CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile"

Transcription

1 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013

2 SOMMAIRE INFORMATIONS GENERALES... 2 FICHE 1 : PRESENTATION DE L ORGANISME GESTIONNAIRE ET DE L ORGANISME DE FORMATION... 4 FICHE 2 : FINALITE ET OBJECTIFS DE L ACTION... 4 FICHE 3 : PREPARATION ET MISE EN PLACE DE L ACTION... 5 FICHE 4 : GESTION DE L ALTERNANCE... 5 FICHE 5 : PLAN ET CALENDRIER DE LA FORMATION... 6 FICHE 6 : EQUIPE PEDAGOGIQUE... 9 FICHE 7 : PARTENARIAT. 10 FICHE 8 : MODULE REGULATION PEDAGOGIQUE FICHE 9 : MOYENS ET RESSOURCES PEDAGOGIQUES FICHE 10 : VALIDATION DES ACQUIS DE LA FORMATION ANNEXE 1 : Bilan / Evaluation de l action ANNEXE 2 : Engagements des organismes de formation

3 Ce cahier des charges est destiné à tout organisme de formation souhaitant mettre en place, pour la première fois, une action de formation visant à l obtention d un CQP dans le cadre du contrat de professionnalisation. L'organisme de formation doit adresser son dossier de réponse au cahier des charges impérativement par mail à la Délégation Régionale de l Association Nationale pour la Formation Automobile dont il relève au plus tard 2 mois et demi avant le démarrage de l action de formation Attention, tous les organismes de formation désireux de mettre en place une nouvelle action, doivent prendre prendre contact en amont avec la délégation régionale dont ils relèvent afin d identifier la faisabilité et la recevabilité de leur demande. INFORMATIONS GENERALES Le dispositif des Certificats de Qualification Professionnelle a été créé et fonctionne à l initiative et sous contrôle des partenaires sociaux de la Commission Paritaire Nationale. Il a pour objectif prioritaire de répondre, de manière souple et rapide, aux évolutions du travail dans les entreprises. Les C.Q.P. sont inscrits dans les classifications de la Convention Collective de Branche. La délivrance d un C.Q.P. atteste donc de la maîtrise des compétences constitutives d une qualification, identifiée et reconnue par l ensemble des entreprises de la Branche. La formation permettant l obtention d un C.Q.P. se déroule en priorité dans le cadre d un contrat de professionnalisation mais peut également être préparée dans le cadre des autres dispositifs de la formation continue. L A.N.F.A., mandatée par la Commission Paritaire Nationale, a la responsabilité du développement et du suivi qualitatif du dispositif de formation. Le dossier de réponse au présent cahier des charges a une double finalité. Pour l A.N.F.A., il s agit de disposer des éléments permettant : - d effectuer un diagnostic de faisabilité du projet de chaque organisme de formation, - de proposer éventuellement des modifications du projet avant le début de la formation, - de définir l ensemble du dispositif de suivi-régulation de l action qui sera mise en œuvre. Pour l organisme de formation, la constitution de ce dossier doit lui permettre de préciser et formaliser les éléments de son projet : - repérage des demandes et besoins de formation, - information vers les entreprises et les jeunes, - définition d une stratégie d alternance, - identification des ressources disponibles, - constitution de l équipe pédagogique, - établissement d un éventuel partenariat, - élaboration du plan de formation, - définition des modalités et des outils de suivi et régulation de l ensemble de la formation. 2

4 Le dossier de réponse au cahier des charges qui définit votre projet s appuie sur les 10 fiches descriptives ci-après (identifiées FICHES 1 à 10). Votre dossier doit mettre en évidence les modalités particulières de mise en œuvre de la formation en alternance qui permettront aux jeunes salariés d acquérir les compétences visées par cette formation et répertoriées en première partie du Référentiel du C.Q.P. (cf. Interface du référentiel). Il constituera le document de référence pour un bilan ou une éventuelle évaluation de l action de formation préalablement à la reconduction de l action (cf. annexe 1). Dans le cas où un partenariat est établi, l organisme maître d œuvre de la formation répond au cahier des charges de la formation en concertation avec le prestataire et y joint le protocole d accord interétablissement lorsque celui-ci est signé (cf. FICHE 7 "Partenariat"). PROCEDURE D HABILITATION DES ACTIONS C.Q.P. PAR L A.N.F.A. Les réponses aux cahiers des charges sont examinées par les services de l A.N.F.A. Quatre types d avis peuvent être délivrés concernant l action de formation : - avis favorable - avis favorable sous conditions - avis différé - avis défavorable Il est impératif de veiller à ce qu aucun contrat de professionnalisation ne soit signé entre un employeur et un jeune avant que les services de l A.N.F.A. n aient prononcé un avis favorable. ATTENTION : Un minimum de 6 contrats de professionnalisation signés doit être atteint pour que la formation puisse être mise en œuvre et financée par l A.N.F.A, et qu un jury puisse être constitué. Si la formation n a pas débuté dans un délai de six mois à compter de la date prévue pour le lancement de l action, l habilitation devient caduque. Au delà de six mois et dans la limite de 18 mois suivant la décision de la commission d habilitation, et sous condition qu aucun élément n ait été modifié dans le projet, l établissement fait parvenir un dossier ne comprenant que le nouveau calendrier de la formation complété par les informations ou modifications demandées lors de l habilitation. En annexe 2, noter les "Engagements des organismes de formation" 3

5 FICHE 1 : PRESENTATION DE L ORGANISME GESTIONNAIRE ET DE L ORGANISME DE FORMATION A ne renseigner que s il s agit d un nouvel établissement dans le dispositif CQP. Organisme gestionnaire Identité Organisme de formation Identité, Effectif global, Effectif par filière, Expérience de l accueil des jeunes sous contrat de formation en alternance... Réalisations de l organisme dans le cadre des formations initiales ou continues dans le secteur de l automobile Effectif global, Effectifs par type de formation (apprentissage, alternance, formation continue, scolaire), Diplômes et titres préparés, Taux de réussite aux examens... Projets de l établissement en cours et futurs (Projet d'établissement, Contrat Qualité, CCF, actions innovantes...) FICHE 2 : FINALITE ET OBJECTIFS DE L ACTION Motivations et place de ce projet dans l établissement Motifs qui amènent l établissement à s engager dans un projet C.Q.P., Positionnement de cette action par rapport aux formations existantes, Les besoins repérés dans les entreprises Les effets escomptés pour les jeunes,... Objectifs quantitatifs Potentiel des entreprises ciblées, Potentiel jeunes visés RAPPEL : un seuil minimum de 6 contrats de professionnalisation signés doit être atteint. 4

6 FICHE 3 : PREPARATION ET MISE EN PLACE DE L ACTION Information des jeunes et des entreprises Modalités, supports, périodes, acteurs impliqués dans la présentation aux jeunes et aux entreprises : - des caractéristiques du C.Q.P. (cf. référentiel C.Q.P.), - des méthodes de formation et des modalités de validation... Identification des entreprises et des besoins Modalités d identification des entreprises, Motivations au regard de la finalité du C.Q.P.... Constitution du groupe Modalités de positionnement des jeunes, Outils utilisés... FICHE 4 : GESTION DE L ALTERNANCE L alternance et le projet pédagogique dans l établissement : Les acteurs Identité du responsable de l action, de la personne référente, Nom et responsabilités des acteurs de l établissement, Acteurs impliqués (responsable pédagogique, formateurs, autres...), Modalités de coordination, Qui fait quoi, quand, où, comment, pour quels résultats...? La gestion de l alternance Pratiques envisagées, les actions, les étapes, les moments, Actions envisagées auprès des entreprises avant la formation permettant d assurer la complémentarité sur les deux lieux de formation, Modalités de sensibilisation à la fonction tutorale, choix du tuteur, projet de mise en place d une formation de tuteur Quels moyens de régulation sont envisagés en cas de dysfonctionnement (activités en entreprises, tuteurs, équipements de l entreprise ) Les outils et supports Outils spécifiques (livret de liaison...), Modalités d utilisation, Autres modalités de coordination (réunions de tuteurs, visites d entreprises...) Modalités envisagées pour l implication des jeunes dans l alternance, Joindre l outil de liaison. 5

7 FICHE 5 : PLAN ET CALENDRIER DE LA FORMATION Le plan de formation prend en compte les temps des évaluations en organisme de formation et les périodes d évaluation en entreprise (cf. référentiel C.Q.P.). Il intégre, si le CQP le prévoit le module régulation pédagogique. Un document visuel reprenant les grandes étapes du plan de formation peut en être extrait et être intégré au document de liaison afin de favoriser la communication avec le jeune en formation et le tuteur. Le plan de formation constitue le document de référence pour l équipe pédagogique tout au long du déroulement de la formation. Il est construit à partir du référentiel du C.Q.P. et de la progression pédagogique conçue par l organisme de formation. Les objectifs et contenus de formation, les connaissances associées doivent s articuler à travers les mises en situation. OBJECTIFS CONNAISSANCES ASSOCIEES MISES EN SITUATION CONTENUS Il devra aussi préciser : - les dates de début de formation et de fin de formation, - les semaines de formation en centre et celles en entreprise, - les dates prévues pour les évaluations en centres de formation et en entreprise - les dates prévues pour l organisation de(s) étude(s) de cas nationale(s) - la période sur laquelle pourra se dérouler l entretien devant le jury (Il doit se dérouler dans le dernier mois du contrat de professionnalisation des jeunes. Il est conseillé de se référer au premier contrat signé). 6

8 PLAN ET CALENDRIER DE LA FORMATION Votre plan de formation doit faire apparaître les informations suivantes : les dates par semaine (semaine n, du / / au / / ) le titre du module (issu du référentiel de formation) le(s) objectif(s) de formation issu(s) du référentiel de formation les connaissances associées enseignées avec le nombre d heure(s) (issues du référentiel de formation) les mises en situation pédagogiques référencées à la fin de chaque module de formation et réalisées en organisme de formation les activités réalisées en entreprise en lien avec le(s) objectif(s) de formation les évaluations en organisme de formation les périodes d évaluation en entreprise A titre indicatif, un tableau type vous est proposé en page suivante. EXEMPLE selon le tableau proposé en page suivante : Semaine n, période du / / au / / Nombre d heure(s) Titre du module (du référentiel de formation) Objectif(s) de formation (du référentiel de formation) Connaissances associées + nombre d heure(s) Mise(s) en situation pédagogique(s) en O.F Activité(s) en entreprise 4 heures Traitement de surface. Identifier la nature des supports à traiter. Enoncer les différents procédés de traitement Chimie (1h) oxydoréduction, corrosion des alliages Reconstitution de la protection sur éléments de carrosserie réparés ou neufs Réaliser le traitement de surface 7

9 Semaine n, période du / / au / / Nombre d heure(s) Titre du module (du référentiel de formation) Objectif(s) de formation (du référentiel de formation) Connaissances associées + nombre d heure(s) Mise(s) en situation pédagogique(s) en O.F Activité(s) en entreprise EPREUVE A EVALUATION 1 Semaine n, période du / / au / / Nombre d heure(s) Titre du module (du référentiel de formation) Objectif(s) de formation (du référentiel de formation) Connaissances associées + nombre d heure(s) Mise(s) en situation pédagogique(s) en O.F Activité(s) en entreprise 8

10 FICHE 6 : EQUIPE PEDAGOGIQUE Constitution de l équipe pédagogique (formateurs internes et externes) * Pour chacun des intervenants sur l action, communiquer les informations suivantes : Identité* Domaine d intervention dans le CQP Statut (permanent, vacataire ) Organisme d appartenance Formation initiale et/ou continue dans le(s) domaine(s) d intervention spécifique(s) aux modules enseignés Nature et durée de l expérience professionnelle dans les Services de l Automobile Nature et durée de l expérience pédagogique * "Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, les formateurs cités bénéficient d un droit d accès et de rectification aux informations qui les concernent. S ils souhaitent exercer ce droit et obtenir communication des informations les concernant, veuillez vous adresser au département de l action pédagogique service CQP, Sèvres" 9

11 FICHE 7 : PARTENARIAT Compte tenu des particularités de certains C.Q.P. et de leur mise en œuvre, tout établissement n a pas nécessairement l ensemble des moyens humains et/ou techniques pour réaliser la formation. Dans la mesure où un partenariat s avère nécessaire pour atteindre les compétences visées par la formation, un "Protocole d accord inter établissement" est établi. Il matérialise l engagement à mettre en œuvre ce partenariat. Il permet d en définir l étendue et les modalités d organisation et de préciser les responsabilités de chaque partenaire sur les modules de formation comme des évaluations. Il résulte d une concertation entre les deux organismes de formation, avec l appui de la délégation régionale de l ANFA. Le projet de partenariat est examiné et validé par la commission d habilitation. La commission veillera tout particulièrement à la cohérence entre les interventions externes prévues et les évaluations. En cas de sous-traitance sur un module donnant lieu à évaluation, le protocole précisera l identité de l organisme qui prendra en charge les établissements, et justifiera ce choix. Il est demandé aux établissements souhaitant mettre en place un partenariat : De bien vouloir renseigner avec précision un protocole pour chaque groupe et de le retourner à la délégation régionale avec le dossier de demande d habilitation D intégrer dans le plan de formation, les thèmes et dates prévues des interventions du partenaire 10

12 FICHE 8 : MODULE REGULATION PEDAGOGIQUE Si le référentiel du CQP le prévoit, le plan de formation doit intégrer le module régulation pédagogique qui permet l adaptation des volumes horaires ou des contenus de formation à des spécificités du public en formation ou des entreprises d accueil. Il peut permettre, à titre d exemple : - la préparation des jeunes à un module du référentiel de formation dont l accès suppose un prérequis non atteint (ex. renfort sur un enseignement fondamental ou méthodologique nécessaire à l appréhension d un ou plusieurs modules), - l adaptation du temps de formation sur un ou plusieurs modules du référentiel en fonction des besoins identifiés des jeunes, - le développement d un thème de formation particulier en lien avec les activités réalisées dans les entreprises d accueil. Si des choix sont repérés par l organisme au moment de la réponse au cahier des charges, ces choix devront être précisés dans le plan de formation. Si ce n était pas le cas, l usage de ces heures de régulation pédagogique devra être explicité lors du bilan de l action. En tout état de cause, les heures dédiées à ce module devront être intégrées au calendrier de formation proposé. 11

13 FICHE 9 : MOYENS ET RESSOURCES PEDAGOGIQUES Ateliers Description des locaux : surface disponible pour l action, nombre de postes, nombre et type de véhicules, liste des matériels... Salles de formation Type de salle, équipements technologiques, vidéo, informatique... FICHE 10 : VALIDATION DES ACQUIS DE LA FORMATION L organisme de formation maître d œuvre de l action de formation a la responsabilité de : - l organisation et le déroulement des épreuves en organisme de formation, - le suivi des évaluations en entreprise et la contribution à la notation de la dernière évaluation, - l organisation du jury final. Examen final de substitution (uniquement pour les CQP non modularisés) En cas de non conformité relative aux modalités d évaluation en cours de formation, du fait soit de l organisme de formation soit de l entreprise, l établissement maître d œuvre est alors tenu d informer les services de l A.N.F.A. dans les plus brefs délais et a la responsabilité d organiser un examen final de substitution à sa charge. Organisation et déroulement des épreuves en organisme de formation Modalités, nombre de postes, qualité des évaluateurs... Organisation et suivi des évaluations en entreprise Modalités, qualité et rôle des différents acteurs... Remarque : Pour les points 2 et 3, l organisme de formation veille à préciser les modalités de mise en œuvre du module "Epreuves" (cf. Référentiel C.Q.P.) 12

14 ANNEXES 13

15 ANNEXE 1 BILAN / EVALUATION DE L ACTION DE FORMATION L A.N.F.A., mandatée par les partenaires sociaux, a la responsabilité du suivi qualitatif du dispositif de formation et est à ce titre habilitée à programmer, dans le contexte de la première mise en œuvre d une action C.Q.P. par un organisme de formation, un bilan intermédiaire au cours du premier semestre ainsi qu une évaluation de l action au terme de la formation. Dans la mesure où une évaluation est mise en œuvre, elle : - a pour référent la réponse de l'établissement au cahier des charges de la formation et se déroule sous la forme d'entretiens avec les différents acteurs impliqués dans l'action de formation (entreprises, jeunes, équipe pédagogique,...), - porte sur l'ensemble des points mentionnés dans le cahier des charges L'établissement doit mettre à la disposition des Services de l'a.n.f.a., tout document permettant de réaliser l'évaluation de l'action de formation mise en œuvre. Les informations recueillies font l'objet d'une restitution auprès de la Direction de l'établissement. L objectif est de mesurer les effets de la formation pour les entreprises et les jeunes, de s assurer du respect des engagements de l établissement et d'identifier les écarts entre la réponse au cahier des charges et le déroulement concret de la formation. Il en résultera l avis de l ANFA sur les conditions du renouvellement de l action. 14

16 ANNEXE 2 ENGAGEMENTS DE L ORGANISME DE FORMATION DANS LA CONDUITE DE L ACTION Tout établissement souhaitant mettre en œuvre une action C.Q.P. et déposant un dossier de demande d habilitation s'engage sur les points suivants : Mise en œuvre de l ensemble des évaluations selon les conditions prévues par le référentiel du CQP visé et les instructions délivrées par le service examen de l ANFA L'Établissement s engage : - à mettre en place toutes les modalités matérielles et pédagogiques nécessaires au bon déroulement de chacune des épreuves. - à assurer la surveillance de ces épreuves dans le respect des conditions énoncées par l ANFA - participer en qualité de membre de jury, à l examen final d un C.Q.P. de même nature, organisé par un autre organisme, - prendre en charge les frais d'hébergement, de repas et de déplacement des jeunes salariés en formation dans le cas où l'examen est organisé sur un autre site du fait de l'impossibilité pour l'établissement d'organiser les examens ou en cas de regroupement sur un autre centre du fait d un effectif de candidats inférieur à 6. Conformément au Référentiel du C.Q.P., l organisme de formation est habilité à vérifier que les entreprises sont porteuses d un projet explicite de formation et disposent d ateliers fonctionnels et d équipements de qualité. La nature du contrat de formation en alternance implique également que l entreprise soit investie d une mission de formation. Conformément aux termes de la Convention Collective des Services de l Automobile, cette mission s exerce notamment sous la responsabilité d un tuteur désigné par le chef d entreprise. Il appartient aux organismes de formation de veiller à ce que celle-ci s exerce effectivement, sur l ensemble des activités recensées dans le référentiel d emploi, et à défaut, d en informer les services techniques de l A.N.F.A. En conséquence, les organismes de formation veillent :. à communiquer aux jeunes et aux entreprises toutes les informations et les documents relatifs au dispositif des modalités de la certification du C.Q.P. à assurer auprès des jeunes et des entreprises un rôle de suivi et de coordination durant toute la durée de l action,. à participer, avec le tuteur, à la notation de l évaluation organisée au sein de l entreprise. N.B. : les frais de déplacement et d hébergement des formateurs sont pris en charge par l A.N.F.A. 15

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Peintre Confirmé (PC) Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 27 août

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Carrossier Peintre Formation Courte (CPc) Carrossier Peintre Formation Longue (CPl) Enregistré au Répertoire National des Certifications

Plus en détail

Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE

Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 45. CAOUTCHOUC

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 45. CAOUTCHOUC MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3046 Convention collective nationale IDCC : 45. CAOUTCHOUC ACCORD DU 15 JUIN 2011 RELATIF AUX CQP ET AU FONDS PARITAIRE

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale

L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale L accompagnement à la validation des acquis de l expérience Charte qualité régionale I. Avant Propos L Etat et le Conseil régional de Bretagne font de l accès au droit individuel à la validation des acquis

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3076 Convention collective nationale IDCC : 1686. COMMERCES ET SERVICES DE L AUDIOVISUEL,

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Vendeur Motocycles Les Candidats - La Formation...2 Examen Final...4 Le Jury - La Délibération...11 Le Procès-Verbal d Examen...13 Tableau

Plus en détail

«DÉCORATEUR DE CUISINE»

«DÉCORATEUR DE CUISINE» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3359 Convention collective nationale IDCC : 2754. MAGASINS PRESTATAIRES DE SERVICES

Plus en détail

AGEFOS. / Poitou-Charentes 1/8

AGEFOS. / Poitou-Charentes 1/8 Mise en concurrence JUILLET 2015 POE Collective 2015 CONDUCTEUR ACCOMPAGNATEUR DE PERSONNES A MOBILITE REDUITEE Actionss co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes, le FPSPP, le

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

DECORATEUR DE CUISINE

DECORATEUR DE CUISINE DECORATEUR DE CUISINE Objectifs : La création d un CQP a pour objectif de répondre au développement du secteur de la cuisine à usage domestique nécessitant le conseil auprès du client notamment en décoration.

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente Document de synthèse Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente I - Présentation générale de la rénovation a) Les enjeux de la rénovation de la voie professionnelle A travers cette réforme,

Plus en détail

MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE République Française MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE ARRÊTÉ portant création et fixant les conditions de délivrance du certificat de spécialisation «technicien conseil en systèmes informatisés

Plus en détail

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP)

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5.1. PRÉCONISATIONS POUR LA PRÉPARATION ET LA MISE EN ŒUVRE DES PFMP Le baccalauréat professionnel ELEEC est composé de deux champs d application,

Plus en détail

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation PREFECTURE DE CORSE

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation PREFECTURE DE CORSE Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de son dispositif de professionnalisation des acteurs du champ emploi - formation - insertion Document de consultation des entreprises

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

Langues Européennes 2013 Axe: Langue Anglaise validée par le TOEIC

Langues Européennes 2013 Axe: Langue Anglaise validée par le TOEIC PAGE 1/7 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Langues Européennes 2013 Axe: Langue Anglaise validée par le TOEIC Action collective au profit des PME de la région Rhône-Alpes, délégations

Plus en détail

LIVRET DE L ETUDIANT DECESF. 1. Le métier de CESF..page 2. 2. La formation avec le CNED...page 3. 3. L organisation de la formation.

LIVRET DE L ETUDIANT DECESF. 1. Le métier de CESF..page 2. 2. La formation avec le CNED...page 3. 3. L organisation de la formation. LIVRET DE L ETUDIANT DECESF 1. Le métier de CESF..page 2 2. La formation avec le CNED...page 3 3. L organisation de la formation.page 4 4. Le contenu de la formation page 5 5. Les modalités de validation

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche

Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche Les Certificats de Qualification Professionnelle : Présentation de la démarche Le 2 juin dernier les partenaires sociaux de l Interbranches des Etablissements d enseignement privés (EEP) ont signé l accord

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale

APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale Planifier et optimiser la formation pour les établissements de moins de 20 salariés Proposition à retourner au plus tard le 2 octobre 2012 UNIFAF/ Délégation

Plus en détail

Formation - Validation des acquis

Formation - Validation des acquis DIPLÔME D ÉTAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (DEAVS) Mise en œuvre de la validation des acquis de l expérience Circulaire DGAS/ATTS/4 A n 2003-46 du 30 janvier 2003 La loi n 2002-73 du 17 janvier 2002 de

Plus en détail

NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DU 24 AVRIL 2014 RELATIF AU CQP EVS PORTANT MODIFICATION DE LA CONVENTION DES PVS

NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DU 24 AVRIL 2014 RELATIF AU CQP EVS PORTANT MODIFICATION DE LA CONVENTION DES PVS COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVE Tél. 01.53.73.74.24 277, RUE SAINT-JACQUES - 75005 PARIS NOTE D APPLICATION DE L ACCORD DU 24 AVRIL 2014 RELATIF AU CQP EVS PORTANT MODIFICATION

Plus en détail

Contrôle en cours de formation en mathématiques

Contrôle en cours de formation en mathématiques Contrôle en cours de formation en mathématiques La présente note a pour objet de rappeler les modalités de mise en place du contrôle en cours de formation (CCF) en mathématiques dans le cadre de la rénovation

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB

Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 TITRE PROFESSIONNEL CHEF DE PROJET WEB NOM : PRENOM : REFERENT VAE DE L ORGANISME : DATE DE DEPOT DU DOSSIER : Dossier à remplir en 2 exemplaires.

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013

APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013 BRANCHES PETROLE, CHIMIE, PHARMACIE, PLASTURGIE ET L UNION LE 16 NOVEMBRE 2012 1 1 OBJET DE LA CONSULTATION L OPCA DEFI

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

- Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015

- Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015 - Actions de 35h et plus - Cahier des charges de l appel à propositions Référencement de l offre 2015 CONSTRUCTYS M.P. APPEL A PROPOSITIONS 2013 Contenu 1. Organisme commanditaire... 3 2. Contexte... 4

Plus en détail

I. ORGANISATION DE L EXAMEN

I. ORGANISATION DE L EXAMEN LE RECTEUR DE L ACADEMIE CHANCELIER DES UNIVERSITES A Mesdames et Messieurs les Rectrices et Recteurs d Académie Monsieur le Directeur du SIEC Reims, le 14 février 2008 Rectorat Division des Examens et

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011

Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011 Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011 La présente note a un double objet : préciser les modalités de mise

Plus en détail

Formation à la prévention des risques électriques

Formation à la prévention des risques électriques Formation à la prévention des risques électriques PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL DES TÂCHES PROFESSIONNELLES LIÉES À L HABILITATION ÉLECTRIQUE POUR LA FORMATION DES ÉLÈVES DE LA FILIÈRE GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Objectifs «Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés CQP CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Des CQP pour accompagner l évolution des salariés Qu est-ce qu un CQP? Un certificat de qualification professionnelle est une Certification

Plus en détail

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi Action tutorale Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés Livret de suivi Candidat : Préambule Ce livret a été élaboré par des tuteurs d organismes de formation dans le cadre d un projet

Plus en détail

DEMANDE D ACCREDITATION dans le cadre du dispositif d accréditation tuteur-ambassadeurs des métiers de la CPNE-ih. Ambassadeurs des Métiers

DEMANDE D ACCREDITATION dans le cadre du dispositif d accréditation tuteur-ambassadeurs des métiers de la CPNE-ih. Ambassadeurs des Métiers DEMANDE D ACCREDITATION dans le cadre du dispositif d accréditation tuteur-ambassadeurs des métiers de la CPNE-ih 06/10/2011 Tuteur Cocher la/ les cases correspondantes à votre choix Agent de Restauration

Plus en détail

Cahier des charges Actions Collectives

Cahier des charges Actions Collectives Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 UNION EUROPEENNE Cahier des charges Actions Collectives Appel à propositions

Plus en détail

Bureautique 2012 Axe: Bureautique validée par le B2I adultes (Brevet Informatique et Internet)

Bureautique 2012 Axe: Bureautique validée par le B2I adultes (Brevet Informatique et Internet) PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Bureautique 2012 Axe: Bureautique validée par le B2I adultes (Brevet Informatique et Internet) Action collective au profit des PME

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels CAHIER DES CHARGES RELATIF A UNE DEMANDE D HABILITATION V2 09/2015 Entreprises et Organismes de Formation SOMMAIRE Le processus d habilitation

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 INTITULE DE LA FORMATION : Assistant commercial en vins (agent de vente) Région : Languedoc Roussillon Références : CDC-018/05/2014

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Cahier des charges FORMATION BM Le présent marché a pour objet la réalisation de la formation diplômante Brevet de Maîtrise Niveau III conformément

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Accompagnement RH GPEC des Entreprises 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Accompagnement RH GPEC des Entreprises 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS AGEFOS PME Nord Picardie Accompagnement RH-GPEC Des Entreprises NORD PAS DE CALAIS / PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux consultants souhaitant répondre à l'appel

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

I - ORGANISATION DE L EXAMEN

I - ORGANISATION DE L EXAMEN Le Recteur, Chancelier des Universités à Division des examens et concours 21 rue Saint-Étienne 45043 ORLÉANS CEDEX 1 DEC2/BCP/N 37/2009 Affaire suivie par :Chantal BOULMIER 02.38.79.46.23 02.38.79.46.06

Plus en détail

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches?

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Le Syndicat National de la Banque et du crédit en partenariat avec le des acquis Vdealidation l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Sommaire Sommaire Qu est-ce que la VAE? Qu est-ce que

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... p.3. A/ Financement des actions... p.3. B/ Constitution du dossier de réponse... p.3. C/ Critères de sélection p.

SOMMAIRE. Introduction... p.3. A/ Financement des actions... p.3. B/ Constitution du dossier de réponse... p.3. C/ Critères de sélection p. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ACTIONS D ACCOMPAGNEMENT RENFORCÉ DU PARCOURS VAE POUR LES DEMANDEURS D EMLOI PARISIENS CAHIER DES CHARGES Année

Plus en détail

Guide pour la rédaction du LIVRET DE COMPÉTENCES (LIVRET 2)

Guide pour la rédaction du LIVRET DE COMPÉTENCES (LIVRET 2) Pôle d enseignement supérieur de la musique en Bourgogne habilité par l Etat à délivrer le diplôme d Etat de professeur de musique Siret : 424 904 217 000 33 - APE : 8552Z 36-38 rue Chabot-Charny - 21000

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Lycée RASPAIL Paris 17 mars 2008

Lycée RASPAIL Paris 17 mars 2008 BTS ELECTROTECHNIQUE Lycée RASPAIL Paris 17 mars 2008 L objectif de la réunion Faire le point sur les conditions de mise en place du diplôme rénové dans l inter académique, tant du point de vue de l organisation

Plus en détail

INSTITUT DE L INTERNET ET DU MULTIMEDIA CONTACT VAE

INSTITUT DE L INTERNET ET DU MULTIMEDIA CONTACT VAE GUIDE DE LA VAE Validation des Acquis de l Expérience? Qu est-ce que la VAE, Validation des Acquis de l Expérience? Ce dispositif légal permet à toute personne de valoriser les compétences acquises au

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Annexe 1 DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE concernant un diplôme délivré par le ministère de la culture et de la communication, ou par un établissement sous tutelle du ministère

Plus en détail

MAGASINS PRESTATAIRES DE CUISINE A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016

MAGASINS PRESTATAIRES DE CUISINE A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016 2016 A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l expérience

Dossier de Validation des Acquis de l expérience Dossier de Validation des Acquis de l expérience Etape : 1 Livret de recevabilité (cf. code de l éducation art.r 335-5 a R335-11) Demande concernant le Diplôme de l Ipag Diplôme de Formation Supérieure

Plus en détail

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2013-2015 Vu le code de l éducation ; Vu le décret n 84-573 du 5 juillet

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Thème : Cadre de proximité Diriger et manager

Thème : Cadre de proximité Diriger et manager Cahier des charges Actions Prioritaires Régionales 2013 Thème : Cadre de proximité Diriger et manager UNIFAF Nord Pas de Calais UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de la branche sanitaire,

Plus en détail

Appel à projets. Référencement de l offre de formation pour la formation continue dans les TPME APPEL À PROJETS

Appel à projets. Référencement de l offre de formation pour la formation continue dans les TPME APPEL À PROJETS APPEL À PROJETS TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Appel à projets Référencement de l offre de formation pour la formation continue dans les TPME Tourisme Hôtellerie Restauration

Plus en détail

Formulaire de demande d'agrément

Formulaire de demande d'agrément Formulaire de demande d'agrément FR-FOR-37 (Rev 01 Février 2015) Cadre administratif - usage réservé au personnel de Qualit'EnR Reçu le / par / /. Raison sociale (Ville)... (...) Référentiel de formation

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle Formation professionnelle Décret n 406/PR/MFPTPEM du 08 septembre 2000 [NB - Décret n 406/PR/MFPTPEM du 08 septembre 2000 portant organisation et mise en œuvre de la formation professionnelle au ] Chapitre

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PAR UN ORGANISME PARITAIRE COLLECTEUR AGREE (OPCA)

FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PAR UN ORGANISME PARITAIRE COLLECTEUR AGREE (OPCA) FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PAR UN ORGANISME PARITAIRE COLLECTEUR AGREE (OPCA) Vous êtes président d une association affiliée et l un de vos salariés ou élus du bureau exécutif souhaite

Plus en détail

Tout à gagner : formation

Tout à gagner : formation Sécurisation des parcours professionnels : On n'est pas des nuls, la formation c est capital! I. Dans la vie, on apprend et on se forme tous les jours À l école on acquiert un premier capital. Ensuite,

Plus en détail

Pole Formation/ formation des entraîneurs

Pole Formation/ formation des entraîneurs Pole Formation/ formation des entraîneurs LE CQP.TSRBB ET LE STATUT DE L ENTRAINEUR Saisons Saison 2011-12 Saison 2012-13 Saison 2013-14 NF2, NF3 et NM3 Entraîneur ER ou CQP ou BEES1 CQP ou BEES1 CQP ou

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l expérience

Dossier de Validation des Acquis de l expérience Dossier de Validation des Acquis de l expérience Etape : 2 Guide de réalisation du dossier de présentation de V.A.E. Demande concernant le Diplôme de l Ipag Diplôme de Formation Supérieure au Management

Plus en détail

Règlement d admission pour l entrée en Formation. des Moniteurs éducateurs

Règlement d admission pour l entrée en Formation. des Moniteurs éducateurs 1/8 Règlement d admission pour l entrée en Formation des Moniteurs éducateurs La Profession Le référentiel de formation professionnelle annexé à l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE «Formations collectives de Tuteurs dans le

Plus en détail

PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS Le présent protocole est établi en référence au Décret n 2005-1375 du 3 novembre 2005, à l'arrêté du 16 novembre 2005 relatif au diplôme

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :ESRS0906085A ARRÊTÉ du 8 avril 2009 modifiant l arrêté du 31 juillet 1996 modifié portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

PROJETS PERSONNALISES ENCADRES

PROJETS PERSONNALISES ENCADRES BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2011-2013 PROJETS PERSONNALISES ENCADRES Descriptif des activités professionnelles réalisées en entreprise dans le cadre des PPE (Projet Personnalisé

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l

Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l Etat SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 3 2. ENGAGEMENTS PRINCIPAUX...

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

L ingénierie de certification :

L ingénierie de certification : Novembre 2015 L ingénierie de certification : la création des diplômes d Etat, des titres professionnels, des CQP et autres certificats L offre de formation doit évoluer pour répondre aux nouveaux attendus

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TEXTES OFFICIELS RELATIFS AU B.T.S. Décret n 95-665 du 9 mai 1995 Portant règlement général des B.T.S. B.O. n 23 du 8 juin 1995 Décret n 96-195 du 8

Plus en détail

Convention de stage : Formation en milieu professionnel

Convention de stage : Formation en milieu professionnel Logo Établissement République Tunisienne ----------- ------------ Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, des Technologies de l Information et de la Communication -----------

Plus en détail

ECT FORMATION. Module Validation des Acquis et de l Expérience / formation qualifiante C.Q.P 1 et 2

ECT FORMATION. Module Validation des Acquis et de l Expérience / formation qualifiante C.Q.P 1 et 2 ECT FORMATION Organisme de Formation pour la qualification des Techniciens Cordistes et des opérateurs utilisant des E.P.I de classe 3 contre les chutes de hauteur (CE EN 363) Module Validation des Acquis

Plus en détail

CQP des Industries Chimiques MODE D EMPLOI

CQP des Industries Chimiques MODE D EMPLOI CQP des Industries Chimiques MODE D EMPLOI Les Certificats de Qualification Professionnelle, un atout pour les entreprises et les salariés des industries Février 2015 Ce document s adresse à toute personne

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES

Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Validation des acquis de l expérience pour l obtention du titre MUSICIEN INTERPRÈTE DES MUSIQUES ACTUELLES Titre de niveau IV, Nomenclature des niveaux de formation (1969) NSF133g, Enregistré au Répertoire

Plus en détail

Procédure VAE pour le doctorat de recherche

Procédure VAE pour le doctorat de recherche Procédure VAE pour le doctorat de recherche Vu les articles L 613-3 et L 613-4 du code de l éducation, Vu le décret n 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l application du premier alinéa de l article L

Plus en détail

PROFESSEUR FULL PROFESSOR (F/H) DE L ECOLE SUPERIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS (E.S.P.C.I.) DISCIPLINE PHYSIOLOGIE

PROFESSEUR FULL PROFESSOR (F/H) DE L ECOLE SUPERIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS (E.S.P.C.I.) DISCIPLINE PHYSIOLOGIE Bureau du recrutement et des concours 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 Direction des Ressources Humaines Sous direction du développement des ressources humaines www.paris.fr PROFESSEUR FULL PROFESSOR

Plus en détail

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier :

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier : Procédure d obtention du titre de niveau I «Expert en protection des entreprises et en intelligence économique» par la validation des acquis de l expérience (VAE) Deux étapes constituent la procédure de

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012. Quels changements?

L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012. Quels changements? 1 L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012 Sommaire DIF des intérimaires p. 5 Plan de formation p. 6 Contrat de professionnalisation p. 8 Période de professionnalisation p. 10 Contrat d apprentissage

Plus en détail

Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.

Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C. Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Maître d'ouvrage : Ville de CHECY 11 Place du Cloître Objet de la consultation

Plus en détail

La réforme de la protection juridique des majeurs. La formation complémentaire des intervenants tutélaires

La réforme de la protection juridique des majeurs. La formation complémentaire des intervenants tutélaires La réforme de la protection juridique des majeurs La formation complémentaire des intervenants tutélaires 1 I - Introduction 1.1. Le cadre (1) Volonté du législateur d harmoniser les qualifications et

Plus en détail

Les actions sont susceptibles d être cofinancées par :

Les actions sont susceptibles d être cofinancées par : Appel d offres PASS formation 2008 Dispositif régional de formation ACTIONS COLLECTIVES 2008-2009 Formations à destination des entreprises du Nord - Pas de calais adhérentes à l AGEFOS PME Nord Picardie

Plus en détail