Portes coupe-feu Exigences, classification et désignation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portes coupe-feu Exigences, classification et désignation"

Transcription

1 Portes coupe-feu Exigences, classification et désignation Werner Frei Conseils en sécurité - technique

2 Le changement de système Hier et aujourd'hui Autrement dit : qu'est-ce qui a changé de T30 à EI30? Portes T30 Elles ont été testées en fonction de prescriptions d'essai nationales, proches des prescriptions DIN mais cependant différentes. Il n'a pas été tenu compte de la libération automatique lors des tests. Portes EI30 Elle sont testées puis classées en fonction de normes européennes harmonisées. Des exigences supplémentaires peuvent être demandées en plus. Les particularités sont visibles dans la classification, par exemple : EI30-Sm-C5

3 Le changement de système Ancien : directive européenne concernant les produits pour la construction 89/106/EWG (CPD) Nouveau : ordonnance (européenne) concernant les produits pour la construction n 305/2011 (CPR) Contrairement à une directive européenne, la Suisse ne peut pas simplement reprendre directement une ordonnance européenne en tant que document légal. Les lois suisses doivent être adaptées LPCo Loi fédérale sur les produits de construction OPCo Ordonnance sur les produits de construction Les projets relatifs à ces textes seront débattus lors de la prochaine session.ils doivent être rédigés de telle sorte à ce que le point de vue de l'ue soit respectée et être ainsi sûrs que la CPR (Construction Products Regulation) est reprise à 100% dans la loi suisse..

4 Le changement de système Exigences de base envers une construction selon la CPR

5 Le changement de système Pourquoi est-ce si important? Cela ne concerne pas que les portes coupe-feu mais tous les produits. L'union européenne est un partenaire commercial important pour la Suisse (nous avons exporté pour 1,3 milliard de francs de produits de construction en 2010). L'acceptation de la CPD était partie intégrante des contrats bilatéraux (MRA 2008). Si la Suisse n'accepte pas la CPR selon le point de vue de l'ue dans la loi suisse, aucun organisme notifié (organisme de contrôle et d'évaluation pour les produits de construction) ne peut être nommé. Les tests et attestations de la constance des performances ne serait alors plus possible en Suisse!

6 Le changement de système Et dans le domaine de la protection contre l'incendie? Un marquage CE n'est pas possible selon les normes européennes du fait que quelques normes harmonisées manquent encore : FprEN : fenêtres, portes et barrières, caractéristiques des performances - caractéristiques de protection contre le feu et/ou la fumée pren : serrures et ferrures pour sorties de secours à commande électrique pour portes et voies d'évacuation exigences et procédures de contrôle. Ce changement de système a retardé l'adoption de nombreux projets de norme. Cela donne à la Suisse un certain temps pour s'adapter. Par ailleurs, toutes les normes harmonisées doivent être adaptées selon la CPR.

7 Le changement de système Le diagramme montre la situation actuelle. Le marquage CE sera cependant possible dans un proche avenir! Toutes les instances concernées devraient s'en préoccuper sérieusement. Depuis janvier 08, l'aeai exige une évaluation selon EN et EN pour leur reconnaissance.

8 Les exigences Les règles techniques Dans CPR, les normes harmonisées européennes et les documents d'évaluation européens sont désignés «spécifications techniques harmonisées». Tous les membres CEN (donc aussi la Suisse) se sont engagés à appliquer ces spécifications techniques harmonisées. Des documents nationaux avec d'autres dispositions doivent être adaptés ou retirés. Des éléments de construction contrôlés et classifiés pourront ainsi être commercialisés sur l'ensemble du marché européen.

9 Les exigences Les règles d'application nationales Pour la protection incendie, il s'agit des directives de protection incendie de l'aeai. L'AEAI mentionne les spécifications techniques harmonisées pour le contrôle et la classification des composants et les normes européennes harmonisées à propos des portes coupe-feu. Les règles de l'application définissent à quel profil d'exigences les portes coupe-feu doivent satisfaire dans une construction spécifique en tenant compte de son utilisation

10 Les exigences E : maintient d'une fermeture du local contre des flammes et des gaz chauds sans exigences envers la limitation de la température sur la surface de la porte du côté du développement du feu. I: limitation de l'élévation de la température sur la surface de la porte du côté du développement du feu; moyenne des points de mesure +140 C, points de mesure individuels +180 C; I1 = 25 mm = intervalle des points de mesure jusqu'au bord visible du cadre; I2 intervalle 100 mm. W:limitation à 15 kw/m2 du rayonnement thermique sur la surface de la porte du côté du développement du feu; on part du principe que les portes I1 et I2 satisfont aussi aux exigences; ; c'est pour cette raison que l'exigence W n'est pratiquement jamais demandée en Suisse.

11 Les exigences S: densité de fumée de la porte à une différence de pression définie : S a : température ambiante et diff. de pression p de 25 Pa S m : température ambiante et 200 C et p de 50 Pa C:les portes à fermeture automatique équipées d'un ferme-porte portent le mention C1 à C5; elles doivent être soumises à un test d'endurance du fonctionnement; les équipements d'arrêt électriques sont inclus dans ce test d'endurance du fonctionnement. Les portes avec une fonction de chemin de fuite doivent être équipées de serrures et de ferrements selon SN EN 179, SN EN 1125 et pren La caractéristique chemin de fuite ne figure pas dans les codes d'identification des exigences de protection d'incendie, du fait que des portes sans exigence de protection incendie sont aussi concernées, par exemple des portes extérieures..

12 Les exigences le profil d exigences Les équipements d'arrêt électriques et les caractéristiques pour les portes dans des chemins de fuite sont des autres exigences qui ne figurent pas dans ce système d'identification.

13 Fermeture de local sans exigence de température Le four d'incendie du centre de protection incendie de l'ift à Nuremberg. Il peut être basculé de la position verticale à l'horizontal.

14 Fermeture de local sans/avec exigence de température E30 Pour le test selon E30, la porte est montée dans le four d'incendie. Le déroulement température-temps est commandé en fonction de la courbe température-temps normalisée; on détermine la durée de résistance. Pour EI30 l'accroissement de la température est mesuré en plus.

15 Fermeture de local sans/avec exigence de température E30 /EI30 Les déformations du vantail sont mesurée pendant le test. L'image montre les points de mesure. Les résultats sont aussi utilisés pour le domaine d'application plus étendu.

16 Fermeture de local avec exigence de température EI30 Disposition des thermo-éléments pour la détermination de l'isolation thermique I. C'est toujours I 2 qui est valable en Suisse, même si aucun indice n'est spécifié. élévation moyenne de la température élévation max. de la température (I 2 ) élévation max. de la température, processus complémentaire (I 1 )

17 Fermeture de local sans/avec exigence de température Domaine d application direct et étendu Domaine d'application direct, cat. A La porte a atteint exactement la durée de classification de 30 min. Elle ne peut être utilisée que marginalement, par exemple aucun agrandissement. Domaine d'application étendu, cat. B La porte satisfait au critère de performance min. 36min et peut ainsi accéder au domaine d'application étendu. Un rapport selon EN et la partie importante de SN EN Teil X peut être établi.

18 Fermeture automatique C (test d endurance du fonctionnement) Endurance du fonctionnement pour portes sans protection contre l'incendie et la fumée selon SN EN / SN EN 1191 Endurance du fonctionnement pour portes coupe-feu selon SN EN / SN EN 1191 L'endurance du fonctionnement n'était que peu demandée en Suisse pour les portes. Il sera cependant confirmé auprès de chaque fabricant de portes que l'endurance du fonctionnement est un des tests des plus sévères. Chaque défaut conduit inévitablement à une défaillance lors du test d'endurance du fonctionnement. Les deux classifications ne sont malheureusement pas en accord.

19 Fermeture automatique C (test d endurance du fonctionnement)

20 Fermeture automatique C Sollicitations envers l'instance de rédaction Le changement de système a apporté la 7è principale caractéristique, la persistance. L'AEAI mentionne les spécifications techniques harmonisées pour le contrôle et la classification des composants et les normes européennes harmonisées à propos des portes coupe-feu. Les règles de l'application définissent à quel profil d'exigences les portes coupe-feu doivent satisfaire dans une construction spécifique en tenant compte de son utilisation. La spécification de la durée de vie des portes n'est pas possible sans un test d'endurance du fonctionnement.

21 Densité de fumée S m Banc d'essai pour contrôle de la densité de fumée

22 Densité de fumée S m S a : température ambiante et différence de pression p de 25 Pa Selon l'aeai, il n'est pas tenu compte de cette classe du fait qu'il n'est pas tenu compte de la garde au sol lors du test. Pour le test, la garde au sol est bouchée. S m : température ambiante et 200 C et un p de 50 Pa La norme de test SN EN correspond plus ou moins à l'ancienne norme DIN Il est intéressant de constater que cette norme a déjà été appliquée depuis longtemps par les centrales électriques, bien que l'aeai n'ait jamais exigé des portes testées, étanches à la fumée. La densité de fumée prend toujours plus d'importance dans les types de construction modernes.

23 Densité de fumée S m Des si grands hall, sur plusieurs étages, peuvent facilement s'enfumer

24 Portes dans les chemins de fuite SN EN A1: 2010 : norme de produit fenêtres et portes, caractéristiques des performances - partie 1 : fenêtres et portes extérieures sans caractéristique concernant la protection contre le feu et/ou la densité de fumée. pren : 2013 : norme de produit fenêtres et portes, caractéristiques des performances - partie 2 : portes intérieures sans caractéristique concernant la protection contre le feu et/ou la densité de fumée. SN EN 179, édition , serrures et ferrements - dispositifs de fermeture de secours avec poignées ou poussoir, pour des portes dans des voies d'évacuation - exigences et procédure de contrôle; modification A1 incluse. SN EN 1125, édition , serrures et ferrements - dispositifs de fermeture antipanique avec barre horizontale pour des portes dans des voies d'évacuation - exigences et procédure de contrôle; modification A1 incluse. pren 13637, édition : serrures et ferrements - dispositifs de fermeture de secours à commande électrique a - exigences et procédure de contrôle, langue d'origine, allemand.

25 Portes dans les chemins de fuite Attention Les normes mentionnées se réfèrent uniquement à la fonction des serrures, des systèmes de verrouillage électriques et commandes, ainsi que les ferrements correspondants de portes verrouillables dans des chemins de fuite. La seule norme européenne avec laquelle la fonction de la porte elle-même peut être démontrée est la norme : SN EN 1191 : 2012, fenêtres et portes test d'endurance du fonctionnement procédure de contrôle.

26 Portes dans les chemins de fuite SN EN 179 : en actionnant la serrure antipanique par le biais de la poignée, les portes verrouillées doivent toujours s'ouvrir; la forme de la poignée est prescrite; sous certaines conditions, des portes qui s'ouvrent à l'envers du sens de la fuite peuvent aussi être équipées de tels ferrements. SN EN 1125 : portes équipées d'une serrure antipanique avec barre antipanique (type A) ou Push bar (type B). Les portes doivent également pouvoir s'ouvrit même si la barre antipanique ou la Push bar n'a pas été actionnée volontairement, par exemple en cas de bousculade en direction de la sortie. REMARQUE : les portes ainsi équipées libèrent toujours le chemin de fuite à l'aide d'une serrure antipanique; elles peuvent aussi être utilisées lorsque les portes peuvent être verrouillées électriquement à l'envers du sens de la fuite. Condition : le verrouillage électrique à l'envers du sens de la fuite n'influence pas l'ouverture dans le sens de la fuite. Barre antipanique type A Push bar type B

27 Portes dans les chemins de fuite pren : selon cette norme européenne, des portes dans des chemins de fuite peuvent être équipées d'un verrouillage électrique et ainsi être bloquées dans le sens de la fuite; les unités d'asservissement adéquates y sont également décrites. Sous certaines conditions l'ouverture des portes peut être retardée ou bloquée; l'accord de l'autorité compétente est nécessaire si la temporisation agit pendant plus que 15 secondes. Temporisation t1 (15 s) : la temporisation t1 doit s'afficher sur la porte. Temporisation t2 (180 s) : n'est autorisée que pour un poste occupé 24h. Cette temporisation peut être activée manuellement par ce poste pendant t1. La porte doit pouvoir être surveillée visuellement pour pouvoir être immédiatement ouverte en cas d'urgence. La possibilité de pouvoir bloquer les éléments de commande comme les poignées, les barres antipanique est une des nouveautés essentielle.

28 Portes dans les chemins de fuite Propriétés d'utilisation Toutes les formes de construction des éléments de commande ne se prêtent pas pour chaque application. Des personnes avec des aides à la mobilité et des enfants peuvent avoir des problèmes lors de la manipulation de barres antipaniques ou de push bar. Les personnes avec des aides à la mobilité, par exemple, ne peuvent pas se cramponner à une push bar. Les enfants en bas âge peuvent difficilement exercer une force horizontale de 80 N, resp. 220 N. Par ailleurs, les éléments de commande, du point de vue des petits enfants, se trouvent à la hauteur de leur tête; l'ouverture en cas de bousculade ne fonctionne que difficilement, voire pas du tout. Les enfants s'en sortent par contre beaucoup mieux avec les poignées de porte dont ils connaissent déjà la fonction et qu'une force d'ouverture de 70 N doit être exercée vers le bas.

29 Portes dans les chemins de fuite Dans les aéroports, différentes exigences doivent souvent être mises sous un seul chapeau. Dans le cas présent on a volontairement évité des portes à deux vantaux.

30 Portes dans les chemins de fuite Même dans les hôpitaux, les cliniques psychiatriques, les EMS, etc., les portes dans les chemins de fuite ne doivent plus aujourd'hui être ouvertes en permanence dans tous les départements.

31 Portes dans les chemins de fuite Le problème est qu'avec les portes fermées le sens du passage n'est pas reconnaissable. En particulier dans le cas de grandes portes, l'ouverture permanente par le biais du vantail peut provoquer sa déformation. L'équipement avec un dispositif antiretour est exemplaire. Si cette porte est équipée d'une serrure antipanique électromécanique avec différents contacts de surveillance, elle est conforme avec SN EN 1125 pour autant qu'elle ne puisse pas être verrouillée électriquement dans le sens de la fuite, même si elle est connectée dans le sens de l'intervention à la ZUKO et en plus l'installation de détection d'intrusion.

32 Portes dans les chemins de fuite Dans le cas de portes à un vantail, le dispositif électrique d'ouverture de la porte de fuite devrait être placé au max. à 300 mm de la serrure principale. L'illustration de gauche montre le problème des portes à deux vanteaux avec verrouillage électrique selon pren Jusqu'à présent, elle ne pouvaient être libérées qu'à l'aide de dispositifs d'ouverture de porte de fuite, respectivement Flächenhaftmagneten dans la zone de chute.

33 Portes dans les chemins de fuite Un système selon SN EN qui peut être commandé de manière centrale via un bus. Seules des portes exclusivement surveillées, non verrouillables dans le sens de la fuite selon SN EN 179 ou SN EN 1125, peuvent être raccordées. Mais aussi des portes selon pren avec la possibilité d'ouverture retardée ou de verrouillage. Naturellement aussi en exécution à deux vanteaux.

34 Portes dans les chemins de fuite Aujourd'hui de tels systèmes sont réalisables avec jusqu'à 1'000 portes. Selon pren il y a lieu de contrôler tout ce qui pourrait avoir un impact sur l'ouverture des portes.

35 Portes dans les chemins de fuite Dans cette illustration des systèmes éléectriques de verouillage, des serrures antipanique verrouillables, des poignées verrouillables et des hampes antipaniques verrouillables manquent encore.

36 Portes dans les chemins de fuite Des sas de sécurité peuvent également être réalisés par le biais de la norme pren13637, par exemple pour des : - usines électriques - prisons - édifices militaires. Si le local sas est un compartiment coupe-feu individuel avec une ventilation séparée, l'arrêt de personnes dans le local est considéré sûr.

37 Portes dans les chemins de fuite : le bilan Les normes européennes deviennent de plus en plus complètes. Il sera possible dans un proche avenir de tester et d'identifier des portes coupe-feu avec les caractéristiques montrées ici. Le changement de système déplace nettement la responsabilité pour l'aptitude des portes mises en oeuvre dans la direction du concepteur. Une modification ultérieure des portes ne sera plus aussi simplement possible. Cela exige une planification détaillée mais aussi la prise de conscience du vendeur de faire une offre correcte. L'obligation émanant de l'ordonnance (européenne) concernant les produits pour la construction, d'introduire une surveillance efficace marché, éliminera certainement de nombreux moutons noirs!

Sommaire. Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42

Sommaire. Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42 Sommaire Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42 Aperçu systèmes de porte d évacuation 45 Tableaux de sélection

Plus en détail

FRAME + 75 DI ferrures Argumentation

FRAME + 75 DI ferrures Argumentation FRAME + 75 DI Programme de livraison Ferrures Technique de fermeture Poignée et poussoir Autres Outils Programme de livraison FRAME + 75 DI Tableaux de sélection Ferrures Sélection des serrures Sélection

Plus en détail

Portes pour issues de secours N 012. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique

Portes pour issues de secours N 012. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique Association Suisse de la Branche des pour issues de secours N 012 Fiche technique Introduction Cette fiche technique offre une aide aux fabricants de portes, architectes, concepteurs et entreprises générales

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 004

Fiche technique de l USM TK 004 1 Fiche technique de l USM TK 004 Portes pour issues de secours Association Suisse de la Branche des Portes Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case

Plus en détail

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation Commentaire de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail Annexe de OLT 3 Article 10 (annexe) Portes et sorties situées sur les voies d évacuation Cette annexe présente les explications concernant

Plus en détail

Serrure Normes européennes

Serrure Normes européennes Serrure Normes européennes Normalisation selon DIN Les serrures à mortaiser sont conformes à la norme DIN 1851 et classées en 4 catégories de serrures : Catégorie 1 Serrure pour portes intérieures (serrure

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

Kaba x-lock: technique de fermeture. pour autoverrouillage avec possibilité de fuite. Kaba x-lock: technique de fermeture

Kaba x-lock: technique de fermeture. pour autoverrouillage avec possibilité de fuite. Kaba x-lock: technique de fermeture B EYO N D S ECU R I T Y Kaba x-lock: technique de fermeture pour autoverrouillage avec possibilité de fuite Kaba x-lock: technique de fermeture 1 Kaba x-lock propose un équilibre réussi entre sécurité

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Systèmes de portes battantes automatiques

Systèmes de portes battantes automatiques Systèmes de portes battantes automatiques La qualité est notre moteur En collaboration avec des partenaires reconnus, TORMAX réalise dans le monde entier des solutions de portes automatiques pour différents

Plus en détail

NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30

NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30 Protection Feu NOUVEAU! Le choix de la sécurité et de la transparence en cas d incendie! Protection contre les fumées et classement de résistance au feu E30 Les façades résistantes au feu E30 sont des

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles Notice explicative de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 1 Champ d application 1 Les

Plus en détail

Armoire et éléments muraux coupe-feu pour une maintenance absolument flexible

Armoire et éléments muraux coupe-feu pour une maintenance absolument flexible Armoire et éléments muraux coupe-feu pour une maintenance absolument flexible INFORMATION SUR LA PROTECTION INCENDIE DOMAINES D APPLICATION (EI30 et EI60) Pour les constructions neuves comme pour les rénovations,

Plus en détail

PORTE PLIANTE imotion 2301

PORTE PLIANTE imotion 2301 PORTE PLIANTE imotion 2301 Dimensions de la porte p. 2 Système de profilés p. 2 Caractéristiques du système d entraînement imotion 2301 pour porte pliante p. 3 Accessoires standard p. 4 Impulseurs p. 5

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200 Chemin de câbles coupe-feu Construire soi-même les éléments I 0 à I 10 E 0 à E 10 5 E 00 Description Le système de chemin de câbles a été testé selon la norme DIN 410 partie 11 et partie 1 par l Institut

Plus en détail

C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N

C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N Berne, Buchs, Zurich, avril 2012 C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N Mesdames, Messieurs, 1. Situation initiale Les températures extrêmement froides de l'hiver

Plus en détail

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande Éclairage de secours Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité Yves Flecher Responsable Suisse Romande Eclairage de secours et système de gestion Genève septembre 2015 1

Plus en détail

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 UL and the UL logo are trademarks of UL LLC 2012 2 OBJECTIFS DE LA MISE À L'ESSAI ET INSPECTION

Plus en détail

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique 0333 NF- DISPOSITIF D EVACUATION NATURELLE DES FUMEES ET DE CHALEUR FERMETURES GROOM Z.I. de l'aumaillerie BP 80256 35302 FOUGERES Tel : 02 99 94 87 00 Fax : 02 99 94 87 01 EXUGROOM Dispositif d Evacuation

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

785101**2...60 785111**2...58 791110**2...32 795101**2...20 795110**2...18 795150**0...22 785201**2...60 795501**2...26 795510**2...24 795550**0...

785101**2...60 785111**2...58 791110**2...32 795101**2...20 795110**2...18 795150**0...22 785201**2...60 795501**2...26 795510**2...24 795550**0... 5 Index références Codes Pages Codes Pages 0331**...12/13/36/37/39/53 0332**...12/13 0380**...34/35/38/62/63 0382**...52 0386**...53/54 03860*1...40 0387**...54 03870*1...40 0408**...37/41 0409**...37/54

Plus en détail

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m UF00 Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : x m Montage vertical Application L'UF00 crée une barrière d'air très efficace

Plus en détail

Notice de montage Alarme de barre

Notice de montage Alarme de barre Notice de montage Alarme de barre Sommaire : Description générale... 2 Montage de l'alarme de barre anti-panique... 3 Fonctions... 4 Certificat de contrôle... 5 Procès-verbal de contrôle Exploitant...

Plus en détail

ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE

ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE Serrure multipoint automatique GU-SECURY ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE Serrure 3 points permettant l'ouverture d'une porte en appuyant par exemple sur le bouton de l'interphone. En refermant la porte, celle-ci

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

Systèmes de portes coulissantes automatiques

Systèmes de portes coulissantes automatiques Systèmes de portes coulissantes automatiques La qualité est notre moteur En collaboration avec des partenaires reconnus, TORMAX réalise dans le monde entier des solutions de portes automatiques pour différents

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR 9 & 10 novembre 2012 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR Catherine Grimonpont SPF Economie Contenu De la directive (CPD) au règlement (CPR) Le

Plus en détail

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation OLT 3 Article 10 (annexe) Portes et sorties situées sur les voies d évacuation 1. Objectif de sécurité des portes sur les voies d évacuation Sur la base de toutes les exigences en matière de sécurité d

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz 941.241 du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Bases légales Les normes et directives suivantes sont à respecter: Norme de protection incendie de l AEAI Directive de protection incendie

Plus en détail

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Norme 2015 - généralités Les objectifs de protection définis aujourd hui ont été repris sans modification. Les nouvelles PI favorisent, pour les nouvelles

Plus en détail

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels Contenu de la présentation Projet d Annexe 6 Bâtiments industriels Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu 2. Structure du projet d Annexe 6 3.

Plus en détail

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques 1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques Pour les portes coulissantes automatiques qui doivent également servir de portes d évacuation et de fermeture coupe-feu,

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE

ÉLECTRONIQUE DE LA PORTE EVVA SALTO : PRÉSENTATION DU CONCEPT SALTO (Smart Access Locking TechnOlogy) est une plate-forme technologique d'evva qui propose une solution optimale pour répondre aux exigences d'un système électronique

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 1 Sommaire de la présentation 1 Essai en laboratoire Points principaux 2 Quincaillerie Notions

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

ANTI-PANIQUE ÉLECTRO-MÉCANIQUES. La sécurité contrôlée des issues de secours

ANTI-PANIQUE ÉLECTRO-MÉCANIQUES. La sécurité contrôlée des issues de secours ANTI-PANIQUE ÉLECTRO-MÉCANIQUES La sécurité contrôlée des issues de secours 88 Destination Les PUSH CONTROL sont des dispositifs de verrouillage spécialement dédiés aux issues de secours. Conçus initialement

Plus en détail

L efficacité énergétique...

L efficacité énergétique... Michael Rader Product Marketing Manager CentraLine c/o Honeywell GmbH 05 I 2008 Les bâtiments collectifs et tertiaires représentent plus de 40 pour cent de la consommation totale d énergie primaire en

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

MÉCANISME D ENTRAÎNEMENT AUTOMATIQUE POUR PORTES COULISSANTES gilgen SLA

MÉCANISME D ENTRAÎNEMENT AUTOMATIQUE POUR PORTES COULISSANTES gilgen SLA MÉCANISME D ENTRAÎNEMENT AUTOMATIQUE POUR PORTES COULISSANTES gilgen SLA Le mécanisme d entraînement Basic économique Structure logique, montage simple Le mécanisme d entraînement Gilgen SLA pour les portes

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

FINSTRAL - Types de ferrages et d ouvertures. Diversité - Fiabilité - Facilité

FINSTRAL - Types de ferrages et d ouvertures. Diversité - Fiabilité - Facilité FINSTRAL - Types de ferrages et d ouvertures. Diversité - Fiabilité - Facilité Fenêtres, portes et volets Ouverture à la française/oscillo-battant (OF/OB) Ferrage soufflet avec ferme-imposte Porte-fenêtre

Plus en détail

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux Armoires de sécurité Stockage et manipulation des produits dangereux Une sécurité avérée et sur laquelle vous pouvez compter. La qualité et la sécurité de nos produits sont reconnues et certifiées par

Plus en détail

Portes coupe-feu N 008. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique

Portes coupe-feu N 008. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique Association Suisse de la Branche des Portes Portes coupe-feu N 008 Fiche technique Introduction La présente notice technique doit soutenir les architectes, projeteurs, entrepreneurs généraux, ainsi que

Plus en détail

Fenêtres pour toit plat CFP / CVP / CSP / CXP

Fenêtres pour toit plat CFP / CVP / CSP / CXP Fenêtres pour toit plat CFP / CVP / CSP / CXP Les propriétés essentielles du produit Les fenêtres pour toit plat innovatrices de VELUX offrent une série d'avantages techniques, fonctionnels et esthétiques

Plus en détail

Avec un coefficient d isolation thermique remarquable de 1,2 W / m²k.

Avec un coefficient d isolation thermique remarquable de 1,2 W / m²k. MADE IN HERZOGENBUCHSEE Portes pliantes BATOR therm Avec un coefficient d isolation thermique remarquable de 1,2 W / m²k. Page 2 / 10 DESCRIPTION Les portes pliantes BATOR THERM sont composées de plusieurs

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence.

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence. 5.6.4 Classification 5.6.2.10 Service de veille Etat de service d'un système d'éclairage dans lequel les lampes de l'éclairage de secours sont en service uniquement après une défaillance de l'alimentation

Plus en détail

Ferrure pour sortie de secours StarTec Fermeture anti-panique selon EN 1125

Ferrure pour sortie de secours StarTec Fermeture anti-panique selon EN 1125 Ferrure pour sortie de secours StarTec Fermeture anti-panique selon EN 115 Technique de fermetureferrure pour sortie de secours StarTecFermeture selon EN 115Planification, construction Fermeture anti-panique

Plus en détail

Résistance au feu des produits de construction

Résistance au feu des produits de construction Résistance au feu des produits de construction Un recueil sur CD-ROM Référence : 3132131 CD ISBN : 978-2-12-132131-8 Année d édition : 2015 Analyse Résistance au feu des produits de construction présente

Plus en détail

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT AVEC CHAMPION DOOR FIRE, PAS BESOIN DE JOUER AVEC LE FEU Les portes Champion Door Fire sont une solution idéale pour répondre aux exigences de la

Plus en détail

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.com.

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.com. 3, rue de la Louvière - 7820 RAMBOUILLET Tél. : 0 34 57 55 - Fax : 0 30 4 5 38 S.A.V. 08 69 67 60 - www.coffres-forts.com SOLAR Basic Mode d emploi de la serrure électronique de haute sécurité Sommaire

Plus en détail

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Buts: Connaître les exigences Savoir l importance l ainsi que les buts de ces EFC Connaître les différents dispositifs EFC Développement du feu et de la fumée Développement

Plus en détail

10 Nos Services. 11 La Réglementation

10 Nos Services. 11 La Réglementation GAMME MENUISERIE QUI SOMMES NOUS? SOMMAIRE Parlez-nous de CF Distribution, qui êtes vous? Nous sommes une entreprise spécialisée dans la recherche, le développement aux normes européennes et la vente sur

Plus en détail

Normes Européennes pour technique de portes EN 1154, EN 1155, EN 1158, EN 179, EN 1125, EN 1303, EN 13637, EN 13633 & EN 16005

Normes Européennes pour technique de portes EN 1154, EN 1155, EN 1158, EN 179, EN 1125, EN 1303, EN 13637, EN 13633 & EN 16005 EN Normes Européennes pour technique de portes EN 115, EN 1155, EN 1158, EN 179, EN 1125, EN 1303, EN 13637, EN 13633 & EN 16005 CONTENU NORMES EUROPÉENNES POUR LES FERME-PORTES EN 115 Norme Européenne

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi

Plus en détail

Projet Page de garde. Pour le relevé des critères et pour la description générale du projet. Titre du projet. Numéro de l installation (si disponible)

Projet Page de garde. Pour le relevé des critères et pour la description générale du projet. Titre du projet. Numéro de l installation (si disponible) Projet Page de garde Pour le relevé des critères et pour la description générale du projet Titre du projet Année Numéro de l installation (si disponible) Portes Nombre estimé Utilisateurs Nombre estimé

Plus en détail

Blocs-portes de sécurité. La sécurité garantie

Blocs-portes de sécurité. La sécurité garantie Blocs-portes de sécurité La sécurité garantie Hörmann dispose de portes de sécurité pour tous les domaines Hörmann construit des portes de sécurité depuis plusieurs décennies suivant les exigences d experts

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

Les portes coupe-feu coulissantes. automatiques de Schweizer.

Les portes coupe-feu coulissantes. automatiques de Schweizer. Les portes coupe-feu coulissantes automatiques de Schweizer. Les portes coupe-feu coulissantes automatiques à fonction de chemin de fuite n offrent pas seulement un grand confort d utilisation en cas d

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Portes sectionnelles industrielles Epaisseur 67 mm

Portes sectionnelles industrielles Epaisseur 67 mm Portes sectionnelles industrielles Epaisseur 67 mm Données techniques : mise à jour 01.04.2014 Sommaire Page Descriptions produits 3 4 Panneau des cadres en aluminium 4 Vue d ensemble des données techniques

Plus en détail

Fermetures antipaniques Fermetures d urgence

Fermetures antipaniques Fermetures d urgence Fermetures antipaniques Fermetures d urgence 8 plates-formes régionales à votre entière disposition : - une équipe de professionnels à votre écoute - un stock près de chez vous BORDEAUX.............................124/126

Plus en détail

Rapport de maintenance pour portes coupe-feu et portes pare-fumées

Rapport de maintenance pour portes coupe-feu et portes pare-fumées Rapport de maintenance pour portes coupe-feu et portes pare-fumées Entre : (Le mandant) Propriétaire Utilisateur Locataire Administration... et (L entreprise spécialisée*) * Le terme d entreprise spécialisée

Plus en détail

Plandoor 30 Plandoor 60. Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Description du système en bois

Plandoor 30 Plandoor 60. Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Description du système en bois Fermeture coupe-feu affleurée de la classe de résistance au feu EI 30 et EI 60 Copyright by GLASTEC - Rosenheimer Glastechnik GmbH - 1/008 Sommaire Remarques préalables I. Généralités II. Description du

Plus en détail

Directive Technique DT N. 01.00-10f. 1. Domaine d application. 2. Références normatives. 3. Termes et définitions

Directive Technique DT N. 01.00-10f. 1. Domaine d application. 2. Références normatives. 3. Termes et définitions Fédération suisse des sapeurs-pompiers Directive Technique DT N Pompes centrifuges avec dispositif d amorçage destinées à la lutte contre l incendie conformes aux normes européennes (EN) 01.00 - f Décembre

Plus en détail

Traduction du VERSION ORIGINALE Edition : 2013-04-12

Traduction du VERSION ORIGINALE Edition : 2013-04-12 Gütegemeinschaft Schlösser und Beschläge e.v. (Groupement Qualité Serrures et Ferrures) Directive : DIRECTIVE ALLEMANDE FBDF Traduction du VERSION ORIGINALE Edition : 2013-04-12 Directive Freins de vantail

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

Réduire des déperditions thermiques de la

Réduire des déperditions thermiques de la Page 1 sur 6 Réduire des déperditions thermiques de la gaine d'ascenseur Création d'un zone "chaude" Création d'un sas intermédiaire Contrôler le débit de ventilation de la gaine En bref! La ventilation

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Michael Binz, responsable du département Protection incendie Association des établissements cantonaux d'assurance incendie AEAI, Berne

Plus en détail

Qu'est-ce que la normalisation?

Qu'est-ce que la normalisation? NORMALISATION 1 Qu'est-ce que la normalisation? La normalisation est un outil élémentaire et efficace des politiques européennes, ses objectifs étant de : contribuer à la politique visant à mieux légiférer,

Plus en détail

La fenêtre Source de risques

La fenêtre Source de risques La fenêtre Source de risques 112 Pour environ deux tiers des cambriolages commis dans les habitations principales, le point d entrée est la fenêtre ou la porte-fenêtre. Les méthodes d effraction classiques

Plus en détail

Servomoteurs électriques

Servomoteurs électriques 4 508 Servomoteurs électriques pour vannes à course rotative, angle de rotation 90 SQK34.00 SQK84.00 SQK34.00 tension d'alimentation 230 V~ SQK84.00 tension d'alimentation 24 V~ Signal de commande 3 points

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien de construction - métallier

Orientation professionnelle Mécanicien de construction - métallier Orientation professionnelle Mécanicien de construction - métallier 1-7 élève Date: 1. Titre de l' U.E. : 2. Matière / Classe : Pratique de l'atelier, 2 ème année de formation 3.Thèmes des séquences de

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Sources 8 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Edito Thierry Platz, Gérant Norme EN 1433 Conformité, sécurité des caniveaux hydrauliques et responsabilité pénale. NORME

Plus en détail

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement APPLICATIONS Cinémas, théâtres, bureaux, salles de sport Des lieux publics à fort passage où la sécurité doit être assurée par des systèmes de protection. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions

Plus en détail

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion AVIS TECHNIQUE ARGB n 07/02 29-01-2008 Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion 1. Problématique Nous constatons

Plus en détail

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités BIGSUR SERRURE MOTORISÉE MULTIPOINTS EN APPLIQUE Très haute protection et endurance aux usages les plus intensifs. Fonctionnalités Très haut niveau de sécurité Grâce à son pêne demi-tour, la serrure BIGSUR

Plus en détail

ASSA ABLOY Code Handle

ASSA ABLOY Code Handle SS LOY Code Handle Poignée de porte intelligente avec code PIN SS LOY, le leader mondial des solutions d'ouverture de porte Poignée de porte SS LOY Code Handle La poignée de porte SS LOY Code Handle propose

Plus en détail

Aide au choix. L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme 1800 PREMIUM. 1900 PREMIUM ÉVOLUTION PA et BM

Aide au choix. L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme 1800 PREMIUM. 1900 PREMIUM ÉVOLUTION PA et BM Barre antipanique Aide au choix L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme Configurations de pose TOUCH BAR 1800 PREMIUM 1810 1810 1820 1820 1830 1830 1900

Plus en détail

Free online MSDS management tool

Free online MSDS management tool Free online MSDS management tool http://www.msds-europe.com/kateg-70-1-telechargement_des_fds.html Le projet est financé par l'union européenne et cofinancé par le Fonds européen de développement régional.

Plus en détail

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv.

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv. Le marquage CE Christine Marcaillou Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr Le Marquage CE Le marquage CE est une obligation réglementaire

Plus en détail

ASCENSEURS. (régis par la directive 95/16/CE) Prescriptions de sécurité et de santé types. Le présent document comporte 10 pages.

ASCENSEURS. (régis par la directive 95/16/CE) Prescriptions de sécurité et de santé types. Le présent document comporte 10 pages. GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 2 août 2000 ITM-CL 230.2 ASCENSEURS (régis par la directive 95/16/CE) Prescriptions de sécurité et de santé types Le présent document comporte 10 pages Sommaire

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

béton entre tube 2. Porte va-et-vient pour voile béton entre tube 3. Porte de secours à un battant 4. Porte pour galerie de connection intertube

béton entre tube 2. Porte va-et-vient pour voile béton entre tube 3. Porte de secours à un battant 4. Porte pour galerie de connection intertube 2 1. Porte coulissante pour voile béton entre tube 2. Porte va-et-vient pour voile béton entre tube 3. Porte de secours à un battant 4. Porte pour galerie de connection intertube accessible avec portillon

Plus en détail

7204 6200 09/2000 EU (FR)

7204 6200 09/2000 EU (FR) 7204 6200 09/2000 EU (FR) Pour l'utilisateur Notice d utilisation Chaudière murale au gaz Logamax U002 / U004 Logamax U102 / U104 Prière de lire cette instruction avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail