MACONNERIE/GROS OEUVRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MACONNERIE/GROS OEUVRE"

Transcription

1 GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage ou dalle sur vs Maçonnerie RDC : murs, linteaux, poteaux, poutres, chaînages, arase étanche tablettes, seuils, conduit, escaliers Dalle haute RDC Maçonnerie étage 1 : mur, poteau, poutre, linteau, chaînage, pignon. Ect 1/ MACONNERIE AGGLOMERES, BRIQES TERRE CITE. Description type de l ouvrage Agglomérés creux de 20/20/50 hourdés au mortier de ciment. Tous les murs périphériques et refends pour tous les niveaux. Arase pignon Pignon Linteau Appui de fenêtre Trumeau Meneau Mur d allège Seuil

2 Murs agglos ou briques Agglos pleins Agglos creux briques suivant plans architecte à défaut : niveaux et coupes Dans un but de simplification et de rapidité, on peut quantifier sur cotes finies. Ne pas déduire une ouverture ou passage si 0.30 x 0.30 Détail sur le mode de calcul Image hauteur hauteur de dalle brute à dalle brute A/ chainage fonction type dallage et ht agglos B/ hauteur fondations à niveau sous dallage ou dalle B A +/- Tablette : prendre hauteur de 10 à 12 cm Seuil : idem

3 Avant métré MRS ETAGE XXXXXXX - QANTITÉ + Murs périphériques et refends 2 ( Lho + ldo ) = Refends : somme Ldo X ht Déduire ouvertures Nbr ( LNB x ( HNB + ht tablette )) = Nbr ( LNB x (HNB + ht seuil )) = Ect Déduire linteaux Nbr ( LNB + appuis) x ht = Nbr ( LNB + appuis) x ht = ect S1 * Déduire poteaux incorporés S2 Nbr x larg x ht * ----reste 2/ LINTEAX BA Description type de l ouvrage Linteau BA sur baies maçonnées comprenant coulage, coffrage et ferraillage. type x Linteaux dans tous les murs maçonnés. Linteau isolé Linteau filant Linteau semi isolé

4 Linteaux BA m ferraillage suivant plans architecte à défaut. Classé les linteaux par section. Reprendre toutes les baies, ajouter les appuis : 20 cm minimum si LNB 200, 1/10 de LNB si LNB 200 Détail sur le mode de calcul Si blocs coffrants manufacturés : Quantifier au de linteau. Avant métré LINTEAX L1 V1 1-2 Linteaux BA : appuis 20cm 1-21 QANTITÉ Nbr (LNB ) = Nbr (LNB ) = ect * x larg x ht 0 *

5 1-22 Reprendre S1 x 2 Sous face Nbr x LNB Nbr x LNB Ect. x larg total Ferraillage ratio / Reprendre V1 x 0 3/ CHAINAGES D ANGLES Description type de l ouvrage Chaînages verticaux en BA dans les angles de murs rentrants ou saillants incorporé dans maçonnerie. Tous les murs périphériques et refends pour tous les niveaux. Chaînage armatures suivant plans architecte à défaut. ht : identique au murs maçonnés Détail sur le mode de calcul. Bloc spécial d angle

6 Avant métré CHAINAGES VERTICAX 1-3 Chaînages verticaux incorporés BA : Périphériques : Nbr x ht = Refends : Nbr x ht = QANTITÉ total 4/ POTEAX INCORPORES Description type de l ouvrage Poteau 20 x 20 incorporé dans maçonnerie, béton type x. Tous les murs périphériques et refends au droit des poutres ou pour mur Poteau incorporé Poteaux incorporés Blocs spéciaux Poteau incorporé de rive

7 Poteau incorporé m ferraillage suivant plans architecte à défaut. ht : identique au mur ou retombée poutre. aciers : ratio / Détail sur le mode de calcul Avant métré POTEAX INCORPORES 1-4 Poteaux incorporés BA : larg 20cm 1-41 Reprendre S2 V2 QANTITÉ xepais * 0 Reprendre S2 x ferraillage Reprendre V2 x /

8 5/ POTEAX BA Description type de l ouvrage Poteaux BA comprenant coulage, coffrage et ferraillage. Poteaux Détail sur le mode de calcul ferraillage suivant plans architecte à défaut. Hauteur : dalle brute ou fondations à retombée de poutre

9 Avant métré POTEAX 1-5 poteaux BA : 1-51 QANTITÉ Nbr (L x l) = ect * V x ht 0 * x ht 0 Nbr x 2 (L + l ) ect Ferraillage ratio / Reprendre V3 x / 6/ POTRES BA Description type de l ouvrage poutres BA comprenant coulage, coffrage et ferraillage.

