Enquête communication interne - restitution

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête communication interne - restitution"

Transcription

1 Enquête communication interne - restitution Septembre 2014 Julie Gaillot et Ellen Walker Chargées de communication interne Groupe 1

2 1 Méthodologie et périmètre de l étude 2

3 Trois phases Phase qualitative Réalisation de 13 entretiens entre le 5 et le 28 mars 2014 Phase quantitative Administration d un questionnaire online entre le 6 et le 20 juin 2014 Phase qualitative Réalisation de 2 groupes Focus et de 2 entretiens entre le 3 et le 10 juillet interviews France - 6 interviews International France 543 répondants sur échantillon de 1915 personnes 28,3 % International 209 répondants sur échantillon de 610 personnes 34,26 % - 2 groupes Focus 22 managers en France - 2 interviews International Ecouter les perceptions et les attentes en matière de communication Comprendre les problématiques et les enjeux Recenser les outils existants 30 % de tx de participation Dresser une cartographie de l audience des supports Mesurer l impact des différents supports Recenser les perceptions de la communication sur le fond et la forme Comprendre les perceptions et les usages Nourrir la réflexion pour l optimisation du dispositif et des supports Approfondir les attentes en matière d information sur le Groupe Keolis Construire et cibler le questionnaire Identifier et hiérarchiser les attentes des cibles 3

4 Cartographie des supports de communication audités Rapport annuel Info «froides» Keolink Keo Support process Intranet Liens, relations NL Int l Keo News 4 Info «chaudes»

5 2 Synthèse des résultats 5

6 Un bon niveau d information général 84,22 % des répondants (France et international) se sentent plutôt bien informés Pour la France, au global, vous sentezvous bien informé sur le Groupe Keolis Pour l international : Au global, vous sentezvous bien informé sur le Groupe Keolis 11,6 1 12,2 0 13,79 24,13 75,3 62,06 Oui, tout à fait Oui, plutôt Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Non, plutôt pas Non, pas du tout Base de 526 répondants Base de 203 répondants 6

7 En France, Les outils dominent la relation : un équilibre entre le online et le print Les sources d informations pour exercer mon métier Internet Les réseaux sociaux La presse L'essentiel Le rapport annuel Keolink, le magazine interne internat. Keo, le magazine France Le site Internet L'Intranet version anglaise L'Intranet version française La Newsletter internationale Keo'news, la newsletter francaise La newsletter, journal de ma filiale L'Intranet de ma filiale Ma hiérarchie Mes collègues % Je ne connais pas cette source ou je n'y ai pas accès J'utilise cette source pour m'informer Je connais mais je n'utilise pas 7

8 A l International : La relation domine les outils : un attrait pour le online vs le print Les sources d informations pour exercer mon métier Internet Les réseaux sociaux La presse l'intranet version française l'intranet version anglaise Le site Internet du Groupe L'essentiel Le rapport annuel Keo News, la newsletter française Keolink, le magazine interne internat. La Newsletter internationale Les séminaires de ma région.plateforme La revue de presse de ma filiale La newsletter, journal de ma filiale L'Intranet de ma filiale Ma hiérarchie Mes collègues % Je ne connais pas cette source ou je n'y ai pas accès J'utilise cette source pour m'informer Je connais mais je n'utilise pas 8

9 Perception de l information reçue par thèmes THEMES Projet d entreprise Keolife Valeurs Organisation Groupe Réseaux, filière métiers Opportunités d emploi Sujets RH Actualités locales Actualités Groupe Actualités internationales Infos business Infos concurrence Sécurité Partage des bonnes pratiques Groupe Innovations, prospectives Bon niveau d information Niveau d information insuffisant Niveau d information très insuffisant 9

10 Un besoin d être «nourri» par le Groupe Besoin de plus d infos 1 Lisibilité organisation 2 Innovations externes 3 Concurrence 4 Bonnes pratiques Groupe 1 Développement Commercial 2 Bonnes pratiques Groupe 3 Lisibilité organisation 4 Innovations externes Assez d infos 1 KeoLife 2 Keolis à l international 3 Actus France 4 Sécurité 1 Keolis en France 2 Sécurité 3 et 4 KeoLife et Actualité de mon réseau 10

11 En France, un trio gagnant : Keo news, l intranet France et le magazine Keo Consultez-vous les supports suivants? 100% 80% 60% 40% 20% 0% 10,8 22,4 23,9 20,1 49,2 40,2 17,4 16,1 31,9 33,8 23,3 10,8 2,3 7,7 14,3 28, ,9 41,9 17,3 25,3 64,6 9,3 0,6 4, ,3 44,6 29, ,4 2,2 26,1 68,3 régulièrement occasionnellement jamais je ne reçois pas ce support 11

12 Focus sur Keo news la newsletter France Comment recevez-vous Keo news? sur ma boîte mail ma hiérarchie, mes collègues me la transfère elle est affichée sur mon lieu de travail par l'intranet de ma filiale 93,1 % 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Comment décrivez-vous Keo news 9,2 6,8 6,7 10,7 22,3 31,7 90,8 93,2 93,3 89,3 77,7 68,3 Je consulte Keo news oui non 26,1 % régulièrement occasionnellement jamais je ne reçois pas ce support 68,3 % 12

13 A l International, deux supports plébiscités : la newsletter internationale et le magazine Keolink Consultez-vous les supports suivants? 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 18,66 10,04 44,01 26,79 48,8 21,05 17, ,13 32,05 38,75 5,26 26,31 39,71 29,18 12,91 24,88 30,62 44,49 18,18 55,02 39,23 34,44 32,05 30,14 11,48 21,05 7,65 7,17 10,04 8,61 6,69 régulièrement occasionnellement jamais je ne reçois pas ce support 13

14 Focus sur la newsletter internationale Comment recevez-vous la newsletter internationale? 8% 23% sur ma boîte mail 8% 61% ma hiérarchie, mes collègues me la transfère elle est affichée sur mon lieu de travail par l'intranet de ma filiale + court avec un lien pour article Format compatible smartphone Par mail sans pièce jointe Par mail avec pièce jointe Le format idéal serait mensuel bimensuel Comment décrivez-vous la newsletter internationale oui non

15 L Intranet Groupe (version française), un outil indispensable mais urgent de mieux faire Je consulte l intranet 4, ,6 % 40,3 régulièrement occasionnellement 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Comment décrivez-vous l intranet? 5,8 17,3 41,5 54,7 57,9 69,3 76,3 94,2 82,7 58,5 45,3 42,1 30,7 23,7 37,9 62,1 jamais je ne reçois pas ce support oui non 15

16 L Intranet Groupe (à l International), un outil indispensable mais urgent de mieux faire Je consulte l intranet Keolinks 26,31 30,62 % 8,61 30,14 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 77,55 Comment décrivez-vous l intranet 22,44 21,42 22,44 36, ,89 41,83 46,93 71,42 87,75 45,91 55,1 56,12 51,02 43,87 régulièrement occasionnellement jamais je ne reçois pas ce support A noter : 98 sur 209 répondants ont déjà consulté Keolinks oui non 16

17 Les besoins d information prioritaires sur l Intranet Groupe Les contenus attendus 1. Bonnes pratiques 2. Actualités France 3. Organisation Groupe 4. Trombinoscope 5. Opportunités d emploi 1. Actualités pays, filiales, réseaux 2. Présentation, pays, filiales, réseaux 3. Présentation du Groupe 4. Bonnes pratiques 5. Chiffres clés Groupe 17

18 3 Pistes d amélioration 18

19 Communication descendante vers une communication plus transversale Communication aujourd hui, Une communication essentiellement descendante Communication demain, Une communication descendante, ascendante, transversale Directions opérationnelles Directions Opérationnelles Directions opérationnelles COM ext. COM int. COM int. COM ext. Collaborateurs Donner de la visibilité et de la lisibilité en interne sur la vie de l entreprise et les actions des Directions FAIRE SAVOIR Diffuser en externe une identité Entreprise pour le grand public, institutionnels, candidats, fournisseurs FAIRE SAVOIR Promouvoir et valoriser l identité Keolis auprès des différentes cibles de l entreprise. Donner du sens, mutualiser les pratiques, développer le sentiment d appartenance. Développer la culture des idées, de l innovation, du partage FAIRE PARTAGER 19 de la communication à la création de valeur

20 1 ère piste d amélioration : développer la transversalité Mieux segmenter les cibles en adéquation avec le développement du Groupe A qui doit-on s adresser? Quel message? Quel contenu? Pour quel objectif? Renforcer le sentiment d appartenance Plus de connexion avec le Groupe Meilleur accès à l information Outils collaboratifs (partage des bonnes pratiques) Valoriser les collaborateurs Responsabiliser le management qui joue un rôle fondamental dans la diffusion de la culture Groupe 20

21 2 ème piste d amélioration : centraliser et coordonner les actions de communication au sein du Groupe Harmoniser les pratiques Identifier les outils «charter» les supports (vidéos, journaux, intranet ), Proposer un dispositif avec thèmes communs pour les séminaires Définir les rôles et responsabilités des acteurs Identifier les relais sur le terrain Fixer les règles du jeu Soutenir les opérationnels, les réseaux et filiales Des outils à partager (médiathèque, goodies, campagnes, des kits de com) Du savoir faire Vers plus d impact et de performance 21

22 3 ème piste d amélioration : promouvoir le partage et créer du lien avec une communication plus numérique Comment la communication interne pourrait-elle mieux répondre aux attentes? Des outils à simplifier, moderniser et connecter Devenir plus numérique, moins papier Favoriser le partage des bonnes pratiques et retours Créer plus de liens entre les collaborateurs Des textes plus synthétiques Réduire le nombre de supports France International Donner plus la parole aux collaborateurs A noter : valeur absolue 22

23 Merci pour votre participation! 23

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA Les objectifs du site Site de ressources sur les problématiques de réduction des produits phytosanitaires en ZNA

Plus en détail

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com L étude exclusive Echantillon représentatif de1300salariés de GRANDES ENTREPRISES (+

Plus en détail

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition)

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) L appropriation de la stratégie et sa démultiplication par les managers Juillet 2011 Contact Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail. signé le 27 novembre 2014

Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail. signé le 27 novembre 2014 Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail signé le 27 novembre 2014 Jacques Mouton, GT du Secteur Electrique le 24 février 2015 à Bruxelles Présentation I II III

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace 99 rue de l Abbé Groult 75015 Paris 01 53 68 28 28 420 rue St Honoré - 75008 Paris - 01 47 03 68 00 Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace Comportements d utilisation, satisfaction

Plus en détail

Observatoire de la communication responsable

Observatoire de la communication responsable Observatoire de la communication responsable En partenariat avec : Avec le soutien de 8 septembre 2010 Méthodologie Etude online du 23 août au 3 septembre sur la base de fichiers fournis par les partenaires

Plus en détail

Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole

Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole IUT DE CAEN - DÉPARTEMENT INFOCOM Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole Sophie Herrouet Cécile Martin Fanny Gigou Chloé Chaussier - TD 2 16/05/2011 I. PRESENTATION DE L ENTREPRISE

Plus en détail

École d études sociales et pédagogiques

École d études sociales et pédagogiques École d études sociales et pédagogiques Plan d Action Management PAM Rapport final Mont-sur-Lausanne, le 3 avril 2008 L esprit, la réflexion et l action: les couleurs de vos succès! 1 EESP_10 Rapport -

Plus en détail

Les fondements d une GPEC

Les fondements d une GPEC Les fondements d une GPEC 4 décembre 2013 Page 1 Les fondements d une GPEC La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvé dans le fichier. La partie de l'image avec l'id de relation

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Baromètre Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les réseaux sociaux première édition - mai 2012

Baromètre Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les réseaux sociaux première édition - mai 2012 Baromètre Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les réseaux sociaux première édition - mai 2012 Méthodologie et critères étudiés Résultats détaillés Principaux enseignements Méthodologie

Plus en détail

Pratiques des entreprises en matière de communication managériale

Pratiques des entreprises en matière de communication managériale Pratiques des entreprises en matière de communication managériale Etude Afci - Andrh Inergie Mardi 14 décembre 2010 Contact Inergie - pôle opinion : Luc Vidal Directeur associé lvidal@inergie.com 01 41

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Extrait du Baromètre Arces Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les médias sociaux 2ème édition - Juin 2013

Extrait du Baromètre Arces Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les médias sociaux 2ème édition - Juin 2013 Extrait du Baromètre Arces Stratégies des établissements de l enseignement supérieur sur les médias sociaux 2ème édition - Juin 2013 méthodologie Cible Directeurs et Responsables de la Communication, du

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Conférence du 20 nov 2010 Agenda Les enjeux du contenu Définir sa stratégie de contenu marketing Les nouveaux canaux de diffusion Retours d expérience

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC

GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC GUIDE PRATIQUE DES RELATIONS AVEC 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 LES MEDIAS I PARIS RETAIL WEEK Paris Retail Week se tiendra du 21 au 23 septembre 2015, à Paris expo Porte

Plus en détail

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH Etude de plan marketing RH Contexte La société xxx souhaite mettre en place un plan de marketing RH avec pour objectifs : - une meilleure communication interne pour expliquer et aider les salariés à vivre

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION 1 Action 1 Concentrer les budgets sur des campagnes de communication prioritaires Cabinet du Premier ministre

Plus en détail

Partner 2 Association Internationle Forêts Méditerranéennes Les activités et les livrables Activities and deliverables. Représentant: Rémi Veyrand

Partner 2 Association Internationle Forêts Méditerranéennes Les activités et les livrables Activities and deliverables. Représentant: Rémi Veyrand Partner 2 Association Internationle Forêts Méditerranéennes Les activités et les livrables Activities and deliverables Représentant: Rémi Veyrand Le Partenaire The Partner Présentation du partenaire Partner

Plus en détail

PRÉSENTATION. Le magazine lifestyle p r é f é r é d e s F r a n c o p h o n e s a u x U S A MEDIA KIT

PRÉSENTATION. Le magazine lifestyle p r é f é r é d e s F r a n c o p h o n e s a u x U S A MEDIA KIT PRÉSENTATION Le magazine lifestyle p r é f é r é d e s F r a n c o p h o n e s a u x U S A 2 MYFRENCHCITY C EST QUOI? MyFrenchCity c'est un site d'information alimenté par des journalistes témoins de la

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

La Performance Digitale en Business to Business

La Performance Digitale en Business to Business La Performance Digitale en Business to Business En quoi la performance digitale B2B et son optimisation, est-elle différente d une stratégie digitale B2C? Florent Bourc his - Marketing Stratégique - 2015

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise Equinox vous aide à mobiliser les énergies qui feront de l évènement un jalon clé dans la vie de votre entreprise. Nous assurons une maîtrise

Plus en détail

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX!

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! RÉSULTATS 2015 GREENWASHING CONTRAINTES PERFORMANCE SENS MODALITÉS DE RÉALISATION DU BAROMÈTRE Des Enjeux et des Hommes

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

Offre de services Revolution-rh.com

Offre de services Revolution-rh.com Offre de services Revolution-rh.com POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS? Révolution RH s adresse aux professionnels des ressources humaines : dirigeant, responsable ou directeur RH en TPE, PME ou ETI, conscients

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS

DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS Direction Générale des Services DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS 1 Qu est-ce que le projet d administration? Une feuille de route commune pour construire l administration départementale de demain L accompagnement

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business GUIDE D UTILISATION Comment maîtriser Scoop.it Business Table des matières I. SCOOP.IT, PLATEFORME DE PUBLICATION PAR CURATION... 3 1. Sélectionner du contenu... 3 2. Editer le contenu... 6 3. Partager

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels La transformation digitale en entreprise Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels Septembre 2015 2 Fiche technique Dates de terrain Du 29 juin au 17 août 2015 Echantillon 82 cadres opérationnels

Plus en détail

Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile

Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile Nos solutions de recrutement pour le secteur automobile Nora MESSAOUDI Responsable commerciale communication et emploi Tél : 01 41 19 49 27 nora.messaoudi@autoactu.com [Tapez un texte] Page 1 A l origine

Plus en détail

Comité Régional Marques de Pays

Comité Régional Marques de Pays Comité Régional Marques de Pays Jeudi 8 mars 2012 Bordeaux ORDRE DU JOUR Communication Diagnostic numérique Bilan questionnaires adressés aux animateurs Audits Questions relatives aux renouvellements SLAM

Plus en détail

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1 Diagnostics RePèreS WellScan Présentation générale Finalités Livrables Baromètre du stress en ligne A l échelle individuelle, il est destiné à : mieux comprendre son état de stress prendre conscience de

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4 Préconisation Axes de développement & Actions 1 Conseil, recherche, conception, rédaction, synthèse, réalisation et suivi de l étude : Véronique Charpenet-Bouchard

Plus en détail

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Le web regorge de conversations, de publications disparates souvent sous-exploitées : une source de valeur ajoutée, des leviers de décisions stratégiques. LE SOCIAL

Plus en détail

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation Promotion de la bientraitance «Remobiliser les équipes» Regards croisés sur la Bientraitance Charte Bientraitance Outil d aide à la décision - formation Marie José D Alché-Gautier Réseau Bas Normand Santé

Plus en détail

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain?

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? La 11ème conférence annuelle de l'aca a été un succès grâce à l'implication de tous les intervenants: merci à tous! Cette année,

Plus en détail

EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE DS RESEARCH

EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE DS RESEARCH EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE Étude réalisée par STETHOS OBJECTIFS DE L'ETUDE, société de conseil en ressources humaines, spécialisée dans l industrie de la santé,

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Source : Entretien du XX/12/13 avec Mme D. de l entreprise EDF réalisé par Ludivine Moi : Bonjour Madame, j'aurais quelques questions à vous poser dans

Plus en détail

Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO)

Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO) COMMUNAUTE DE COMMUNES DU NORD DE LA MARTINIQUE Département Informatique Le réseau informatique des bibliothèques du Nord (RIBINO) Référence : DI/PROJ/2010/2 Rédigé par : Corinne GRANVILLE Date : 17 Mars

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE. Page 1

Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE. Page 1 Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE Alexandra CENTRE BENOISTEL HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES I Projet achat Direction des achats Page 1 PLAN

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE. www.imogroup.com FINANCEMENT GESTION PROMOTION VENTE LOCATION ACHAT

LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE. www.imogroup.com FINANCEMENT GESTION PROMOTION VENTE LOCATION ACHAT RÉSEAU NATIONAL D'AGENCES IMMOBILIÈRES INDÉPENDANTES ACHAT VENTE GESTION LOCATION PROMOTION FINANCEMENT LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE N É O, L ' A G E N T I M M O B I L I E R D E F A M I L

Plus en détail

JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE

JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE JOURNEE DE LANCEMENT DU DISPOSITIF DE FORMATION AUTISME PAYS DE LOIRE ACCOMPAGNER ET ACCÉLÉRER LA MISE EN ŒUVRE DES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES LE 23 JUIN 2015 PRESENTATION: FLORENCE

Plus en détail

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE DE L OBSERVATOIRE DU SAN DE SENART VILLE AU CARRE 29 juin 2010 Présentation d une démarche d observation LA VEILLE SOCIALE ET L OBSERVATOIRE 2 Une contribution demandée aux

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Présentation NEOTOA 16 000 logements répartis entre ville et campagne sur 231 communes, principalement en Ille et Vilaine 200 collaborateurs Une

Plus en détail

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante?

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? - Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? Note méthodologique Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif de 492 salariés d entreprises

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

au sein des Mutuelles Quid de la Communication interne au sein des Mutuelles 6 juin 2012

au sein des Mutuelles Quid de la Communication interne au sein des Mutuelles 6 juin 2012 Quid de la communication interne au sein des Mutuelles Philippe CAQUET Diplômé d études supérieures en Ressources Humaines, Ancien Directeur des Ressources Humaines, de grandes et petites entreprises innovantes

Plus en détail

Gestion de carrière. Pôle Diversité. Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006

Gestion de carrière. Pôle Diversité. Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006 Pôle Diversité Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Gestion de carrière Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006 Sommaire Introduction Thème : Gestion de carrière et diversité

Plus en détail

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Dominique Perrier Jean-Pierre Hottin Cyril Perrault *connectedthinking Introduction Les grandes étapes d une

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre communication. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre communication. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre communication 1 2 Plan de communication globale 1. La stratégie de communication de l entreprise La mise en place d une communication globale, permet de rendre homogène et cohérente,

Plus en détail

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire 2015 Animation Numérique de Territoire par l office de tourisme du Saint-Gaudinois

Plus en détail

TOP/COMG ROUP. Presse TOP/COME XPRESSION Congrès TOP/COMG RANDS PRIX Conseil TOP/COMG IBORY

TOP/COMG ROUP. Presse TOP/COME XPRESSION Congrès TOP/COMG RANDS PRIX Conseil TOP/COMG IBORY TOP/COMG ROUP Presse Congrès Conseil Un groupe au cœur des enjeux marketing et communication pour vous aider à conduire votre stratégie Un magazine bi-mensuel créé en 1984 qui traite des problématiques

Plus en détail

LA PRESCRIPTION NETWORKING EFFICACE. Prescripteurs Pourquoi? Comment les travailler?

LA PRESCRIPTION NETWORKING EFFICACE. Prescripteurs Pourquoi? Comment les travailler? LA PRESCRIPTION NETWORKING EFFICACE Prescripteurs Pourquoi? Comment les travailler? Prescripteurs Pourquoi? Une réalité historique Des disparités historiques Une absence de process Clients Professionnels

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Observatoire de la communication responsable

Observatoire de la communication responsable Observatoire de la communication responsable En partenariat avec : Avec le soutien de 7 septembre 2010 Méthodologie Eude online du 23 aout au 3 septembre sur la base de fichiers fournis par les partenaires

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE QUESTIONNAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME ECO-ECOLE AVRIL / MAI 2013 PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE 1/ IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE 1.1 -Votre établissement scolaire est : Une école élémentaire

Plus en détail

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001 Méthodologie d Accompagnement de Projet de Certification ISO 9001 Janvier 2011 Postulats ISO 9001, c est : Maîtriser ce que l on fait Savoir s améliorer On part du principe que : Le niveau de maîtrise

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

Communiqué de lancement

Communiqué de lancement Communiqué de lancement Sage CRM Génération i7 Version 8.00 1 SAGE CRM V. 8.00 Compatibilité technique Page 2 Page 3 Page 4 L intégration Sage 100 CRM (Standard / Avancée / Express) 8.0 est compatible

Plus en détail

Appel d'offres. Expérimentation - Génération Y. Cadre. Objectif

Appel d'offres. Expérimentation - Génération Y. Cadre. Objectif Appel d'offres Expérimentation - Génération Y Cadre Les Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication (TIC), la technologie en général ainsi que les comportements de nos clients, fournisseurs,

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL

L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL L APPRENTISSAGE À DISTANCE CHEZ TOTAL LA FORMATION EN CHIFFRES DONNÉES GLOBALES (1/2) SOURCE: PSM 2013 * 148 SOCIÉTÉS 59 PAYS 98,799 EMPLOYÉS Estimation du nombre de jours dans l ensemble du Groupe : Sécurité

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail