EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature Note de cadrage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage"

Transcription

1 EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature Note de cadrage est une SARL au capital de ,90, N SIRET , APE 721 Z 60, rue Benjamin BAILLAUD TOULOUSE tel : fax : courriel : 1 / 23

2 Sommaire Sommaire Finalité du plateau collaboratif d échange Le contexte informationnel du projet Un environnement structuré par des systèmes publics L environnement réglementaire Multiplicité et diversité des ressources informationnelles Schéma du contexte informationnel Les besoins informationnels et les réponses envisageables Fédérer et coordonner Qualité des informations : les risques liés à la multiplicité Hétérogénéité des informations Droits attachés aux données et aux informations Les services attendus du plateau collaboratif d échange Les processus de gestion des données Les publics ciblés Les acteurs du Plan Loire Grandeur Nature Le grand public Définition fonctionnelle du plateau collaboratif d échange La valeur ajoutée du plateau collaboratif d échange Les 4 fonctions du plateau collaboratif d échange Le choix d une architecture fonctionnelle Logique d accès Organisation des contenus Les rubriques et les outils À propos du Plan Loire Grandeur Nature Organisation et fonctionnement du Plan Loire Informations, données et produits Animation Administration du PCE / 23

3 1. Finalité du plateau collaboratif d échange Le plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du Plan Loire Grandeur Nature a pour finalité : Le recensement des connaissances informations données relatives au Plan Loire Grandeur Nature et aux actions menées. La valorisation de ces connaissances informations données. La diffusion de ces connaissances informations données à destination d une part des acteurs du Plan Loire Grandeur Nature, et d autre part du grand public. La mise en relation dans le cadre d un espace de travail commun à l ensemble des acteurs impliqués dans le plan Loire grandeur nature. 2. Le contexte informationnel du projet 2.1. Un environnement structuré par des systèmes publics Le projet de plateau collaboratif d échange s inscrit dans un contexte informationnel évolutif lié notamment : À la mise en place progressive des banques de référence et des services du Système d Information sur l Eau SIE et SANDRE qui fédère une grande partie des producteurs de données sur l eau et les milieux aquatiques. À la mise en place d outils de collecte et de diffusion de données sur la biodiversité et des paysages à l initiative du MEDAD (site Aux initiatives du type : Géoportail, Géocatalogue, La pérennité du plateau collaboratif d échange s appuiera sur les outils fédérateurs qui se mettent en place au niveau national et qui ont, pour la plupart, vocation à collecter les données produites avec des moyens publics. 3 / 23

4 2.2. L environnement réglementaire Le plateau collaboratif d échange s inscrit dans un environnement réglementaire défini notamment par : La directive cadre sur l eau (DCE). La directive inondation. La directive INSPIRE Multiplicité et diversité des ressources informationnelles La production des données sur le bassin de la Loire est à la fois abondante et diversifiée. Le foisonnement d acteurs, producteurs de connaissances informations données, rend difficile une lecture globale et synthétique des ressources informationnelles disponibles. Nous sommes confrontés à la multiplicité et à la diversité : Des acteurs (scientifiques, services de l État, collectivités, associations, entreprises). Des supports et outils (bases de données, sites Internet, publications papier ). Des intérêts et des besoins (connaissances scientifiques, préservation du patrimoine naturel et culturel, développement des activités humaines, gouvernance des politiques et des actions publiques ). Le plateau collaboratif d échange devra fournir à chaque acteur du Plan Loire Grandeur Nature un accès adapté à ses besoins et à ses moyens. En particulier il devra fournir des espaces de mise à disposition des données et des informations visant à réduire l effort de valorisation locale des partenaires tout en assurant la cohérence d ensemble du système. 4 / 23

5 Aperçu des ressources informationnelles A ce jour, le cahier des charges du plateau collaboratif d échange énumère les outils et produits suivants. Cette liste sera révisée au cours de l expression des besoins. Outils et produits Agence de l eau Loire Bretagne Site portail Loire sur le risque inondation : Logiciel Osiris-Inondation : SIEL : Système d Information sur l Evolution du Lit de la Loire : Base de données des repères de crues : État de lieux et suivi des travaux des levées : service pôle maîtrise d ouvrage générale Plan Loire à la DIREN Centre. Terres de Loire : Mission Val de Loire : SOS Loire vivante : IFREMER : LPO : OIEAU : Mobilisation de données Existant : Base de métadonnées de la ZAL : GIP Loire Estuaire : Portail Saumon : Tableau de bord Anguille : Loire nature : Réseau de suivi de mammifères de l ONCFS 5 / 23

6 Centre de ressources du patrimoine naturel et des zones humides du bassin de la Loire et sa base documentaire à l initiative de la FCEN. En projet : Observatoire de l Allier. RESONAT. Dispositif de suivi thermique. Photothèque cadre paysagère et patrimoniale (projet de Terres de Loire) Schéma du contexte informationnel Le contexte informationnel du projet peut être illustré selon le schéma suivant : 6 / 23

7 7 / 23

8 3. Les besoins informationnels et les réponses envisageables 3.1. Fédérer et coordonner Le recensement et la valorisation des ressources informationnelles relatives au Plan Loire Grandeur Nature supposent la capacité pour les acteurs ligériens à gérer efficacement la somme des connaissances informations données. Dans cette perspective, le plateau collaboratif d échange n a pas pour vocation de dupliquer la somme des informations et documents déjà gérés par les différents acteurs sur leurs propres outils. Le plateau collaboratif d échange doit : Mettre en perspectives ces connaissances informations données, en les inscrivant dans un schéma global et en créant des liens entres les différentes ressources. Inciter à la production d informations nouvelles. Veiller à la qualité permanente des informations. Proposer des outils de traitement des données et de communication afin de faciliter le travail des acteurs. Proposer un espace de diffusion qui joue un rôle de multiplicateur d audience. Il s agit donc d un rôle de fédérateur et de coordinateur, de diffuseur et de mise en valeur des connaissances données - informations, ainsi que de support organisationnel et logistique en matière de gestion des informations (mise à disposition d outils ). Le plateau collaboratif d échange devra mettre en place son propre outil de valorisation, sous la forme d un gestionnaire de contenu adapté à une mise en forme des informations spécifiquement adaptée à des publics visés. La mise en service du plateau collaboratif d échange ne doit pas amener les acteurs à refondre leur processus de gestion et de traitement des données ou leurs outils. Le plateau collaboratif d échange devra composer efficacement et à moindre coût avec les processus informationnels et les outils des différents acteurs du Plan Loire Grandeur Nature. 8 / 23

9 3.2. Qualité des informations : les risques liés à la multiplicité La multiplicité et la diversité des ressources informationnelles génèrent un certain nombre de risques en matière de qualité des informations (cohérence entre les informations, décalage entre l actualisation des différentes données, formulation différente qui réduit la lisibilité ). Ces risques sont encore accentués lorsqu il y a duplication d informations : plus la même information est répétée plus le risque d erreur est grand. Par exemple, aujourd hui, la présentation du Plan Loire Grandeur Nature peut différer d un site à l autre Le plateau collaboratif d échange mettra en place une organisation des banques de données et des sites, localisant les références et organisant les dispositifs de synchronisation afin d assurer la cohérence d ensemble du système Hétérogénéité des informations La multiplicité et la diversité des ressources informationnelles ont un effet direct : l hétérogénéité des informations. Cette hétérogénéité se joue sur trois niveaux : Hétérogénéité conceptuelle (les grilles de description diffèrent selon les acteurs et les approches ). Hétérogénéité technique (les formats des fichiers diffèrent selon les outils et les technologies utilisées, précision, étendue de la donnée ). Hétérogénéité qualitative (les fréquences de mise à jour diffèrent en fonction des moyens humains et des besoins liés à l activité des acteurs ). Des systèmes de référence ont été mis en place dans le domaine de l eau depuis de nombreuses années (le SANDRE, par exemple) aux niveaux conceptuel et technique. Le plateau collaboratif d échange s appuiera sur ces normes lorsqu elles existent. Pour ce qui est de la mise en forme à des fins de valorisation, le plateau collaboratif d échange devra intégrer les lignes éditoriales, ergonomiques et graphiques du plan Loire grandeur nature et des cofinancements européens. 9 / 23

10 3.4. Droits attachés aux données et aux informations Les informations et données accessibles via le plateau collaboratif d échange étant produites avec des moyens publics, elles entrent pour l essentiel dans le cadre de la convention d Aarhus, aucun droit et aucune restriction de diffusion ne devrait exister. Il ne faut cependant pas perdre de vue les droits de propriété intellectuelle et l éventuelle confidentialité de certaines données Les services attendus du plateau collaboratif d échange Le cahier des charges identifie les pistes d amélioration de la situation qui prévaut actuellement : Fédérer et mutualiser les données produites par chacun des acteurs. Disposer d outils performants d administration. Sécuriser et contrôler l accès à l information. Travailler en workflow. Fédérer et mutualiser les données produites par chacun des acteurs Recenser les connaissances, les données et les informations pertinentes par rapport au document cadre stratégique du plan Loire. Recueillir, qualifier et organiser les données et les informations pertinentes pour les cibles visées par le PCE. Cataloguer les outils, les sites et les données mises à disposition par les partenaires. Diffuser les données et les informations sous des formes lisibles par les publics ciblés. Organiser les collaborations et les communautés d intérêt au sein des utilisateurs. Proposer des espaces de sauvegarde et d archivage pour construire une mémoire du plan Loire. 10 / 23

11 Disposer d outils performants d administration Privilégier une administration unique et au niveau le plus approprié des données et informations. Pérenniser l alimentation et les flux d informations autour du PCE (dispositif de gestion des contenus humain et technique). Organiser les dispositifs de collecte et de gestion des données. Définir des règles de gestion et des ressources en charge de ces tâches. Innover afin de maintenir l attrait du PCE pour les différents publics cibles. Sécuriser et contrôler l accès à l information Définir les catégories d utilisateurs et leur affecter des droits d accès. Mettre en place des procédures de contrôle de la qualité des données et des processus de gestion (labellisation?). Travailler en workflow Mettre en place des processus de gestion des données et des informations Identifier les acteurs chargés de la production et de la validation du contenu du PCE. 11 / 23

12 3.6. Les processus de gestion des données Les processus à prévoir pour la gestion des données accessibles via le plateau collaboratif d échange sont les suivants : Recenser les informations et documents existants. Valoriser les informations et les données (qualifier, agencer, vulgariser ). Assurer la mise à jour des informations et documents existants (actualisation régulière). Inciter au développement de nouvelles informations. Partager ces informations entre les acteurs du Plan Loire Grandeur Nature. Diffuser ces informations sur le site Internet. Archiver les informations (sauvegarde, constitution de la mémoire du Plan Loire Grandeur Nature). Recenser les informations et données existantes Développer de nouvelles ressources informationnelles Documenter Actualiser Qualifier Valoriser Agencer Partager Diffuser Archiver 12 / 23

13 4. Les publics ciblés Le plateau collaboratif d échange se décomposera en 2 espaces distincts : L Intranet du Plan Loire Grandeur Nature. Le site Internet. Les publics ciblés sont spécifiques à chacun de ces 2 types d espace Les acteurs du plan Loire grandeur nature Les publics ciblés par l Intranet sont les acteurs impliqués directement ou indirectement dans le plan Loire grandeur nature. Ils appartiennent, entre autres, aux communautés d intérêt suivantes : Recherche. Enseignement et formation. Entreprises et industriels. Collectivités territoriales, agences spécialisées (Agence de l eau Loire Bretagne) Services de l Etat. Milieu associatif. Médias. Une ouverture de l Intranet, ou de certains services de l Intranet, à des acteurs non impliqués dans le plan Loire grandeur nature peut être envisagée. 13 / 23

14 4.2. Le grand public Au-delà des publics ciblés par l Intranet, le site Internet visera aussi le grand public : à savoir, les riverains et la population ligérienne et au-delà, le public français et européen. La traduction du site sera donc une nécessité. La langue proposée sur la version 1 du site et sur les versions ultérieures sera l Anglais. Au-delà de la simple traduction, des adaptations culturelles pourraient être envisagées si certains publics étaient spécifiquement ciblés. 14 / 23

15 5. Définition fonctionnelle du plateau collaboratif d échange 5.1. La valeur ajoutée du plateau collaboratif d échange Un outil de recensement, de valorisation et de diffusion Le plateau collaboratif d échange n aura pas pour vocation de compiler des informations ou des données déjà diffusées sur d autres sites ou outils. Sa valeur ajoutée se trouvera dans la capacité à : Recenser les connaissances informations données relatives au plan Loire grandeur nature et aux actions menées. Valoriser ces connaissances informations données. Diffuser utilement les connaissances informations données à destination d une part des acteurs du plan Loire grandeur nature, et d autre part du grand public (utilité des ressources informationnelles diffusées, utilisabilité des fonctionnalités proposées). Se posera de manière très pratique la question de la répartition des ressources entre les sites des acteurs du plan Loire grandeur nature et le plateau collaboratif d échange. Le plateau collaboratif d échange ne deviendra une référence en matière de connaissances et d informations ligériennes qu à la condition de fournir une vue d ensemble des ressources informationnelles ligériennes et d être un relais (multiplicateur d audience) efficace pour leur diffusion. Un soutien organisationnel et logistique auprès des acteurs du Plan Loire Grandeur Nature Un autre aspect de la valeur ajoutée que doit apporter le plateau collaboratif d échange se trouvera dans sa capacité à proposer un soutien organisationnel et logistique aux divers acteurs du Plan Loire Grandeur Nature soucieux de mieux gérer leurs ressources informationnelles et de les diffuser efficacement. 15 / 23

16 5.2. Les 4 fonctions du plateau collaboratif d échange Le plateau collaboratif d échange se décomposera en 4 fonctions : Un réseau de producteurs et d utilisateurs de connaissances informations données. Un dispositif de gestion et de valorisation des connaissances informations données. Un outil d émergence, de partage et de diffusion des connaissances informations données. Un espace de mémorisation et d archivage des connaissances informations données (la mémoire du Plan Loire Grandeur Nature) Le choix d une architecture fonctionnelle Le plateau collaboratif d échange sera composé de deux espaces complémentaires : Un site Internet dédié grand public et accessible à tous (refonte de l actuel site : Un intranet réservé aux acteurs du pan Loire grandeur nature. Question Permettre à des acteurs hors plan Loire grandeur nature d accéder à l intranet ou à certaines fonctionnalités de l intranet? Le schéma d architecture fonctionnelle retenu est le suivant : L intranet est accessible via le site Internet. Cet espace spécifique au sein du site Internet est accessible via un processus d identification par mots de passe. 16 / 23

17 5.4. Logique d accès Trois logiques d organisation et de recherche des informations et des données devront être proposées aux utilisateurs : Une logique d organisation et d accès par acteurs. Une logique thématique. Une logique géographique ou territoriale. 6. Organisation des contenus La structure générale du PCE pourra avoir la structure suivante : La répartition de ces contenus sur les 2 espaces (site Internet et Intranet) est à définir lors des réunions d expression des besoins. 17 / 23

18 7. Les rubriques et les outils 7.1. À propos du Plan Loire Grandeur Nature Cette rubrique informationnelle propose différents supports de communication relatifs au Plan Loire, ainsi que des outils de recherche. Les sous rubriques pourraient être : Une présentation générale du Plan Loire Grandeur Nature. Un historique du Plan Loire Grandeur Nature. L actualité, lettre périodique du Plan Loire Grandeur Nature, agenda des événements importants Un dosser de communication mis à jour périodiquement : dossier de presse, événements médiatiques radio et télévision Les outils de recherche avancée sur le contenu des sites du Plan Loire (sites du PCE, mais aussi sites des partenaires qui le souhaitent) cette recherche pouvant être basée sur des mots clefs, mais aussi par la localisation des territoires sur des cartes, et par acteurs. 18 / 23

19 7.2. Organisation et fonctionnement du Plan Loire Cette rubrique répond à la forte demande des acteurs d une meilleure visibilité de «qui fait quoi?». C est aussi le point d entrée principal sur les actions et les résultats du Plan Loire via les structures mises en place. Les sous rubriques pourraient être : Les documents de référence. Des éléments d organisation présentés selon le schéma suivant : Chaque élément de cette organisation conduisant naturellement vers des éléments qui leur sont liés (projets, budget, compte - rendus, ). L annuaire des acteurs, leur rôle et leur participation (financière, scientifique, production de données ). Les tableaux de bord de fonctionnement du Plan Loire. 19 / 23

20 La sous rubrique «Plates-formes» Chaque plate-forme sera aménagée selon ses spécificités. Les actions pourraient être localisées sur une carte (filtre géographique et filtre territorial). La sous rubrique «Annuaire des acteurs» L annuaire des acteurs du Plan Loire peut ouvrir sur : Des liens vers les sites partenaires. Des fiches spécifiques au site Internet du plateau collaboratif d échange. Il faudra définir le mode d organisation de l annuaire (classement par type d acteur, par plate-forme, par projet...). Il faut également envisager la confidentialité des données et le type de diffusion (restreinte ou générale). La sous rubrique «Tableaux de bord» Les outils de suivi et les tableaux de bord seront basés sur les objectifs affichés du plan Loire (CPIER et du PO), et construits par extraction et mise en ligne des éléments technico-financier du Plan Loire (sur le modèle du tableau de bord réalisé par le secrétariat du Plan Loire jusqu en 2005) : Moyens humains et financiers mobilisés (par thème, action, localisation, financeur ). Évaluation de l atteinte des objectifs fixés. Des tableaux de bord spécifiques pourront être associés aux projets et actions. 20 / 23

21 7.3. Informations, données et produits La sous rubrique «Accès aux données produites par le Plan Loire Grandeur Nature» Cette rubrique donne accès à l ensemble des produits élaborés dans le cadre du Plan Loire, ainsi qu aux données publiques disponibles sur le bassin. Les données sont consultables sur les sites des partenaires producteurs qui devront fournir une adresse d accès direct. Dans la mesure du possible, des liens seront également établis entre les actions identifiées dans les plates-formes et les données sur les sites des partenaires afin de passer de l énoncé des résultats aux données elles-mêmes. Les données seront consultables et téléchargeables (dans la limite de l accord des producteurs et des contraintes techniques). Les sites actuels des partenaires ne seront pas modifiés, mais un référencement précis des pages donnant accès aux données et à la description de ces données (catalogue des métadonnées) leur sera demandé. La sous rubrique «Bibliothèque virtuelle» Certains sites partenaires organisent des références documentaires et permettent la consultation et le téléchargement de documents de différentes natures (documents scientifiques, administratifs, cartes, bonnes pratiques ). Il est proposé de mettre en place une bibliothèque virtuelle générale référençant l ensemble de la littérature produite dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature. Les conditions précises de ce référencement et de mise à disposition seront discutées en groupe de travail. La sous rubrique «Outils et produits» Le Plan Loire produit également des outils que les partenaires mettent en ligne. Le PCE pourra référencer ces produits pour élargir leur diffusion. 21 / 23

22 Organisation des données et des informations Des catalogues thématiques seront mis en place pour : Recenser les ressources informationnelles relatives au Plan Loire Grandeur Nature (visibilité des ressources existantes). Structurer ces ressources (lisibilité : faire sens, qualifier, classer ). Archiver les ressources informationnelles essentielles. Trois niveaux d information : La liste des ressources informationnelles. Une fiche de synthèse (rédigée par les porteurs de projets). Le lien vers le ou les documents ou données. Modalités de recherche : Arborescences thématiques. Moteur de recherche multi critères. 22 / 23

23 7.4. Animation Le plateau collaboratif d échange proposera un espace d animation doté : D un wiki (système de gestion de contenu ouvert à un public plus large que les commanditaires du site), permettant de noter les réactions et les avis des internautes, voire d ouvrir des blogs interactifs. D un espace «dossier» animé par les cellules de communication des partenaires ou par les parties prenantes, sur des sujets choisis par eux et faisant l objet de débats ouverts, de forums de discussion contrôlés, de mise à disposition de l expertise des partenaires en réponse aux questions du public D une agora virtuelle du Plan Loire Grandeur Nature proposant des moyens de consultation ciblés «prêts à l emploi» : mise en ligne de questionnaires, outils d enquêtes, de vote. Cet espace aura pour fonction de rapprocher les citoyens des décideurs et de favoriser leur participation à la prise de décision (dans le cadre de la Convention d Aarhus). Cette agora serait activée par les partenaires à l occasion des décisions stratégiques et opérationnelles. Voir par exemple D un espace dédié à la collaboration interne et externe, sous la forme d appels à collaboration, à financement (public ou privé), et d un carrefour des collaborations à différents niveaux bassin, national, européen et international Administration du PCE Il s agit d un espace technique protégé composé de différents outils d administration des contenus et de gestion des accès au site. 23 / 23

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Contexte La région Midi-Pyrénées bénéficie d un patrimoine naturel exceptionnel. Il faut toutefois constater un déficit de connaissance

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Centre de ressources Loire nature

Centre de ressources Loire nature Centre de ressources Loire nature Stéphanie Hudin Fédération des Conservatoires d espaces naturels Coordinateur : Avec le soutien de Contexte de mise en œuvre Loire nature Plan Loire Grandeur Nature Schéma

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL

DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL DOSSIER DE SPECIFICATION LOGICIEL Plateforme multimédia pour l'aide à la décision C3ED Rédacteur(s) : Liste de diffusion : Clarisse KOUO-MBILLE (CKM) Vincent TURMINE Vincent TURMINE (VT) Clarisse KOUO-MBILLE

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Intervenant : Peut-on innover en communication interne?

Intervenant : Peut-on innover en communication interne? Intervenant : Peut-on innover en communication interne? L innovation par l intranet 2.0 Conseil général des Hauts-de-Seine 1. Le contexte du projet 1. Le contexte du projet 1.1 Le contexte Un intranet

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Plan de communication sur les poissons migrateurs

Plan de communication sur les poissons migrateurs Direction régionale de l'environnement, del'ménagement et du Logement du Centre-Val de Loire Plan de communication sur les Orléans, le 11 juin Le partage d expériences, le transfert de connaissances, la

Plus en détail

Charte du Portail de l information environnementale publique

Charte du Portail de l information environnementale publique Charte du Portail de l information environnementale publique ENTRE : L Etat, représenté par le ministre en charge de l environnement Dénommé ci après «maitre d ouvrage» d une part, ET L organisme. représenté

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

www.plurio.net La Culture dans la Grande Région La base de données Le réseau des acteurs culturels f d

www.plurio.net La Culture dans la Grande Région La base de données Le réseau des acteurs culturels f d www.plurio.net La Culture dans la Grande Région La base de données Le réseau des acteurs culturels f d plurio.net La Culture dans la Grande Région Dans la Grande Région, se crée pour la première fois en

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace 99 rue de l Abbé Groult 75015 Paris 01 53 68 28 28 420 rue St Honoré - 75008 Paris - 01 47 03 68 00 Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace Comportements d utilisation, satisfaction

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC Table des matières PRÉAMBULE ----------------------------------------------------------------------------------------------- 3 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Projet OGAM. Fiche de présentation

Projet OGAM. Fiche de présentation Projet OGAM Fiche de présentation Table des matières 1 Éléments de contexte...2 2 Description de l opération...3 3 Les fonctionnalités minimales attendues...6 4 Gouvernance du projet...6 5 Les grandes

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE...

SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE... TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION DU SITE WEB DE ROCCET 1 SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE...

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE. Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance

GUIDE DU PARTENAIRE. Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance GUIDE DU PARTENAIRE Contribuez au développement de l'alternance dans votre territoire Optez pour la solution Bourse de l'alternance Une initiative consulaire reprise régionalement Déployée en 2012 par

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Le management territorial à l ère des réseaux

Le management territorial à l ère des réseaux Collection service public dirigée par Geneviève Jouvenel Jean-Yves Prax Le management territorial à l ère des réseaux, 2002 ISBN : 2-7081-2802-7 TABLE DES MATIÈRES Guide de lecture.........................................................

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Stéphane Dubuc Centre d'expertise en santé de Sherbrooke (CESS) www.expertise-sante.com Février 2014 Le concept de distance Distance géographique Distance

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP - CODE NSF : 320 REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

Le travail collaboratif : guide des services

Le travail collaboratif : guide des services Le travail collaboratif : guide des services Composants génériques par fonctionnalités Atelier «L expert comptable intégré au cœur de l entreprise cliente» Pôle LE CABINET DU FUTUR www.experts comptables.fr/65

Plus en détail

L eau dans le bassin Artois-Picardie. Portail de bassin Artois - Picardie

L eau dans le bassin Artois-Picardie. Portail de bassin Artois - Picardie L eau dans le bassin Artois-Picardie Portail de bassin Artois - Picardie Le schéma national des données sur l eau Diffusion de l information : Périmètre : les jeux de données produits directement ou élaborés

Plus en détail

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD. Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD. Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d EEDD Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale I. L importance des réseaux d EEDD II. C est quoi le projet Tableau de Bord? III. IV. L

Plus en détail

FONCTIONS CLEFS. Gestion documentaire. Chaîne de validation des documents. Espaces de travail collaboratif. Gestion des accès basée sur des rôles

FONCTIONS CLEFS. Gestion documentaire. Chaîne de validation des documents. Espaces de travail collaboratif. Gestion des accès basée sur des rôles Nuxeo Collaborative Portal Server 1 FONCTIONS CLEFS Gestion documentaire Chaîne de validation des documents Espaces de travail collaboratif Gestion des accès basée sur des rôles Sécurité Suivi des versions

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales De la côte à l océan l information géographique en mouvement Brest, 24-26 novembre 2015 Sextant, infrastructure de données géographiques

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Une compétence de coordination de l information géographique de référence pour les Régions

Plus en détail

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables A - Compétences générales et transversales liées à l exercice des métiers

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Information géographique: mode d'emploi!

Information géographique: mode d'emploi! Information géographique: mode d'emploi! " Comment décrire et documenter ses données? " Journées d animation CIGAL ~ 19 avril 2012 Maison de la Région Alsace Strasbourg Amphithéâtre Rez-de-chaussée Qu

Plus en détail

RELEVÉ DE DÉCISIONS. REUNION TECHNIQUE SITES INTERNET PROJETS COPILOTE et Q-CA.S.E. Rome, 8 novembre 2006 OBJET DE LA RÉUNION

RELEVÉ DE DÉCISIONS. REUNION TECHNIQUE SITES INTERNET PROJETS COPILOTE et Q-CA.S.E. Rome, 8 novembre 2006 OBJET DE LA RÉUNION REUNION TECHNIQUE SITES INTERNET PROJETS COPILOTE et Q-CA.S.E Contrats n s FR/06/B/P/PP-152512 et I/06/B/F/PP-154129 Rome, 8 novembre 2006 RELEVÉ DE DÉCISIONS OBJET DE LA RÉUNION La réunion technique avait

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres

Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres Cas pratique avec Alfresco Salon du logiciel libre Québec 17 Septembre 2014 Présenté par: Mélanie St-Martin, Coordonnatrice Le contexte initial

Plus en détail

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013 Dossier de presse Juin 2013 Sports.gouv.fr Le ministère en charge des Sports lance son nouveau site d informations et de services en ligne pour le grand public et les acteurs du sport Sommaire 1/ Un nouveau

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO-

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- La loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie a créé en son article 4 le droit

Plus en détail

refonte du site internet de la ville SÉLESTAT EN 1 CLIC! anne-sophie.hugel@ville-selestat.fr

refonte du site internet de la ville SÉLESTAT EN 1 CLIC! anne-sophie.hugel@ville-selestat.fr refonte du site internet de la ville SÉLESTAT EN 1 CLIC! Contact Contact presse presse : : Anne-Sophie Anne-Sophie Hugel Hugel : 03 88 : 0358885 5816 85 16 SOMMAIRE Avec la refonte du site internet, toute

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Vos outils documentaires pour 2010

Vos outils documentaires pour 2010 Système Informatisé de Gestion Documentaire Système d information documentaire en ligne Vos outils documentaires pour 2010 L enseignant documentaliste a besoin de services novateurs adaptés à ses missions,

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

Présentation du service «photothèque-and-co» annuaire professionnel. base de données

Présentation du service «photothèque-and-co» annuaire professionnel. base de données cc and co I plateforme l éventail de services Présentation du service «photothèque-and-co» une organisation optimale des fichiers numériques par collections et thématiques : jpg, flash, vectoriel et vidéo

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence nationale

Plus en détail

Dispositif d écoute des usagers au CHU de Toulouse Marie-Claude Sudre Déléguée à la communication clientèle associations culture CHU de Toulouse

Dispositif d écoute des usagers au CHU de Toulouse Marie-Claude Sudre Déléguée à la communication clientèle associations culture CHU de Toulouse Dispositif d écoute des usagers au CHU de Toulouse Marie-Claude Sudre Déléguée à la communication clientèle associations culture CHU de Toulouse Les objectifs du CHU de Toulouse : renforcer le lien entre

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr POUR PLUS D INFORMATIONS CONTACT Siège : ARS LR Parc Club du Millénaire 1025 rue Henri Becquerel 34067 MONTPELLIER CEDEX 2 Tel : 07 82 01 26 58 Courriel : coordination@pole-education-sante-lr.fr ACCUEIL

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.0 Mettre en place un lieu de convergence digitale pour toutes les parties prenantes du développement durable sur le territoire de Cités en Champagne.

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var SOMMAIRE Introduction page 3 Le travail en réseau : un atout pour les entreprises et pour les territoires page 4 Un atout pour les entreprises

Plus en détail

FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR. Fiche N 4 PPE

FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR. Fiche N 4 PPE BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2012 2013 FRYDMAN Réouven Année 2012-2013 Option : SISR Fiche N 4 PPE NATURE DE L'ACTIVITE : Approche aux différentes plateformes collaboratives

Plus en détail

Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale

Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale APPEL A PROJETS ACTIONS EN SANTE-ENVIRONNEMENT Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale Cahier des charges I. PREAMBULE La population française est de plus

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

Taxonomie Design et implantation

Taxonomie Design et implantation Taxonomie Design et implantation AIIM First Canadian Chapter - Montréal 21 février 2012 1 Sommaire de la présentation Taxonomie : définitions et exemples Taxonomie Pourquoi utiliser une taxonomie? Comment

Plus en détail

Cahier des charges site internet. Le 31/07/14

Cahier des charges site internet. Le 31/07/14 Cahier des charges site internet Le 31/07/14 1. Environnement et situation Le programme ADD-ON (Angers Digital Development - Ouest Numérique) propose une réponse aux attentes et besoins des acteurs numériques

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. Projet «SISMOS à l Ecole»

APPEL à CANDIDATURE. Projet «SISMOS à l Ecole» Paris, le 27 avril 2006 «SISMOS à l Ecole» 61, avenue de l Observatoire 75014 Paris APPEL à CANDIDATURE Projet «SISMOS à l Ecole» Dans le cadre de l opération LUNAP (L Univers A Portée de main), ce projet

Plus en détail

SYNTHESE DU PROJET. Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les

SYNTHESE DU PROJET. Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les PIA transition numérique de l Etat et modernisation de l action publique SYNTHESE DU PROJET Titre du projet : réutilisateurs Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les Acronyme

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Comprendre «le travail collaboratif»

Comprendre «le travail collaboratif» Comprendre «le travail collaboratif» Samuel Genevieve-Anastasie 08/06/2010 comité utilisateur 1 Plan présentation Qu est-ce que le travail collaboratif? Objectifs du travail collaboratif Le travail collaboratif

Plus en détail