Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Que retenir de la réforme des retraites 2010?"

Transcription

1 Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011

2 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2

3 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise comptable Acteur économique majeur en Alsace situé à COLMAR et prochainement à STRASBOURG (ouverture prochaine d un bureau) et à MULHOUSE Secteurs d activités : Commerces de proximité, Bâtiment, Hôtellerie, Agriculture, Industrie et Professions libérales Collaborateurs : 90 Pôle Conseils 25/02/2011 3

4 Organisation par pôles et spécialisations : Audit et expertise comptable Conseils juridiques en matière de droit social, fiscalité, droit des affaires et droit des sociétés Création d entreprise International («German Desk») Membre indépendant du réseau national CABEX et du réseau international POLARIS N hésitez pas à visiter notre site internet : Pôle Conseils 25/02/2011 4

5 AG2R LA MONDIALE EN QUELQUES CHIFFRES 8 ème assureur de personnes en France 8 millions de personnes assurées collaborateurs N 1 en prévoyance conventionnelle N 2 en retraite complémentaire et supplémentaire N 3 en santé collective Pôle Conseils 25/02/2011 5

6 Rémy NEUMANN Expert en Protection Sociale Giovanni TERRANA Consultant Associé de la SOGEX Pôle Conseils 25/02/2011 6

7 PLAN DE LA REUNION Pôle Conseils 25/02/2011 7

8 Plan de la réunion Objectifs Constats Questions-Réponses Conclusion Pôle Conseil s 15/11/2010 8

9 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les moyens que le cabinet met à votre disposition sur ce sujet Pôle Conseils 25/02/2011 9

10 Plan d'action Vous pourrez indiquer en fin de réunion sur une fiche d'évaluation si vous souhaitez bénéficier d'une étude complète sur votre propre situation Pôle Conseils 25/02/

11 CONSTATS RETRAITES Pôle Conseils 25/02/

12 Pôle Conseils 25/02/

13 Espérance de vie à la naissance et à soixante ans de la population française* En A la naissance A soixante ans Années Femmes Hommes Femmes Hommes En En En En En En En En 2050** Pôle Conseils 25/02/

14 Constats retraites Niveaux des retraites en 2010 : moins de 1043 / mois : 20 % entre et 1314 / mois : 20 % entre et / mois : 20 % entre et / mois : 10 % entre et / mois : 10% entre et / mois : 10 % plus de / mois : 10 % soit 3 retraités sur 5 Source : Insee / Cor Pôle Conseils 25/02/

15 Constats retraites Niveaux des retraites en 2010 : 50 % des retraités vivent avec moins de net / mois pension moyenne : brut / mois 10 % des retraités vivent avec moins de 412 / mois 10 % des retraités vivent avec plus de / mois Source : Insee / Cor Pôle Conseils 25/02/

16 QUESTIONS CLIENTS Pôle Conseils 25/02/

17 Questions clients Suite à la réforme, vous vous interrogez sur : Le nouvel âge légal de départ à la retraite Le nouvel âge pour une retraite à taux plein Les évolutions concernant la durée d'assurance Les modifications sur son régime complémentaire obligatoire Les nouvelles possibilités de rachat de trimestres Les modifications concernant les droits du conjoint La libéralisation du cumul emploi-retraite Les modifications concernant l'épargne retraite Pôle Conseils 25/02/

18 Régimes concernés : régime général, régime salariés et non salariés agricoles, régime RSI, régime professions libérales Le régime des Fonctionnaires et les régimes spéciaux suivent des règles particulières non abordées dans cette présentation. Pôle Conseils 25/02/

19 Nouvel âge légal de départ à la retraite Fixé à 60 ans par l'ordonnance du 26/03/1982,l'art 18 de la loi porte l'âge d'ouverture des droits à 62 ans pour assurés nés à compter du 01/01/1956 : assurés nés avant le 01/07/1951 : Non concernés par cette mesure : peuvent continuer à partir à la retraite dés l'âge de 60 ans assurés nés à compter du 01/07/1951 : Age fixé de manière croissante par décret à raison de 4 mois par classe d'âge jusqu'à 62 ans Pôle Conseils 25/02/

20 Nouvel âge légal : tableau récapitulatif Assurés nés à compter du Nouvel âge légal de départ Date de départ minimale 01/07/ ans et 4 mois 01/11/ /01/ ans et 8 mois 01/09/ /01/ ans 01/01/ /01/ ans et 4 mois 01/05/ /01/ ans et 8 mois 01/09/ /01/ ans 01/01/2018 Pôle Conseils 25/02/

21 Nouvel âge légal de départ à la retraite : dérogations 2 catégories déjà existantes : assurés handicapés ( art L CSS) : Justifiant de durées minimales d'assurance et de cotisations et d'un taux d'incapacité fixé par décret départ anticipé pour longue carrière (art L CSS) : Maintenu par la loi ce dispositif a été aménagé par le décret du 30/12/2010 compte tenu du relèvement de l'âge légal à la retraite Pôle Conseils 25/02/

22 Nouvel âge légal de départ à la retraite : dérogations L'art 79 de la loi crée une 3 catégorie : départ anticipé pour carrière pénible (nouvel art L CSS) : pension liquidées à compter du 01/07/2011 ce nouveau dispositif permet aux assurés de liquider une retraite de base à taux plein avant l'âge minimum même s'ils ne disposent pas de la durée d'assurance requise Ce dispositif sera ouvert aux assurés justifiant d'une incapacité permanente au moins égal à un taux fixé par décret Régimes concernés par ce nouveau dispositif : régime général, régime salariés et non salariés agricoles. Exemple : vous êtes concernés si vous êtes nés après le 01/07/1951 et si vous bénéficiez d'un taux d'incapacité Pôle Conseils 25/02/

23 Nouvel âge pour une retraite à taux plein si durée d'assurance insuffisante Pôle Conseils 25/02/

24 Nouvel âge pour retraite à taux plein si durée d'assurance insuffisante L'art 20 de la loi porte progressivement l'âge d'une retraite de base à taux plein de 65 à 67 ans pour assurés avec durée d'assurance insuffisante assurés nés avant le 01/07/1951 : Non concernés par cette mesure : peuvent continuer à partir à la retraite à taux plein à l'âge de 65 ans assurés nés à compter du 01/07/1951 : Age progressivement relevé de 65 à 67 ans par décret à raison de 4 mois par classe d'âge entre le 01/07/2016 et le 01/01/2023 Pôle Conseils 25/02/

25 tableau récapitulatif Assurés nés à compter du Nouvel âge de départ sans décote Date de départ sans décote 01/07/ ans et 4 mois 01/11/ /01/ ans et 8 mois 01/09/ /01/ ans 01/01/ /01/ ans et 4 mois 01/05/ /01/ ans et 8 mois 01/09/ /01/ ans 01/01/2023 Pôle Conseils 25/02/

26 Nouvel âge retraite de base sans décote : 4 dérogations L'âge sans décote reste fixé à 65 ans sous certaines conditions pour : les parents nés entre le 01/07/1951 et le 31/12/1955 et ayant eu ou élevés au moins 3 enfants les parents d'un enfant handicapé au titre de la majoration de durée d'assurance ou de prestation de compensation de handicap les assurés handicapés les assurés ayant eu la qualité d'aidant familial Pôle Conseils 25/02/

27 Conséquences du relèvement de l'âge légal et de l'âge retraite sans décote Le relèvement de l'âge légal de 60 à 62 ans et/ou de l'âge sans décote de 65 à 67 a des conséquences sur : la mise à la retraite des salariés âgés de 65 à 69 ans ( LFSS 2009) les âges limites de versement de revenu de remplacement : allocation d'assurance chômage et allocation équivalent retraite les régimes de prévoyance complémentaires : conséquences sur provisions et sur résiliations Pôle Conseils 25/02/

28 Conséquences du relèvement de l'âge légal et de l'âge retraite sans décote Régimes concernés par ces conséquences : régime général, régime salariés agricoles Exemple : vous êtes concernés si vous êtes employeur avec au moins un salarié de 65 ans ou plus Pôle Conseils 25/02/

29 Evolutions concernant la durée d'assurance Pôle Conseils 25/02/

30 Evolutions concernant la durée d'assurance Rappel du mécanisme : l'art 5 loi du 21/08/2003 avait prévu un processus et un calendrier d'évolution de la durée d'assurance durée d'assurance en fonction de l'année de naissance et fonction du rapport 2/3 durée d'activité et 1/3 durée moyenne retraite avec durée cible 164 trim pour assurés nés en 1952 l'art 17 de la loi 2010 confirme la garantie générationnelle mais revoit le calendrier d'évolution de la durée d'assurance (confirmé par art 5 du décret du 30/12/2010) Pôle Conseils 25/02/

31 Age légal retraite et durée d'assurance sans décote Assurés nés à compter du Nouvel âge légal de départ Date de départ minimale Age de départ sans décote ou durée d'assurance 01/07/ ans et 4 mois 01/11/ ans et 4 mois ou 163 trim 01/01/ ans et 8 mois 01/09/ ans et 8 mois ou 164 trim 01/01/ ans 01/01/ ans ou 165 trim 01/01/ ans et 4 mois 01/05/ ans et 4 mois ou 165 trim 01/01/ ans et 8 mois 01/09/ ans et 8 mois ou 166 trim 01/01/ ans 01/01/ ans ou 166 trim Pôle Conseils 25/02/

32 Impacts de ces évolutions Exemple cas clients Pôle Conseils 25/02/

33 Client à 62 ans perdant le bénéfice de la surcote Pôle Conseils 25/02/

34 Modifications sur régimes complémentaires obligatoires Pôle Conseils 25/02/

35 Modifications sur régimes complémentaires obligatoires Régime complémentaire obligatoire des salariés : la loi ne portant que sur les retraites de base, obligation de revoir les accords en cours pour adapter les dates de liquidation aux nouvelles bornes d'âge : l accord AGFF du 18 Mars 2011 a prolongé jusqu au 31/12/2018 l alignement des régimes ARRCO/AGIRC sur le calendrier du régime général Le salarié bénéficiant d une retraite à taux plein dans le régime général bénéficiera ainsi également de la retraite sans pénalités dans les régimes ARRCO/AGIRC. Pôle Conseils 25/02/

36 Modifications sur régimes complémentaires obligatoires Régime complémentaire obligatoire RSI : l'art 57 de la loi crée à compter du 01/01/2013 un régime unique de retraite complémentaire obligatoire des professions artisanales, industrielles et commerciales : Les droits et obligations des régimes existants seront repris dans le nouveau régime unique les cotisations et droits dans le nouveau régime resteront exprimés en taux, tranches, nombre de points et valeur de point Pôle Conseils 25/02/

37 Nouvelles possibilités de rachat régimes obligatoires Pôle Conseils 25/02/

38 Nouvelles possibilités de rachat régimes obligatoires L'art 57 de la loi ouvre une nouvelle possibilité de rachat dans le régime complémentaire des professions artisanales, industrielles et commerciales. la possibilité déjà ouverte dans le régime de base (art L CSS) sera rendue possible dans le futur régime unique de retraite complémentaire obligatoire du RSI Régimes concernés par ce nouveau dispositif : régime RSI Exemple : vous êtes inscrit au RSI et vous avez eu des années incomplètes : vous pourrez racheter les trimestres non validés des 6 dernières années pour compléter vos trimestres cotisés. Pôle Conseils 25/02/

39 Nouvelles possibilités de rachat régimes obligatoires L'art 59 de la loi ouvre jusqu'au 31/12/2015 une nouvelle possibilité de rachat de certaines périodes du régime de base d'assurance vieillesse périodes rachetables concernées : - périodes antérieures au 01/01/ ayant donné lieu à exonération de cotisation obligatoire au titre des 2 premières années d'exercice Régimes concernés par ce nouveau dispositif : régime de base des professions libérales Exemple : vous êtes profession libérale installée avant le 01/01/2004 et aviez demandé le bénéfice de cette exonération de cotisation en début de carrière : vous pourrez racheter ces trimestres manquants avant le 31/12/2015 Pôle Conseils 25/02/

40 Modifications concernant les droits du conjoint Pôle Conseils 25/02/

41 Modifications concernant les droits du conjoint Modifications principales à compter du 01/01/2011 : suppression de la majoration pour conjoint à charge. prorogation de l'assurance veuvage : supprimée par la réforme 2003 puis rétablie temporairement par la LFSS 2009, la loi rétablie l'assurance veuvage. renforcement de la communication entre les régimes des informations nécessaires aux versements des pensions de réversions soumises à conditions de ressources Régimes concernés par ces dispositifs : régime général, régime salariés et non salariés agricoles, régime RSI, régime professions libérales Exemple réversions : vous avez un revenu et/ou un patrimoine élevé(s), vous risquez de perdre votre droit à reversion du régime de base et de certains régimes complémentaires. Pôle Conseils 25/02/

