FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE THÉMATIQUE Protection sociale"

Transcription

1 FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan de départ volontaire. è La protection sociale pendant la période de congé de reclassement Pendant la période de congé de reclassement, vous serez dispensé d activité et vous percevrez une allocation de congé de reclassement dont le régime social est le suivant : Pendant la période de congé de reclassement légal (de 6 à 12 mois) : - l allocation est soumise à CSG CRDS au taux de 6,2 % et à la CRDS au taux de 0,5 %, - elle est soumise à cotisation prévoyance complémentaire incapacité, invalidité et décès, - elle est soumise à cotisation complémentaire frais de santé, - elle n est pas soumise aux cotisations de sécurité sociale (maladie, vieillesse, vieillesse complémentaire, accident du travail...), - elle n est pas soumise aux cotisations d assurance chômage, - elle n est pas soumise aux cotisations de retraite complémentaire (ARRCO, AGIRC, APEC, AGFF ), - elle n est pas soumise aux cotisations de retraite supplémentaire. Pendant la période supplémentaire de congé de reclassement (de 1 à 3 mois) : - l allocation est soumise à l ensemble des cotisations et contributions sociales. Pendant la période de congé de reclassement, vous conserverez votre statut de salarié, votre qualité d assuré social et donc la couverture sociale de votre régime de base (sécurité sociale) : Maintien de l'assurance maladie-invalidité-décès Vous bénéficierez du maintien des droits aux prestations en nature (remboursement des frais médicaux ou pharmaceutiques) et en espèces (indemnités journalières maladie, maternité, rentes d invalidité, capitaux décès...) de la sécurité sociale. Le congé maladie ne suspend pas le congé de reclassement et ne diffère pas l échéance initialement fixée. En cas de maladie, vous continuerez donc de percevoir l'allocation de congé de reclassement, déduction faite des indemnités versées par la sécurité sociale. Au terme du congé de maladie, vous percevrez à nouveau l'allocation complète de congé de reclassement, si la date de fin de celui-ci n'est pas atteinte. Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 1/8

2 Maintien de l'assurance maternité-adoption-paternité Si votre congé de maternité intervient pendant la période de congé de reclassement, votre congé de reclassement sera suspendu. Vous percevrez les indemnités journalières de la sécurité sociale pendant votre congé maternité. A l'expiration de celui-ci, vous bénéficierez à nouveau du congé de reclassement pour une période correspondant à la durée totale du congé, diminuée de la fraction utilisée avant le congé de maternité. Il en est de même pour le congé d'adoption et le congé de paternité. Maintien de la couverture accident du travail Vous conserverez le bénéfice de la couverture sociale en cas d'accident du travail survenant dans le cadre des actions du congé reclassement. Maintien des droits à l'assurance vieillesse du régime sécurité sociale Le congé de reclassement ouvre droit à l attribution gratuite de trimestres au titre de l assurance vieillesse. Pendant la période de congé de reclassement, vous continuerez également de bénéficier de votre couverture complémentaire Prévoyance et Frais de santé : Maintien des garanties Prévoyance (incapacité - invalidité - décès) Les cotisations de prévoyance seront prélevées sur le montant de l allocation aux mêmes taux que les salariés actifs. Les garanties correspondantes seront en conséquence maintenues. Les prestations garanties au titre du régime de prévoyance sont consultables dans la notice d information qui vous a été, soit adressée au domicile, soit remise au moment de l embauche. Elles sont également consultables dans l Espace Salariés d Intralignes Mon environnement de travail - Protection sociale - Prévoyance. Maintien de la garantie Frais de santé (MNPAF) Il en est de même du maintien de la garantie frais de santé. Les cotisations seront assises sur le montant de l allocation de congé de reclassement, au même taux que les salariés actifs. En contrepartie, vous conserverez le bénéfice du remboursement des frais de santé. Les garanties sont consultables dans l Espace Salariés d Intralignes - Mon environnement de travail - Protection sociale - Frais de santé ou sur le site de la MNPAF L'allocation n ouvrira pas droit à l attribution de points de retraite complémentaire AGIRCARRCO et ne donnera pas lieu à des versements au compte individuel de retraite supplémentaire «Article 83» AG2R LA MONDIALE - HUMANIS PREVOYANCE. Pendant la période supplémentaire de congé de reclassement, les droits à retraite complémentaire et supplémentaire seront maintenus. Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 2/8

3 è La protection sociale après votre départ volontaire, dans le cadre d un projet professionnel ou personnel Après votre départ volontaire, vous bénéficierez du régime de base de la sécurité sociale, soit au titre du maintien des droits dans les conditions de la réglementation en vigueur, soit au titre de votre nouvelle activité professionnelle (le régime général de sécurité sociale si vous continuez d être salarié). En matière de frais de santé Il vous sera possible d adhérer à titre individuel à la MNPAF pour une garantie complémentaire frais de santé. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site de la MNPAF En matière de prévoyance (incapacité, invalidité, décès) Il n existe pas de possibilité d adhésion individuelle. Dispositions particulières en cas d indemnisation chômage L Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2008 et l article L911-8 du code de la sécurité sociale issu de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 obligent l'employeur à prévoir le maintien des couvertures prévoyance et frais de santé dans l'hypothèse où immédiatement après la cessation du contrat de travail, le salarié serait pris en charge par le pôle emploi. Bien que vous vous inscriviez dans le cadre d'un projet professionnel ou personnel, il vous sera systématiquement proposé de maintenir vos droits aux garanties de prévoyance (incapacité-invalidité-décès) et à remboursement de frais de santé, à compter du jour suivant votre cessation du contrat de travail et : - pour les Frais de santé : pendant une durée maximale de 9 mois dans les mêmes conditions financières que les actifs pour les cessations du contrat de travail (1) prenant effet avant le 1er juin 2014, pendant une durée maximale de 12 mois à titre gratuit pour les cessations du contrat de travail (1) prenant effet à compter du 1er juin pour la Prévoyance : pendant une durée maximale de 9 mois dans les mêmes conditions financières que les actifs pour les cessations du contrat de travail (1) prenant effet avant le 1er juin 2015, pendant 12 mois à titre gratuit pour les cessations du contrat de travail (1) prenant effet à compter du 1er juin (1) La date de cessation du contrat de travail est la date de fin du congé de reclassement Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 3/8

4 Ce droit sera ouvert uniquement si vous êtes pris en charge par le régime d assurance chômage. Il prendra obligatoirement fin à la cessation de l indemnisation chômage ou à la reprise d un emploi et au plus tard au terme des 9 ou 12 mois selon le cas. Pour éviter que ces dispositions ne soient mises en œuvre inutilement en liaison avec votre projet professionnel ou personnel, il vous appartiendra de faire valoir votre faculté de renonciation à ce dispositif dans les 10 jours suivant la date de cessation de votre contrat de travail. En application de la loi Evin du 31 décembre 1989, si la période de prise en charge par le régime d assurance chômage se poursuit au-delà de 9 ou 12 mois le cas échéant, l adhésion à titre individuel à la MNPAF est toujours possible. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site internet de la mutuelle En revanche, l adhésion individuelle n est pas possible pour les garanties de prévoyance. è La protection sociale après votre départ volontaire en retraite Dès la liquidation de votre pension vieillesse de base, votre nouveau statut de retraité du régime général de la sécurité sociale vous permettra d ouvrir le droit au bénéfice d une couverture sociale. Vous pourrez par ailleurs continuer de bénéficier d une couverture complémentaire prévoyance et frais de santé facultative. Le maintien d une garantie de Prévoyance décès facultative Dans les 3 mois suivant la date de votre départ à la retraite, vous aurez la faculté d adhérer à titre facultatif moyennant le paiement d une cotisation à la garantie décès des salariés retraités du personnel au sol. Cette garantie est ouverte jusqu à l âge de 70 ans. Au moment de votre départ de l entreprise, votre service de paie vous remettra le bulletin d adhésion facultative. Pour plus d informations, vous pouvez consulter l Espace Salariés d Intralignes Mon environnement de travail - Protection sociale - Prévoyance. Le maintien de la garantie Frais de santé facultative (MNPAF) Vous aurez la faculté d adhérer à titre facultatif à la MNPAF. Pour de plus amples informations vous pouvez consulter le site de la mutuelle Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 4/8

5 è Les informations utiles sur vos régimes de retraite obligatoires Objectif Retraite est compétent pour vous fournir toutes les informations utiles en matière de retraite. Néanmoins, vous trouverez ci-après quelques informations utiles et génériques. Pendant la durée de votre activité salariée, vous, et votre (ou vos) employeur(s) avez cotisé à des régimes de retraite obligatoires. En contrepartie de ces cotisations, vous pourrez prétendre à 2 types de pensions : - la pension de retraite de base du régime général de la sécurité sociale, - la pension de retraite complémentaire. Pour le Personnel Sol cadre, ces deux pensions sont complétées par un régime de retraite supplémentaire sur lequel vous trouverez des informations sous l Intranet PDV 2014 Personnel sol dans le document intitulé «Epargne salariale et Retraite supplémentaire, principes de sortie des dispositifs d épargne». La retraite de base du régime général de la sécurité sociale Dès votre première activité salariée, un compte individuel pour la retraite a été crée à votre nom par votre caisse de sécurité sociale vieillesse. Sur ce compte ont été reportés tous les salaires annuels plafonnés sur lesquels vous avez cotisé à l assurance vieillesse, ainsi que votre durée d assurance, traduite en trimestres. Certaines périodes peuvent être assimilées à des trimestres d assurance (pour maladie, invalidité, accident du travail, maternité, chômage, service militaire ). Des majorations de durée d assurance sont attribuées en fonction du nombre d enfants. Certaines périodes sont également rachetables sous conditions (années d études supérieures, années incomplètes ). Les données individuelles enregistrées par votre caisse vieillesse sont intégralement reprises sous la forme d un relevé de carrière, consultable sur le site Hormis les cas de départ anticipé, l âge minimal pour bénéficier de sa pension de vieillesse a été porté progressivement de 60 à 62 ans selon la date de naissance de l assuré. Au moment de la liquidation de votre pension, le calcul de son montant se fera en tenant compte des différents paramètres suivants : - votre salaire annuel moyen des 25 meilleures années de cotisations, - votre taux de pension. Le taux maximum est de 50 %, lorsque les conditions sont remplies. À défaut, ce taux subit une décote, - votre durée d assurance en trimestres. Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 5/8

6 Pour une information complète sur le calcul de vos droits et sur les formalités à accomplir pour liquider votre retraite, nous vous invitons à consulter le site ou ou à contacter le La retraite complémentaire Selon votre carrière professionnelle, vous pourrez bénéficier de plusieurs pensions de retraites complémentaires. Les principales sont les suivantes : La retraite ARRCO Pendant leur activité salariée, les personnels au sol (non cadres et cadres), ainsi que leur(s) employeur(s) ont cotisé à une ou plusieurs caisses de retraite relevant de l ARRCO (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés). L institution de retraite ARRCO dont relèvent les personnels au sol d Air France est NOVALIS Retraite ARRCO du groupe HUMANIS. Chaque année, ces cotisations ont été transformées en points de retraite. Le nombre de points total est égal à la somme des points acquis par cotisations et des points validés gratuitement (maladie, chômage ). Le montant de la pension annuelle ARRCO sera égal au produit du nombre de points inscrit au compte de l'intéressé par la valeur d'un point à la date de liquidation. Ce montant peut éventuellement être majoré pour enfant et ou minoré selon la date de départ en retraite. La valeur du point ARRCO s élève au 1er avril 2013 à 1,25130, ce qui signifie par exemple qu un salarié qui totaliserait points ARRCO en 2013 percevrait à ce titre une pension ARRCO de 7507,80 annuels (soit 625,65 par mois). C est NOVALIS Retraite ARRCO qui instruira votre dossier de retraite, regroupera vos droits pour l'ensemble de votre carrière et déterminera le montant de votre retraite complémentaire. La retraite AGIRC Pendant leur activité salariée, les personnels au sol cadres ou assimilés, ainsi que leur(s) employeur(s) ont cotisé à une ou plusieurs caisses de retraite relevant de l AGIRC (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres). L institution de retraite AGIRC dont relèvent les personnels au sol cadres ou assimilés d Air France est NOVALIS Retraite AGIRC du groupe HUMANIS. Le principe de calcul de la pension est le même que celui de la pension ARRCO. Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 6/8

7 La valeur du point AGIRC s élève au 1er avril 2013 à 0,43520, ce qui signifie qu un salarié qui totaliserait points AGIRC en 2013 percevrait à ce titre une pension AGIRC de 2 611,2 annuels (soit 217,6 par mois). C est NOVALIS Retraite AGIRC qui instruira votre dossier de retraite, regroupera vos droits pour l'ensemble de votre carrière et déterminera le montant de votre retraite complémentaire. Comment connaître votre nombre de points ARRCO AGIRC? Vous pouvez consulter le relevé de points ARRCO AGIRC sur internet, sur le site : (espace particulier en saisissant le numéro de sécurité sociale et le mot de passe communiqué). Accessible à tout moment, ce relevé permet d avoir une vision complète et actualisée de la situation personnelle au titre de la retraite complémentaire en indiquant l historique des points cumulés par année. Pour tout renseignement complémentaire Vous pouvez contacter le CICAS (Centre d information conseil et accueil des salariés) en composant le qui fera le nécessaire auprès de vos caisses NOVALIS Retraite ARRCO ou NOVALIS Retraite AGIRC. Vous pouvez consulter le site ou vous adresser au n La retraite CRAF Jusqu'au 31 décembre 1992, les salariés du personnel au sol statutaire d'air France cotisaient au régime complémentaire géré par la Caisse de Retraite d Air France (CRAF). Depuis le 1er janvier 1993, le personnel au sol d Air France relève des régimes de retraite complémentaire ARRCO et le cas échéant AGIRC (Caisses de retraite NOVALIS Retraite AGIRC et NOVALIS Retraite ARRCO du groupe HUMANIS). Une partie des droits du personnel au sol statutaire d'air France, acquis auprès de la CRAF jusqu'au 31 décembre 1992, a été reprise par ces caisses et convertie en points ARRCO et AGIRC. Ces droits ont été notifiés à chaque bénéficiaire à la fin de l année La fraction des droits CRAF non reprise par ces caisses constitue ce que l on appelle «le différentiel CRAF», exprimé en points CRAF. Si vous avez été statutaire avant le 1er janvier 1993, il vous appartiendra de demander à la CRAF la liquidation de cette pension différentielle. Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter la CRAF : - par courrier Adresse postale: IGRS CRAF, 62 bis avenue Henri Ginoux, MONTROUGE par mail : ou courriel interne : mail.craf par téléphone : Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 7/8

8 La retraite IRCANTEC Jusqu'au 31 décembre 1992, les salariés du personnel au sol non statutaires d'air France (contractuels, saisonniers, CDD) étaient affiliés à l IRCANTEC (Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l'etat et des Collectivités Publiques). Depuis le 1er janvier 1993, ce personnel relève des régimes de retraite complémentaire ARRCO et le cas échéant AGIRC (Caisses de retraite NOVALIS Retraite AGIRC et NOVALIS Retraite ARRCO du groupe HUMANIS). Les droits issus du régime IRCANTEC feront l objet d une conversion en points ARRCO AGIRC, (le cas échéant) et seront liquidés et servis par le groupe HUMANIS. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site ou téléphoner au La retraite CRPN Si vous avez été Personnel Navigant à un moment de votre carrière, une pension de retraite complémentaire versée par la Caisse de Retraite du Personnel Navigant Professionnel de l'aéronautique Civile (CRPNPAC) pourra s ajouter à celles de l ARRCOAGIRC. Si vous êtes dans cette situation, il conviendra de prendre l attache de la CRPN pour déterminer vos droits et vous faire préciser les formalités à accomplir à l adresse suivante : CRPN, 8 rue de l hôtel de ville, Neuilly-sur-Seine cedex (téléphone : ). Vous pouvez également consulter le site Fiche thématique Protection sociale / V1 / Page 8/8

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance

PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance PORTABILITE DES DROITS Santé et Prévoyance GUIDE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Article L911-8 du Code de la Sécurité Sociale Mutuelle UMC - 35 rue Saint Sabin

Plus en détail

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA 02 CPCEA CCN52 Livret des garanties pour les salariés Préambule PRéSENTATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE 1952 La

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Chiffres, taux et assiettes 2011

Chiffres, taux et assiettes 2011 Notice Chiffres, taux et assiettes 2011 Plafond de la Sécurité sociale (PSS) LES VALEURS À compter du 01/01/2011 Plafond mensuel de la Sécurité sociale Plafond trimestriel de la Sécurité sociale Plafond

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Actualité de la retraite

Actualité de la retraite Actualité de la retraite Le 26 Octobre 2015 Thèmes Introduction : présentation du Groupe Audiens 1. Principes généraux de notre système de retraite 2. Les réformes et les modalités de départ en retraite

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR Salaries non cadres des exploitations forestières et des scieries agricoles de Champagne Ardenne relevant des avenants du 16 janvier 2009

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2004/11

NOTE D INFORMATION 2004/11 NOTE D INFORMATION 2004/11 La paie des cadres : les grandes spécificités. La première difficulté consiste à définir ce qu est un cadre. Or, la définition change selon les problématiques juridiques à trancher

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

Fiche Pratique Retraite

Fiche Pratique Retraite Fiche Pratique Retraite (Version 15.12.2014) Historique de la Fiche : Version Initiale 18 décembre 2013 Gil A. ; Mise à jour 19 déc : Ajout Indemnité de départ à la retraite + quelques détails sur réversion

Plus en détail

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 2 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 7, 12, 27

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6 Votre Conseiller Newsletter d informations juridiques et fiscales N 55 Octobre 2013 ELEPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 MAGNY LE HONGRE 01 64 63 69 81 g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié International Le Pack Expat CFE Bulletin d adhésion individuelle Salarié À remplir et à retourner à : Humanis - Direction des activités internationales 93 rue Marceau - 93187 Montreuil cedex Identification

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

Contrat de Sécurisation Professionnelle

Contrat de Sécurisation Professionnelle Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) Version du 14 janvier 2013 Sommaire Contrat de Sécurisation Professionnelle Déroulé global de vos futures démarches Nos services à votre disposition Le CSP

Plus en détail

Le congé de solidarité familiale Dispositions applicables aux fonctionnaires et aux agents non titulaires de droit public

Le congé de solidarité familiale Dispositions applicables aux fonctionnaires et aux agents non titulaires de droit public Fiches statut 1/21/AP Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Le congé de solidarité familiale Dispositions applicables aux fonctionnaires et aux agents non

Plus en détail

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance Dernière révision le 25.07.2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Le décret fixant le seuil d exonération des contributions patronales

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3332 Convention collective nationale IDCC : 2564. VÉTÉRINAIRES (Praticiens salariés) AVENANT N 30 DU 19 OCTOBRE 2011

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Retraite complémentaire Que faut-il savoir Votre retraite, on y travaille Arrco agirc 18,5 millions de salariés 3,9 millions de cadres 11,3 millions de retraités auxquels sont versés 39,6 milliards d euros

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

guide le petit retraite DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL des militants des sections syndicales

guide le petit retraite DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL des militants des sections syndicales DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL le petit guide à destination des militants des sections syndicales retraite cfdt.fr PUBLICATION CFDT I NOVEMBRE 2014 I En complément du «Dossier spécial

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 9 IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : article 57-5 de la

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Retraite complémentaire Que faut-il savoir Votre retraite, on y travaille Arrco agirc 18,5 millions de salariés 3,9 millions de cadres 11,3 millions de retraités auxquels sont versés 39,6 milliards d euros

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N O 1 DU 28 MARS 2007 RELATIF À

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN Introduction L accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 (ANI) a en matière de protection sociale créé

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

réunion d information retraite

réunion d information retraite Retraite Retraite Complémentaire réunion d information retraite Faire le point sur la retraite complémentaire Dans le cadre du suivi de vos contrats de retraite complémentaire, nous vous proposons d organiser

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR. Assurance complémentaire Frais de Santé

GUIDE DE L EMPLOYEUR. Assurance complémentaire Frais de Santé Assurance complémentaire Frais de Santé GUIDE DE L EMPLOYEUR Salariés non cadres des exploitations agricoles et des CUMA de Picardie, des exploitations de cultures spécialisées de l Aisne et de la Somme,

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3066 Convention collective nationale IDCC : 292. PLASTURGIE ACCORD DU 29 OCTOBRE

Plus en détail

FAQ «Option Maintien de Revenus»

FAQ «Option Maintien de Revenus» FAQ «Option Maintien de Revenus» 1. Qu'est ce que la garantie «Option Maintien de revenus»? La garantie «Option Maintien de revenus» est un contrat d assurance de groupe à adhésion individuelle et facultative,

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Humanis - Délégation internationale 93 rue Marceau - 93187 Montreuil Cedex M me M lle M. Nom... Nom de naissance...

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

ACCORD DE PRERETRAITE DANS LE CADRE DU PLAN DE TRANSFORMATION DU GIE-PMH

ACCORD DE PRERETRAITE DANS LE CADRE DU PLAN DE TRANSFORMATION DU GIE-PMH ACCORD DE PRERETRAITE DANS LE CADRE DU PLAN DE TRANSFORMATION DU GIE-PMH ENTRE LES SOUSSIGNES : Le GIE-PMH, dont le siège social est situé 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS, immatriculé au RCS

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Dispositif de PSE Canon France Volontariat dans le cadre d un départ en préretraite à 3 ans

Dispositif de PSE Canon France Volontariat dans le cadre d un départ en préretraite à 3 ans Dispositif de PSE Canon France Volontariat dans le cadre d un départ en préretraite à 3 ans Bénéficiaires - Date limite d adhésion lundi 3 mars 2014 Salarié en CDI dont le poste est supprimé dans le cadre

Plus en détail

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

La retraite des intermittents du spectacle

La retraite des intermittents du spectacle DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux La retraite des intermittents du spectacle Rencontre professionnelle du 10 juin 2013 Montpellier Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Elus locaux Note d information n 13-11 du 02 mai 2013 Modifiée le 01/07/2013 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Références Article 18 de la loi de financement de la sécurité

Plus en détail

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 4ème trimestre 2014 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587 L environnement social de votre entreprise va être profondément modifié dans les six prochains mois. Nous souhaitons vous en parler et vous expliquer ces nouvelles mesures et leurs impacts. La mutuelle

Plus en détail

COTISATIONS ET PRESTATIONS DU RÉGIME DE PRÉVOYANCE

COTISATIONS ET PRESTATIONS DU RÉGIME DE PRÉVOYANCE COTISATIONS ET PRESTATIONS DU RÉGIME DE PRÉVOYANCE La prévoyance collective est un système de protection complémentaire à la Sécurité sociale auquel l employeur doit souscrire pour le compte des salariés

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant?

SOMMAIRE. Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant? SOMMAIRE Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant? Quelles démarches? A quelle date d'effet? QUI EST CONCERNÉ? Vous

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne-retraite Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment fonctionne le système de retraite des salariés? Pourquoi cotiser? Qui est concerné par la retraite complémentaire?

SOMMAIRE. Comment fonctionne le système de retraite des salariés? Pourquoi cotiser? Qui est concerné par la retraite complémentaire? SOMMAIRE Comment fonctionne le système de retraite des salariés? Pourquoi cotiser? Qui est concerné par la retraite complémentaire? Comment se construit ma retraite complémentaire? Et si ma situation change?

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Par accord en date du 24 Mai 2011, les partenaires sociaux sont convenus de créer une obligation conventionnelle

Plus en détail