B1 Cahiers des charges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "B1 Cahiers des charges"

Transcription

1 B1 Cahiers des charges B1

2 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails de construction. Les cahiers des charges sont téléchargeables sur B.1.1 Blocs B Cahier des charges blocs - classe C3/450 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs extra isolants - classe C2/350 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs low energy - Classe C2/300 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs ou carreaux (pour cloisons non portantes) - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs à haute résistance à la compression - classe C5/650 épaisseurs mm B Cahier des charges murs coupe-feu - classe C2/350 ou supérieure B Cahier des charges blocs d assise C4/500 épaisseurs mm B.1.2 Linteaux B.1.3 Linteaux U B Cahier des charges linteaux - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges linteaux U - classe C4/550 épaisseurs mm

3

4 cahiers des charges 37 Cahier des charges blocs Classe C3/450 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques Masse volumique apparente ρ à l état sec: 400 ρ < 450 (kg/m 3 ). 3,4 N/mm 2. = 0,120 W/mK. du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses, sans tenon et mortaise, ni poignées. C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise, on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

5 38 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

6 cahiers des charges 39 Cahier des charges blocs extra isolants Classe C2/350 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 300 ρ < 350 (kg/m 3 ). 2 N/mm 2. =0,090 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses et pourvus de poignées ergonomiques aux extrémités. C Dimensions Epaisseurs : Lengte : Hoogte : mm 600 mm 250 mm D Tolérences Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

7 40 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

8 cahiers des charges 41 Cahier des charges blocs low energy Classe C2/300 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques Masse volumique apparente ρ à l état sec : 250 ρ < 300 (kg/m 3 ) 2 N/mm² Valeur de calcul de la conductivité thermique : λ Ui = 0,080 W/mK du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses et pourvus de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) C Dimensions Epaisseur : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm Epaisseur : Longueur : Hauteur : 500 mm 600 mm 200 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

9 42 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Pour les blocs de 48 cm on posera 2 Murfor EFS/Z d une largeur de 140 mm côte à côte. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

10 cahiers des charges 43 Cahier des charges blocs ou carreaux Classe C4/550 - épaisseurs mm (pour cloisons non portantes) Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les blocs et les carreaux ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils standards - Les blocs sont lisses (pas de tenon et mortaise). - Les carreaux (ép mm) sont pourvus de tenons et mortaises sur les faces verticales. C Dimensions Epaisseurs : Blocs : Carreaux : mm longueur : 600 mm hauteur : 250 mm longueur : 600 mm hauteur : 500 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les instructions et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Les carreaux étant munis de tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sciés sur place et dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

11 44 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer dans un mur de 100 mm d épaisseur, des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Les joints de raccord et de dilatation seront remplis par après avec de la mousse de montage (PUR). Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

12 cahiers des charges 45 Cahier des charges blocs Classe C4/550 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Standard: Les blocs sont pourvus de tenon et mortaise et de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) Non standard (sur commande): - Epaisseurs mm: L (bloc lisse: pas de tenon et mortaise ni poignées) - Epaisseurs mm: L+P (lisse, avec poignées) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Si les blocs sont joints par tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sans tenon et mortaise, blocs sciés sur place, dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Si un bloc avec tenon arrive contre une face lisse, il faut enlever le tenon avec le rabot et coller le joint vertical. B

13 46 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

14 cahiers des charges 47 Cahier des charges blocs à haute résistance à la compression Classe C5/650 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 600 ρ < 650 (kg/m 3 ). 5,6 N/mm 2. = 0,170 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Standard: Les blocs sont pourvus de tenon et mortaise et de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) Non standard (sur commande): - Epaisseurs mm: L (bloc lisse: pas de tenon et mortaise ni poignées) - Epaisseurs mm: L+P (lisse, avec poignées) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Si les blocs sont joints par tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sans tenon et mortaise, blocs sciés sur place, dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Si un bloc avec tenon arrive contre une face lisse, il faut enlever le tenon avec le rabot et coller le joint vertical. B

15 48 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

16 cahiers des charges 49 Cahier des charges murs coupe-feu Classe C2/350 ou supérieure Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques type C2/350 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 300 ρ < 350 (kg/m 3 ). 2 N/mm 2. = 0,090 W/mK. type C3/450 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 400 ρ < 450 (kg/m 3 ). 3,4 N/mm 2. = 0,120 W/mK. type C4/550 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. type C5/650 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 600 ρ < 650 (kg/m 3 ). 5,6 N/mm 2. = 0,170 W/mK. du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B

17 50 cahiers des charges B Profils Standard: Epaisseurs 70 et 100 mm: blocs lisses, densité C4/550. Non-standards: sur commande Epaisseurs 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C2/350 Epaisseurs 150, 175 et 200 mm: blocs lisses densité C3/450 Epaisseurs 150, 175, 200, 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C4/550 Epaisseurs 150, 175, 200, 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C5/650 C Dimensions Epaisseurs : mm Longueur : 600 mm Hauteur : mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm.. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Attention : Pour les murs devant respecter des conditions spécifiques de résistance au feu, il est recommandé d utiliser des blocs sans poignées. Dans le cas contraire, les poignées doivent être comblées de mortier (voir NBN EN ). B

18 cahiers des charges 51 Cahier des charges blocs d assise Classe C4/500 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. Les blocs sont hydrofobés dans la masse. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 450 ρ < 500 (kg/m³) La résistance à la compression normalisée moyenne : ƒ b 4,5 N/mm² = 0,125 W/mK A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses (sans tenon et mortaise) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteurs : D Tolérances Longueur : Epaisseur : Hauteur : mm 600 mm mm ± 3 mm ± 2 mm ± 2 mm Attention : Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong- Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. On collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Les blocs sont hydrophobés, ce qui ralentit l absorption d humidité sur chantier. L application traditionelle d une couche étanche à l humidité ascentionnelle est toujours nécessaire. B

19 52 cahiers des charges Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

20 cahiers des charges 53 Cahier des charges linteaux Classe C4/550 - épaisseurs mm Les linteaux en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications de la norme NBN EN Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. L armature est formée d un treillis plié en fils d acier soudés par points, de qualité DE 500 BS. Ces treillis d armature ont subi un traitement anti-corrosion. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les linteaux ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. A l un des bouts du linteau se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit donc être dirigée vers le bas, sauf pour les linteaux en largeur 365 mm où la flèche doit être dirigée vers le haut. B Dimensions Epaisseurs : Longueurs disponibles 100 mm mm mm mm 175 mm mm mm mm 365 mm mm C Tolérances Longueur : ± 0,0025 L Hauteur et épaisseur : ± 2 mm Pour la mise en oeuvre des linteaux, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Les linteaux sont prévus pour des portées de maximum 260 cm. La charge admissible doit toujours être vérifiée. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on peut utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une pou-tre en béton armé. Si le linteau est découpé et lorsque les armatures sont apparentes, il faut protéger ces armatures contre la corrosion à l aide d une peinture antirouille. B

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Le système de construction YTONG

Le système de construction YTONG Crédit photo : Maisons 4807 Edi on 2013 Le système de construction YTONG Le système de construction YTONG Xella Thermopierre S.A. - Le Pré Châtelain - Saint-Savin - 38307 BOURGOIN JALLIEU Téléphone :

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61 Parois industrielles préfabriquées Willy Naessens 61 Dans le domaine de la préfabrication, les parois préfabriquées en béton offrent une solution efficace pour toutes façades extérieures et cloisonnements

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Mise en œuvre et détails techniques

Mise en œuvre et détails techniques B3 Mise en œuvre et détails techniques B3 mise en œuvre et détails techniques 101 B.3.0 Généralités La partie B.3 reprend la technique de mise en œuvre, les conseils pratiques et les détails techniques.

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

U de chaînage/linteau Easytherm U de chaînage/linteau à coller, porteur et isolant. Dim. 50 x 20 x 20cm. Réf. 683 008 90 34.90 le m 2 3.

U de chaînage/linteau Easytherm U de chaînage/linteau à coller, porteur et isolant. Dim. 50 x 20 x 20cm. Réf. 683 008 90 34.90 le m 2 3. MISE EN ŒUVRE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION EN BÉTON Parpaings à maçonner R = 0, Tracez un repère sur la semelle de fondation. Étalez un lit de mortier (de ou cm). Posez, alvéoles vers le bas, un parpaing

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire 2+ 1Introduction Le présent manuel est un guide qui a pour but d attirer l attention du concepteur et du constructeur d ouvrages

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique Application de panneaux de construction en extérieur Guide pratique et technique FR Les produits et systèmes wedi garantissent un niveau de qualité élevé et, par conséquent, sont certifiés selon de nombreuses

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ La gamme ISONE Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ Type de clapets coupe-feu ISONE+/Ap circulaire ISONE+/Ap rectangulaire Type de clapets coupe-feu Cloison

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Sommaire Principes d établissement de plans Formats de briques Appareillages de maçonnerie Construction

Plus en détail

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Une console d armature d un nouveau genre et un système d éléments à insérer les uns dans les autres pour fixer les barres d armature Le premier système de A à Z!

Plus en détail

fermacell Newsletter Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse

fermacell Newsletter Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse fermacell Newsletter 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 O n Powerpanel H 2 O La protection idéale contre l humidité S. 3 n Powerpanel HD

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION Panneau isolant en laine de roche particulièrement praticable pour toiture plate, intégrant une couche supérieure extra dure, une couche intermédiaire rigide et une sous

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C3

ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C3 ECOPHON HYGIENE FOODTEC A C Ecophon Hygiene Foodtec A C est un système de plafond acoustique, de mur à mur où conçu pour des lieu où le niveau de contamination est élevé, et où un nettoyage fréquent est

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 005

Fiche technique de l USM TK 005 1 Fiche technique de l USM TK 005 Percements de membranes de toits Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case postale, 8027 Zurich Tél. 044 285 77 77,

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu (Post)isolation de toitures inclinées Une toiture mal isolée peut représenter jusqu à 30% de la déperdition

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

CLOISONNEMENTS ET AMÉNAGEMENTS YTONG Caropro

CLOISONNEMENTS ET AMÉNAGEMENTS YTONG Caropro CLOISONNEMENTS ET AMÉNAGEMENTS YTONG Caropro CLOISON YTONG Caropro : LE VRAI CONFORT INTÉRIEUR suffisamment lourdes pour que l inertie soit répartie de façon homogène sur l ensemble de ces parois, à la

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

YTONGMultipor. Le système par excellence pour isoler caves et parkings souterrains

YTONGMultipor. Le système par excellence pour isoler caves et parkings souterrains YTONGMultipor Le système par excellence pour isoler caves et parkings souterrains YTONGMultipor, le panneau isolant minéral performant Sommaire, le panneau isolant minéral performant, synonyme d isolation

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R I Facades I Système de murs rideaux ventilés I StoVentec R StoVentec: système de murs rideaux ventilés StoVentec Façade est la solution optimale en tant que système de murs rideaux ventilés pour les nouvelles

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire 74 4.12 Résistance au feu du béton cellulaire Le béton cellulaire offre une résistance au feu excellente. Il ne contribue pas à la propagation du feu et ne développe pas de fumées toxiques pendant l incendie.

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité.

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité. Préface Les informations contenues dans ce manuel servent de ligne de conduite pour réaliser une étanchéité parfaite avec nos membranes. Elles sont fondées sur l expérience pratique que SealEco a acquise

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

fermacell Newsletter Des sols robustes et faciles à poser. 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse

fermacell Newsletter Des sols robustes et faciles à poser. 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse fermacell Newsletter 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse Des sols robustes et faciles à poser. Systèmes de sol fermacell adaptés à tous les supports p. 3 fermacell Therm38 Les tout derniers systèmes de chauffage

Plus en détail

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240 Manuel d application pour Exigences de qualité générale: Adhérence minimale du support > 1.0 N/mm 2 Température du support au minimum 3 C au-dessus de la température du point de rosée Humidité maximale

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Table des matières. solutions...15

Table des matières. solutions...15 Table des matières PloeGsteert...2 solutions...15 produits...19 Barry briques de façades...21 - Résumé des formats courants...24 - Barry décoline...25 - Acer...26 - Acer flamma...27 - Aloë...28 - Aloë

Plus en détail

Détails Techniques. HECK MultiTherm

Détails Techniques. HECK MultiTherm Détails Techniques HECK MultiTherm Numéro de planche Protection en partie basse: 1.201 Protection basse avec rail de départ 1.202 Protection basse avec rail de départ et profil à clipser 1.231 Protection

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Recouvrement de façade non ventilé Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Ces instructions d application sont spécialement destinées à l application des panneaux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

d installation GUIDE D INSTALLATION

d installation GUIDE D INSTALLATION Guide d installation GUIDE D INSTALLATION Etape 1 Etape 2 Les panneaux Wallart doivent tout d abord être placés 48H dans la pièce où ils seront posés afin qu ils s acclimatent. Etape 3 Ce produit est fait

Plus en détail

Drainage de maches anti-remontée à l humidité. Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs.

Drainage de maches anti-remontée à l humidité. Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs. Drainage de maches anti-remontée à l humidité Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs. Goutte par goutte, le désastre prend forme. Comme ils ne

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

des giratoires en béton

des giratoires en béton Chapitre Réalisation des giratoires en béton.1 Les giratoires en béton à dalles courtes.1.1 Les joints et leur calepinage.2 Les giratoires à dalles courtes goujonnées.3 Les giratoires en béton armé continu.

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

Échafaudage modulaire Allround

Échafaudage modulaire Allround Échafaudage modulaire Le système flexible par excellence pour la construction, l industrie et l événementiel Système universel pour les constructions ordinaires, compliquées ou temporaires En acier galvanisé

Plus en détail

Les murs en maçonnerie Eléments de cours

Les murs en maçonnerie Eléments de cours Eléments de cours Fabien Lagier Augustin Parret-Fréaud Paris, janvier 2006 Table des matières Introduction 3 1 Maçonnerie de petits éléments - Généralités 3 1.1 Considérations générales..............................

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail