Partenariat M&G Debory Eres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partenariat M&G Debory Eres"

Transcription

1

2 Partenariat M&G Debory Eres

3 Partenariat M&G Debory - Eres Un nouveau marché ; de nouvelles perspectives Un nouveau marché pour M&G : La retraite par capitalisation, un marché en devenir Une longue expérience sur le marché anglais des Defined Contribution Plans Des synergies évidentes sur le marché des CGPI Mais aussi auprès d entreprises de dimension internationales, notamment anglaises Une culture d entreprise commune basée sur l entreprenariat, l innovation et une vision long terme de notre développement sur le marché français Une nouvelle étape pour donner à M&G une présence encore plus locale sur le marché français 2

4 Partenariat M&G Debory - Eres Lancement du FCPE Eres M&G Equilibre Une sélection de 3 fonds M&G devenus très connus sur le marché des CGPI : M&G Dynamic Allocation Fund: Un fonds d allocation d actifs global équilibré +6,5% en 2013 M&G Optimal Income Fund: Un fonds flexible à dominante obligataire +7,2% en 2013 M&G Global Leaders Fund: Un fonds sur les actions internationales géré avec un biais pour les valeurs en restructuration +22,1% en 2013 Pour un objectif de gestion positionné pour générer une performance annualisée sur 3 ans glissants de 5 à 10% par an avec une volatilité 3 ans maximum de 7% MAGIM (Support and Consultation) Source: Morningstar Inc, données pan européennes, 31 décembre 2013, Part euro A, revenus nets réinvestis, de VL à VL. M&G Optimal Income Fund : part Euro A-H, revenus bruts réinvestis, de VL à VL 7

5 Total returns (rebased to 100) Track record sur 3 ans estimé du composite Eres M&G Equilibre Frais de gestion du FCPE à la charge de l entreprise (part H) ,36 % ,76 % ERES M&G Equilibre Composite Benchmark Benchmark : 60% Barclays Global Aggregate Index ( ), 30% MSCI World Index ( ), 10% 3m Euribor Source : Morningstar et statistiques M&G réindexées au 31 décembre Pour plus d'informations sur les performances simulées merci de vous référer à la slide suivante.

6 Performances annuelles vs Benchmark Frais de gestion du FCPE à la charge de l entreprise (part H) 2011 % Simulation 2012 % 2013 % YTD 2014 % Eres M&G Equilibre* 2,0% 11,8% 9,1% 1,7% Indice composite de référence** 5,2% 6,1% 1,9% 2,1% Surperformance (3,2%) 5,7% 7,2% (0,4%) Pour une performance annualisée sur 3 ans de 7,8 % contre 6,0 % pour le benchmark Les performances passées indiquées ci-dessus sont des performances simulées et sont basées sur les performances nettes de frais de gestion et pondérées des fonds M&G Dynamic Allocation Fund Euro C, M&G Optimal Income Fund Euro C-H et M&G Global Leaders Fund Euro C au cours des mêmes périodes au Simulations réalisées sur la base de l allocation actuelle du fonds ERES M&G Equilibre, frais de gestion facturés à l entreprise. L allocation du fonds est susceptible d évoluer. ** Indice composite : 60% Barclays Global Aggregate Index ( ), 30% MSCI World Index ( ), 10% 3m Euribor. 9

7 La valeur des investissements en bourse peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine. Ce document est destiné à l usage des professionnels uniquement, sa distribution est interdite à toute autre personne ou entité, qui ne devrait pas s appuyer sur les informations qu il contient. Ces informations ne constituent ni une offre ni une demande d'achat de parts de l'un des Fonds mentionnés dans le présent document. Les achats de parts d'un Fonds doivent s'appuyer sur le Prospectus en vigueur. Les Statuts, le Prospectus, le Document d Informations Clés pour l Investisseur (DICI), les Rapports Annuels et Intérimaires et les Etats Financiers des Fonds peuvent être obtenus gratuitement auprès du Gérant : M&G Securities Limited, Laurence Pountney Hill, London, EC4R 0HH, R.-U., ou de la succursale française, M&G International Investments Limited, ou auprès de l agent de centralisation français du Fonds : RBC Dexia Investors Services Bank France. Avant toute souscription, vous devez lire le Prospectus, qui contient les risques d'investissement associés à ces fonds. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments Ltd. Siège social: Laurence Pountney Hill, London EC4R 0HH, autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority au Royaume-Uni. Enregistré en Angleterre sous le matricule n La Société a également une succursale en France, au 6 rue Lamennais, Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le n

