Voies d évacuation et de sauvetage

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voies d évacuation et de sauvetage"

Transcription

1 Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1

2 Histoire Objectifs actuels Evacuation_Lignum_2010 2

3 Objectifs actuels et futurs Objectifs actuels et futurs Risques opérationnels Autres risques Protection incendie Prévention des accidents majeurs Protection contre les explosions Gestion des risques stratégiques Electrostatique Risques stratégiques Sécurité des procédés Données de sécurité des produits Manipulation des produits dangereux Transport de matières dangereuses Sécurité au travail Protection de la santé Security Protection de l environnement dans l entreprise Dangers naturels SWISSI Partenaire Gestion des risques opérationnels Evacuation_Lignum_2010 3

4 Compétences CONSEILLER INSTRUIRE INFORMER TESTER Zürich Lugano-Massagno Bâle Barcelona (E) Evacuation_Lignum_2010 4

5 Institut de Sécurité Rappeler ou faire découvrir les Particularités des voies d évacuation Contenu Rappel législatifl Mesures constructives Compartimentage Cages d escaliers d et sorties Nombre de cages d escaliers, d largeur des sorties et voies d évacuation, longueur des voies d éd évacuation Particularités Superstructure, gaines techniques, guichet de réception, r Portes cour intérieure Mesures techniques Mesures d organisationd Voies d évacuation et de sauvetage Evacuation et protection contre l intrusionl Evacuation_Lignum_2010 5

6 Rappels législatifs Rappel législatif Art. 9 (AEAI 2003) Objectif de protection Les bâtiments, ouvrages et installations doivent être construits, exploités et entretenus de manière à: a. garantir la sécurité des personnes et des animaux; b. prévenir les incendies, les explosions et limiter la propagation des flammes, de la chaleur et de la fumée; c. limiter les risques de propagation du feu aux bâtiments, ouvrages et installations voisins; d. conserver la stabilité structurelle pendant une durée déterminée; e. permettre une lutte efficace contre le feu et garantir la sécurité des équipes de sauvetage. Evacuation_Lignum_2010 6

7 Rappel législatif Une voie d'évacuation est le chemin le plus court, qui peut être emprunté par les personnes pour parvenir à l'air libre, en lieu sûr, depuis n'importe quel endroit du bâtiment, de l'ouvrage ou de l'installation La voie d évacuation sert également de voie de sauvetage vers n'importe quel endroit des bâtiments, ouvrages et installations pour les sapeurs-pompiers et les équipes de sauvetage. Rappel législatif Il est particulièrement important, lors de la planification ou de la transformation d installations, que les dispositions des articles 7 à 10 OLT 4 soient considérées comme formant un tout. Elles constituent l une des conditions pour que les bâtiments et installations puissent être évacués sans danger par des escaliers ou des sorties en cas d urgence. Art. 7 Art. 8 Art. 9 Art. 10 Cages d escaliers d et sorties Voies d éd évacuation Construction des cages d escaliers d et des couloirs Portes Evacuation_Lignum_2010 7

8 Rappel législatif Ces dispositions ont été harmonisées avec: la norme 2003 de protection incendie de l Association des établissements cantonaux d assurance contre l incendie (AEAI) l ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA). Normes spécifiques aux portes des issues de secours Titre Quincaillerie pour le bâtiment - Fermetures d urgence pour issues de secours manœuvrées par une béquille ou une plaque de poussée Prescriptions et méthodes d essai Quincaillerie pour le bâtiment - Fermetures antipanique pour issues de secours manœuvrées par une barre horizontale Prescriptions et méthodes d essai Quincaillerie pour le bâtiment - Systèmes de fermetures anti-panique pour issues de secours contrôlées électriquement destinés à être utilisés sur des voies d'évacuation - Exigences et méthodes d'essai Quincaillerie pour la bâtiment - Systèmes de fermeture d'urgence pour issues de secours contrôlés électriquement - Prescriptions et méthodes d'essai EN SN EN 179 SN EN 1125 Pr EN Pr EN Evacuation_Lignum_2010 8

9 Voies d évacuation et de sauvetage Mesures constructives Compartimentage Il faut séparer en compartiments coupe-feu: a. les bâtiments, ouvrages et installations contigus de grande surface; b. chaque niveau; c. les couloirs et les escaliers servant de voies d'évacuation et de sauvetage; d. les liaisons verticales telles que les cages d'ascenseurs, les canaux de ventilation, les gaines techniques et de déversement; e. les locaux techniques; f. les locaux qui n'ont pas la même affectation, surtout s'ils présentent un danger d'incendie différent Evacuation_Lignum_2010 9

10 Compartimentage Compartimentage coupe-feu: Voies de fuite Compartiments horizontaux Compartiments verticaux Cages d escalier Escaliers et corridors Cages d escalier Résistance au feu = système porteur, mais incombustible de minimum 60min (parois) et 30min (fermetures mobiles) Corridors Résistance au feu = système porteur, mais incombustible de minimum 30min (parois) et fermetures mobiles) REI 60(icb) / EI 30 E 30 EI 30(icb) / EI 30 E 30 Cas particulier: Bâtiments élevés Résistance au feu = 90 min (système porteur), construction de sécurité REI 90(icb) / EI 30 E 30 Evacuation_Lignum_

11 Couloirs - Construction combustible Concept de protection en matière de construction jusqu'à 3 niveaux: résistance au feu EI 30 avec revêtement incombustible du côté de la voie d'évacuation; 4 niveaux: résistance au feu EI 60 avec revêtement EI 30 (icb) du côté de la voie d'évacuation; 5-6 niveaux: résistance au feu EI 60 avec isolation thermique incombustible et revêtement EI 30 (icb) des deux côtés. Couloirs - Construction combustible Concept de protection sprinklers jusqu'à 4 niveaux: résistance au feu EI 30 avec revêtement incombustible du côté de la voie d'évacuation; 5-6 niveaux: résistance au feu EI 60 avec revêtement EI 30 (icb) du côté de la voie d'évacuation; Evacuation_Lignum_

12 Revêtements Les revêtements des parois et plafonds de cages d'escaliers, de couloirs et de vestibules servant de voies d'évacuation doivent être exécutés en matériaux incombustibles. Pour les revêtements de sol et de marches d'escaliers, des matériaux combustibles sont tolérés selon l'affectation des bâtiments, ouvrages et installations. Cages d escaliers et couloirs? Evacuation_Lignum_

13 Cages d escaliers et sorties Art. 7 (OLT4) Les cages d escaliers doivent aboutir à des sorties donnant directement sur l extérieur. AEAI 16-03f Est considéré comme voie d'évacuation le chemin le plus court qui a peut être emprunté par les personnes pour parvenir à l'air libre, en lieu sûr, depuis n'importe quel endroit du bâtiment, de l'ouvrage ou de l'installation; Mode de mesurage La longueur totale d'une voie d'évacuation se compose de la longueur de la voie d'évacuation du local, mesurée en ligne droite, et de celle du couloir, mesurée le long du trajet à parcourir. La distance à parcourir dans les escaliers jusqu'à l'extérieur n'est pas mesurée. Exigences Conduire à l air libre Voies d évacuation Evacuation_Lignum_

14 Cages d escaliers et sorties Art. 7 (OLT4) Les voies d évacuation suivantes doivent être à disposition: a. au moins une cage d escaliers ou une sortie donnant directement sur l extérieur pour un étage d une surface de 600 m 2 au maximum; b. au moins deux cages d escaliers pour un étage d une surface de 1800 m² au maximum et ensuite une cage d escaliers supplémentaire par tranche de 900 m² entamée; c. dans les bâtiments de grande hauteur, au moins une cage d escaliers pour un étage d une surface de 600 m² au maximum et ensuite une cage d escaliers supplémentaire par tranche de 600 m² entamée. 1 cage d escaliers Nombre de sorties Max 600 m 2 Plusieurs cages d escaliers Max. 900 m 2 / cage d escaliers Evacuation_Lignum_

15 Calcul du nombre de cages d escaliers Cages d escaliers et sorties S il n y a qu un étage en sous-sol, il doit y avoir au moins une cage d escaliers et, en outre, une sortie de secours praticable en toute sécurité, qui doivent être accessibles depuis chaque local. S il y a plusieurs étages en sous-sol, il doit y avoir au moins deux cages d escaliers. Evacuation_Lignum_

16 Sorties depuis le(s) sous-sol Sorties depuis le(s) sous-sol Il doit toujours y avoir au moins deux voies d évacuation dans les sous-sols Evacuation_Lignum_

17 Grand nombre d occupants sortie des locaux Indépendamment de la surface Si occupation > 100 personnes 2 cages d escaliers Largeur Les passages principaux à l intérieur des bâtiments doivent avoir une largeur d au d moins au moins 1,20 m. 120cm 90cm Cette dimension minimale est valable pour toutes les parties d un bâtiment telles que corridors, passages (sans portes), escaliers et rampes, situées sur cet axe de circulation. (article 7 OLT 4) Evacuation_Lignum_

18 Grand nombre d occupants sortie des locaux La largeur des voies d éd évacuation est détermind terminée e en fonction du nombre d occupants d selon: a. jusqu'à 50 pers.: 1 sortie de 0.90 m de largeur; b. jusqu'à 100 pers.: 2 sorties de 0.90 m de largeur; c. jusqu'à 200 pers.: 3 sorties de 0.90 m de largeur ou 1 sortie de 0.90 m de largeur et 1 de 1.20 m; d. plus de 200 pers.: au rez-de-chaussée: 0.60 m par tranche de 100 pers. dans les niveaux sup.: 0.60 m par tranche de 60 pers. dans les sous-sols: 0.60 m de 50 pers. Sorties de secours Nombre et largeur Evacuation_Lignum_

19 Nombre de personnes Le nombre d occupants pris en compte pour la détermination des voies d évacuation requises doit être fixé par écrit et rendu obligatoire. S il n existe aucune indication contraignante obligatoire (par exemple plans de disposition des sièges), il faut partir d hypothèses fixées dans la directive: Grands magasins: de 0.5 à 0.25 pers / m 2 Restaurants: 1 pers / m 2 Discothèques: 4 pers / m 2 Tribunes (debout) 5 pers / m 2 Longueur des voies d évacuation La longueur d une voie d évacuation se mesure en ligne droite dans les locaux, et le long du trajet dans les couloirs. Le trajet dans les cages d escaliers et jusqu à l extérieur n est pas compris dans cette mesure. Evacuation_Lignum_

20 Longueur des voies d évacuation La longueur maximale des voies d évacuation est définie, soit: 35 m pour la distance de chaque emplacement dans le local jusqu à la prochaine cage d escaliers ou sortie et 50 m, lorsqu il y a au moins 2 sorties ou cages d escaliers. Longueur 1 sens de fuite 2 sens de fuite ou plus Evacuation_Lignum_

21 Longueur des voies d évacuation Lorsqu un local ne comporte qu une seule sortie, aucun point de ce local ne doit se trouver à plus de 20 m de celle-ci. La distance autorisée est portée à 35 m lorsque le local comporte deux sorties ou plus. Longueurs des voies de fuites 1 issue max. 20 m 2 issues ou plus max. 35 m Evacuation_Lignum_

22 Longueur des voies d évacuation Si 1 issue plus que 20 m Si 2 issues plus que 35 m = Couloir(s) Longueur des voies d évacuation Evacuation_Lignum_

23 Voies d évacuation - particularités Superstructures en toiture Lorsque de telles superstructures rendent nécessaire l existence d une deuxième voie d évacuation selon l art. 7 OLT 4, celle-ci peut conduire, par le toit, à une cage d escaliers plus éloignée. La longueur de la voie d évacuation entre la sortie sur le toit et l entrée de la cage d escaliers ne doit pas dépasser d 100 m Voies d évacuation - particularités Evacuation_Lignum_

24 Voies d évacuation - particularités Gaines techniques souterraines praticables En règle générale, une distance maximale de 500 m doit être respectée entre deux sorties/cages d escaliers (selon l art. 9 OLT4) dans les gaines techniques souterraines destinées aux conduites d énergie et/ou de fluides. Il faut prévoir une à deux issues de secours entre-deux. D aussi longues voies d évacuation ne peuvent entrer en considération que si la gaine technique n est parcourue que rarement (une à deux fois par semaine). Voies d évacuation - particularités Guichets de réception Dans certaines entreprises, des guichets de réception entièrement ou partiellement vitrés sont intégrés dans des cages d escaliers ou des corridors d évacuation. Ceux-ci sont exclusivement des voies d évacuation et doivent être isolés d autres locaux par des séparations résistantes au feu. De tels guichets d accueil d peuvent, d entente d avec la police du feu, être acceptés, si les conditions suivantes sont remplies : Evacuation_Lignum_

25 Guichets de réception dans des cages d escaliers la réception doit être séparée des autres locaux par des matériaux EI60/EI30 la séparation vers la cage d escaliers doit être exécutée avec des matériaux non combustibles; les vitrages doivent être de type E30(icb) une réception ouverte est admise dans les corridors pour autant qu une cloison de type E30(icb) au moins la sépare de la cage d escaliers tout risque de propagation de fumée, lors d un incendie dans la réception, est à empêcher (exécution de la partie supérieure comme tablier de protection). la charge thermique, dans la réception doit être aussi basse que possible (ne pas servir simultanément de centre d impression et de photocopies). Voies d évacuation - particularités Une cour intérieure, au sens des présentes dispositions, est un espace ouvert et dégagé entre les bâtiments qui l entourent. En général, elle est aussi accessible aux véhicules. Evacuation_Lignum_

26 Voies d évacuation Il est important qu une cour intérieure puisse être quittée en tout temps par un passage protégé (en règle générale, passage libre entouré de murs), quelles que soient les conditions locales. Voies d évacuation - particularités Evacuation_Lignum_

27 Voies d évacuation - particularités Concept de transfert pour les hôpitaux Compartiment 1 Compartiment 2 Portes Evacuation_Lignum_

28 Portes systèmes d ouverture Les personnes fuyant le danger doivent pouvoir ouvrir les portes des voies d'évacuation rapidement, en tout temps et sans recours à des moyens auxiliaires. Les forces d'intervention doivent pouvoir ouvrir les portes depuis l'extérieur. Les portes doivent pouvoir s'ouvrir dans le sens de fuite. Font exception les portes des petits locaux prévus pour un faible nombre d'occupants Portes de secours Evacuation_Lignum_

29 Portes de secours Les portes basculantes, à guillotine, à tambour, à enroulement rapide et coulissantes, ainsi que les portes tournantes ne sont autorisées que dans les locaux pourvus de portes supplémentaires disposées judicieusement et ouvrant dans le sens de fuite. Portes Les portes coulissantes et tournantes automatiques sont autorisées dans les voies d'évacuation, à condition qu'elles permettent une évacuation en tout temps. En cas de panne de courant ou si elles sont défectueuses, elles doivent s'ouvrir d'elles-mêmes ou pouvoir être ouvertes rapidement manuellement, et sans recours à des moyens auxiliaires. Il en est de même pour les portes à enroulement rapide d'une largeur libre moyenne allant jusqu'à 1,2 m. Evacuation_Lignum_

30 Portes systèmes d ouverture Porte coulissante automatique, avec battants pivotants «Swing-out». Les battants pivotants garantissent l évacuation en permanence. Coulissante automatique, sans battant pivotant. La porte ne doit jamais être verrouillée. Elle s ouvre automatiquement en tout temps. Portes systèmes d ouverture Porte coulissante automatique, avec BP pour le déverrouillage électromécanique depuis l intérieur La porte doit s ouvrir automatiquement en cas d'actionnement du BP Coulissante automatique, avec mécanisme de déverrouillage manuel depuis l'intérieur La porte doit s ouvrir automatiquement en cas d'actionnement du mécanisme de déverrouillage. Evacuation_Lignum_

31 Evacuations Mesures techniques Signalisation et éclairage de secours Alarmes (différenci renciées) es) Alarme interne Gestion des asservissements Evacuation_Lignum_

32 ECF cages d escaliers Pour: Les établissements hébergeant des personnes, les bâtiments avec locaux prévus pour un grand nombre d'occupants, les grands magasins; Les bâtiments d'habitation, les bâtiments administratifs, industriels, artisanaux et scolaires, ainsi que les parkings et garages pour véhicules à moteur, lorsqu'elles relient 4 niveaux et plus (excepté les niveaux situés au-dessous du terrain) et n'ont pas de volets d'aération suffisamment grands et donnant sur l'extérieur à chaque niveau. La surface géométrique d'aération des exutoires de fumées doit atteindre 5 % de la surface de base de la cage d'escaliers, mais au minimum 0,5 m 2. Evacuation_Lignum_

33 ECF cages d escaliers Mesures d organisationd Généralités Concept d éd évacuation Consignes de sécurits curité (comportement) Formation Entraînement nement contrôle Evacuation Evacuation_Lignum_

34 Voies d évacuation - généralités Les escaliers, les couloirs, les issues et les voies de circulation servant de voies d'évacuation doivent être maintenus dégagés en tout temps et utilisables en toute sécurité. Ils ne doivent pas servir à d'autres usages. La largeur minimale des escaliers et couloirs doit être de 1,2 m. Pour les liaisons intérieures à une habitation, 0,9 m suffisent. Evacuation_Lignum_

35 Définir les parcours Définir le lieu de rassemblement Concept d évacuation Définir et nommer le responsable pour la décision d d éd évacuation. Définir le(s) responsable(s) pour guider l él évacuation. Méthode de recencement. Parcours axe de l éclairage de secours signalisation des voies d évacuation Evacuation_Lignum_

36 Exercices! Personnes étrangères res à l établissement! Institut de Sécurité Evacuation_Lignum_

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4)

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4) Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche (DEFR) Secrétariat d'etat à l'économie SECO Conditions de travail Inspection fédérale du travail Rapport explicatif Révision de l'ordonnance

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Buts: Connaître les exigences Savoir l importance l ainsi que les buts de ces EFC Connaître les différents dispositifs EFC Développement du feu et de la fumée Développement

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Voies d'évacuation et de sauvetage

Plus en détail

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Norme 2015 - généralités Les objectifs de protection définis aujourd hui ont été repris sans modification. Les nouvelles PI favorisent, pour les nouvelles

Plus en détail

(OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1

(OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1 Ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1 822.114 du 18 août 1993 (Etat le 1 er juin 2009) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Installations d'extraction de fumée et de chaleur

Installations d'extraction de fumée et de chaleur Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'extraction de

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu Etablissement cantonal d assurance des bâtiments, Fribourg Kantonale Gebäudeversicherung, Freiburg Inspection cantonale du feu Kantonales Feuerinspektorat Distances entre les bâtiments selon les règles

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation Commentaire de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail Annexe de OLT 3 Article 10 (annexe) Portes et sorties situées sur les voies d évacuation Cette annexe présente les explications concernant

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE A partir du 1er janvier 2015, toute autorisation de construire est assujettie à un degré d assurance qualité concernant

Plus en détail

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande Éclairage de secours Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité Yves Flecher Responsable Suisse Romande Eclairage de secours et système de gestion Genève septembre 2015 1

Plus en détail

Installations désenfumage DPI 21-15f

Installations désenfumage DPI 21-15f Installations désenfumage DPI 21-15f ASTEC Genève - 20 novembre 2015 Organisation : - ASTECH section genevoise Contact : - Schako Givisiez Présentation : - Richard Conseils Givisiez 2 Buts du désenfumage

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1513.1 Prescriptions

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

Parkings et garages pour véhicules à moteur

Parkings et garages pour véhicules à moteur Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

Installations d'ascenseurs

Installations d'ascenseurs Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'ascenseurs (Etat

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie Conférence de presse, 7 janvier 2015, Lausanne Jacqueline de Quattro, conseillère d Etat en charge du Département du territoire et de l environnement Jérôme Frachebourg, directeur général de l Jean-Marc

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Voies d évacuation et de sauvetage

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

Bâtiments d'habitation

Bâtiments d'habitation Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Entrepôts de munitions

Entrepôts de munitions Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces Les handicapés doivent circuler, accéder et utiliser les établissements recevant du public au même titre que chaque citoyen.

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

Etablissements hébergeant des personnes

Etablissements hébergeant des personnes Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Façades Bâtiments bas 3.5.1 Façades simple paroi 3.5.1.1 Séparation entre compartiments Ce qui change est souligné (+ Euroclasses) Fixations des

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Prévention et lutte contre l incendie

Prévention et lutte contre l incendie Prévention et lutte contre l incendie Voici les principales obligations des établissements de commerce de détail de l habillement en matière de prévention et de lutte contre l incendie. Cette fiche ne

Plus en détail

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation OLT 3 Article 10 (annexe) Portes et sorties situées sur les voies d évacuation 1. Objectif de sécurité des portes sur les voies d évacuation Sur la base de toutes les exigences en matière de sécurité d

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le tabagisme passif (Ordonnance concernant le tabagisme passif, OPTP)

Ordonnance sur la protection contre le tabagisme passif (Ordonnance concernant le tabagisme passif, OPTP) Ordonnance sur la protection contre le tabagisme passif (Ordonnance concernant le tabagisme passif, OPTP) du Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 2, al. 3, et 6, al. 1, de la loi fédérale du 3 octobre

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

4. Prescriptions relatives à la construction des bâtiments et des espaces d évacuation

4. Prescriptions relatives à la construction des bâtiments et des espaces d évacuation Rappel des grands principes de prévention : 1. Conservation de la capacité portante de la construction 2. Limitation de la naissance et du développement du feu et de la fumée dans la construction 3. Limitation

Plus en détail

Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture

Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture Formation continue en construction rurale 14/15 novembre 2006 Grangeneuve, Posieux Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture Renzo Bianchi Responsable du département de la

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Lignes directrices 2. Issue extérieure au niveau du sol Accès et aire de manœuvre Sécurité fonctionnelle 3. Étages desservis par un Bâtiment protégé par des extincteurs automatiques

Plus en détail

NORME DE PROTECTION INCENDIE

NORME DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NORME DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015

Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015 Lignum AEAI Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI 2015 Assurance qualité en protection incendie Lignum, Economie suisse du bois Auteur de la présentation: Ivan Brühwiler Josef Kolb AG, Romanshorn

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi

Plus en détail

Exutoire de fumée pour toit plat. Options. Certificat et paramètres. Toit plat

Exutoire de fumée pour toit plat. Options. Certificat et paramètres. Toit plat Exutoire de fumée pour toit plat Options 2 Certificat et paramètres Toit plat SMOKE VENTILATION SMOKE VENTILATION Indispensables KFC 210 Système de contrôle pour un exutoire de fumée. KFA 100 (option)

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur S il est un sinistre du bâtiment qui marque particulièrement les esprits, c est l incendie. Au-delà de l impact

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Systèmes porteurs 26.03.2003

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types

Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles. Prescriptions de sécurité et de santé types GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 septembre 1991 ITM-CL71 Dépôts de produits facilement inflammables, contenus dans des récipients mobiles ------------------------------ Prescriptions de sécurité

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 Contenu 1 Champ d application...

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment DOSSIER-TYPE pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment 1 Evacuation d un bâtiment Préambule Le but de cet aide-mémoire est de faciliter la tâche des établissements concernés, par

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

Conditions d exploitation pour ascenseurs ou plateformes servant au transport de voitures

Conditions d exploitation pour ascenseurs ou plateformes servant au transport de voitures GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, juin 2011 N ITM-SST 1212.1 (Ancien N ITM-CL 330.1) Conditions d exploitation pour ascenseurs ou plateformes servant au transport de voitures Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines Adresses web Le Guide des piscines pour personnes avec handicap www.goswim.ch Bureau fédéral de l égalité pour les personnes handicapées BFEH www.edi.admin.ch/ebgb Procap Accessibilité et intégration www.procap.ch

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

OCF // KAF. Ar t / 22

OCF // KAF. Ar t / 22 1 2 OCF OCF // KAF KAF Loi cons sur le truc s tion Ar t s 10 / 22 3 OCF OCF / KAF / KAF Loi sur les constructions du 8 février 1996, état au 01.07.2004 Hauteur 1/3 H min 3 m Distances 4? Loi sur les constructions

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 004

Fiche technique de l USM TK 004 1 Fiche technique de l USM TK 004 Portes pour issues de secours Association Suisse de la Branche des Portes Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case

Plus en détail

EASYPARC MONTE-VOITURES

EASYPARC MONTE-VOITURES EASYPARC MONTE-VOITURES La solution idéale pour les parkings dont l étroitesse empêche l utilisation d une rampe d accès sans diminuer le nombre de places de stationnement possible. Il permet d une part

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

des parties communes H.27

des parties communes H.27 des parties communes H.27 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes situées dans ou donnant sur les parties communes, des articles R.111-18 à R.111-18-3 du

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

LE DEVOIR DE CONSEIL SYSTEMES D EXTINCTION

LE DEVOIR DE CONSEIL SYSTEMES D EXTINCTION LE DEVOIR DE CONSEIL 1 Nous sommes des PROFESSIONNELS Nous sommes des de l extinction. Notre devoir: Conseiller Orienter Informer Et tout ceci par écrit... 2 Information du client sur ses obligations pour

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Le point de vue des pompiers sur l évolution de la législation Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Journée d étude du 26/11/2015 Détection Incendie Point de vue du Service

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques

Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques Chapitre 10 Le plan pluriannuel de travaux et son volet énergétique Nous avons vu au chapitre 6 comment un audit technique, énergétique,

Plus en détail