TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS"

Transcription

1 TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS (Learning Management System) DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR Composante 3 Renforcement institutionnel et gestion des connaissances Objectif C Appui à la communication sur les réformes et à la gestion des connaissances Sous objectif 3.A.4 CFD doté des ressources humaines et pédagogiques adéquates Groupe d activités 3.A.4.b Mettre en place le Learning Management System (LMS) Activité 3.A.4.b.01 Recrutement de Consultant pour la mise en œuvre de la stratégie de mise en place du LMS Code PPM C42 Mode de sélection QC, revue à postériori

2 I. CONTEXTE Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en œuvre plusieurs projets d amélioration de la gestion publique. Venant à la suite du PASAGE et du PAIGEP et dans le prolongement du PGDI, le second projet de gouvernance et de développement institutionnel a été négocié en La mise en œuvre de ce projet a été interrompue par la crise en 2009 et ses activités ont été suspendues pendant presque deux années, le portefeuille de la Banque Mondiale étant, dès lors, régi par la directive OP/BP (gouvernement de facto). Toutefois, depuis mai 2011, la Banque Mondiale a assoupli cette directive et a repris le décaissement de son portefeuille sous certaines conditions. Une de ces conditions est la restructuration du PGDI qui vise à l adapter au nouveau contexte, les références au MAP n étant plus d actualité. Par ailleurs, le Gouvernement, à travers la Primature, a confirmé son engagement à poursuivre, à renforcer et à accélérer les actions et les réformes entreprises depuis. Ainsi, la tutelle du PREA, par décret n du 28 juin 2012, a été transférée à la Primature. Celle-ci, dans la continuité de ses actions en faveur du renforcement de la bonne gouvernance au niveau de l administration, envisage de poursuivre la conception et la mise en œuvre du volet «efficacité» du Programme National de Bonne Gouvernance (PNBG). Par décret n du 28 juin 2012, le PGDI2 a également été placé sous tutelle de la Primature et sous la supervision de la Coordination Générale du PREA. Il continuera à apporter son appui dans la conception et la mise en œuvre du Programme National de Bonne Gouvernance (PNBG). La restructuration proposée du projet a considérablement revu le cadre logique de ce dernier tout en maintenant la gestion des finances publiques et la redevabilité sociale, tant au niveau local que national, comme des enjeux prioritaires. Avec cette restructuration, la durée de vie du projet, est proposée pour être étendue de deux ans, soit jusqu au 31 août 2014 afin de pouvoir décaisser le reliquat estimé à environ 19 millions USD et de mettre en œuvre les activités du projet restructuré. La restructuration vise également à recadrer les activités du projet avec la stratégie de la Banque Mondiale pour Madagascar pour la période (ISN). Ainsi, la restructuration a retenu pour objectif du projet de «renforcer la gestion des finances publiques et de la redevabilité sociale au niveau central et communal». Afin de réaliser cet objectif, trois composantes ont été retenues dans le PGDI 2 restructuré: Composante 1 : Amélioration de l efficacité et de la transparence de la gestion des finances publiques Composante 2 : Amélioration de la gouvernance locale Composante 3 : Renforcement institutionnel et gestion des connaissances. La composante 3 met l accent sur l importance des rôles de l information et de la connaissance dans la mise en œuvre efficiente des réformes. En effet, l information, si elle traitée de manière optimale, permet de créer des connaissances qui vont permettre d améliorer les capacités des acteurs à faire face aux diverses situations et aux problèmes auxquels ils pourront être confrontés, et à adopter le comportement le plus adéquat dans les différents contextes. C est en ce sens que la connaissance représente une valeur inestimable qu il convient d exploiter et de diffuser.

3 Aussi, l appui du PGDI 2 au Centre de Formation pour le Développement (CFD) est stratégique, puisque ce dernier peut s avérer être un vecteur important dans le partage et la diffusion de connaissance. En effet, le CFD/Madagascar (Centre de Formation pour le Développement) a pour principal objectif le renforcement de la capacité des responsables et décideurs des secteurs publics et privés dans la conception, la planification et la gestion de politiques de développement économiques et social à travers l accès à une formation et à des connaissances de haut niveau qu offre l enseignement à distance utilisant les nouvelles technologies de la communication et de l information (NTIC). Pour ce faire, le centre cherche également à développer un partenariat d échanges d expériences et de partage de connaissances entre les Centres d enseignement, la communauté du développement et les décideurs de politique économique dans différents pays à travers un réseau global d éducation à distance. Les formations proposées par le CFD comprennent des cours et des télé séminaires dispensés par des spécialistes et des Centres de développement de haut niveau, des discussions et des échanges d expériences entre experts et hauts responsables des politiques économiques de divers pays. Elles seront également dispensées à travers un accès direct à des bases de connaissances actualisées et élaborées par des Centres de renommée mondiale dans le domaine du développement économique et social. Grâce aux nouvelles technologies de communication, l éducation à distance offre des avantages importants dont principalement : - L accès immédiat à des connaissances de haut niveau, - Réduction substantielle des coûts de formation, - Amélioration des compétences individuelles, - Formation et information continues par des praticiens et des directeurs de notoriété mondiale. Or, n ayant vraiment été opérationnel qu en 2009 juste un peu avant la crise, le centre n a pas eu le temps de réellement se développer et de tendre vers son autonomie. Il importe donc de l appuyer et de lui doter des éléments nécessaires à sa pérennisation, qui se traduira, à moyen terme, par son indépendance financière. En accord avec le conseil d Administration du CFD, la mise à disposition de consultants dans le cadre de l appui à l opérationnalisation du centre est une des activités financées par le PGDI 2 restructuré, en attendant l atteinte de l objectif d autonomie. II. OBJECTIF DE LA MISSION L objectif principal de la mission est de créer une application de formation en ligne pour la gestion des ressources pédagogiques et du cursus d apprentissage de chaque «apprenant» L objectif spécifique est de mettre à la disposition des «apprenants»les contenus de formation en ligne dans tous les formats possibles (à savoir un document Word, Excel, Powerpoint, PDF, format audio et vidéo), à partir de l application, qui : - Elaboration d'une stratégie de mise en place du LMS - Elaboration d'une stratégie de vulgarisation de la méthode LMS pour le CFD - dispense des formations en ligne sur les modules à la demande, et - fait passer des tests et examens, en vue de l obtention d une attestation/diplôme. - Constitution d'une fiche client qui retrace tout le passé d'un apprenant

4 - Assure la gestion de la participation de chaque apprenant (formations suivies, certificats obtenus, suivi de la progression des apprenants, cartographie des parcours, temps passées, etc ) III. DESCRIPTION DES PRESTATIONS Le Consultant pour la mise en œuvre de la stratégie de mise en place du LMS est placé sous la supervision du Directeur du Centre. La mission du Consultant se déroulera en trois (3) phases principales. Chaque activité principale pour la réalisation de chacune des phases sera validée par la remise d un rapport. La phase I commencera dès l approbation du contrat. Les principales missions du Consultant consisteront à: Phase I Analyser le Système d Information et Elaborer d un business model pour le LMS Les principales activités de la phase I sont : i) Analyse du Système d information autour des activités et des offres de formation du CFD ii) iii) Elaboration d un modèle informatique pour le LMS basé sur une solution open source utilisant le CMS moodle iv) Le consultant devra rédiger un cahier des Charges de la plateforme E-learning à développer (spécifications techniques et fonctionnelles) v) Le consultant proposera par la suite un planning de développement et réalisation de l application E-learning vi) Le consultant devra concevoir le business model approprié pour le futur LMS afin d'aider le CFD à le vulgariser. Phase II Développer et mettre en route le système Après validation des rapports de la phase I, le consultant entamera cette phase. i) Il procèdera au développement de l application (incluant le test, mise en recette) et à la mise en production de l application E-learning ii) Le consultant fournira la plateforme d hébergement de l application ainsi que le nom de domaine iii) Le consultant fournira le guide d administration et d utilisation de la plateforme (guide utilisateur) iv) Le consultant fournira les documents techniques de l E-learning : les supports d administration et les supports d exploitation (document d installation, information sur les logiciels de développement, ) v) Une autre mission pour le CFD est la mise en place d'un système intégré de gestion basé sur la plateforme Open Source Open ERP. Les 2 applications doivent s'interfacer car elles sont liées. Le LMS doit être en mesure de prendre des données dans le SIG et les exploiter et inversement. Tout doit être Open Data pour que ce soit possible. Phase III Maintenir et assister techniquement la plateforme e-learning pendant sa phase d exploitation

5 Cette partie concerne la gestion de la plateforme E-learning, après la mise en production et pendant la mise en exploitation de la plateforme. i) Maintenance de la plateforme d E-learning a. Maintenance corrective et curative en cas de dysfonctionnement résultant d erreurs de programmation (bugs) b. Maintenance évolutive en cas de nouvelles fonctionnalités à mettre en place selon la demande du Client (prestation payante) ii) Assistance technique à l utilisation de la plateforme. Le type d assistance peut être : a. sur site (CFD) b. distante (prise en main à distance de l ordinateur du client) c. téléphonique IV. RESULTATS ATTENDUS Les principaux résultats attendus de cette mission sont entre autres: i) La proposition de calendrier de réalisation (planning détaillé) ii) L analyse du système d information dans son intégralité et élaboration du Cahier des Charges. iii) L élaboration de l organigramme des données et des traitements, incluant toutes les règles de gestion, en vue de la mise en place du modèle informatique. iv) La création d un Prototype E-learning en appliquant la norme de l E-learning, et en considérant les différents niveaux de tests et d examens, ainsi que les différents niveaux d utilisateurs : étudiant, formateur, examinateur, administrateur v) Le développement informatique et mise en phase pilote de la plateforme E-learning sur environnement de développement. vi) La mise en route et opérationnalisation de l application E-learning sur environnement de production. vii) La formation à l administration et à l utilisation de la plateforme viii) Le suivi et la maintenance du système pendant une durée de 06 six mois après opérationnalisation du système. En outre, le Consultant devra livrer desrapports : Livrables Rapport de démarrage Critères de qualité - Inclut le planning, approche et note méthodologique Moment de l évaluation J+10

6 Cahier des charges - Inclut les spécifications techniques et fonctionnelles du produit à développer J+15 Business Model - tient compte des réalités du pays - outil de travail essentiel pour le Centre lors da le vulgarisation Rapport mensuel d activité (rapport d avancement) - Inclut le reporting sur les problèmes rencontrés et les solutions apportées dans le cadre de la réalisation de la mission ; - Inclut le suivi de l évolution de l indicateur lié à la mise en œuvre de la stratégie de mise en place du LMS Charte graphique - Approuvé par le Centre - Tient compte de la norme de tous les GDLN Rapport de test de charge - Approuvé par le Centre - Liste des anomalies recensées J+15 Tous les mois (J+30,J+60 et J+90 ) J+15 J+30 Rapport de mise en préproduction - Toutes les anomalies ont fait l'objet de correction et de test - dossier d'exploitation J+45 Guide et manuel utilisateur - Inclut les modules de formation à l utilisation de la plateforme LMS Rapport final - Inclut le reporting sur les problèmes rencontrés et les solutions apportées dans le cadre de la réalisation de la mission ; - Inclut les recommandations techniques et organisationnelles pour la pérennité du projet Code sources - DVD incluant tous les fichiers sources du LMS - Les codes doivent être commentés et documentés - Le nom des variables doit être explicite J+90 J+90 J+90

7 V. DUREE DE LA PRESTATION La mission du consultant débutera à la date de signature du contrat et prendra fin au plus tard dans les 90 jours après début des travaux. VI. PROFIL DU CONSULTANT Le cabinet devra au moins les experts suivants: une expérience d au moins cinq (05) ans en montage de Business Model ; une expérience d au moins cinq (05) ans en matière de conception d un Système d Information relatif à la mise en place d un système de gestion de contenu orienté formation à distance ; cinq (05) années d expérience en programmation d application Web (notamment Web 2.0) ; cinq (05) années d expériences dans le domaine de l organisation et des méthodes e-learning ; cinq (05) années d expériences en technologies php/mysql, CMS Moodle et l environnement Linux (développement et production) ; cinq (05) années d expériences sur les procédures d acquisition de nom de domaine et la mise en ligne d une application Internet sur un serveur (dédié ou mutualisé) ; une expérience dans un projet financé par la Banque Mondiale un atout ; une expérience au sein d un Institut de formation serait un atout Le Consultant doit avoir les personnels clés suivants : un Expert en Business Model et LMS et un Expert en développement de plateforme LMS.

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES RELATIFS AU RECRUTEMENT D UN CONSULTANT EXPERT EN INGENERIE DE FORMATION POUR ACCOMPAGNER L ADMINISTRATION MALAGASY AUX RENFORCEMENTS DE CAPACITE DES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L AITANT UIVI & EVALUATION AU EIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM Composante 4 : Objectif A : Activité 4A.02 : Type de consultant Type de contrat Catégorie

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES COMPOSANTE 1 : EFFET 1.A : PRODUIT 1.A.3 ACTIVITE 1.A.3.b RESSOURCES 1.A.3.b.3 AMELIORATION DE L

Plus en détail

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES RELATIFS AU RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA REALISATION ET MISE EN ŒUVRE DE LA NORMALISATION DES PUBLICATIONS DES RAPPORTS BUDGETAIRES COMPOSANTE 1 EFFET 1B PRODUIT 1.B.1 AMELIORATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGACAR Composante 3 Objectif C ous objectif 3.C.01 Groupe d activités 3.C.01.c Activité 3.C.01.c.01

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER TERME DE REFERENCE POUR LE REPONABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER Composante 3 Renforcement institutionnel et gestion des connaissances

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL 1 I. CONTEXTE 1. Contexte général du PGDI. Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Amélioration de la gestion des Finances Publiques. agences de recettes. douaniers

TERMES DE REFERENCE. Amélioration de la gestion des Finances Publiques. agences de recettes. douaniers TERMES DE REFERENCE Recrutement d un Cabinet de consultant en charge de mener la restructuration de la gestion des ressources humaines de l administration douanière malagasy Composante 1 : Objectif spécifique

Plus en détail

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Composante 2 : Objectif A : Activité 2.A.01 : Amélioration de l efficacité de la gouvernance locale OPERATIONS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013) Composante

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Cabinet Deuxième Projet d'appui à la Réforme de l'enseignement Supérieur, PARESII TERMES DE RÉFÉRENCE ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Lettre à l équipe projet

Lettre à l équipe projet Lettre à l équipe projet Ce document présente l offre de services concernant le projet de réalisation et de mise en œuvre du site web de REMESS. Ce projet a pour objectif de satisfaire les besoins et les

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Hébergement du site Le site est hébergé par l Ecole nationale des chartes sur un serveur dédié à l Urfist.

Hébergement du site Le site est hébergé par l Ecole nationale des chartes sur un serveur dédié à l Urfist. Refonte du site web 5 décembre 2008 MAPA Réf. 08 Inform 3 Cahier des charges Projet de refonte du site web de l 5 décembre 2008 I Analyse de l existant Type du site actuel L URFIST de Paris dispose actuellement

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR

Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR Composante 2 : Amélioration de l efficacité de la gouvernance locale Objectif A : OPERATION COMMUNALES D'APPUI

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

Notes de cours. Cycle de conception d un module e-learning

Notes de cours. Cycle de conception d un module e-learning Notes de cours Cycle de conception d un module e-learning 1 La formation / objectifs Optimiser ses pratiques de conception et de scénarisation e-learning Pratiques = méthodologie Conception = définir ce

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web.

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Web Designer Durée 90 jours (630 h) Public Toute personne souhaitant maîtriser les techniques liées à la conception de produits multimédia et à la création de sites Web. Objectifs La formation Web designer

Plus en détail

Audit du Système d Informations géologiques et minières - SIGM

Audit du Système d Informations géologiques et minières - SIGM RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040 GN Audit du Système d Informations géologiques

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Jérôme GUERIF Formation permanente nationale Vocal : +33 (0)4 32 72 2951 E-mail : Jerome.Guerif@avignon.inra.fr CAHIER DES CHARGES FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Contact

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE Ce cahier des charges est composé d une offre de base et de trois options 1 CONTEXTE La communauté

Plus en détail

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état Cursus by F2I enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état home page Leader sur le marché de la formation continue, L institut F2I crée en 1998 par Chantal Berdaa, est un centre de formation

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE PROJET EMPLOI JEUNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES (PEJEDEC) Financement

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Quadra Entreprise On Demand

Quadra Entreprise On Demand Quadra Entreprise On Demand LS -Quadra Entrepriset OD- 11/2013 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier

Plus en détail

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ---------------

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION --------------- MINISTERE DE L EAU SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERME DE REFERENCE SUR L APPUI ET L ASSISTANCE TECHNIQUE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET BASE DE DONNEES

Plus en détail

Cahier des charges. Conception et développement d un espace de cours MOODLE

Cahier des charges. Conception et développement d un espace de cours MOODLE Cahier des charges Conception et développement d un espace de cours MOODLE A OBJET DE LA PRESENTE CONSULTATION La présente consultation a pour objet la conception d un espace de cours personnalisé pour

Plus en détail

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives

PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives Unité des nouvelles technologies éducatives Faculté des sciences de l éducation Université Saint-Joseph de Beyrouth Les prestations UNTE 2012-2013

Plus en détail

CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO

CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO CCTP Assistance à Maitrise d'ouvrage pour la construction d'une biobanque et d'un LIMS, accompagnement de MGP vers une certification ISO Contexte Metagenopolis - MGP - est une unité de l'inra. Sa mission

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES CONDITIONS GENERALES DE SERVICES DES PRODUITS AMUE Préambule Les services de l Agence auprès d un adhérent sont exécutés en conformité avec les présentes conditions générales de service, sous réserve de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

c o n c e p t i o n Un savoir-faire et des experts pour concevoir des sites efficaces et durables

c o n c e p t i o n Un savoir-faire et des experts pour concevoir des sites efficaces et durables c o n c e p t i o n Un savoir-faire et des experts pour concevoir des sites efficaces et durables Notre approche de la conception Nous concevons des sites web et mobiles centrés utilisateurs, en prenant

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

COURS E-LEARNING. Professionnels en langues. Langues & Conseils Groupe ESC Pau. 3, rue Saint-John Perse - BP 7512-64075 PAU

COURS E-LEARNING. Professionnels en langues. Langues & Conseils Groupe ESC Pau. 3, rue Saint-John Perse - BP 7512-64075 PAU COURS E-LEARNING 3, rue Saint-John Perse - BP 7512-64075 PAU Numéro de déclaration d existence : 72 64 P0005 64 PRESENTATION DE LA PLATEFORME Langues & Conseils est partenaire de 7Speaking, une plateforme

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/18/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 12 JUILLET 2011 Comité du programme et budget Dix-huitième session Genève, 12 16 septembre 2011 RAPPORT SUR L ÉTAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Termes de référence. Observatoire du Foncier

Termes de référence. Observatoire du Foncier Termes de référence Pour le recrutement d un cabinet pour la production d un film documentaire sur les investissements agricoles à large emprise foncière à Madagascar Organisme : Résultat Attendu 3 : Activité

Plus en détail

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX TITRE Requérant Contribution au projet régional de facilitation des affaires dans l espace UEMOA «eregulations UEMOA» - Phase 2 Commission UEMOA Durée du

Plus en détail

Projet OGAM. Fiche de présentation

Projet OGAM. Fiche de présentation Projet OGAM Fiche de présentation Table des matières 1 Éléments de contexte...2 2 Description de l opération...3 3 Les fonctionnalités minimales attendues...6 4 Gouvernance du projet...6 5 Les grandes

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Consultation pour la réalisation d une étude sur : 30/06/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «L amélioration des pratiques d achats des formations dans la Branche de l ingénierie, du numérique, des études et du conseil

Plus en détail

DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL

DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL Plateforme multimédia pour l'aide à la décision C3ED Rédacteur(s) : Liste de diffusion : Clarisse KOUO-MBILLE (CKM) Vincent TURMINE Vincent TURMINE (VT) Clarisse KOUO-MBILLE

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

COMMENT CHOISIR LA "BONNE" PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE?

COMMENT CHOISIR LA BONNE PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE? Atelier de test, de découverte et d analyse COMMENT CHOISIR LA "BONNE" PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE? PANORAMA DES USAGES POUR MIEUX DÉCIDER LES 14, 15 & 16 MAI 2013 À l hôtel "AFRICA"

Plus en détail

CRÉATION D UN SITE WEB SUR AJAX

CRÉATION D UN SITE WEB SUR AJAX CRÉATION D UN SITE WEB SUR AJAX Février 2011 - Mai 2011 Sommaire 1 Présentation générale du projet 2 1.1 Objectifs du projet.......................... 2 1.2 Public-cible du projet........................

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013. Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique

Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013. Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013 Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique Objectifs et périmètre RAPPEL DES OBJECTIFS 02/07/2013 Université Paris-Sud / SDN / Eric Briantais 2 Objectifs Fournir à la gouvernance

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE»

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE» REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES «CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et justification La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique GéoPro Consulting Offre de Services Informatique Cité Malek El Zaoui (Cité du 21ème Siècle) Batiment B3, Local 338 Dely Ibrahim, Alger ALGERIE 06.61.17.03.09 QUI SOMMES NOUS? GéoPro Consulting est une

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

AVIS D APPEL D OFFRES

AVIS D APPEL D OFFRES AVIS D APPEL D OFFRES Le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN) lance un appel à concurrence en vue de sélectionner un consultant individuel proposé par un bureau d études, un cabinet ou

Plus en détail

- Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015

- Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015 - Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015 CONSTRUCTYS M.P. APPEL A PROPOSITIONS 2013 Contenu 1. Organisme commanditaire... 3 2. Contexte... 4

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 TERMES DE REFERENCE Contrat cadre bénéficiaires Assistance technique

Plus en détail

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Contexte en Poitou-Charentes Volonté de coopérer ARH puis ARS Poitou-Charentes Collège

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Sommaire. 1 Présentation 1.1 Vos interlocuteurs 1.2 Date de remise des offres

CAHIER DES CHARGES. Sommaire. 1 Présentation 1.1 Vos interlocuteurs 1.2 Date de remise des offres CAHIER DES CHARGES Utilisation du cahier des charges : - conservez ou modifier les textes en noir. Nous avons volontairement ajouté de nombreux points ou caractéristiques dans le cahier des charges. Vous

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Conseil et formation en Marketing Web /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Catalogue de

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR

Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR Comprendre son devis de création de site web Peggy UCAR Powerpoint Templates Page 1 Règle générale: Graphisme Création logo & identité graphique Création du Webdesign & intégration graphique Rédaction

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME NATIONAL

Plus en détail

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert 1 Parce que votre organisation est unique, Parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement,

Plus en détail

Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013. Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique

Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013. Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique Restitution SDN_P2 du 25 Juin 2013 Eric BRIANTAIS MOAD Pédagogie Numérique Objectifs et périmètre RAPPEL DES OBJECTIFS 12/12/2013 Université Paris-Sud / SDN / Eric Briantais 2 Objectifs Fournir à la gouvernance

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CONSULTATION AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DIRECTION GENERALE UNITE RESSOURCES HUMAINES 253, avenue du Général Leclerc 94701

Plus en détail

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Termes de Référence pour le recrutement d un cabinet ou d un groupe de consultants pour la capitalisation des acquis des projets du portefeuille «Résilience et croissance inclusive et durable» I. CONTEXTE

Plus en détail

Le dispositif de fiabilisationcertification. établissements publics de santé. Mercredi de l INET - 27 mars 2013

Le dispositif de fiabilisationcertification. établissements publics de santé. Mercredi de l INET - 27 mars 2013 Le dispositif de fiabilisationcertification des comptes des établissements publics de santé Mercredi de l INET - 27 mars 2013 LE DISPOSITIF DE FIABILISATION-CERTIFICATION DES COMPTES DES EPS 1. Le dispositif

Plus en détail