BASE DE DONNEES - MONDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BASE DE DONNEES - MONDE"

Transcription

1 BASE DE DONNEES - MONDE

2 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières

3 Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar 04 Cours de change euro/yuan 05 Cours de change euro/livre sterling 06 Cours de change euro/yen 07 Réserves de change 08 Réserves de stock d or 09 Taux d intérêt de la Banque Centrale Européenne 10 Taux d intérêt de la Bank Of England 11 Taux d intérêt de la Federal Reserves 12 Taux d intérêt de la Reserve Bank of Australia 13 Taux d intérêt de la Swiss National Bank 14 Taux d intérêt de la Bank Of Canada 15 Taux d intérêt de la Reserve Bank of New Zeland 16 Taux d intérêt de la Bank Of Japan 17 Taille du bilan des banques centrales 18

4 Cours de change euro-dollars ( ) Cours de change euro-dollar, ,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 USD/EUR EUR/USD

5 Cours de change euro-yuan, Cours de change euro-yuan ( ) CNY/EUR EUR/CNY

6 Cours de change euro-livre sterling ( ) Cours de change euro-livre sterling, ,8 1,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 GBP/EUR EUR/GBP

7 Cours de change euro yen ( )

8 Réserves de change Proportion des réserves mondiales 1. Chine 2. Japon 3. Russie 4. Arabie saoudite 5. Taiwan 6. Inde 7. Corée du Sud 8. Hong Kong 9. Brésil 10.Singapour

9 Réserves de stock d or

10 Taux d intérêt de la Banque Centrale Européenne ( )

11 Taux d intérêt de la Bank Of England ( )

12 Taux d intérêt de la Federal Reserves ( )

13 Taux d intérêt de la Reserve Bank of Australia ( )

14 Taux d intérêt de la Swiss National Bank ( )

15 Taux d intérêt de la Bank of Canada

16 Taux d intérêt de la Reserve Bank of New Zeland ( )

17 Taux d intérêt de la Bank of Japan ( )

18 Taille des bilans des banques centrales

19 Partie II Epargne/Finances Structure du patrimoine financier des ménages 20 Patrimoine net des ménages en % du RDB 21 Taux d épargne nationale 22 Taux d épargne des ménages 23 Taux d endettement en % du PIB 24 Taux d endettement des ménages en % du RDB 25 Evolution des prix de l immobilier 26 Evolution du cours du CAC Evolution du cours euro stoxx 28 Evolution du cours S&P Evolution de l indice des pays émergents 30 Fonds souverains 31 Fonds de pension par rapport à la taille de l économie 32

20 Structure du patrimoine financier des ménages

21 Patrimoine net des ménages en % du RDB ( ) Patrimoine net des ménages (% RDB) /2010 Patrimoine net des ménages (% RDB) / ,0 700,0 600,0 500,0 400,0 300,0 Japon Etats-Unis 1000,0 900,0 800,0 700,0 600,0 500,0 400,0 300,0 France Allemagne Italie Royaume-Uni 200,0 200,0 100,0 0, ,0 0,

22 Taux d épargne nationale ( ) Taux d'épargne nationale /2010 Taux d'épargne nationale / ,0 40,0 40,0 35,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0, France Allemagne Italie Pologne Espagne Suède Royaume-Uni 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0, Japon États-Unis

23 Taux d épargne des ménages en % de RDB ( )

24 Taux d endettement en % du PIB

25 Taux d endettement des ménages en % du RDB ( )

26 Evolution des prix de l immobilier ( )

27 Evolution du cours du CAC 40

28 Evolution du cours euro stoxx ( )

29 Evolution du cours S&P 500 ( )

30 Evolution de l indice des pays émergents Shanghai/Bombay - Hong-Kong/Sao Paulo

31 Fonds souverains

32 Fonds de pension par rapport à la taille de l économie

33 Partie III - Démographie Evolution de la population totale 34 Taux de croissance de la population totale 36 Part des 66 ans et plus dans la population totale 37 Taux de dépendance du 3e âge 38

34 Evolution de la population totale ( )

35 Evolution de la population totale ( ) Evolution de la population totale /2011 Evolution de la population totale / France Allemagne Italie Pologne Espagne Suède Royaume-Uni Etats-Unis Japon

36 Taux de croissance de la population totale ( ) Taux de croissance de la population /2050 Taux de croissance de la population / ,5 1,5 1 0,5 Etats-Unis Japon 1 0, ,5-0,5 Etats-Unis Japon 1950/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / /50

37 Part des 66 ans et plus dans la population totale ( ) Part des 66 ans et plus dans la population totale en % /2030 Part des 66 ans et plus dans la population totale en % / France Allemagne Royaume-Uni Italie Espagne Suède Etats-Unis Japon

38 Taux de dépendance du 3 e âge ( ) Taux de dépendance du 3e âge /2050 Taux de dépendance du 3e âge / France Allemagne Royaume-Uni Italie Espagne Suède Etats-Unis Japon

39 Partie IV Finances publiques Dépenses publiques consacrées à la retraite en % du PIB 40 Dépense des administrations publiques en % du PIB 41 Ratio des dettes des APU 43 Solde financier en % du PIB 44 Poids des fonds de pension en % du PIB 46 Impôts sur le revenu en % du PIB 47 Dette publique en % du PIB 51 Recettes fiscales en % du PIB 53

40 Dépenses publiques consacrées à la retraite en % du PIB

41 Dépense des administrations publiques en % du PIB ( )

42 Dépense des administrations publiques en % du PIB ( ) 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 Dépense des administrations publiques en % du PIB nominal 1995/2013 France Allemagne Italie Espagne Royaume-Uni 0, Dépense des administrations publiques en % du PIB nominal 1995/ ,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 Japon Etats-Unis Zone euro 0,

43 Ratio des dettes des APU en % du PIB

44 Solde financier en % du PIB ( )

45 Solde financier en % du PIB ( ) Solde financier en % du PIB /2013 6,0 4,0 2,0 0,0-2,0-4,0-6,0-8,0-10,0-12,0 France Allemagne Italie Espagne Royaume-Uni Solde financier en % du PIB /2013 4,0 2,0 0,0-2,0-4,0-6,0-8,0-10,0-12,0-14,0 Japon États-Unis Zone euro

46 Poids des fonds de pension en % du PIB ( ) Fonds de pensions (% du PIB) France Germany Italy Poland Spain Sweden

47 Taux d impôt sur le revenu (%) d'un célibataire sans enfant ayant un salaire égal à 100% du salaire moyen

48 Taux d impôt sur le revenu (%) d'un célibataire sans enfant ayant un salaire égal à 100% du salaire moyen France Allemagne Grèce Italie Espagne Suède Royaume- Uni Japon États-Unis Moyenne OCDE

49 Taux d impôt sur le revenu (%) d'un couple marié avec un salaire égal à 100% du salaire moyen, avec 2 enfants

50 Taux d impôt sur le revenu (%) d'un couple marié avec un salaire égal à 100% du salaire moyen, avec 2 enfants France Allemagne Grèce Italie Espagne Suède Royaume-Uni Japon États-Unis Moyenne OCDE

51 Dette publique en % du PIB / France Allemagne Italie Pologne Espagne Royaume-Uni Dette publique en % du PIB Dette publique en % du PIB ( ) Japon États-Unis

52 Dette publique en % du PIB 3 e T 2011 Dette publique en % du PIB ( )

53 Recettes fiscales en % du PIB /2010 France Allemagne Italie Espagne Royaume-Uni Recettes fiscales en % du PIB / Recettes fiscales en % du PIB ( ) Japon États-Unis

54 Partie V Matières premières Pétrole principaux producteurs mondiaux 55 Pétrole principaux producteurs de l OCDE 56 Pétrole Part de la production des pays de l OCDE 57 Pétrole prix pétrole brut/baril/dollars 58 Pétrole principaux consommateurs mondiaux 59 Pétrole principaux exportateurs 60 Gaz - bilan Or pays producteurs 62 Or cours en euros 63 Sucre pays producteurs 64 Sucre consommation mondiale actuelle 65 Sucre prix réel et nominal 66 Blé importations et exportations 67 Céréales, blé, riz prix réel et nominal 68

55 Pétrole principaux producteurs mondiaux (2011)

56 Pétrole principaux producteurs de l OCDE ( ) Principaux producteurs de pétrole de l'ocde Russie Etats-Unis Chine Canada Mexique Part de la production mondiale (en %)

57 Pétrole Part de la production des pays de l OCDE ( ) Production mondiale de pétrole brut en 2010 EU (27) Royaume-Uni Allemagne France Part de la production mondiale (en %) Pologne Japon 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3

58 Pétrole prix pétrole brut/baril/dollars ( )

59 Pétrole principaux consommateurs mondiaux ( ) Consommation mondiale (en %) États-Unis Chine Japon Inde Russie Allemagne Canada France Italie Royaume-Uni Reste du monde

60 Pétrole principaux exportateurs (2010) Montant Pétrole (milliers baril/jour) Russie Arabie Saoudite Émirats Arabes Unis Iran Koweït Nigeria Venezuela Norvège Canada Iraq Algérie Etats-Unis Pays-Bas Libye

61 Gaz- bilan 2011

62 Or pays producteurs

63 Or cours en euros

64 Sucre pays producteurs ( )

65 Consommation de sucre dans le monde (2010)

66 Sucre prix réel et nominal ( )

67 Blé importations et exportations (2010)

68 Céréales, blé, riz prix réel et nominal

69 SOURCES - MONNAIES Evolution des cours 2=25&MM2=04&YYYY2=2012&btnOK=Chercher Réserves de changes et répartition entre les pays Taux d intérêt des banques centrales Taux d intérêt de la BCE (Banque Centrale Européenne), : Europeenne-taux-refi--Taux-directeur-BCE_a1279.html Taux d intérêt de la FED (Federal Reserve), : Centrale-Etats-Unis-taux-Fed-Funds--Taux-directeur-Fed_a1266.html Taux d intérêt de la BOE (Bank of England), : Taux d intérêt de la RBA (Reserve Bank of Australia), : Taux d intérêt de la SNB (Swiss National Bank), : Taux-directeur-Suisse_a1277.html Taux d intérêt de la BOC (Bank of Canada), /2010 : 2003/2010 : Taux d intérêt de la RBNZ (Reserve Bank of New Zeland), : Zelande-cash-rate--Taux-directeur-Nouvelle-Zelande_a1254.html Taux d intérêt de la BOJ (Bank of Japan), : Taux-directeur-Japon_a1259.html

70 SOURCES EPARGNE / FINANCES Evolution du patrimoine des ménages Structure du patrimoine des ménages en 2010 (en %) : Evolution du patrimoine des ménages (en % du revenu disponible brut des ménages) : Taux d épargne Taux d épargne nationale en % du PIB nominal Taux d épargne nette et brute des ménages Taux d endettement en % du PIB, : Progression des prix de l immobilier :

71 SOURCES EPARGNE / FINANCES Indices boursiers CAC 40 : Euro stoxx: Notes_de_Institut/fonds_souverains_web.pdf S&P 500 compare=;indicator=volume;charttype=area;crosshair=on;ohlcvalues=0;logscale=off;source=undefined; Indices des pays émergents : /Notes_de_Institut/fonds_souverains_web.pdf Fonds souverains : Fonds de pension Fonds de pension par rapport àla taille de l économie des pays (2007) : Fonds de pension par rapport àla taille de l économie des pays ( 2008 ) Fonds de pension par rapport àla taille de l économie des pays (2009) :

72 SOURCES DEMOGRAPHIE Evolution de la population totale Taux de croissance de la population totale 1950/2050 Part des 65 ans et plus (en%) Taux de dépendance économique du 3e âge

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales Le Programme de comparaison internationale de la Banque mondiale du pouvoir d'achat : classement général des pays, 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 9 mai 2014 Le 30

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

I. Le commerce mondial en 2010

I. Le commerce mondial en 2010 I. Le commerce mondial en 2010 Après s être effondré en 2009, le commerce mondial a vigoureusement rebondi en 2010. L augmentation du volume des exportations de marchandises au cours de l année passée

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux

Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux Investir dans un contexte de déséquilibres économiques mondiaux Le 1 er avril 2011 Vincent Lépine Vice-président Répartition globale de l actif et gestion des devises Agenda A Déséquilibres mondiaux croissants

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Schroders Global Investment Trends Report

Schroders Global Investment Trends Report Schroders Global Investment Trends Report 2014 Enquête mondiale sur les tendances et les intentions d épargne des investisseurs individuels Paris, le 4 mars 2014 Mars 2014 Introduction Méthodologie» Schroders

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Thaïlande 23/06/15 maj

Thaïlande 23/06/15 maj 1 Le visa n est pas nécessaire pour les français et les ressortissants de certains pays de l Union Européenne, à condition que la validité du passeport soit de plus de 6 mois à partir de la date d arrivée

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

BASE DE DONNEES - FRANCE

BASE DE DONNEES - FRANCE BASE DE DONNEES - FRANCE SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne/Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la population

Plus en détail

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir?

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Club Notarial de Immobilier 28 mai 2015 Exposé de Denis Ferrand Les faits marquants de la conjoncture économique mondiale 2

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +4 44 63 3 communications@snb.ch Zurich, le 8 juin 205 Les banques suisses 204 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse Résumé

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Conseil d'orientation desretraites

Conseil d'orientation desretraites Les COLLOQUES du Conseil d'orientation desretraites Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l'étranger Dossier du participant 3 décembre 2009 Maison de la Chimie - Paris en France et à

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

L'OCDE en graphiques

L'OCDE en graphiques Extrait de : L'OCDE en chiffres 2007 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/oif-2007-fr L'OCDE en graphiques Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2008), «L'OCDE en graphiques»,

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine

FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine Clément DORNIER Caroline FERTÉ Audrey LEGRAND Marie-Anne MILAN 1 UN ÉVENTAIL DE

Plus en détail

Conjoncture et perspectives économiques mondiales

Conjoncture et perspectives économiques mondiales Conjoncture et perspectives économiques mondiales Association des économistes québécois ASDEQ 4 décembre 2012 Marc Lévesque, Vice-président et économiste-en-chef, Investissements PSP Ralentissement de

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Le Défi des retraites S. PARIS-HORVITZ - 26/04/2006 1 Sommaire Le défi démographique Le défi des

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Mathias BOSSUET mathias.bossuet@thalesgroup.com Thales presentation March 16th, 2010

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

De succès dans l internationalisation des entreprises

De succès dans l internationalisation des entreprises De succès dans l internationalisation des entreprises Présence Internationale 50 Pays Afrique du Sud Algérie Allemagne Angola Arabie Saoudite Argentine Autriche Azerbaïdjan Belgique Brésil Bulgarie Canada

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Avec une fortune moyenne par adulte de 567 100 dollars en 2015, la Suisse est en tête du classement international

Avec une fortune moyenne par adulte de 567 100 dollars en 2015, la Suisse est en tête du classement international CREDIT SUISSE AG Paradeplatz 8 Case postale CH-8070 Zurich Suisse Téléphone +41 844 33 88 44 Fax +41 44 333 88 77 media.relations@credit-suisse.com Communiqué de presse Credit Suisse: la dépréciation des

Plus en détail

Après la crise, la reprise. Quelles opportunités pour les entreprises françaises? UIMM Loire Saint-Etienne, le 21 juin 2010

Après la crise, la reprise. Quelles opportunités pour les entreprises françaises? UIMM Loire Saint-Etienne, le 21 juin 2010 Perspectives économiques et financières françaises et internationales - : Après la crise, la reprise Quelles opportunités pour les entreprises françaises? UIMM Loire Saint-Etienne, le juin Marc Touati,

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Marchés agricoles : la fin du choc?

Marchés agricoles : la fin du choc? Marchés agricoles : la fin du choc? Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com Cyclope European leading research Institute on commodity markets Décembre 2013 La rechute économique

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Perspectives d investissement 2015

Perspectives d investissement 2015 Perspectives d investissement 2015 Henri Ghosn Président Club Finance HEC Laurent Geronimi Directeur de la Gestion taux SwissLife Banque Privée Auditorium de SCOR 12 décembre 2014 Perspectives d investissement

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Allianz Suisse Communication Communiqué de presse «Global Wealth Report» d Allianz: progression du patrimoine la plus élevée depuis 2003 Les actifs financiers bruts ont atteint un nouveau record en 2013,

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience

Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience 3 mars 6 N 6-134 Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience On sait que les pays ont des stratégies de croissance très différentes : développement

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

La situation économique

La situation économique La situation économique Assemblée Générale U.N.M.I Le 2 octobre 2013 J-F BOUILLON Directeur Associé La situation économique en 2013 3 AG UNMI 2 Octobre 2013 La croissance Les chiffres des principaux pays

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

Personnes assujetties

Personnes assujetties Directives du Service des contributions sur l'imposition à la source des prestations de prévoyance versées par des institutions de droit privé à des personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales.

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. FRANCE DETERMINATION DU LIEU DE RESIDENCE Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, Inde,

Plus en détail

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada (pour les portefeuilles en vente au Canada) Compte rendu sur la méthodologie Morningstar 21 septembre 2006 Table des matières Processus de catégorisation

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences.

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. Pour mener un char quelque part, on a trois décisions à prendre: 1. La destination.. 2. La route qu on va suivre.. 3. La vitesse à laquelle on

Plus en détail