RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014"

Transcription

1 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014

2 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION

3 SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss La création de l institut national de formation : feuille de route

4 PRÉSENTATION DU RIF (données 2012) 13 CRFP dans toute la France + 5 services de formation en IDF et dans les DOM 276 salariés 138 formateurs du RIF 1078 formateurs institutionnels occasionnels mobilisés par le RIF Pas de dotation budgétaire : les centres facturent leurs prestations et perçoivent une quote-part de leurs adhérents 33,2 millions de chiffre d affaire

5 LA PLACE DE LA FORMATION ET DU RIF DANS L INSTITUTION La formation : un investissement majeur (2012) 222 M : 4,71 % masse salariale Taux d accès : 60 % des salariés Le RIF est un atout majeur pour l Institution Sa connaissance de l Institution et ses métiers Sa couverture territoriale

6 UN MAILLAGE TERRITORIAL DENSE

7 LE RIF, ACTEUR NUMERO 1 DE LA FORMATION Le RIF, premier prestataire de l Institution (2012) 37 % des heures de formation des salariés de l institution sont dispensées par le RIF 51 % du montant des achats sont réalisés auprès du RIF Près de stagiaires formés par le RIF Un recours grandissant au RIF Entre 2011 et 2012, tous les réseaux ont augmenté leur volume d achat auprès du RIF

8 UNE ACTIVITÉ ORIENTEE VERS L OFFRE NATIONALE Une place croissante de la formation professionnelle dans les politiques de branche En 5 ans, le nombre de dispositifs nationaux a été multiplié par 5 L importance de l offre nationale dans les recettes du RIF (2012) 70 % des recettes liées à la tarification à l acte La moitié de ses recettes provient de 7 dispositifs nationaux La capacité d adaptation des CRFP face à cette évolution Individualisation des parcours, modularité évolution de l ingénierie Renforcement de la démarche qualité (label PROFIL)

9 LES CRFP : DES SITUATIONS TRÈS HÉTÉROGÈNES Hétérogénéité de leurs circonscriptions De 3 à 76 organismes adhérents Des «potentiels stagiaires» de moins de à plus de salariés Hétérogénéité de leurs moyens De 5 à 36 salariés Hétérogénéité de leurs statuts et de leur gouvernance CRFP ou service régional Des résultats financiers inégaux, en partie tributaires Du «potentiel stagiaire» De la répartition entre les CRFP des formations nationales les plus rentables

10 LES CRFP : DES OFFRES DE SERVICES TRÈS HÉTÉROGÈNES Les centres dont la situation financière est solide peuvent proposer Des formations régionales attractives Une offre de services étendue et parfois gratuite Un accompagnement RH renforcé pour les organismes Des cotisations d adhésion peu onéreuses pour les organismes Mais nombre d entre eux, compte tenu de leur situation fragile, ne sont pas en mesure de proposer de tels services Inégalités de traitement des organismes locaux

11 FRAGILITÉ JURIDIQUE Sécurisation juridique mise en cause - Avis de la CCMOSS en 2011 : l achat de formation auprès des CRFP n est pas sécurisé au regard des règles de la commande publique Une solution juridique : le «droit exclusif» - Implique un repli sur les formations «cœur de métier» à l exclusion de toute autre - Supposerait d abandonner 54 % du chiffre d affaire des CRFP

12 FRAGILITÉ ÉCONOMIQUE Des recettes liées à la vente des formations qui diminuent en raison d un nombre de stagiaires par session en diminution Des excédents en baisse pour certains CRFP Des déficits de plus en plus fréquents pour la majorité d entre eux Le poids important de la concurrence - Prestataires externes : 43 % des achats de formation de l Institution - Les services internes des organismes de sécurité sociale : 29 % du nombre d heures de formation dispensées dans l Institution

13 FRAGILITÉ ORGANISATIONNELLE La concurrence liée au mode de financement et aux statuts ne favorise pas les coopérations et mutualisations entre les CRFP mauvaise allocation des ressources, absence de «tête de réseau» Des missions nécessaires au développement trop peu investies - Veille métiers inégalement investie - Absence de stratégie de marque et de communication unifiée Difficultés à engager des investissements lourds - Absence de système d information - Absence de recherche et développement technologique (FOAD)

14 Dans ce contexte, pour sécuriser le RIF, la COG de l UCANSS prévoit la création d un institut national de formation

15 OBJECTIFS COG Une réponse organisationnelle qui s inscrit dans une perspective plus large : Renforcer l efficience du système de formation Rénover l offre de formation Assurer l adéquation de l offre aux besoins des clients Développer l évaluation de la satisfaction clients, salariés/employeurs Améliorer le pilotage des fonds mutualisés auprès de l OPCA

16 3 AXES DE TRAVAIL Porter une politique de formation en appui des politiques RH des branches et en adéquation aux besoins d accompagnement des salariés face aux évolutions des métiers et organisations Optimiser l investissement financier et adapter l appareil de formation institutionnel Renforcer les outils d évaluation de la politique de formation

17 3 AXES DE TRAVAIL Porter une politique de formation en appui des politiques RH des branches et en adéquation aux besoins d accompagnement des salariés face aux évolutions des métiers et organisations Optimiser l investissement financier et adapter l appareil de formation institutionnel Renforcer les outils d évaluation de la politique de formation

18 CRÉER UN INSTITUT NATIONAL DE FORMATION INTERBRANCHE ÉCONOMIQUEMENT VIABLE ET JURIDIQUEMENT SÉCURISÉ Organisme de sécurité sociale de droit privé à compétence nationale Maintien des sites actuels garantissant un déploiement de l offre en proximité Gouvernance étroitement articulée avec celle de l Ucanss, qui en assure la tutelle Des groupes d utilisateurs garants de la préservation d un ancrage territorial fort et de l adéquation entre l offre et les besoins Développement d un système d information national

19 CRÉER UN INSTITUT NATIONAL DE FORMATION INTERBRANCHE ÉCONOMIQUEMENT VIABLE ET JURIDIQUEMENT SÉCURISÉ Développer les partenariats en matière de formation Positionner l institut comme acteur pivot proposant une offre de service étendue (AGC, Education nationale ) Assurer la complémentarité de l offre de l institut avec les autres prestataires de formation (En3s) Examiner les conditions d une ouverture de l offre de service de l institut à l ensemble des opérateurs de la protection sociale

20 L INSTITUT Une création par voie législative Un organisme de Sécurité sociale unique à vocation nationale La préservation de l ancrage territorial du RIF sous la forme d antennes L intégration des salariés des CRFP dans l institut Un organisme sous la tutelle de l Ucanss Une organisation de la gouvernance autour de 3 types d instances Des solutions adaptées pour l Ile-de-France et les DOM

21 LE PILOTAGE DU PROJET Un Directeur de projet dédié Une structure de pilotage composée des Directeurs de CRFP et de la Direction de l Ucanss Une association des Caisses nationales Un projet co-construit avec les acteurs de terrain : 24 groupes de travail thématiques composés de salariés des CRFP et de l Ucanss

22 LE DIALOGUE SOCIAL, LOCAL ET NATIONAL Local Dialogue social dans le cadre des instances locales National Présentation annuelle de suivi de projet à l INC Création d un comité de suivi de la réforme, composé des présidents et directeurs des CRFP, du Président du COR de l Ucanss et de son directeur Réalisation d un état des lieux de la représentation du personnel, des accords, des usages locaux et des œuvres sociales Négociation d un accord national spécifique pour accompagner la création de l institut (envisagée au programme de négociation 2014), en complément du protocole relatif aux garanties dans le cadre des évolutions de réseau

23 LA FEUILLE DE ROUTE DU PROJET er janv Etat des lieux Création de l institut Définition organisation cible Mise en œuvre organisation cible Accompagnement du changement / Communication

24 LES CHANTIERS La gouvernance Le modèle économique L organisation cible L accompagnement des ressources humaines La communication

25 UNE GOUVERNANCE QUI GARANTIT LES INTÉRÊTS DE TOUS LES UTILISATEURS Le COR de l Ucanss propose (résolution du 12 décembre 2013) : Une instance décisionnaire : le Conseil d Administration composé des 4 directeurs des caisses nationales et de 8 membres du Cor de l Ucanss garantissant une participation de chaque organisation représentative des salariés et des employeurs Deux instances nationales consultatives 1. composée de représentants des organisations syndicales nationales représentatives des salariés du régime général, pour s assurer de la satisfaction des salariés bénéficiaires de la formation 2. composée de Directeurs locaux acheteurs de formation, pour mesurer leur satisfaction. Cette instance serait déclinée sur une base territoriale à définir.

26 REPENSER LE MODÈLE ÉCONOMIQUE Fiabiliser et harmoniser l ensemble des données financières Mise en place d une comptabilité analytique Harmonisation des plans comptables courant 2014 Evaluer le système de financement actuel Identifier et prendre en compte les impacts de la loi sur la formation professionnelle de 2014 Proposer des scénarii de financement de l institut national de formation qui permettent : D assurer sa pérennité financière Tout en solvabilisant l offre de formation peu rentable au plan économique mais nécessaire aux salariés

27 L ORGANISATION CIBLE La définition de l organisation cible s attachera à Assurer la prise en charge de missions partiellement voire pas du tout remplies aujourd hui par le RIF (exemple : FOAD, communication, etc.) Garantir la relation de proximité entre l institut, via ses antennes, et ses clients Favoriser le déploiement de l offre en proximité Identifier les gains d efficience liés à un regroupement de fonctions support L organisation cible sera mise en œuvre de façon progressive, le tempo étant donné par la mise en œuvre de l accompagnement des salariés concernés

28 L ACCOMPAGNEMENT RH Construction des référentiels des métiers actuels du RIF Donner de la lisibilité sur les métiers existants Adopter une démarche globale sur les missions et les activités Partager un socle et un langage commun sur les emplois Identifier les proximités des métiers en termes de compétences, d évolution, d objectif et de leurs interactions Élaboration de la cartographie des compétences actuelles du RIF, selon une approche par centre et non par individu Que fait le RIF? (missions, activités) Que sait faire le RIF? (connaissances, savoir-faire) Que devrait faire le RIF? (choix de développement)

29 L ACCOMPAGNEMENT RH Après la définition de l organisation cible Mise place d un système d accompagnement collectif et individuel des collaborateurs Définition d un plan pluriannuel de formation

30 UNE COMMUNICATION ACTIVE Les rencontres «Du RIF à l institut» avec l ensemble des salariés du réseau 3 journées d échange avec les salariés Le 20 mars à Lyon, le 28 mars à Paris, le 3 avril à Tours Une communication web tout au long du projet Un espace d information dédié au projet sur le site lerif.fr Un dispositif interactif de question / réponse Une journée d information réunissant tous les salariés en 2015 La communication locale assurée par les CRFP Soutien de l Ucanss avec mise à disposition de kits de communication

31 EN 2014 Pilotage et dialogue social Janvier : INC Février : mise en place du comité de suivi de la réforme Février : état des lieux des représentation du personnel, accords, usages locaux et œuvres sociales Mars : prise de fonction du directeur de projet Négociation d un accord national spécifique sur la création de l institut Financement A partir de janvier : mise en place de la comptabilité analytique A partir du 2 ème trimestre : harmonisation des comptes comptables 1 er semestre : état des lieux des contributions des organismes d adossement

32 EN 2014 Ressources humaines 1 er semestre : construction des référentiels métiers actuels du RIF 1 er semestre : état des lieux des processus de gestion des ressources humaines 2 ème semestre : élaboration de la cartographie des compétences actuelles du RIF Immobilier 2 ème semestre : état des lieux du patrimoine immobilier Juridique 2 ème semestre : recensement contrats et marchés

33 EN 2014 Communication Dispositif interactif sur lerif.fr et information continue Mars Avril : 3 rencontres à Lyon, Paris et Tours avec l ensemble des salariés du réseau

34 ANNEXE

35 LES GROUPES DE TRAVAIL (1/3) Accompagnement du changement / Dialogue social Etats des lieux de la représentation du personnel / des activités sociales et culturelles / des accords et usages Définition du cadre du protocole d accord national Réalisation d un baromètre social RIF Accompagnement du changement / Communication Comité éditorial de la communication sur lerif.fr Préparation des rencontres «Du RIF à l institut» en mars-avril 2014 Préparation d une journée d information avec l ensemble des salariés en 2015 Accompagnement des ressources humaines Construction du référentiel métiers du RIF et réalisation d une cartographie des compétences Définition et mise en œuvre du plan d accompagnement RH Réalisation d un état des lieux des processus de gestion du personnel qui intègre les salariés et l ensemble des intervenants (vacataires)

36 LES GROUPES DE TRAVAIL (2/3) Financement Groupe financement (mise en place du modèle de comptabilité analytique harmonisé ; état des lieux des dépenses prises en charge par les organismes d adossement ; réflexion sur le modèle économique de l institut) Travaux des référents comptabilité analytique Etat des lieux du système actuel de contribution des organismes Harmonisation des comptes comptables Préparation d un budget prévisionnel de fonctionnement pour 2016 Juridique Etat des lieux de l ensemble des contrats et marchés publics contractés par les CRFP (hors marchés immobiliers) Sécurisation juridique des transferts des contrats et marchés publics vers l institut Transfert de l ensemble des contrats et marchés publics

37 LES GROUPES DE TRAVAIL (3/3) Communication / Marketing Définition du nom de l institut Elaboration de la charte graphique de l institut Définition de l identité de marque Préparation des supports de communications imprimés et digitaux de l institut Immobilier Recensement des biens, immobiliers en fonction du mode de détention et des contrats, assurance, maintenance, etc. Etat des lieux des plans d occupation et des travaux immobiliers en cours et/ou urgents (sécurité, isolation, réglementation, etc.) Préparation des actes de transfert des biens et de l immobilier et des contrats afférant

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL 1 Les Partenaires sociaux ont adopté un projet de réforme d Action Logement qui sera mise en œuvre avant fin 2016. Objectifs poursuivis

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Le service public de Sécurité sociale

Le service public de Sécurité sociale Direction de la Sécurité sociale Le service public de Sécurité sociale Zoom sur les conventions d objectifs et de gestion 1 à l heure où la Sécurité sociale, comme l ensemble des acteurs publics, doit

Plus en détail

. Réforme de la formation

. Réforme de la formation professionnelle continue Impacts pour les entreprises Thierry Teboul Directeur général Afdas Jean-Pierre Willems Willems Consultants 8 points-clés p La logique de la réforme : moins de fiscal, plus de

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos Deuxième partie : résultats et moyens du dernier exercice clos La présentation des résultats du dernier exercice clos et des objectifs pour les années à venir est structurée autour de deux grands objectifs

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre de

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle EVALUATION FINALE SEN/024 Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Les mesures d accompagnement de la réforme prises à la SNCF

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Les mesures d accompagnement de la réforme prises à la SNCF CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2009 à 9h30 «Les régimes de la Fonction publique et les autres régimes spéciaux : le point sur les réformes récentes» Document N 10 Document

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf

Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf en Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf 2009-2012 Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Intervention de Anne HARLE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

ITIN RH: Offre FOR Hum 2015

ITIN RH: Offre FOR Hum 2015 ITIN RH: Offre FOR Hum 2015 1 ITIN RH : offre FOR Hum 2015 Publics : Responsables RH, Responsables formation, Responsables GPEC, Chargés de développement RH, Gestionnaires administratifs RH Toutes les

Plus en détail

les 4 étapes de l'ingénierie de formation

les 4 étapes de l'ingénierie de formation Le responsable de doit coordonner et piloter 4 étapes principales dans la démarche d ingénierie de. les 4 étapes de l'ingénierie de Analyser Concevoir Evaluer Réaliser 1 ANALYSER Une première étape consiste

Plus en détail

AGEFOS PME Ile de France

AGEFOS PME Ile de France AGEFOS PME Ile de France Rencontres Organismes de Formation 2008 Mercredi 1er Octobre 2008 Les chiffres clés AGEFOS 2007 AGEFOS PME IDF 44 000 entreprises 650 000 salariés couverts 166 M collectés 142

Plus en détail

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5 ASSISTANCE AU DEPOUILLEMENT DES OFFRES POUR UNE OPERATION DE TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE, EVOLUTION ET PRESTATIONS ASSOCIEES DU SYSTEME D INFORMATION DE GESTION CAHIER DES CHARGES Version : 3.0 Date

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE 1 ! " # 3 PRESENTATION GENERALE $%&'()*(+,&$*(%+-.($+*(%$/%.0$)%.1+.%(%+-).+'-%./.)2+'/(%+-3*%.--()-. $),/'45) $6 $%.(%+- *$%(,) $*' 4(%&%(, 1'+1+., 1' $ +*&$7$,)+-% $1'/(-1'(%4*$%'0$+'-%./)',$%.'$1'/%8',(1)$),/'4590.&+%'

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE : La FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers de France), représentée par son Président ET : La Fédération CFTC - CSFV, représentée par La Fédération

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel Certificat de qualification professionnelle Manager opérationnel CQP manager opérationnel septembre 2010 1 1. Origine de la demande Sommaire 2. Opportunité pour la création d un CQP manager opérationnel

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

NOS FORMATIONS. Pour toute demande d information et inscription, contacter : Michèle LORRAIN contact@lorraine-developpement.com LORRAINE DEVELOPPEMENT

NOS FORMATIONS. Pour toute demande d information et inscription, contacter : Michèle LORRAIN contact@lorraine-developpement.com LORRAINE DEVELOPPEMENT Pour toute demande d information et inscription, contacter : Michèle LORRAIN contact@lorraine-developpement.com LORRAINE DEVELOPPEMENT Centre Ariane 0 rue de Cumène 50 Neuves-Maisons NOS FORMATIONS Tél

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

QUESTIONS. décembre 2014

QUESTIONS. décembre 2014 QUESTIONS RéPONSES RELATIF à l agrément, aux missions et au fonctionnemement des organismes paritaires collecteurs agréés au titre de la formation professionnelle continue décembre 2014 questions-réponses

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

LA REGIONALISATION AU SEIN DE LA BRANCHE RECOUVREMENT

LA REGIONALISATION AU SEIN DE LA BRANCHE RECOUVREMENT + LA REGIONALISATION AU SEIN DE LA BRANCHE RECOUVREMENT SOMMAIRE I. Les modalités de gestion et de pilotage du processus de régionalisation 5 11. Les principes généraux retenus pour la construction de

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

OBJET : Guide des bonnes pratiques budgétaires et comptables des crédits d action sociale

OBJET : Guide des bonnes pratiques budgétaires et comptables des crédits d action sociale CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Direction nationale de l action sociale Dossier suivi par : Laurent TARRIEU Tél. 01 55 45 76 22 Direction de la gestion des fonds nationaux Dossier suivi par : Joëlle

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

Des 11 & 12 décembre 2014

Des 11 & 12 décembre 2014 Compte rendu CCE Des 11 & 12 décembre 2014 1. Approbation des procès-verbaux du CCE du 23 septembre 2014 et du 15 octobre 2014; Procès-verbal du 23 septembre 2014 Le nombre de votants s élève à 18 Le vote

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Partie III : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES RELATIVES A LA FOURNITURE DE TITRES RESTAURANT

Partie III : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES RELATIVES A LA FOURNITURE DE TITRES RESTAURANT Partie III : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES RELATIVES A LA FOURNITURE DE TITRES RESTAURANT Article 1 : Dispositions générales... 2 1.1 Objet... 2 1.2 Présentation des organismes bénéficiaires

Plus en détail

Masters Professionnels

Masters Professionnels École Pégase Masters Professionnels Management de projets RH Formation en alternance / Contrat de Professionnalisation 2 jours à l école et 3 jours en entreprise Objectif : Ces Masters ont pour but de

Plus en détail

Appel a candidatures

Appel a candidatures Appel a candidatures «Nouveau Grand Paris Travaux Publics» 1 - CONTEXTE Entre 2012 et 2013, l Etat (DIRECCTE Ile-de-France), associé à la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP IDF) Ile-de-France

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole rh T Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES Fiche technique à destination des SIAE Août 2013 SOMMAIRE 1 2 3 4 5 Introduction Éclairages sur les conventions collectives Panorama des conventions

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES Le domaine fonctionnel "Ressources humaines" regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL SOMMAIRE OBJET DE L APPEL D OFFRE P. 3 LE CONTEXTE DE L APPEL D

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! LIVRe BLANC www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! MUTUELLE LMP LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE, UN ENJEU MAJEUR DÈS MAINTENANT. CONTRAT COLLECTIF ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Formation certifiante d'administrateur réseaux Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations

Plus en détail

Les résidences avec services pour personnes âgées

Les résidences avec services pour personnes âgées Les résidences avec services pour personnes âgées Rapport IGAS, février 2015 Le contexte du rapport A travers ce rapport, l IGAS se penche sur le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement,

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

AVIS. Sur la gestion immobilière des organismes du régime général de la Sécurité sociale

AVIS. Sur la gestion immobilière des organismes du régime général de la Sécurité sociale 2013-06 Séance du 27 février 2013 AVIS Sur la gestion immobilière des organismes du régime général de la Sécurité sociale L immobilier du Régime général de la Sécurité sociale représente 4,8 Mm² répartis

Plus en détail

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE 31/03/2015 SOMMAIRE 1. Mutualisation de l accès aux services en

Plus en détail

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides :

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides : FORMATION DROM 2014 CIL-PASS ASSISTANCE présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires Des difficultés de logement? Amallia est à vos côtés. aides : prêts action logement aides complémentaires

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail