Cloisons de distribution Caroplatre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cloisons de distribution Caroplatre"

Transcription

1 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration dans la masse permet leur identification. Domaine d emploi Les carreaux de la gamme Caroplatre sont utilisés pour la réalisation des cloisons de distribution dans les locaux classés EA, EB, EB + privatifs et EB + collectifs. La gamme Caroplatre se compose de carreaux pleins (Standard, ydro, Superhydro TD) et de carreaux allégés (Alvéolé Standard, ydro Alvéolé). L assemblage des carreaux entre eux se fait par collage et emboîtement (tenons-mortaises). Désolidarisation en tête par bande résiliente. La gamme des carreaux Caroplatre est présente dans le tableau page suivante. Les carreaux Caroplatre Standard, Alvéolés Standard et ydro relèvent de la norme NF EN Les carreaux Caroplatre Superhydro TD relèvent de la procédure d Avis Technique. Les colles associées relèvent de la norme NF EN Les produits Placo utilisés dans les ouvrages de ce document apportent des garanties à l utilisateur en matière de Santé, Sécurité et Environnement : voir fiches S01. 1

2 Gamme Caroplatre Carreaux pleins + colles associées STANDARD YDRO SUPERYDRO TD CAROPLATRE Couleur Blanc Bleu Vert Dimensions (cm) Epaisseur (cm) Poids moyen par carreau (kg) Poids moyen au m 2 (kg) Dureté (Shore C) 66 x x x > 55 > 55 > 80 Reprise en eau (en poids après 2h d immersion) > 50 % < 5 % < 2,5 % Colles associées Placol 1h Placol 2h Placol ydro (1 h 30) Placol ydro (1 h 30) Carreaux allégés + colles associées ALVÉOLÉ YDRO ALVÉOLÉ CAROPLATRE Couleur Léger Blanc Léger hydrofugé Bleu Dimensions (cm) Epaisseur (cm) Poids moyen par carreau (kg) Poids moyen au m 2 (kg) Dureté (Shore C) 66 x x > 55 > 55 Reprise en eau (en poids après 2h d immersion) > 50 % < 5 % Colles associées Placol 1h Placol 2h Placol ydro (1 h 30) 2

3 Caractéristiques techniques auteurs et surfaces limites La distance entre raidisseurs verticaux est égale au rapport de la surface entre raidisseurs à la hauteur de l ouvrage. Ex : Pour un Caroplatre de 7 cm et une hauteur d ouvrage de 2,60 m, la distance entre raidisseurs est : 18 m 2 / 2,60 m = 6,90 m. Protection incendie Réaction au feu Les carreaux de plâtre Caroplatre sont incombustibles (classement A1). Résistance au feu Les caractéristiques de résistance au feu des cloisons en carreaux de plâtre ont été obtenues selon les nouvelles normes d essais européennes. Isolation acoustique Les tableaux pages suivantes donnent les performances avec désolidarisation en tête par bande résiliente. La désolidarisation sur trois et quatre côtés est destinée à limiter les transmissions indirectes et répond à la Nouvelle Réglementation Acoustique. 3

4 Caractéristiques des cloisons de distribution Caroplatre Carreaux de plâtre pleins Carreaux Standard ou ydro Caroplatre 5 Caroplatre 6 Caroplatre 7 Caroplatre 10 Carreaux Superhydro TD Caroplatre Superhydro TD 7 Caroplatre Superhydro TD 10 Epaisseur en cm Masse surfacique en kg/m auteur courante en m 3,40 3,40 3,90 5,20 3,90 5,20 Surface entre raidisseurs en m auteur maximale en m Surface entre raidisseurs en m Résistance au feu (avec organes électriques encastrés) Classement EI Désolidarisation en tête Désolidarisation en tête (mousse polyuréthanne) Désolidarisation en tête (Litafeu + mousse polyuréthanne) EI 60 EI 60 EI 120 EI 180 EI 120 EI 180 EI 30 EI 30 EI 90 EI 120 EI 90 EI 120 EI 60 EI 60 EI 120 EI 180 EI 120 EI 180 auteur limite (en m) 3,40 3,40 4 5,2 4 5,2 Référence Estimation Estimation PV RS /A Isolation acoustique R w (C ; C tr ) en db 32 (-1 ; -2) - 35 (0 ; -2) 37 (-2 ; -4) 36 (-1 ; -3) - R rose en db (A) RE CTBA n 02/PC/PY/2016/B Isolation thermique R (m 2. K/W) 0,14 0,17 0,20 0,28 0,20 0,28 4

5 Carreaux de plâtre allégés Caroplatre Alvéolé 7 Caroplatre ydro Alvéolé 7 Carreaux Alvéolé ou ydro Alvéolé Caroplatre Alvéolé 10 Caroplatre ydro Alvéolé 10 Epaisseur en cm 7 10 Masse surfacique en kg/m auteur courante en m 3,90 5,20 Surface entre raidisseurs en m auteur maximale en m 9 12 Surface entre raidisseurs en m Résistance au feu Classement EI Désolidarisation en tête EI 60 EI 120 auteur limite (en m) 3,40 3,40 Référence Estimation Estimation Isolation acoustique R w (C ; C tr ) en db 32 (0 ; -2) (1) - R rose en db (A) 32 - (1) RE CTBA n 02/PC/PY/2016/B Isolation thermique R (m 2. K/W) 0,23 0,32 5

6 Cloisons Caroplatre en ambiance humide Classement conventionnel des locaux En complément du classement conventionnel des locaux, le C.P.T. carrelage définit un degré d exposition à l eau des parois. CLASSEMENT CONVENTIONNEL FAIBLE YGROMETRIE YGROMETRIE MOYENNE DEGRE D EXPOSITION À L EAU EA EB EB + Locaux privatifs SOLLICITATIONS D EMPLOI L eau intervient seulement pour l entretien et le nettoyage, mais jamais sous forme d eau projetée. L eau intervient pour l entretien et le nettoyage, mais jamais sous forme d eau projetée à forte pression. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de manière plus ou moins momentanée. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de façon épisodique mais pendant des périodes plus longues que dans le cas EB. Couloirs de circulation. Cuisines, WC de logements Salles de classe. EXEMPLES Locaux intégrant un receveur de douche(*) et/ou une baignoire. Celliers non chauffés, garages. Sanitaires de bureaux à usage privatif. FORTE YGROMETRIE EB + Locaux collectifs L eau intervient pour l entretien et le nettoyage, au jet éventuellement ; le nettoyage au jet d eau sous haute pression (> 60 bars) restant exclu. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de façon épisodique mais pendant des périodes plus longues que dans le cas EB. Sanitaires collectifs et cuisines collectives, sauf si nettoyage au jet d eau sous haute pression(> 60 bars). Laveries collectives n ayant pas un caractère industriel. TRÉS FORTE YGROMETRIE EC L eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau, de façon pratiquement systématique. Le nettoyage au jet d eau sous haute pression est admis. Centres aquatiques. Piscines (hors bassins). Bains, douches collectives dans les stades et gymnases. Cuisines et sanitaires collectifs si nettoyage prévu au jet d eau sous haute pression (> 60 bars). Laiteries. Laveries industrielles. (*) Cabines de douche dans les locaux privatifs et dans certains locaux recevant du public : douches dans les hôtels, les résidences de personnes âgées et dans les hôpitaux. 6

7 Dispositions particulières ygrométrie forte, exposition EB+ collectif ygrométrie faible et moyenne, exposition EA et EB Pas de disposition particulière quel que soit le type de carreau. ygrométrie moyenne, exposition EB+ privatif Caroplatre Standard et Alvéolé La protection en pied d ouvrage est assurée par le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre, sur toute la périphérie du local. Protection assurée par le primaire Lutèce Prim et la sous-couche Placotanche derrière les bacs à douches, les baignoires et sous toutes les surfaces carrelées (hauteur minimale du carrelage : 2 m. Débord minimum du carrelage au droit des appareils : 0,20 m). Caroplatre Superhydro TD : traitement en pied (deux solutions possibles) Mise en œuvre sur semelle Le carreau est posé soit sur un rail PVC, soit sur un socle PVC béton, mortier ou maçonnerie dépassant de 2 cm le sol fini. Rail PVC Pose de Caroplatre Superhydro TD avec rail PVC. Dans le cas d appareils posés au sol présentant une hauteur supérieure à celle du rail, la protection en pied est complétée par le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre jusqu à 10 cm au-dessus des appareils. Caroplatre Standard avec primaire Lutèce Prim + Placotanche et bande d étanchéité. Caroplatre ydro, ydro Alvéolé La totalité de la cloison est réalisée en Caroplatre ydro ou ydro Alvéolé. Socle béton Pose de Caroplatre Superhydro TD sur socle béton au droit des appareils. Caroplatre ydro. 7

8 Mise en œuvre sur sol brut ou fini Mettre en œuvre le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre en pied, sur toute la périphérie du local, 10 cm au-dessus du sol fini. Dans les locaux EB+ privatifs et EB+ collectifs, l étanchéité entre appareils (bac à douches, baignoires, lavabos ) et revêtements (céramiques, faïences, revêtements collés ) est assurée par l intermédiaire d un profil souple ou d un mastic souple adapté à cet usage. Cloison à bord libre Bord libre horizontal Pour les cloisons d épaisseur 10 cm et de longueur inférieure ou égale à 2 m, il n y a pas de disposition particulière. Dans les autres cas, la tête de cloison est renforcée par un raidisseur formant chaînage. Le raidisseur (bois ou métallique) est fixé mécaniquement sur la tête de cloison tous les 0,60 m environ. Raidisseur Mise en œuvre de Caroplatre Superhydro TD sur sol brut. Points singuliers Bord libre vertical Le bord libre est renforcé par un raidisseur fixé mécaniquement tous les 0,60 m environ. Cloison en surplomb La résistance mécanique d une cloison Caroplatre Standard, ydro, Superhydro TD, mise en œuvre en rive de plancher, sans disposition particulière, est de 900 Joules. Enduit de plâtre Encastrement de conduits électriques Bande de désolidarisation Incorporer si possible les conduits électriques dans les plinthes et les huisseries. Réaliser les saignées après durcissement complet des joints et raccordements. Utiliser une rainureuse pour les saignées et une scie-cloche pour les boîtiers électriques. Dépoussiérer et enduire les percements de colle. Mettre en place les conduits et boîtiers. Reboucher et sceller à l aide de la colle Placol uniquement. 8

9 Dimensions des saignées Saignées Obliques orizontales Verticales Profondeur maxi en mm (2) Ø maxi du conduit en mm (3) EPAISSEUR DE LA CLOISON (cm) non non non non non oui oui oui oui oui oui oui Positions des saignées (1) Carreaux de 6 et 7 cm. (2) Carreaux de 10 cm / Cette documentation technique annule et remplace les précédentes. Assurez-vous qu elle est toujours en vigueur. Toute utilisation ou mise en œuvre des matériaux non conforme aux règles prescrites dans ce document dégage le fabricant de toute responsabilité, notamment de sa responsabilité solidaire (art du code civil). Consulter préalablement nos services techniques pour toute utilisation ou mise en œuvre non préconisée. Les résultats des procès-verbaux d essais figurant dans cette documentation technique ont été obtenus dans les conditions normalisées d essais. Les photos et illustrations utilisées dans cet ouvrage ne sont pas contractuelles. La reproduction, même partielle, des schémas, photos et textes de ce document est interdite sans l autorisation de Placoplatre (Loi du 11 mars 1957). Placoplatre : S.A. au capital de R.C.S. Nanterre B , avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex - Tél. : Fax :

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod. PCI Périlastic SPEC

Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod. PCI Périlastic SPEC Avis Technique 13/09-1050*V1 Annule et remplace l Avis Technique 13/09-1050 Intègre le modificatif 13/09-1050*01 Mod Système de protection à l eau sous carrelage Procédé sous carrelage System under tiles

Plus en détail

Document Technique d Application. Labelrock

Document Technique d Application. Labelrock Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/2-955 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-822 Doublage de mur et habillage Wall lining Vorsatzschale Labelrock Relevant de la norme NF EN

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement L acoustique : une attente majeure pour les Français. Le bruit concerne tout le monde, il est omniprésent dans votre vie. Les bruits

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

AVEC ARDEX, vous MORTIERS DE JOINTOIEMENT ARDEX

AVEC ARDEX, vous MORTIERS DE JOINTOIEMENT ARDEX AVEC ARDEX, vous pouvez regarder de pres! MORTIERS DE JOINTOIEMENT ARDEX ARDEX EG 8 Joint hybride Protection longue durée contre les agents agressifs. Nous sommes fiers de vous présenter ARDEX EG 8, le

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons Cloisons Sommaire 1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons 2 Présentation Les types de cloisons Gyproc Applications et avantages Choix des plaques Pose parallèle ou perpendiculaire

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/12-1632 Annule et remplace l Avis Technique 12/04-1415 Edition corrigée du 4 avril 2013 Revêtement de sol résilient à base de PVC Resilient

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

Le système de panneaux de construction pour professionnels

Le système de panneaux de construction pour professionnels Le système de panneaux de construction pour professionnels Avec le système de panneaux à carreler, il n y a qu un petit pas des plans à la réalisation. Composés d un coeur en polystyrène extrudé recouvert

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Sika ViscoChape CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE

Sika ViscoChape CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE Guide technique Sika ViscoChape CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE S o m m a i r e Présentation p 2 Préparation du local p 4 Nature et planéité des supports p 5 Travaux préliminaires p 7 Coulage de la chape p

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

LES PIÈCES A SCELLER

LES PIÈCES A SCELLER COORDINATION SYNDICALE DES INDUSTRIES DE LA PISCINE 9, RUE LA PÉROUSE - 75784 PARIS CEDEX 16 - TÉL. : 01 40 69 53 25 - FAX : 01 47 20 43 25 DIRECTIVES TECHNIQUES PISCINES LES PIÈCES A SCELLER DTP n 8 Janvier

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN Village Park 32 logements sur 1 niveau de sous-sol 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE (document non contractuel remis à

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique)

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique) Avis Technique 9/10-905 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-829*V1 Cloison de distribution et de doublage Partition wall Vorsatzschalen Masterimpact RH Titulaire : Usine : Société Promat SAS Rue de

Plus en détail

Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add

Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add Procédé d isolation thermique in-situ de planchers par projection de polyuréthanne sous chape ou dalle. Isolation thermique

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be DE COENE PRODUCTS Securité anti-incendie certifiée! fire-line L incendie de l Innovation à Bruxelles (1967) a entraîné une législation incendie innovante et extrêmement rigoureuse pour les bâtiments publiques

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 04 SOLS SOUPLES/FAIENCE

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 04 SOLS SOUPLES/FAIENCE Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 04 SOLS SOUPLES/FAIENCE MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

FERMACELL. Guide de pose

FERMACELL. Guide de pose FERMACELL Guide de pose 2 Avantages FERMACELL d un seul coup d œil. 50 kg par vis avec cheville 30 kg par vis seule 15 kg par crochet ou clou La plaque FERMACELL a un classement de réaction au feu Mo (incombustible)

Plus en détail

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique Application de panneaux de construction en extérieur Guide pratique et technique FR Les produits et systèmes wedi garantissent un niveau de qualité élevé et, par conséquent, sont certifiés selon de nombreuses

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE Les outils nécessaires... La préparation du chantier... L installation des collecteurs... La mise en place de la bande

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 n EFR-14-002348 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 : 2007 Concernant Une gamme de clapets type

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE ESCALIERS ESCAMOTABLES Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE 2005 2 LA GAMME D ESCALIERS ESCAMOTABLES se décline en bois et en aluminium. Des matériaux nobles

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2 «Les patios de Millery» Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES MAISONS (document non contractuel

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

Vous avez un carrelage à poser et vous cherchez la solution adaptée à votre chantier?

Vous avez un carrelage à poser et vous cherchez la solution adaptée à votre chantier? Vous avez un carrelage à poser et vous cherchez la solution adaptée à votre chantier? pour vous et avec les maîtres carreleurs voici tous les secrets qui étape par étape, vous permettront de maîtriser

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles)

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles) Indices d incendie minimums exigés par l association des établissements cantonaux d assurance incendie (AEAI): Bâtiments à un ou deux niveaux Bâtiments à trois niveaux ou davantage (sans les bâtiments

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Revêtements composites pour murs et plafonds

Revêtements composites pour murs et plafonds pour plus de résistances et d hygiène Revêtements composites pour murs et plafonds F A B R I C A N T Cuisines professionnelles Agroalimentaire Grande distribution Producteurs Métiers de bouche Métiers

Plus en détail

Les bâtiments modulaires

Les bâtiments modulaires Les bâtiments modulaires Différents types de bâtiments : Le bâtiment modulaire est une construction légère conçue pour une utilisation temporaire ou permanente, constituée d une structure métallique en

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Royaume du Maroc Ministère de l Habitat et de la Politique de la Ville CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Ministère

Plus en détail

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85 Pose avec la STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail