Contenu de la présentation Programme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contenu de la présentation Programme 28.10.2010"

Transcription

1 Fire Safety Day octobre Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB 1 Contenu de la présentation Programme Epaisseurs à mettre en œuvre? 3. Points d attention lors de la mise en œuvre 4. Contrôles et mesures sur site 5. Tâches et responsabilités: synthèse 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin 2 Fire Safety Day

2 Contenu de la présentation Programme Qu est ce qu une NIT du CSTC? Historique de la NIT Epaisseurs à mettre en œuvre? 3. Points d attention lors de la mise en œuvre 4. Contrôles et mesures sur site 5. Tâches et responsabilités: synthèse 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin 3 Qu est ce qu une NIT? Code de bonne pratique, indispensable pour les professionnels de la construction depuis la conception jusqu à la réception des travaux, en passant par la mise en œuvre et l entretien. 28 octobre 2010 Y. Martin 4 Fire Safety Day

3 Qu est ce qu une NIT (suite)? Fruit d un large consensus entre les représentants des entrepreneurs et divers spécialistes reconnus pour leur expertise. Les NIT servent de référence en cas de litige 28 octobre 2010 Y. Martin 5 Historique manque d un code de bonne pratique! Défaut cruel d un code de bonne pratique Protection «incendie» d une poutre en acier [ ]! 28 octobre 2010 Y. Martin 6 Fire Safety Day

4 Historique de la NIT 238 Groupe de travail restreint (2007 à 2009) + Groupe de travail élargi (service d incendie, architecte, peintres industriels, donneur d ordre, universités, fabricants, ) 28 octobre 2010 Y. Martin 7 Historique de la NIT 238 La NIT 238 traite des systèmes de peinture intumescente destinés à prolonger la stabilité au feu de structure en acier (et mixte). Ne traite pas - autres matériaux (béton, aluminium, bois,...) - de la réaction au feu. 28 octobre 2010 Y. Martin 8 Fire Safety Day

5 Contenu de la présentation Programme Epaisseurs à mettre en œuvre? Eléments et durées requises Températures critiques Evolution de la température (essai et évaluation) 3. Points d attention lors de la mise en œuvre 4. Contrôles et mesures sur site 5. Tâches et responsabilités: synthèse 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin 9 2. Epaisseurs à mettre en œuvre Quels éléments à protéger? Eléments structurels Les éléments de construction assurant la stabilité de l ensemble ou d une partie du bâtiment et qui, en cas d affaissement, donnent lieu à un effondrement progressif élément porteur, mais pas structurel élément structurel 28 octobre 2010 Y. Martin 10 Fire Safety Day

6 2. Epaisseurs à mettre en œuvre Quelles exigences de stabilité au feu requises? Réglementation «incendie» en vigueur arrêté royal «normes de prévention de base» annexe 2 (bâtiment bas), 3 (bâtiment moyen), 4 (bâtiment élevé) et 6 (bâtiment industriel) 28 octobre 2010 Y. Martin Epaisseurs à mettre en œuvre Quelles exigences de stabilité au feu requises? Bâtiment Bâtiment Bâtiment Bâtiments industriels bas moyen élevé Toitures R30 R60 R120 Elément structurel I Autres R30 (1 niveau) R60 R120 R60 classe A R120 classe B et C R60 R120 (sous-sol) Elément structurel II R t éq R pas déterminé R30 Remarque: l arrêté royal «normes de prévention de base» est complété, pour certains bâtiments, par d autres réglementations (fédérales, régionales et communautaires ou communales). 28 octobre 2010 Y. Martin 12 Fire Safety Day

7 2. Epaisseurs à mettre en œuvre Températures critiques? Température à laquelle la ruine d un élément en acier est susceptible de se produire. Source: ULG Généralement entre 500 et 800 C Déterminée par calcul (NBN EN ANB:2010) - niveau de chargement de l élément, - type d élément de structure (poutre, colonne, ), - section du profilé (massivité) - résistance de l élément aux températures élevées 28 octobre 2010 Y. Martin Epaisseurs à mettre en œuvre Températures critiques? Valeurs forfaitaires par défaut NBN EN ANB:2010 Eléments de classe 1 à (poutres isostatiques et éléments tendus) 570 (poutres hyperstatiques) 500 (éléments comprimés et éléments soumis à la flexion et à la compression axiale). Eléments de classe 4 (sauf éléments tendus) octobre 2010 Y. Martin 14 Fire Safety Day

8 2. Epaisseurs à mettre en œuvre Principe du dimensionnement E fi,d R fi,d,t L élément structurel est stable au feu pendant x minutes si, sous exposition à un incendie ISO, il n a pas atteint sa température critique. 28 octobre 2010 Y. Martin Epaisseurs à mettre en œuvre Méthodes d essai et d évaluation Evolution de la température de l acier protégé par un système de peinture intumescente NBN EN (2010). 28 octobre 2010 Y. Martin 16 Fire Safety Day

9 2. Epaisseurs à mettre en œuvre Méthodes d essai et d évaluation Méthodes d évaluation 28 octobre 2010 Y. Martin 17 Contenu de la présentation Programme Epaisseurs à mettre en œuvre? 3. Points d attention lors de la mise en œuvre - Conditions hygrothermiques - Application de la peinture primaire - Application de la peinture intumescente - Application de la peinture de protection/finition 4. Contrôles et mesures sur site 5. Tâches et responsabilités: synthèse 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin 18 Fire Safety Day

10 3. Application de systèmes de peinture intumescente Conditions hygrothermiques La température en l humitié relative de l air ambiant, la température de la surface de l acier (3 C de plus que le point de rosée). Les fiches techniques des fabricants Différences majeures entre les différents types de peintures (à base de solvant ou à base d eau) Avant, pendant et après (en fonction du temps de sèchage) l application des différentes couches 28 oktober 2010 Y. Martin Application de systèmes de peinture intumescente Application de la peinture primaire Le plus souvent nécessaire Compatibilité avec la peinture intumescente Temps de séchage à respecter avant l application des couches suivantes - Epaisseur à prévoir - Conditions de ventilation - Température de l ambiance - Taux d humidité de l air ambiant 28 oktober 2010 Y. Martin 20 Fire Safety Day

11 3. Application de systèmes de peinture intumescente Application de la peinture intumescente Méthodes d application Projection au pistolet (recommandé) Application à la brosse ou au rouleau (pour les endroits plus difficiles à atteindre) Finition dépendant du mode d application (il ne s agit pas de peintures à vocation esthétique) Temps de séchage entre couches de peinture intumescente et couche de finition 28 oktober 2010 Y. Martin Application de systèmes de peinture intumescente Application de la peinture intumescente Epaisseurs Valeur minimale de l épaisseur du feuil sec Epaisseur du feuil humide Mesures à effectuer en tant que contrôle pendant l application Limite maximale d épaisseur à appliquer par passage et nombre maximal de couches 28 oktober 2010 Y. Martin 22 Fire Safety Day

12 3. Application de systèmes de peinture intumescente Application de la couche de protection ou de finition Protection de la peinture intumescente vis-à-vis des agressions extérieures et durabilité Nécessaire dans la plupart des cas (en fonction des conditions d exposition) Ne peut en aucun cas avoir un effet défavorable sur l efficacité de la peinture intumescente. 28 oktober 2010 Y. Martin Application de systèmes de peinture intumescente Points d attention lors de l application sur chantier Couches existantes de peinture (rénovation de bâtiments) Solution sécuritaire: décapage complet et préparation de la surface Application de la peinture intumescente sur les couches existantes de peinture 1. Peinture primaire existante connue et conforme aux recommandations du fabricant : OK 2. Peinture primaire existante connue mais non conforme aux recommandations du fabricant: avis du fabricant 3. Peinture primaire existante inconnue: avis du fabricant après examen in situ (évaluation de l adhérence à froid et à chaud) (Généralement à déconseiller lorsque l épaisseur de la peinture existante dépasse 200 microns) 28 oktober 2010 Y. Martin 24 Fire Safety Day

13 Contenu de la présentation Programme Epaisseurs à mettre en œuvre? 3. Points d attention lors de la mise en œuvre 4. Contrôles et mesures sur site Mesures de l épaisseur du feuil sec 5. Tâches et responsabilités: synthèse 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin Contrôles et mesures sur site Mesures de l épaisseur du feuil sec Confirmation de la bonne application, à la demande du donneur d ordre. Par une tierce partie (bureau de contrôle, fabricant) Le donneur d ordre informe l applicateur des contrôles prévus (pour un bon déroulement des travaux) Mesures de l épaisseur du feuil sec conformément à la norme NBN EN ISO 2808 (mesures magnétiques) 28 oktober 2010 Y. Martin 26 Fire Safety Day

14 4. Contrôles et mesures sur site Mesures de l épaisseur du feuil sec Nombre minimum et répartition des mesures - 20% de la surface traitée (5-10% après concertation avec toutes les parties concernées) - sur chaque face des profilés, tous les 100 cm - pas de mesures à moins de 25 mm des discontinuités Critères d acceptation 28 oktober 2010 Y. Martin 27 Contenu de la présentation Programme Epaisseurs à mettre en œuvre? 3. Points d attention lors de la mise en œuvre 4. Contrôles et mesures sur site 5. Tâches et responsabilités: synthèse Donneur d ordre Fabricant du système de peinture intumescente Applicateur 6. Conclusions et références 28 octobre 2010 Y. Martin 28 Fire Safety Day

15 5. Tâches et responsabilités: synthèse Le donneur d ordre = Maître d ouvrage, bureau d étude, entreprise générale, constructeur métallique Fournir un dossier complet à l applicateur - Exigence de stabilité au feu - Facteurs de massivité - Températures critiques - Conditions d exposition (classe environnementale) 28 oktober 2010 Y. Martin Tâches et responsabilités: synthèse Le fabricant du système de peinture intumescente Détermination des épaisseurs à mettre en œuvre pour satisfaire aux exigences (basées sur les informations fournies par le donneur d ordre) Fournir tous les prescriptions permettant à l applicateur de mettre en œuvre le système de peinture intumescente de manière correcte - type et épaisseur des différentes couches - temps de séchage - MSDS (material safety data sheet) - 28 oktober 2010 Y. Martin 30 Fire Safety Day

16 5. Tâches et responsabilités: synthèse L applicateur (le peintre) Transmettre le dossier du donneur d ordre au fabricant de peinture Responsable de l application du système de peinture, suivant les prescriptions du fabricant - épaisseurs exigées - conditions hygrothermiques - temps de séchage Responsable d effectuer l auto-contrôle de ses travaux 28 oktober 2010 Y. Martin 31 Conclusions et références Publications (NIT, articles, normes, ) 28 octobre 2010 Y. Martin 32 Fire Safety Day

17 Merci de votre attention Questions? 02/ / octobre 2010 Y. Martin 33 Fire Safety Day

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

Actualité normative et réglementaire en matière

Actualité normative et réglementaire en matière infosteel Actualité normative et réglementaire en matière de sécurité incendie Jean Philippe Vériter Technical Manager, Infosteel JOURNEE CONSTRUCTION ACIER 2010 Louvain la Neuve, 18/10/2010 Tbl Table

Plus en détail

Sécurité incendie des bâtiments industriels Séparation entre compartiments industriels contigus

Sécurité incendie des bâtiments industriels Séparation entre compartiments industriels contigus Sécurité incendie des bâtiments industriels Séparation entre compartiments industriels contigus CSTC Bruxelles, 5 juin 2012 Aanemingen Verelst Yves Martin René Goovaerts Contenu de la présentation 05.06.2012

Plus en détail

La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer

La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer Journée d étude Les Nœuds Constructifs La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer Y. Martin CSTC Division Enveloppe du Bâtiment et Menuiserie Bruxelles, Confédération Construction

Plus en détail

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF

Plus en détail

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes Annexe 7 Dispositions communes Contenu de la présentation 1. Introduction à la problématique 2. Principes généraux

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

infosteel Guide de protection anticorrosion de l acier Structures intérieures et extérieures 1ère édition : mai 2012 Valeur : 10 EUR

infosteel Guide de protection anticorrosion de l acier Structures intérieures et extérieures 1ère édition : mai 2012 Valeur : 10 EUR /07/2009 12:57:01 infosteel Guide de protection anticorrosion de l acier Structures intérieures et extérieures 1ère édition : mai 2012 Valeur : 10 EUR 1. Introduction 1.1 Avant-propos Le présent guide

Plus en détail

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Cours pour experts cantonaux en protection incendie Module B Renzo Bianchi Bianchi Conseils S.à.r.l. Berthoud Table des matières

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Résistance au feu des bétons

Résistance au feu des bétons Chapitre4 Résistance au feu des bétons 4.1 - Comportement aux températures élevées 4.2 - Conductivité thermique 4.3 - Évolution des résistances du béton et de l acier en fonction de la température 41 Chapitre

Plus en détail

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à Schématise les principaux impératifs pratiques pour la sécurité-incendie et les moyens d'évacuation. Introduit l'ingénierie

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

Une protection incendie maximale

Une protection incendie maximale murs coupe-feu 67 P.4.0 Une protection incendie maximale Les dégâts par le feu et la fumée constituent un danger à ne pas sous-estimer pour la subsistance d une entreprise. Malgré tous les soins et toutes

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Colles et résines. Les colles en génie civil

Colles et résines. Les colles en génie civil Colles et résines Les colles en génie civil Les colles en génie civil Collage = technique d assemblage Autres techniques: Boulonnage Soudure Vissage Le collage meilleur que les autres? Les colles en

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a PRESENTATION Description : Peinture très résistante à base de résines polyuréthanes en phase solvant, bi-composants. D'aspect tendu, satiné

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

Réglementation nationale Annexe 6 RFS2-C2-2007-00032 Aperçu de la présentation ti Statut de l annexe 6. Domaine d application et objectifs du texte. Structure t de la nouvelle Annexe 6. o Table des matières.

Plus en détail

AESTUVER. Systèmes de protection incendie

AESTUVER. Systèmes de protection incendie AESTUVER Systèmes de protection incendie AESTUVER La protection futée contre le feu Aestuver FERMACELL propose une vaste gamme de produits pour le domaine de la protection préventive des bâtiments contre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Sol Fiches d Application

Sol Fiches d Application Fiches d Application Virocfloor Virodal s Viroc Brut Revêtement de Viroc Plancher Technique Sons de Chocs Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Séminaire : Résistance des structures aux actions accidentelles PPRT ET BÂTIMENTS INDUSTRIELS : VULNÉRABILITÉ FACE AUX EFFETS THERMIQUES

Séminaire : Résistance des structures aux actions accidentelles PPRT ET BÂTIMENTS INDUSTRIELS : VULNÉRABILITÉ FACE AUX EFFETS THERMIQUES Séminaire : Résistance des structures aux actions accidentelles PPRT ET BÂTIMENTS INDUSTRIELS : VULNÉRABILITÉ FACE AUX EFFETS THERMIQUES INERIS, 3 Juin 2014, Paris 1 CONTEXTE Objectif des études de vulnérabilité

Plus en détail

La réglementation incendie au Grand- Duché de Luxembourg

La réglementation incendie au Grand- Duché de Luxembourg La réglementation incendie au Grand- Duché de Luxembourg Robert Huberty Inspection du travail et des mines 1 Fire Safety Day Luxembourg 26.05.2011 Pourquoi réglementer? - L incendie est un danger «exceptionnel»,

Plus en détail

UBAtc FEUILLET D'INFORMATION COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG. Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1

UBAtc FEUILLET D'INFORMATION COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG. Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1 FEUILLET D'INFORMATION Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1 COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG Dans l AR du 19.12.1997 fixant les normes de base auxquelles

Plus en détail

1 Les Systèmes TPO Firestone

1 Les Systèmes TPO Firestone 1 Les Systèmes TPO Firestone 1. Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que la membrane d étanchéité

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 Lambda Composition Masse volumique Finition 0.05 W/m.k Laine de laitier 180 à 300 kg / m3 Brut Taloché Roulé Laine de laitier est un revêtement projeté à base de laine

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr CALFEUTREMENT DES MENUISERIES Document d information Déc. 2014 RECOMMANDATIONS G É N É R A L E S P O U R LA MISE EN ŒUVRE DES FENÊTRES ET PORT ES EXTÉRIEURES DANS LES CONSTRUCTIONS NEUVES OU EN RÉNOVATION

Plus en détail

Thermomètre à infrarouges

Thermomètre à infrarouges Thermomètre à infrarouges testo 835 Thermomètre infrarouge rapide et précis pour les artisans et l industrie Mesures sûres et précises jusqu à des températures élevées Laser à 4 points pour un affichage

Plus en détail

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos sommaire Monolithe - Panneaux plats sous tension obtenue par serrage sur goujons soudés sur la face arrière - Structure : pied latéral à section carrée en aluminium extrudé - Montage monolithe uniquement

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D un projet de construction d un ÉTABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Soumis : Aux dispositions générales des articles R 123-1 à R 123-55 du code de la construction et de l habitation

Plus en détail

sommaire Totem Panneau mural pour texte permanent

sommaire Totem Panneau mural pour texte permanent sommaire Totem - Panneaux plans nécessairement double face en aluminium laqué - Sandwich constitué de tôles d aluminium laqué et d une âme en Etronit ou en variante de grand formats d un cadre en acier

Plus en détail

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE!

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! SUPER RAPIDE FACILE EFFICACE SUPER RAPIDE & FACILE Forer, injecter et ça y est RESPECTE LA NATURE Sans solvants, non-toxique & inodore PROPRE Aucun risque de perte de

Plus en détail

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables mise en œuvre Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base

Plus en détail

LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES. Les blocs de plâtre : généralités LAINE DE ROCHE RS45 40 MM ISOMUR 100 MM ISOMUR 80 MM HYDROMUR 80 MM HYDROMUR

LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES. Les blocs de plâtre : généralités LAINE DE ROCHE RS45 40 MM ISOMUR 100 MM ISOMUR 80 MM HYDROMUR 80 MM HYDROMUR TABLE DES MATIERES LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES LA NORME ACOUSTIQUE LA COMPOSITION DE LA CLOISON AKUSTIWALL DETAILS DES RACCORDS ENTRE LES MURS ET LES SOLS POURQUOI CHOISIR ISOLAVA? LES CLOISONS

Plus en détail

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation en contact avec la terre Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon FOAMGLAS FLOOR BOARD, pose à sec Cette technique est adaptée pour une isolation

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot 02 - Charpente métallique BUREAU D'ETUDES EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot 02 - Charpente métallique BUREAU D'ETUDES EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : BUREAU D'ETUDES DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. Lot 02 - Charpente métallique

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel contenant de petites

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Fiche produit ROCKPANEL Ply

Fiche produit ROCKPANEL Ply Fiche produit ROCKPANEL Ply 1 Description du produit Les panneaux ROCKPANEL Ply enduits de primaire sont des panneaux préfabriqués en laine minérale comprimée et amalgamée à l aide d agents liants thermodurcissables.

Plus en détail

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 www.inbtpmanlio.altervista.org ? inbtpmanlio@gmail.com PROGRAMME LECONS LECON_001 (T) Présentation Notions de technobat LECON_002 (T) Exigences et contraintes

Plus en détail

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING 2 RENOLIT WATERPROOFING RENOLIT WATERPROOFING 3 RENOLIT ALKORTOP: Une membrane synthétique de haute qualité à base de TPO Une nouvelle membrane RENOLIT ALKORTOP à

Plus en détail

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION DESCRIPTION Panneau isolant moulé avec fourrures de bois intégrées 4 pi x 8 pi 3 fourrures de bois intégrées aux 16 po centre à centre Chevauché de 1 1/2 po aux 4 côtés PRODUIT BREVETÉ UNIQUE SUR LE MARCHÉ

Plus en détail

Pro. Les Services. Le compact extérieur Polyrey Façades, un concentré de design et de technologie.

Pro. Les Services. Le compact extérieur Polyrey Façades, un concentré de design et de technologie. Les Services Pro Les Services Pro Le compact extérieur Polyrey Façades, un concentré de design et de technologie. Panneau de stratifié compact haute pression (HPL) autoportant, composé de couches de papier

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

Protection des structures par plâtre projeté

Protection des structures par plâtre projeté 01 Protection au feu des structures Protection des structures par plâtre projeté Description Les plâtres de protection incendie BPB Placo assurent la stabilité au feu des structures métalliques, béton

Plus en détail

PROTECTION DU MÉTAL MAXIMALE COÛT DE CHANTIER MINIMAL LE SAVOIR-FAIRE KNOW-HOW EN TO PROTECTION

PROTECTION DU MÉTAL MAXIMALE COÛT DE CHANTIER MINIMAL LE SAVOIR-FAIRE KNOW-HOW EN TO PROTECTION PROTECTION DU MÉTAL MAXIMALE COÛT DE CHANTIER MINIMAL LE SAVOIR-FAIRE KNOW-HOW EN TO PROTECTION Protection dans des environnements hautement corrosifs Une étude indépendante menée par le Coatings Research

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

PRINCIPAUX TYPES DE PEINTURE POUR L ACIER : NORMES, PEINTURES SPÉCIALES ET MÉTHODE D APPLICATION. Par Louis Lessard

PRINCIPAUX TYPES DE PEINTURE POUR L ACIER : NORMES, PEINTURES SPÉCIALES ET MÉTHODE D APPLICATION. Par Louis Lessard PRINCIPAUX TYPES DE PEINTURE POUR L ACIER : NORMES, PEINTURES SPÉCIALES ET MÉTHODE D APPLICATION Par Louis Lessard Avril 2012 TABLE DES MATIÈRES Les principaux types de peinture pour l'acier Apprêt standard

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières TOITURES Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un

Plus en détail

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse F-c1 2 e édition Janvier 2006 Cahier de Prescriptions de Pose Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse Travaux de rénovation 1 - Objet Le présent Cahier concerne la mise en œuvre de panneaux

Plus en détail

Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur

Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur Conseil de pro : Plaque Powerpanel H 2 O pour une utilisation en extérieur La plaque Powerpanel H 2 O est une plaque-sandwich comportant des agrégats légers liés avec du ciment et armée sur les deux faces

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE EQUERRE TOP 0,25 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (2)

FICHE TECHNIQUE EQUERRE TOP 0,25 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (2) EQUERRE TOP 0,25 Feuille constituée d'une armature non tissée de polyester et d'un mélange en bitume polymère SBS Equerre de renfort pour relevé Dimensions 18481 m 10 x 0,25 Epaisseur 18491 mm 3,5 3,32

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty Nouveautés 2010 Les innovations de Ampack Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty ISO 9001:2008 Swiss Research Table des matières Ampacoll XT 60, ruban adhésif à double rainure 4 Ampatex

Plus en détail

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI www.weber-marmoran.ch SYSTÈME DE REVÊTEMENT SUR PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI CONTRE-VENTILÉS par ex. Giproc, etc. INFORMATIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Odette Béliveau: Directrice au Service de l entretien et des composantes architecturales à l UQAM Antoine Trottier: Candidat à la maîtrise en

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl C O N S T R U C T I O N É C O L O G I Q U E OSSATURE BOIS - BASSE ÉNERGIE - PASSIVE MGL - Un chez soi très nature La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de

Plus en détail

NOUVEAU GARNYCOAT TOITURES. Peinture décorative pour la rénovation des toitures

NOUVEAU GARNYCOAT TOITURES. Peinture décorative pour la rénovation des toitures NOUVEAU GARNYCOAT TOITURES Peinture décorative pour la rénovation des toitures NOUVEAU GARNYCOAT TOITURES Peinture à base de résines acryliques pour la protection et la rénovation esthétique des toitures

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte Octobre 2012 3,0 N 1 en Belgique - 31e année - N 283 énergie Faut-il changer de fournisseur? Comparons les prix à Bruxelles et dans villes wallones nouvelle FORMULE chauffage Le lexique incontournable

Plus en détail

T H E R MO F L O C. : : L i s o l a t i o n t h e r m i q u e p o u r l é c o n o m i e d é n e r g i e! 100% cellulose

T H E R MO F L O C. : : L i s o l a t i o n t h e r m i q u e p o u r l é c o n o m i e d é n e r g i e! 100% cellulose T H E R MO F L O C Matériau isolant en fibre de cellulose : : L i s o l a t i o n t h e r m i q u e p o u r l é c o n o m i e d é n e r g i e! : : E n v i e d o p t e r p o u r u n e i s o l a t i o n

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Façades Bâtiments bas 3.5.1 Façades simple paroi 3.5.1.1 Séparation entre compartiments Ce qui change est souligné (+ Euroclasses) Fixations des

Plus en détail

INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD

INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD Entreposage, manipulation et inspection préalable à la pose Les boîtes de plancher Caractère MD sont inspectées avant

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

Formulaire de déclaration de chantier pour l assurance garantie Euracor-Protect.

Formulaire de déclaration de chantier pour l assurance garantie Euracor-Protect. Formulaire de déclaration de chantier pour l assurance garantie Euracor-Protect. Après signature par le courtier mandataire de l assureur Euracor Gougnard ce forlulaire à valeur d accord provisoire de

Plus en détail

Protection incendie dans le bâtiment

Protection incendie dans le bâtiment Protection incendie dans le bâtiment Rev. 20021128 Protection incendie passive 2 Quelques notions sur la protection incendie passive dans le bâtiment. Table des matières 2 Concepts de base Inflammabilité,

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

noir, brun - coquille d'oeuf

noir, brun - coquille d'oeuf 5 pages Révision de Septembre 2005 DEFINITION CARACTERISTIQUES PRINCIPALES TEINTES ET ASPECT Caractéristiques à 20 C Densité Extrait sec en volume COV (à la livraison) Epaisseur recommandée du film sec

Plus en détail

argenta opening doors

argenta opening doors Grilles pour porte Grilles de porte pour diverses applications Introduction En collaboration avec Renson Ventilation, le spécialiste de la ventilation naturelle, Argent Alu, le spécialiste des solutions

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique Orateur : Naïma Gamblin ASM Acoustics 26 janvier 2012 Séance d information organisée par Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire

Plus en détail

Soirée d information CCB-C 20 octobre 2010

Soirée d information CCB-C 20 octobre 2010 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be Soirée d information CCB-C 20 octobre 2010 Antoine Tilmans, ir Division Climat, Equipement et Performance Energétique CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

SYSTÈME TOITURE CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. TECHNIQUE DURALEX. www.duralex-peintures.com

SYSTÈME TOITURE CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. TECHNIQUE DURALEX. www.duralex-peintures.com SYSTÈME TOITURE TECHNIQUE DURALEX CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. www.duralex-peintures.com SYSTÈME LES PEINTURES DE TOITURE SERVENT À : - Décorer : redonne une nouvelle jeunesse

Plus en détail

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur PromaFOAM -C Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur Seul Promat garantit une telle gamme de solutions testées! F1 1 PROMAFOAM -C Obturation des joints et jonctions entre différents

Plus en détail

Système plancher sans chape «Cofloor»

Système plancher sans chape «Cofloor» Information technique Description: Le système plancher sans chape Oventrop «Cofloor» est utilisé dans des logements, bureaux et locaux commerciaux. Les composantes du système offrent une multitude de variantes

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail