Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre"

Transcription

1 D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie, le risque d un effondrement prématuré des principaux éléments porteurs des constructions et permet l évacuation des occupants ainsi que l intervention des équipes de secours. La durée de stabilité au feu requise pour les éléments de structure d un bâtiment est au moins égale à la durée de protection exigée pour les parois des compartiments. Des systèmes de poteaux et de poutres pouvant s effondrer après 20 ou 30 minutes d exposition au feu ne peuvent évidemment pas soutenir des planchers pour lesquels un degré coupe-feu de 2 heures est exigé. Bien que combustibles, les ensembles en bois n absorbent que lentement la chaleur (faible conductivité thermique du matériau). La combustion du bois (à la température d environ 300 C) produit en surface des éléments une couche carbonisée qui isole et protège les parties non brûlées. Ce phénomène réduit considérablement la vitesse de combustion qui reste relativement constante pour les éléments épais (environ 0,7 mm par minute). On considère que si les parties carbonisées n ont aucune résistance mécanique, les sections de bois restantes non carbonisées ne subissent une perte de résistance que de 10 à 15%. Les structures bois constituées d éléments de forte section restent stables au feu tant que les sections restantes non carbonisées sont suffisantes pour supporter les charges appliquées. En France, la technique de l ossature bois est principalement utilisée pour la réalisation de bâtiments à usage d habitation (maisons individuelles et petits collectifs), la surélévation de bâtiments existants et la construction de locaux destinés à recevoir du public. Les plaques Placoplatre sont un complément naturel pour la protection et l habillage des constructions à ossature bois. En retardant la combustion du bois, elles améliorent (pour les fortes sections) ou assurent (pour les faibles sections) la stabilité au feu des structures verticales et horizontales. Les habillages en plaques Placoplatre permettent également de satisfaire aux exigences réglementaires acoustiques. de fortes sections Les poteaux et les poutres bois de fortes sections sont généralement protégés par des encoffrements constitués de plaques : Placoplatre standard BA 13, BA 18 Placomarine BA 13 ou BA 18 Placoflam BA 13, BA 15 Les plaques sont généralement vissées directement sur la structure bois. Epaisseur carbonisée Protection par encoffrement. Elément de structure bois après exposition au feu. 1

2 Nombre et épaisseur des plaques Protection supplémentaire Plaque Placoplatre standard ou Placomarine 1 x 13 1 x 18 ou 2 x 13 Plaque Placoflam 3 x 13 1 x 15 2 x 13 2 x 15 1/4 h 1/2 h 1 h 1/2 h 1 h 1 h 30 Les plaques sont mises en œuvre soit directement sur l ossature bois (ou sur les panneaux de contreventement), soit sur l ossature bois par l intermédiaire du profilé Stil MOB. La pose sur profilés Stil MOB permet de s affranchir des tolérances d implantation de l ossature et améliore les caractéristiques acoustiques des ouvrages. verticaux de faibles sections Les éléments porteurs verticaux des constructions à ossatures bois (façades et refends) sont généralement constitués : d une ossature bois rigide et porteuse (section courante 36 x 100 mm), de panneaux isolants (laine minérale semi-rigide), de panneaux de contreventement (panneaux de particules ou contre-plaqué), de plaques de plâtre (standard ou spéciales), en façade, les revêtements extérieurs sont traités en maçonnerie de doublage, bardages, enduits aux mortiers de liants hydrauliques, revêtements plastiques épais. Pose directe sur l ossature bois. Panneau de contreventement Plaque Placoplatre Pose sur profilé Stil MOB. Mur extérieur à ossature bois. Plaques Placoplatre Dans le cas de pose directe sur l ossature, les largeurs d appui doivent être au minimum de 35 mm en partie courante, de 50 mm au droit des joints entre plaques (mise en œuvre par vissage) et de 60 mm (mise en œuvre par clouage). Mur intérieur à ossature bois. 2

3 Caractéristiques techniques des ouvrages verticaux Vissage direct ou pose sur profilé Stil MOB NOMBRE ET TYPE DE PLAQUES Plaque Placoplatre standard ou Placomarine Plaque Placoflam 1 x 13 1 x 18 ou 2 x 13 3 x 13 1 x 15 2 x 15 3 x 15 Durée de stabilité au feu 1/4 h 1/2 h 1 h 30 1/2 h 1 h 30 2 h TYPE D OUVRAGE MUR DE FAÇADE Ossature simple Ossature simple MUR DE REFEND Ossature double alternée Ossature double indépendante R A en db R A, tr en db 45 à 54 (1) 38 à 44 (1) 42 à 50 (1) - 49 à 56 (1) - 56 à 64 (1) - U c en W/m 2.K 0,33 à 0,35 (1) (1) Les caractéristiques dépendent de la constitution des ouvrages. horizontaux Les mouvements des supports ou les contraintes excessives peuvent être à l origine de désordres gênants tels que microfissurations des joints. La mise en œuvre en sous-face des structures supports (charpente ou plancher) d une ossature intermédiaire constituée de profilés métalliques et de suspentes Stil F 530 limite les risques de fissurations en autorisant un degré de liberté entre les supports bois et le plafond. Dans le cas de mise en œuvre sous charpente industrialisée, il convient de vérifier le bon entretoisement des entraits des fermes (hauteur de l entretoise = 3/4 de la hauteur des entraits), le positionnement au droit des fiches ), le mode de fixation des entraits sur les chaînages (pas de blocage s opposant à la tension des entraits), ainsi que le positionnement des connecteurs disposés sur les entraits (alternés d une ferme à l autre) Plafond Placostil en protection d un solivage bois. 3

4 Dans le cas de montages en plaques standard, les entraxes entre lignes d ossatures sont de 0,60 m. Ils peuvent être ramenés : à 0,50 m dans des conditions de chantier extrêmes (températures très basses pour des hygrométries élevées), à 0,40 m pour les plafonds réalisés en plaques Placomarine dans des locaux classés EB+ collectifs. Dans le cas de montages en plaques Placoflam, les entraxes entre lignes d ossatures sont impérativement de 0,50 m. Le type de suspente dépend de la distance entre le talon des solives (planchers) ou des entraits (fermes) et l ossature métallique : 60 mm : suspente Courte Stil F mm : suspente Longue Stil F mm : suspente Maxi Stil F m : cavaliers Stil F 530 ou F 530 db associés aux tiges filetées Ø 6 mm et aux suspentes SA. Suspente Stil SA Caractéristiques techniques et disposition des ossatures TYPE DE PLAQUE PLAQUE PLACOPLATRE STANDARD OU PLACOMARINE PLAQUE PLACOFLAM TYPE DE SUSPENTE Courte, Longue ou Maxi Stil F 530 Cavalier Stil F 530 Courte, Longue ou Maxi Stil F 530 Cavalier Stil F 530 Capacité de réglage en mm Hauteur de plénum en mm Entraxe de l ossature Stil F 530 en m Distance entre suspentes en m Charge de rupture par suspente en kg Charge admissible par suspente en kg Poids admissible du plafond en kg/m 2 Fixation 20 à à et et ,40 0,50 0,60 0,40 0,50 0,60 0,50 0,50 1,20 1,20 1,20 1, vis TTPC 35 par suspente Suspente SA + tige filetée Ø 6 2 vis TTPC 35 par suspente Suspente SA + tige filetée Ø 6 La hauteur du plénum correspond à la distance entre le dessus de l écran (ossature Stil F 530 ou isolant) et la sous-face du plancher ou de la couverture. Dans le cas de montages feu, la distance entre le dessus de l écran (ossature Stil F 530 ou isolant) et le dessous des solives doit être à 30 mm. Isolation acoustique des planchers bois avec plafond Placostil NOMBRE ET TYPE DE PLAQUES R A en db Isolation avec laine minérale PLAQUE PLACOPLATRE STANDARD, PLACOMARINE OU PLACOFLAM 1 x 13 ou 1 x 15 1 x 18 2 x 13 ou 2 x

5 Résistance au feu Degrés CF (plancher bois) - SF (charpente bois) NOMBRE ET TYPE DE PLAQUES Joints non protégés Joints transversaux protégés Joints transversaux et longitudinaux protégés PLAQUE PLACOPLATRE STANDARD OU PLACOMARINE 1 x 13 1 x 18 2 x 13 PLAQUE PLACOFLAM 1 x 13 1 x 15 2 x 13 2 x 15 Sans isolation 1/4 h 1/2 h 1/2 h Avec isolation (1) 1/4 h 1/2 h 1/2 h Sans isolation /2 h 1 h 1 h Avec isolation (2) /2 h 1 h 1 h Sans isolation /2 h 1 h 1 h 1 h 30 Avec isolation (2) h 1 h 1 h 30 2 h (1) Laine de verre ou de roche. (2) Laine de roche 25 kg/m 3 épaisseur 100 mm (ou laine de verre avec plaques standard ou Placomarine ). Référence : DTU Bois-Feu - PV Mise en œuvre Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages en plaques à l abri des intempéries et notamment des risques d humidification par apport accidentel d eau sous forme liquide. Les plaques doivent être stockées à l abri des intempéries, des chocs et des salissures. Le stockage se fait obligatoirement à plat sur des cales disposées dans le sens de la largeur et sur un sol plan. Les cales de longueur au moins égale à la largeur des plaques sont espacées de 0,50 m maximum. Les plaques dégradées (cassures ou fissures) ne doivent pas être utilisées. de fortes sections Les plaques sont fixées directement sur les supports. Les vis sont espacées entre elles de 0,30 m maximum. Leur longueur doit être au moins égale à l épaisseur de la protection majorée d environ 30 mm. Dans le cas où la protection est constituée de 2 ou 3 épaisseurs de plaques, les joints sont croisés dans les angles et décalés de 25 mm au moins en partie courante. 0,50 m Poteau bois protégé par plaques. Epaisseur de protection Type et longueur des vis 1 x 13-1 x 15 TTPC 45 1 x 18-2 x 13 TTPC 55 2 x 15 TTPC 70 3 x 15 TTPC 80 1 x 13 = 1 plaque de plâtre de 13 mm d épaisseur. 5

6 Raccordement entre ouvrages La protection des éléments de structure par encoffrement est généralement réalisée avant la mise en œuvre des ouvrages verticaux et horizontaux (plafonds et cloisons). Les vis sont espacées entre elles de 0,30 m maximum. Leur longueur doit être au moins égale à l épaisseur de la protection majorée d environ 30 mm. Dans le cas où la protection est constituée de 2 ou 3 épaisseurs de plaques, les joints sont croisés dans les angles et décalés de 0,60 m (ou 0,40 m) en partie courante. verticaux de faibles sections Pose horizontale des plaques. Fixation directe sur l ossature Les largeurs d appui doivent être de 35 mm minimum en partie courante et de 50 mm au droit des joints entre plaques. Les plaques sont généralement posées verticalement. L entraxe entre poteaux doit impérativement être de 0,60 m ou de 0,40 m. Les écarts ou cumuls de tolérances sur les entraxes des ossatures peuvent nécessiter la pose horizontale des plaques. Dans ce cas, la mise en œuvre commence par la plaque au contact du plafond. Décalage des joints. Fixation sur les panneaux de contreventement Les plaques sont généralement posées verticalement et fixées directement par vissage sur les panneaux de contreventement (panneaux de particules ou contre-plaqué). Les vis sont espacées entre elles de 0,30 m et l entraxe entre les lignes de vissage doit être de 0,60 m maximum. La longueur doit être au moins égale à l épaisseur des plaques majorée d environ 15 mm. Pose verticale des plaques. 6

7 Fixation sur l ossature Stil MOB Les profilés Stil MOB permettent de résoudre les problèmes dus aux tolérances d implantation de l ossature bois, de désolidariser les plaques Placoplatre de la structure et donc d améliorer les caractéristiques acoustiques des parois (façades ou refends). Les profilés sont fixés perpendiculairement par vissage (vis TTPC 25) sur l ossature bois et disposés à 0,60 m d entraxe. Les plaques sont posées verticalement et vissées sur les profilés Stil MOB. 0,60 m horizontaux La mise en œuvre est identique à celle des plafonds Placostil sous planchers bois (montages standard ou feu). Réception des ouvrages Planéité générale Une règle de 2 m, appliquée sur le parement de l ouvrage et promenée en tous sens, ne doit pas faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, un écart supérieur à 5 mm. Planéité locale Une règle de 200 mm à talon de 1 mm, appliquée perpendiculairement dans l axe du joint, ne doit pas boiter et ne doit pas faire apparaître un écart supérieur à 2 mm avec le point le plus en retrait. 1 mm 200 mm Pose sur profilés Stil MOB. Raccordement entre ouvrages La protection des éléments porteurs verticaux est réalisée avant celle des éléments horizontaux. Aplomb des ouvrages verticaux Le faux aplomb, mesuré sur une hauteur d étage courante (de l ordre de 2,50 m), ne doit pas excéder 5 mm. Horizontalité des ouvrages L écart de niveau avec le plan de référence doit être inférieur à 3 mm par mètre sans dépasser 20 mm. Etat de surface L état de surface du parement doit permettre l application des revêtements de finition sans autres travaux préparatoires que ceux normalement admis pour le type de finition considéré. Jonction façade - plancher. 7

8 Application des finitions Peinture Les règles de l art relatives aux travaux de peinturage (DTU 59-1) définissent trois niveaux possibles de finitions : Finitions C (élémentaires) Finitions B (courantes) Finitions A (soignées) Consistance des travaux de finition Finitions élémentaires (C) 1) Epoussetage 2) Impression isolante 3) Couche de finition. Finitions courantes (B) 1) Epoussetage 2) Impression isolante 3) Révision des joints 4) Enduit non repassé 5) Ponçage et époussetage 6) Couche intermédiaire 7) Couche de finition. Finitions soignées (A) 1) Epoussetage 2) Impression isolante 3) Rebouchage 4) Révision des joints 5) Enduit repassé 6) Ponçage et époussetage 7) Couche intermédiaire 8) Révision 9) Couche de finition. Carrelage Les carrelages dont la surface unitaire est inférieure ou égale à 900 cm 2 sont à mettre en œuvre en respectant les recommandations ci-dessous. ADHÉSIF Masse surfacique maxi des carreaux Plaques Placomarine et Placomix Hydro Plaques Placomarine et Placotanche Plaques non hydrofugées Plaques non hydrofugées et Placotanche Accrochage Ciment colle à base de caséine (C1) Ouvrages horizontaux Adhésif sans ciment (D) Mortier colle (C1) Mortier colle amélioré (C2 - C2S) 15 kg/m 2 30 kg/m 2 30 kg/m 2 30 kg/m 2 OUI OUI OUI OUI NON OUI NON OUI OUI OUI OUI OUI NON OUI NON OUI Fixation légère Jusqu à 3 kg, les fixations directes sur les plaques par chevilles adaptées (chevilles à expansion, segments basculants ) sont admises. Fixation moyenne Jusqu à 15 kg, les chevilles doivent être positionnées au droit des ossatures métalliques. Fixation lourde Au-delà de 15 kg, les charges doivent être reprises sur les structures porteuses du plafond (poutres, entraits ou chevêtres). Papier peint Avant le collage des papiers peints, les plaques de plâtre doivent recevoir une couche d impression durcissante. Cette disposition est destinée à faciliter le décollement du papier lors des réfections ultérieures. Revêtement plastique étanche Il convient de se reporter aux recommandations des fabricants. 8

9 Ouvrages verticaux Fixation légère Jusqu à 5 kg, fixation par crochets X ou similaire. Santé, Environnement Les produits Placo utilisés dans les ouvrages de ce document apportent des garanties à l utilisateur en matière de Santé, Sécurité et Environnement. Quantitatif Quantitatif à déterminer au cas par cas. Fixation moyenne Les charges comprises entre 10 et 30 kg peuvent être fixées : directement dans les plaques à l aide de chevilles à expansion ou à bascule en respectant un espacement minimal de 0,40 m entre points de fixation. Les charges admissibles par fixation doivent être précisées par les fabricants de chevilles. par vissage dans les ossatures. Fixation lourde Les charges supérieures à 30 kg (lavabo, sanitaire suspendu, meuble, chaudière, ballon d eau chaude jusqu à 50 l) doivent être fixées sur des supports ou renforts incorporés à l ossature. Dans le cas de fixations moyennes ou lourdes, il convient de limiter les charges à des valeurs n introduisant pas de moments de renversement supérieurs à 30 dan.m pour des charges localisées (lavabo) ou à 15 dan.m, par mètre linéaire, pour des charges filantes (éléments de cuisine) / Cette documentation technique annule et remplace les précédentes. Assurez-vous qu elle est toujours en vigueur. Toute utilisation ou mise en œuvre des matériaux non conforme aux règles prescrites dans ce document dégage le fabricant de toute responsabilité, notamment de sa responsabilité solidaire (art du code civil). Consulter préalablement nos services techniques pour toute utilisation ou mise en œuvre non préconisée. Les résultats des procès-verbaux d essais figurant dans cette documentation technique ont été obtenus dans les conditions normalisées d essais. Les photos et illustrations utilisées dans cet ouvrage ne sont pas contractuelles. La reproduction, même partielle, des schémas, photos et textes de ce document est interdite sans l autorisation de Placoplatre (Loi du 11 mars 1957). Placoplatre : S.A. au capital de R.C.S. Nanterre B , avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex - Tél. : Fax :

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures porteuses par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie, le risque d un effondrement

Plus en détail

Constructions à ossature bois et plaques Placo

Constructions à ossature bois et plaques Placo 0 Constructions à ossature H0 00 Constructions à ossature bois et plaques Placo Juin 0 Description Les plaques de plâtre Placo, standard ou techniques, sont un complément naturel aux constructions à ossature

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD B01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants C01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Conduits-gaines horizontaux Stucal

Conduits-gaines horizontaux Stucal E01 Conduits-gaines de ventilation et de désenfumage Conduits-gaines horizontaux Stucal Généralités et principes de fonctionnement On appelle conduit un volume fermé servant au passage d un fluide déterminé

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Mise en œuvre 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS 294 LES SOLUTIONS PLACO POUR LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS P.296 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Mur de construction ossature bois avec plaques Placo

Plus en détail

FINITIONS PLAFONDS RÉCEPTION DES OUVRAGES

FINITIONS PLAFONDS RÉCEPTION DES OUVRAGES FINITIONS PLAFONDS ET RÉCEPTION DES OUVRAGES 322 P.324 P.328 P.330 P.332 Finitions et réception des ouvrages A Traitement des joints des ouvrages en plaques de plâtre Placo B Réception des ouvrages en

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

Cloisons de distribution Placostil

Cloisons de distribution Placostil Les plaques à haute résistance au feu (Placoflam, Lisaflam M0, Stucal ) sont destinées à la réalisation de cloisons coupe-feu lorsque la performance des ouvrages en plaques standard est insuffisante. L

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C.

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C. 0 Chape sèche Placosol Chape sèche Placosol Description Placosol est une chape sèche, flottante et légère. Elle est constituée de 2 couches de plaques de plâtre spéciales Placosol particulièrement résistantes

Plus en détail

Ouvrages verticaux en plaques Placocem

Ouvrages verticaux en plaques Placocem B01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Ouvrages verticaux en plaques Placocem Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont

Plus en détail

ANNEXES P.2 P.3 P.4 P.5 P.6 P.7

ANNEXES P.2 P.3 P.4 P.5 P.6 P.7 ANNEXES A Exemple de joint de dilatation dans un plafond coupe-feu P.2 2 Joint de dilatation dans un plafond acoustique P.3 3 Réalisation d un plafond cintré P.4 4 Accrochage d un plafond démontable sous

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

Traitement des joints

Traitement des joints J01 Finitions des ouvrages en plaques de plâtre Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux de jointoiement ne doivent être entrepris que lorsque la température ambiante et la température

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Doublages - cloisons - plafonds - peinture

Doublages - cloisons - plafonds - peinture PREMIERE TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - peinture Adresse des travaux Centre Montée Technique du cimetière Municipal ZI 42330 GavéSaint Galmier 42330S

Plus en détail

Plafond rayonnant plâtre PRP

Plafond rayonnant plâtre PRP 01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafond rayonnant plâtre PRP Description Le plafond rayonnant Plâtre PRP est une version active des plafonds Placostil intégrant un système de chauffage par

Plus en détail

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 1 / 1 LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION...1 8.1 - GENERALITES TCE...3 8.2 - DOCUMENTS

Plus en détail

Ouvrages verticaux en Caroplatre

Ouvrages verticaux en Caroplatre B04 Cloisons en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met

Plus en détail

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER N CCTP Désignation des ouvrages U Q P.U. Sommes Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER ( Prestation à la charge du Lot n 02 - Gros œuvre

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire)

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire) s 18 Pose des plaques joints alignés 19 Entraxe des ossatures 20 Pose des plaques joints décalés 21 Pose des plaques parallèle à l ossature 21 Trappes de visite 22 Comment prévenir les désordres et les

Plus en détail

Cloisons hospitalières

Cloisons hospitalières 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons hospitalières Description Les cloisons hospitalières Placostil sont constituées soit de plaques spéciales Placoplatre BA 25 M1 ou M0, de largeur 0,

Plus en détail

Clapet coupe-feu ISONE applique

Clapet coupe-feu ISONE applique ISONE applique circulaire et rectangulaire Isone Applique DOMAINE D'APPLICATION Compartimentage de locaux tertiaires (ERP, IGH, locaux commerciaux ou industriels...) DESCRIPTION Coupe-feu 1h sur paroi

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Fiche produit Catalogue 0 p. 0 et voir ci-dessous. Pose par collage Travaux préparatoires On suivra les dispositions suivantes : le support doit être sain,

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre PANNEAUX SANDWICHS Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Panne faîtière Panne intermédiaire Poinçon Entrait retroussé Panneaux REXOTOIT PSE REXOTOIT PU Semelle Arbalétrier 3 Détail de toiture

Plus en détail

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045 PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois Avril 2010 - F4045 Choisir une maison à ossature bois, c est opter pour une maison respectueuse de l environnement et qui offre de réels atouts

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS INTERIEURS SOMMAIRE DESCRIPTIF : PLATRERIE... 3 Démolition... 3 Plafond horizontal

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 21

FERMACELL Montage cloison 1 S 21 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la plus grande part

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Polyplac et Polyplac Phonik Détail produit p. - voir ci-dessous Conditions préalables à la mise en œuvre Les précautions à prendre, avant l intervention de l entreprise de plâtrerie, concernent principalement

Plus en détail

Ouvrages Placopan. Travaux préparatoires et dispositions générales. B03 Cloisons hauteur d étage Placopan. B03 001 b.

Ouvrages Placopan. Travaux préparatoires et dispositions générales. B03 Cloisons hauteur d étage Placopan. B03 001 b. B03 Cloisons hauteur d étage Placopan Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages en plaques

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200 Chemin de câbles coupe-feu Construire soi-même les éléments I 0 à I 10 E 0 à E 10 5 E 00 Description Le système de chemin de câbles a été testé selon la norme DIN 410 partie 11 et partie 1 par l Institut

Plus en détail

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux.

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. www.jexpoz.com Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. Ces cloisons ont des rôles multiples : Séparer

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES

OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES FICHE CONSEIL N 8 OUVRAGES EN PLAQUES DE PLATRE ORIGINES ET TRAITEMENT DES FISSURES (Plaques, carreaux, enduits) Cette fiche a pour objet d informer les intervenants sur des méthodes simples visant à déterminer

Plus en détail

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Isolation thermique Septembre 2003 Code : F38140000 Résidences Inter à Coignières Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Panneaux Doublissimo, Placomur, Placotherm, Système Placostil Vous

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE...

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE... Référence : 11-14-00 PLATRERIE Page 10-1 PLATRERIE PRESCRIPTIONS PARTICULIERES 2 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA CHARGE DE L'ENTREPRISE... 2 ISOLATION... 2 ISOLATION DE PLAFOND PAR LAINE DE VERRE EN ROULEAU...

Plus en détail

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 )

Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Panneau Coupe Feu Ultra Léger (260 Kg/M 3 ) Pour la Réalisation Conduits Coupe Feu (Gaines) Ventilation Désenfumage EI 30/60/120S Horizontale - Verticale Pour l encoffrement Coupe Feu Structure Métallique

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

6 PLATRERIE / ISOLATION

6 PLATRERIE / ISOLATION 6 PLATRERIE / ISOLATION CHAPITRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché Le présent chapitre concerne la description des travaux du lot n 06 pour l ensemble des ouvrages de «Plâtrerie / Isolation», nécessaires

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE Description Produit d isolation thermique pour mur et toiture à base de chanvre à 43% en poids, de fibres de jute à 42% et de 15% de polyester thermofusible. Les fibres

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 métallique -Matériaux nécessaires par m

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de plâtre standard ou hydrofugé. le + produit : des performances acoustiques testées en laboratoire. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

fermacell Conseil de pro

fermacell Conseil de pro Conseil de pro Revêtements coupe-feu de 0 à 0 minutes en plaques fibres-gypse pour piliers et poutres en acier Version avril 0 Si les éléments de construction en acier tels que les piliers ou les poutres

Plus en détail

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie o Description Pour les locaux à très forte hygrométrie ou soumis à forte sollicitation mécanique (choc d occupation),

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN PRÉGY CHRONO RÉNO Le doublage qui révolutionne la rénovation Système isolant autoportant FABRIQUÉ EN FRANCE PRÉGY CHRONO RÉNO Un système complet de mise en œuvre Avec le système PRÉGY CHRONO RÉNO, vous

Plus en détail

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés.

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés. MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER) ISOLATION DES MURS Le produit ISONAT se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments, DTU

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Objet des travaux Rénovation d un plancher d étage en bois de 34 m 2 (6,5 x 5,83 m) dans une maison de ville située dans le 5 eme arrondissement de Marseille.

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS Nota : Les entreprises répondant au présent appel d offres sont tenues d avoir pris connaissance de l intégralité du présent C.C.T.P. LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS 1 SOMMAIRE 2. LOT N 02

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

ISOLATION DES MURS 216

ISOLATION DES MURS 216 ISOLATION DES MURS 216 SOLUTIONS POUR L ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE PAR L INTÉRIEUR (ITI) GUIDE DE CHOIX & NOUVEAUTÉS P.218 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS Doublages sur ossature A Doublages

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

Protection des structures acier par plaques de plâtre

Protection des structures acier par plaques de plâtre 01 Protection au feu des structures Protection des structures acier par plaques de plâtre Description La stabilité au feu des structures en acier est assurée par habillage ou encloisonnement de plaques

Plus en détail