La réglementation Incendie en Belgique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réglementation Incendie en Belgique"

Transcription

1 La réglementation Incendie en Belgique Formation incendie F. HENRY 1 La réglementation Incendie en Belgique Formation incendie F. HENRY 2 Cpt ing. F. HENRY 1

2 Les differents niveaux de pouvoir - Fédéral - Régional - Communautaire - Communal Formation incendie F. HENRY 3 Les differents niveaux de pouvoir Communauté européenne -Directives européennes (Directive produits de construction (DPC), atmosphères explosives (ATEX), -Décisions européennes en matière de résistance et réacion au feu des matériaux et éléments de construction. - Recommandations Communautés Et Régions Fédéral Législation incendie En Belgique, il existe 3 niveaux de compétence pour légiférer dans le domaine de la prévention incendie Communes Formation incendie F. HENRY 4 Cpt ing. F. HENRY 2

3 Niveaux de pouvoir Niveau fédéral Emploi et travail (Bien-Etre au travail et article 52 R.G.P.T.) Economie (R.G.I.E. marquage CE) Intérieur (Normes de base en matière de prévention incendie tutelle des services d incendie) Niveau régional Logement (Détection de fumée dans les logements) Maisons de repos et de soins Tourisme (Hébergement touristique) Environnement (Permis environnement) Formation incendie F. HENRY 5 Niveaux de pouvoir Niveau communautaire Enseignement Culture Milieux d accueil pour enfants Sport Niveau communal Locaux recevant du public Permis de location (règlements de sécurité incendie) Plusieurs niveaux de pouvoir SEVESO Planification d urgence Formation incendie F. HENRY 6 Cpt ing. F. HENRY 3

4 La loi communale Article 135 de la nouvelle Loi Communale (arrêté royal du 24 juin 1988 Moniteur belge du 30 mai 1989). "Chapitre III - Les attributions du bourgmestre, art. 135, 2,5 :...le soin de prévenir par les précautions convenables, et celui de faire cesser par la distribution des secour Formation incendie F. HENRY 7 L arrêté royal du 8 novembre 1967 Tout service d'incendie est tenu de procéder, aussi bien dans sa propre commune que dans une autre commune du groupe régional dont il assure la protection, au contrôle de l'application des mesures prescrites par les lois et règlements relatifs à la prévention des incendies. Il est effectué par un officier du service d'incendie, porteur du brevet de technicien en prévention de l'incendie délivré par l'état. Il fait l'objet d'un rapport signé par ledit officier et contresigné par le Chef du service d'incendie qui le transmet au bourgmestre. Formation incendie F. HENRY 8 Cpt ing. F. HENRY 4

5 Loi du 30 juillet 1979 relative à la prévention des incendies et des explosions ainsi qu à l assurance obligatoire de la responsabilité civile dans ces mêmes circonstances Art. 1 : La prévention des incendies comprend l ensemble des mesures de sécurité destinées, d une part, à éviter la naissance d un incendie, à détecter tout début d incendie et à empêcher l extension de celui-ci, d autre part, à alerter les services de secours et à faciliter tant le sauvetage des personnes que la protection des biens en cas d incendie Art. 2 : Dans un but de prévention des incendies et des explosions, le roi détermine, par arrêté délibéré en conseil des ministres, les normes de prévention de base communes à une ou plusieurs catégories de constructions indépendamment de leur destination Art. 4 : Le conseil communal peut édicter des règlements relatifs à la prévention des incendies et explosions. Il peut de même compléter les prescriptions des règlements généraux. Formation incendie F. HENRY 9 Loi du 30 juillet 1979 relative à la prévention des incendies et des explosions ainsi qu à l assurance obligatoire de la responsabilité civile dans ces mêmes circonstances Art. 5 : Le Bourgmestre, sur rapport du service d incendie territorialement compétent, contrôle l exécution des mesures de sécurité prescrites en vertu de la présente loi. Formation incendie F. HENRY 10 Cpt ing. F. HENRY 5

6 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie Lors d'un contrôle, le service d'incendie évalue si un bâtiment déterminé satisfait à la réglementation en matière de prévention incendie et présente un niveau de sécurité contre l'incendie suffisant. Sa mission se limite à constater si le bâtiment satisfait ou non à la réglementation au moment du contrôle et ne constitue pas une garantie pour le maintien de cette situation pour l'avenir. Formation incendie F. HENRY 11 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie Le service d'incendie évalue la sécurité incendie d'un bâtiment sur la base de toutes les réglementations existantes en matière de prévention incendie, y compris l'art. 52 du RGPT, le Vlarem, le CWATUPE, les éventuels règlements communaux,. Par prévention incendie, on entend en principe tant la prévention des incendies que la prévention des explosions. Formation incendie F. HENRY 12 Cpt ing. F. HENRY 6

7 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie Conformément à l'article 22 de l'arrêté royal du 8 novembre 1967, le service d'incendie doit procéder au contrôle dans les cas prescrits par les lois et règlements relatifs à la prévention incendie et chaque fois que le bourgmestre en fait la demande. Ces deux conditions doivent être remplies simultanément Formation incendie F. HENRY 13 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie Le service d'incendie peut également émettre des avis pour les catégories de constructions non réglementées. Dans certaines réglementations, une tâche est attribuée directement au service d'incendie. Après concertation avec le bourgmestre, le service d'incendie peut effectuer cette tâche lorsqu'elle lui est demandée par la personne (maître d'ouvrage, propriétaire,...) mentionnée dans la réglementation en question. Formation incendie F. HENRY 14 Cpt ing. F. HENRY 7

8 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie La circulaire ministérielle dû 18 juin 1991 relative au rapport-type national de prévention incendie peut servir de fil conducteur pour la rédaction du rapport de prévention incendie. Formation incendie F. HENRY 15 Circulaire du 17 novembre 2009 relative au rapport de prévention incendie Lorsqu'il livre un avis, le service d'incendie doit se baser sur la réglementation existante en matière de prévention incendie. Le service d'incendie ne peut pas exiger plus que ce qui est fixé dans la réglementation. Si toutefois un aspect particulier n'est pas, ou est manifestement incomplètement réglementé, et que le service d'incendie estime qu'il y a une situation dangereuse, il doit le faire remarquer et peut proposer des exigences. Le service d'incendie doit être particulièrement prudent dans ces circonstances ; une motivation solide est nécessaire pour ce type d'avis. En effet, le service d'incendie ne peut pas imposer d'exigences complémentaires arbitraires. Ces exigences complémentaires doivent être réellement nécessaires pour empêcher les situations comportant un risque d'incendie clairement inadmissible. Formation incendie F. HENRY 16 Cpt ing. F. HENRY 8

9 Autorité fédérale Elle est compétente pour établir les normes de base qui fixent les conditions minimales auxquelles doivent répondre toutes les catégories de bâtiment indépendamment de leur destination. Fédéral S.P.F. Protection des consommateurs S.P.F. Intérieur S.P.F. Economie S.P.F. Emploi Et Travail Loi sur la protection des consommateurs Normes de Base R.G.I.E. R.G.P.T. (art. 52) et Code du Bien-être Formation incendie F. HENRY 17 Fédéral : SPF Intérieur Le ministre de l Intérieur est chargé d établir les normes de base, ce qui veut dire des normes communes àune ou plusieurs catégories de constructions, indépendamment de leur destination. Normes de base Normes Belges (NBN) Normes de base -> Precriptions de base Formation incendie F. HENRY 18 Cpt ing. F. HENRY 9

10 Fédéral : Emploi et travail Code sur le Bien-Etre au travail Le Code sur le Bien-Etre au Travail s'applique à tout employeur qui emploie au moins un travailleur Système dynamique de gestion des risques Déterminer la politique et les moyens Planifier Déterminer la répartition des tâches Evaluer ATEX Liquides inflammables Signalisation de sécurité R.G.P.T (article 52) Formation incendie F. HENRY 19 Fédéral : Affaires économiques Marquage C.E. R.G.I.E. R.G.E.X. Formation incendie F. HENRY 20 Cpt ing. F. HENRY 10

11 Régions et communautés Les communautés et les régions sont pour ce qui ressort de leur compétences (enseignement, environnement, culture, ) également «chargées de régler les questions de sécurité qui les concernent spécifiquement, en adaptant et en complétant notamment les normes de base, sans toutefois les modifier.» Formation incendie F. HENRY 21 Communal Conseil communal-promulguer des règlements de police et de bâtisse Collège des bourgmestre et échevins Joindre des conditions aux permis de bâtir ou d environnement Bourgmestre Contrôle de l exécution de la législation (e.a. AR 7 juillet 1994) sur rapport des services d incendie Bourgmestre Compétence de fermer e.a. des bâtiments dangereux (même sans règlement préétabli) Formation incendie F. HENRY 22 Cpt ing. F. HENRY 11

12 L influence européenne Le marquage CE Formation incendie - F. HENRY 23 Ordre juridique européen Les Directives Le traîtés de Rome laisse une place importante aux Directives, comme instruments d'une harmonisation des politiques des législations et des pratiques administratives des états membres. Les Directives lient tout état membre destinataire quant au résultat à atteindre, tout en laissant aux instances nationales la compétence quant à la forme et aux moyens. Formation incendie - F. HENRY 24 Cpt ing. F. HENRY 12

13 Ordre juridique européen Les Directives La directive est une mesure moins incisive qu'un réglement. Elles sont utilisées dans les domaines où les états membres ont réservé leur souveraineté législative. Il ne faut cependant pas sous-estimer l'effet juridique d'une directive. Celle-ci est obligatoire bien que les Etats membres soient maître du choix, des formes et moyens de réalisation. Exemple : Directive produits de construction 89/106 CE Formation incendie - F. HENRY 25 Ordre juridique européen Les Réglements Les réglements ont une portée générale. Ils sont obligatoires dans tous leurs éléments et directement applicables dans les Etats membres. Ils se distingent dont des directives qui n'obligent les Etats que dans le résultat à atteindre. Les réglements s'appliquent simultanément sur le territoire de tous les Etats membres, à la différence des décisions et des directives qui, par le fait qu'elles s'adressent toujours à un destinataire, peuvent aussi concerner des Etats membres en particulier. Ex. Règlement 3932/92/CEE de la Commission du 21 décembre 1992 concernant l application de l art 85 3 du Traité à certaines catégories d accords, de décisions et de pratiques concertées dans le domaine des assurances (interdit pratiquement les règles de protection incendie des assureurs) Formation incendie - F. HENRY 26 Cpt ing. F. HENRY 13

14 Ordre juridique européen Les Décisions Elles sont obligatoires en tous leurs éléments pour les destinataires qu elles désignent. Une décision peut s appliquer à un ou à tous les Etats membres, à des entreprises ou à des particuliers Exemple : Décision 96/603/CE de la Commission du 4 octobre 1996 établissant la liste des produits appartenant aux classes A «Aucune contribution à l'incendie» Décision 2000/147/CE de la Commission du 8 février 2000 qui définit, en détail, les critères des euroclasses de réaction au feu des matériaux de construction A1 à F et les indices s (fumée) et d (débris enflammés) Formation incendie - F. HENRY 27 Ordre juridique européen Les Avis et Recommandations Leur application n est pas obligatoire. Exemple : Recommandation du Conseil du 22 décembre 1986 concernant la sécurité des hôtels existants contre les risques d incendie Formation incendie - F. HENRY 28 Cpt ing. F. HENRY 14

15 L influence européenne - Le marquage CE TRAITÉ INSTITUANT LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE CHAPITRE 2 L'INTERDICTION DES RESTRICTIONS QUANTITATIVES ENTRE LES ÉTATS MEMBRES Article 28 Les restrictions quantitatives à l'importation, ainsi que toutes mesures d'effet équivalent, sont interdites entre les États membres. Article 29 Les restrictions quantitatives à l'exportation, ainsi que toutes mesures d'effet équivalent, sont interdites entre les États membres. Formation incendie - F. HENRY 29 Formation incendie - F. HENRY 30 Cpt ing. F. HENRY 15

16 Le marquage CE est une déclaration du fabricant qui atteste que le produit qui le porte répond aux exigences essentielles de sécurité, de santé, d'environnement, de protection du consommateur fixées par les directives européennes qui s'appliquent à ce produit. Formation incendie - F. HENRY 31 Formation incendie - F. HENRY 32 Cpt ing. F. HENRY 16

17 Quelles directives pour quels produits? Directive Equipements sous pression Directive Ascenseurs 95/16/CE Directive Machines Directive Produits de construction Directive Produits de construction Directive Compatibilité électromagnétique Directive Produits de construction Formation incendie - F. HENRY 33 Communauté européenne : Directive Produits de Construction La Directive du Conseil des Communautés européennes du 21 décembre 1988 relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des Etats membres concernant les produits de construction (DPC) impose que seuls les produits de construction qui ont des caractéristiques telles que les ouvrages dans lesquels ils doivent être incorporés puissent satisfaire à des exigences essentielles peuvent être mis sur le marché. 34 Formation incendie - F. HENRY Cpt ing. F. HENRY 17

18 Communauté européenne : Directive Produits de Construction Exigences essentielles : Résistance mécanique et stabilité Sécurité en cas d incendie Hygiène, sécurité et environnement Sécurité dans l utilisation Protection contre le bruit Économie d énergie et isolation thermique 35 Formation incendie - F. HENRY Communauté européenne : Directive Produits de Construction La stabilité des éléments portants du bâtiment doit être préservée pendant une période déterminée La naissance et la propagation du feu et de la fumée à l intérieur de l ouvrage doivent être limités L extension du feu aux bâtiments voisins doit être limitée Les occupants doivent pouvoir quitter le bâtiment indemnes ou être évacués facilement La sécurité des équipes de secours doit être prise en considération 36 Formation incendie - F. HENRY Cpt ing. F. HENRY 18

19 Directives «nouvelle approche» Formation incendie - F. HENRY 37 Les directives, qui étaient précédemment prescriptives (détaillaient les spécifications techniques), deviendront performantielles (elles se limiteront à définir les objectifs à atteindre sous forme d «exigences essentielles» ). Les spécifications techniques permettant de répondre à ces exigences seront des normes européennes EN éditées par le CEN/CENELEC. Ces normes CEN/CENELEC porteront la dénomination de normes harmonisées et leur référence sera publiée dans le JOCE en association avec la directive concernée. Les Etats membres désigneront des organismes compétents pour contrôler la bonne application de ces exigences essentielles pour une directive donnée. Ces organismes seront notifiés à la Commission. Les noms et adresses de ces «organismes notifiés» paraîtront au JOCE pour chaque directive concernée. Formation incendie - F. HENRY 38 Cpt ing. F. HENRY 19

20 Formation incendie - F. HENRY 39 Liste des normes harmonisées Formation incendie - F. HENRY 40 Cpt ing. F. HENRY 20

21 Liste des normes harmonisées Formation incendie - F. HENRY 41 C'est, entre autres le cas, lorsque le produit est conforme aux normes harmonisées dans le cadre de ces directives. Exemple : Détecteurs incendie : EN 54-7 Formation incendie - F. HENRY 42 Cpt ing. F. HENRY 21

22 Formation incendie - F. HENRY 43 Formation incendie - F. HENRY 44 Cpt ing. F. HENRY 22

23 Formation incendie - F. HENRY 45 Formation incendie - F. HENRY 46 Cpt ing. F. HENRY 23

24 Formation incendie - F. HENRY 47 Formation incendie - F. HENRY 48 Cpt ing. F. HENRY 24

25 L autorité belge qui doit veiller à la bonne application du marquage CE est : SPF Économie Administration de la Qualité et de la Sécurité - Division Sécurité Boulevard du Roi Albert II, 16 à 1000 Bruxelles Tél.: 02/ Fax: 02/ Formation incendie - F. HENRY 49 En résumé : Directive Produits de construction (CEE 89/106) Libre circulation des produits utilisés dans la construction 6 exigences essentielles, dont : La résistance mécanique La sécurité incendie Normes harmonisées : normes d essais normes de classement normes produits Evaluation de la conformité à la marque CE : 6 sytèmes d évaluation Formation incendie - F. HENRY 50 Cpt ing. F. HENRY 25

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Le point de vue des pompiers sur l évolution de la législation Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Journée d étude du 26/11/2015 Détection Incendie Point de vue du Service

Plus en détail

Qu'est-ce que la normalisation?

Qu'est-ce que la normalisation? NORMALISATION 1 Qu'est-ce que la normalisation? La normalisation est un outil élémentaire et efficace des politiques européennes, ses objectifs étant de : contribuer à la politique visant à mieux légiférer,

Plus en détail

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France Yannick LEMOIGNE CSTB Direction Technique Chef du Pôle Evaluations européennes, Certification et Développement

Plus en détail

Location ou acquisition d immeubles destinés à accueillir du personnel de la Communauté française et leurs hôtes.

Location ou acquisition d immeubles destinés à accueillir du personnel de la Communauté française et leurs hôtes. Note à Monsieur Léon ZAKS, Administrateur général. Administration générale de l Infrastructure. Votre lettre du Vos références Nos références Annexes MT/MT/SIPPT/200802444RA.9980 Objet : Sécurité: Location

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes

Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes Ariane Van Cutsem Wendy Van Aerschot Service Sécurité des Consommateurs Session d information aérosols 26.11.2014

Plus en détail

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP)

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Pour éviter qu un incident ne se transforme en tragédie, les commissions pour la sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 1 er juillet 2003 Entrée en vigueur : 01.07.2003 modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 19 mars

Plus en détail

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : Projet d ARRÊTÉ relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Ordonnance du 29 juin 2004 Entrée en vigueur : 01.07.2004 modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010)

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Section 1 re. - Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/183 DÉLIBÉRATION N 14/101 DU 4 NOVEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À LA DIRECTION

Plus en détail

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente Mise à jour : Septembre 201 2 I Etablissements recevant du public (ERP) Références réglementaires : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

1. GENERALITES. 1.1. Dispositions légales.

1. GENERALITES. 1.1. Dispositions légales. Monsieur l'administrateur général de l'infrastructure. Mesdames et Messieurs les Directeurs (trices) des établissements d enseignement et assimilés de la Communauté française ; Aux Administrateurs (trices)

Plus en détail

Maîtriser le Marquage CE

Maîtriser le Marquage CE Maîtriser le Marquage CE Appareils électriques et électroniques GERAC 2013 2 GERAC valide, qualifie & certifie Essais CEM normatifs & d Investigation Normes Militaires / Aéronautiques / Spatiales / Civiles

Plus en détail

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI Roger Cadiergues MémoCad ma05.a PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI SOMMAIRE MA02.1. Les exigences de base MA02.2. Les textes officiels MA02.3. Les codes et leurs articulations MA02.4. Annexe

Plus en détail

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES Le permis de conduire G Le permis de conduire G Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES COMTÉ D'ARGENTEUIL

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES COMTÉ D'ARGENTEUIL PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES COMTÉ D'ARGENTEUIL RÈGLEMENT N o 2014-08 Concernant les feux en plein air Page 1 ATTENDU qu il y a lieu d adopter un règlement concernant les feux en plein

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie. Guide de Sécurité. Mini-motos (pocket-bikes)

SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie. Guide de Sécurité. Mini-motos (pocket-bikes) SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie Guide de Sécurité Mini-motos (pocket-bikes) 22.06.2006 Ce guide de sécurité a été élaboré par le Service Sécurité des Produits du Service

Plus en détail

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial Première partie 51 ème année Numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 7 juin 2010 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi organique

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 20.11.2009 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 0978/2005 présentée par Dietmar Bieber, de nationalité allemande, sur une allégation d application

Plus en détail

Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide

Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide 5 OCTOBRE 2006. - Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Les Normes de Base. SECURA 22 / 03 / 2013 vzw ANPI asbl

Les Normes de Base. SECURA 22 / 03 / 2013 vzw ANPI asbl NOTIFIED BODY n 1134 003-TEST EN 17025 003-INSP EN 17020 003-PROD EN 45011 Les Normes de Base SECURA 22 / 03 / 2013 vzw ANPI asbl Secura 2009 Programme Présentation ANPI Cadre légal & normatif Les «Normes

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

SEHY Digest Législatif

SEHY Digest Législatif SEHY Digest Législatif Vanmol Thierry Senior Advisor Gestion des risques & Bien-être essenscia Wallonie tvanmol@essenscia.be 02 238 97 79 Plan Santé-Sécurité-Bien-être 2008-2012 Démultiplication de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI JOURNEE DU 21.10.2008 Partie 1 : Actions thermiques 1/ 51 REPARTITION DES SRI EN BELGIQUE. SERVICES X SERVICES Y SERVICES Z SERVICES C Bruxelles. Wavre. Braine-Le-

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT Art. 1 er. Le présent règlement règle une matière visée par les articles 117 et 119 de

Plus en détail

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail Fonds de l expérience professionnelle Réservé à l administration Réf. du dossier : Date de réception

Plus en détail

Préfecture de l Allier. Que dois-je faire en ma qualité d exploitant?

Préfecture de l Allier. Que dois-je faire en ma qualité d exploitant? Préfecture de l Allier Que dois-je faire en ma qualité d exploitant? - réaliser les contrôles et vérifications périodiques des installations techniques, tels que prévus par le règlement de sécurité, -

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours.

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. Plan I. Introduction générale. II. III. IV. Réglementation et organisation actuelles Structures de travail mises en place. Rapport de la Commission

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

Séminaire marquage CE

Séminaire marquage CE Séminaire marquage CE 17 mai 2011 Caroline Mischler Chef du bureau de la libre circulation des produits Sous-direction de la qualité, de la normalisation, de la métrologie et de la propriété industrielle

Plus en détail

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384)

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384) TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES Prolongation par les départements de la durée d exonération des logements à usage locatif appartenant aux organismes HLM et SEM. (CGI, article 1586 A extrait) "Pour

Plus en détail

POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE

POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE Polynésie française : la chronique juridique des notaires TEXTES Délibération n 87-138 AT du 23 décembre 1987 (JOPF du 7 janvier

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.)

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Qu est-ce que c est? L'article R123-2 du Code de la Construction et de l'habitation précise : "... constituent des établissements recevant du public tous

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet 2004

Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet 2004 COMITÉ D AVIS ET DE CONTRÔLE DE L INDÉPENDANCE DU COMMISSAIRE Ref: Accom INTERPRETATION 2004/1 Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet

Plus en détail

N 55 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 19724973 PROJET DE LOI. relatif aux infractions concernant les bateaux,

N 55 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 19724973 PROJET DE LOI. relatif aux infractions concernant les bateaux, projet de Loi adopté le 18 décembre 1972. N 55 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 19724973 PROJET DE LOI relatif aux infractions concernant les bateaux, engins et établissements flottants circulant ou

Plus en détail

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions;

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions; Arrêté royal du 28 mars 2007 relatif à l agrément des entreprises et employeurs qui effectuent des travaux de démolition ou d enlèvement au cours desquels de grandes quantités d amiante peuvent être libérées

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms N 1201552 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. Devillers M agistrat désigné Audience du 20 février 2013 Lecture du 27 mars 2013 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Circulaire n 5282 du 09/06/2015

Circulaire n 5282 du 09/06/2015 Circulaire n 5282 du 09/06/2015 Sécurité des hébergements (internats et assimilés). Application du Code wallon du Tourisme. Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 5 décembre 2005;

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 5 décembre 2005; CSSS/05/148 1 DELIBERATION N 05/053 DU 20 DECEMBRE 2005 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL PAR LES ORGANISMES ASSUREURS AU SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES EN VUE DE LA CONSTATATION

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

Réglementation des implantations commerciales en

Réglementation des implantations commerciales en Réglementation des implantations commerciales en Belgique La réglementation des implantations commerciales, jusqu ici encadrée par la loi «Cadenas» du 29 juin 1975, est désormais soumise à la loi baptisée

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 12 janvier 2012 fixant les conditions de reconnaissance

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25 EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25 Article R331-6 Les manifestations sportives qui constituent des épreuves, courses ou compétitions comportant

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

Thème I Qu est-ce que le droit?

Thème I Qu est-ce que le droit? Objectifs du chapitre : - Identifier les sources de droit - Comprendre la hiérarchie des sources de droit Découverte 1 : les sources communautaires du droit Les femmes paieront bientôt leur assurance auto

Plus en détail

Cette réflexion peut s inscrire dans une démarche globale d éducation à la citoyenneté.

Cette réflexion peut s inscrire dans une démarche globale d éducation à la citoyenneté. Circulaire n 4214 du 13/11/2012 Campagne nationale d information sur le risque Seveso (risques industriels majeurs) du Centre de crise (SPF Intérieur) Réseaux et niveaux concernés Destinataires de la circulaire

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR 9 & 10 novembre 2012 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR Catherine Grimonpont SPF Economie Contenu De la directive (CPD) au règlement (CPR) Le

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON

DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON Conformément aux dispositions de l article 143 de l arrêté grand-ducal modifié du 23 novembre 1955 portant règlement de la circulation sur toutes les

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie Conférence de presse, 7 janvier 2015, Lausanne Jacqueline de Quattro, conseillère d Etat en charge du Département du territoire et de l environnement Jérôme Frachebourg, directeur général de l Jean-Marc

Plus en détail

Annexe 5 : Conséquences du transfert de la compétence voirie à un EPCI

Annexe 5 : Conséquences du transfert de la compétence voirie à un EPCI Annexe 5 : Conséquences du transfert de la compétence voirie à un EPCI Les communautés de communes penvent exercer les compétence suivantes : création et entretien de la voirie ; aménagement et entretien

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture;

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D OTTERBURN PARK RÈGLEMENT NUMÉRO 426 CONCERNANT L INSTALLATION ET L ENTRETIEN D AVERTISSEURS ET DE DÉTECTEURS DE FUMÉE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 329 TEL QU AMENDÉ CONSIDÉRANT

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 07/2008/CM/UEMOA RELATIVE A LA LIBRE CIRCULATION ET A L ETABLISSEMENT DES CHIRURGIENS-DENTISTES

Plus en détail

LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR (IGH)

LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR (IGH) Roger Cadiergues MémoCad nr11.a LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR (IGH) SOMMAIRE nr11.1. Les définitions nr11.2. Les obligations nr11.3. Extraits de textes officiels La loi du 11 mars 1957 n autorisant,

Plus en détail

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Norme 2015 - généralités Les objectifs de protection définis aujourd hui ont été repris sans modification. Les nouvelles PI favorisent, pour les nouvelles

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS DIRECTION DE LA DEFENSE CIVILE Paris, le 23 avril 2003 ET DE LA PREVENTION DES RISQUES Bureau de la Réglementation Incendie et des Risques pour le

Plus en détail

AR Risques aggravés. Modifié par : AR 30.11.2011 MB 07.12.2011 AR 04.12.2012 MB 11.12.2012

AR Risques aggravés. Modifié par : AR 30.11.2011 MB 07.12.2011 AR 04.12.2012 MB 11.12.2012 Arrêté royal du 23 décembre 2008 portant exécution de la loi du 10 avril 1971 sur les accidents du travail en matière de risques aggravés de manière disproportionnée (MB du 30 décembre 2008) Modifié par

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE

FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE A D M I N I S T R A T I V E FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE I Catégorie et composition.... 2 II - Les fonctions......2 III -

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE 1 Principe Le Service Public Fédéral Mobilité et Transports a sa propre réglementation (AR du 23/03/1998) qui impose non seulement la réussite d un examen théorique

Plus en détail

guide normes de base prévention incendie édition 2010

guide normes de base prévention incendie édition 2010 guide normes de base prévention incendie édition 2010 Résumé de l AR 07/07/1994 AR 04/04/1996 AR 18/12/1996 AR 19/12/1997 AR 04/04/2003 AM 06/06/2006 AR 13/06/2007 AR 01/03/2009 AVANT-PROPOS La publication

Plus en détail

D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT

D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 janvier 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 janvier

Plus en détail

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 Décret exécutif n 04-415 du 8 Dhou El Kaada 1425 correspondant au 20 décembre 2004 fixant les conditions de délivrance des autorisations d exercice

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 94 9 mai 2012. S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES PAR ROUTE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 94 9 mai 2012. S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES PAR ROUTE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1077 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 94 9 mai 2012 S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule. Table des matières

J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule. Table des matières J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule Fin 3 arrêtés d'exécution 3 versions archivées Version néerlandaise Conseil d'etat belgiquelex. be - Banque Carrefour

Plus en détail

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010 E 5497 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 juillet 2010 le 16 juillet

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie

C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie (Entrée en vigueur: 1 septembre 2009 Moniteur belge: 21 août 2009) Le Royaume de Belgique Et L Australie,

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines»

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines» Formulaire à renvoyer complété au Service de Gestion de la Banque-Carrefour des Entreprises, Bd du Roi Albert II, 16 à 1000 Bruxelles Helpdesk : Tél. : 02/277 64 00 e-mail : helpdesk.bce@economie.fgov.be

Plus en détail

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie,

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie, Arrêté du 14 octobre 2005 relatif aux organismes habilités à mettre en œuvre les procédures de vérification «CE» des sous-systèmes et d évaluation de la conformité ou de l aptitude à l emploi des constituants

Plus en détail