8 Conférence M&G 10 avril 2014 Le marché de la retraite Jérôme Dedeyan, Président et Co-Fondateur, Debory Eres

9 Agenda Le marché de l épargne retraite en France Le contexte du marché est différent des autres marchés européens Le marché a connu un tournant en 2003 Il a grossi ces 10 dernières années grâce aux produits dédiés et collectifs Il va accélérer dans les années à venir notamment en épargne salariale et retraite collective Il offre une vraie opportunité pour les CGP Les dispositifs d épargne retraite La vraie approche retraite nécessite d être objective et orientée conseil Panorama et interdépendance Approche commerciale Conférence M&G - avril

10 LE MARCHE DE L ÉPARGNE RETRAITE EN FRANCE Conférence M&G - avril

11 Le contexte du marché français est différent des autres marchés européens Une population en croissance grâce à sa fécondité élevée Taux de fécondité Croissance ( ) Moyenne UE France Max 1,57 1,99 2,2 4,7 2,05 (Irlande) 13 (Norvège) Mais avec une espérance de vie très élevée qui complique le financement des retraites Conférence M&G - avril

12 Italy France Austria Greece Portugal Japan Finland Sweden Poland Slovenia Germany Hungary Denmark Belgium Estonia Czech Republic Spain OECD - Total Norway United Kingdom Slovak Republic United States Luxembourg Netherlands Turkey Australia Ireland New Zealand Israel Canada Chile Iceland Korea Mexico Le poids des retraites publiques est beaucoup plus important que dans les autres pays européens, mais va forcément décroître Dépense publique (vieillesse) en % du PIB DEBORY ERES Source : OCDE 2013 Conférence M&G - avril

13 L analyse des hypothèses du COR montre en effet que les régimes par répartition devront encore être réformés PIB/population active Scénario central : +1,5% Scénario pessimiste : +1,3% Situation réelle Taux de chômage Scenario pessimiste , , , , , ,000 Solde migratoire Scenario central Des projections basées sur des hypothèses trop optimistes : un scenario central irréaliste un scenario pessimiste, finalement optimiste au regard de l historique 0 Source : INSEE Conférence M&G - avril

14 En d autres termes Conférence M&G - avril

15 De fait, les retraités ont des revenus encore très dépendants des transferts publics 35,000 $ Montant et origine des revenus des plus de 65 ans en ,000 $ 25,000 $ 20,000 $ 15,000 $ Travail Régimes privés et capital Régimes publics 10,000 $ 5,000 $ 0 $ Revenu moyen en USD des plus de 65 ans Note : Le revenu du travail comprend à la fois le revenu tiré d une activité salariée et celui tiré d une activité indépendante. Le revenu du capital comprend les pensions privées et le rendement de l épargne autre que l épargne-retraite. Source: OCDE, Analyses DEBORY ERES Conférence M&G - avril

16 Et les français actifs sont encore mal informés, même si les jeunes sont plus sensibles au sujet Méconnaissance 81% ignorent le montant qu ils percevront à la retraite 38% ne connaissent pas le nom de leur caisse de retraite 86% ne connaissent pas les solutions d épargne retraite Les cadres estiment leur pension future à 70% de leur dernier salaire contre moins de 50% en réalité La tranche d âge ans la plus sensible au sujet Plus de 60% se déclarent inquiets Les jeunes actifs souhaiteraient percevoir en moyenne 73% de leur dernier revenus mais s'attendent plutôt à un taux de remplacement de 56% Source : Etudes Accenture, HSBC, cercle des épargnants, TNS-Sofres, Caisse des Dépôts et Consignations Conférence M&G - avril

17 Le marché de l épargne retraite en France a connu un tournant en 2003 Réforme des retraites Fillon Création de 3 produits retraite individuel et collectif Le PERP : un produit individuel dédié à la retraite bénéficiant d avantages fiscaux comparables au Madelin Le PERCO : une enveloppe d épargne collective souple bénéficiant des avantages sociaux et fiscaux de l épargne salariale Création du PERE qui permet aux salariés de verser de façon facultative dans leur contrat d assurance collective ; depuis ce produit a disparu et la possibilité de verser a été ouverte dans les articles 83 classiques Les épargnants français quel que soit leur statut (sans activité, salarié, TNS, fonctionnaires, ) peuvent donc tous verser dans un produit d épargne, dédié à la retraite, dans des conditions fiscales avantageuses Conférence M&G - avril

18 L assurance vie capte encore une bonne partie de l épargne en vue de la retraite : 45%, mais. Répartition de l'épargne retraite en France par famille de produits en 2012 Assurance retraite collective 13% Assurance retraite individuelle 8% Livrets défiscalisés 4% Valeurs mobilières yc PEA 24% Epargne salariale 6% Assurance vie 45% Source : Banque de France, INSEE, AFG, FFSA, analyses DEBORY ERES Conférence M&G - avril

19 l épargne retraite a grossi depuis 2003 grâce aux produits dédiés et collectifs pour atteindre 675 milliards d euros Evolution des encours d'épargne retraite en France en Mds ( ) Evolution des encours d'épargne retraite en France en Mds ( ) Epargne retraite "pure" Epargne affectée à la retraite +136% 145,4 22% Epargne collective Epargne individuelle +97% 127,1 19% % 61,7 +25% % 64,6 +30% ,8 530, ,9 548, Source : Banque de France, INSEE, AFG, FFSA, analyses DEBORY ERES Source : Banque de France, INSEE, AFG, FFSA, analyses DEBORY ERES Conférence M&G - avril

20 Billions Et le marché de l épargne retraite va accélérer dans les années à venir Baisse de 15 points du taux de remplacement d ici 2048 (source OCDE) Les 675 Mds d euros représentent à peine 33% du PIB alors qu en moyenne l épargne retraite représente 77% du PIB (source OCDE) Avec une croissance en valeur du PIB de 3,5% par an et une épargne retraite égale à 50% du PIB en Prévision de l évolution des encours d'épargne retraite en Mds et en % du PIB ( ) +8% par an 1 450Mds en % 50% 40% 30% 20% 10% Le montant total d épargne retraite en 2023 sera de 1 450Mds soit une croissance de 8% par an ER ratio 0% Source : estimations DEBORY ERES Conférence M&G - avril

21 notamment en épargne salariale et retraite collective La croissance du marché de l épargne retraite sera notamment portée par l épargne retraite collective (PERCO et art. 83) Mds Marché de l'épargne d'entreprise et de la retraite collective ( ) 400 à 500 Md dans 10 ans Assurance retraite collective Ce compartiment atteindra à 200 lui tout seul 400 à milliards dans 10 ans Epargne salariale DEBORY ERES Source AFG, FFSA-GEMA 2013, analysesdebory ERES Conférence M&G - avril

22 C est une vraie opportunité pour les CGPi Madelin PERP PERCO Article 83 Equipement du marché Marché mûr : 58% des TNS Equipement : 9% des salariés Equipement : 28% des salariés (surtout les grandes entreprises) Equipement Situation concurrentielle Distribution multi réseaux Produit vendu par les réseaux salariés (banque et assurance) Vendu par les réseaux bancaires sans service ni suivi Vendu par les courtiers et les réseaux salariés des assureurs Part de marché des 5 premiers Valeur ajoutée des CGPi Part de marché des CGPi 65% Generali, AG2R, AXA, Swiss Life, Groupama 70% Prédica, CNP, AXA, Sogecap, Allianz 80% Amundi, Natixis, BNP, CM CIC Forte Conseil fiscal et retraite indépendant sans préférence produit + gestion financière 60% AXA, AG2R, Generali, Allianz, CNP 10% 10% 7% 10% 8% 10% 1% 5% Conférence M&G - avril

23 Confirmée par l attente des français vis-à-vis d eux 86% des français sont disposés à souscrire un contrat dédié retraite s il leur est correctement expliqué Les conseillers indépendants identifiés comme l interlocuteur le plus crédible La retraite est l attente n 1 des clients des CGPI devant la constitution d un patrimoine et la transmission Il faut donc élargir le spectre au-delà du traditionnel «Madelin» des TNS Source : Etudes Accenture, HSBC, cercle des épargnants, TNS-Sofres, Caisse des Dépôts et Consignations Conférence M&G - avril

24 LES DISPOSITIFS D ÉPARGNE RETRAITE Conférence M&G - avril

25 La vraie approche retraite nécessite d être objective et orientée conseil Une attente croissante de conseil Convergence de tous les produits Fréquentes modifications réglementaires Absence de ressources dédiées à ces sujets chez les professionnels, les particuliers et dans les PME Prolifération d acteurs mono offres Sélectionner de façon objective le bon produit en fonction Du statut des bénéficiaires : gérant TNS, chef d entreprise salarié, salarié Du mode de sortie souhaité : capital ou rente Du ciblage de population : individu, collège, tous les salariés, activité professionnelles dans le cadre familial Conférence M&G - avril

26 PANORAMA DES PRODUITS D ÉPARGNE RETRAITE Conférence M&G - avril

27 Mode de Sortie Comptes Versements Panorama de l épargne retraite entreprise et individuelle ENTREPRISE BENEFICIAIRE Participation Intéressement Abondement PERCO Cotisations Retraite Jours CP ou RTT Cotisations (obligatoires collectives) Versements personnels (facultatifs) Sauf Art 39 et IFC Dispositifs d entreprise (exonérations possibles) IFC PERCO ART. 83 ART. 39 Contrat Madelin PERP CAPITAL CAPITAL OU RENTE RENTE RENTE 20% sortie en capital possible Conférence M&G - avril

28 Une efficacité très élevée! Taux d efficacité (salarié) 38% 77% Calculs réalisés sur la base d hypothèses moyennes de charges patronales de 45%, de charges salariales de 15%, et d une TMI de 30%. Prélèvements : CGS/CRDS de 8% à la charge des bénéficiaires + FSV sur part Abondement PERCO <2300 Taux d efficacité (TNS) 44% 77% Calculs réalisés sur la base d hypothèses moyennes de charges pour le TNS de 30% (+CSG/CRDS ) et de TMI de 41%. Conférence M&G - avril

29 L INTERDÉPENDANCE DES PRODUITS D ÉPARGNE RETRAITE Conférence M&G - avril

30 Le plafond épargne retraite : une incitation annuelle à préparer sa retraite Chaque contribuable reçoit chaque année sur son avis d imposition le rappel de l enveloppe qu il peut consacrer à son épargne retraite en déduction de son revenu imposable AVIS D IMPÔT 2014 Impôt sur le revenu et prélèvements sociaux sur les revenus de 2013 PLAFOND EPARGNE RETRAITE Le plafond disponible pour la déduction des Cotisations d épargne retraite versées en 2014, pour la déclaration des revenus à souscrire en 2015 est de : Plafond total de 2012 Cotisations prises en compte en 2013 Plafond non utilisé pour les revenus de 2011 Plafond non utilisé pour les revenus de 2012 Plafond non utilisé pour les revenus de 2013 Plafond calculé sur les revenus de Plafond pour les cotisations versées en Déclar = Déclar = Ce «disponible» est consommé par différents supports d investissement : article 83, contrat Madelin, PERP, PERCO Conférence M&G - avril

31 Cette enveloppe individuelle de déduction fiscale créée en 2003 rend certaines solutions interdépendantes Limite de déductibilité fiscale Cotisations Article 83 VIF Articles 83 Abondement PERCO Jours de CP monétisés Madelin PERP Abondement PEE Intéressement Assurance Vie Article 39 Participation (IFC) Entreprise Individuel Conférence M&G - avril

32 10% x Revenu professionnel (2013) Mini = 10% du PASS / Maxi = 10% de 8 PASS Plafond épargne retraite : illustration DISPONIBLE PERP (2014) Plafond Epargne Retraite (2014) Jours CP PERCO/83 VIF 83 (2014) PREFON, COREM (2014) Cotisations Madelin (2013) Abondement PERCO (2013) Cotisations 83 (2013), hors VIF Montant des cotisations qui excède le Mad 15 (15 % de la fraction de bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 PASS) Attention : abondement PERCO sanctuarisé même si > au PER Attention : informations souvent omises par le contribuable Conférence M&G - avril

33 Plafond épargne retraite : consommation Les cotisations PERP et VIF 83 s imputent en priorité : sur le PER de l année n puis sur les PER des 3 années précédentes, en commençant par le plus ancien (n-3) (article 41 ZZ ter de l annexe III au CGI) EXEMPLE : Cotisation PERP 2014 = AVIS D IMPÔT 2014 Déclar. 1 Plafond total de Cotisations prises en compte pour Soldes non utilisés après cotisations 2014 Plafond non utilisé pour les revenus de Non reportable Plafond non utilisé pour les revenus de Reportable Plafond non utilisé pour les revenus de Reportable Plafond calculé sur les revenus de Reportable Plafond pour les cotisations versées en 2014 = => Les non consommés du plafond 2011 sont définitivement perdus Conférence M&G - avril

34 Epargne d entreprise : les grandes caractéristiques CAPITALISATION / Cotisations définies ENGAGEMENT / Prestations définies Bénéficiaires Accès chef d entreprise Alimentation Mode de sortie Disponibilité des sommes PERCO Art 83 Madelin PERP IFC Art 39 Collectif Oui + conjoint Versements employeur et bénéficiaires Capital ou rente Retraite et achat de la résidence principale avant la retraite Collectif ou collégial Oui, si dirigeant salarié ou assimilé Cotisations employeurs et salariés possibles Oui, si TNS Versements réguliers du bénéficiaire 100% en rente (1) Retraite Individuel Oui Versements libres du bénéficiaire Rente (1) +20% en capital ou 100% si primo-accession à la retraite Collectif ou collégial Oui, si dirigeant salarié ou assimilé Cotisations employeur en fonction du passif social de l entreprise Capital 100% en rente (1) Retraite (1) Régime des pensions Conférence M&G - avril

35 APPROCHE COMMERCIALE Conférence M&G - avril

36 Approche commerciale A cibler en priorité : Les professionnels salariant leur conjoint/leurs enfants Arbitrage PERCO/Madelin Confusion de l enjeu patrimonial et personnel Les libéraux en association (exemple : SCM de médecins) Les holdings de management Les TPE/PME avec dirigeant éligible Juxtaposition régimes collectifs/catégoriels Paramétrage du ciblage fin des populations, dont le / les dirigeants Ne pas être mono produit mais combiner intelligemment : PEE+PERCO, PERCO+83, 83+PERP, Madelin+PERP Conférence M&G - avril

37 Vos facteurs-clés de succès auprès de vos clients en épargne salariale et retraite NE FAITES PAS Oublier l épargne salariale et retraite dans votre approche FAITES PLUTOT Incluez-la systématiquement (qualité du conseil, génération de valeur long terme) Formez-vous, mettez-vous régulièrement à niveau Attaquer bille en tête des entreprises de grande taille Réinventer de la poudre à chaque fois Se désintéresser des schémas mis en place chez les clients après la vente Travaillez en lien avec des prescripteurs (experts comptables, courtiers entreprise) Faites des premières affaires sur des cas simples et sans interdépendance complexes sur des pros et TPE Montez en régime, en vous faisant aider pour les plus grandes entreprises Utilisez des outils éprouvés (modèles ou outils de génération d accords et de contrats) Suivez les évolutions réglementaires et les besoins de maintenance Allez chercher chaque année l abondement et les versements volontaires Mettez en place prélèvements, gestion pilotée ou accès individuel au comptes des bénéficiaires que vous suivez en tant que CIF Conférence M&G - avril

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial?

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Invité expert : Alexis de Rozières, co-fondateur de 163x, plateforme dédiée au Perp pour les CGPI filiale de Debory Eres ASSURANCE RETRAITE A

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. M&G : expert en gestion d actifs depuis 1931 360 Mds M&G gère aujourd hui plus de 360 milliards d euros (au 30.06.15) au sein de diverses classes d actifs : actions, obligations, immobilier et liquidités,

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour Mise en place de solutions individuelles et collectivespour un TNS dans une TPE/PME Le paysage des solutions de retraite Produits individuels PERP Sortie en capital MADELIN Sortie en rente PEE PERCO Produits

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité?

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? HSBC Intervention du 18 janvier 2011 En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? Les enjeux sociaux et patrimoniaux

Plus en détail

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1 Diane Patrimoine L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Diane Patrimoine 1 Sommaire : Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Une

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE Crédit Photo : FANCY/Jupiterimages Septembre 2007 TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE 1. En un coup d œil... À l entrée, sur les versements de l entreprise À LA CHARGE DU BÉNÉFICIAIRE

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Si, si vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Epargne Retraite Solutions PME-PMI Aujourd hui avec votre Interlocuteur AXA, construisez votre retraite! Pourquoi

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014 Oddo & Cie Premavenir Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «PERP» 3 2 Présentation du contrat Premavenir de AG2R La Mondiale 8 3 Frais 13 Annexe Solidité du groupe

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

Retraite & prévoyance

Retraite & prévoyance Retraite & prévoyance Comment développer l activité commerciale? Les enjeux pour les clients, la conduite du changement des réseaux Sommaire 1. Retraite, prévoyance, quels enjeux pour les réseaux? L impact

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Les atouts de la retraite Madelin :

Les atouts de la retraite Madelin : Les atouts de la retraite Madelin : Caractéristiques et calcul de la rente viagère Sylvain Grégoire & Michel Andréini Convention CGPC : 10 Octobre 2013 Les enjeux de la retraite en France Sommaire Un système

Plus en détail

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé L offre FOBA Des outils d aide à la vente Budget Retraite Augmenter la vente des différentes solutions retraite ANI Générer des rendez-vous qualifiés et réduire le délai de décision pour la souscription

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision LA MONDIALE Le contexte Sommaire Les nouvelles dispositions Fiscales,Sociales et Juridiques. Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Plus en détail

Perp. vous? est-il fait pour. Le très attendu. plan d épargne-retraite populaire,

Perp. vous? est-il fait pour. Le très attendu. plan d épargne-retraite populaire, Le très attendu plan d épargneretraite populaire est désormais disponible. Faut-il pour autant se jeter dessus? Réponse dans ce premier vrai banc d essai, avec des simulations exclusives selon votre âge

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

BIG Expert. Simulateur. Epargne professionnelle

BIG Expert. Simulateur. Epargne professionnelle BIG Expert Simulateur Epargne professionnelle Epargne salariale et épargne retraite Ł Un contexte favorable un système de retraite en difficulté une fiscalité des revenus dissuasive une perte de vitesse

Plus en détail

Vous bénéficiez d un dispositif d épargne dans votre entreprise. Il vous permet de vous constituer une épargne personnelle dans des conditions

Vous bénéficiez d un dispositif d épargne dans votre entreprise. Il vous permet de vous constituer une épargne personnelle dans des conditions Vous bénéficiez d un dispositif d épargne dans votre entreprise. Il vous permet de vous constituer une épargne personnelle dans des conditions financières particulièrement favorables : intéressement aux

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Complément de retraite à vie SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Une troisième voie pour votre assurance vie DOCUMENT NON CONTRACTUEL Financement des retraites, un nouveau contexte NOUS VIVONS PLUS LONGTEMPS,

Plus en détail

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer. banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés

Guide de la retraite. Comprendre la retraite pour mieux la préparer. banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Guide de la retraite Comprendre la retraite pour mieux la préparer banque de GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés comprendre la retraite pour mieux la préparer comment fonctionne

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Les intervenants Izabela Sula Gonzalez Consultante Paye et RH - Bureau Social

Plus en détail

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé FOCUS RETRAITE 2011 2 Versements Prestations au terme Art. 83 Madelin Epargne Salariale Primes déductibles fiscalement. Exonération de charges sociales Primes déductibles fiscalement. Aucune exonération

Plus en détail

Offre Entreprises. L Epargne Salariale Crédit Agricole

Offre Entreprises. L Epargne Salariale Crédit Agricole Offre Entreprises L Epargne Salariale Crédit Agricole L Epargne Salariale, comment cela fonctionne? Versements des salariés PRIME DE PARTICIPATION PRIME D INTERESSEMENT VERSEMENTS VOLONTAIRES AFFECTATION

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise ARTICLE L.3341-6 DU CODE DU TRAVAIL Conformément à l'article L. 3341-6 du Code du travail «Tout salarié d'une entreprise proposant

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE - ARTICLE 83 DU CGI. Cardif Retraite 83

ASSURANCE COLLECTIVE - ARTICLE 83 DU CGI. Cardif Retraite 83 ASSURANCE COLLECTIVE - ARTICLE 83 DU CGI Cardif Retraite 83 Cardif, un interlocuteur de référence Acteur majeur sur le marché de l épargne, Cardif, société de BNP Paribas, est depuis 1980 un interlocuteur

Plus en détail

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008

Bilan Protection Sociale & Rémunération. Etude réalisée pour Monsieur DUPONT. Le 25/04/2008 Bilan Protection Sociale & Rémunération Etude réalisée pour Monsieur DUPONT Le 25/04/2008 Contact : Madame MARTIN Casagande & Associés, Membre de PRAGMA 1 LES OBJECTIFS DE L ETUDE Votre système de rémunération

Plus en détail

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale»

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» SOMMAIRE Préambule Le PEE Le PERCO L intéressement La participation Les dernières informations Autres

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Constituez votre retraite tout en défiscalisant vos cotisations. Garantie Retraite Indépendants

Constituez votre retraite tout en défiscalisant vos cotisations. Garantie Retraite Indépendants Constituez votre retraite tout en défiscalisant vos cotisations Garantie Retraite 5% Maintenir son pouvoir d'achat à la retraite est un sujet de préoccupation pour les professions libérales, les commerçants

Plus en détail

PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET.

PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET. Sections CFDT SEI/SEF Groupe Schneider Electric Novembre 2014. PST retraite : Mode d emploi Article 83, PERCO et CET. Les régimes de retraites pour les salariés de Schneider : Ils sont constitués par :

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011 Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale 1 16 juin 2011 En tant que professionnels, n avez-vous jamais pensé à Optimiser vos revenus, augmenter votre Epargne sans augmenter

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

entreprises ARTICLE 83 : PRÉPARER SA RETRAITE... AVEC UN BONUS FISCAL Votre lettre d information n 4 - Octobre 2014 RETRAITE

entreprises ARTICLE 83 : PRÉPARER SA RETRAITE... AVEC UN BONUS FISCAL Votre lettre d information n 4 - Octobre 2014 RETRAITE n 4 - Octobre 2014 Votre lettre d information entreprises RETRAITE ARTICLE 83 : PRÉPARER SA RETRAITE... AVEC UN BONUS FISCAL Le dispositif de l article 83 vous permet d aider vos salariés à préparer leur

Plus en détail

Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités

Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités Le 4 mars 2011 Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités Réseau d expertises Laurence Lautrette, Avocate Associée, Barthélémy & Associés Hubert Clerbois, Associé, EPS Partenaires Norbert Gautron,

Plus en détail

0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr

0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr Pour en savoir plus sur COIFFURE Épargne, contactez-nous vite au 0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr (1) (1) 0,12 TTC/min depuis un poste fixe. Les Institutions de la Coiffure

Plus en détail

Les contrats retraite en Loi Madelin

Les contrats retraite en Loi Madelin Les contrats retraite en Loi Madelin Une retraite obligatoire insuffisante Par rapport à un salarié, le travailleur indépendant est un peu "le parent pauvre" du système de protection sociale français.

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite Antho Avec le PERP Anthologie, composez votre retraite avec les meilleurs fonds de Generali

Plus en détail

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Mesures impactant directement ou indirectement les dispositifs de retraite supplémentaire - Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites - Loi n

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique Colloque «Protection sociale d entreprise» 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise Patrick

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement 1- Définition 2- Le coût du système - cotisations obligatoires - versements exceptionnels 3- Les différents

Plus en détail

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Présentation des dispositifs

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

meilleur de l épargne salariale et de la retraite

meilleur de l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Répondre à vos besoins Dans un environnement économique complexe marqué par des charges sociales lourdes et par la perspective de baisse des retraites

Plus en détail

PER Convergence Le Guide de l épargnant

PER Convergence Le Guide de l épargnant Comment choisir vos supports de placement? PER Convergence Le Guide de l épargnant Avec PER Convergence, votre entreprise met à votre disposition deux dispositifs d épargne au service de vos projets dans

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

PEE - PERCO. Tout ce que vous devez savoir pour vous constituer une épargne et un complément de retraite avec l aide de l entreprise

PEE - PERCO. Tout ce que vous devez savoir pour vous constituer une épargne et un complément de retraite avec l aide de l entreprise PEE - PERCO Tout ce que vous devez savoir pour vous constituer une épargne et un complément de retraite avec l aide de l entreprise Edition Avril 2010 Sommaire Le mot de la direction 3 Le PEE 4 Le PERCO

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

Réunion du 7/11/2013. Réforme des retraites : impacts et opportunités pour l entreprise et ses salariés

Réunion du 7/11/2013. Réforme des retraites : impacts et opportunités pour l entreprise et ses salariés Réunion du 7/11/2013 Réforme des retraites : impacts et opportunités pour l entreprise et ses salariés 1 LANCEMENT 360 RETRAITE L observatoire des retraites individuelles & collectives 360 Retraite, L

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?»

Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?» D irigeants d entreprise, un choix professionnel des incidences sur sa vie familiale Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?» LE CHOIX DU STATUT Travailleur non

Plus en détail

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement!! les deux composantes du projet

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Naissance ou arrivée au foyer du troisième enfant et des suivants. Divorce, dissolution d un PACS (à la condition d un enfant à charge)

Naissance ou arrivée au foyer du troisième enfant et des suivants. Divorce, dissolution d un PACS (à la condition d un enfant à charge) Fiche mise à jour le 15 octobre 2013 SOMMAIRE 1 - Introduction et cas de déblocage anticipé 2 - L efficacité sociale et fiscale du PEE pour l employeur et les salariés 3 - L efficacité sociale et fiscale

Plus en détail

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE PERP PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE par Élysée Consulting Votre épargne pour votre retraite SOMMAIRE Bénéficiaires 3 Fonctionnnement du plan 3 Gestion du plan 4 Fiscalité des primes versées 5 Dénouement

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1 LES SIIC et la retraite Étude réalisée par Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF Les SIIC et la retraite 1 23 juin 2014 2 Les SIIC et la retraite La retraite est, avec l emploi et

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011

Diane Patrimoine. Assurance-vie à annuités variables. Janvier 2011 Diane Patrimoine Assurance-vie à annuités variables Janvier 2011 Sommaire 1 Enjeu de la retraite et environnement client 2 La solution retraite patrimoniale en 4 points clés Un revenu garanti à vie Performance

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

PATRIMOINE ET RETRAITE

PATRIMOINE ET RETRAITE FINADOC www.finadoc.com et www.conseils-financiers.com Prendre de la hauteur de vue sur la finance et le patrimoine. De meilleures décisions en toute indépendance. PATRIMOINE ET RETRAITE Bureaux : 270

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS?

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Quel est l'impact des nouvelles mesures au 1er janvier 2013 pour le DIRIGEANT TNS? Modifications sociales pour les TNS (Dirigeants assimilés

Plus en détail