42 Modifications concernant les droits du conjoint Modification régime agricole à compter du 01/01/2011 : affiliation obligatoire des conjoints collaborateurs (et aides familiaux ) d'exploitation ou entreprise agricole au régime de retraite complémentaire obligatoire agricole. Régime et clients concernés : conjoint et aide familial exploitant agricole Pôle Conseils 25/02/

43 Modifications concernant le calcul du salaire annuel moyen des mères de famille Rappel du mécanisme : les indemnités journalières maternité non soumises à cotisations sociales n'étaient pas prises en compte dans le calcul des 25 meilleures années l'art 98 de la loi a décidé d'inclure ces indemnités dans le calcul des meilleures années pour les congés maternité débutant à compter du 01/01/2012 Régimes concernés par cette évolution : régime général, régime salariés agricoles. Pôle Conseils 25/02/

44 Cumul emploi-retraite Pôle Conseils 25/02/

45 Cumul emploi retraite : la synthèse possibilité de cumuler sans limite sous conditions les revenus d'une activité professionnelle avec une pension de retraite si régimes différents( réforme des retraites 2003) possibilité de cumuler sans limite mais sous conditions les revenus d'une activité professionnelle et une pension de retraite dans un même régime(lfss 2009) possibilité de cumuler avec limite si conditions non remplies les revenus d'une activité professionnelle et une pension de retraite( réforme des retraites 2003) possibilité de cumuler sans limite les revenus d'une activité professionnelle et une pension de retraite suite à une mise en invalidité ( LFSS 2009 ) possibilité de cumuler sans limite les revenus d'une activité professionnelle et une pension d'invalidité de 1 catégorie (LFSS 2010 ) Pôle Conseils 25/02/

46 Modifications sur épargne retraite Pôle Conseils 25/02/

47 Mesures sur l'épargne retraite Principales modifications portant sur : le PERCO les régimes de retraite à prestations définies (art 39) les régimes de retraite à cotisations définies (art 83) le PERP les régimes de retraite Madelin les nouveaux cas de rachats sociaux Pôle Conseils 25/02/

48 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Mesures portant sur le PERCO : affectation par défaut de la participation : La moitié de la participation correspondant à la formule légale doit être affectée au PERCO l'autre moitié étant affectée en application de l'accord en place sur PEE ou PEI affectation de repos non pris : Les salariés dont l'entreprise ne dispose pas de CET pourront affecter un maximum de 5 jours de repos non pris sur un PERCO ou un régime supplémentaire de retraite Pôle Conseils 25/02/

49 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Mesures portant sur les régimes de retraite à prestations définies (art 39) : nouvelle condition de mise en place : Ce régime ne pourra être autorisé pour une ou plusieurs catégories que si l'ensemble des salariés bénéficie également de ce dispositif ou d'au moins un régime supplémentaire PERCO, PÈRE ou art 83 de retraite obligation de mise en place avant le 31/12/2012 : Cette obligation concerne autant les entreprises souhaitant mettre en place un régime catégoriel art 39 que les entreprises disposant déjà d'un tel régime Pôle Conseils 25/02/

50 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Mesures portant sur les régimes de retraite à cotisations définies (art 83) : nouvelle possibilité de versements : L'art 116 de la loi autorise les salariés à utiliser leur enveloppe fiscale PERP en versements individuel et facultatif sur un régime de retraite à cotisations définies sans avoir à mettre en place un PERE ( versement personnel sur son ART 83) limite de déductibilité fiscale : La limite de déduction est celle autorisée par le PERP ( art 163 quatervicies du CGI) Pôle Conseils 25/02/

51 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Mesures portant sur le PERP ( art 163 quatervicies du CGI) : nouvelle possibilité de sortie partielle en capital : L'art 113 de la loi ouvre une possibilité de sortie partielle en capital lors du départ à la retraite dans la limite de 20 % de la valeur de rachat Pôle Conseils 25/02/

52 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Mesures portant sur les régimes de retraite supplémentaires "Madelin" ( art 154 bis du CGI) : nouvelle possibilité en cumul emploi-retraite : L'art 117 de la loi permet aux travailleurs non salariés non agricoles de pouvoir bénéficier de la rente servie par ce type de régime dans le cas d'un cumul emploi retraite ( avant la cessation d activité était obligatoire pour pouvoir bénéficier de la rente madelin) Pôle Conseils 25/02/

53 Nouvelles mesures sur l'épargne retraite Nouveaux cas de rachats sociaux (art L du code des assurances) : nouveaux cas autorisés(art 114 de la loi) : - décès du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité - situation de surendettement de l'assuré ( art L du code de la consommation) - sur décision du président du tribunal de commerce devant lequel une procédure de conciliation a été introduite Pôle Conseils 25/02/

54 Objectifs : Réformes des retraites 2010 La SOGEX vous accompagne et vous propose une mission pour réaliser votre audit personnel de protection sociale. Pôle Conseils 25/02/

55 Contenu de l audit de protection sociale. Pôle Conseils 25/02/

56 Extraits du contenu de la mission : Demander les relevés de carrière auprès de vos régimes de base ou analyser votre RSI ( Relevé de Situation Individuelle) que vous recevez de INFO RETRAITE tous les 5 ans. Identifier vos diverses caisses complémentaires obligatoire et vos différents relevés de points Estimer le montant de vos revenus à la retraite Mesurer le niveau des réversions des divers régimes obligatoires Pôle Conseils 25/02/

57 Extrait du contenu de la mission : suite Analyser les régimes complémentaires déjà mis en place (Retraite, prévoyance, santé). Mesurer vos disponibles fiscaux et sociaux. Vous présenter les solutions adaptées à votre situation. Vous remettre un document de synthèse complet avec un rapport d audit. Pôle Conseils 25/02/

58 GIP info retraite et relevé de carrière Année de Année d'envoi naissance ans 63 ans ans 63 ans ans 60 ans ans 60 ans ans 60 ans ans 60 ans ans ans ans 55 ans ans 55 ans ans 55 ans ans ans ans ans 50 ans ans 50 ans ans ans ans ans ans 45 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans Pôle Conseils 25/02/2011

59 Présentation synthétique de l audit de protection sociale. Pôle Conseils 25/02/

60 La Prévoyance Pôle Conseils 25/02/

61 La Retraite Pôle Conseils 25/02/

62 La Retraite de 62 à 67 ans Pôle Conseils 25/02/

63 La Synthèse graphique Pôle Conseils 25/02/

64 Synthèse : Vous cernez mieux les effets de cette réforme Le cabinet vous propose une étude complète sur votre situation personnelle Notre partenaire nous apporte son expertise. Pôle Conseils 25/02/

65 Réforme des retraites 2010 Questions - Réponses Pôle Conseils 25/02/

66 Réforme des retraites 2010 Merci de compléter la fiche d évaluation Pôle Conseils 25/02/

67 Pôle Conseils 25/02/2011 CONCLUSION

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? AG2R LA MONDIALE : 1 er Groupe de protection sociale en 2011 04/12/2012 Direction des Opérations Commerciales-Pôle Conseils 2/total Le représentant

Plus en détail

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? ET Réunion cabinet LES 20 ANS DE LA LOI MADELIN Réunion CEGECOBA le 16.10.2014 Direction opérations commerciales- FG- 18.04.2014

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Mesures impactant directement ou indirectement les dispositifs de retraite supplémentaire - Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites - Loi n

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

LA REFORME DES RETRAITES

LA REFORME DES RETRAITES LA REFORME DES RETRAITES (Loi du 9 Novembre 2010 et 1 ers décrets d application) Lettre d actualité sociale n 8 Eric Pouliquen - Avocat - Willway&Associés Alain Defrance - Courtier - Cabinet Mahier&Baylac

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Les contrats retraite en Loi Madelin

Les contrats retraite en Loi Madelin Les contrats retraite en Loi Madelin Une retraite obligatoire insuffisante Par rapport à un salarié, le travailleur indépendant est un peu "le parent pauvre" du système de protection sociale français.

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Présentation des dispositifs

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). GRÈCE Nomenclature IKA LAEK OAED OGA TEAM TEBE Organisme d assurance sociale Fonds pour l'emploi et la formation professionnelle Agence pour l emploi et la main-d œuvre Organisme d assurance de l agriculture

Plus en détail

Modalités d application et calendriers de montée en charge des réformes

Modalités d application et calendriers de montée en charge des réformes Séance plénière 25 septembre 2013 Modalités d application et calendriers de montée en charge des réformes Les conséquences pour les assurés proches de l âge de la retraite Secrétariat général du COR 1

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE En vertu de l article L132-23 du Code des assurances les droits individuels résultant des contrats

Plus en détail

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011

Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Les Matinales de l Entreprise Jeudi 17 novembre 2011 Pôle Formation CCI COLMAR SOGEX Thème du jour animé par Giovanni TERRANA Consultant en droit social Associé INTRODUCTION Présentation du cabinet SOGEX:

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert VOTRE CONSEILLER Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com N 51 MARS 2013 ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

Créateurs d Entreprises

Créateurs d Entreprises Créateurs d Entreprises Ce document original est la propriété du groupe AG2R LA MONDIALE. Toute reproduction ou cession sans l accord de son auteur est interdite. Non contractuel, ce document n'est ni

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de l entreprise

Plus en détail

A) Dispositions applicables à tous les salariés

A) Dispositions applicables à tous les salariés par François Boissarie et Jean Paul Garnier DROIT DU TRAVAIL LES RÉGIMES DE RETRAITE Le dispositif des retraites, souvent au premier plan du calendrier social, se caractérise en France par la diversité

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE 2015 COTISATIONS RETRAITE DE BASE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE VOTRE COMPTE

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 Cahier du patrimoine Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 LE CONTRAT TNS COMPRENDRE LA LOI «MADELIN» 3 Introduction Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette

Plus en détail

9 - LES AUTRES PRESTATIONS

9 - LES AUTRES PRESTATIONS 9 - LES AUTRES PRESTATIONS BRH 1992 RH 17, 35 91 - GARANTIE INVALIDITE Les personnels titulaires, en cas d'incapacité permanente à l'exercice de leurs fonctions, bénéficient d'une pension calculée en fonction

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial?

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Invité expert : Alexis de Rozières, co-fondateur de 163x, plateforme dédiée au Perp pour les CGPI filiale de Debory Eres ASSURANCE RETRAITE A

Plus en détail

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision LA MONDIALE Le contexte Sommaire Les nouvelles dispositions Fiscales,Sociales et Juridiques. Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Plus en détail

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2 DICTIONNAIRE PERMANENT Bulletin n 946-1 Social Numéro spécial RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS Sommaire général p. 2 Consulter aussi : www.editions-legislatives.fr Éditions Législatives ISSN 1760-9526 - Publication

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE -

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : cumul de la pension d invalidité du régime général avec d autres pensions, rentes

Plus en détail

Point de vue. d entreprise : une opportunité de mission pour l expertcomptable. Pascale Coin. Consultante, Sté ADSTRAT Conseil & Courtage, Paris

Point de vue. d entreprise : une opportunité de mission pour l expertcomptable. Pascale Coin. Consultante, Sté ADSTRAT Conseil & Courtage, Paris 17 La stratégie de cumul emploi-retraite pour les chefs d entreprise : une opportunité de mission pour l expertcomptable Pascale Coin Consultante, Sté ADSTRAT Conseil & Courtage, Paris Le cumul emploi-retraite,

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles. EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE

NOTICE D INFORMATION. Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles. EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE ÉPARGNE NOTICE D INFORMATION Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE S O M M A I R E PRÉAMBULE........................................................................................................3

Plus en détail

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014 Oddo & Cie Premavenir Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «PERP» 3 2 Présentation du contrat Premavenir de AG2R La Mondiale 8 3 Frais 13 Annexe Solidité du groupe

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

La réforme de la retraite, incidences sur la gestion des salariés CCIP Hauts de Seine 21/23 rue des Trois Fontanot- 92000 Nanterre

La réforme de la retraite, incidences sur la gestion des salariés CCIP Hauts de Seine 21/23 rue des Trois Fontanot- 92000 Nanterre La réforme de la retraite, incidences sur la gestion des salariés CCIP Hauts de Seine 21/23 rue des Trois Fontanot- 92000 Nanterre Le 28 avril 2011 Sommaire 1. Les besoins d une réforme; 2. L allongement

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

La réforme des retraites

La réforme des retraites Corporation des Métiers du Métal Etablissement public de droit local 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 La Wantzenau, juin 2011 Domaine : SOCIAL Secteur

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Les fonctionnaires sont les salariés qui paient le plus lourd tribut à la réforme des retraites, qui pourtant n'apparaît que comme un deuxième

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite INTRODUCTION Se préparer à bien vivre sa retraite c est important!

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Conférence / Débat Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Les 3 piliers de votre protection sociale La Santé La Retraite La Prévoyance Complémentaire Santé Complémentaire Retraite Complémentaire

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise Dossier spécial Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Février 2014 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail