ENV ANB. EC1 Eurocode EN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2"

Transcription

1 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique 18 novembre 2010

2 ENV ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN EC3

3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV EN Table des matières 2.3 Différences entre ENV et EN 2.4 Pays des Eurocodes 3. Les Eurocodes en Belgique 31Commission 3.1 belge de l acier 3.2 Situation EC3/ EC4, aujourd hui et demain 4. Conclusions

4 1. Un petit peu d histoire histoire Depuis des dizaines d années, on travaille à l échelle européenne à des méthodes de calcul pour la conception de constructions UIC : Union Internationale des Chemins de Fer CEB : Comité Euro-International ti du Béton FIP : Fédération Internationale de la Précontrainte RILEM : Réunion Internationale des Laboratoires d Essais de Matériaux CIB : Conseil International du Bâtiment IABSE : International Association for Bridge and Structural Engineering CECM : Convention Européenne de la Construction Métallique

5 1. Un petit peu d histoire histoire Moitié des années 70 : intérêt de l Union Européenne La libre circulation de produits de la constructions est impensable sans normes relatives aux produits de la constructions ti et aux calculs l de construction ti Fin des années 70 : moyens financiers par la CEC (Commission i of fthe European Communities) Dans les années 80 premiers projets de texte pour l EC relatif au béton et à l acier, sans cadre général.

6 1. Un petit peu d histoire histoire En 1985 New Approach : la CEC élabore un cadre de loi avec des Directives Européennes, contraignantes pour les états membres En 1989 la Directive des Produits de Construction et le travail EC est transféré é de la CEC au CEN (Comité Européen de Normalisation)

7 21Parties 2.1 ENV Publiées de 1991 à 1998 ENV 1991 => 11 parties : charges ENV 1992 => 9 parties : constructions béton ENV 1993 => 15 parties : constructions acier ENV 1994 => 3 parties : constructions mixtes acier-béton ENV 1995 => 3 parties : constructions bois ENV 1996 => 5 parties : maçonnerie ENV 1997 => 3 parties : géotechnique ENV 1998 => 8 parties : séisme ENV 1999 => 3 parties : constructions aluminium Au Total 60 parties

8 21Parties 2.1 ENV Cette 1ère série d Eurocodes était unique et se différenciait des autres normes EN Les normes EN traitent de produits, d essais, d exécution, de fabrication, tandis que les EC concernent les calculs l Première fois que l on réussit en Europe à trouver un accord au-delà des frontières sur des méthodes de calcul. Cependant, cet accord est limité car: ENV (Pré-norme européenne) et pas vraiment une EN ENV est accompagnée d un DAN

9 22Parties 2.2 EN Entre 2002 et 2007, une nouvelle série d Eurocodes est publiée, à savoir EN 1990 à EN 1999.

10 22Parties 2.2 EN EN 1990 => 1 partie : bases EN 1991 => 10 parties : charges EN 1992 => 4 parties : constructions béton EN 1993 => 20 parties : constructions acier EN 1994 => 3 parties : constructions mixtes acier-béton EN 1995 => 3 parties : construction bois EN 1996 => 4 parties : maçonnerie EN 1997 => 2 parties : géotechnique EN 1998 => 6 parties : séisme EN 1999 => 5 parties : constructions aluminium Au Total 58 parties

11 2.2 Parties EC 3 Calcul de constructions acier EN : 1 1: Règles générales et règles pour les bâtiments EN : Général Feu EN : Général Profils et plaques formés à froid EN : Général Acier inoxydable EN : Général Plaques chargées dans leur plan EN : 1 Général Structures en coque EN : Général Plaques chargées perpendiculairement à leur plan EN : Général Assemblage EN : Général Fatigue EN : 1 10 Général é Choix des qualités et Qualité -Z EN : Général Structures à cables ou Eléments tendus EN : 1 12: Général Acier de haute qualité

12 2.2 Parties EC 3 Calcul de constructions acier EN : Ponts EN et 3-2: Tours, mâts et cheminées EN , 4-2 en 4-3: Silos, réservoirs et canalisations EN : Pieux et palplanches l EN : Chemins de roulement

13 2.2 Parties EC 4 Projet et calcul de constructions mixtes acier- béton EN : Règles générales et règles pour les bâtimentst EN : Général Feu EN : Ponts

14 23Différences 2.3 ENV <> EN Plus de pré-norme européenne, mais réelle norme européenne Pas de DAN, mais une Annexe Nationale (National Annex), nommée en Belgique ANB, avec possibilité d adaptations d ti limitées ité NDP (Nationally Determined Parameters) Statut annexes (Annexes informatives peuvent devenir normatives, peuvent rester informatives ou peuvent être supprimées) NCCI

15 2.3 EN : NDP

16 2.3 EN : NDP

17 2.3 EN : NDP

18 2.3 EN : NDP

19 2.3 EN :Statut annexes

20 2.3 EN :Statut annexes

21 2.3 EN : NCCI

22 24Pays 2.4 Eurocode

23 24Pays 2.4 Eurocode Austria Latvia Belgium Lithunia Bulgariea Luxembourg Cyprus Malta Czech Republic Netherlands Denmark Norway Estonia Poland Finland Portugal France Romania Germany Slovakia Greece Slovenia Hungary Spain Iceland Sweden Ireland Switzerland Italy United Kingdom

24 31Commission 3.1 Acier en Belgique Depuis la réforme du BIN =>NBN il existe une décentralisation pour ce qui concerne le suivi des normes : des opérateurs sectoriels sont nommés pour assurer le suivi des activités de normalisation. Pour les Eurocodes cet opérateur sectoriel est le tandem CSTC-SECO. La conséquence en est que le CSTC-SECO assure le travail de secrétariat des différentes commissions EC (intéressés peuvent s inscrirent auprès du CSTC).

25 Commission 3.1 Acier en Belgique Remarques ou approbation des pren Remarques ou approbation des EN Rédaction des pranb (NL+FR) Lancer une enquête publique des pranb Discussion sur les remarques de l enquête publique Rédaction des ANB (NL+FR) Proposition de corrections des Eurocodes Remarques ou approbation des amendements aux Eurocodes

26 Commission 3.1 Acier en Belgique Membres de la Commission Acier Professeurs d Universités Enseignants aux Hautes Ecoles Entrepreneurs Bureaux d Etudes Instances d Autorités Bureaux Software CSTC SECO

27 3.2 Situation EC3 et EC4 en Belgique à fin octobre 2010 Toutes les ENV sont d application, avec leurs DAN si disponibles. Toutes les EN sont publiées en ENG et en FR. Toutes les EN sont traduites en NL. 7 des 23 sont publiées. Toutes les annexes nationales ont été publiées pour enquête publique : pranb. Toutes les EN sont d application avec leurs pranb.

28 3.2 Situation EC3 et EC4 en Belgique dans les semaines/annéesannées à venir Toutes les ENV sont d application, avec leurs NAD si disponibles Toutes les EN sont traduites en NL. 7 des 23 sont publiées. Suite de la publication des parties NL. Toutes les pranb sont remplacées par des ANB (qui sont déjà approuvées) et qui doivent uniquement être encore publiées au Moniteur.

29 4 Conclusions Au milieu des années 1970, on parle pour la première fois des Eurocodes en Europe 35 ans plus tard on y est arrivé! Dans 30 pays, une série éi de 58 Eurocodes sont d application, toutefois encore avec une annexe nationale, les normes nationales et les normes ENV contradictoires doivent être retirées.

30

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif Usage et gestion des sols face au changement climatique Exposé introductif Impacts du CC sur les usages et la gestion des sols vs Impacts des usages et de la gestion des sols sur le CC Sols et émissions/absorptions

Plus en détail

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML 06 juin 2013 - Ambassade de Finlande «SEPA - Retours : le XML en perspectives» Olivier BORNECQUE, Président Honoraire AFTE,

Plus en détail

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit?

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? www.blog-audit.com Réforme de l audit : débat avec la communauté financière et les cabinets européens 23 mai 2012 Introduction Eric Seyvos Président Option

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT Position de la France par rapport aux autres pays européens : analyses à partir d EURO-PERISTAT Béatrice Blondel Jennifer Zeitlin (coordinateur) INSERM U953, Paris European Perinatal Health Report 2010

Plus en détail

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Folie 1 AA1 Please add name of the speaker in black below the title Anastasia Antipina; 26.01.2011 Premier Provider of Digital Maps NAVTEQ est le

Plus en détail

Seminar - Séminaire. Brno 18 May mai 2015

Seminar - Séminaire. Brno 18 May mai 2015 SUPREME ADMINISTRATIVE COURTS AND EVOLUTION OF THE RIGHT TO PUBLICITY, PRIVACY AND INFORMATION COURS ADMINISTRATIVES SUPREMES ET L EVOLUTION DU DROIT A LA PUBLICITE, A LA VIE PRIVEE ET A L INFORMATION

Plus en détail

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier Kingdom of Belgium - Federal Public Service FINANCE - Treasury - Debt Agency Investir dans la dette de l Etat belge Opportunités pour l investisseur particulier 9 novembre 2011 Aperçu Partie 1 Solvabilité

Plus en détail

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie Matières plastiques: efficacité aux cours du cycle de vie Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d

Plus en détail

1 PRÉSENTATION. 1.1 Les Eurocodes. 1.1.1 La réglementation. 1.1.2 Les Eurocodes

1 PRÉSENTATION. 1.1 Les Eurocodes. 1.1.1 La réglementation. 1.1.2 Les Eurocodes 1 PRÉSENTATION 1.1 Les Eurocodes 1.1.1 La réglementation Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. Parallèlement à l évolution technique, la codification et la réglementation dans le domaine de

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs Belgique

Centre Européen des Consommateurs Belgique Centre Européen des Consommateurs Belgique Rapport annuel 2009 1 Le CEC Belgique fait partie d un réseau européen de 29 centres : les 27 États membres + la Norvège et l Islande. Le réseau des CEC a été

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Durée totale : 90 min (1h30) 5 questions de pratique (12 pts) 20 décembre 2011 Matériel Feuilles de papier De quoi écrire Calculatrice Latte

Plus en détail

La qualité en soudage : le système de l Institut International de Soudure (IIW)

La qualité en soudage : le système de l Institut International de Soudure (IIW) La qualité en soudage : le système de l Institut International de Soudure (IIW) Michel Rousseau Secrétaire Permanent de l AFS Les chiffres du soudage en Europe Production des équipements et systèmes de

Plus en détail

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA)

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) Government Keynote Address Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) La Bulgarie climat d investissement et opportunités d affaires Novembre 2012 Indicateurs macro-économiques

Plus en détail

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies Aperçu des compétences Votre guide des techniques d automatisation réussies En tant que filiale de la société Phoenix Mecano AG qui intervient dans le monde entier, nous sommes un fournisseur global offrant

Plus en détail

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier FÉDÉRATION DE L INDUSTRIE EUROPÉENNE DE LA CONSTRUCTION Elément s d identit é Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier 03.02.2015 ENTERPRISES

Plus en détail

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Améliorez votre atelier Les échappements de véhicules, les fumées de soudage, les poussières de ponçage et de meulage, les

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique 1 AGENCE(S), MODE D EMPLOI European Railway Agency - Agence Ferroviaire Européenne 2 Agences de l UE UNION EUROPÉENNE

Plus en détail

AFNOR/P06E. Tableau de suivi des Eurocodes

AFNOR/P06E. Tableau de suivi des Eurocodes Coordination EUROCODES structuraux - Miroir du CEN/TC 250 Date: 2011-07-06 Assistant(e): Celia HEROLD Ligne directe : 01 41 62 81 45 celia.herold@afnor.org AFNOR/P06E Numéro du document: N 0474 Responsable:

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Information on ERA-NETs M-ERA.NET & SIINN 2013 Call for proposals

Information on ERA-NETs M-ERA.NET & SIINN 2013 Call for proposals Information on ERA-NETs M-ERA.NET & SIINN 2013 Call for proposals SPW-DGO6 02/07/2013 Cédric Volcke, Attaché SPW DGO6 The ERA-NET Calls Qu est-ce qu un ERA-Net? Sans ERA-Net Appels à projets nationaux

Plus en détail

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX Leden / Membres 2012 116 firma s vertegenwoordigd door 179 leden 116 sociétés représentées par 179 membres

Plus en détail

Nos retraites dans l économie de demain

Nos retraites dans l économie de demain ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat Environnement

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16)

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) Organisation de l aviation civile internationale APIRG/16-WP/29 30/10/07 SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) (Kigali, Rwanda, 19 23 novembre 2007) Point

Plus en détail

Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5

Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5 Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5 COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL (T-PD) ELEMENTS

Plus en détail

Régulation audiovisuelle des produits culturels - expérience et enjeux en Belgique (Fédération Wallonie-Bruxelles) et en Europe.

Régulation audiovisuelle des produits culturels - expérience et enjeux en Belgique (Fédération Wallonie-Bruxelles) et en Europe. Régulation audiovisuelle des produits culturels - expérience et enjeux en Belgique (Fédération Wallonie-Bruxelles) et en Europe. Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques Session

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

www.luxalon.com Système de plafonds

www.luxalon.com Système de plafonds S T R E T C H M E T A L www.luxalon.com Système de plafonds Stretch Metal Luxalon Des effets visuels inédits Le Stretch Metal Luxalon offre aux architectes une nouvelle liberté de création. Ce matériau,

Plus en détail

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Édition de Mars 2015 Source des données : Cedexis Auteurs du rapport : Fabien BARON (fabien@cedexis.com), Antoine DUVAUCHELLE (antoine@cedexis.com),

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

PLATE-FORME DES DROITS FONDAMENTAUX

PLATE-FORME DES DROITS FONDAMENTAUX PLATE-FORME DES DROITS FONDAMENTAUX Agence des droits fondamentaux de l Union européenne COOPERATION-DIALOGUE-PARTENARIAT Qu est ce que la Plate-forme des droits fondamentaux (FRP)? La Plate-forme des

Plus en détail

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Édition du troisième trimestre 2015 Source des données : Cedexis Auteurs du rapport : Fabien BARON (fabien@cedexis.com), Antoine DUVAUCHELLE

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ

THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ ECHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS (EAR) DENIS BOIVIN Avocat et expert fiscal diplômé BDO SA 1 er décembre 2015 Table des matières Mise en œuvre Fonctionnement Etat des engagements

Plus en détail

Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation

Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation Marnix Surgeon, Chef d'unité adjoint Commission Européenne DG Recherche et Innovation Unité A.4: Suivi et analyse des politiques nationales

Plus en détail

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires Dr. Jean-Louis Prugnaud 1 Des définitions Biosimilaires Lorsqu un médicament biologique qui est similaire à un médicament biologique de

Plus en détail

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage AUTOGRILL France AUTOGRILL AUTOGRILL, LEADER MONDIAL DE LA RESTAURATION, RETAIL ET DUTY FREE AU SERVICE DES VOYAGEURS II Le Groupe Autogrill est le leader mondial de la restauration et des services auprès

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

Présentation du paquet «climat / énergie»

Présentation du paquet «climat / énergie» Présentation du paquet «climat / énergie» Atelier de travail concernant le paquet «climat / énergie» Luxemburg, le 28 février 2008 1 1 Objectifs au niveau de l Union européenne Émissions CO 2 CADRE ACTUEL

Plus en détail

Formation prise de conscience de l Environnement

Formation prise de conscience de l Environnement Formation prise de conscience de l Environnement Objectifs Satisfaire aux exigences de la formation ISO 14001 Formation et connaissances nécessaires aux activités actuelles et futures Impliquer tout le

Plus en détail

Panorama des pensions OCDE, 2015

Panorama des pensions OCDE, 2015 Panorama des pensions OCDE, 2015 Hervé Boulhol Direction de l emploi, du marché du travail et des affaires sociales, OCDE Conseil d orientation des retraites, Paris, 17 février 2016 Xème anniversaire de

Plus en détail

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012 Resultats France Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe 28 juin 2012 Sommaire 1. Introduction Background Couverture et méthodologie 2. Enseignements clés L évolution des médias Internet à tout

Plus en détail

RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT

RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT ALBANIA / ALBANIE Mr / M. Lulzim BASHA ALBANIA / ALBANIE L R PPE/DC-EPP/CD Mr / M. Tahsim MEMA ALBANIA / ALBANIE R R NI/NR ANDORRA / ANDORRE Mr / M. David BARO RIBA* ANDORRA

Plus en détail

Codes article & Informations de commande

Codes article & Informations de commande France Gamme De Produits Honeywell Adaptec Un style. Trois tailles. Confort personnalisé et performance. La recherche prouve que la variété des morphologies faciales exige une capacité d'adaptation personnalisée

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

ANALYSEURS DE COUPLE CENTORMETER

ANALYSEURS DE COUPLE CENTORMETER Solutions de mesure de force et de couple ANALYSEURS DE COUPLE CENTORMETER La gamme CENTORMETER Vérifiez avec précision vos clés, tournevis et visseuses au laboratoire, sur site ou au poste de travail

Plus en détail

1. Le financement de l innovation est un enjeu majeur pour l économie européenne

1. Le financement de l innovation est un enjeu majeur pour l économie européenne NON PAPIER FRANCAIS ELEMENTS DE REFLEXION POUR UN FONDS EUROPEEN EN CAPITAL RISQUE DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES INNOVANTES La situation critique à laquelle fait face l industrie européenne du capital-risque

Plus en détail

Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice

Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice Gestion du temps et indicateur de rendement dans le secteur de la justice Réforme Judiciaire au Maroc Programme de l Institut de la Banque Mondiale Rabat, Maroc, les 4-5 mai 2006 Prof. Dr. Alan Uzelac

Plus en détail

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation Une

Plus en détail

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board United Nations United Nations Conference on Trade and Development Distr.: General 20 January 2015 Original: English TD/B/GSP/FORM/4 Trade and Development Board Generalized System of Preferences Rules of

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Sophie MERITET sophie.meritet@dauphine.fr Rencontres Doctorales Euro-méditerranéennes Droit / Economie / Gestion de l'environnement et du

Plus en détail

La Fusion et ITER ITER. Fusion dans les étoiles. Jean Jacquinot, NT et énergies de demain 3 déc 08_

La Fusion et ITER ITER. Fusion dans les étoiles. Jean Jacquinot, NT et énergies de demain 3 déc 08_ La Fusion et ITER Fusion dans les étoiles ITER 1 L énergie Le défi du siècle!! 2006 en Chine: + 105 GW, 90% charbon! Capacité élec tot en France: 107 GW, 78% nucléaire Le gaz et le pétrole disparaissent

Plus en détail

Le marché mondial du jeu vidéo

Le marché mondial du jeu vidéo Market & Data Laurent MICHAUD Responsable de la Practice Loisirs Numériques et Electronique Grand Public Tel : 04 67 14 44 39 l.michaud@idate.org Le marché mondial du jeu vidéo 6 ème édition Marchés &

Plus en détail

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale IMPLEMENT-WP5 Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale Marie-Laurence Lambert VI Journées d échanges REA RAISIN Vendredi 14 décembre 2012 Rue Juliette Wytsmanstraat

Plus en détail

modu l a ble s bi blio t h èqu e / séjou r / t élév ision

modu l a ble s bi blio t h èqu e / séjou r / t élév ision votre Projet modu l a b l e s bi b l io t h è qu e / s é j o u r / t é l é v i s ion Héritier du meuble français Le métier de Grange est fondé sur le respect de valeurs essentielles. Un produit Grange

Plus en détail

Euro just - Rappo rt Annuel 2012 EUROJUST Maanweg 174, 2516 AB, Den Haag, Pays-Bas

Euro just - Rappo rt Annuel 2012 EUROJUST Maanweg 174, 2516 AB, Den Haag, Pays-Bas Rapport Annuel 2012 La nia Luxe rg Malta Neth rlands Poland Port Portugal Romania Slov nia Slovakia Slovenia Spain lovenia Spain Sweden United Kin den United Kingdom Austria Belgium B om Austria Belgium

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille Exercice 1 : Evolution de la fécondité en France Fécondité selon l âge de la mère et le rang de naissance 1 Par lecture, déterminer et commenter les valeurs des points correspondant au groupe d âges 20-24

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes?

Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes? Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes? Aperçu de la présentation La crise financière et son empreinte budgétaire Le défi : restaurer/maintenir la

Plus en détail

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage Préparation des vacances Vers l'étranger... Avant de partir en vacances, il importe de procéder aux contrôles suivants. Si vous pensez ne pas être la personne indiquée pour procéder vous-même aux contrôles,

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014 Réforme de la PAC 2015 Réunion d information Septembre 2014 DE NOMBREUX DEFIS POUR LA PAC : LES PROPOS DE D. CIOLOS Juillet 2010 Le contexte : -> fin de la programmation 2007-2013 -> contexte de crise

Plus en détail

PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE

PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE CONFÉRENCE-DÉBAT APIRAF 20 MAI 2014 PHILIPPE SARNIN PROFESSEUR UNIVERSITÉ LYON 2 LES PSYCHOLOGUES EN EUROPE EFPA ( Fédération Européenne des Associations

Plus en détail

Colloque - Une carte ou des cartes?

Colloque - Une carte ou des cartes? Colloque - Une carte ou des cartes? Table ronde 1 Les cartes citoyennes en Europe : les réalisations les plus marquantes David ANKRI SMART IS Directeur Général Co-chairman egovernement & smart cards Association

Plus en détail

Le groupe Walraven Votre partenaire pour des solutions innovantes

Le groupe Walraven Votre partenaire pour des solutions innovantes Le groupe Walraven Votre partenaire pour des solutions innovantes Savoir faire Innovation Solutions globales Qualité Service A propos de Walraven Le groupe Walraven Le groupe Walraven, dont le siège est

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxeles, le18 mai2005 8961/05 DEVGEN 84 PESC 393 RELEX 228 PROCIV 62 COASI35 NOTE de: au: Objet: la Présidence COREPER/CAGRE Séisme et tsunamisdansl'océan indien suividu

Plus en détail

L EMBALLAGE levier de durabilité

L EMBALLAGE levier de durabilité L EMBALLAGE levier de durabilité En Belgique, le volume d emballages ménagers et industriels se stabilise. Leurs taux de recyclage et de réutilisation augmentent. Ménages et industrie multiplient les efforts

Plus en détail

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Country / Pays Currency unit / Unité monétaire (million) 1980 1985 1990 1995 1999 2000 2001 2002 2003e

Plus en détail

Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT

Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de 2008 Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT Une accélération du rythme des réformes depuis 2008 Nombre de mesures adoptées

Plus en détail

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE Argentina Austria Belgium Chile China France Germany Greece Hong Kong Italy Korea Latvia Netherlands Poland Portugal Russia Sweden Switzerland

Plus en détail

P05 22-08-2006. Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel. [Experts et inspecteurs]

P05 22-08-2006. Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel. [Experts et inspecteurs] [Experts et inspecteurs] P5 22-8-26 Richard Hartless Building Research Establishment, BRE UK www.buildingsplatform.eu Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel L'objectif de ce document

Plus en détail

Résistance au feu des produits de construction

Résistance au feu des produits de construction Résistance au feu des produits de construction Un recueil sur CD-ROM Référence : 3132131 CD ISBN : 978-2-12-132131-8 Année d édition : 2015 Analyse Résistance au feu des produits de construction présente

Plus en détail

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales Dr. Patrick Werquin OCDE D i r e c t i o n d e l é d u c a t i o n Présentation au COE, Paris, 27 mars 2008 Plan -Définitions

Plus en détail

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Francophonie RESCIF 12-14 Octobre 2011, Ecole Mohammadia Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Wajdi NAJEM Vice Recteur

Plus en détail

Les ressortissants russes et les personnes de nationalités tierces se trouvant légalement en Russie au moment de la demande.

Les ressortissants russes et les personnes de nationalités tierces se trouvant légalement en Russie au moment de la demande. Cette fiche, destinée à fournir des éléments d information sur les droits et conditions relatives au visa schengen uniforme, s adresse principalement aux ressortissants russes. Son contenu ne répond pas

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

Guide de vacances. Pour chiens, chats et furets. Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances

Guide de vacances. Pour chiens, chats et furets. Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Guide de vacances Pour chiens, chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances CONTENU Partir en voyage 2 Ascaris 3 Vers plats 4 Cestode du renard 5 Ankylostomes 6 Vers cardiaques

Plus en détail

FORMATION/INFORMATION SANTÉ ET SECURITÉ AU TRAVAIL

FORMATION/INFORMATION SANTÉ ET SECURITÉ AU TRAVAIL 12 de Dezembro de 2008 FORMATION/INFORMATION SANTÉ ET SECURITÉ AU TRAVAIL Manuela Calado 19 DE SETEMBRO 2011 Établie en 1996 par l'union Européenne est située à Bilbao, en Espagne. L Agence constitue le

Plus en détail

Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision

Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision Structura LUMIÈRE, TRANSPARENCE ET HABILLAGE G L A S S U N L I M I T E D Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision Structura gamme VEA (vitrage extérieur attaché) Structura est la

Plus en détail

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque under the Act sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

I Endettement et difficultés financières des ménages européens

I Endettement et difficultés financières des ménages européens L analyse démographique : un outil pour la politique de lutte contre le surendettement des ménages en Europe. Demographic analysis : an instrument for preventing household over-indebtedness in Europe.

Plus en détail

Business Process Solutions Présentation

Business Process Solutions Présentation Business Process Solutions Présentation Deloitte Conseil en France Objectif : doublement du CA sur 3 à 5 ans pour l activité conseil en France Deloitte en France Neuilly Lille Nancy Strasbourg L activité

Plus en détail

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act Liste de pays auxquels le Canada accorde la protection réciproque sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

ISF STATUTS. Structures de la Fédération Internationale du Sport Scolaire. Assemblée Générale (AG) Comité Exécutif (CE)

ISF STATUTS. Structures de la Fédération Internationale du Sport Scolaire. Assemblée Générale (AG) Comité Exécutif (CE) ISF STATUTS Structures de la Fédération Internationale du Sport Scolaire Assemblée Générale (AG) Comité Exécutif (CE) Membres élus du Comité Exécutif un Président un Vice-président un Secrétaire Général

Plus en détail

La dynamique du réseau de commerce intra zone. euro (1992-2011) Samuel Maveyraud. 12 novembre 2013. Samuel.maveyraud@u-bordeaux4.

La dynamique du réseau de commerce intra zone. euro (1992-2011) Samuel Maveyraud. 12 novembre 2013. Samuel.maveyraud@u-bordeaux4. La dynamique du réseau de commerce intra zone euro (1992-2011) Samuel Maveyraud 12 novembre 2013 Samuel.maveyraud@u-bordeaux4.fr GREThA (UMR CNRS 5113), Université de Bordeaux Document de travail Résumé

Plus en détail

Garantie Limitée. Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web :

Garantie Limitée. Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web : Warranty_FR.fm Page 1 Thursday, February 9, 2012 5:40 PM Garantie Limitée Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web : www.toshiba.fr/pc/services

Plus en détail

GalleryPrintQueue User Guide

GalleryPrintQueue User Guide GalleryPrintQueue User Guide DROITS D'AUTEUR Rev: Rev-20110113 Copyright 2009 CORPORATION SATO. Tous droits réservés. www.satoworldwide.com Les informations contenues dans ce document sont sujettes à changement

Plus en détail

Le réseau pour les grilles de calcul

Le réseau pour les grilles de calcul Le réseau pour les grilles de calcul L'exemple du projet EGEE 6 e Journées RÉSeaux (Marseille, déc. 2005) Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org Sommaire Quelques mots sur EGEE

Plus en détail

YourPlace. Fiche produit

YourPlace. Fiche produit YourPlace Fiche produit Produit YourPlace Famille Bureaux YourPlace Personnel. Unique. stimulant. travaillez comme vous voulez, une chose à la fois. Les technologies nous permettent aujourd hui de travailler

Plus en détail

Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013. Madame et Messieurs les Membres du Comité directeur Négoce de Bois:

Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013. Madame et Messieurs les Membres du Comité directeur Négoce de Bois: Bruxelles, le 10 octobre 2013 056/FDM/adb Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013 Etaient présents : Monsieur le Président : P. Van Steenberge Madame et Messieurs

Plus en détail