INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INBTP-TECHNOBAT-LECON_011"

Transcription

1 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1

2 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux de construction LECON_004 [T] Gros œuvres > INFRASTRUCTURE Sol Implantation LECON_005 [T] + [P] Gros œuvres > INFRASTRUCTURE Fondations Murs de soubassement LECON_006 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Systèmes porteurs : Construction massive LECON_007 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Systèmes porteurs : Construction à ossature Interrogation [P] : LECON_001>LECON_007 2

3 PROGRAMME LECONS LECON_008 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Planchers LECON_009 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Toitures LECON_010 [T] + [P] Second œuvres : Façades Baies Cloisons LECON_011 [T] + [P] Circulations verticales LECON_012 [T] + [P] Les joints constructives Organisation de chantier LECON_013 [T] + [P] C.I.B. LECON_014 [T] C.I.B. Interrogation [P] : LECON_008>LECON_014 3

4 4

5 ? 5

6 ESCALIERS ASCENSEURS MONTE-CHARGES 6

7 ESCALIERS 1. Escaliers 1.1 Définition, fonction L`escalier est un ouvrage constitué d`une suite de plans horizontaux permettant de passer à pied d`un niveau à un autre. C`est l`élément de liaison entre des étages et par conséquent entre les espaces qui existent sur ces niveaux. L`escalier est déterminée par sa montée, son emmarchement, son giron, sa hauteur de marche. 7

8 ESCALIERS 1. Escaliers 1.1 Définition, fonction Terminologie garde corps 8

9 ESCALIERS 1. Escaliers 1.1 Définition, fonction Terminologie escalier 9

10 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon la position dans l`immeuble La fonction détermine normalement la forme générale de l`escalier. Selon qu`il se trouve inclus dans l`espace d`utilisation, à l`extérieur du bâtiment ou enfermé dans un cage, l`escalier prend une signification particulière: - Escalier libre - Escalier dans une cage - Escalier de secours extérieur 10

11 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon le nombre de volées a) A une voile b) A deux voilées c) A trois voilées d) A quatre voilées 11

12 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon la pente : rampe Pour les personnes, les pentes suivantes sont recommandées : - Piétons à l`extérieur 6 ou 10%, - Piétons à l`intérieur 10 ou 10%, - Handicapes en fauteuil roulant 6 max, 12

13 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon la pente : rampe Pour les voitures : - Pente normale rectiligne 6 ou 10%, - Pente dans courbe 5 ou 8%, - Pente raide 6 ou 15%, 13

14 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon la pente Inclinaisons des rampes, des escaliers, des échelles 14

15 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon l`encombrement : largeur 1 m 15

16 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Classement selon le matériau - Bois - Métal - Pierre - Béton armé 16

17 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Bois 17

18 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Métal 18

19 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Pierre 19

20 ESCALIERS 1. Escaliers 1.2 Typologie Béton armé 20

21 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Capacité La capacité d`utilisation d`un escalier dépend de sa largeur. Selon la norme DIN 18065, les largeurs dépendent du nombre de personnes empruntant simultanément l`escalier de front, 95 cm pour une personne, 1,30 m pour deux personnes, 1,90 m pour trois personnes. 21

22 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Capacité d`évacuation 22

23 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Capacité d`évacuation 23

24 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Capacité d`évacuation 24

25 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Pente Le confort d`un escalier dépend de l`harmonisation entre la hauteur d`étage, de la longueur de la ligne de foulée, de la hauteur des marches et de leur nombre ainsi que de la destination de l`immeuble. 25

26 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Classement selon la pente Inclinaisons des rampes, des escaliers, des échelles 26

27 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Pente Le dimensionnement des marches s`effectue selon des formules empiriques : 27

28 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Echappée La hauteur libre de passage mesurée entre le nez de la marche et la face inferieure de l`escalier située au-dessus ou la face inferieure d`un plancher est normalement de 2,10 m. 28

29 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Echappée 29

30 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Echappée Vide minimal de 2,10 m pour un escalier collectif. Hauteur minimale de 1,90 m pour un escalier de cave. 30

31 ESCALIERS 1. Escaliers 1.3 Confort et sécurité Palier C`est une plate-forme de niveau, placée entre deux volées d`escalier ou à l`aboutissement d`une volée. En règle générale, une volée ne doit pas dépasser une vingtaine de marches. Le dimensionnement du palier : - Edifice public = 96 cm (160, 224, 288 cm) - Logement = 94 cm (158, 222, 286 cm) - Cave = 81 cm (141, 201, 261 cm) 31

32 ESCALIERS ASCENSEURS MONTE-CHARGES 32

33 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.1 Définitions, fonctions Les bâtiments actuels sont équipes de plusieurs installations mécaniques de transport des personnes et des marchandises. 33

34 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.1 Définitions, fonctions Pour déterminer la dimension des cabines des ascenseurs destines à des immeuble d`habitation, on prévoit, en règle générale, un ascenseur pour 630 kg, pour 8 personnes, avec une surface de cabine de 1,1 x 1,4 m. Pour les grands immeubles d`habitation, il faut prévoir au minimum un ascenseur de 1000 kg pour 13 personnes et une surface de cabine de 1,1 x 2,1 m pour permettre le transport de meubles et des civières. 34

35 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Les caractéristiques et les types d`ascenseurs et de montecharges ont été standardises par des normes internationales. La définition du nombre et du type des ascenseurs résulte des données suivantes : - Nombre de personnes par étage ou nombre total de personnes dans tous les étages habites ; - Nombre des étages au-dessus du niveau principal d`accès ; - Nombre d`étages en sous-sol desservant des garages. 35

36 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Types Les fabricants fournissent des ascenseurs modulaires, répondant aux différentes demandes, dont la charge et le nombre de personnes correspondent aux valeurs cidessous : La vitesse nominale normalisée est de 1 m/s 36

37 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Ascenseurs standard pour logements 37

38 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Ascenseurs standard pour logements 38

39 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Ascenseurs standard pour logements 39

40 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.2 Ascenseurs pour immeubles d`habitation Ascenseurs standard pour logements 40

41 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.3 Ascenseurs pour immeubles de bureaux, hôtels et hôpitaux Pour garantir une capacité de transport suffisante, plusieurs ascenseurs sont souvent nécessaire. Pour obtenir un fonctionnement économique, une répartition régulière du trafic et par conséquent des temps d`attente plus courts, il faut regrouper les ascenseurs en une seule batterie. Pour des immeubles jusqu`à 20 étages, un groupe ; jusqu`à 35 étages, deux groupes ; supérieur à 35 étages, trois ou quatre groupes. 41

42 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.3 Ascenseurs pour immeubles de bureaux, hôtels et hôpitaux Types Série standardisée, également conforme à la norme ISO : Les vitesses nominales normalisées sont : 1,0 et 1,6 m/s 42

43 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.3 Ascenseurs pour immeubles de bureaux, hôtels et hôpitaux Groupes d`ascenseurs : disposition en série 43

44 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.3 Ascenseurs pour immeubles de bureaux, hôtels et hôpitaux Groupes d`ascenseurs : disposition opposée 44

45 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.3 Ascenseurs pour immeubles de bureaux, hôtels et hôpitaux 45

46 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement Ce sont des appareils élévateurs répondant à la même définition que les ascenseurs mais aménages principalement en vue du transport de marchandises. 46

47 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement 47

48 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement Types La gamme comprend les charges nominales suivantes : Les vitesses nominales pour les appareils à entrainement électromécanique sont de 0,63 et 1,00 m/s. 48

49 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement 49

50 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement 50

51 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.4 Monte-charges avec personnes d`accompagnement 51

52 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.5 Ascenseurs panoramique Ils sont utilises pour des immeubles administratifs, d`exposition, de congres ou dans le hall de réception d`hôtels ou d`immeubles commerciaux de prestige. 52

53 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.5 Ascenseurs panoramique 53

54 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.5 Ascenseurs panoramique 54

55 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.5 Ascenseurs panoramique 55

56 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.5 Ascenseurs panoramique 56

57 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.6 Ascenseurs et monte-charges électro-hydrauliques 57

58 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Les escaliers mécaniques et les trottoirs roulants sont utilises pour le transport de personnes en grand nombre. Dans la pratique et habituellement sur le plan international, les inclinaisons usitées pour les escaliers mécaniques sont de 30 et de

59 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Escaliers mécaniques. Pente 30 ou

60 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Escaliers mécaniques. Pente 30 ou

61 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Les trottoirs roulants ou trottoirs mécaniques sont généralement horizontaux ; ils peuvent atteindre jusqu`à 150 m de longueur. 61

62 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Trottoirs roulants ou mécaniques 62

63 ASCENSEURS MONTE-CHARGES 2. Ascenseurs Monte-charges 2.7 Escaliers mécaniques, trottoirs roulants Trottoirs roulants ou mécaniques 63

64 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux de construction LECON_004 [T] Gros œuvres > INFRASTRUCTURE Sol Implantation LECON_005 [T] + [P] Gros œuvres > INFRASTRUCTURE Fondations Murs de soubassement LECON_006 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Systèmes porteurs : Construction massive LECON_007 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Systèmes porteurs : Construction à ossature Interrogation [P] : LECON_001>LECON_007 64

65 PROGRAMME LECONS LECON_008 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Planchers LECON_009 [T] + [P] Gros œuvres > SUPERSTRUCTURE Toitures LECON_010 [T] + [P] Second œuvres : Façades Baies Cloisons LECON_011 [T] + [P] Circulations verticales LECON_012 [T] + [P] Les joints constructives Organisation de chantier LECON_013 [T] + [P] C.I.B. LECON_014 [T] C.I.B. Interrogation [P] : LECON_008>LECON_014 65

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces Les handicapés doivent circuler, accéder et utiliser les établissements recevant du public au même titre que chaque citoyen.

Plus en détail

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35 Haut rue de la Marne Plain pied Parvis Entrée principale de l'établissement Plain pied depuis le parvis Ascenseurs depuis niveau cours cafétéria Escalier depuis

Plus en détail

Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Bâtiments collectifs d habitation neufs

Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Bâtiments collectifs d habitation neufs Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite Bâtiments collectifs d habitation neufs REGLEMENTATION : - Loi n 91.663 du 13.07.91 - Décret n 80.637 du 04.08.1980 - Décret n 94.86 du

Plus en détail

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 www.inbtpmanlio.altervista.org ? inbtpmanlio@gmail.com PROGRAMME LECONS LECON_001 (T) Présentation Notions de technobat LECON_002 (T) Exigences et contraintes

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

Orientation professionnelle Charpentier bois

Orientation professionnelle Charpentier bois Orientation professionnelle Charpentier bois 1-6 Elève Date: 1. Titre de l' U.E. : Construction d'escalier 1 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours

Plus en détail

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7%

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7% ESCALIERS passer des dénivellations supérieures à 7% 2 définitions essentielles : Contremarche et giron Le rapport H/G donne la pente d une volée de marches ex : 16 cm / 32 cm = 50% Emmarchement, emprise,

Plus en détail

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ SALIR N ÉTON PRÉARIQUÉ La nouvelle règlementation Édition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée :

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée : Accueil Diapo FAQ Instal. escalier Photo Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur 1. Définition des termes techniques pour les escaliers. 2. Normes élémentaires des marches d'escaliers.

Plus en détail

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS

OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2 CHAPITRE OBLIGATION D INSTALLATION D UN GARDE-CORPS 2.1. CAS GÉNÉRAL L installation d un garde-corps est obligatoire lorsque la hauteur de chute comptée à partir de la zone de stationnement normal (ZSN)

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Guide de calcul de la superficie habitable

Guide de calcul de la superficie habitable Guide de calcul de la superficie habitable Centris publie le présent guide à l intention des membres des chambres immobilières. Ce guide vous est recommandé pour calculer de façon adéquate la superficie

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

EASYPARC MONTE-VOITURES

EASYPARC MONTE-VOITURES EASYPARC MONTE-VOITURES La solution idéale pour les parkings dont l étroitesse empêche l utilisation d une rampe d accès sans diminuer le nombre de places de stationnement possible. Il permet d une part

Plus en détail

VILLE de PARIS (16 )

VILLE de PARIS (16 ) VILLE de PARIS (16 ) rue Bois le Vent TABLEAU DES CHARGES GENERALES Mode de calcul Les tantièmes de charges générales ont été calculés conformément à la Loi du 10 juillet 1965, c'est à dire à partir de

Plus en détail

«MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER

«MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER «MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER Sommaire : p. 1 : Compte rendu du Mercredi et proposition de définition p. 4 : Note technique préparatoire I. Compte-rendu Au vu de la thématique

Plus en détail

Règlement du PLU des LILAS - Annexes. Annexes

Règlement du PLU des LILAS - Annexes. Annexes Annexes Définitions Précisions concernant la signification de certains mots ou expressions utilisés dans le présent règlement. Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain

Plus en détail

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois Réglementation "Dans les bâtiments d'habitation collectifs, dont la construction fera l'objet d'une demande de permis

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/6 Art. 6 Secteurs d habitat à

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Aide au calcul de la surface de référence énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité, de la police et de l environnement Service de l'énergie Version N 1 Validée le 5 avril 2011 Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction...05 Domaine d'application...05 Visées des textes existants...06

SOMMAIRE. Introduction...05 Domaine d'application...05 Visées des textes existants...06 SOMMAIRE Introduction..........................................05 Domaine d'application..................................05 Visées des textes existants.................................06 Dispositions communes.................................09

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

LES BUREAUX RECEVANT DU PUBLIC

LES BUREAUX RECEVANT DU PUBLIC 6 6.1 SIGNALÉTIQUE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Dans la plupart des ERP, les usagers peuvent être reçus dans des bureaux généralement classés en partie Code du Travail. Il est ainsi difficile

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/5 Art. 7 Secteurs de faible densité

Plus en détail

Edition mai 2008. Tél. : 02 32 41 02 64 - Fax : 02 32 42 38 89 PBM Groupe - Route de Rouen - Manneville S/Risle - BP 333-27503 Pont Audemer Cedex

Edition mai 2008. Tél. : 02 32 41 02 64 - Fax : 02 32 42 38 89 PBM Groupe - Route de Rouen - Manneville S/Risle - BP 333-27503 Pont Audemer Cedex vous accompagne dans vos projets de construction LA NOUVLL RÈLMNTATION dition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal Chapitre 13 Bâtiment principal Table des matières 13 BÂTIMENT PRINCIPAL... 13-3 13.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS PRINCIPAUX PAR TERRAIN... 13-3 13.1.1 Cas particuliers... 13-3 13.2 DIMENSIONS DU BÂTIMENT PRINCIPAL...

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante Bâtiment annexe : Est considéré comme bâtiment annexe, une construction, accolée ou non à la construction principale, non affectée à l habitation, ou aux activités économiques mais à un usage annexe à

Plus en détail

ARRÊTÉ du 30 novembre 2007

ARRÊTÉ du 30 novembre 2007 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de la ville NOR : MLVU0766611A ARRÊTÉ du 30 novembre 2007 Modifiant l arrêté du 1 er août 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles

Plus en détail

Calculs. Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin

Calculs. Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin Calculs Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin 11 Table des matières Introduction... 3 Illustration du projet... 4 Plan du rez-de-chaussée...

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Alignements et Accès emplacements de stationnement

Alignements et Accès emplacements de stationnement . Aménagement d emplacements de stationnement ou de carports dans l espace du recul antérieur ou dans les espaces du recul latéral, avec accès directs à la voirie de l Etat.1..1.1..1.2..1.2.1..1.2.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..2.

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE Commune de CONTERN PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE 1. PROJET DE MODIFICATION relative au PAP Quartier existant «HAB-1» 03/03/2015 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34

Plus en détail

B) Notice d accessibilité des personnes à mobilité réduite

B) Notice d accessibilité des personnes à mobilité réduite VILLE DE NICE RENOVATION ET REAMENAGEMENT DE LA PISCINE JEAN MEDECIN Maîtrise d'ouvrage : Ville de Nice 5 rue de l Hôtel de Ville 06364 NICE CEDEX 4 Maîtrise d'oeuvre : Atelier SEQUANA Architectures R.

Plus en détail

PANNEAUX COMPLEMENTAIRES

PANNEAUX COMPLEMENTAIRES PANNEAUX COMPLEMENTAIRES 45 4. TÔLES MOBILES 001/010 Les tôles mobiles sont des éléments mobiles permettant d effectuer des jonctions en cotes bloquées, avec une fixation simple en bout de banches, gauche

Plus en détail

Dossier de presse Treppenmeister

Dossier de presse Treppenmeister Dossier de presse Treppenmeister Comment bien choisir son escalier? Un groupement de professionnels depuis plus de 20 ans à votre écoute. En France, 19 partenaires menuisiers ont rejoint le groupement

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) COMMUNE DE CLOYES-SUR-LE-LOIR DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR ARRONDISSEMENT DE CHÂTEAUDUN DEPOSE D UN ASCENSEUR EXISTANT ET INSTALLATION D UN ASCENSEUR BASSE VITESSE DE TYPE ELEVATEUR EN GAINE CLOISONNEE MARCHE

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat.

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Aides financières pour la rénovation sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Les aides financières accordés aux mesures individuelles réalisées sur l enveloppe du bâtiment dépendent du standard

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Fiche Préconisation Création d ascenseur

Fiche Préconisation Création d ascenseur Page : 1 1- Constat Impossibilité d accéder à un ou plusieurs niveaux du bâtiment par un moyen de transport vertical Rappel réglementaire : Un ascenseur est obligatoire 1- Si l effectif admis aux étages

Plus en détail

4. Prescriptions relatives à la construction des bâtiments et des espaces d évacuation

4. Prescriptions relatives à la construction des bâtiments et des espaces d évacuation Rappel des grands principes de prévention : 1. Conservation de la capacité portante de la construction 2. Limitation de la naissance et du développement du feu et de la fumée dans la construction 3. Limitation

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 NCH «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 Le procédé constructif breveté NCH : Les éléments constructifs PRECIMUR NCH. 1/6 Présentation

Plus en détail

Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal

Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal Greater Montréal Real Estate oard Guide de calcul de la superficie habitable La Division SIM / MLS publie le présent guide

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes . Aménagement de garages individuels dans ou à côté de constructions existantes.1. L échéance d une deuxième procédure.1.1..1.2..1.3..1.3.1..1.3.1.1..1.3.1.2..1.3.2. Pour l aménagement de garages dans

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

Circulations intérieures verticales des parties communes H.25

Circulations intérieures verticales des parties communes H.25 des parties communes H.25 Objet de la fiche appeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux cheminements intérieurs accessibles, des articles.111-18 à.111-18-3 du code de la construction et

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.*

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* *Application de l arrêté du 21 mars 2007, de l arrêté du 1er août 2006 et de

Plus en détail

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher et l'emprise au sol Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher 2 L entrée en vigueur de la surface de plancher Depuis le 1er mars

Plus en détail

Monte-voitures. Elecar. Des solutions là où les autres n arrivent pas

Monte-voitures. Elecar. Des solutions là où les autres n arrivent pas Monte-voitures Elecar Des solutions là où les autres n arrivent pas Elecar La plateforme monte-voitures modèle ELECAR, est un elevateur conçu pour le transport vertical de véhicules (de tourisme) avec

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS ACCESSIBILITÉ RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS Le présent document établi par la Commission Professionnelle de l'afeb récapitule et précise certaines exigences applicables

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS OBJECTIFS a. Permettre d accéder facilement à tous les niveaux en toute sécurité et sans se heurter à un obstacle. b. Prévoir un accès direct à tous les niveaux d un bâtiment dès sa conception. c. Assurer

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité.

Sont comprises les activités industrielles, artisanales et les logements liés et nécessaires à l activité. LEXIQUE Accès L accès est un passage privé, non ouvert à la circulation publique, situé sur l emprise de la propriété ou aménagé sur fonds voisin reliant la construction à la voie de desserte. Il correspond

Plus en détail

Étude de code Règlementation 2

Étude de code Règlementation 2 Dans le cadre du cours Re glementation 2 Remis a : S. Denis Bergeron Par : Michel Asselin Kevin Pedneault Tommy Ve zina Date de la remise : 28 novembre 2012 1 Table des matières Contenu Introduction...

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Séance publique du 12 juillet 2004. Délibération n 2004-1998

Séance publique du 12 juillet 2004. Délibération n 2004-1998 Séance publique du 12 juillet 2004 Délibération n 2004-1998 commission principale : déplacements et urbanisme commune (s) : Lyon 6 objet : Extension du palais des congrès à la Cité Internationale - Validation

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt

Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt La voix de l industrie immobilière commerciale Table des matières 1. Analyse comparative du rendement de l eau pour Immeuble de bureaux...

Plus en détail

Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT

Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT LOCALISATION SITUATION En tant que technicien en architecture, nous avons analysé le site du Première

Plus en détail

2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION

2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION 2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION 2.9.1 GÉNÉRALITÉS Les volets À l époque, aucune des maisons de la première phase de construction n était ornée de volets, sauf les types E-05 (non illustré), K-02 et L-01

Plus en détail

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction 4.5 Coefficients de pression et de forces Pour les bâtiments, il convient de déterminer les coefficients de pressions extérieure et intérieure. Les coefficients de pression extérieure permettent de calculer

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Informations 2. Isonivelage 3. Portes 4. Marquage d étage 5. Caractéristiques de la cabine 6. Boutons au palier 7. Sécurité fonctionnelle 8. Appareils élévateurs 9. Types

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES 4.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS ET D USAGES EXERCÉS DANS UN BÂTIMENT PRINCIPAL Sous réserve des dispositions particulières et à l exception des projets intégrés, des complexes

Plus en détail