10 Poutres ferraillage suivant plans architecte à défaut. longueur : entre nus des porteurs + appuis. 20 cm minimum si L 200, 1/10 de LNB si L 200 Détail sur le mode de calcul des retombées de poutres uniquement. Avant métré POTRES 1-6 poutres BA : 1-61 QANTITÉ Nbr (L x l x ht retombée ) = 0 ect 0* V * 0 Joues : Nbr x 2 ( L + appuis ) Ect Fond : somme L x htre X lag total 1-63 Ferraillage Reprendre V4 x /

11 7/ ARASE ETANCHE (seulement au niveau infrastructure) Description type de l ouvrage Arase étanche au niveau du dallage pour remontée capillaire. Tous les murs périphériques et refends au niveau du sol naturel Arase étanche Mode de descriptif Préciser : Caractéristique Position suivant plans architecte à défaut. Avant métré ARASE ETANCHE 1-7 Arase pignon Périphériques : 2 x (Lmoy + lmoy)= QANTITÉ Refend : Somme Ldo total 8/ ARASE PIGNON (seulement en pignon) Description type de l ouvrage Arase de pose sur rampants y compris reprise pour charpente Tous les murs pignons et rampants.

12 Arase pignon béton coffrage ferraillage suivant plans architecte à défaut. Avant métré CHAINAGE PIGNON 1-8 Arase pignon : 1-81 Rampants : L2 Somme linéaire 1-82 QANTITÉ * coffrage Reprendre L2 x 2 9/ CHAINAGES ENCADREMENT DE BAIES Description de l ouvrage Encadrement de toutes les ouvertures si LNB 0.60, selon Zone sismique. chaînages ferraillage suivant plan de fondations ou plans architecte à défaut.

13 Avant métré ARASE ETANCHE 1-9 QANTITÉ Chaînage encadrement de baies : Nbr (2 x HNB + LNB) Ect * 10/ DALLAGE Fourniture et mise en place d un dallage flottant comprenant : Forme sous dallage en tout venant, par couche de 20 cm compacté. Lit de sable de 2 cm pour pose film polyéthylène. Film polyéthylène 15/100. Isolation par polystyrène thermo comprimé, épaisseur 6cm. Dallage de 12 cm, armé par treillis soudé, béton type xxx. Description de l ouvrage RDC sur partie terre-plein. dallage Détail sur le mode de calcul Forme dallage comprenant isolation et film polyane. Plans architecte à défaut.

14 Avant métré DALLAGE 1-10 QANTITÉ dallage : Forme en tout venant S3 (Ldo x ldo ) = * x ep Lit de sable Reprendre S Dallage.. Reprendre S3 11/ DALLE Table de compression Description de l ouvrage Confection et mise en œuvre Plancher préfabriqué, avec poutrelles en béton précontraint, entrevous et béton de compression, y compris étaiements, coffrage évidements et percements prévus par les plans, tous travaux et fournitures accessoires compris ferraillage. Treillis soudé Poutrelle de chaînage Entrevous Capeaux de rive Poutrelles précontraintes Dalle sur vide sanitaire, dalle de niveau. Dalle PPB armatures Plans architecte à défaut.

15 Détail sur le mode de calcul Avant métré DALLE S dalle : som (Ldo x ldo ) = QANTITÉ * Déduire : Trémie escalier reservation 12/ CHAINAGES HORIZONTAX Description de l ouvrage Chaînage horizontal en BA type x, à l aide de planelle de 4 cm. Poutrelle de chaînage Périphérie de dalle ou dallage, sur murs extérieurs et refends.

16 Chaînages horizontaux armatures Plans architecte à défaut. Distinguer les périphériques des refends. Classer par linéaire de même section. Détail sur le mode de calcul Chaînage sur refend Chaînage en rive Avant métré CHAINAGES HORIZONTAX 1-12 Chaînages horizontaux, murs de 20cm : Périphériques : 2 (Lho + ldo) = Refends : somme Long do = V5 QANTITÉ x larg 1122 x ht 0* 0 Planelles de rive 2 x (L + l) ferraillage Reprendre V5 x 0 /

17 12/ ESCALIER BA Description de l ouvrage Fourniture et mise en œuvre de béton type x, pour confection d un escalier de marches droites, comprenant l exécution de la paillasse épaisseur 15cm, dessus de marches et contremarches lissées, palier intermédiaire, coffrage et ferraillage. Poutrelle de chaînage Escalier tout niveau. Escalier Armatures puis paillasse : idem si préfabriqué : à l unité Plans architecte à défaut. Avant métré ESCALIERS escaliers : marches som (linéaire marche droite) = som (linéaire marche balancée) V5 QANTITÉ Paillasse 8 épaisseur 12 cm pour paillasse : Long rampante x larg x ep paillasse total 0* 0 pour paillasse : Surface rampante dito ferraillage Reprendre V5 x 0 / palier

18 V6 béton : L x l * X ep 0* palier : reprendre S6 Ferraillage : V6 x 0 / 0 13/ CONDIT DE FMEE Description type de l ouvrage Fourniture et mise en œuvre conduit de fumée comprenant socle de départ, boisseaux, souche avec couronnement, trappe de ramonage, manchettes racord. Conduit de fumée Conduit gaine ou boisseaux Socle de départ Souche (doublage, enduit, traitement des arêtes, couronnement Trappe de ramonage Tampon virole suivant plans architecte à défaut. Conduit : mesuré du départ du conduit jusqu à la souche hors toiture.

19 Avant métré CONDIT QANTITÉ conduit : Boisseau ou gaines Départ à sortie en toiture Socle de départ (localiser) souche Trappe de ramonage Virole ou branchement 0 14/ APPIS ET SEIL Description type de l ouvrage Fourniture et mise en œuvre seuil et appuis de fenêtre en béton armé, avec ou sans oreille, comprenant glacis de finition et larmier.

20 Seuil pour porte et Fenêtre. Appuis pour fenêtre. ferraillage suivant plans architecte à défaut. Linéaire LNB Avant métré SEIL ET APPIS 1-14 seuil : Som LNB 1-15 QANTITÉ Appuis : Som LNB

21

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Ferney-Voltaire le 07 avril 2009 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF. MACONNERIE - BETON ARME ( lot n 01 ) QUANT. P.U. TOTAL

Ferney-Voltaire le 07 avril 2009 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF. MACONNERIE - BETON ARME ( lot n 01 ) QUANT. P.U. TOTAL Christian DE GEER Christian Commune de GRILLY Architecte - Maître d'œuvre Aménagement d'un bâtiment existant 148, Grande rue 34, chemin Jacques Belay 01220 Divonne les Bains 01 220 GRILLY Tel/Fax : 04

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010 Lecture de plan bâtiment Mai 2010 Représentation des volumes Du volume au plan... Plusieurs vues sont nécessaires pour comprendre et représenter une construction! Introduction La lecture de plan de bâtiment,

Plus en détail

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Lot N 01 GROS OEUVRE - MAÇONNERIE - ETANCHEITE

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Lot N 01 GROS OEUVRE - MAÇONNERIE - ETANCHEITE Espace Cristal 73620 LES SAISIES Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES DPGF Lot N 01 GROS OEUVRE - MAÇONNERIE - ETANCHEITE ECONOMISTE : DIDIER BOULANGER

Plus en détail

D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire EXTENSION DE LA MAISON D TENNIS D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Lot N 01 TERRASSEMENTS-MACONNERIE-FACADES ARCHITECTE CARTE BLANCHE 32 rue Richelieu 69100 VILLERBANNE Tel : 04 78 03

Plus en détail

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux La structure porteuse d un bâtiment 1 - Les fondations 2 - Les porteurs verticaux 3 - Les porteurs horizontaux 1) Les Fondations 1-1) Fonctions, définitions Les fondations d un ouvrage sont les éléments

Plus en détail

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain,

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, Dessin Industriel LECTURE DE PLANS BATIMENT p1 Présentation La lecture de plan de bâtiment, va vous permettrent de décoder, analyser, tous types de dessins et de documents qui interviennent dans un projet

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN EN ETUDE ET ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION. 1 ère PARTIE :

BREVET DE TECHNICIEN EN ETUDE ET ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION. 1 ère PARTIE : 1 ère PARTIE : ETUDE PREVISIONNELLE A - OBJET DE L ÉTUDE : Technicien économiste de la construction dans une entreprise de gros œuvre, vous êtes chargé d établir le devis estimatif de l infrastructure

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

N LOT HT % TVA TVA TTC

N LOT HT % TVA TVA TTC N LOT HT % TVA TVA TTC 01 Administration - 19,6% - - 02 Gros-Oeuvre - 19,6% - - 03 Structure bois - 19,6% - - 04 Habillages et bardages - 19,6% - - 05 Terrasses bois - 19,6% - - 06 Couverture étanchéité

Plus en détail

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON **********

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** DELEGATION TERRITORIALE OUEST REMPLACEMENT D UNE CONSTRUCTION MODULAIRE ABRITANT DES BUREAUX PAR UNE CONSTRUCTION DURABLE ET MISE EN

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Guide de Pose. Monomur Bio Bric 30 et 37,5. (Maçonnerie à joints minces)

Guide de Pose. Monomur Bio Bric 30 et 37,5. (Maçonnerie à joints minces) VU À LA TÉLÉ Campagne TV réalisée par Briques de France Bouyer-Leroux est membre de Briques de France 6 avenue Jules Verne - BP 33237-44230 Saint-Sébastien-sur-Loire Tél. : 02 40 807 807 - Fax : 02 40

Plus en détail

La construction parasismique en maison individuelle

La construction parasismique en maison individuelle DOCUMENTATION THÉMATIQUE La construction parasismique en maison individuelle www.bouyer-leroux.com Ce qu il faut faire dans le cadre de la construction de maisons individuelles 1. Déterminer les longueurs

Plus en détail

Fondations & soubassements

Fondations & soubassements Fondations & soubassements Henri RENAUD Deuxième édition 2010 Groupe Eyrolles, 2002, 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12786-7 S o m m a i r e F o n d a t i o n s p a r s e m e l l e s...

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES PG1 PG2 PG3 PG4 PG5 PG6 PG7 PG8 Présentation du projet, plan de façade sur rue de la fourche Plan de masse Elévation sur cour intérieure Plan de niveau N-1 : local technique

Plus en détail

GUIDE DE POSE. Gamme BGV

GUIDE DE POSE. Gamme BGV GUIDE DE POSE Gamme BGV Composition d un mur de la gamme BGV RIVE 570 x 65 x 190 Poids (kg) : 6,5 Nbre / Pal : 96 Nbre / ml : 1,75 BGV 200/212 500 x 200 x 212 Poids (kg) : 12,8 Nbre / Pal : 72 Nbre / m

Plus en détail

Détails techniques. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat. www.cellumat.be. Enduit intérieur.

Détails techniques. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat. www.cellumat.be. Enduit intérieur. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Matériau compressible Membrane d'étanchéite Brique de parement Appui glissant Hourdis Coupure thermique (PU)

Plus en détail

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Burkina Faso Unité-Progrès-Justice *********************** RAPPORT D AVANCEMENT DES TRAVAUX

Plus en détail

Guide de pose du bloc modulaire en béton (39 x 19 x 19)

Guide de pose du bloc modulaire en béton (39 x 19 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc modulaire en béton (39 x 19 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise en œuvre Proposé

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

GENERALITES DOSSIER D'INTERVENTION ULTERIEURE

GENERALITES DOSSIER D'INTERVENTION ULTERIEURE Désignation des Articles Unités Quantités Prix Unitaires Prix Totaux Maçonnerie GENERALITES DOSSIER D'INTERVENTION ULTERIEURE et DOE Dossier DIUO et DOE "Pour Mémoire" INSTALLATIONS DE CHANTIER - BASE

Plus en détail

Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation,

Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation, SYNTHESE PLANS DE BATIMENTS Feuille 1/12 I. INTRODUCTION Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation, une usine, un bâtiment agricole ou

Plus en détail

CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre

CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre CCTP- Hangar du FOIRAIL Lot N 1- Gros Œuvre Suivant rubriques du DPGF 1 préparation et installation de chantier 1.1 Clôture de chantier pendant la durée du chantier - type Héras en panneaux grillagés de

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Construction d une maison BBC. Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE

Construction d une maison BBC. Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE ENVELOPPE SOMMAIRE DESCRIPTIF : GROS ŒUVRE... 4 Décapage des terres végétale... 4 Terrassement...

Plus en détail

Métré TCE avec Batiprix

Métré TCE avec Batiprix 2.2. Les différents types de devis La formation des prix Dans le bâtiment, le maître d ouvrage «achète» un produit qui n est pas encore réalisé et l acheteur ou le client reçoit donc un devis*. C est ce

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

SAUTON Emmanuel 12, rue de la Fontaine 17490 GOURVILLETTE. Le 15 / 02 / 2015 DEVIS N : 15-02-2015 Valable jusqu au : 15/04/2015

SAUTON Emmanuel 12, rue de la Fontaine 17490 GOURVILLETTE. Le 15 / 02 / 2015 DEVIS N : 15-02-2015 Valable jusqu au : 15/04/2015 A l attention de : Monsieur PINTO David et Mademoiselle GIRAUD Marina 41, Route de la Gare 17600 MEDIS Tél.: **-**-**-**-** / Fax : **-**-**-**-** / Portable : **-**-**-**-** ADRESSE mail : ******@******

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2 LE SOUS-SOL 2.2 > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE Le choix s effectue en fonction des critères suivants : > Garanties souhaitées > Aménagement de l espace > Objectif d isolation thermique > Charges appliquées

Plus en détail

LES PLANCHERS. Les planchers préfabriqués et les dallages

LES PLANCHERS. Les planchers préfabriqués et les dallages Les planchers préfabriqués et les dallages fig. 4.1 désignations des planchers Le plancher : ouvrage horizontal constituant une séparation entre deux niveaux d une habitation. Selon les matériaux employés

Plus en détail

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C.

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C. PARIS LE 15/07/2015 mario.marques356@gmail.com http://www.cifidf.fr/ REF. CHANTIER M. Mme LAGRAA 44 RUE DE MARINES 95750 CHARS M. Mme LAGRAA 42 AV. HENRI BARBUSSE 92700 COLOMBES DEVIS N 05873635 TRAVAUX

Plus en détail

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET 1. Contexte : La Mairie de Voise souhaite procéder à l aménagement

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

LOT N 2 MACONNERIE / GROS OEUVRE

LOT N 2 MACONNERIE / GROS OEUVRE LOT N 2 MACONNERIE / GROS OEUVRE Page 1/8 2.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 2.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot maçonnerie gros oeuvre sont complémentaires

Plus en détail

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas Prévenir pour construire durablement Pas seulement parce que la loi vous y oblige LE FILM 3 SolutionS ANTI-TERMITES Barrière préventive physico-chimique ÉTANCHÉITÉ Anti

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE 1 NOTICE DE POSE BLOCS A BANCHER «ISOLASUP SYSTEME» A) Préambule : 1) Le fabricant et l entrepreneur doivent rappeler aux architectes et aux Maîtres d ouvrages les spécificités

Plus en détail

01 GROS ŒUVRE GO Code Désignation Unité Quantité Prix U. Prix Total

01 GROS ŒUVRE GO Code Désignation Unité Quantité Prix U. Prix Total 01 GROS ŒUVRE GO RE01AD : Bétons et béton armé RE01ADAB00 Béton de propreté sur sols de fondations (F003 - Fondations) m² 27,88 123,00 3 429,24 RE01ADABAB0003 Béton 350 KG/M3 pour semelle et longrine m3

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 02 GROS-OEUVRE MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CADRE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL & FORFAITAIRE

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CADRE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL & FORFAITAIRE Commune de BELVEDERE PROJET D'AMENAGEMENT D'UN LOCAL D'EXPOSITION PERMANENTE e-mail secretariat@mairie-belvedere.fr Architecte PARISOT 333 route du Pré neuf TOURRETTES SUR LOUP 06140 T. 06 46 791 891 /

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE ISOLATION THERMIQUE EXCEPTIONNELLE Leader des matériaux de construction à haute performance BARRIÈRE THERMIQUE SIMPLICITÉ DE POSE SURCHARGE JUSQU À 1 000 KG / M 2 ET + PORTÉE LIBRE DE 8 M ET + ÉTUDES ET

Plus en détail

murs - Accessoires communs

murs - Accessoires communs murs - Accessoires communs coffres de volets roulants tunnel Terre Cuite - 0 et, Coffres de Volets Roulants Tunnel TC -0 &, n Isolation thermique intégrée n Nouveau CVR TC, R=0, W/m.K n Mise en œuvre rapide

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

Les différentes étapes de la construction d une maison

Les différentes étapes de la construction d une maison HABITAT & OUVRAGES Cliquer pour faire défiler Collège de la Saussaye Les différentes étapes de la construction d une maison Présentation en 19 diapositives et 38 étapes C est le travail du géométre Le

Plus en détail

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre L'estimation ci-après est établie suivant les plans du modèle "ANCA". Les prix sont donnés à titre indicatif et représentent le marché moyen en Ile de France à ce jour. Ils ne peuvent représenter une valeur

Plus en détail

DESCRIPTIF-QUANTITATIF

DESCRIPTIF-QUANTITATIF DESCRIPTIF-QUANTITATIF SALLE DES FÊTES DE LE CHEYLAS Lot 2 MACONNERIE 10-déc-14 Désignation Quantité Unité Prix Unitaire en Euros Montant des travaux H.T. L'entreprise devra prévoir avannt travaux, avec

Plus en détail

FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE

FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE 93 ENTREPRISE E.F.B FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE Noisy le grand, le 10 mars 2008 Mr José Ramos Vaz Affaire : 15, 15 bis rue du docteur Blanchet Architecte DPLG 77500 Chelles

Plus en détail

ENSEMBLE DE SERVICES à LA POPULATION (restaurant municipal et centre de loisirs)

ENSEMBLE DE SERVICES à LA POPULATION (restaurant municipal et centre de loisirs) DEPARTEMENT DE L OISE VILLE DE CHAMBLY ENSEMBLE DE SERVICES à LA POPLATION (restaurant municipal et centre de loisirs) MAITRE D'OVRAGE VILLE DE CHAMBLY Hôtel de Ville 60230 Chambly CONDCTER D OPERATION

Plus en détail

LES ELEMENTS PORTEURS HORIZONTAUX

LES ELEMENTS PORTEURS HORIZONTAUX TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES ELEMENTS PORTEURS HORIZONTAUX I- Généralités sur les planchers. 1) Définition. Les planchers sont des plans horizontaux séparant deux étages d'un bâtiment et capables

Plus en détail

CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICULIER DES TRAVAUX SOMMAIRE

CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICULIER DES TRAVAUX SOMMAIRE /0 Affaire: Boulangerie St Martin en Vercors N DESIGNATION Qté P.. P.T. CHAPITRE V DESCRIPTIF PARTICLIER DES TRAVAX SOMMAIRE 50) DEMOLITION 502) DEMOLITION SANITAIRES 503) DEMOLITION ESCALIER ET PALIER

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Bien construire sa maison

Bien construire sa maison Bien construire sa maison Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-13229-8 Sommaire Chapitre 1 Terrain et avant-projet de construction 1. Choix du terrain pour bâtir... 2 2. Critères de choix

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX lot : A Définir. Ouverture du chantier - Total = 11 247,00. Demolitions - Total = 9 220,00

BORDEREAU DE PRIX lot : A Définir. Ouverture du chantier - Total = 11 247,00. Demolitions - Total = 9 220,00 Affaire : ROUGET Lot : CHAUFFAGE - CLIMATISATION Devis : 001/2002 1.1 Ouverture du chantier 1.1.1 Installation de chantier U 2 1,00 2,00 1.1.2 Cantonnements U 4 26,00 104,00 Bungalow J 49,00 1,00 49,00

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.4 Les dalles et planchers 12.4.1 La dalle posée sur un mur en béton armé 12.4.2 La dalle posée sur un mur en maçonnerie traditionnelle

Plus en détail

Extrait de. L Annuel des Prix

Extrait de. L Annuel des Prix Extrait L Annuel s Prix 2012 Sommaire POROTHERM pro une large gamme briques structure isolante en terre cuite qui répond aux critères BBC et BEPOS (économies, performances, rupture s ponts thermiques,

Plus en détail

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE STRUCTURE CHARGE EXCEPTIONNELLE MODULARITÉ SIMPLICITÉ INTÉGRATION CHAUFFAGE HYDRAULIQUE INTÉGRÉ POSSIBLE CONFORT INERTIE BARRIÈRE THERMIQUE

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

LES MURS ET LES FONDATIONS

LES MURS ET LES FONDATIONS LES MURS ET LES FONDATIONS Les éléments de construction fig. 3.1 bloc creux en béton de granulats fig. 3.2 bloc d angle fig. 3.3 mise en place des blocs d'angle fig. 3.4 bloc chaînage fig. 3.4 bloc chaînage

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation r thermique 2012 LES SOLUTIONS SEAC 11 SOLUTIONS POUR LA MAISON INDIVIDUELLE 21 Vide sanitaire le hourdis polystyrène avec languette Pour répondre aux exigences de la RT 2012, nous avons

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Diagnostic de la tenue au feu des structures. Date : 13 Juillet 2012

Diagnostic de la tenue au feu des structures. Date : 13 Juillet 2012 Réaménagement et Mise en sécurité incendie du bâtiment B du Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles de Villiers-sur-Marne Adresse du projet : 6,8 rue Maître d Ouvrage : Assistance Maître

Plus en détail

4 - Dessins de fondations

4 - Dessins de fondations 1 ère STI Génie Civil Dessins de bâtiment 4-Dessins de fondations 4 - Dessins de fondations Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés supportant la construction

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Création et aménagement a Bar Restaurant Commerce Multiservices

Création et aménagement a Bar Restaurant Commerce Multiservices Département des Alpes de Haute Provence Création et aménagement a d un Bar Restaurant Commerce Multiservices A Lurs 04700 Démolition Désamiantage Maçonnerie - Aménagements MAITRE D OVRAGE Commune de Lurs

Plus en détail

Avantages de l isolation par l extérieur

Avantages de l isolation par l extérieur Avantages de l isolation par l extérieur Isolation par l'extérieur : la solution la plus efficace En isolation extérieure, la mise en œuvre de est aisée, ils se maçonnent contre les façades existantes

Plus en détail

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison.

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison. Plancher poutrelle précontrainte La solution idéale pour votre maison. Le plancher poutrelle précontrainte : la solution idéale Choisir le plancher poutrelle précontrainte, c est choisir une solution industrielle

Plus en détail

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel L ES ACCESSOIRES TERRE CUITE MONOLITHES c e s t é l é m e n T E R R E Allez à l essentiel Pose du maxilinteau et de l appui monolithe sur maçonnerie briques et béton. Réalisation d un angle avec le bloc

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri CONTRAT COMMUNAL D Comm AMENA mune de AGEMENT Couland T DE BOU don URG Constr ruction d FICH d un loca HE ACTIO al d acc ON 4 cueil 18 févri ier 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR

Plus en détail

REF. CHANTIER TRAVAUX REALISES SUIVANTS PLANS. Lot: DEMOLITIONS Démolition des éxistants et enlevement 1,00 U

REF. CHANTIER TRAVAUX REALISES SUIVANTS PLANS. Lot: DEMOLITIONS Démolition des éxistants et enlevement 1,00 U Paris le 27/08/2008 REF. CHANTIER M. Mme PROVITOLO Franck 10 Rue des Braves 93100 MONTREUIL M. Mme PROVITOLO Franck 10 Rue des Braves 93100 MONTREUIL DEVIS N 05873635 TRAVAUX REALISES SUIVANTS PLANS Lot:

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Sommaire SOLUTIONS POROTHERM. Usines et dépôts 02. Des solutions techniques innovantes 03. Le principe de Maçonnerie Roulée et ses avantages 04

Sommaire SOLUTIONS POROTHERM. Usines et dépôts 02. Des solutions techniques innovantes 03. Le principe de Maçonnerie Roulée et ses avantages 04 é i e Solutions Mur Catalogue L Annuel s Prix 2013 Chiffrage Briques s structure éléments ure et accessoires maçonnerie s techniques éne n gi r e énergie erg éc con o économie nom o mi écologie e col o

Plus en détail

MAÇONNERIE. Bon à savoir et règles à respecter! Les Ciments courants. Les Ciments à maçonner. Les Ciments spéciaux

MAÇONNERIE. Bon à savoir et règles à respecter! Les Ciments courants. Les Ciments à maçonner. Les Ciments spéciaux MAÇONNERIE Assainissement Voirie Terrassement Charpente Couverture Les Ciments courants Les Ciments à maçonner Partenaires habituels de tous vos travaux Ils vous démontrent leurs différences Vérifiez tout

Plus en détail

LOT N 03 GROS ŒUVRE :

LOT N 03 GROS ŒUVRE : 5.1 - EMPRISE AU SOL :. TERRASSEMENTS GENERAUX : - NOTA :. Terrassements masse pour mise à niveau des plateformes des bâtiments - hors mission - A prévoir au lot 02 TERRSASSEMENTS. 3.3.2. TERRASSEMENTS

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique Commande de Missions Demande de Devis N : Reçu : Échéance : Facturation à : Projet : adresse : adresse du projet : BP : CP : CP : Ville : Ville : Position GPS : Tel : Fax : Google Maps Lien vers un mode

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail