Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work"

Transcription

1 Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work

2 Histoire

3 Réseau Global 3 NORTH AMERICA United States Canada LATIN AMERICA Argentina Bolivia Brazil Central America Chile Colombia Ecuador Mexico Paraguay Peru Uruguay Venezuela ASIA-PACIFIC Australia India Japan Korea China AFRICA Nigeria Présents dans 47 pays. 11 millions d employés participent à l enquête à travers le monde représentant environ 7000 sociétés, EUROPE Austria Belgium Denmark Finland France Germany Greece Ireland Italy Luxembourg Netherlands Norway Poland Portugal Spain Sweden Switzerland United Kingdom MIDDLE - EAST United Arab Emirates Saudi Arabia Turkey

4 Que faisons- nous? Société de conseil en management, en gesion capital humain, en culture d entreprise TransformaIon de culture d entreprise pour devenir une entreprise où il fait bon travailler : Journey!

5 PALMARES LUXEMBOURG er JOHN DEERE FINANCIAL 2 ème CTG Luxembourg PSF 3 ème ATOZ - ING LUXEMBOURG - EBRC - ADECCO GROUP LUXEMBOURG

6 L approche Great Place to Work

7 Qu est-ce qu une Great Workplace? Crédibilité Inspirer Remercier Recruter Et accueillir Confiance Porter attention Confiance Célébrer Partager Equité relations avec son management Respect Faire évoluer Ecouter Communiquer relations avec les autres employés Salarié relations à son travail Convivialité Fierté

8 Chronologie Etapes Phase 1: Préparation Enquête Phase 2: Enquête salariés / RH Phase 3 : Post Enquête / Label

9 PréparaIon de l enquête

10 Rencontre préliminaire Great Place To Work CTG Luxembourg Besoin / Cadre : Enquête locale vs. Globale Expression besoins /attentes Implication DP Enquête avec ou sans label Langues Restitution souhaitée Autres besoins (formation, conseil, )

11 Signature du contrat Great Place To Work CTG Luxembourg - Validation du cadre / budget - Fourniture pack de bienvenue - Affiches annonce enquête - s / courrier type - Fichier excel pour envoi données salariés ( , etc.) - Début du travail sur le dossier Culture Audit / RH - Dispatching des questions - Planification des meetings - Début communication interne -Staff meeting - Mails - Newsletter - Fichiers Culture Audit (dossier RH) - FAQ / Guide du participant Avant 28 novembre 2014

12 Mise en place de l enquête Great Place To Work CTG Luxembourg - Validation sécurité avec services IT - Validation questionnaire - Intégration informations salariés - Soutien construction dossier RH - Envoi fichier excel (infos salariés) - Validation questionnaire - Construction dossier RH - Mise en place affiches - Annonce de l enquête

13 Enquête

14 Enquête Salariés Le Trust Index Un exemplaire par employé 59 questions fermées, 2 ouvertes Format papier et/ou en ligne Disponible en 40 langues (dont le Luxembourgeois) 10 à 15 minutes pour le remplir Personnalisable Une fenêtre de 15 jours (extensible) Un reminder en 2 ème semaine

15 CREDIBILITE Enquête Salariés Le Trust Index L'encadrement m'informe régulièrement des sujets importants et des changements. Les attentes de l'encadrement nous sont communiquées clairement. Je peux poser n'importe quelle question sensée à l'encadrement, j'aurai une réponse claire. L'encadrement est accessible, ouvert au dialogue. Plutôt souvent vrai Plutôt souvent faux 5 pts Avant 31 janvier 2015

16 Enquête PraIques RH Le Culture Audit Un exemplaire par entreprise : 2 fichiers Evaluation de vos pratiques managériales 2/3 jours pour une personne pour le remplir Répartition du travail si vous le souhaitez Permet une photographie de la situation actuelle de votre entreprise

17 Enquête PraIques RH Le Culture Audit Section 5 : ECOUTER & IMPLIQUER 5a. Quels sont les dispositifs ou usages qui permettent à vos collaborateurs de communiquer avec l encadrement (notamment avec la direction) pour : - poser des questions - faire des suggestions - ou manifester leur désaccord? 5b. Comment associe- t- on les collaborateurs aux décisions qui influent sur leur environnement de travail ou la stratégie de l entreprise dans son ensemble? 5c. Et quels sont les recours possibles pour les collaborateurs : - qui souhaiteraient changer ou contester une décision prise par l encadrement et qui influe sur leur travail - ou régler un conflit avec leur manager? Avant 31 décembre 2014

18 Enquête Great Place To Work CTG Luxembourg - Envoi Taux de Participation 48h - Relance après 1 semaine - Validation participation Label (dépend de l atteinte du taux de participation minimal indiqué) - Construction dossier RH - Communication interne - Rappel du taux de participation nécessaire pour labellisation - Remerciement final pour marquer fin opération

19 Post- Enquête 1- Les résultats 2 La communicacon

20 Post- Enquête 1- Les résultats

21 Post- Enquête Remise des résultats Tableau synthèse 0,37 Fonction Sexe 0,64 CREDIBILITE ENTREPRISE X Résultat 2013 Employé/ouvrier Cadre moyen Direction/cadre supérieur Nombre de questionnaires retournés : L'encadrement m'informe régulièrement des sujets importants et des changements % 36% 46% 58% 36% 47% Les attentes de l'encadrement nous sont communiquées clairement % 35% 37% 42% 33% 39% Je peux poser n'importe quelle question sensée à l'encadrement, j'aurai une réponse claire % 39% 34% 46% 36% 40% L'encadrement est accessible, ouvert au dialogue % 43% 63% 67% 45% 56% L'encadrement possède les compétences nécessaires pour gérer l'entreprise % 59% 61% 79% 62% 61% L'encadrement recrute des personnes qui s'intègrent bien dans l'entreprise % 56% 68% 71% 59% 62% L'encadrement distribue les tâches et coordonne le travail des collaborateurs avec efficacité % 35% 38% 46% 35% 39% L'encadrement nous fait confiance pour accomplir notre travail correctement sans nous contrôler constamment % 58% 67% 79% 59% 67% On accorde beaucoup de responsabilités aux salariés de cette entreprise % 37% 35% 50% 36% 40% L'encadrement a une idée précise des objectifs de l'entreprise et sait comment les atteindre % 49% 47% 63% 53% 46% L'encadrement tient ses promesses % 32% 42% 67% 36% 40% Il y a cohérence entre les discours et les actions de l'encadrement % 38% 34% 50% 36% 41% Je pense que l'encadrement ne licenciera un salarié qu'en dernier recours % 54% 65% 88% 59% 61% La Direction gère l'entreprise de façon honnête et en respectant des règles éthiques % 67% 77% 79% 71% 71% Moyenne - Femme 49% 46% 51% 63% 47% 51% Homme Confidentialité garantie aux entreprises et salariés

22 Post- Enquête Remise des résultats Distribution des scores RESULTATS Distribution VENTILATION DES REPONSES PAR QUESTION Nombre de répondants/ question Taux de réponse par question Presque toujours faux Souvent faux Parfois vrai, parfois faux Souvent vrai Presque toujours vrai CREDIBILITE Nombre de questionnaires retournés L'encadrement m'informe régulièrement des sujets importants et des changements % 8% 6% 29% 47% 10% Les atentes de l'encadrement nous sont communiquées clairement % 7% 6% 31% 41% 15% Je peux poser n'importe quelle quescon sensée à l'encadrement, j'aurai une réponse claire % 11% 4% 26% 38% 21% L'encadrement est accessible, ouvert au dialogue % 14% 0% 37% 33% 16% L'encadrement possède les compétences nécessaires pour gérer l'entreprise % 6% 4% 19% 48% 23% L'encadrement recrute des personnes qui s'intègrent bien dans l'entreprise % 9% 2% 28% 37% 24% L'encadrement distribue les tâches et coordonne le travail des collaborateurs avec efficacité % 8% 12% 26% 42% 12% L'encadrement nous fait confiance pour accomplir notre travail correctement sans nous contrôler constamment % 10% 8% 33% 29% 19% On accorde beaucoup de responsabilités aux salariés de cete entreprise % 8% 10% 35% 23% 23% L'encadrement a une idée précise des objeccfs de l'entreprise et sait comment les ateindre % 2% 6% 40% 35% 17% L'encadrement Cent ses promesses % 14% 18% 34% 26% 8% Il y a cohérence entre les discours et les accons de l'encadrement % 8% 20% 42% 26% 4% Je pense que l'encadrement ne licenciera un salarié qu'en dernier recours % 11% 2% 23% 39% 25% La DirecCon gère l'entreprise de façon honnête et en respectant des règles éthiques % 6% 10% 29% 40% 15% CONFIDENTIALITE + Commentaires salariés aux 2 questions ouvertes

23 Post- Enquête (op$onnel) + Analyse des données + Rapport de Benchmarking + Présentation de résultats sur site + Recommandation de plan d actions Date à convenir

24 Post- Enquête 2 La communicacon

25 Post- Enquête CommunicaIon interne Great Place To Work CTG Luxembourg Remise résultats Analyse & PrésentaCon Annonce résultats Conseil Groupe de travail CélébraCon du label GPTW Nouvelles accons

26 Post- Enquête CommunicaIon externe Great Place To Work CTG Luxembourg Partenaires média AcCons Signature mail Site internet (carrières) Annonce journal Communiqué de presse Communication corporate Salon de l emploi Goodies 25 février 2015

27 Post- Enquête sans label CommunicaIon interne CommunicaIon externe Great Place To Work Société X Annonce résultats Confidentialité Reconnaissance Positive Conseil Plans d accon parccipacfs Aucune

28 Les clés du succès et la valeur ajoutée

29 Les clés du succès Choisir le moment approprié Construire ensemble le projet Impliquer le top management Communiquer auprès des salariés le sens de la démarche

30 Valeur ajoutée Candidats Clients / Fournisseurs Salariés Enquête / Actionnaires / direction Outils de pilotages Benchmarking Reconnaissance Européenne

31 Les bénéfices de l enquête % moyen TI Augmentation de la satisfaction des employés 31

32 Budget

33 Budget Inclus dans l enquête / paricipaion Label Livrables ü Enquête en ligne au Luxembourg jusqu à 600 salariés (ou plus de 600 salariés avec échantillonnage représentatif) ü Langues incluses : français, anglais, allemand, luxembourgeois, portugais ü Un bilan des résultats bruts avec catégorisation standard (genre, âge, ancienneté, statut, fonction) ü Distribution des scores ü Les commentaires de vos salariés

34 Contacts

35 Contacts Great Place To Work Patrice BRUN Directeur général Institut Great Place to Work Luxembourg 5 rue des mérovingiens, Z.I.A. Bourmicht L-8070 Bertrange C.T.G. Luxembourg P.S.F. Caroline SIMON Directrice Ressources Humaines C.T.G. Luxembourg P.S.F. 10 rue des mérovingiens, Z.I.A. Bourmicht L-8070 Bertrange

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services La sécurité et la continuité de votre entreprise pensez-les autrement : pensez-les globalement! Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services Positionnement d IBM BCRS au sein de la compagnie

Plus en détail

Business Process Solutions Présentation

Business Process Solutions Présentation Business Process Solutions Présentation Deloitte Conseil en France Objectif : doublement du CA sur 3 à 5 ans pour l activité conseil en France Deloitte en France Neuilly Lille Nancy Strasbourg L activité

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage AUTOGRILL France AUTOGRILL AUTOGRILL, LEADER MONDIAL DE LA RESTAURATION, RETAIL ET DUTY FREE AU SERVICE DES VOYAGEURS II Le Groupe Autogrill est le leader mondial de la restauration et des services auprès

Plus en détail

BDO Secteur Public. Juin 2013

BDO Secteur Public. Juin 2013 BDO Secteur Public Juin 2013 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 8 3. Votre contact Page 14 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008 Présentation GFII Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance Paris, 2 juillet 2008 «Environnement attitude» L impression de ce document est-elle indispensable?

Plus en détail

ASCON REGULATEURS ET INDICA

ASCON REGULATEURS ET INDICA BC. 02.05 G2/F Régulateurs universels, Régulateurs-Programmateurs et Indicateurs série gammadue Tous formats du 48 x 24 à 96 x 96 DIN Nombreuses fonctions auxiliaires: Timer, Start-up, contrôle de charge

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

lloyd s L assurance d être assuré

lloyd s L assurance d être assuré lloyd s L assurance d être assuré Pourquoi confier vos risques au Lloyd s lloyds.com/history SOMMAIRE Le Lloyd s, premier marché mondial d assurance et de réassurance 1 Présence internationale 2 Evolution

Plus en détail

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Mathias BOSSUET mathias.bossuet@thalesgroup.com Thales presentation March 16th, 2010

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

Nos retraites dans l économie de demain

Nos retraites dans l économie de demain ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat Environnement

Plus en détail

Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, Volvo Trucks France. Volvo Trucks Volvo Trucks Presentation 2012 1

Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, Volvo Trucks France. Volvo Trucks Volvo Trucks Presentation 2012 1 Présentation 2012 Jean-Noël Thénault Président, France Presentation 2012 1 Vision Le Groupe Volvo ambitionne de devenir le leader mondial de solutions de transport durables en: créant de la valeur pour

Plus en détail

Service Client Un monde de performance

Service Client Un monde de performance Service Client Un monde de performance Le cœur de la robotique Des services à valeur ajoutée pour une amélioration des résultats ABB, le partenaire pour l amélioration de votre productivité Chez ABB, les

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE Message du PDG Chers Collègues, biomérieux appartient à une communauté et s engage à ce titre à conduire son activité de façon éthique et en conformité avec les lois en vigueur. Nous comprenons par ailleurs

Plus en détail

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol,

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Pour une démo, ctrl +clic pour suivre le lien : http://www.speexx.com/portal/media/softwaredemo/fr/demostart.htm http://www.speexx.com/onlinedemo/english/ Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien,

Plus en détail

FINAL REPORT. Organized by

FINAL REPORT. Organized by 2011 FINAL REPORT Organized by ForumLED Europe 2011 Succès incontestable pour cette édition 2011! Avec une fréquentation en forte hausse, la 3 ème édition de ForumLED, qui s est tenue au Palais des congrés

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace

Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace GfK Retail and Technology Forum Fedelec Marie-Anne Roumier El Mestassi Tunis 26 février 2009 Connaître son marché pour une politique commerciale et marketing efficace GfK Retail and Technology Forum Fedelec-

Plus en détail

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque

List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Liste de pays auxquels le Canada Accords Canada accorde la Reciprocal Protection protection réciproque under the Act sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act

List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Countries to which Canada Accords Reciprocal Protection under the Act Liste de pays auxquels le Canada accorde la protection réciproque sous la Loi SOR/93-282

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

POURQUOI AVOIR UN PLAN?

POURQUOI AVOIR UN PLAN? POURQUOI AVOIR UN PLAN? LAWPRO / BHC / Homewood 2013 1 LAWPRO / BHC / Homewood 2013 2 LAWPRO / BHC / Homewood 2013 3 Êtes vous bien préparés? LAWPRO / BHC / Homewood 2013 4 D» 93 % des entreprises qui

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms

ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms Press Release Le Mans 14 May 2013 ELMS TV and Web coverage is increasing as the season goes on / Montée en puissance pour la couverture TV et Web de l'elms After the success of the opening round of the

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre ICC 102-1 11 mars 2009 Original : français F Étude Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre Étude : Consommation du café dans les pays non membres de l Organisation

Plus en détail

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL KELLY GLOBAL WORKFORCE INDEX UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL 168,000 people release: November 2012 30 countries DES SALARIÉS CONNECTÉS UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ Une courte majorité des répondants

Plus en détail

Une implantation mondiale

Une implantation mondiale SGS Le groupe SGS 2 Une implantation mondiale Amérique du nord 100 bureaux 100 laboratoires Europe 270 bureaux 150 laboratoires Asie - Pacifique 160 bureaux 200 laboratoires Amérique latine 80 bureaux

Plus en détail

Pictet-Absolute Return Fixed Income

Pictet-Absolute Return Fixed Income Pictet-Absolute Return Fixed Income Une bonne couverture pour un hiver volatil Frédéric Rollin Janvier 2015 Les taux des obligations souveraines européennes ont enfoncé leurs plus bas : le taux de l OAT

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

UniverSwiftNet. SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007

UniverSwiftNet. SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007 1 UniverSwiftNet SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007 2 Le Groupe Crédit Agricole Crédit Agricole is the World's No. 6 Bank measured by Tier One Capital

Plus en détail

Speexx Basic multilangues

Speexx Basic multilangues Pour une démo, ctrl +clic pour suivre le lien : http://www.speexx.com/portal/media/softwaredemo/fr/demostart.htm http://www.speexx.com/onlinedemo/english/ Speexx Basic multilangues Se former à son rythme

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

www.somfy.com TaHoma Notice Installateur ÍRe{È4A<Î Ref. 5069914A

www.somfy.com TaHoma Notice Installateur ÍRe{È4A<Î Ref. 5069914A www.somfy.com TaHoma Notice Installateur Ref. 5069914A ÍRe{È4A

Plus en détail

ED 100 ED 250 ESR. Notice de pose

ED 100 ED 250 ESR. Notice de pose ED 100 ED 250 ESR Notice de pose DORM ED 100/250 La présente notice ne doit être utilisée qu en liaison avec la notice de pose ED 100/ED 250 (WN 057698-45532). Respecter les consignes de sécurité de la

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies Aperçu des compétences Votre guide des techniques d automatisation réussies En tant que filiale de la société Phoenix Mecano AG qui intervient dans le monde entier, nous sommes un fournisseur global offrant

Plus en détail

CLOISONNEMENT DANS L HABITAT COLLECTIF

CLOISONNEMENT DANS L HABITAT COLLECTIF PANNEAUX GRILLAGÉS POUR LE STOCKAGE ET LA PROTECTION DANS LES ESPACES PRIVÉS, À LA CAVE ET AU GRENIER CLOISONNEMENT DANS L HABITAT COLLECTIF Protecting People, Property & Processes www.troax.com C est

Plus en détail

somfy.com Ixengo S Manuel d'installation Gebrauchsanweisung Manuale d'installazione Installatiegids - 1-5054412C

somfy.com Ixengo S Manuel d'installation Gebrauchsanweisung Manuale d'installazione Installatiegids - 1-5054412C somfy.com Ixengo S DE IT NL Manuel d'installation Gebrauchsanweisung Manuale d'installazione Installatiegids - 1-5054412C SOMMAIRE GENERALITES 2 CONSIGNES DE SECURITE 2 Mise en garde 2 Consignes de sécurité

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

Solutions prothétiques idéales pour des résultats esthétiques immédiats Composants provisoires BIOMET 3i

Solutions prothétiques idéales pour des résultats esthétiques immédiats Composants provisoires BIOMET 3i Piliers PreFormance Cylindre Provisoire Provide Cylindres PreFormance Composants QuickBridge Solutions prothétiques idéales pour des résultats esthétiques immédiats Composants BIOMET 3i Préparation rapide

Plus en détail

Click to edit Master title style. Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France

Click to edit Master title style. Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France Click to edit Master title style Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France Click Les challenges to edit Master informatiques title style Microsoft Cloud? Manque d agilité pour parvenir à déployer

Plus en détail

Rapport mensuel 01-sept.-2015-30-sept.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-sept.-2015-30-sept.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de

Plus en détail

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Extrait de la présentation de Monsieur Pr. H. Aourag (DG/DGRSDT) À l occasion de la réunion de CRUEst du 11/12/2013 http://www.nasr.dz/

Plus en détail

DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain. Alain Malette (23 juillet 2014)

DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain. Alain Malette (23 juillet 2014) DESTINATION CANADA - RECHERCHE Présentation du 23 Octobre 2014 à l Université catholique de Louvain Alain Malette (23 juillet 2014) Plan de la présentation 1. Gérer les attentes! 2. Environnement réglementaire

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

La stratégie de financement de la santé au Maroc

La stratégie de financement de la santé au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé La stratégie de financement de la santé au Maroc Tomas Lievens, Oxford Policy Management 1. Le droit à la santé: droit fundamental au Maroc Le Maroc s est engagé

Plus en détail

L Audit selon la norme ISO27001

L Audit selon la norme ISO27001 L Audit selon la norme ISO27001 5 ème Rencontre des Experts Auditeurs ANSI Anissa Masmoudi Sommaire 1. La norme ISO27001 2. La situation internationale 3. L audit selon la norme ISO27001 4. Audit 27001

Plus en détail

Produire des Publicités, Les Principes d Engagement Universels

Produire des Publicités, Les Principes d Engagement Universels Produire des Publicités, Les Principes d Engagement Universels Les sociétés de production sont engagées par les agences dans le seul but d'appliquer leurs compétences uniques, savoir-faire particuliers

Plus en détail

Point 4 à l ordre du jour

Point 4 à l ordre du jour INTERNATIONAL ORGANISATION OF EMPLOYERS ORGANISATION INTERNATIONALE DES EMPLOYEURS ORGANIZACION INTERNACIONAL DE EMPLEADORES COMMISSION DES FINANCES 9 novembre 2012 FC-23/MB-428 Point 4 à l ordre du jour

Plus en détail

Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines

Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines Communiqué de presse : 14 novembre 2011 Augmentation importante du nombre d étudiants français dans les universités américaines Nombre record de 8.089 Français aux Etats-Unis pendant l année universitaire

Plus en détail

v i e L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? Volontariat Entreprise International

v i e L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? Volontariat Entreprise International Volontariat L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? v olontariat PROFIL Un leader mondial de la santé N 1 dans les marchés émergents (1) avec une présence étendue et équilibrée Environ 105

Plus en détail

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes France Ces dernières décennies, on a constaté une forte augmentation du type d emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes. Les jeunes de 15 ans qui ne possèdent pas ces compétences

Plus en détail

BERNARD CONTROLS Pilote DDMRP

BERNARD CONTROLS Pilote DDMRP BERNARD CONTROLS Pilote DDMRP 23/01/2014 1.Présentation de Bernard Controls 2.Supply chain de Gonesse 3.Projet pilote DDMRP 2 - Laurent VIGOUROUX 23/01/2014 Spécialiste des servomoteurs électriques BERNARD

Plus en détail

Cisco ASA 5500 Series Business Edition

Cisco ASA 5500 Series Business Edition DESCRIPTIF DE LA SOLUTION Cisco ASA 5500 Series Business Edition CISCO ASA 5500 SERIES BUSINESS EDITION UNE SOLUTION DE SÉCURITÉ TOUT-EN-UN La solution Cisco ASA 5500 Series Business Edition est une solution

Plus en détail

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML 06 juin 2013 - Ambassade de Finlande «SEPA - Retours : le XML en perspectives» Olivier BORNECQUE, Président Honoraire AFTE,

Plus en détail

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY COMPANY PROFILE EUROMECC est une société italienne, active depuis plus de 40 ans dans le monde, leader dans le développement et la production de centrales et systèmes destinés a l industrie du béton et

Plus en détail

Rapport mensuel 01-sept.-2014-30-sept.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour tous les domaines et sous domaines

Rapport mensuel 01-sept.-2014-30-sept.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour tous les domaines et sous domaines Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de la reconnaissance

Plus en détail

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION Original: anglais 15 octobre 2008 QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION..... 1 II. PERSONNEL DE L OIM.... 1 II.1 Evolution

Plus en détail

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique r.debruyckere@seco.be 18 novembre 2010 ENV 1993 1 1 ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN 1994 1 2 EC3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV

Plus en détail

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012 Resultats France Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe 28 juin 2012 Sommaire 1. Introduction Background Couverture et méthodologie 2. Enseignements clés L évolution des médias Internet à tout

Plus en détail

Motovariateur électronique

Motovariateur électronique NEW D Motovariateur électronique Gamme Drivon, conçu pour différents types d applications (notamment les pompes, les ventilateurs et convoyeurs), est fabriqué avec des composants de haute fiabilité. Il

Plus en détail

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux IREP - 18 octobre 2012 Abi Foldes, Account Manager, comscore Europe afoldes@comscore.com @comscorefr Sommaire Réseaux Sociaux: Usage, Profil, Engagement Mobile

Plus en détail

Rapport mensuel 01-avr.-2014-30-avr.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-avr.-2014-30-avr.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de

Plus en détail

TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN

TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN TRAITEMENTS DE DONNEES QUALITATIVES PAR DES ALGORITHMES FONDES SUR L ALGORITHME DE KOHONEN Patrick Letrémy Université de Paris 1 SAMOS-MATISSE UMR 8595 72, rue Regnault 75013 Paris, France Tél: 01 45 83

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

La commande électronique - plus facile que jamais

La commande électronique - plus facile que jamais La commande électronique - plus facile que jamais La robustesse et la simplicité d un système de commande intelligent 2 IQAN-TOC2 - votre passeport pour l avenir 1 Facilité de spécification Facilité d

Plus en détail

Rapport mensuel 01-oct.-2015-31-oct.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-oct.-2015-31-oct.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de

Plus en détail

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale IMPLEMENT-WP5 Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale Marie-Laurence Lambert VI Journées d échanges REA RAISIN Vendredi 14 décembre 2012 Rue Juliette Wytsmanstraat

Plus en détail

Vivre en sécurité + Vivre en autonomie

Vivre en sécurité + Vivre en autonomie MEDETEL Vivre en sécurité + Vivre en autonomie EXPOSE 1. Introduction 2. Présentation des deux sociétés 3. Le partenariat 4. Les premières solutions 5. Les évolutions futures 6. Conclusion 2 Présentation

Plus en détail

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration?

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? www.itcilo.org 1 Définition de la sécurité sociale Adoption de mesures publiques afin d assurer la sécurité du revenu de

Plus en détail

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS Plan 3 axes de réflexions : 1/ La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles

Plus en détail

La certification IFS

La certification IFS La certification Stéphanie Monnet Responsable Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) Séminaire Eurofins Mars 2007 Les certifications en agro-alimentaire http://www.food-care.info

Plus en détail

Cisco ASA 5500 Series VPN Edition pour l entreprise

Cisco ASA 5500 Series VPN Edition pour l entreprise DESCRIPTIF DE LA SOLUTION Series VPN Edition pour l entreprise LA SOLUTION CISCO ASA 5500 SERIES VPN EDITION OFFRE UN ACCÈS DISTANT PERSONNALISABLE, SÉCURISÉ ET ÉCONOMIQUE La solution Cisco ASA 5500 Series

Plus en détail

animaux de compagnie

animaux de compagnie ANIMAUX À FOURRURE Allergologie moléculaire Élucidez les cas ambigus d allergie aux animaux de compagnie Utilisez les composants pour comprendre les multiples positivités aux extraits d animaux Utilisez

Plus en détail

CLOISONNEMENTS INDUSTRIELS, SYSTÈMES ANTI-CHUTE ET PLATEAUX GRILLAGÉS POUR LE MARCHÉ DE LA LOGISTIQUE ET DE LA MANUTENTION

CLOISONNEMENTS INDUSTRIELS, SYSTÈMES ANTI-CHUTE ET PLATEAUX GRILLAGÉS POUR LE MARCHÉ DE LA LOGISTIQUE ET DE LA MANUTENTION CLOISONNEMENTS INDUSTRIELS, SYSTÈMES ANTI-CHUTE ET PLATEAUX GRILLAGÉS POUR LE MARCHÉ DE LA LOGISTIQUE ET DE LA MANUTENTION Protecting People, Property & Processes www.troax.com C est une chose d être leader

Plus en détail

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie Matières plastiques: efficacité aux cours du cycle de vie Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16)

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) Organisation de l aviation civile internationale APIRG/16-WP/29 30/10/07 SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) (Kigali, Rwanda, 19 23 novembre 2007) Point

Plus en détail

ROBERT WALTERS MANAGEMENT DE TRANSITION

ROBERT WALTERS MANAGEMENT DE TRANSITION ROBERT WALTERS MANAGEMENT DE TRANSITION une absence dans votre entreprise? La solution Robert Walters Le management de transition Un acteur historique en europe Premier cabinet de recrutement à lancer

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

230 HÔTELS, 230 STYLES, 1 ESPRIT DE SERVICE

230 HÔTELS, 230 STYLES, 1 ESPRIT DE SERVICE DOSSIER DE CANDIDATURE HOSPITALITY AWARDS MEILLEURE INNOVATION HOTELS 230 HÔTELS, 230 STYLES, 1 ESPRIT DE SERVICE SOMMAIRE DESCRIPTION CONCEPTION COUT DE MISE EN OEUVRE ET PERIMETRE CONCERNÉ PERFORMANCE

Plus en détail

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE Argentina Austria Belgium Chile China France Germany Greece Hong Kong Italy Korea Latvia Netherlands Poland Portugal Russia Sweden Switzerland

Plus en détail

Novatek International. Description de l'entreprise

Novatek International. Description de l'entreprise Novatek International Description de l'entreprise Novatek International - Histoire Fondée en 1996, Novatek International offre des solutions innovatrices. Des processus de solutions basées sur les données

Plus en détail

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à Séminaire international sur la gestion du capital des travailleurs et des travailleuses FTQ, Montréal, 28 septembre 2009 Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

COMMANDE BI-MANUELLE. à cycle d auto-contrôle

COMMANDE BI-MANUELLE. à cycle d auto-contrôle COMMANDE BI-MANUELLE à cycle d auto-contrôle La première commande bi-manuelle ergonomique à cycle d auto-contrôle. Un système à redondance diverse pour la protection des mains des opérateurs sur les machines

Plus en détail

Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse. Joseph Deiss

Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse. Joseph Deiss Les forces de l économie Suisse Développement des relations Algérie-Suisse Joseph Deiss Ancien Président de la Confédération Suisse Forum International de la Finance Alger 13 mai 2008 La Suisse: un petit

Plus en détail

Le Système de Management Environnemental

Le Système de Management Environnemental 14001 Conseil Le Système de Management Environnemental ISO 14001 Pourquoi? Quoi? Comment? Intervenant : M.F. Lafon 14001 Conseil Conseil, Formation, Audit, Veille en Management Environnemental 36, rue

Plus en détail