Projet de communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de communication"

Transcription

1

2 PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / TOME 6 - Projet de communication 1

3 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication interne : Règles de la communication écrite Harmoniser les règles de la communication écrite interne FICHE N COM INT 02 A... 8 Communication interne : La dématérialisation Généralisation et conséquences de la dématérialisation FICHE N COM INT 03 A... 9 Communication interne : La messagerie Favoriser les envois d informations par messagerie FICHE N COM INT 04 A...10 Communication Interne : Le Cadre relais de la communication interne Le Cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication FICHE N COM INT 05 A...11 Communication interne : Intranet Mise à jour et maintenance du site Intranet FICHE N COM INT 06 A...12 Communication Interne : La Newsletter Création d une lettre d information à destination des agents Communication Externe...13 FICHE N COM EXT 01 B...14 Communication externe : Site internet Création d un site Internet FICHE N COM EXT 02 B...15 Communication externe : Site régional Site régional 2

4 FICHE N COM EXT 03 B Communication externe : Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers FICHE N COM EXT 03 B Communication externe : Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers Semaine de la santé mentale FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de communication avec les usagers Colloques et conférences à destination du grand public FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers Outils multimédia au Centre Médico Psychologique 3

5 PROJET DE COMMUNICATION - INTRODUCTION - Le service communication du centre hospitalier Ravenel développe des actions de communication en cohérence avec la stratégie générale de l établissement. Il réalise et développe différents supports de communication tout au long de l année et s inscrit dans le projet d établissement. Le projet de communication, réalisé en collaboration avec les membres de l UNAFAM, propose et met en œuvre la politique de communication de l établissement à destination du personnel, du grand public et des partenaires extérieurs. Il vise à améliorer la communication au travers des objectifs suivants : Définir une meilleure circulation de l information, Améliorer la communication en simplifiant les circuits de l information. Développer des supports de communication pour accroitre l image de l établissement. et s articule autour de 2 volets : la communication Interne et la communication externe et se décline en 13 fiches : La communication interne qui tend à améliorer, à développer et à démocratiser l accessibilité à l information par la mise en place d outils informatiques à destination du personnel. L objectif étant de faciliter le respect des délais et de favoriser les échanges d informations. La communication externe qui vise à promouvoir l établissement et à favoriser une meilleure approche de la santé mentale par le biais de nouveaux de communication via Internet par exemple. Elle renforce les relations avec le grand public et répond également aux attentes des professionnels et des partenaires. 4

6 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS PROJET DE COMMUNICATION Responsable du projet : Mme SCUBLA Nathalie FICHE AXE DE TRAVAIL INTITULE DU PROJET COMMUNICATION INTERNE N COM INT 01 A N COM INT 02 A N COM INT 03 A N COM INT 04 A N COM INT 05 A N COM INT 06 A N COM EXT 01 B Communication interne : règles de la communication écrite Communication interne : la dématérialisation Communication interne : la messagerie Communication interne : le cadre relais de la communication interne Communication interne : intranet Communication interne : la newsletter COMMUNICATION EXTERNE Communication externe : site internet Harmoniser les règles de la communication écrite interne Généralisation et conséquences Favoriser les envois d'informations par messagerie Le cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication Mise à jour et maintenance du site intranet Création d'une lettre d'information à destination des agents Création d'un site internet N COM EXT 02 B Communication externe : site régional N COM EXT 03 B1 Communication externe N COM EXT 03 B2 Communication externe N COM EXT 04 B1 N COM EXT 04 B2 N COM EXT 04 B3 Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Site régional Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers Semaine de la santé mentale Colloques et conférences à destination du grand public Outils multimédia au Centre Médico Psychologique 5

7 Communication Interne 6

8 FICHE N COM INT 01 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : Règles de la communication écrite INTITULE DU PROJET : Harmoniser les règles de la communication écrite interne REFERENCE : MOTIVATION - Manque d'information sur les bonnes pratiques applicables en matière de communication écrite interne (affichage et communication des supports d'information) - Manque d évaluation récente des procédures sur les écrits professionnels et sur la gestion du courrier - Absence de dispositif d évaluation du respect de la charte graphique - Créer une charte graphique, signalétique intégrant les différentes procédures existantes - Réaliser le bilan et le suivi des actions d'amélioration des précédents audits - Informer les nouveaux agents des procédures en vigueur - Evaluer les procédures existantes - Diffusion de la charte graphique sur intranet - Connaissance par le groupe de travail de l'avancement des actions d'amélioration des audits réalisés - Bonnes pratiques de communication diffusées dans l'établissement et connues des personnels - Règles connues par le biais d'intranet et autres outils Temps des groupes de travail ECHEANCES 2 ème semestre Audit de la communication écrite interne - Evaluation du respect de la charte graphique 7

9 FICHE N COM INT 02 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : La dématérialisation INTITULE DU PROJET : Généralisation et conséquences de la dématérialisation. REFERENCE : MOTIVATION Le centre hospitalier dispose d outils informatiques qui permettent d envisager la dématérialisation de certains documents. Cette solution a l avantage de limiter la diffusion de papier, mais il conviendra de respecter le degré d importance de l information. Définir les informations qui peuvent être dématérialisées avec la mise en place progressive des documents au format papier vers des documents au format électronique. Diffuser l information auprès des agents concernés par le biais d intranet ou de la messagerie. Recenser les informations à dématérialiser tout en évitant la perte de l information. Rédiger une procédure d application qui définit de nouvelles règles organisationnelles en terme de diffusion, d affichage et d archivage. Limiter les coûts (consommables : papier, encre ) Préserver l environnement. Accélérer les échanges et le traitement de l information Création d un comité de suivi animé par un coordinateur. ECHEANCES Cette solution ne peut être envisagée qu après la généralisation de l accès à l information (intranet ). Nombre de visites sur les articles publiés sur le site Intranet. Etude comparative sur l achat des consommables de l année N et N-1 à partir de la carte achat. 8

10 FICHE N COM INT 03 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : La messagerie INTITULE DU PROJET : Favoriser les envois d informations par messagerie REFERENCE : MOTIVATION On constate que malgré le développement de la messagerie électronique, les envois par courrier papier restent encore nombreux. La réflexion autour de la dématérialisation nous oblige à réfléchir à la diffusion et à l utilisation des échanges de documents par le biais de la messagerie électronique. Le cadre de proximité est souvent sollicité comme intermédiaire pour transmettre toutes les informations, y compris celles qui ne le concernent pas directement, faute de messagerie individualisée et personnelle dédiée aux agents eux-mêmes voire par catégorie professionnelle. Faciliter et privilégier les envois d informations par le biais de la messagerie. Adresser les messages directement sans passer par un intermédiaire et pour se faire étendre le nombre de contacts par catégorie professionnelle et (ou) par pôle. Envoi uniquement en interne. Eviter la redondance et ne transmettre que les informations non publiées sur le site Intranet. ECHEANCES Rendre le document visible par tous et non modifiable (exemple : document en format PDF). Définir des règles organisationnelles en terme d archivage sur la durée de conservation dans le cadre d une messagerie professionnelle non nominative. Facilite le respect des délais et améliore les échanges d informations. Accès direct à l information sans intermédiaire et disponibilité rapide des informations. Gain économique et écologique grâce à la dématérialisation. Formation de base pour les agents non initiés. Etendre la messagerie Cette solution ne peut être appliquée qu après l étendue de la messagerie. Statistique sur le nombre de documents imprimés par le service reprographie. Enquête de satisfaction sur le procédé un an après sa mise en place. 9

11 FICHE N COM INT 04 A AXE DE TRAVAIL : Communication Interne : Le Cadre relais de la communication interne INTITULE DU PROJET : le Cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication REFERENCE : MOTIVATION ECHEANCES Les Cadres du CH Ravenel sont le relais de la communication interne. Leur motivation est de garantir une communication interne de qualité : - accessible, compréhensible, adaptée au public ciblé - en phase avec l actualité - en temps réel si possible avec un enjeu d efficacité des équipes - via des circuits identifiés et fiables - en fonction des supports de communication (du Tableau de bord à la note d information) - les journées d encadrement - les formations au management - par pôle, pour une déclinaison intra pôle (conseil de pôle) travailler à renforcer les capacités des Cadres à communiquer en interne (adhésion à la politique institutionnelle, actualisation des connaissances, veille documentaire, appropriation des nouveaux outils = NTC ) Demander aux CSS de pôle l organisation des temps dédiés à la communication dans chaque pôle Une communication interne de qualité : connue, partagée, comprise par l ensemble des personnels Pas de formation envisagée : une meilleure connaissance de l autre étant un effet induit de la formation Management TCC Pour la veille documentaire, accès Internet indispensable pour tous les Cadres Souhaité : mise en place de bornes actives et/ou PC supplémentaires pour permettre une consultation libre des éléments cités dans la communication interne (avec la CPS) 2012 : établir un calendrier de travail pour le présent groupe Voir avec N. Scubla pour répertorier les circuits et les supports de communication, élaborer un organigramme Journée d encadrement 2012: en faire un thème de journée 2013 : à partir des pratiques des pôles, repérer les + efficientes Journée d encadrement 2013 : en faire un thème de journée 2014 : mise en place d une communication interne performante et de qualité. Connections Intranet et YES Questionnaire de satisfaction des équipes Audit Cadres TCC 10

12 FICHE N COM INT 05 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : Intranet INTITULE DU PROJET : Mise à jour et maintenance du site Intranet REFERENCE : MOTIVATION Diffuser les informations utiles et nécessaires à tous les agents le plus rapidement possible avec une volonté de transparence. Organiser une mise à jour régulière du site Intranet et ainsi faciliter la transmission des informations en temps réel. Il est nécessaire d étendre l accessibilité à tous les agents. Constituer un groupe de rédacteurs "correspondants Intranet". Créer un comité de suivi composé de responsables issus des différents services. Nommer une personne chargée du suivi et de la mise à jour du site Intranet. Elle assurera également la coordination entre les membres du comité de suivi Intranet et les rédacteurs "correspondants Intranet". Réduire les délais par la publication de l information dès sa diffusion. Promouvoir l établissement et favoriser une meilleure connaissance des différents services. Répondre aux attentes du personnel. Assurer des formations informatiques aux rédacteurs "correspondants Intranet". Prévoir des postes informatiques, platines ou bornes spécifiques à la consultation du site Intranet pour l ensemble du personnel. Mettre en place un dispositif d accompagnement aux utilisateurs. Prévoir un matériel adapté et évolutif. ECHEANCES A partir de Statistiques mensuelles sur les publications et le nombre de visites. - Enquête de satisfaction après 6 mois de généralisation. 11

13 FICHE N COM INT 06 A AXE DE TRAVAIL : Communication Interne : La Newsletter INTITULE DU PROJET : Création d une lettre d information à destination des agents REFERENCE : MOTIVATION La diffusion d une newsletter vise à mettre en exergue des informations synthétiques et évènementielles sur l actualité de l hôpital. La Newsletter doit transmettre une information flash à destination du personnel de l établissement sous la forme d une page recto verso. Elle a vocation à annoncer tous types de sujets «évènementiels». La diffusion s effectue par le biais de la messagerie et du site Intranet. A terme, la Newsletter pourrait être publiée sur le site Internet de l hôpital. Repérer tous les canaux d informations qui n arrivent pas jusqu aux agents. Constituer un comité de rédaction issu des différents pôles (cliniques, administratif-achats-techniques-logistique et structures médico-sociales) en intégrant les participants à l élaboration de cette fiche. Le comité sera coordonné par le responsable du service communication. La Newsletter doit être un relais indispensable de l information. C est une communication partagée et performante diffusée en temps réel. Elle doit également permettre d améliorer la communication interne. 4 à 6 éditions annuelles sont envisagées en fonction des événements et de l actualité qui témoigne de la dynamique et de la force de l établissement. Le comité de rédaction devra intégrer du temps supplémentaire à sa charge de travail pour la rédaction de ce document. ECHEANCES A partir d avril Enquête de satisfaction début 2013 en collaboration avec le service organisation. Statistiques réalisées par le service communication : Nombre de visites sur le site Intranet. Dès la mise en ligne sur le site Internet, nombre de connexions mensuelles sur la Newsletter. 12

14 Communication Externe 13

15 FICHE N COM EXT 01 B AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Site internet INTITULE DU PROJET : Création d un site Internet REFERENCE : MOTIVATION Le manque d informations ou la méconnaissance de l établissement nous oblige à réfléchir à une solution nouvelle visant un large public. Le site Internet est un outil de communication moderne qui répond à cette demande. Favoriser l image de l établissement par la création d un site Internet destiné à tout public y compris les professionnels. Les objectifs principaux étant : de présenter l établissement, de mettre en avant l offre de soins proposée sur l intra et l extra hospitalier, d envisager un espace professionnel. d'informer sur les capacités d'enseignement et de formations. Reprendre le groupe de rédacteurs Intranet pour alimenter et mettre à jour le site Internet. Le comité de suivi Intranet assure également la supervision du site Internet. Le responsable du service communication est chargé d assurer le suivi et la mise à jour du site Internet. Il assure également la coordination entre les membres du comité de suivi Intranet/Internet et les rédacteurs "correspondants Intranet/Internet". Promouvoir l établissement et favoriser une meilleure approche de la santé mentale. Répondre aux attentes des professionnels (recrutement, concours, marchés publics ). Définir le plan du site et rédiger un cahier des charges. Assurer des formations au référent du site Internet et aux rédacteurs. Prévoir un matériel informatique adapté et évolutif. ECHEANCES A partir du 2 ème semestre Evaluation du nombre de visites mensuelles par le service communication et si possible la rubrique la plus consultée. 14

16 FICHE N COM EXT 02 B AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Site régional INTITULE DU PROJET : Site régional REFERENCE : MOTIVATION Répondre au besoin d information des usagers, des familles et des partenaires sociaux, médico-sociaux et sanitaire. Réduire la difficulté des usagers à s orienter dans le dispositif de soins en psychiatrie. Combler le manque d information sur les maladies mentales, les structures, et les établissements de santé régionaux. Sensibiliser le grand public aux enjeux de santé mentale. Fournir une vision globale des dispositifs de prises en charge sur le grand Est et s ouvrir à d autres ressources complémentaires externes à la région. Régionaliser, les informations sur les maladies, la psychiatrie et ses dispositifs à travers un site Internet proposant, aux particuliers et aux professionnels, un tronc commun et un portail vers les informations spécifiques existantes (accès différenciés). Entraîner l adhésion des établissements de santé mentale à un projet régional. Obtenir le soutien de structures type ARS. Désigner un coordonnateur à l issue d une première phase transitoire, Créer et faire vivre un portail régional. Rendre accessible l information pour le public visé. Constituer un groupe régional. Mettre à disposition des humains, notamment des compétences informatiques. Limiter les coûts par la recherche de technologies innovantes et peu onéreuses (éviter ou limiter le travail de programmation). ECHEANCES 2 ème trimestre 2012 : Sollicitations des établissements et des partenaires. 2 ème semestre 2012 : Constitution du groupe de travail et 1 ère ébauche. Année 2013 : Travail sur les, la forme et le contenu. Début 2014 : Démarrage. Année 2016 : Enquête d évaluation et de satisfaction. Utiliser les outils statistiques, quantitatifs et qualitatifs, existants sur le web (outils de gestion et enquêtes QCM). 15

17 FICHE N COM EXT 03 B1 AXE DE TRAVAIL : Communication externe INTITULE DU PROJET : Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers REFERENCE : Loi du 4 mars 2002, Loi HPST du 21 juillet 2009, SROS Psychiatrie, Plan santé mentale MOTIVATION Constat : La baisse de la démographie des médecins psychiatres modifie les réponses à apporter aux attentes des médecins généralistes. Dans le questionnaire d image les médecins font part d une attente de communication externe, d informations à la fois sur les structures, sur les pathologies et les modalités de réponses aux besoins de proximité. Le CH Ravenel est en train de se doter d un site Web. Dans ce contexte, pour garder un contact suffisant et dynamiser la communication externe versus les médecins, un projet de Newsletter paraît une réponse adaptée. ECHEANCES Création d une newsletter contenant des liens permettant des accès directs au site Internet du CH Ravenel Adressage de la newsletter:cadre départemental et limitrophe en fonction des adressages Prendre appui sur le GSM 88 pour préciser le bornage. Le lancement d une Newsletter à destination des médecins est lié à l ouverture du site Internet de l hôpital afin de permettre la consultation de pages contenant des informations indispensables ou présentant un intérêt pour les MG Procéder au recensement des s des médecins du département. Prévoir une possibilité de désabonnement Répondre aux attentes des médecins dans un contexte de moindre disponibilité des psychiatres Et réciproquement, pouvoir s appuyer davantage sur les MG pour le suivi des traitements des patients et l évolution des troubles dus à leur pathologie Renforcement de la collaboration notamment par la création du GCS Télésanté et le GSM 88 Comité de rédaction de la newsletter à constituer (pluriprofessionnel) Démarrage en 2013 du site Internet & lancement de la newsletter Newsletter à fréquence trimestrielle envisagée Nombre de connexions Nombre de désabonnements Prochaine étude d image 16

18 FICHE N COM EXT 03 B2 AXE DE TRAVAIL : Communication externe INTITULE DU PROJET : Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers REFERENCE : Loi du 4 mars 2002, Loi HPST du 21 juillet 2009, SROS Psychiatrie, Décret relatif à l exercice professionnel infirmier du 29 juillet 2004 MOTIVATION Constat : De nombreux EPS adhèrent à des réseaux. Le partage de l information médicale répond à des règles d organisation et de sécurité de transmission. Le médecin traitant est le coordonnateur du parcours de soins. Les prises en charges globales sont à l origine de l intervention de différents médecins ou acteurs de soins au fil du suivi. L utilisation du DMP se développe. La transmission des données médicales doit s effectuer dans le respect de la réglementation et notamment de la sécurité des transmissions Le patient doit se positionner dans l option de la transmission des données médicales qu il s agisse d un DMP ou non : - à l hôpital - en ville Mise en place d un dispositif adapté et sécurisé, idéalement unique. Définir une base type d éléments cliniques et thérapeutiques à transmettre avec l accord du patient. Rendre accessible des données médicales utiles, précises et sécurisées ECHEANCES En parallèle au développement des réseaux. D EVALUATION ET DE Connaissance du dispositif Nombre de fichiers transmis Nombre de consultations du DMP Prochaine étude d image 17

19 FICHE N COM EXT 04 B1 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Semaine de la santé mentale REFERENCE : Site officiel de la SISM nationale (www.semaine-sante-mentale.fr) MOTIVATION ECHEANCES - Déstigmatiser et dédramatiser la santé mentale - Informer le grand public - Collaborer avec les partenaires - Répondre à l'organisation nationale - Maintenir le travail réalisé lors de la semaine santé mentale - Développer une proximité avec les partenaires naturels de la psychiatrie - Aborder la psychiatrie au travers de la créativité des personnes atteintes de la pathologie psychiatrique. - Créer des évènements de grandes ampleurs - Aborder la psychiatrique par les thématiques de bien être et de bonne santé mentale - Développement du partenariat - Sensibilisation des élus - Appui sur les conseils de santé mentale locaux ou territoriaux - Place du GCS (Groupement de Coopération Sanitaire) en santé mentale "GSM 88" (Groupement en Santé Mentale) - Amélioration de la collaboration avec les partenaires - Ouverture d'esprit, tolérance - Valorisation du travail créative des patients - Modification de la perception de l'image de la psychiatrie - Meilleure sensibilisation de la presse - Maintenir des fonds consacrés à la semaine santé mentale - Utiliser du temps des personnels - Rechercher et impliquer des bénévoles, partenaires, élus - Organiser une couverture médiatique de l'évènement Chaque année du Projet d'etablissement Bilan semaine santé mentale : * Participation * Nombre de partenaires qui ont collaboré * Recensement des actes dans la communauté 18

20 FICHE N COM EXT 04 B2 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Colloques et conférences à destination du grand public REFERENCE : MOTIVATION - Volonté de se rendre plus visible et mieux perçu - Information et vulgarisation de ce qu'est la problématique psychiatrique - Organiser des manifestations par pôle ou pour l'établissement - S'appuyer sur le conseil local et territorial de santé mentale - Développer ou à minima conserver l'existant en terme de colloques organisés - Pérenniser des thématiques d'intérêt général - Initiative des pôles - Engagement des partenariats - Culture et sensibilisation du grand public - Amélioration de la lisibilité de la prise en charge des patients ECHEANCES - Communication, lien avec les médias - Temps médicaux et paramédicaux, secrétaires - Moyens financiers - Dispositif associatif, IFR en soutien Tout au long du projet Bilan : * Participation * Nombre de partenaires qui ont collaboré * Nombre de colloques 19

21 FICHE N COM EXT 04 B3 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Outils multimédia au Centre Médico Psychologique REFERENCE : MOTIVATION - Donner plus d'information aux usagers, familles d'usagers, partenaires - Cibler l'information utile et déstigmatisante en C.M.P. ECHEANCES - Mener une enquête pour recenser les besoins des usagers et des besoins de communication auprès des professionnels - Réfléchir à l'outil multimédia (support papier, vidéo ) à diffuser dans les CMP - Distinguer le secteur des enfants du secteur des adultes - Réflexion et analyse par structure du contenu adapté à chaque structure. - Meilleure information des usagers - Meilleure information sur le dispositif de soin - Destigmatisation de l'hospitalisation - Moyens financiers pour l'acquisition du matériel multimédia - Cellule communication et responsable communication - Evolution du questionnaire de satisfaction des CMP une question sur l'apport des outils multimédia et d'information 2 ème semestre Retour de questionnaires de satisfaction : Réponse à la question spécifique "outil multimédia" - Nombre d'outils mis en place et type d'outils 20

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Réunion Déploiement 13 janvier 2012

Réunion Déploiement 13 janvier 2012 Réunion Déploiement 13 janvier 2012 Objectifs / Sommaire Quelles démarches pour faire face à des actions de déploiement en masse? Présenter les démarches de recrutement et d'accompagnement mises en place,

Plus en détail

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS?

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? 1 Animateurs : Jean-Marc Dien : Secrétaire général et animateur du groupe de travail «communication» Bérengère Blaize : Chargée de communication et salariée

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

FICHE D APPEL OUVERT A CANDIDATURE

FICHE D APPEL OUVERT A CANDIDATURE CHEF DE SERVICE DE LA COOPERATION RELEVANT DE LA DIVISION DE LA COOPERATION ET DE PARTENARIAT (DIRECTION DE LA COMMUNICATION DU PARTENARIAT ET DES SYSTEMES D INFORMATION) - Elaborer, suivre et mise en

Plus en détail

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ;

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ; SYNTHÈSE INTRODUCTION Le Programme Pluriannuel Régional de Gestion du Risque (PPR GDR) s inscrit dans le Projet Régional de Santé dont il est un des programmes obligatoires. Elaboré au cours de l été 2010,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)- statut cadre

H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)- statut cadre Appel à candidature édité le 09/06/15 COORDINATEUR de la plateforme d éducation thérapeutique des territoires de santé n 1 et n 2 du FINISTERE («ETP29») H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)-

Plus en détail

PROJET COMMUNICATION

PROJET COMMUNICATION PROJET COMMUNICATION Projet d Etablissement 2015 2020 185 Projet d Etablissement 2015 2020 186 1.Introduction A l aube de changements importants et éminemment structurants, il est essentiel que le CH Montperrin

Plus en détail

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14 Diagnostic stratégique Programme 2012-14 Version 5, lundi 11 avril 2011 1 Diagnostic stratégique Rappel de l objectif Première étape de l élaboration d une programmation pluriannuelle, parfois appelée

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 A. Enjeux. L évolution des connaissances, des pratiques et des outils concourant à

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire ACTION COLLECTIVE REGIONALE 2015 Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire Commanditaire UNIFAF est l organisme paritaire agréé de la branche Sanitaire et sociale du secteur privé à but

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Enquête communication interne - restitution

Enquête communication interne - restitution Enquête communication interne - restitution Septembre 2014 Julie Gaillot et Ellen Walker Chargées de communication interne Groupe 1 1 Méthodologie et périmètre de l étude 2 Trois phases Phase qualitative

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. La planification hospitalière... 3 2. De la planification hospitalière à la planification sanitaire...3

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info. Mai 2013

Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info. Mai 2013 Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info Mai 2013 Cancer info est une plateforme multi-accès d information de référence sur les cancers, destinée aux personnes malades et à leur

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Développement de la bientraitance

Développement de la bientraitance Développement de la bientraitance Bilan des travaux et recensement des besoins dans les établissements de santé et Ehpad de six régions françaises Synthèse Groupe de travail Forap HAS Bientraitance Décembre

Plus en détail

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog. Soutien à la planification d un projet avec les pairs Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.ch Nom du projet 1. La mise en place du projet gestion du projet

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques DEMARCHE QUALITE Référentiel A Grille d auto-évaluation de France Stations Nautiques F AFNOR Juillet 2004 Paragraphe Non appliqué En cours Maîtrisé Progrès Commentaire 3. ENGAGEMENTS F doit organiser une

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Politique Qualité Gestion des Risques

Politique Qualité Gestion des Risques CENTRE HOSPITALIER CHARLES PERRENS Politique Qualité Gestion des Risques Intégrer la Qualité et la Gestion des Risques dans les pratiques professionnelles Centre Hospitalier Charles Perrens [septembre

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook. des services de l Etat dans l Yonne

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook. des services de l Etat dans l Yonne DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook des services de l Etat dans l Yonne Pourquoi un nouveau site? Le site Internet de la préfecture de l Yonne avait été développé

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Le Centre Hospitalier de Maubeuge Présentation 300 lits MCO,

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009 Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009 Date de rédaction de la fiche 17/06/2009 Projet présenté pour programmation Pôle de Ressources Numériques 2009 Maître d'ouvrage : Fiche-action :

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13 Table des matières Remerciements... 11 Introduction... 13 Chapitre 1. L émergence de l information médicale face aux enjeux de l éthique personnelle et sociétale... 35 1.1. Une société consumériste d informations...

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents.

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Journée de Prévention du risque infectieux en Rhône-Alpes en FAM MAS et IME LYON 17/10/2013 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 Date : février 2015 Auteurs : Catherine Pourin, Jean-Luc Quenon et toute l équipe du CCECQA Le programme de travail du CCECQA est décliné selon les axes retenus en 2015 : Indicateurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation dans le secteur public local Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation : un plan d action en partenariat Charte nationale partenariale Cadre National d Acceptation

Plus en détail

POLYCLINIQUE DU COTENTIN

POLYCLINIQUE DU COTENTIN POLYCLINIQUE DU COTENTIN PROGRAMME D ACTIONS POUR LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS 2013-2014 Sommaire PREAMBULE... 3 Bilan des actions 2011/2012... 4 AXE 1 : Certification de l établissement en octobre

Plus en détail

Charte du réseau. Annexe II

Charte du réseau. Annexe II Charte du réseau Il est créé par référence aux articles L 6321-1 du code de la santé publique et L162-43 à L 162-46 du code de la Sécurité sociale, aux articles 766.1.3, 766.1.4, 766.1.5 du décret 2002-1463

Plus en détail

Une fiche de Mission pour les Référents SSI. Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI»

Une fiche de Mission pour les Référents SSI. Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI» Une fiche de Mission pour les Référents SSI Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI» Compte-rendu du groupe de Travail 24 octobre 2014 Personnes présentes François TESSON Véronique

Plus en détail

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique Le Premier ministre,

Plus en détail

CHARGE DE COMMUNICATION WEB ET EDITIONS

CHARGE DE COMMUNICATION WEB ET EDITIONS Direction des Ressources humaines CHARGE DE REDACTION H CHARGE DE COMMUNICATION WEB ET EDITIONS POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction de la Communication, rattachée au Président

Plus en détail

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Mai 2013 Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES Retour d expérience Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Le PACS Picture Archiving and Communication System Un outil informatique

Plus en détail

MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS :

MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS : MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS : Le présent document remplace intégralement le volet préexistant. XI. PRISE EN CHARGE DES CANCERS 1. Rappel des objectifs

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL Mission : promouvoir et faciliter la coopération et la coordination des membres du Réseau via l'échange d'informations, le

Plus en détail