Projet de communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de communication"

Transcription

1

2 PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / TOME 6 - Projet de communication 1

3 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication interne : Règles de la communication écrite Harmoniser les règles de la communication écrite interne FICHE N COM INT 02 A... 8 Communication interne : La dématérialisation Généralisation et conséquences de la dématérialisation FICHE N COM INT 03 A... 9 Communication interne : La messagerie Favoriser les envois d informations par messagerie FICHE N COM INT 04 A...10 Communication Interne : Le Cadre relais de la communication interne Le Cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication FICHE N COM INT 05 A...11 Communication interne : Intranet Mise à jour et maintenance du site Intranet FICHE N COM INT 06 A...12 Communication Interne : La Newsletter Création d une lettre d information à destination des agents Communication Externe...13 FICHE N COM EXT 01 B...14 Communication externe : Site internet Création d un site Internet FICHE N COM EXT 02 B...15 Communication externe : Site régional Site régional 2

4 FICHE N COM EXT 03 B Communication externe : Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers FICHE N COM EXT 03 B Communication externe : Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers Semaine de la santé mentale FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de communication avec les usagers Colloques et conférences à destination du grand public FICHE N COM EXT 04 B Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers Outils multimédia au Centre Médico Psychologique 3

5 PROJET DE COMMUNICATION - INTRODUCTION - Le service communication du centre hospitalier Ravenel développe des actions de communication en cohérence avec la stratégie générale de l établissement. Il réalise et développe différents supports de communication tout au long de l année et s inscrit dans le projet d établissement. Le projet de communication, réalisé en collaboration avec les membres de l UNAFAM, propose et met en œuvre la politique de communication de l établissement à destination du personnel, du grand public et des partenaires extérieurs. Il vise à améliorer la communication au travers des objectifs suivants : Définir une meilleure circulation de l information, Améliorer la communication en simplifiant les circuits de l information. Développer des supports de communication pour accroitre l image de l établissement. et s articule autour de 2 volets : la communication Interne et la communication externe et se décline en 13 fiches : La communication interne qui tend à améliorer, à développer et à démocratiser l accessibilité à l information par la mise en place d outils informatiques à destination du personnel. L objectif étant de faciliter le respect des délais et de favoriser les échanges d informations. La communication externe qui vise à promouvoir l établissement et à favoriser une meilleure approche de la santé mentale par le biais de nouveaux de communication via Internet par exemple. Elle renforce les relations avec le grand public et répond également aux attentes des professionnels et des partenaires. 4

6 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS PROJET DE COMMUNICATION Responsable du projet : Mme SCUBLA Nathalie FICHE AXE DE TRAVAIL INTITULE DU PROJET COMMUNICATION INTERNE N COM INT 01 A N COM INT 02 A N COM INT 03 A N COM INT 04 A N COM INT 05 A N COM INT 06 A N COM EXT 01 B Communication interne : règles de la communication écrite Communication interne : la dématérialisation Communication interne : la messagerie Communication interne : le cadre relais de la communication interne Communication interne : intranet Communication interne : la newsletter COMMUNICATION EXTERNE Communication externe : site internet Harmoniser les règles de la communication écrite interne Généralisation et conséquences Favoriser les envois d'informations par messagerie Le cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication Mise à jour et maintenance du site intranet Création d'une lettre d'information à destination des agents Création d'un site internet N COM EXT 02 B Communication externe : site régional N COM EXT 03 B1 Communication externe N COM EXT 03 B2 Communication externe N COM EXT 04 B1 N COM EXT 04 B2 N COM EXT 04 B3 Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Communication externe : amélioration de la communication avec les usagers Site régional Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers Semaine de la santé mentale Colloques et conférences à destination du grand public Outils multimédia au Centre Médico Psychologique 5

7 Communication Interne 6

8 FICHE N COM INT 01 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : Règles de la communication écrite INTITULE DU PROJET : Harmoniser les règles de la communication écrite interne REFERENCE : MOTIVATION - Manque d'information sur les bonnes pratiques applicables en matière de communication écrite interne (affichage et communication des supports d'information) - Manque d évaluation récente des procédures sur les écrits professionnels et sur la gestion du courrier - Absence de dispositif d évaluation du respect de la charte graphique - Créer une charte graphique, signalétique intégrant les différentes procédures existantes - Réaliser le bilan et le suivi des actions d'amélioration des précédents audits - Informer les nouveaux agents des procédures en vigueur - Evaluer les procédures existantes - Diffusion de la charte graphique sur intranet - Connaissance par le groupe de travail de l'avancement des actions d'amélioration des audits réalisés - Bonnes pratiques de communication diffusées dans l'établissement et connues des personnels - Règles connues par le biais d'intranet et autres outils Temps des groupes de travail ECHEANCES 2 ème semestre Audit de la communication écrite interne - Evaluation du respect de la charte graphique 7

9 FICHE N COM INT 02 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : La dématérialisation INTITULE DU PROJET : Généralisation et conséquences de la dématérialisation. REFERENCE : MOTIVATION Le centre hospitalier dispose d outils informatiques qui permettent d envisager la dématérialisation de certains documents. Cette solution a l avantage de limiter la diffusion de papier, mais il conviendra de respecter le degré d importance de l information. Définir les informations qui peuvent être dématérialisées avec la mise en place progressive des documents au format papier vers des documents au format électronique. Diffuser l information auprès des agents concernés par le biais d intranet ou de la messagerie. Recenser les informations à dématérialiser tout en évitant la perte de l information. Rédiger une procédure d application qui définit de nouvelles règles organisationnelles en terme de diffusion, d affichage et d archivage. Limiter les coûts (consommables : papier, encre ) Préserver l environnement. Accélérer les échanges et le traitement de l information Création d un comité de suivi animé par un coordinateur. ECHEANCES Cette solution ne peut être envisagée qu après la généralisation de l accès à l information (intranet ). Nombre de visites sur les articles publiés sur le site Intranet. Etude comparative sur l achat des consommables de l année N et N-1 à partir de la carte achat. 8

10 FICHE N COM INT 03 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : La messagerie INTITULE DU PROJET : Favoriser les envois d informations par messagerie REFERENCE : MOTIVATION On constate que malgré le développement de la messagerie électronique, les envois par courrier papier restent encore nombreux. La réflexion autour de la dématérialisation nous oblige à réfléchir à la diffusion et à l utilisation des échanges de documents par le biais de la messagerie électronique. Le cadre de proximité est souvent sollicité comme intermédiaire pour transmettre toutes les informations, y compris celles qui ne le concernent pas directement, faute de messagerie individualisée et personnelle dédiée aux agents eux-mêmes voire par catégorie professionnelle. Faciliter et privilégier les envois d informations par le biais de la messagerie. Adresser les messages directement sans passer par un intermédiaire et pour se faire étendre le nombre de contacts par catégorie professionnelle et (ou) par pôle. Envoi uniquement en interne. Eviter la redondance et ne transmettre que les informations non publiées sur le site Intranet. ECHEANCES Rendre le document visible par tous et non modifiable (exemple : document en format PDF). Définir des règles organisationnelles en terme d archivage sur la durée de conservation dans le cadre d une messagerie professionnelle non nominative. Facilite le respect des délais et améliore les échanges d informations. Accès direct à l information sans intermédiaire et disponibilité rapide des informations. Gain économique et écologique grâce à la dématérialisation. Formation de base pour les agents non initiés. Etendre la messagerie Cette solution ne peut être appliquée qu après l étendue de la messagerie. Statistique sur le nombre de documents imprimés par le service reprographie. Enquête de satisfaction sur le procédé un an après sa mise en place. 9

11 FICHE N COM INT 04 A AXE DE TRAVAIL : Communication Interne : Le Cadre relais de la communication interne INTITULE DU PROJET : le Cadre relais de la communication interne garant de la qualité de cette communication REFERENCE : MOTIVATION ECHEANCES Les Cadres du CH Ravenel sont le relais de la communication interne. Leur motivation est de garantir une communication interne de qualité : - accessible, compréhensible, adaptée au public ciblé - en phase avec l actualité - en temps réel si possible avec un enjeu d efficacité des équipes - via des circuits identifiés et fiables - en fonction des supports de communication (du Tableau de bord à la note d information) - les journées d encadrement - les formations au management - par pôle, pour une déclinaison intra pôle (conseil de pôle) travailler à renforcer les capacités des Cadres à communiquer en interne (adhésion à la politique institutionnelle, actualisation des connaissances, veille documentaire, appropriation des nouveaux outils = NTC ) Demander aux CSS de pôle l organisation des temps dédiés à la communication dans chaque pôle Une communication interne de qualité : connue, partagée, comprise par l ensemble des personnels Pas de formation envisagée : une meilleure connaissance de l autre étant un effet induit de la formation Management TCC Pour la veille documentaire, accès Internet indispensable pour tous les Cadres Souhaité : mise en place de bornes actives et/ou PC supplémentaires pour permettre une consultation libre des éléments cités dans la communication interne (avec la CPS) 2012 : établir un calendrier de travail pour le présent groupe Voir avec N. Scubla pour répertorier les circuits et les supports de communication, élaborer un organigramme Journée d encadrement 2012: en faire un thème de journée 2013 : à partir des pratiques des pôles, repérer les + efficientes Journée d encadrement 2013 : en faire un thème de journée 2014 : mise en place d une communication interne performante et de qualité. Connections Intranet et YES Questionnaire de satisfaction des équipes Audit Cadres TCC 10

12 FICHE N COM INT 05 A AXE DE TRAVAIL : Communication interne : Intranet INTITULE DU PROJET : Mise à jour et maintenance du site Intranet REFERENCE : MOTIVATION Diffuser les informations utiles et nécessaires à tous les agents le plus rapidement possible avec une volonté de transparence. Organiser une mise à jour régulière du site Intranet et ainsi faciliter la transmission des informations en temps réel. Il est nécessaire d étendre l accessibilité à tous les agents. Constituer un groupe de rédacteurs "correspondants Intranet". Créer un comité de suivi composé de responsables issus des différents services. Nommer une personne chargée du suivi et de la mise à jour du site Intranet. Elle assurera également la coordination entre les membres du comité de suivi Intranet et les rédacteurs "correspondants Intranet". Réduire les délais par la publication de l information dès sa diffusion. Promouvoir l établissement et favoriser une meilleure connaissance des différents services. Répondre aux attentes du personnel. Assurer des formations informatiques aux rédacteurs "correspondants Intranet". Prévoir des postes informatiques, platines ou bornes spécifiques à la consultation du site Intranet pour l ensemble du personnel. Mettre en place un dispositif d accompagnement aux utilisateurs. Prévoir un matériel adapté et évolutif. ECHEANCES A partir de Statistiques mensuelles sur les publications et le nombre de visites. - Enquête de satisfaction après 6 mois de généralisation. 11

13 FICHE N COM INT 06 A AXE DE TRAVAIL : Communication Interne : La Newsletter INTITULE DU PROJET : Création d une lettre d information à destination des agents REFERENCE : MOTIVATION La diffusion d une newsletter vise à mettre en exergue des informations synthétiques et évènementielles sur l actualité de l hôpital. La Newsletter doit transmettre une information flash à destination du personnel de l établissement sous la forme d une page recto verso. Elle a vocation à annoncer tous types de sujets «évènementiels». La diffusion s effectue par le biais de la messagerie et du site Intranet. A terme, la Newsletter pourrait être publiée sur le site Internet de l hôpital. Repérer tous les canaux d informations qui n arrivent pas jusqu aux agents. Constituer un comité de rédaction issu des différents pôles (cliniques, administratif-achats-techniques-logistique et structures médico-sociales) en intégrant les participants à l élaboration de cette fiche. Le comité sera coordonné par le responsable du service communication. La Newsletter doit être un relais indispensable de l information. C est une communication partagée et performante diffusée en temps réel. Elle doit également permettre d améliorer la communication interne. 4 à 6 éditions annuelles sont envisagées en fonction des événements et de l actualité qui témoigne de la dynamique et de la force de l établissement. Le comité de rédaction devra intégrer du temps supplémentaire à sa charge de travail pour la rédaction de ce document. ECHEANCES A partir d avril Enquête de satisfaction début 2013 en collaboration avec le service organisation. Statistiques réalisées par le service communication : Nombre de visites sur le site Intranet. Dès la mise en ligne sur le site Internet, nombre de connexions mensuelles sur la Newsletter. 12

14 Communication Externe 13

15 FICHE N COM EXT 01 B AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Site internet INTITULE DU PROJET : Création d un site Internet REFERENCE : MOTIVATION Le manque d informations ou la méconnaissance de l établissement nous oblige à réfléchir à une solution nouvelle visant un large public. Le site Internet est un outil de communication moderne qui répond à cette demande. Favoriser l image de l établissement par la création d un site Internet destiné à tout public y compris les professionnels. Les objectifs principaux étant : de présenter l établissement, de mettre en avant l offre de soins proposée sur l intra et l extra hospitalier, d envisager un espace professionnel. d'informer sur les capacités d'enseignement et de formations. Reprendre le groupe de rédacteurs Intranet pour alimenter et mettre à jour le site Internet. Le comité de suivi Intranet assure également la supervision du site Internet. Le responsable du service communication est chargé d assurer le suivi et la mise à jour du site Internet. Il assure également la coordination entre les membres du comité de suivi Intranet/Internet et les rédacteurs "correspondants Intranet/Internet". Promouvoir l établissement et favoriser une meilleure approche de la santé mentale. Répondre aux attentes des professionnels (recrutement, concours, marchés publics ). Définir le plan du site et rédiger un cahier des charges. Assurer des formations au référent du site Internet et aux rédacteurs. Prévoir un matériel informatique adapté et évolutif. ECHEANCES A partir du 2 ème semestre Evaluation du nombre de visites mensuelles par le service communication et si possible la rubrique la plus consultée. 14

16 FICHE N COM EXT 02 B AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Site régional INTITULE DU PROJET : Site régional REFERENCE : MOTIVATION Répondre au besoin d information des usagers, des familles et des partenaires sociaux, médico-sociaux et sanitaire. Réduire la difficulté des usagers à s orienter dans le dispositif de soins en psychiatrie. Combler le manque d information sur les maladies mentales, les structures, et les établissements de santé régionaux. Sensibiliser le grand public aux enjeux de santé mentale. Fournir une vision globale des dispositifs de prises en charge sur le grand Est et s ouvrir à d autres ressources complémentaires externes à la région. Régionaliser, les informations sur les maladies, la psychiatrie et ses dispositifs à travers un site Internet proposant, aux particuliers et aux professionnels, un tronc commun et un portail vers les informations spécifiques existantes (accès différenciés). Entraîner l adhésion des établissements de santé mentale à un projet régional. Obtenir le soutien de structures type ARS. Désigner un coordonnateur à l issue d une première phase transitoire, Créer et faire vivre un portail régional. Rendre accessible l information pour le public visé. Constituer un groupe régional. Mettre à disposition des humains, notamment des compétences informatiques. Limiter les coûts par la recherche de technologies innovantes et peu onéreuses (éviter ou limiter le travail de programmation). ECHEANCES 2 ème trimestre 2012 : Sollicitations des établissements et des partenaires. 2 ème semestre 2012 : Constitution du groupe de travail et 1 ère ébauche. Année 2013 : Travail sur les, la forme et le contenu. Début 2014 : Démarrage. Année 2016 : Enquête d évaluation et de satisfaction. Utiliser les outils statistiques, quantitatifs et qualitatifs, existants sur le web (outils de gestion et enquêtes QCM). 15

17 FICHE N COM EXT 03 B1 AXE DE TRAVAIL : Communication externe INTITULE DU PROJET : Modernisation et développement de la communication avec les médecins généralistes et hospitaliers REFERENCE : Loi du 4 mars 2002, Loi HPST du 21 juillet 2009, SROS Psychiatrie, Plan santé mentale MOTIVATION Constat : La baisse de la démographie des médecins psychiatres modifie les réponses à apporter aux attentes des médecins généralistes. Dans le questionnaire d image les médecins font part d une attente de communication externe, d informations à la fois sur les structures, sur les pathologies et les modalités de réponses aux besoins de proximité. Le CH Ravenel est en train de se doter d un site Web. Dans ce contexte, pour garder un contact suffisant et dynamiser la communication externe versus les médecins, un projet de Newsletter paraît une réponse adaptée. ECHEANCES Création d une newsletter contenant des liens permettant des accès directs au site Internet du CH Ravenel Adressage de la newsletter:cadre départemental et limitrophe en fonction des adressages Prendre appui sur le GSM 88 pour préciser le bornage. Le lancement d une Newsletter à destination des médecins est lié à l ouverture du site Internet de l hôpital afin de permettre la consultation de pages contenant des informations indispensables ou présentant un intérêt pour les MG Procéder au recensement des s des médecins du département. Prévoir une possibilité de désabonnement Répondre aux attentes des médecins dans un contexte de moindre disponibilité des psychiatres Et réciproquement, pouvoir s appuyer davantage sur les MG pour le suivi des traitements des patients et l évolution des troubles dus à leur pathologie Renforcement de la collaboration notamment par la création du GCS Télésanté et le GSM 88 Comité de rédaction de la newsletter à constituer (pluriprofessionnel) Démarrage en 2013 du site Internet & lancement de la newsletter Newsletter à fréquence trimestrielle envisagée Nombre de connexions Nombre de désabonnements Prochaine étude d image 16

18 FICHE N COM EXT 03 B2 AXE DE TRAVAIL : Communication externe INTITULE DU PROJET : Communication des données médicales aux médecins traitants et hospitaliers REFERENCE : Loi du 4 mars 2002, Loi HPST du 21 juillet 2009, SROS Psychiatrie, Décret relatif à l exercice professionnel infirmier du 29 juillet 2004 MOTIVATION Constat : De nombreux EPS adhèrent à des réseaux. Le partage de l information médicale répond à des règles d organisation et de sécurité de transmission. Le médecin traitant est le coordonnateur du parcours de soins. Les prises en charges globales sont à l origine de l intervention de différents médecins ou acteurs de soins au fil du suivi. L utilisation du DMP se développe. La transmission des données médicales doit s effectuer dans le respect de la réglementation et notamment de la sécurité des transmissions Le patient doit se positionner dans l option de la transmission des données médicales qu il s agisse d un DMP ou non : - à l hôpital - en ville Mise en place d un dispositif adapté et sécurisé, idéalement unique. Définir une base type d éléments cliniques et thérapeutiques à transmettre avec l accord du patient. Rendre accessible des données médicales utiles, précises et sécurisées ECHEANCES En parallèle au développement des réseaux. D EVALUATION ET DE Connaissance du dispositif Nombre de fichiers transmis Nombre de consultations du DMP Prochaine étude d image 17

19 FICHE N COM EXT 04 B1 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Semaine de la santé mentale REFERENCE : Site officiel de la SISM nationale (www.semaine-sante-mentale.fr) MOTIVATION ECHEANCES - Déstigmatiser et dédramatiser la santé mentale - Informer le grand public - Collaborer avec les partenaires - Répondre à l'organisation nationale - Maintenir le travail réalisé lors de la semaine santé mentale - Développer une proximité avec les partenaires naturels de la psychiatrie - Aborder la psychiatrie au travers de la créativité des personnes atteintes de la pathologie psychiatrique. - Créer des évènements de grandes ampleurs - Aborder la psychiatrique par les thématiques de bien être et de bonne santé mentale - Développement du partenariat - Sensibilisation des élus - Appui sur les conseils de santé mentale locaux ou territoriaux - Place du GCS (Groupement de Coopération Sanitaire) en santé mentale "GSM 88" (Groupement en Santé Mentale) - Amélioration de la collaboration avec les partenaires - Ouverture d'esprit, tolérance - Valorisation du travail créative des patients - Modification de la perception de l'image de la psychiatrie - Meilleure sensibilisation de la presse - Maintenir des fonds consacrés à la semaine santé mentale - Utiliser du temps des personnels - Rechercher et impliquer des bénévoles, partenaires, élus - Organiser une couverture médiatique de l'évènement Chaque année du Projet d'etablissement Bilan semaine santé mentale : * Participation * Nombre de partenaires qui ont collaboré * Recensement des actes dans la communauté 18

20 FICHE N COM EXT 04 B2 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Colloques et conférences à destination du grand public REFERENCE : MOTIVATION - Volonté de se rendre plus visible et mieux perçu - Information et vulgarisation de ce qu'est la problématique psychiatrique - Organiser des manifestations par pôle ou pour l'établissement - S'appuyer sur le conseil local et territorial de santé mentale - Développer ou à minima conserver l'existant en terme de colloques organisés - Pérenniser des thématiques d'intérêt général - Initiative des pôles - Engagement des partenariats - Culture et sensibilisation du grand public - Amélioration de la lisibilité de la prise en charge des patients ECHEANCES - Communication, lien avec les médias - Temps médicaux et paramédicaux, secrétaires - Moyens financiers - Dispositif associatif, IFR en soutien Tout au long du projet Bilan : * Participation * Nombre de partenaires qui ont collaboré * Nombre de colloques 19

21 FICHE N COM EXT 04 B3 AXE DE TRAVAIL : Communication externe : Amélioration de la communication avec les usagers INTITULE DU PROJET : Outils multimédia au Centre Médico Psychologique REFERENCE : MOTIVATION - Donner plus d'information aux usagers, familles d'usagers, partenaires - Cibler l'information utile et déstigmatisante en C.M.P. ECHEANCES - Mener une enquête pour recenser les besoins des usagers et des besoins de communication auprès des professionnels - Réfléchir à l'outil multimédia (support papier, vidéo ) à diffuser dans les CMP - Distinguer le secteur des enfants du secteur des adultes - Réflexion et analyse par structure du contenu adapté à chaque structure. - Meilleure information des usagers - Meilleure information sur le dispositif de soin - Destigmatisation de l'hospitalisation - Moyens financiers pour l'acquisition du matériel multimédia - Cellule communication et responsable communication - Evolution du questionnaire de satisfaction des CMP une question sur l'apport des outils multimédia et d'information 2 ème semestre Retour de questionnaires de satisfaction : Réponse à la question spécifique "outil multimédia" - Nombre d'outils mis en place et type d'outils 20

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N Le présent document complète la Convention initiale ainsi

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Le Centre Hospitalier de Maubeuge Présentation 300 lits MCO,

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Secrétariat général FICHE DE POSTE - Direction des Ressources humaines Poste de préfiguration de la future Autorité de la

Plus en détail

Charte du réseau. Annexe II

Charte du réseau. Annexe II Charte du réseau Il est créé par référence aux articles L 6321-1 du code de la santé publique et L162-43 à L 162-46 du code de la Sécurité sociale, aux articles 766.1.3, 766.1.4, 766.1.5 du décret 2002-1463

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Plan de communication Politique d établissement émis le : Avril 2007 Par Direction de la communication Table des matières 1 Etat des lieux 3 1.1 Le cadre et les définitions 3 1.2 Le contexte extérieur

Plus en détail

Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info. Mai 2013

Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info. Mai 2013 Méthodologie d élaboration des guides et dossiers web Cancer info Mai 2013 Cancer info est une plateforme multi-accès d information de référence sur les cancers, destinée aux personnes malades et à leur

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN. . LAMBALLE .ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN. . LAMBALLE .ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN.. LAMBALLE.ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS - 2013-2016 1 SOMMAIRE : - Edito du Président du Conseil Général

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX PAERPA PARIS Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX Sommaire Le territoire PAERPA: quelques éléments Le parcours et les partenaires Présentation des actions PAERPA PARIS 2 Le territoire PAERPA PARIS:

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

Consultation adaptée Cahier des charges

Consultation adaptée Cahier des charges Consultation adaptée Cahier des charges Création de deux mini-sites internet : (conception/graphisme/hébergement et maintenance) «Se signaler dans les Alpilles» «Gérer l eau dans les Alpilles» Maître d

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité 1 PARTIE 1 PRESENTATION DU REGLEMENT ARBITRAL 2 1 - LE CONTEXTE 3 Contexte : l aboutissement d une expérimentation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Secrétariat général FICHE DE POSTE - Direction des Ressources humaines Poste de préfiguration de la future Autorité de la

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS?

ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? ATELIER COMMENT COMMUNIQUER AVEC SES ADHERENTS? 1 Animateurs : Jean-Marc Dien : Secrétaire général et animateur du groupe de travail «communication» Bérengère Blaize : Chargée de communication et salariée

Plus en détail

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire ACTION COLLECTIVE REGIONALE 2015 Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire Commanditaire UNIFAF est l organisme paritaire agréé de la branche Sanitaire et sociale du secteur privé à but

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Modes de financt MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 ANNEXE I LES MODES DE FINANCEMENT DES MAISONS DE SANTE PLURI-PROFESSIONNELLES (MSP) Sous réserve de répondre, a minima, aux critères définis au II 2 du cahier

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

Conseil général de la Haute-Vienne

Conseil général de la Haute-Vienne Conseil général de la Haute-Vienne PRESTATION D ASSISTANCE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE 2014-2018 Réunion de présentation du schéma 17 septembre 2014 Cekoïa

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2012-2016 Projet Social PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 3 - Projet Social

PROJET D ETABLISSEMENT 2012-2016 Projet Social PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 3 - Projet Social 0 PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 3-1 Sommaire INTRODUCTION... 3 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 FICHE N SOC 1 A... 6 Sécurité au travail Le travailleur isolé FICHE N SOC 1 B... 7 Sécurité

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la santé

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction Générale de l Offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Dossier suivi par : Michèle LENOIR-SALFATI Adjointe au

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents.

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Journée de Prévention du risque infectieux en Rhône-Alpes en FAM MAS et IME LYON 17/10/2013 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 A. Enjeux. L évolution des connaissances, des pratiques et des outils concourant à

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Cahier des charges Objet :

Cahier des charges Objet : Cahier des charges Objet : Expérimentation de nouveaux modes d organisation des soins destinés à optimiser les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d autonomie en prévenant leur hospitalisation

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes À la suite de la Conférence nationale du handicap, le ministère des affaires sociales, de la

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS

DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS Direction Générale des Services DOCUMENT DE SYNTHESE DES ACTIONS 1 Qu est-ce que le projet d administration? Une feuille de route commune pour construire l administration départementale de demain L accompagnement

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE Etablissement Rédacteurs Manuel qualité de la prise en charge médicamenteuse Référence : Validation du contenu Approbation de la forme Autorisation de

Plus en détail

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX Accompagnement dans l élaboration de la stratégie de communication du Parc naturel régional du Haut-Jura Marché de Prestation de Service Marché A Procédure Adaptée MAPA 2013-001 Cahier des charges Décembre

Plus en détail

L essentiel Parcours de personnes âgées :

L essentiel Parcours de personnes âgées : ANTICIPER ET COMPRENDRE L essentiel Parcours de personnes âgées : l animation territoriale MARS 2013 Une réflexion sur l animation territoriale de l offre Les enjeux liés à la démographie et au vieillissement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook. des services de l Etat dans l Yonne

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook. des services de l Etat dans l Yonne DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site Internet et de la page Facebook des services de l Etat dans l Yonne Pourquoi un nouveau site? Le site Internet de la préfecture de l Yonne avait été développé

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION 2012-2016

PLAN DE COMMUNICATION 2012-2016 Rédigé en février 2013 Présenté au directoire du 12 mars 2013 : avis favorable PLAN DE COMMUNICATION 2012-2016 Centre hospitalier des Pyrénées Pau Centre hospitalier des Pyrénées Secrétariat général, affaires

Plus en détail

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ;

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ; SYNTHÈSE INTRODUCTION Le Programme Pluriannuel Régional de Gestion du Risque (PPR GDR) s inscrit dans le Projet Régional de Santé dont il est un des programmes obligatoires. Elaboré au cours de l été 2010,

Plus en détail

Projets de communication 2006-2010

Projets de communication 2006-2010 Projets de communication 2006-2010 Centre Hospitalier Bélair Établissement Public de Santé du Département des Ardennes Sommaire Introduction... 3 Définition de la communication... 4 La communication globale...

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 1. Résumé De nombreuses incertitudes pèsent actuellement sur l activité

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

3 e symposium international

3 e symposium international 3 e symposium international de l Association internationale des Acheteurs et Approvisionneurs publics et privés de la Santé Bruxelles, les 18 et 19 octobre 2012 Les Achats: Du support à la coordination

Plus en détail

Pourquoi choisir Expert Juridique Santé?

Pourquoi choisir Expert Juridique Santé? NOTRE PHILOSOPHIE 2 0 1 4 Pourquoi choisir Expert Juridique Santé? Expert Juridique Santé est un organisme de formation continue spécifique aux établissements de santé et aux structures médico-sociales.

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

FONCTION DE COORDINATION ASSUETUDES DANS LES PLATES-FORMES DE SANTE MENTALE

FONCTION DE COORDINATION ASSUETUDES DANS LES PLATES-FORMES DE SANTE MENTALE FONCTION DE COORDINATION ASSUETUDES DANS LES PLATES-FORMES DE SANTE MENTALE Les plates-formes de santé mentale AR de 1990 : création des associations de PF OBJECTIF > organiser la concertation en matière

Plus en détail

S organiser contre la douleur

S organiser contre la douleur La douleur somatique en santé mentale. Quelles réponses? S organiser contre la douleur Isabelle DE BEAUCHAMP Pharmacien CH de Saint-Egrève «Prise en charge de la douleur» Thème de travail du comité de

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques.

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques. PROJET D ETABLISSEMENT 2009-2013 (165 LE PROJET QUALITE ET GESTION DES RISQUES Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Ateliers Jur@TIC. votre site web

Ateliers Jur@TIC. votre site web Ateliers Jur@TIC Créer ou améliorer votre site web La démarche d Ateliers Jur@TIC Jur@TIC intermédiaire entre les entreprises du Jura et les professionnels TIC Objectif des ateliers : Faire mieux connaître

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009 Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009 Date de rédaction de la fiche 17/06/2009 Projet présenté pour programmation Pôle de Ressources Numériques 2009 Maître d'ouvrage : Fiche-action :

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges

La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges Centre Hospitalier Esquirol de Limoges La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges 18 JUIN 2015 Mars 2015 2005 2015: 10

Plus en détail

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.

Soutien à la planification d un projet avec les pairs. Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog. Soutien à la planification d un projet avec les pairs Eigerplatz 5, CP 460 CH-3000 Berne 14 +41(0)31 3760401 office@infodrog.ch www.infodrog.ch Nom du projet 1. La mise en place du projet gestion du projet

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE. Page 1

Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE. Page 1 Projet Achat du CHU de Nantes Intervention du 14 Janvier 2013 aux Journées Achats de l AMUE Alexandra CENTRE BENOISTEL HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES I Projet achat Direction des achats Page 1 PLAN

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité)

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) APPEL A PROJETS TTIM (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) Face aux enjeux majeurs que représente l explosion de l usage d internet et notamment des réseaux sociaux pour le tourisme, la Région

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale 20 février 2013 1 Février 2013 SOMMAIRE I. CONTEXTE 3 II. EXIGENCES REQUISES AFIN D ASSURER LA QUALITÉ DE L ACCOMPAGNEMENT 3 1) Population accompagnée

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE DOSSIER DE PRESSE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE mars 2014 CONTACTS PRESSE GIP-MDS / net-entreprises.fr Alexandre Azar 01 58 10 47 28 alexandre.azar@gip-mds.fr Agence Wellcom Alexia Diez-Soto & Gaël

Plus en détail

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL Direction des Ressources humaines SECRETAIRE MEDICO-SOCIALE H SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction des

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

L'organisation institutionnelle

L'organisation institutionnelle L'organisation institutionnelle A. Le management Les enjeux de développement de l établissement passent par une animation des ressources humaines qui s appuie sur le développement de la compétence institutionnelle

Plus en détail

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2011. Paris, les 6 et 7 avril 2011

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2011. Paris, les 6 et 7 avril 2011 LES LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE Paris, les 6 et 7 avril Atelier : Communication interne : règles de base et perfectionnement de son journal interne Le journal interne, un outil de communication toujours

Plus en détail