1. Contexte et justification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Contexte et justification"

Transcription

1 Termes de Référence pour l assistance technique à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics du Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo 1. Contexte et justification Le Ministère de la Santé et ses partenaires au développement ont finalisé en 2011 un PNDS ambitieux incluant notamment une politique de financement du secteur innovante en matière d exécution de la chaîne de la dépense tant au niveau central qu au niveau décentralisé et déconcentré. Pour cela, le MSP a créé la Cellule d Appui à la Gestion (CAG) des financements du secteur en 2009, notamment en charge de la passation des marchés publics. Depuis lors, la législation et le cadre juridique en matière des marchés publics a avancé à grands pas avec la promulgation de la loi relative aux marchés publics (LRMP). De cette dernière sont issus des décrets qui ont permis la création de Cellules de Gestion de Projets et Marchés Publics (CGPMP) au sein de chaque ministère sectoriel. C est ainsi que la CGPMP du MSP est venue se juxtaposer à la CAG qui avait été créée antérieurement dans le cadre de la désignation du MSP comme récipiendaire principal du Fonds Mondial et son organisation avait été définie par un Arrêté Ministériel dans l urgence du moment. Lors d une revue en novembre dernier sur son dispositif CAG-CGPMP, le MSP et ses partenaires techniques et financiers ont convenu de dissocier la CAG de la CGPMP et de rattacher cette dernière auprès de l Autorité Contractante ou de son Délégué. La CGPMP est dirigée par une Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP) et compte deux organes : le Secrétariat permanent et la Commission de passation des marchés. Cette dernière comprend des sous-commissions d analyse. Le Secrétariat permanent gère quotidiennement la CGPMP et est chargé notamment de la préparation des Dossiers d Appels d Offres et autres documents inhérents à la passation des marchés ainsi que l exécution des tâches quotidiennes en rapport avec les marchés publics. La Commission de passation des marchés est chargée de conduire la procédure de passation des marchés. Son activité commence par le choix de la procédure de passation et se termine par la désignation (proposition) de l attributaire via une sous-commission d analyse des offres. La CPM est présidée par la PRMP ou la personne qu elle désigne. La LRMP a institué la direction générale de contrôle des marchés publics (DGCMP) dont le contrôle administratif, à priori, porte essentiellement sur la régularité des actes liés à la passation et l exécution des marchés publics. Certains bailleurs exercent également ce contrôle à priori (notamment par des avis de non objection). L Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) est chargée d assurer le bon

2 fonctionnement de tout le système de passation et d exécution des marchés publics et des délégations de service public. Elle dispose de pouvoirs de : contrôle à posteriori, de sanction, de gestion de contentieux, de consultation, d élaboration des textes (procédures ), de documentation (centralisation) et d évaluation des institutions en charge des MP, des procédures et pratiques de passation des MP, de proposition d actions correctrices pour améliorer l efficience et la transparence. Le décret portant création de la CGPMP spécifie les fonctions au sein de celle-ci et précise également que les agents qui la composent doivent être des fonctionnaires de l administration publique congolaise. Une procédure de sélection de ceux-ci par un appel à candidatures est en cours de préparation. En vue d appuyer sa CGPMP, le Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo souhaite s adjoindre les services d un Assistant Technique, expert en passation des marchés publics. 2. Objectifs de la prestation L objectif général de la mission consiste à renforcer les capacités de la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics, en sigle CGPMP. L objectif spécifique du consultant est d appuyer le Secrétaire permanent et le Président de la Commission de passation des marchés à la mise en œuvre de l'ensemble des différentes phases des procédures de préparation, de passation et d'exécution des marchés, qu'elles soient administratives, techniques ou financières, et en assurer la gestion, le suivi et l'archivage par des méthodes modernes et efficientes. 3. Termes de référence Rattaché au Secrétaire Permanent de la CGPMP, l Assistant Technique renforcera les capacités administratives et techniques du personnel pour lui permettre d assurer les missions suivantes : Elaborer la planification annuelle des marchés des différents services opérationnels ; Instruire les dossiers de marchés publics, en lien avec les services concernés, de la constitution des pièces jusqu'à la conclusion du contrat ; Conseiller et assister les services dans la définition de leur besoins, l'élaboration des pièces du marché et le suivi de la vie du contrat (avenants, reconductions) ; Définir et gérer les procédures de passation, conclusion et attribution des marchés ; Instruire les dossiers de marchés : relecture, validation juridique des pièces transmises par les services, rédaction des pièces administratives, publicité ; 2

3 Organiser les réunions de la commission d'appel d'offres et en assurer le secrétariat administratif (convocations, rédaction de procès-verbaux, listes présences, etc); Mettre en œuvre, en collaboration avec l'autorité de régulation des marchés publics, les outils standards de gestion, les manuels de procédures, le logiciel informatique de gestion des marchés publics et le site intranet, pour lui permettre de disposer en temps réel des instruments nécessaires à l'exécution de cette mission L Assistant Technique fournira, à l exception du logiciel de gestion des marchés publics, tous les outils nécessaires au bon fonctionnement de la CGPMP. Il s assurera que chaque agent de cette structure aie une bonne maîtrise des procédures légales et réglementaires de la passation de marchés publics et qu elles soient effectivement mises en application. L Assistant Technique veillera à ce que les agents de la CGPMP travaillent en bonne intelligence avec les services opérationnels et financiers du MSP et développera une culture de «service à la clientèle», avec une attention particulière sur la qualité du travail et le respect des échéances annoncées, au sein de la CGPMP. 3. Livrables attendus Il est attendu au terme de la prestation de l Assistant Technique les livrables suivants : Les procédures de collaboration et de communication entre la CGPMP et les services opérationnels (en particulier la CAG et la future Direction Administrative et Financière) et financiers (AGEFIN) du MSP sont définies et mises en application ; le logiciel «TomMarché» est paramétré de telle sorte que toutes les étapes de chaque type de procédure de passation de marchés soient enregistrées correctement (selon la réglementation de l ARMP et les spécificités des bailleurs pour chaque financement par ex. les demandes d avis de non objection du Fonds Mondial) ; la base de données contient tous les marchés en cours de passation de la CAG ainsi qu un répertoire de fournisseurs pré-qualifiés nationaux et internationaux ; les plans de passation des marchés sont édités par financement à partir du logiciel Tom Marché et sont transmis mensuellement aux gestionnaires de projets, à la direction de la CAG ainsi qu au chef de mission de l AGEFIN/KPMG ; les agents de la CGPMP sont formés sur la manière de préparer et de gérer les appels d offres depuis la réception d une demande d achat jusqu à l attribution et la notification des adjudicataires les agents de la CGPMP sont formés sur le suivi de l exécution des marchés Toutes les commissions d analyse des offres techniques et financières ainsi que la commission d achat sont formellement constituées et opérationnelles ; Le classement et l archivage des documents de chaque marché réalisé ou en cours est organisé et référencé Les rapports périodiques d activités sont standardisés et transmis à la hiérarchie et aux services opérationnels et financiers du MSP ; 3

4 Les besoins éventuels en effectifs supplémentaires pour la CGPMP sont identifiés et justifiés. L Assistant Technique rédigera à l attention du Secrétaire Permanent et du Secrétaire Général à la Santé un rapport de démarrage avec un plan d action et un calendrier jusqu au terme de sa mission. Il fournira ensuite des rapports trimestriels pour rendre compte de l état de réalisation du plan d action, des écarts observés et des mesures correctrices. Un rapport final sera remis endéans les 15 jours qui suivent la fin de la mission. L Assistant Technique annexera à son rapport de démarrage un plan de formation ainsi qu un plan de suivi évaluation sur base d objectifs individuels pré établis du personnel de la CGPMP. Le rapport final contiendra entre autres une évaluation de chaque agent de la CGPMP, y compris du Secrétaire Permanent. 4. Méthodes et Techniques Pour bien assurer les prestations attendues, le consultant devra recourir aux méthodes et techniques ci-après : 1. Revue documentaire : prise de connaissance de la réglementation nationale en matière de passation des marchés publics ainsi que des procédures de gestion des financements du secteur santé en RDC. L Assistant Technique prendra également connaissance des résultats de l enquête sur la passation des marchés mandatée par le MSP, GAVI et le Bureau d Investigation du Fonds Mondial afin de tenir compte des erreurs du passé. 2. Familiarisation avec les fonctionnalités du logiciel «TomMarché» L Assistant Technique se familiarisera et recevra éventuellement une formation rapide sur le logiciel. 3. Création de la base de données du logiciel «TomMarché» Saisie de tous les marchés en cours pour chaque financement de la CAG et création d un fichier Fournisseurs pré-qualifiés. 4. Revue des plans de passation de marchés et définition d un plan de travail en prévoyant des sessions de formation continue sur les marchés publics. Optimalisation de la gestion des marchés publics en concertation avec les gestionnaires de projets de la CAG et l AGEFIN. Formation continue des agents de la CGPMP et éventuellement de l agent désigné par l AGEFIN qui participera aux étapes clés du processus de passation de chaque marché. 5. Mise en place des commissions et sous-commissions. Définir formellement la composition des différentes commissions et souscommissions selon le type de marché à traiter et le type de procédure. Former les 4

5 agents de la CGPMP à la rédaction des procès-verbaux et leur classement électronique et physique. 6. Identification des besoins supplémentaires en renforcement de capacités. L Assistant Technique pourra proposer d autres outils de gestion complémentaires et identifiera des besoins d expertise complémentaires (externes ou internes, permanents ou ponctuels). Il se peut que l Assistant Technique soit également associé à d autres tâches telles que le recrutement de personnel de la CGPMP. 5. Lieu et durée de la prestation Lieu : la prestation du consultant va se dérouler entièrement à Kinshasa, Durée : la consultation est ouverte pour une période de un (1) an à dater du jour de la signature du contrat. 6. Profil du Consultant Le consultant doit avoir le profil suivant : Qualifications essentielles Parfaite maîtrise de tout le cycle d acquisition de fournitures, de services et de réalisation de travaux à partir de la constitution des dossiers d appels d offres jusqu à leur attribution Expérience en gestion des comités d évaluation Familier aux différentes réglementations internationales relatives aux marchés publics (FED, Banque Mondiale, etc.) et à leurs procédures respectives. Très bonne maîtrise du français écrit et parlé Expérience en formation sur les procédures des marchés publics Qualifications générales : Large expérience en gestion des approvisionnements dans le secteur public Plus de 10 ans d expérience dans la préparation et la gestion de marchés publics dans le cadre de financements de bailleurs internationaux. Qualifications secondaires : Expérience professionnelle pertinente en RDC en relation avec les présents termes de référence 5

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB Dans le cadre de l exécution de son budget, la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) est appelée à passer des s publics. La gestion de ces s est

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION»

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION» REPUBLIQUE TUNISIENNE SECRETARIAT D ETAT CHARGE DE LA GOUVERNANCE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE PROJET PILOTE «DEVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN SOUTIEN DE LA TRANSITION EN TUNISIE PHASE 1.1» APPEL A CANDIDATURE

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION

LE MINISTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION ---------- SECRETARIAT GENERAL ---------- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION BURKINA FASO ----- Unité-Progrès-Justice Arrêté n 2012 /MRSI/SG/DEP

Plus en détail

RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC DANS L ESPACE UEMOA 2010

RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC DANS L ESPACE UEMOA 2010 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE --------------------- La Commission ------------------- Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure RAPPORT DE SURVEILLANCE MULTILATERALE

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI Loi n 15/AN/98/4 ème L portant organisation du Ministère de l'économie, des Finances et de la Planification, Chargé de la Privatisation. L'ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO Unité Progrès Justice ---------- DECRET n 2010-388 /PRES/PM/MFPRE portant organisation du Ministère de la fonction publique et de la réforme de l Etat. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 COORDONNATEUR D ADMINISTRATION GÉNÉRALE Code : ADM01 Coordonnateur d administration générale FPEADM01 Il organise, coordonne et supervise le

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

b. Les postes à pourvoir dans les nouvelles structures faisant l objet du concours de recrutement ou de promotion sont également ouverts :

b. Les postes à pourvoir dans les nouvelles structures faisant l objet du concours de recrutement ou de promotion sont également ouverts : Transmis copie pour information à : - Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l Etat ; (Avec l expression de mes hommages les plus déférents) Palais de la Nation - Son Excellence

Plus en détail

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002)

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) portant organisation-type des départements ministériels. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, Vu la Constitution

Plus en détail

Cadre et Structures Organiques

Cadre et Structures Organiques 1 République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Publique SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE PUBLIQUE Cadre et Structures Organiques Août 2012 INTRODUCTION 2 Le présent document relatif au Cadre et

Plus en détail

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ;

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ; REPUBLIQUE DU BENIN -------o------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -------o------- LE MINISTRE -------o------- A R R E T E ANNEE 2013 N /MAEP/DC/SGM/DRH/DIP/SA PORTANT ATTRIBUTIONS,

Plus en détail

Chargé de la gestion financière et comptable

Chargé de la gestion financière et comptable Chargé de la gestion financière et comptable J2F32 Gestion financière et comptable - IE L'ingénieur d'études aura la responsabilité du service financier d une important unité de recherche institut (5 tutelles)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH)

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) République d Haïti Primature Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) Les règles de prévention des conflits d intérêts dans la fonction publique Haïtienne Responsabilité Générale de l OMRH

Plus en détail

EXERCICE DE SUIVI 2008 DE LA DECLARTION DE PARIS RAPPORT DE MARS 2008 SUR L EVALUATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS EXPERIENCE CAMEROUNAISE

EXERCICE DE SUIVI 2008 DE LA DECLARTION DE PARIS RAPPORT DE MARS 2008 SUR L EVALUATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS EXPERIENCE CAMEROUNAISE ACTIVITE CONJOINTE DU CAD-OCDE SUR LA PASSATION DES MARCHES EXERCICE DE SUIVI 2008 DE LA DECLARTION DE PARIS RAPPORT DE MARS 2008 SUR L EVALUATION DU SYSTEME DES MARCHES PUBLICS EXPERIENCE CAMEROUNAISE

Plus en détail

! " #! $%! #& & " # # & '!#( ) ' %( '! ' &! #'! # * &+, % - ) # #. #'/ 0.1/23 #. #'/ #. #' 4 &!& #! 5 052 * ) # -

!  #! $%! #& &  # # & '!#( ) ' %( '! ' &! #'! # * &+, % - ) # #. #'/ 0.1/23 #. #'/ #. #' 4 &!& #! 5 052 * ) # - ! " #! $%! #& & " # # & '!#( ) ' %( '! ' &! #'! # * &+, % - ) # #. #'/ 0.1/23 #. #'/ #. #' /3 '3 # # '/3 3 '! ' + 4 &!& #! 5 052 * ) # - 6 77!5 "& # )' )! *+. '!! 41.8.)!# 9.+ 6 #:;$< $.5/8/55/ 7/::/!#

Plus en détail

Cellule d Appui et de Gestion PROJET D APPUI AU PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT SANITAIRE

Cellule d Appui et de Gestion PROJET D APPUI AU PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT SANITAIRE SECRETARIAT GENERAL MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Union Européenne Cellule d Appui et de Gestion PROJET D APPUI AU PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT SANITAIRE République Démocratique du Congo DEVIS PROGRAMME

Plus en détail

Terme de référence Spécialiste Gestion financière

Terme de référence Spécialiste Gestion financière Terme de référence Spécialiste Gestion financière Sous la supervision générale du Directeur Général de l A.N.P.I, Agence d Exécution du projet les consultants auront pour mission : 1. Le SGF sera responsable

Plus en détail

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE

Plus en détail

Offre d emploi ENPI/2013/320-938. Rue Froissart 123-133 1053 Les Berges du Lac Tunisie. B- 1040 Bruxelles, Belgique Téléphone: + 216 71 960 330

Offre d emploi ENPI/2013/320-938. Rue Froissart 123-133 1053 Les Berges du Lac Tunisie. B- 1040 Bruxelles, Belgique Téléphone: + 216 71 960 330 Offre d emploi Programme d Appui à la Société Civile Tunisie (PASC - Tunisie) ENPI/2013/320-938 Le Programme d Appui à la Société Civile PASC- TUNISIE est une initiative de l Union Européenne en Tunisie

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et justification La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC (SE), Expert-Responsable

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

Le Secrétariat Exécutif

Le Secrétariat Exécutif REPUBLIQUE DU SENEGAL N MEF/CAB/SE/PCRBF Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES --------- Dakar, le Projet de Coordination des Réformes Budgétaires et Financières

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président

Plus en détail

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III b STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 122 sur 129 1. OBJECTIFS : Le stage en milieu professionnel permet au futur technicien supérieur de prendre la mesure

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2014-1102 Fixant les attributions du Ministre des Finances et du Budget ainsi que l organisation générale de son Ministère. - Vu la Constitution

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la communauté internationale poursuivent un objectif commun pour la stabilité et le développement

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES Conception et Mise en place d un Système National d informations Statistiques du Secteur Minier Termes de

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3 Page 1 of 2 16/10/2009 IE Chargé des contrats de recherche profil n : IE09-MICSDAR-3 emploi-type

Plus en détail

DIRECTION DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE

DIRECTION DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Validée par le Comité d audit le 8 janvier 2013 SOMMAIRE 1. ROLE, OBJECTIFS ET POSITIONNEMENT DE LA DIRECTION DE L AUDIT INTERNE... 4 1.1. Définition officielle de l Audit Interne

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GOUVERNANCE MISSION D EVALUATION DU FINANCEMENT ADDITIONNEL DU 18 AU 29 JUILLET 2011 TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II.

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE OFFRE POUR LA REALISATION D UN DOCUMENTAIRE INSTITUTIONNEL SUR LA CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE (CIPRES)

TERMES DE REFERENCE OFFRE POUR LA REALISATION D UN DOCUMENTAIRE INSTITUTIONNEL SUR LA CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE (CIPRES) TERMES DE REFERENCE OFFRE POUR LA REALISATION D UN DOCUMENTAIRE INSTITUTIONNEL SUR LA CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE (CIPRES) Réalisé par le cabinet NOVATRIS et validé par la CIPRES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. La mise en place d un guichet «Chèque Service» est envisagée dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 du PRCCE.

TERMES DE REFERENCE. La mise en place d un guichet «Chèque Service» est envisagée dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 du PRCCE. Formulaire SSP13 TERMES DE REFERENCE I- Contexte et justification de la Dans le cadre du 10 ème Fonds Européen de Développement (FED), l Union Européenne (UE) et la République du Congo ont mis en place

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC)

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) 1 Consultant chargé de la coordination technique et du suiviévaluation Mission : Sous la supervision

Plus en détail

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Création d un comité de formation continuelle

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009

RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009 RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009 Conformément à la Charte du Comité d audit, le Comité d audit doit établir chaque année un rapport dans lequel sa composition et ses compétences sont mentionnées et

Plus en détail

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission.

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission. Décret n 92/088 du 4 mai 1992 portant organisation des Services du Premier Ministre Le Président de la République, Vu la constitution ; Vu le décret n 92/069 du 09 avril 1992 portant organi sation du Gouvernement

Plus en détail

APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE COMMENT ECRIRE UN BON PROJET?

APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE COMMENT ECRIRE UN BON PROJET? APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE ACP-LG-053_13.12.11 COMMENT ECRIRE UN BON PROJET? INTRODUCTION De nombreuses collectivités locales ACP sont intéressées à répondre aux appels à propositions de la Commission

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2012-045 du 17 janvier 2012 Fixant les attributions du Ministre des Finances

Plus en détail

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DL SOFTWARE Société Anonyme au capital de 354 436,48 euros Siège social : 50 rue Monceau 75008 PARIS 445.053.937 RCS PARIS RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE (Article L. 225-37 du Code

Plus en détail

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes,

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes, Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes Conseil d'administration Séance du 1 octobre 2013 Délibération n CA-2013-34 Mise à jour du guide interne de la commande publique de l EPF PC Le conseil

Plus en détail

LOI RELATIVE AUX MARCHES PUBLICS

LOI RELATIVE AUX MARCHES PUBLICS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 1 CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LOI RELATIVE AUX MARCHES PUBLICS Kinshasa, avril 2010 i EXPOSE DES MOTIFS Le système de passation des marchés en République Démocratique

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. - Cinq (05) directions d appui rattachées au Commissaire Général :

AVIS DE RECRUTEMENT. - Cinq (05) directions d appui rattachées au Commissaire Général : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie

Plus en détail

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF Position recommandation AMF n 2007-21 Les obligations professionnelles à l égard des clients non professionnels en matière de gestion de portefeuille pour le compte de tiers Textes de référence : articles

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Présenté par Gualbert KOUDOGBO Ingénieur du génie civil Chef de la cellule de Passation des Marchés Publics PLAN DE LA COMMUNICATION RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017 Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Article 1er Objet : 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

PLAN DE PASSATION DES MARCHES 2015

PLAN DE PASSATION DES MARCHES 2015 Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized COMITE D'ORIENTATION DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES- COREF PROGRAMME DE RENFORCEMENT DE LA REDEVABILITE ET DE

Plus en détail

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Document diffusé au réseau de la santé et des services sociaux du

Plus en détail

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA Projet de Renforcement des Capacités du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/Sida Accord de financement CDC No. 5U2GPS002717 AVIS DE VACANCE

Plus en détail

Spécialiste en gestion financière de projet

Spécialiste en gestion financière de projet Termes de référence Spécialiste en gestion financière de projet 1. Contexte du projet Le projet appuie la mise en œuvre du cadre de gouvernance prévue dans la nouvelle constitution marocaine, à travers

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à :

Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à : lue DEMOCRATIQUE DU CONGO Lubumbashi, le r-\ ICAB/GPIKAT/201rJ'a(~ PROVINCE DU KATANGA ~ J) ~~ Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à : ~ 12'lFEV2 ARRETE PROVIN[IAL N 20t2/ f7()1/ / lkatanga

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Cabinet Deuxième Projet d'appui à la Réforme de l'enseignement Supérieur, PARESII TERMES DE RÉFÉRENCE ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes (approche projet) Version 4.1 Mars 2013 TABLE DES

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

Version 5 mars 2015 RENOVATION ENERGETIQUE *******

Version 5 mars 2015 RENOVATION ENERGETIQUE ******* REFERENTIEL DE CERTIFICATION RENOVATION ENERGETIQUE Version 5 mars 2015 RENOVATION ENERGETIQUE ******* Organisme Certificateur CERTIBAT 45 rue Boissière 75116 PARIS Tel : 01 82 73 15 29 www.certibat.fr

Plus en détail

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA AMO conseil et assistance aux organismes locaux (services DGAC, DRSID, DDT, collectivités locales) : - Gestion technique du patrimoine DGAC

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

II. Description de la mission d expertise

II. Description de la mission d expertise Termes de références Mission n 12INI136 TCHAD / Mission de diagnostic en vue de renforcer le système d approvisionnement et des stocks d ARV du niveau périphérique vers le niveau central. Demandeur : CNLS

Plus en détail

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile - 1 - Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté Le Président

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 PNPMS Ministère de la Santé Plan 2009-2011 Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 Le document reprend les éléments essentiels produits lors de l'atelier qui s'est tenu

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA

RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA RAPPORT DE REVUE INDEPENDANTE DE LA CONFORMITE DES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PASSES PAR LA COMPAGNIE ENERGIE ELECTRIQUE DU TOGO (CEET) AU TITRE DE L ANNEE 211 Rédigé par Le cabinet Audit

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA)

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT Vu la Constitution,

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DU FASO, PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRÉSIDENT DU FASO, PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO Unité - Progrès Justice Décret n /PRES/PM/MTSS/MEF Portant statuts particuliers de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) LE PRÉSIDENT DU FASO, PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES Vu

Plus en détail

a) «Conseil» : désigne le Conseil d'administration de la Société ; c) «Gouvernement» : désigne le gouvernement du Québec ;

a) «Conseil» : désigne le Conseil d'administration de la Société ; c) «Gouvernement» : désigne le gouvernement du Québec ; RÈGLEMENT CONCERNANT LES FONCTIONS ET LES POUVOIRS DU PRÉSIDENT ET DU VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION AINSI QUE DES DIRIGEANTS ET D'AUTRES CADRES D'HYDRO-QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 731 MODIFIÉ

Plus en détail

Politique de gestion des achats et des contrats

Politique de gestion des achats et des contrats Politique de gestion des achats et des contrats 1. Objectif La présente politique vise à encadrer le processus d'octroi et la gestion des achats et des contrats de service, d approvisionnement et de travaux

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT Section 1 : Les moyens financiers et matériels Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire L indemnité parlementaire prévue à l article 37 de la Constitution a pour

Plus en détail

SYSTEME DE REPORTING Planification et Suivi - Evaluation. Pourquoi un système de reporting? Asseoir la méthode de gestion axée sur les résultats

SYSTEME DE REPORTING Planification et Suivi - Evaluation. Pourquoi un système de reporting? Asseoir la méthode de gestion axée sur les résultats SYSTEME DE REPORTING Planification et Suivi - Evaluation Pourquoi un système de reporting? Asseoir la méthode de gestion axée sur les résultats Pourquoi une gestion axée sur les résultats? Responsabilisation

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ;

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ; DECISION N 094/13/ARMP/CRD DU 24 AVRIL 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LA DEMANDE D ARBITRAGE DE AGEROUTE SENEGAL SUITE A LA RECOMMANDATION DE LA DIRECTION

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

DECISION N 14-012/ARMDS-CRD DU 10 AVRIL 2014

DECISION N 14-012/ARMDS-CRD DU 10 AVRIL 2014 PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI -=-=-=-=-=- Un Peuple Un But Une Foi AUTORITE DE REGULATION -=-=-=-=-=- DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC -=-=-=-=-=- COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DU SENEGAL un peuple un but une foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE RESPONSABILITE FINANCIERE TE DE TRANSPARENCE TERMES DE REFERENCE ATELIER DE

Plus en détail

Telle est l économie de la présente Loi.

Telle est l économie de la présente Loi. REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGONGO LOI ORGANIQUE MODIFIANT ET COMPLETANT LA LOI N 10/013 DU 28 JUILLET 2010 PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE Avril

Plus en détail

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales.

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. DÉCRET n 1394/PR-MI du 28 décembre 1977 Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. TITRE Ier DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article premier. L'Administration de la Republier

Plus en détail

Plate forme de gestion des marchés publics

Plate forme de gestion des marchés publics Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics Lancement du Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMaP) et le portail web. Salle de Conférence de la DGID/DGAE, mardi 17 février 2015 Plate

Plus en détail