MAQUETTE DE MAISON EN BOIS ET EN BRIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAQUETTE DE MAISON EN BOIS ET EN BRIQUES"

Transcription

1 évolutions possibles Dossier réalisé par Christian BÉGUÉ Cyril LASCASSIES HPY version d' août 00

2 Table des matières A) IMPLANTATION DE LA MAISON... )Travail à faire :... )Matériel nécessaire :... B & C) COMMENT MONTER UN MUR DE BRIQUES?... )Liste du matériel... )Préparation de la colle... )Appeler le professeur pour la pose de la première brique... )Comment encoller chaque brique... )Comment poser une brique?... D) CONTRÔLER LES DIMENSIONS... )Contrôle du chevauchement et du nombre de briques... )Contrôler les verticalités extérieures des murs avec l'équerre ainsi que les zones de liaisons avec l'ossature bois?... )Ajuster si besoin avant séchage... )Nettoyage... Annexe - Opération E) COMMENT DÉCOUPER LES BARRES (coupe droite)... )Suivre l'ordre de découpage document D,E,F... )Choisir la barre correspondante au morceau à découper... )Positionner le morceau dans la barre... )Numéroter le morceau en marquant sa longueur sur les côtés... )Bloquer le morceau avec la came ou en le tenant fermement... 6)Couper le morceau sans appuyer sur la lame de scie... )Je contrôle avec le réglet la longueur du morceau... 8)J'ébavure avec la cale à poncer... E) GAMME DE FABRICATION DÉCOUPES MUR SUD... F) GAMME DE FABRICATION ASSEMBLAGE MUR SUD... E) GAMME DE FABRICATION DÉCOUPES MUR EST... F) GAMME DE FABRICATION ASSEMBLAGE MUR EST... E) GAMME DE FABRICATION DE LA CHARPENTE... )Découpes droites... )Découpes des angles de la Charpente dans les pièces découpées précédemment.. G) ASSEMBLAGE DE LA CHARPENTE (FERMES ET PANNE)... )assemblage des fermes... )assemblage de la panne... H) ASSEMBLAGE DES MURS BOIS AVEC LA MACONNERIE... I) POSER LA CHARPENTE... Annexe : rose des vents... Dossier réalisé par Christian BÉGUÉ Cyril LASCASSIES HPY version d' août 00

3 A) IMPLANTATION DE LA MAISON Travail à faire : Ouest Nord Sud Est Point de départ première brique Tracer le point de départ de la première brique, en traçant un trait horizontal à 0 mm du bas et un trait vertical à 0 mm du bord gauche Tracer ensuite les limites de la maison 89x Tracer l'ouverture de la porte coté Ouest Matériel nécessaire : Équerre, règle ou réglet Crayon gras à papier B planche support en aggloméré brut 00x00x0 Opérations A) B) C) et D) : Documents pour les maçons Page n /

4 B & C) COMMENT MONTER UN MUR DE BRIQUES? Liste du matériel 0 briques pleines xx rangées de briques + brique linteaux et 0 demi-briques xx Préparation de la colle Peser dans un récipient 8g de colle TEIFOC (à base de sable et de maïs) Ajouter seringues de ml d'eau Mélanger énergiquement la préparation pour obtenir un mélange homogène. Appeler le professeur pour la pose de la première brique Opérations A) B) C) et D) : Documents pour les maçons Page n /

5 Comment encoller chaque brique Une brique de départ Tartiner le dessous de la brique La brique suivante Tartiner le dessous et le côté de la brique Comment poser une brique? Appuyer fortement Sur la brique Récupérer le surplus de colle à l'aide de la truelle Chevauchement des briques Opérations A) B) C) et D) : Documents pour les maçons Page n /

6 D) CONTRÔLER LES DIMENSIONS Contrôle du chevauchement et du nombre de briques Opérations A) B) C) et D) : Documents pour les maçons Page n /

7 Contrôler les verticalités extérieures des murs avec l'équerre ainsi que les zones de liaisons avec l'ossature bois? Vérifier les perpendicularités des zones de contact avec les murs Bois Ajuster si besoin avant séchage Nettoyage Laver les outils de maçonnerie à l'eau Nettoyer le plan de travail à l'éponge Essuyer Opérations A) B) C) et D) : Documents pour les maçons Page n /

8 Annexe - Opération E) COMMENT DÉCOUPER LES BARRES (coupe droite) Suivre l'ordre de découpage document D,E,F Choisir la barre correspondante au morceau à découper Numéro de la barre à utiliser ne pas le découper Positionner le morceau dans la barre Suivant l'indication fournie dans le tableau des découpes, tracer ou caler : () Positionner l'extrémité Tracer le morceau de la barre sur la longueur souhaitée ici mm le le trait dede coupe ()Tracer Tracer trait coupe Numéro de la barre En en suivant le bout du réglet le morceau 9mm Mettre la cale 9 pour découper un morceau d'une longueur de 9 mm Annexe Aide pour les charpentiers : Opération E) Comment découper les barres (coupe droite) Page n /

9 Numéroter le morceau en marquant sa longueur sur les côtés Bloquer le morceau avec la came ou en le tenant fermement Si on a tracé le morceau Positionner le trait de coupe sur le bord droit de la fente Si on a calé le morceau Pousser la barre contre la cale et la tenir fermement Annexe Aide pour les charpentiers : Opération E) Comment découper les barres (coupe droite) Page n /

10 Couper le morceau sans appuyer sur la lame de scie Morceau que l'on garde Zoom faire frotter la lame sur le côté droit de la fente Attention Penser à se protéger Je contrôle avec le réglet la longueur du morceau Annexe Aide pour les charpentiers : Opération E) Comment découper les barres (coupe droite) Page n /

11 J'ébavure avec la cale à poncer Enlever les bavures sans exagérer Annexe Aide pour les charpentiers : Opération E) Comment découper les barres (coupe droite) Page n /

12 E) GAMME DE FABRICATION DÉCOUPES MUR SUD Pièces découpés dans des barres de Samba xx000 0 Lisse de Chainage Mur Sud Lisse Basse Mur Sud Lisse Haute Nord sablière Traverse Basse/Haute Sud Lisse Basse Sud Montant Nombre de morceaux = Longueur/ Barre N Numéro Longueur restante = 6 Lisse de Chainage Lisse Haute Sud sablière Mur Sud Montant Mur Sud Entretoise Nombre de morceaux = 9 98 Longueur restante = 8 9 Mur Sud Mur Sud Mur Sud 9 Longueur restante = 6 Ordre Groupe Nom Linteau baie, Traverse linteau fenêtre Montant tableau baie Entretoise Nombre de morceaux = Nombre Tracer ou Démo Tracer Tracer Fait Cales pour découper les différentes longueurs du Mur Sud A compléter par l'élève responsable de l'opération Le numéro sur chaque cale indique la longueur qui sera découpé dans la barre AIDE : Mode opératoire «voir ANNEXE» Plan mur sud Opérations E) et F) : Documents pour l'atelier MUR SUD Page n /

13 F) GAMME DE FABRICATION ASSEMBLAGE MUR SUD 6 Coller à l'endroit des traits rouges des petits bouts de scotch double face de cm de longueur en suivant la numérotation Mettre du scotch double face à d'extérieur de l'angle sur cm de long Opérations E) et F) : Documents pour l'atelier MUR SUD 6 Page n /

14 E) GAMME DE FABRICATION DÉCOUPES MUR EST Pièces découpés dans des barres de Samba xx000 Ordre Groupe 0 Nom Linteau fenêtre, Traverse appuis fenêtre, Traverse linteau fenêtre Lisse de Chainage Lisse Haute Est Lisse Basse Lisse Basse Est Mur Est Traverse Basse/Haute Est Mur Est Montant Nombre de morceaux = Mur Est 6 Mur Est Mur Est Mur Est Mur Est Mur Est Mur Est Montant Montant tableau fenêtre Linteau fenêtre, Traverse appuis fenêtre, Traverse linteau fenêtre Entretoise Entretoise Montant appuis fenêtre Nombre de morceaux = Nombre Longueur/ Numéro Barre N Longueur restante = Tracer ou Démo Tracer Tracer Longueur restante = 0 Fait Cales pour découper les différentes longueurs du Mur Est A compléter par l'élève responsable de l'opération Le numéro sur chaque cale indique la longueur qui sera découpé dans la barre AIDE : Mode opératoire «voir ANNEXE» et Plan mur est Opérations E) et F) : Documents pour l'atelier MUR EST Page n /

15 F) GAMME DE FABRICATION ASSEMBLAGE MUR EST 6 Coller à l'endroit des traits rouges des petits bouts de scotch double face de cm de longueur en suivant la numérotation Mettre du scotch double face à l'extérieur de l'angle sur cm de long Opérations E) et F) : Documents pour l'atelier MUR EST 9 Page n /

16 E) GAMME DE FABRICATION DE LA CHARPENTE Découpes droites Pièces découpés dans des barres de Samba xx000 Ordre Groupe 0 6 Charpente Charpente Charpente Charpente Charpente Charpente Charpente Charpente Nombre de morceaux = Longueur/ Barre N Numéro Longueur restante = Tracer ou Tracer Tracer Nombre de morceaux = Longueur restante = 9 Nombre de morceaux = 8 Fin 6 Fin Longueur restante = 6 Nom Nombre Panne faitière Entrait Arbalétrier Entrait Arbalétrier Entrait retroussé Entrait retroussé Joue ferme pignon Cales pour découper les différentes longueurs de la Charpente Fait A compléter par l'élève responsable de l'opération On tronçonne droit les pièces dans la barre, l'angle étant coupé par la suite Le numéro sur chaque cale indique la longueur qui sera découpé dans la barre Opérations E) et G) : Documents pour l'atelier CHARPENTE Page n /

17 Découpes des angles de la Charpente dans les pièces découpées précédemment Tailler l'angle de sur les arbalétriers N 6 Mettre la scie dans la fente, Cale Tailler l'angle de 9 sur les arbalétriers N 6 Opérations E) et G) : Documents pour l'atelier CHARPENTE Page n /

18 Mettre la scie dans la fente, 9 Cale 9 Tailler les angles de 9 sur les Entraits N 90 Tailler les angles de 9 sur les Entraits Retroussés N 8 Tailler l'angle de 9 sur les Joues N 6 Remarque : les joues ne sont présentes sur une seule ferme, celle située à l'est Opérations E) et G) : Documents pour l'atelier CHARPENTE Page n /

19 G) ASSEMBLAGE DE LA CHARPENTE (FERMES ET PANNE) assemblage des fermes 6 8 Coller à l'endroit des traits rouges Des petits bouts de scotch double face de cm de longueur en suivant la numérotation Ferme Est Ferme Centrale assemblage de la panne Opérations E) et G) : Documents pour l'atelier CHARPENTE Page n /

20 H) ASSEMBLAGE DES MURS BOIS AVEC LA MACONNERIE les traits rouges représentent des petit bout Scotch double face Coller à l'endroit des traits bleus de longs bouts de scotch double face Insérer des plots de mortier pour combler le vide entre la lisse haute Nord et le haut du mur Nord Opérations H) et I) : assemblage final briques\bois Page n /

21 I) POSER LA CHARPENTE Insérer un plot de mortier sous la panne pour la caler Coller à l'endroit des traits rouges des bouts de scotch double face Opérations H) et I) : assemblage final briques\bois Page n /

22 Annexe : rose des vents Nord Est Ouest Sud Nord Est Ouest Sud Dossier réalisé par Christian BÉGUÉ Cyril LASCASSIES HPY version d' août 00

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Poser du carrelage mural

Poser du carrelage mural Poser du carrelage mural Le carrelage est un revêtement traditionnel pour les murs des cuisines et des salles de bains. Outre son aspect décoratif, il assure une parfaite protection contre les projections

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

CHARPENTE - COUVERTURE

CHARPENTE - COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE CHARPENTE COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE : LES TOITURES... 1.Rampant (ou versant, ou long pan) 2.Longueur ou rampant 3.Projection

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Planche de pin lamellée-collée. Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca

Planche de pin lamellée-collée. Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca Planche de pin lamellée-collée Fait en U.E. pour: www.boulanger.qc.ca Brico Pano Planche de pin lamellée-collée Planche rigide, facile à travailler Surface naturelle légèrement poncée Finition au choix

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A maçonnerie Construire soi-même un escalier de béton à double quart tournant en kit Bricoler du Côté d e la M ais o n Label BRICOLER DU CÔTÉ DQUALITÉ E LA MAISON LABEL BRICOLER DU CÔTÉ DE LA MAISON Label

Plus en détail

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE II Le toit / Leçon 4 : La charpente 19. Voir Leçon 5. 20. Pour les solins, voir p. 38. LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE On s alarme souvent de la courbe d un arbalétrier ou d un entrait

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

JE RÉALISE. poser une. membrane d étanchéité d air. Niveau

JE RÉALISE. poser une. membrane d étanchéité d air. Niveau JE RÉALISE poser une membrane d étanchéité d air Niveau Après la pose des suspentes à visser, de la laine de verre et de l ossature métallique, on réalise l étanchéité à l air à l aide d une membrane.

Plus en détail

LES MURS EN STRUCTURE BOIS

LES MURS EN STRUCTURE BOIS LES MURS FICHE TECHNIQUE / 03 LES TECHNIQUES CONSTRUCTIVES TRADITIONNELLES Le mur en structure bois est toujours posé sur une base en pierre ou maçonnerie afin de le protéger de l'humidité (voir fiche

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Charpente et couverture

Charpente et couverture Charpente et couverture Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Les paysages du Vexin français sont fortement marqués par ces longs pans de toiture couverts de tuiles. En très grande majorité

Plus en détail

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE ETAPE 1 L'AXE CENTRAL 1.a Tracé Tracé Selon les mesures indiquées par le fabricant et en fonction de la position de la trémie (ou chevêtre) au plafond, tracez l emprise de

Plus en détail

1. Principe général de construction

1. Principe général de construction 1. Principe général de construction Les murs réalisés en colombage traditionnel sont constitués de deux éléments principaux : Une ossature en bois composée de poteaux et sablières qui constitue le squelette

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE INSTRUCTIONS DE POSE Outillage nécessaire à la pose : - scie sauteuse / scie à main - crayon - latte ou mètre déroulant - gants - équerre - perceuse - marteau - kit d'installation (cales de frappe plastique

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

U de chaînage/linteau Easytherm U de chaînage/linteau à coller, porteur et isolant. Dim. 50 x 20 x 20cm. Réf. 683 008 90 34.90 le m 2 3.

U de chaînage/linteau Easytherm U de chaînage/linteau à coller, porteur et isolant. Dim. 50 x 20 x 20cm. Réf. 683 008 90 34.90 le m 2 3. MISE EN ŒUVRE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION EN BÉTON Parpaings à maçonner R = 0, Tracez un repère sur la semelle de fondation. Étalez un lit de mortier (de ou cm). Posez, alvéoles vers le bas, un parpaing

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE

PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE Une grande partie des désordres constatés sur les murs est due à la charpente, conjuguée à quelques problèmes de tassements différentiels (angle nord-est). De façon

Plus en détail

D0.0 D0.0 D0.2 D0.1 LISTE DES PLANCHES LISTE DES PLANCHES RÉPARATION DE LA CONNEXION ENTRE LE MUR ET LA TOITURE

D0.0 D0.0 D0.2 D0.1 LISTE DES PLANCHES LISTE DES PLANCHES RÉPARATION DE LA CONNEXION ENTRE LE MUR ET LA TOITURE LISTE DES PLANCHES D0 - RÉPARATION D0.1 - RÉPARATION DE MAÇONNERIE DÉGRADÉE PAR LES INTEMPÉRIES D0.2 - RÉPARATION DE LA CONNEXION ENTRE LE MUR ET LA TOITURE D1 - NOUVEAUX DÉTAILS DE MURS D1.1 - NOUVEAU

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

LE PROJOPHONE de Fresnel

LE PROJOPHONE de Fresnel LE PROJOPHONE de Fresnel Le principe général est assez simple : l'image de l écran est agrandie et projetée à l'aide de la lentille optique. Nous allons commencer par créer un élément dans lequel le téléphone

Plus en détail

Construire. Statique. Styled by Smou. SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240

Construire. Statique. Styled by Smou. SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240 Construire Statique Styled by Smou SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240 Manuel d'application - Calcul statique -- Ferme et pannes à devers Page

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

d installation GUIDE D INSTALLATION

d installation GUIDE D INSTALLATION Guide d installation GUIDE D INSTALLATION Etape 1 Etape 2 Les panneaux Wallart doivent tout d abord être placés 48H dans la pièce où ils seront posés afin qu ils s acclimatent. Etape 3 Ce produit est fait

Plus en détail

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL Page N 1 Table des matières Présentation...3 Présentation du logiciel...3 Téléchargement du logiciel...4 Installation sous Windows...5 Démarrage du logiciel...6 Paramétrage du logiciel...7 Présentation

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Charpente visible sous plafond et couverture isolée

Charpente visible sous plafond et couverture isolée Charpente visible sous plafond et couverture isolée Pour voir un plafond lambrissé et la charpente apparente sous une couverture de tuiles ou de tôles, il vous faut préciser les réglages du Toit, du Plafond

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

INTRO. Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE

INTRO. Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE Comment poser une gouttière en zinc? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Une échelle double ou un grand escabeau Un mètre ruban Un crayon gras Un cordeau

Plus en détail

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Machines et outillage pour le travail du bois 2008/2009 Catalogue agencement Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Edition 062008 Viboy - 26 rue de Verdun - Bât. 9B - 94500 Champigny sur Marne

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES Presse rapide pour protections en rive de toit p. 56-57 Protection pignon avec poteau p. 58 Protection bas de toit avec poteau p. 59 Protection de rive réglable par traversée de mur p. 60 Avant-latte p.

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé

Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé Comment procéder : 9 étapes simples pour installer un plan de travail préformé L'installation de votre propre plan de travail vous donne l'opportunité de vous exprimer et d'économiser de l'argent. Pour

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

UTILISATION CMS LINKEO

UTILISATION CMS LINKEO UTILISATION CMS LINKEO Table des matières 1 Synopsis... 3 2 Connexion à l'interface d'administration...4 3 Edition d'une page...5 3.1 Edition d'une page...5 3.2 Ajout d'une image...5 3.2.1 Transfert d'une

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE Ver 11.09.2013 Nous vous suggérons de lire les quelques recommandations suivantes avant de débuter la pose de votre porte de garage STOCKAGE

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet Notice de montage Vous avez choisi Eurotrappe, pour isoler votre sortie de cheminé à foyer ouvert, et nous vous en félicitons! Consignes de sécurité : Monter sur un toit n est pas anodin!!, cela comporte

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

Typologie de la charpente rurale en Lorraine

Typologie de la charpente rurale en Lorraine Typologie de la charpente rurale en Lorraine 54 Loromontzey Photographie : G. André, M B. Bouvet, A. George, J F. Georgel, J. Guillaume, L. Gury, J Y. Henry, C. Zeller Belleville. Dessin : J Y Henry Jean

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION DES BRIQUETTES ET PIERRES BRICO DÉCO CONCEPT

MANUEL D INSTALLATION DES BRIQUETTES ET PIERRES BRICO DÉCO CONCEPT Manuel d installation Version Beta 2010 MANUEL D INSTALLATION DES BRIQUETTES ET PIERRES BRICO DÉCO CONCEPT Table des matières AVANT DE COMMENCER... 3 OUTILS REQUIS... 3 ÉLÉMENTS DE SÉCURITÉ REQUIS... 3

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire 2+ 1Introduction Le présent manuel est un guide qui a pour but d attirer l attention du concepteur et du constructeur d ouvrages

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make...1 1-Utiliser les outils Bac à sable...1 2-Exercices d'application...5 2.1-À partir de zéro...5 2.2-À partir

Plus en détail

Municipalité 16 avril 2014

Municipalité 16 avril 2014 Municipalité 16 avril 2014 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant PR14.12PR une demande de crédit d'investissement de Fr. 680 000.- pour les travaux de remise en état du Temple Pestalozzi

Plus en détail

Lot n 2. charpente bois, ITE finition bois CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 2. charpente bois, ITE finition bois CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

Echelle 1. Conception : Jean-Claude DELCAMBRE. Dessiné par Vincent BERTRAND. Février 2007 V1

Echelle 1. Conception : Jean-Claude DELCAMBRE. Dessiné par Vincent BERTRAND. Février 2007 V1 Echelle 1 Conception : Jean-Claude DELCAMBRE Dessiné par Vincent BERTRAND Février 2007 V1 1 MINIFLOTTE 44 NANTES J.C. Delcambre Construction par l'image d'une maquette navigante. Merci aux maquettistes

Plus en détail

Le système de construction YTONG

Le système de construction YTONG Crédit photo : Maisons 4807 Edi on 2013 Le système de construction YTONG Le système de construction YTONG Xella Thermopierre S.A. - Le Pré Châtelain - Saint-Savin - 38307 BOURGOIN JALLIEU Téléphone :

Plus en détail

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau JE RÉALISE plomberie avec soudure Niveau Ajouter un robinet ou installer une nouvelle arrivée d eau sont des projets de plomberie courants dans une maison ou un appartement. Découvrez étape par étape comment

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 0 1 3 6 8 3 A1 Office européen des brevets ^ 1

Europâisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 0 1 3 6 8 3 A1 Office européen des brevets ^ 1 J Europâisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 0 1 3 6 8 3 A1 Office européen des brevets ^ 1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numérodedépôt:79102361.7 Int. Cl.»: G 01 B 3/08, G 01

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Mise en œuvre et détails techniques

Mise en œuvre et détails techniques B3 Mise en œuvre et détails techniques B3 mise en œuvre et détails techniques 101 B.3.0 Généralités La partie B.3 reprend la technique de mise en œuvre, les conseils pratiques et les détails techniques.

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI TUILE REX 24.183.1100 REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI CONTENU LES AVANTAGES 3 LES CARACTERISTIQUES 4 LA MISE EN OEUVRE ILLUSTRÉE 5 LES BONNES PRATIQUES SUR CHANTIER 9 LES ACCESSOIRES 11 2 LES AVANTAGES MONTAGE

Plus en détail

Zenolite - Guide d installation

Zenolite - Guide d installation Zenolite - Guide d installation 1 Introduction Zenolite est un matériau thermoplastique extrudé, solide, haute brillance, fabriqué en acrylique (PMMA). La couche transparente et celle de couleur sont fusionnées

Plus en détail

Les supports de l'écriture

Les supports de l'écriture Les supports de l'écriture L'écriture cunéiforme et les tablettes en argile Exactement comme pour faire les briques en terre cuite, on construit d'abord un cadre dans lequel on pourra mouler notre tablette

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation Le Remplacement des Menuiseries Extérieures en Rénovation DTU 36.5 Les menuiseries un marchéde 12 millions de fenêtres Ce marché des fenêtres en rénovation a étésoutenu par le Crédit d Impôt en faveur

Plus en détail

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Une console d armature d un nouveau genre et un système d éléments à insérer les uns dans les autres pour fixer les barres d armature Le premier système de A à Z!

Plus en détail

La pose d un plafond. La prise des mesures

La pose d un plafond. La prise des mesures La prise des mesures La prise des mesures, souvent contraignante chez nos confrères, même pour l établissement d un devis, est réduite à sa plus simple expression chez nous. Il suffit de prendre la plus

Plus en détail

Un concept unique. Gamme de panneaux de portes - de chambranles - ouverture Dans les pages bleues du catalogue THYS Intérieur

Un concept unique. Gamme de panneaux de portes - de chambranles - ouverture Dans les pages bleues du catalogue THYS Intérieur Un concept unique. Porte THYS SLIDING : - Porte coulissante intégrée dans un rail aluminium à poser devant le mur ou 2 murs. - 2 coulisses avec guides à roulettes sur roulement à billes veillent à un coulissage

Plus en détail

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 1 ETAT DES LIEUX AU PRINTEMPS 2010 Végétation Souche effondrée Végétation Parties hautes des murs effondrées Cheminées effondrées Ouverture

Plus en détail

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART Toute anomalie, détérioration ou problème de propreté à votre arrivée devra être signalé avant votre activité dans la salle afin qu il n y ait pas de malentendu

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques La construction face au risque sismique Nouvelle réglementation Auch 27 novembre 2012 Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques Albane RAMBAUD Sandrine MARNAC CETE du Sud Ouest / DALET

Plus en détail