.: DIDI HOUSE

PLANS COMPLETS cat.: KUBS / mod.: DIDI HOUSE PLANS COMPLETS cat.: KUBS / mod.: DIDI HOUSE Nomenclature du dossier > Vue en plan Rdc cotée > Coupe de principe > Façades > Plan type MASSE > Aménagement interieur Rdc > Perspective avant > Perspective

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail

INSTALLATIONS GAZ NATUREL SERVICE DU GAZ RAPPEL PAGE DE GARDE TABLE DES MATIERES

INSTALLATIONS GAZ NATUREL SERVICE DU GAZ RAPPEL PAGE DE GARDE TABLE DES MATIERES FICHES TECHNIQUES INSTALLATIONS GAZ NATUREL SERVICE DU GAZ RAPPEL PAGE DE GARDE "Ces Fiches Techniques constituent des indications pour le travail des installateurs agrées par le service du gaz des Services

Plus en détail

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020)

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) Document issu de données transmises par ICADEI Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) UNE NOUVELLE IMPLANTATION POUR LES SERVICES DE L ADMINISTRATION CENTRALE DU MINISTERE

Plus en détail

Energéticien Consultant Formateur

Energéticien Consultant Formateur 1 Energéticien Consultant Formateur 2 Cas 1 : maison contemporaine Maison individuelle 1972 Façade avant entrée Pignon jardin Façade arrière jardin 3 Description Présentation générale état initial 2 niveaux

Plus en détail

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo.

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo. Notice descriptive CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO 1 Généralités: L objet, situé au 5, rue d Arlon à Ecoparc Windhof, est composé de quatre lots commerciaux nommés A,B,C et D d environ 600 m² chacun.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE Copropriété ANONYE place GPE 69000 GPE CARNET D ENTRETIEN DYNAIQUE Cécile BARNASSON Pierre OLIVIER Jean-Luc PAYNO 27/11/2013 COPRO+ SAS au capital de 100 000 - SIRET 511 383 242 00019 RCS Lyon 10 rue des

Plus en détail

«Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville!

«Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville! «Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville!» www.lixon-promotion.be CONTACT : Melle France BUREAU 0478

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

Prescriptions techniques

Prescriptions techniques Prescriptions techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux canalisations et raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE»

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE» Agence Développement Entreprises Manche Mer du Nord Adresse : Tour Lilleurope 5 ème étage - 11 Parvis de Rotterdam - 59 777 EURALILLE Interlocuteur : Xavier CORDIER Téléphone : 03 28 04 99 45 ou 06 26

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Décret du 25 juillet 2011 > Bâtiments concernés : - Logements collectifs - Bâtiments à usage tertiaire et immeubles de bureaux.dans

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Réglementation gaz dans les bâtiments d habitation

Réglementation gaz dans les bâtiments d habitation Réglementation gaz dans les bâtiments d habitation par André MEYER Ingénieur de l École Nationale d Ingénieurs de Saint-Étienne Chef de la Division Technique Gaz de France Direction Commerciale-CeGIBAT

Plus en détail

THEATRE DE LA COUPE D OR

THEATRE DE LA COUPE D OR THEATRE DE LA COUPE D OR DOSSIER TECHNIQUE CONTACTS TECHNIQUES - Adresse postale/entrée publique : 101, rue de la République 17300 ROCHEFORT Entrée des artistes/accès technique : 118, rue Pierre LOTI 17300

Plus en détail

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be L'État fédéral vend un immeuble de bureaux situé au centre en style néo Louis XVI. (anciennement cadastre et centre de relaxation pour le SPF Finances) Anvers, Minderbroedersrui 11 Vente de gré à gré par

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global et Forfaitaire VILLE D HOUDAIN Réhabilitation thermique des écoles Jules Elby et Léon Blum Aménagement de l accès Ecole Elby PRO - DCE OCTOBRE 213 DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) SYNTHÈSE F I C H E 1.21 ERP Les établissements dits de 5e catégorie, c est-à-dire dont l effectif du

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne Le bâtiment : un secteur énergivore Energie consommée (Mtep)

Plus en détail

CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICULIER DES TRAVAUX SOMMAIRE

CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICULIER DES TRAVAUX SOMMAIRE /0 Affaire: Boulangerie St Martin en Vercors N DESIGNATION Qté P.. P.T. CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICLIER DES TRAVAX SOMMAIRE 50) DEMOLITION 502) DEMOLITION SANITAIRES 503) DEMOLITION ESCALIER ET PALIER

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

Alignements et Accès les trottoirs

Alignements et Accès les trottoirs . Les trottoirs, les usoirs et les chemins pédestres.1. La largeur des trottoirs, usoirs et chemins pédestres.1.1..1.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..1.8. La largeur minimale d un nouveau trottoir à créer dans

Plus en détail

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation»

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation» Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ Cd2e «Logement social : rénovation en basse consommation» 22 février 2012 Avant La résidence se situe à VILLENEUVE

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

Maillefer. Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne. Location et gérance :

Maillefer. Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne. Location et gérance : Maillefer Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne Location et gérance : Société Coopérative d Habitation Lausanne Tél. général 021 544 00 00 Route des Plaines-du-Loup 32

Plus en détail

RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ

RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ MODE D EMPLOI RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel au réseau public de distribution d électricité. Puissance inférieure ou

Plus en détail

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Page 1/5- Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Indice Date application Objet de la modification A 3/06/2008

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Maison individuelle ou bâtiment collectif?

Maison individuelle ou bâtiment collectif? Fiche d application RT2012 : Maison individuelle ou bâtiment? Date Modification Version 21 Juin 2013 V 1.0 21 Novembre 2013 Précisions fiche applicable uniquement aux bâtiments neufs V 1.1 Préambule Cette

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail

DESCRIPTIF DU PROJET

DESCRIPTIF DU PROJET PROJET DE PROMOTION IMMOBILIERE Lotissement Les Jardins de Carthage VILLA OLYMPIA DESCRIPTIF DU PROJET PROMOTEUR : ATHENA Promotion Immobilière (s.a.r.l) Architecte: La Société D Etudes Architecturales

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail