COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPOSANTE 3 Objectif 3.C"

Transcription

1 TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02 Activité 3.C.02.c.03 Renforcement institutionnel et gestion de la connaissance Appui à la communication sur les réformes et à la gestion des connaissances Appui la capitalisation et dissémination des expériences Diffuser de façon périodique les expériences (au niveau régional, national et international) et les bonnes pratiques (sous forme d'atelier, bulletin périodique, etc.) de toutes les actions de gouvernance, transparence et redevabilité sociale, et les autres actions du projet 1. Contexte général du PGDI et de sa composante 3 Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en œuvre plusieurs projets d amélioration de la gestion publique. Venant à la suite du PASAGE et du PAIGEP et dans le prolongement du PGDI, le second projet de gouvernance et de développement institutionnel a été négocié en La mise en œuvre de ce projet a été interrompue par la crise en 2009 et ses activités ont été suspendues pendant presque deux années, le portefeuille de la Banque Mondiale étant, dès lors, régi par la directive OP/BP 7.30 (gouvernement de facto). Toutefois, depuis mai 2011, la Banque Mondiale a assoupli cette directive et a repris le décaissement de son portefeuille sous certaines conditions. Une de ces conditions est la restructuration du PGDI qui vise à l adapter au nouveau contexte, les références au MAP n étant plus d actualité. L objectif du projet est de «renforcer la gestion des finances publiques et de la redevabilité sociale au niveau central et communal». Afin de réaliser cet objectif, trois composantes ont été retenues dans le PGDI2 restructuré : Composante 1 : Amélioration de l efficacité et de la transparence de la gestion des finances publiques Composante 2 : Amélioration de la gouvernance locale Composante 3 : Renforcement institutionnel et gestion des connaissances Sur la base de ces constats, la composante 3 du projet vise principalement à consolider les mécanismes d apprentissage et la création des flux d informations nécessaires à la bonne marche des réformes proposées en insistant sur la gestion et le partage de l information et de la connaissance pour tous. Comme pour beaucoup de projet, les connaissances et leçons apprises sont restées des simples outils d auto-évaluation des réformes en support aux discussions entre le gouvernement et les bailleurs de fonds. Les projets de développement devraient cependant être considérés comme de véritables opportunités d acquisition de connaissances et de savoirs qui méritent d être analysés, conceptualisés et diffusés. La composante 3 vise ainsi à assurer que les différents acteurs-clés de la réforme (décideurs politiques, administrations, collectivités, citoyens, société civile, etc.) : soient informés sur les activités du projet et d une manière générale sur les politiques publiques concernées par le projet, aient la possibilité de communiquer sur leurs aspirations, leurs perceptions et leurs feedback, et de partager leurs expériences et leurs connaissances, 1

2 soient motivés à partager les informations et les connaissances, bénéficient du partage d informations et de connaissances de manière à se renforcer mutuellement leurs capacités à assumer leurs rôles et à accepter le changement, et au final, changent de comportement et d attitude en vue de la réussite de la reforme de la gouvernance. PGDI2 va donc mettre en œuvre une stratégie de gestion de l information, de la communication, de la connaissance pour le changement par l opérationnalisation d une plateforme de gestion des connaissances dans le cadre de la reforme de la gouvernance à Madagascar. La plateforme qui revêtira un caractère innovant à Madagascar sera conçue, développée, et démarrée par un cabinet qui sera identifié par le PGDI2. La plateforme qui sera développée comprendra, à titre purement indicatif, les éléments suivants : Un Référentiel commun à travers un outil de gestion de document et de gestion de contenu. Tous les documents et informations seront organisés et accessibles dans un unique entrepôt, sous le contrôle complet du projet et accessible à toutes les parties prenantes du projet. Un outil de Capture des connaissances à travers un site Internet qui fournira une plateforme interactive pour toutes les parties prenantes et l'administration du projet pour partager et discuter de toutes les informations capturées dans le projet. Un outil social interactif : qui facilitera le partage des connaissances entre les collectivités, les institutions et le citoyen ordinaire tout en fournissant une analyse plus rapide, interactive et efficace pour les parties prenantes. Un système d alerte et de feedback qui permettra aux parties prenantes, et à tout citoyen, de suivre la mise en œuvre du projet en temps réel et de fournir une rétroaction afin d'accélérer la résolution de problèmes et la prise de décision. La plateforme permettra, entre autres, aux intervenants d'utiliser des outils pour noter le contenu avec un simple système du type "thumbs up/down". Un mécanisme de formation en ligne (du type Learning Management Système) pour la diffusion de module de formation parmi les parties prenantes et/ou avec le grand public ; Un Tableau de bord des réformes pour le suivi de activités entreprises par les parties prenantes de la reforme de l'administration à Madagascar avec cartographie. Les caractéristiques techniques de la plateforme a) Gestion Électronique de Document (GED) : - Rassembler, archiver et pré-visualiser l ensemble des ressources documentaires, intégrer de nombreux supports multimédia, ajouter de l information aux documents ; - Bénéficier d un moteur de recherche sur l ensemble des supports indexés ; - Exploiter les fonctionnalités avancées des traitements numériques : reconnaissances de caractères (OCR), QR-code et autres procédés de classification. b) Gestion de contenu (CMS) : 2

3 - Piloter les services en ligne en bénéficiant d un outil multi-sites, gérant l apparence et le contenu des pages internet ; - Activer les services d échanges en ligne avec les partenaires et les clients reposant sur des espaces de communication simples et multilingue. c) Gestion des connaissances (KM) : - Capitaliser le savoir interne des institutions partenaires - Ouvrir des espaces d échange sur des thématiques, projets ou intérêts communs permettant de rechercher simplement et efficacement tout type d information et son contexte ; - Profiter d une aide à la décision rapide grâce à une synthèse des actions passées. d) Géolocalisation : - Localiser les évènements, les institutions et les personnes (dans le total respect de la vie privée). e) Socialisation et Réseautage : - Connecter les personnes et les institutions selon leurs centres d'intérêt. La plateforme devra être multilingue avec gestion des trois langues : anglais, français et malgache. La plateforme sera utilisée principalement par les parties prenantes du projet, par les citoyens et par d'autres partenaires techniques et financiers. 2. Objectifs de la mission Le cabinet sélectionné appuiera le projet à développer la stratégie de gestion des connaissances à traves une plateforme. Donc, les objectifs spécifiques seront les suivants : Une stratégie sur la gestion des connaissances est développée et une stratégie pour le développement de la plateforme est finalisée ; Une plateforme sur la gestion des connaissances est mise en place. 3. Devoirs et responsabilités du cabinet Le PGDI2 recrutera un cabinet qui sera responsable de la conception, du développement et du démarrage de la plateforme. Avant de commencer sa mission, le cabinet discutera avec le PGDI2 et l équipe de la Banque Mondiale des TDR et du contexte de Madagascar. Il est envisagé qu'il y aura 4 différentes phases pour cette mission : 1. Actualisation de l évaluation des besoins (2 mois) 2. Conception de la plateforme (3 mois) 3. Mise en œuvre d une phase pilote (2 mois) 4. Évaluation des résultats Le cabinet aura les rôles suivants à jouer pendant chaque phase : Préparation/évaluation des besoins Le cabinet devra interagir avec le PGDI2 sur la façon dont la plateforme sera structurée et développée. En effet, le cabinet confirmera les spécifications techniques de la plateforme et les besoins des parties prenantes. Le cabinet élaborera avec le PGDI2 une stratégie de gestion des connaissances qui inclura 3

4 une approche axée sur l homme, un calendrier avec toutes les étapes et les activités pour le développement de la plateforme, le suivi-évaluation de la plateforme. Le cabinet donnera une importance particulière à la façon dans laquelle les parties prenantes collectent, formatent et partagent la connaissance. La stratégie pourra être révisée par les deux parties pendant la mise en œuvre. Dans cette phase, le cabinet confirmera aussi les parties prenantes qui seront les principaux acteurs de la plateforme et confirmera les types d utilisateurs. En outre, le cabinet fera un inventaire du type de contenus qui seront partagés dans la plateforme. Le cabinet organisera un séminaire de haut niveau pour sensibiliser les parties prenantes sur la démarche pour le développement de la plateforme et sur le partage des connaissances et pour obtenir des commentaires sur la stratégie. Cette initiative vise à obtenir l'autorisation nécessaire au cabinet pour mener à bien la mise en œuvre de la plateforme. Dans cette phase, le cabinet sera encouragé à s associer avec une université ou un institut national de formation (cette association est un facteur déterminant, notamment pour la pérennisation). Conception de la plateforme Pendant cette phase, le cabinet développera la conception de la plateforme et conduira des tests de faisabilité (maquettes, dessins, modèles, etc.) en association avec deux ou trois clubs de gestion et quelques administrations pilotes pour comprendre quelle est la meilleure option. Le cabinet discutera avec les parties prenantes des modèles développées et à la fin de cette phase présentera le model final au PGDI2. Mise en œuvre Dans cette phase, Le cabinet développera la plateforme, et supportera le PGDI2 pour la résolution de problèmes potentiels. Sur la base des spécifications techniques convenues avec le PGDI2, le cabinet configurera la plateforme. Le cabinet donnera une importance particulière à la façon dans laquelle les parties prenantes peuvent partager et acquérir de la connaissance à traves la plateforme et créera des avantages pour les encourager à le faire. Le cabinet organisera des réunions périodiques pour évaluer les progrès par rapport aux objectifs du programme de coaching. La plateforme ne trouvera son effectivité qu'à travers une appropriation de la part des parties prenantes. Le cabinet proposera une approche adaptée pour que la plateforme soit adoptée. Le cabinet organisera un atelier de présentation du produit final où il sensibilisera et apprendra l'utilisation de la plateforme aux futurs utilisateurs. Évaluation de la plateforme et partage de connaissances Sur la base des leçons apprises pendant la mise en œuvre du projet, le cabinet conduira une évaluation finale pour tirer les conclusions et souligner les lésons 4

5 concernant la plateforme et la façon dans laquelle les partie prenantes partagent la connaissance à Madagascar. Le cabinet organisera aussi un salon sur la technologie et partage des connaissances pour la sensibilisation autour des nouvelles technologies et pour partager les leçons apprises. 4. Dispositions pour le reportage Le cabinet travaillera avec le PGDI2 et l'équipe de la Banque Mondiale pour concevoir et mettre en œuvre la plateforme. En particulier, le cabinet devra préparer des rapports sur les progrès de l initiative. 5. Qualification et expérience du cabinet Le cabinet jouera un rôle crucial pour le développement de la plateforme et devra posséder une bonne expérience dans la conception des plateformes de gestion des connaissances dans différents contextes. Comme le partage des connaissances est axés sur les personnes qui produisent, partagent ou acquièrent la connaissance, le cabinet devra avoir une très bonne expérience sur l analyse des besoins des personnes et sur la mise en œuvre des projets participatifs. Pour cela, le cabinet devra avoir les qualifications suivantes : Très bonne expérience dans la réalisation des projets liés aux nouvelles technologies et en particulier dans le développement de plateformes sur la gestion des connaissances. Très bonne expérience dans la réalisation des projets participatifs avec la participation de différentes parties prenantes. Ayant conçu et mis en œuvre des outils et des instruments déjà testés avec une approche qui inclut le facteur humain et la technologie. Expérience en Afrique, notamment à Madagascar est un atout. La connaissance du français est exigée. La connaissance de l'anglais et du malgache est un atout Une expérience avec des projets similaires au PGDI2, avec des organisations internationales ou avec des gouvernements. Le cabinet devra donc mobiliser une équipe hautement qualifiée possédant des expertises dans les domaines suivants : Développement de solutions technologiques basées sur les NTIC et l'exploitation de méga-data ; Mise en œuvre des projets de gestion de connaissance axés sur le résultat et tourné vers l homme ; Communication et gestion de l'apprentissage ; Réseautages sociaux. 6. Durée La mise en œuvre de l'ensemble de la prestation ne devrait pas excéder 6 mois. 5

6 7. Livrables Le cabinet produira les livrables suivants : Produits Un plan de mise en œuvre de la mission Une stratégie sur le développement de la plateforme de gestion des connaissances Un inventaire sur le contenu qui sera partagé dans la plateforme La version finale de la plateforme Les rapports mensuels d activité sur le progrès Rapport de l atelier de validation des résultats Critère de qualité Décrit les étapes de la mission Liste les institutions et les personnes à contacter Calendrier d'exécution Précise les démarches méthodologiques Précise les technologies utilisées Centrée sur l'homme Incluant les individus et les institutions Axée sur le résultat Utilisant les NTIC Innovante De la part et pour les parties prenantes Documents multi-type (texte, audio, carte, vidéo, cartes, etc.) Format largement accessible Multilingue Sur la base d'un prototype/des modèles présenté au projet Livré avec le code source Contenant au moins les modules suivant : - Gestion Électronique de Document (GED) : - Gestion de contenu (CMS) : - Gestion des connaissances (KM) : - Géolocalisation - Socialisation et Réseautage Nombre d utilisateurs de pour la phase test Multi-device avec applications clients sur tablettes et smartphones. Open source Multilingues Pérennisation avec la collaboration avec des instituts locaux (universités) Rapporte le déroulement de la mission Rend compte des leçons apprises sur la mission Rendant compte du déroulement de l atelier ; Rappelant les remarques les plus pertinentes de l atelier ; Raisonnablement illustré ; Moment d'évaluation Une semaine après la notification Deux mois après la notification Deux mois et demi après la notification Six mois après la notification Après chaque tranche de 30 jours suivant la notification Trois (02) jours au plus après l atelier 6

7 Rapport final Support de capitalisation de l expérience de la prestation Tenant compte des recommandations retenues de l atelier de validation ; Évaluant dans quelle mesure les citoyens ont accès aux documents budgétaires et peuvent ainsi participer au processus budgétaire ; Niveau d analyse profond et pertinent ; Raisonnablement illustré ; Formulant des recommandations conséquentes à l endroit des élus locaux et des pouvoirs publics pour un renforcement de la transparence, la redevabilité et la participation citoyenne au processus budgétaire. Décrit le processus dans un approche de gestion de connaissances ; Propose de pistes d amélioration pour les processus du même type ; Contient des opinions personnelles collectées sous forme de témoignages de personnes ayant participé à l enquête (interviewer, interviewés, membres du comité consultatif, etc.). A la fin de la prestation A la fin de la prestation 7

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS (Learning Management System) DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES RELATIFS AU RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA REALISATION ET MISE EN ŒUVRE DE LA NORMALISATION DES PUBLICATIONS DES RAPPORTS BUDGETAIRES COMPOSANTE 1 EFFET 1B PRODUIT 1.B.1 AMELIORATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGACAR Composante 3 Objectif C ous objectif 3.C.01 Groupe d activités 3.C.01.c Activité 3.C.01.c.01

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER TERME DE REFERENCE POUR LE REPONABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER Composante 3 Renforcement institutionnel et gestion des connaissances

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L AITANT UIVI & EVALUATION AU EIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM Composante 4 : Objectif A : Activité 4A.02 : Type de consultant Type de contrat Catégorie

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL

NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL NOTE CONCEPTUELLE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTEME D INFORMATION COMMUNAL 1 I. CONTEXTE 1. Contexte général du PGDI. Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES RELATIFS AU RECRUTEMENT D UN CONSULTANT EXPERT EN INGENERIE DE FORMATION POUR ACCOMPAGNER L ADMINISTRATION MALAGASY AUX RENFORCEMENTS DE CAPACITE DES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Amélioration de la gestion des Finances Publiques. agences de recettes. douaniers

TERMES DE REFERENCE. Amélioration de la gestion des Finances Publiques. agences de recettes. douaniers TERMES DE REFERENCE Recrutement d un Cabinet de consultant en charge de mener la restructuration de la gestion des ressources humaines de l administration douanière malagasy Composante 1 : Objectif spécifique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013) Composante

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA

Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Termes de références : AUDIT FINANCIER ET ORGANISATIONNEL DE LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA Composante 2 : Objectif A : Activité 2.A.01 : Amélioration de l efficacité de la gouvernance locale OPERATIONS

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

PROJET DE PARTENARIAT

PROJET DE PARTENARIAT PROJET DE PARTENARIAT Devenir consultant labellisé TPE/PME Partager un projet commun pour développer son activité. QUALINOVE / Christophe VILLALONGA 14, Rue Professeur Deperet 69 160 TASSIN LA DEMI LUNE

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

Programme de Gestion de l Aide : Rapport de l atelier des meilleures pratiques PGA 2011

Programme de Gestion de l Aide : Rapport de l atelier des meilleures pratiques PGA 2011 Programme de Gestion de l Aide : Rapport de l atelier des meilleures pratiques PGA 2011 Introduction Chaque année depuis 2008, Development Gateway (DG) organise un atelier mondial conçu autour d une série

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 L élaboration de politique et pratiques gouvernementales

Plus en détail

La gestion des connaissances - le cas du parc nucléaire à EDF -

La gestion des connaissances - le cas du parc nucléaire à EDF - La gestion des connaissances - le cas du parc nucléaire à EDF - Jean-François BALLAY Université, Paris Dauphine, LAMSADE, février 2003 Sommaire 1. La gestion des connaissances Les déclencheurs du projet

Plus en détail

ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016. www.international.enap.ca

ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016. www.international.enap.ca ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016 www.international.enap.ca Programme international en gestion stratégique de projet de développement 16 mai au 3 juin 2016 Budgétisation axée sur les résultats

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES

TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES TERMES DE REFERENCES POUR LE DEVELOPPEMENT D OUTILS DE FORMATION EN LIGNE ET LA CONCEPTION DE E-MODULES COMPOSANTE 1 : EFFET 1.A : PRODUIT 1.A.3 ACTIVITE 1.A.3.b RESSOURCES 1.A.3.b.3 AMELIORATION DE L

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Objet Contenu Calendrier 1. Stratégie culturelle et Europe 2020 Élaborer une stratégie européenne pour la culture à l ère

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - en Evaluation microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - Ingénierie appuis aux informatique projets/programme

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE.

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE. NUMERO 10 g Programme SYGADE News NeNewsletter Décembre 2013 Dans ce numéro 1. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE Meilleurs voeux de fin d année 2. 9ème Groupe consultatif du Programme

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de

Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de Termes de référence pour la conception, la mise en place, l animation et l entretien du portail web e- MAJHOUL, du blog de l APECTAF et des sites de marketing social Octobre 2013 I. Contexte et objectif

Plus en détail

séquelles invalidantes dans les situations de crise humanitaire et de conflit à l Est de la République Démocratique du Congo.»

séquelles invalidantes dans les situations de crise humanitaire et de conflit à l Est de la République Démocratique du Congo.» MISSION DE CAPITALISATION Consultant externe, avril 2013, Goma, RDC Termes de Référence 0.. Généralités G Programme : RDC Lieu de la mission : Goma Type de mission : Mission externe de capitalisation Projet

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

- MERCREDI 8 DECEMBRE 2004

- MERCREDI 8 DECEMBRE 2004 SEMINAIRE / ATELIER DE REFLEXION SUR LES COURS MASTER 2 - MERCREDI 8 DECEMBRE 2004 - Plan de cours - 1. PARAMÈTRES D IDENTIFICATION ET D INTRODUCTION Cours, Unité d enseignement (UE), code, crédits, volume

Plus en détail

F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES

F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES Projet «CO.PE» COMPETENCES POUR L EUROPE 2012-1-IT1-LEO05-02837 F.2.16 LA CARTE MENTALE DES RESULTATS ET DES PRODUITS FINALES Il presente progetto è finanziato con il sostegno della Commissione Europea

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie TERMES DE REFERENCE I. Contexte et justification Les plateformes

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

DEVENEZ CHEF DE PROJET! VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué

DEVENEZ CHEF DE PROJET! VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué DEVENEZ CHEF DE PROJET! COURS POSTGRADE DE LA HES-SO Développé et animé par la HEG de Genève LA REUSSITE N EST JAMAIS UN HASARD VERSION 3 > Certificat d études avancées en Management de Projet Appliqué

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Plateforme STAR CLM Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Groupe STAR Your single-source partner for corporate product communication Chaque plan de vol est unique... Chaque vol est un

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI138

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI138 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI138 I. Informations générales Intitulé de la mission Appui au RAME pour le renforcement des capacités de gestion de 16 associations de lutte contre le paludisme, sous-sous-récipiendaires

Plus en détail

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A CANDIDATURE Recrutement de Consultants

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

MEDIA KIT 2015. CREATIS, 226, rue Saint-Denis 75002 Paris T. +33 1 83 79 99 00 F. +33 1 84 17 75 82 www.contexte.com

MEDIA KIT 2015. CREATIS, 226, rue Saint-Denis 75002 Paris T. +33 1 83 79 99 00 F. +33 1 84 17 75 82 www.contexte.com MEDIA KIT 2015 CREATIS, 226, rue Saint-Denis 75002 Paris T. +33 1 83 79 99 00 F. +33 1 84 17 75 82 www.contexte.com LE JOURNAL DES PROFESSIONNELS DES POLITIQUES PUBLIQUES FRANCAISES & EUROPÉENNES UNE RÉDACTION

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015 PLAN D ACTIONS PRIORITAIRES Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du Bujumbura, le 23 Février 2015 Evaluation Indépendante des mécanismes du GCP Domaine 1 : Révision du

Plus en détail

SOeMAN SIRH Solution collaborative

SOeMAN SIRH Solution collaborative SOeMAN SIRH Solution collaborative La solution collaborative d aide à l organisation et au pilotage stratégique Reflex Training, entreprise d excellence OSEO 4 rue André Moinier 63000 Clermont Ferrand

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y.

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y. UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 Exposé VEILLE MARKETING Tarmoul Lyes T. Said Y. Lynda SOMMAIRE Introduction Chapitre I : Généralité, objet et les types de veille

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Evaluation Ex-post de Projets La Pratique de la Banque Mondiale

Evaluation Ex-post de Projets La Pratique de la Banque Mondiale Evaluation Ex-post de Projets La Pratique de la Banque Mondiale Michel BELLIER CGEDD 24 juin 2015 http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr Définitions L évaluation des impacts est la détermination

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social

Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social Appel à services: Cartographie et diagnostique participatif des acteurs et des priorités de la santé communautaire dans la région de Taza

Plus en détail

Aide à la gestion du projet final ISN

Aide à la gestion du projet final ISN Aide à la gestion du projet final ISN 1 - La place du projet dans l ISN «Les activités des élèves sont organisées autour d une équipe de projet dont les tâches sont les suivantes : repérer le besoin ou

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La solution d'aide au pilotage et au management des Ressources Humaines Produit et service de la société Reflex

Plus en détail

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions 1) Comment se fait le partage des responsabilités en matière de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION»

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION» REPUBLIQUE TUNISIENNE SECRETARIAT D ETAT CHARGE DE LA GOUVERNANCE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE PROJET PILOTE «DEVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN SOUTIEN DE LA TRANSITION EN TUNISIE PHASE 1.1» APPEL A CANDIDATURE

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS)

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Une plate-forme d'écriture coopérative en ligne pour l'apprentissage des langues Description de projet Mise à jour le 29 novembre 2006 Coordinateur:

Plus en détail

Plan de communications Conseil scolaire acadien provincial

Plan de communications Conseil scolaire acadien provincial Conseil scolaire acadien provincial COMITÉ DES RELATIONS PUBLIQUES Adopté par le Conseil scolaire le 15 avril 2007 (révision adoptée le 4 juillet 2010) PARTIE A : HISTORIQUE ET RAISON D=ÊTRE MANDAT : Le

Plus en détail

Cadre de gestion du portail intranet de la Régie du bâtiment

Cadre de gestion du portail intranet de la Régie du bâtiment Direction Direction des communications Cadre de gestion du portail intranet de la Régie du bâtiment Patrick Parent, édimestre intranet 9 février 2004 Introduction Le portail intranet de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Termes de référence Formation sur le développement d'applications pour terminaux mobiles sous ANDROID

Termes de référence Formation sur le développement d'applications pour terminaux mobiles sous ANDROID Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de la Technologie de l Information et de la Communication Université de SFAX Institut Supérieur d Informatique et de Multimédia

Plus en détail

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE ------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------------------------

Plus en détail

Professionnaliser les cursus

Professionnaliser les cursus Professionnaliser les cursus DOMAINE STS Propositions du BAIP Mercredi 17 juin 2009 PREAMBULE Concevoir les cursus comme des parcours de professionnalisation La professionnalisation est un processus complexe

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Elaborer le paquet minimum d'activités

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs By Omar Ousman Jobe Analyste en Politique et Budget Pro-Poor

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe!

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe! Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport Faisons grandir l éducation et la formation des adultes en europe! European Plateform for Adult Learning in Europe (EPALE),

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf.

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf. Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine ASSOCIATION INVESTIR EN ZONE FRANC Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement,

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE PROJET EMPLOI JEUNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES (PEJEDEC) Financement

Plus en détail

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements Renforcer la redevabilité mutuelle pour améliorer l efficacité et les résultats en matière de développement pour la santé : accords conclus à Nairobi par les signataires du IHP+ sur la future approche

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

SURF MOODLE PILAR PAGÉS VALLEJO. CAMPUS VERTICAL www.campusvertical.es info@campusvertical.es

SURF MOODLE PILAR PAGÉS VALLEJO. CAMPUS VERTICAL www.campusvertical.es info@campusvertical.es INFORMATIONS GENERALES TITRE DE LA MEILLEURE PRATIQUE TITRES ET QUALIFICATIONS DE L AUTEUR SURF MOODLE PILAR PAGÉS VALLEJO PROFESSEUR DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES MASTER EN TECHNOLOGIES EDUCATIVES

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE MISE EN ŒUVRE DE

Plus en détail

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) SIST (Système d Information Scientifique

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail