COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPOSANTE 3 Objectif 3.C"

Transcription

1 TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02 Activité 3.C.02.c.03 Renforcement institutionnel et gestion de la connaissance Appui à la communication sur les réformes et à la gestion des connaissances Appui la capitalisation et dissémination des expériences Diffuser de façon périodique les expériences (au niveau régional, national et international) et les bonnes pratiques (sous forme d'atelier, bulletin périodique, etc.) de toutes les actions de gouvernance, transparence et redevabilité sociale, et les autres actions du projet 1. Contexte général du PGDI et de sa composante 3 Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en œuvre plusieurs projets d amélioration de la gestion publique. Venant à la suite du PASAGE et du PAIGEP et dans le prolongement du PGDI, le second projet de gouvernance et de développement institutionnel a été négocié en La mise en œuvre de ce projet a été interrompue par la crise en 2009 et ses activités ont été suspendues pendant presque deux années, le portefeuille de la Banque Mondiale étant, dès lors, régi par la directive OP/BP 7.30 (gouvernement de facto). Toutefois, depuis mai 2011, la Banque Mondiale a assoupli cette directive et a repris le décaissement de son portefeuille sous certaines conditions. Une de ces conditions est la restructuration du PGDI qui vise à l adapter au nouveau contexte, les références au MAP n étant plus d actualité. L objectif du projet est de «renforcer la gestion des finances publiques et de la redevabilité sociale au niveau central et communal». Afin de réaliser cet objectif, trois composantes ont été retenues dans le PGDI2 restructuré : Composante 1 : Amélioration de l efficacité et de la transparence de la gestion des finances publiques Composante 2 : Amélioration de la gouvernance locale Composante 3 : Renforcement institutionnel et gestion des connaissances Sur la base de ces constats, la composante 3 du projet vise principalement à consolider les mécanismes d apprentissage et la création des flux d informations nécessaires à la bonne marche des réformes proposées en insistant sur la gestion et le partage de l information et de la connaissance pour tous. Comme pour beaucoup de projet, les connaissances et leçons apprises sont restées des simples outils d auto-évaluation des réformes en support aux discussions entre le gouvernement et les bailleurs de fonds. Les projets de développement devraient cependant être considérés comme de véritables opportunités d acquisition de connaissances et de savoirs qui méritent d être analysés, conceptualisés et diffusés. La composante 3 vise ainsi à assurer que les différents acteurs-clés de la réforme (décideurs politiques, administrations, collectivités, citoyens, société civile, etc.) : soient informés sur les activités du projet et d une manière générale sur les politiques publiques concernées par le projet, aient la possibilité de communiquer sur leurs aspirations, leurs perceptions et leurs feedback, et de partager leurs expériences et leurs connaissances, 1

2 soient motivés à partager les informations et les connaissances, bénéficient du partage d informations et de connaissances de manière à se renforcer mutuellement leurs capacités à assumer leurs rôles et à accepter le changement, et au final, changent de comportement et d attitude en vue de la réussite de la reforme de la gouvernance. PGDI2 va donc mettre en œuvre une stratégie de gestion de l information, de la communication, de la connaissance pour le changement par l opérationnalisation d une plateforme de gestion des connaissances dans le cadre de la reforme de la gouvernance à Madagascar. La plateforme qui revêtira un caractère innovant à Madagascar sera conçue, développée, et démarrée par un cabinet qui sera identifié par le PGDI2. La plateforme qui sera développée comprendra, à titre purement indicatif, les éléments suivants : Un Référentiel commun à travers un outil de gestion de document et de gestion de contenu. Tous les documents et informations seront organisés et accessibles dans un unique entrepôt, sous le contrôle complet du projet et accessible à toutes les parties prenantes du projet. Un outil de Capture des connaissances à travers un site Internet qui fournira une plateforme interactive pour toutes les parties prenantes et l'administration du projet pour partager et discuter de toutes les informations capturées dans le projet. Un outil social interactif : qui facilitera le partage des connaissances entre les collectivités, les institutions et le citoyen ordinaire tout en fournissant une analyse plus rapide, interactive et efficace pour les parties prenantes. Un système d alerte et de feedback qui permettra aux parties prenantes, et à tout citoyen, de suivre la mise en œuvre du projet en temps réel et de fournir une rétroaction afin d'accélérer la résolution de problèmes et la prise de décision. La plateforme permettra, entre autres, aux intervenants d'utiliser des outils pour noter le contenu avec un simple système du type "thumbs up/down". Un mécanisme de formation en ligne (du type Learning Management Système) pour la diffusion de module de formation parmi les parties prenantes et/ou avec le grand public ; Un Tableau de bord des réformes pour le suivi de activités entreprises par les parties prenantes de la reforme de l'administration à Madagascar avec cartographie. Les caractéristiques techniques de la plateforme a) Gestion Électronique de Document (GED) : - Rassembler, archiver et pré-visualiser l ensemble des ressources documentaires, intégrer de nombreux supports multimédia, ajouter de l information aux documents ; - Bénéficier d un moteur de recherche sur l ensemble des supports indexés ; - Exploiter les fonctionnalités avancées des traitements numériques : reconnaissances de caractères (OCR), QR-code et autres procédés de classification. b) Gestion de contenu (CMS) : 2

3 - Piloter les services en ligne en bénéficiant d un outil multi-sites, gérant l apparence et le contenu des pages internet ; - Activer les services d échanges en ligne avec les partenaires et les clients reposant sur des espaces de communication simples et multilingue. c) Gestion des connaissances (KM) : - Capitaliser le savoir interne des institutions partenaires - Ouvrir des espaces d échange sur des thématiques, projets ou intérêts communs permettant de rechercher simplement et efficacement tout type d information et son contexte ; - Profiter d une aide à la décision rapide grâce à une synthèse des actions passées. d) Géolocalisation : - Localiser les évènements, les institutions et les personnes (dans le total respect de la vie privée). e) Socialisation et Réseautage : - Connecter les personnes et les institutions selon leurs centres d'intérêt. La plateforme devra être multilingue avec gestion des trois langues : anglais, français et malgache. La plateforme sera utilisée principalement par les parties prenantes du projet, par les citoyens et par d'autres partenaires techniques et financiers. 2. Objectifs de la mission Le cabinet sélectionné appuiera le projet à développer la stratégie de gestion des connaissances à traves une plateforme. Donc, les objectifs spécifiques seront les suivants : Une stratégie sur la gestion des connaissances est développée et une stratégie pour le développement de la plateforme est finalisée ; Une plateforme sur la gestion des connaissances est mise en place. 3. Devoirs et responsabilités du cabinet Le PGDI2 recrutera un cabinet qui sera responsable de la conception, du développement et du démarrage de la plateforme. Avant de commencer sa mission, le cabinet discutera avec le PGDI2 et l équipe de la Banque Mondiale des TDR et du contexte de Madagascar. Il est envisagé qu'il y aura 4 différentes phases pour cette mission : 1. Actualisation de l évaluation des besoins (2 mois) 2. Conception de la plateforme (3 mois) 3. Mise en œuvre d une phase pilote (2 mois) 4. Évaluation des résultats Le cabinet aura les rôles suivants à jouer pendant chaque phase : Préparation/évaluation des besoins Le cabinet devra interagir avec le PGDI2 sur la façon dont la plateforme sera structurée et développée. En effet, le cabinet confirmera les spécifications techniques de la plateforme et les besoins des parties prenantes. Le cabinet élaborera avec le PGDI2 une stratégie de gestion des connaissances qui inclura 3

4 une approche axée sur l homme, un calendrier avec toutes les étapes et les activités pour le développement de la plateforme, le suivi-évaluation de la plateforme. Le cabinet donnera une importance particulière à la façon dans laquelle les parties prenantes collectent, formatent et partagent la connaissance. La stratégie pourra être révisée par les deux parties pendant la mise en œuvre. Dans cette phase, le cabinet confirmera aussi les parties prenantes qui seront les principaux acteurs de la plateforme et confirmera les types d utilisateurs. En outre, le cabinet fera un inventaire du type de contenus qui seront partagés dans la plateforme. Le cabinet organisera un séminaire de haut niveau pour sensibiliser les parties prenantes sur la démarche pour le développement de la plateforme et sur le partage des connaissances et pour obtenir des commentaires sur la stratégie. Cette initiative vise à obtenir l'autorisation nécessaire au cabinet pour mener à bien la mise en œuvre de la plateforme. Dans cette phase, le cabinet sera encouragé à s associer avec une université ou un institut national de formation (cette association est un facteur déterminant, notamment pour la pérennisation). Conception de la plateforme Pendant cette phase, le cabinet développera la conception de la plateforme et conduira des tests de faisabilité (maquettes, dessins, modèles, etc.) en association avec deux ou trois clubs de gestion et quelques administrations pilotes pour comprendre quelle est la meilleure option. Le cabinet discutera avec les parties prenantes des modèles développées et à la fin de cette phase présentera le model final au PGDI2. Mise en œuvre Dans cette phase, Le cabinet développera la plateforme, et supportera le PGDI2 pour la résolution de problèmes potentiels. Sur la base des spécifications techniques convenues avec le PGDI2, le cabinet configurera la plateforme. Le cabinet donnera une importance particulière à la façon dans laquelle les parties prenantes peuvent partager et acquérir de la connaissance à traves la plateforme et créera des avantages pour les encourager à le faire. Le cabinet organisera des réunions périodiques pour évaluer les progrès par rapport aux objectifs du programme de coaching. La plateforme ne trouvera son effectivité qu'à travers une appropriation de la part des parties prenantes. Le cabinet proposera une approche adaptée pour que la plateforme soit adoptée. Le cabinet organisera un atelier de présentation du produit final où il sensibilisera et apprendra l'utilisation de la plateforme aux futurs utilisateurs. Évaluation de la plateforme et partage de connaissances Sur la base des leçons apprises pendant la mise en œuvre du projet, le cabinet conduira une évaluation finale pour tirer les conclusions et souligner les lésons 4

5 concernant la plateforme et la façon dans laquelle les partie prenantes partagent la connaissance à Madagascar. Le cabinet organisera aussi un salon sur la technologie et partage des connaissances pour la sensibilisation autour des nouvelles technologies et pour partager les leçons apprises. 4. Dispositions pour le reportage Le cabinet travaillera avec le PGDI2 et l'équipe de la Banque Mondiale pour concevoir et mettre en œuvre la plateforme. En particulier, le cabinet devra préparer des rapports sur les progrès de l initiative. 5. Qualification et expérience du cabinet Le cabinet jouera un rôle crucial pour le développement de la plateforme et devra posséder une bonne expérience dans la conception des plateformes de gestion des connaissances dans différents contextes. Comme le partage des connaissances est axés sur les personnes qui produisent, partagent ou acquièrent la connaissance, le cabinet devra avoir une très bonne expérience sur l analyse des besoins des personnes et sur la mise en œuvre des projets participatifs. Pour cela, le cabinet devra avoir les qualifications suivantes : Très bonne expérience dans la réalisation des projets liés aux nouvelles technologies et en particulier dans le développement de plateformes sur la gestion des connaissances. Très bonne expérience dans la réalisation des projets participatifs avec la participation de différentes parties prenantes. Ayant conçu et mis en œuvre des outils et des instruments déjà testés avec une approche qui inclut le facteur humain et la technologie. Expérience en Afrique, notamment à Madagascar est un atout. La connaissance du français est exigée. La connaissance de l'anglais et du malgache est un atout Une expérience avec des projets similaires au PGDI2, avec des organisations internationales ou avec des gouvernements. Le cabinet devra donc mobiliser une équipe hautement qualifiée possédant des expertises dans les domaines suivants : Développement de solutions technologiques basées sur les NTIC et l'exploitation de méga-data ; Mise en œuvre des projets de gestion de connaissance axés sur le résultat et tourné vers l homme ; Communication et gestion de l'apprentissage ; Réseautages sociaux. 6. Durée La mise en œuvre de l'ensemble de la prestation ne devrait pas excéder 6 mois. 5

6 7. Livrables Le cabinet produira les livrables suivants : Produits Un plan de mise en œuvre de la mission Une stratégie sur le développement de la plateforme de gestion des connaissances Un inventaire sur le contenu qui sera partagé dans la plateforme La version finale de la plateforme Les rapports mensuels d activité sur le progrès Rapport de l atelier de validation des résultats Critère de qualité Décrit les étapes de la mission Liste les institutions et les personnes à contacter Calendrier d'exécution Précise les démarches méthodologiques Précise les technologies utilisées Centrée sur l'homme Incluant les individus et les institutions Axée sur le résultat Utilisant les NTIC Innovante De la part et pour les parties prenantes Documents multi-type (texte, audio, carte, vidéo, cartes, etc.) Format largement accessible Multilingue Sur la base d'un prototype/des modèles présenté au projet Livré avec le code source Contenant au moins les modules suivant : - Gestion Électronique de Document (GED) : - Gestion de contenu (CMS) : - Gestion des connaissances (KM) : - Géolocalisation - Socialisation et Réseautage Nombre d utilisateurs de pour la phase test Multi-device avec applications clients sur tablettes et smartphones. Open source Multilingues Pérennisation avec la collaboration avec des instituts locaux (universités) Rapporte le déroulement de la mission Rend compte des leçons apprises sur la mission Rendant compte du déroulement de l atelier ; Rappelant les remarques les plus pertinentes de l atelier ; Raisonnablement illustré ; Moment d'évaluation Une semaine après la notification Deux mois après la notification Deux mois et demi après la notification Six mois après la notification Après chaque tranche de 30 jours suivant la notification Trois (02) jours au plus après l atelier 6

7 Rapport final Support de capitalisation de l expérience de la prestation Tenant compte des recommandations retenues de l atelier de validation ; Évaluant dans quelle mesure les citoyens ont accès aux documents budgétaires et peuvent ainsi participer au processus budgétaire ; Niveau d analyse profond et pertinent ; Raisonnablement illustré ; Formulant des recommandations conséquentes à l endroit des élus locaux et des pouvoirs publics pour un renforcement de la transparence, la redevabilité et la participation citoyenne au processus budgétaire. Décrit le processus dans un approche de gestion de connaissances ; Propose de pistes d amélioration pour les processus du même type ; Contient des opinions personnelles collectées sous forme de témoignages de personnes ayant participé à l enquête (interviewer, interviewés, membres du comité consultatif, etc.). A la fin de la prestation A la fin de la prestation 7

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS (Learning Management System) DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL 1 I. CONTEXTE 1. Contexte général du PGDI. Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013) Composante

Plus en détail

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Composante 2 : Objectif A : Activité 2.A.01 : Amélioration de l efficacité de la gouvernance locale OPERATIONS

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES COMPOSANTE 1 : EFFET 1.A : PRODUIT 1.A.3 ACTIVITE 1.A.3.b RESSOURCES 1.A.3.b.3 AMELIORATION DE L

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de

Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de marketing social Octobre 2013 I. Contexte et objectif

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements Renforcer la redevabilité mutuelle pour améliorer l efficacité et les résultats en matière de développement pour la santé : accords conclus à Nairobi par les signataires du IHP+ sur la future approche

Plus en détail

Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR

Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR Termes de référence EDITION ET DISSEMINATION DES MONOGRAPHIES DES 22 REGIONS DE MADAGASCAR Composante 2 : Amélioration de l efficacité de la gouvernance locale Objectif A : OPERATION COMMUNALES D'APPUI

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Plateforme STAR CLM Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Groupe STAR Your single-source partner for corporate product communication Chaque plan de vol est unique... Chaque vol est un

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS)

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Création et maintenance du portail Web (Service de consultants) Contexte Termes de référence

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs By Omar Ousman Jobe Analyste en Politique et Budget Pro-Poor

Plus en détail

Le Processus de Réforme Comptable de l Etat. Katarína Kaszasová FCCA Ministère des Finances de la République Slovaque. Paris, Septembre 2008

Le Processus de Réforme Comptable de l Etat. Katarína Kaszasová FCCA Ministère des Finances de la République Slovaque. Paris, Septembre 2008 Le Processus de Réforme Comptable de l Etat Katarína Kaszasová FCCA Ministère des Finances de la République Slovaque Paris, Septembre 2008 Plan de l intervention Pourquoi la Slovaquie a-t-elle lancé une

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE PROJET EMPLOI JEUNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES (PEJEDEC) Financement

Plus en détail

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique Page 1/ 17 Page 2/ 17 6RPPDLUH,1752'8&7,21 A QUI S ADRESSE CE MANUEL?... 6 QUEL EST L OBJECTIF DE CE MANUEL?... 6 /(6)$&7(856'(5(866,7(3285/

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT

OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT Angèle Bilodeau, Ph.D. 1, 2 Marilène Galarneau, M.Sc. 2 Michel Fournier, M.Sc. 1 Louise Potvin, Ph.D. 2 Gilles Sénécal, Ph.D. 2, 3 Jocelyne Bernier, M.Sc.

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

1. Contexte. A propos de Search for Common Ground. A propos du Programme de Réformes

1. Contexte. A propos de Search for Common Ground. A propos du Programme de Réformes Termes de Références 2 ème Etude d opinion sur les réformes du secteur public et les priorités des populations en termes de réforme en Guinée Projet : «Assistance technique et renforcement des capacités

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées Appui au démarrage des activités de distribution

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau II délivré par Université Catholique de l Ouest IPLV (J.O du

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section communication et organisation Technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Votre Intranet Collaboratif et sa dimension Réseau Social d Entreprise

Votre Intranet Collaboratif et sa dimension Réseau Social d Entreprise Votre Intranet Collaboratif et sa dimension Réseau Social d Entreprise Vincent BOUTHORS PDG Tél: 01.39.23.10.07 e-mail : vincent.bouthors@jalios.com com Twitter: @VincentBouthors @Jalios Intranet collaboratif

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques)

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) Thème 2 : Apprentissage mobile (tablettes, téléphones portables, smartphones, MP3, ordinateurs de poche...) En Afrique, en moyenne 8% des foyers sont équipés

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE ------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------------------------

Plus en détail

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) SIST (Système d Information Scientifique

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

DEVENEZ CHEF DE PROJET! VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué

DEVENEZ CHEF DE PROJET! VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué DEVENEZ CHEF DE PROJET! COURS POSTGRADE DE LA HES-SO Développé et animé par la HEG de Genève LA REUSSITE N EST JAMAIS UN HASARD VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM)

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Cahier des charges du Groupe de Travail sur le Plaidoyer pour la lutte contre le paludisme (MAWG) Révision basée sur l examen du cadre de responsabilisation

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching Centre National de Télé-enseignement de Madagascar PROTOCOLE D ACCORD ENTRE MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching ET Le Centre National de Télé-enseignement de

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Annexe - document CA 118/9 Termes de référence Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Index 1 Description de l organisation... 3 2 Contexte de la mission... 4 3 Objet de la mission... 4 3.1 Objectif

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Le websig FFRandonnée :

Le websig FFRandonnée : Le websig FFRandonnée : un outil de référence dédié à la gestion des itinéraires de randonnée De nouvelles compétences à acquérir pour les bénévoles Outils ESRI utilisés : ArcGIS Desktop Standard ArcGIS

Plus en détail

Le travail collaboratif : guide des services

Le travail collaboratif : guide des services Le travail collaboratif : guide des services Composants génériques par fonctionnalités Atelier «L expert comptable intégré au cœur de l entreprise cliente» Pôle LE CABINET DU FUTUR www.experts comptables.fr/65

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 12INI133 Togo / ppui du CCM Togo dans le pilotage des subventions du Fonds Mondial Demandeur : CCM I. Contexte Le TOGO est, à ce jour, bénéficiaires de trois subventions

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif

Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif Vincent BOUTHORS PDG Tél : 01 39 23 92 81 e-mail : Vincent.Bouthors@jalios.com Twitter : @VincentBouthors @Jalios Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif GED et Intranet collaboratif

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Mettre en place et piloter un intranet avec SharePoint

Mettre en place et piloter un intranet avec SharePoint Mettre en place et piloter un intranet avec SharePoint Travail collaboratif, gestion documentaire et publication Jean-François FUSTEC Table des matières 1 Chapitre 1 Introduction A. Préliminaires............................................................

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation Présente au du SCHEMA DIRECTEUR TIC aux Forum NTIC 2005 PLANS OPERATIONNELS Démarche et mise en œuvre Daniel MEMBRIVES Présentation Cabinet d étude spécialisé dans les interventions autour des Technologies

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

BlueKanGo au BURKINA FASO

BlueKanGo au BURKINA FASO BlueKanGo au BURKINA FASO Logiciel et écosystème Qualité Hygiène Sécurité Environnement (QHSE) qui contribue à votre émergence et à votre performance économique Merci Archive.ange@gmail.com Tel : +226

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr Marché à Procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr CNDP/ 03 /2015 Cahier des clauses techniques

Plus en détail