Guide. Frontalier. Suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. Frontalier. Suisse"

Transcription

1 Guide Frontalier du Suisse

2 Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon droit au regard de l assurance maladie? 7 2. Quel est mon droit au regard de l assurance perte de gain? 7 3. Quel est mon droit au regard de l assurance accident professionnel et non professionnel? 8 4. Quel est mon droit au regard de l assurance vieillesse et survivant (AVS)? 8 5. Quel est mon droit au regard de l assurance invalidité (AI)? 8 6. Quel est mon droit au regard de l assurance chômage? 9 7. J exerce une double activité salariée en France et en Suisse, où dois-je cotiser? 9 8. J exerce une activité indépendante en France et salariée en Suisse (ou inversement), où dois-je cotiser? Je perçois des prestations de chômage en complément d une activité salariée suisse, où suis-je assuré? 10 1

3 C. Je réside en Suisse et je travaille en France Quelle est ma protection sociale? Comment dois-je m affilier? Quel est mon droit au regard de l assurance maladie-maternité? Quel est mon droit au regard de l assurance accident professionnel et non professionnel? Quel est mon droit au regard de l assurance perte de gain? Quel est mon droit au regard de l assurance invalidité? Quel est mon droit au regard de l assurance vieillesse? Quel est mon droit au regard de l assurance chômage? 13 D. Coordonnées 14 2

4 A. Généralités 1- L accord sur la libre circulation des personnes Qu est-ce que l accord sur la libre circulation des personnes? Une réglementation de la libre circulation des personnes entre la Suisse et l Union Européenne. Comme son nom l indique, l accord introduit la libre circulation des personnes entre la Suisse et l UE par l ouverture progressive du marché du travail. L accord a été signé le 21 juin 1999 entre la Communauté européenne et ses Etats membres d une part et la Confédération helvétique, d autre part, est entré en vigueur le 1er juin Quelles conséquences au regard de la sécurité sociale? La coordination des différents systèmes nationaux de sécurité sociale. L Accord règle notamment l assujettissement en matière d assurance-maladie des personnes résidant dans un Etat de l UE. L accord prévoit la coordination des systèmes de sécurité sociale et a pour objectif : l égalité de traitement, la détermination de la législation applicable, la totalisation des périodes d assurance pour l ouverture du droit, le maintien des prestations, l exportation des prestations, l entraide administrative. 3

5 Dans le cadre de cet accord, en matière de sécurité sociale, l acquis communautaire en vigueur au moment de la signature de l accord est applicable aux ressortissants et au territoire suisse. L acquis communautaire se substitue à la convention franco-suisse qui toutefois, reste applicable uniquement aux personnes non visées par l accord - notamment les personnes sans activité lucrative et celles qui n ont ni la citoyenneté suisse ni celle d un Etat membre de l UE. Quelles branches d assurance couvre-t-il? Toutes les branches de la sécurité sociale, à l exception de l aide sociale. L accord sur la libre circulation des personnes est applicable à toutes les dispositions légales émises en matière de couverture des risques : de vieillesse, d invalidité, de décès (prestations de survivants), de maladie et de maternité, paternité, d'accidents de travail et de maladies professionnelles, de chômage, en matière d'allocations familiales. L'aide sociale n'est pas concernée par l'accord. Quelles personnes vise-t-il? Les ressortissants suisses ou communautaires qui travaillent en Suisse ou ont travaillé en Suisse et perçoivent un avantage servi par les institutions suisses (rentes, pensions, indemnités). L accord vise : les personnes qui exercent ou ont exercé une activité lucrative, les membres de leur famille (seulement en ce qui concerne l assurance-maladie), les pensionnés du seul régime suisse. 4

6 2- Le droit d option Qu est que le droit d option? Une dérogation au droit communautaire à l affiliation dans le pays d emploi, qui permet aux personnes d être exemptées de souscrire à l assurance maladie en Suisse sous condition. L accord conclu entre l Union Européenne et la Suisse prévoit, à titre dérogatoire, un système de droit d option limité au seul risque maladie pour les prestations en nature (remboursement de soins). Les personnes au bénéfice d un droit d option et souhaitant le faire valoir doivent procéder à une demande spécifique auprès de l autorité compétente suisse (Voir : D. Coordonnées) qui fournira les formulaires (disponibles sur > Assurés > Votre Caisse - Haute-Savoie > Imprimés locaux > Choix du système d assurance maladie applicable). Cette demande concerne également les membres de famille à charge. Il concerne les travailleurs occupés en Suisse, les pensionnés du régime suisse, les chômeurs indemnisés par la Suisse et les membres de leur famille, ne résidant pas en Suisse. Il prévoit que la demande doit être déposée dans un délai de trois mois qui suit la survenance de l obligation de s assurer en Suisse, soit pour le travailleur à la date de sa prise d activité en Suisse, soit pour le pensionné à la date de la notification de la rente suisse ou à la date de son transfert de résidence en France. Les membres de la famille sans activité lucrative faisant valoir un droit d option doivent le faire tous ensemble. Le droit d option ne peut être exercé qu une seule fois. Il est définitif et irrévocable, sauf en cas de fait générateur d une nouvelle obligation. Si vous n avez pas souscrit dans le délai de 3 mois, vous relevez obligatoirement de l Assurance Maladie Suisse. 5

7 Au regard du droit d option, vous pouvez choisir de vous assurer en Suisse ou en France. Dans le cadre de l assurance maladie en France, vous avez la possibilité de choisir : soit la CMU (Couverture Maladie Universelle), soit une assurance privée par dérogation jusqu au 31 mai Il est à noter que cette affiliation est obligatoire dès la date de début de l activité en Suisse. Je choisis le système de sécurité sociale suisse : Il s agit de l assurance de base obligatoire (LaMal). Cette assurance vous donne le droit de bénéficier des soins en France, et en Suisse. Lorsque les soins sont reçus en Suisse : la prise en charge est assurée par la caisse suisse selon sa propre législation. Lorsque les soins sont reçus en France : la prise en charge est assurée au regard du formulaire S1 délivré par la caisse suisse. Elle peut être souscrite auprès des compagnies suisses ayant reçu une délégation de LaMal. Je choisis le système de sécurité sociale français : la CMU : Il s agit de la couverture maladie universelle ouverte aux travailleurs frontaliers suisses. L adhésion à la CMU prévoit une cotisation calculée annuellement sur la base des revenus fiscaux après déduction d un abattement annuel. La cotisation est due à compter du 1er jour du trimestre civil suivant la date d affiliation. Attention : l adhésion à la CMU sous critère de résidence une fois acceptée, a un caractère définitif et il n est pas possible d en demander sa radiation. 6

8 Cette assurance vous donne le droit de bénéficier des soins reçus en France : la prise en charge est assurée par la Caisse Primaire, la Caisse Primaire vous délivrera une carte «Vitale», vous êtes remboursés selon la législation applicable en France comme les autres assurés sociaux du régime général. (voir site www. ameli.fr). Lorsque les soins sont reçus en Suisse : les soins urgents ou devenus nécessaires pourront être pris en charge en Suisse au regard de la carte européenne d assurance maladie (CEAM) que la Caisse Primaire vous aura délivrée. Quelque soit l assurance maladie choisie, le formulaire d expression «du choix d assurance maladie applicable» doit être visé par la CPAM de votre lieu de résidence. B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 1. Quel est mon droit au regard de l Assurance Maladie? En principe, je suis soumis à une obligation d assurance maladie dans mon pays d emploi dès le début de mon activité. 2. Quel est mon droit au regard de l assurance perte de gain? En suisse, cette couverture est facultative. En principe, l assurance perte de gain est conclue par l employeur. C est donc un point à aborder lors de la signature du contrat de travail. 7

9 3. Quel est mon droit au regard de l assurance accident professionnel et non professionnel? Cette couverture est obligatoire. Pour toute personne travaillant sur le territoire suisse, cette assurance est obligatoire. L affiliation se fait par l intermédiaire de l employeur. L assurance accident couvre les frais de traitement et de perte de gain en cas d accidents professionnels. Elle couvre également les accidents non professionnels. La prise en charge des soins dispensés en France est assurée par la CPAM du lieu de résidence sur présentation du formulaire DA1 ou E123 délivré si la caisse accidents suisse est habilitée à le délivrer. 4. Quel est mon droit au regard de l Assurance Vieillesse et Survivant (AVS)? Cette couverture est obligatoire. Toute personne travaillant en Suisse est affiliée et cotise à l Assurance Vieillesse et Survivants (AVS, premier pilier). Les cotisations sont prélevées par l employeur et versées à la caisse de compensation. Les personnes qui atteignent l âge de la retraite à : 64 ans pour les femmes peuvent prétendre à une rente vieillesse. 65 ans pour les hommes peuvent prétendre à une rente vieillesse. 5. Quel est mon droit au regard de l assurance invalidité (AI)? Cette couverture est obligatoire. Toute personne travaillant en Suisse est affiliée et cotise à l assurance invalidité. Attention, l assurance invalidité, donne priorité à des mesures de réadaptation. Elle n intervient que si ces mesures de réadaptation n ont pas été concluantes. 8

10 6. Quel est mon droit au regard de l assurance chômage? Cette couverture est obligatoire. Les travailleurs frontaliers au chômage complet bénéficient des prestations de chômage selon les dispositions de la législation française. Les indemnités de chômage sont versées par la France (Pôle Emploi) et ouvrent un droit auprès du régime d assurance maladie français. 7. J exerce une double activité salariée en France et en Suisse, où dois-je cotiser? Quel que soit le mode d exercice (activité alternative, discontinue, ou concomitante), les dispositions de l Article 13 du règlement UE 883/04 s appliquent. La personne qui réside en France, et qui exerce une activité en Suisse et en France est soumise, à la législation française, pays de résidence : si elle exerce une partie substantielle (+25%) de son activité en France, si elle dépend d un ou plusieurs employeurs ayant leur siège social dans plusieurs états membres de l UE. L employeur suisse est donc tenu de verser les cotisations sociales afférentes à la législation française. L employeur suisse qui ne comporte pas d établissement en France doit remplir ses obligations relatives aux déclarations et versements des contributions et cotisations sociales d origine légale auxquelles il est tenu auprès du : Centre National des Firmes Etrangères 16 rue Contades SCHILTIGHEIM Cette disposition est applicable aux travailleurs intérimaires (dont les missions en Suisse sont entrecoupées de périodes de chômage en France). Pour toutes les autres situations, prendre contact avec la CPAM. 9

11 8. J exerce une activité indépendante en France et salariée en Suisse (ou inversement), où dois-je cotiser? La législation applicable est celle du lieu où l activité salariée est exercée. L ensemble des cotisations doivent être versées dans le pays du lieu d exercice de l activité salariée et ce quelque soit son volume. Exemple : Un auto entrepreneur en France, prend un emploi en Suisse, en application des dispositions de l Article 13-3 du règlement UE 883/04. Les cotisations doivent être versées pour l ensemble de l activité en Suisse. Toutefois, pour le risque maladie, la personne dispose d un droit d option. 9. Je perçois des prestations de chômage en complément d une activité salariée suisse, où suis-je assuré? Une seule législation applicable, la législation du pays de résidence. Afin de respecter le principe d unicité de la législation applicable, la France et la Suisse ont signé un accord afin de désigner comme seule législation applicable, la législation du pays qui verse les prestations de chômage. Le travailleur frontalier qui bénéficie de prestations de l assurance chômage en France et qui exerce une activité salariée en Suisse est donc soumis à la seule législation française et l activité professionnelle exercée en Suisse est considérée comme exercée en France. Ainsi, la législation française étant applicable, l employeur suisse qui ne comporte pas d établissement en France doit remplir ses obligations, relatives aux déclarations et versements des contributions et cotisations sociales d origine légale auxquelles il est tenu auprès de : l URSSAF du Bas Rhin CNFE - Centre National des Firmes Etrangères 16 rue Contades SCHILTIGHEIM 10

12 C- Je réside en Suisse et je travaille en France 1. Quelle est ma protection sociale? La protection sociale française. Le salarié qui réside en Suisse, mais travaille en France est assujetti au régime français de sécurité sociale. Il est couvert obligatoirement pour les risques : de vieillesse, de maladie et de maternité, d invalidité, de chômage, de décès (prestations de survivants), et en matière d allocations familiales. d accidents de travail et de maladies professionnelles, 2. Comment dois-je m affilier? La caisse primaire d assurance maladie du lieu de travail. Une personne qui est domiciliée en Suisse mais qui a son lieu de travail en France est assurée en France. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter selon qu il s agit d un premier emploi, d un changement d adresse, d un changement de statut, aussi il convient de s adresser à la Caisse Primaire d Assurance Maladie (CPAM) du lieu de travail qui indiquera les démarches à accomplir. 3. Quel est mon droit au regard de l assurance maladie-maternité? Dès que les conditions d ouverture de droit sont remplies, la CPAM fait parvenir au travailleur une carte «Vitale» et une attestation de droits. La qualité de membres de famille est déterminée selon la législation suisse. Les membres de famille ainsi identifiés seront inscrits en France et bénéficieront d un accès aux soins en France et en Suisse. 11

13 Pour permettre au travailleur et aux membres de sa famille de bénéficier de la prise en charge des soins en Suisse, la CPAM délivrera le ou les formulaire(s) S1 ou E106 à remettre à la LaMal. Les frais sont pris en charge par l assurance suisse selon la réglementation suisse 4. Quel est mon droit au regard de l assurance accident professionnel? Comme pour l assurance maladie-maternité, la CPAM du lieu de travail gère le risque accident du travail et maladie professionnelle. L employeur doit, dès la survenance de l accident, être informé. Le certificat médical établi par le médecin doit immédiatement être adressé à la CPAM. Dès la reconnaissance de l accident du travail, la CPAM délivrera le formulaire DA1 pour la prise en charge, par la caisse suisse, des soins reçus en Suisse. 5. Quel est mon droit au regard de l assurance perte de gain? a) En cas de maladie : Si l arrêt de travail est prescrit en maladie, le certificat médical ou le bulletin de situation doit être adressé à la CPAM dans les 48 heures. Si les conditions d ouverture du droit aux indemnités sont remplies, les indemnités journalières sont versées par la CPAM à compter du 4ème jour d arrêt de travail. b) En cas de maternité : Si les conditions d ouverture du droit aux indemnités sont remplies, les indemnités journalières sont versées par la CPAM. 12

14 c) En cas de paternité : Après la naissance d un enfant, un congé de paternité peut être accordé. Il doit être pris dans les 4 mois suivant la naissance. Si les conditions d ouverture du droit aux indemnités sont remplies, les indemnités journalières sont versées par la CPAM. d) Pour le risque accidents de travail et maladies professionnelles : Les indemnités journalières sont versées par la CPAM le lendemain de la cessation d activité dès lors que la survenance de l accident est reconnue. 6. Quel est mon droit au regard de l assurance invalidité? La pension d invalidité est destinée à compenser en partie la perte de salaire résultant d une affection ou d un accident non professionnel. Elle est accordée à titre temporaire. Si les conditions pour y prétendre sont remplies, la pension d invalidité est servie par la CPAM selon le degré d incapacité médicalement reconnu. 7. Quel est mon droit au regard de l assurance vieillesse? L étude du droit relève de la compétence de la caisse régionale d assurance vieillesse. (Caisse d Assurance Retraite Santé au Travail : CARSAT) 8. Quel est mon droit au regard de l assurance chômage? L étude du droit relève de la compétence de Pôle Emploi. 13

15 D Coordonnées En France : CPAM d Annecy Service Relations Internationales, 2 rue Robert Schuman ANNECY Cedex 9 Tél (prix d un appel local depuis un poste fixe) ou depuis l étranger CARSAT Rhône-Alpes (Caisse d Assurance Retraite Santé au Travail) Siège social - Accueil assuré 35 rue Maurice Flandin LYON Cedex 03 Tél. N à tarif spécial : Agence retraite en Haute-Savoie 21 avenue des Hirondelles BP ANNECY Cedex Tél. N à tarif spécial : Informations supplémentaires : Informations sur la CMU : Soins et remboursement > CMU et complémentaires > CMU de base : une assurance maladie pour tous. Présentation de la CMU de base : Présentation des dispositifs d aide > Qu est ce que la CMU de base? 14

16 En Suisse : Institution Commune LaMal Case postale Gibelinstrasse 25 CH 4502 SOLEURE Autorité compétente pour le canton de Genève Service de l assurance maladie Route de Frontenex Genève Office Fédéral des Assurances Sociales Effingerstrasse 20 CH-3003 Berne Information supplémentaire : Liste des assureurs maladie et leurs primes mensuelles pour les personnes domiciliées dans un Etat membe de l UE : Thèmes > Assurance Maladie > Affaires Internationales UE/AELE > Primes Aperçu des primes UE/AELE. 15

17 Rédaction : Service Relations Internationales Conception et réalisation : Service Communication CPAM 74 Mars 2013

18

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Affaires internationales Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES Les trois temps de la mobilité internationale COTTIN Sandy LEFEVRE Emilie LESURE Eliane OMICI Eve-Marie ZERGUINE Sonia par le groupe COLOMBIE Partir travailler à l étranger - Informations pratiques pour

Plus en détail

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité 6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute mère exerçant une activité lucrative a droit à une allocation de maternité les

Plus en détail

Informations concernant l assurance-maladie des rentiers suisses qui élisent domicile dans un Etat de l UE / AELE

Informations concernant l assurance-maladie des rentiers suisses qui élisent domicile dans un Etat de l UE / AELE Informations concernant l assurance-maladie des rentiers suisses qui élisent domicile dans un Etat de l UE / AELE Jeter des ponts Institution commune LAMal Gibelinstrasse 25 Case postale CH-4503 Soleure

Plus en détail

Entrée et séjour en Europe

Entrée et séjour en Europe Entrée et séjour en Europe CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction... 3 1. Entrée...

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage Département fédéral de l'économie DFE EDITION 2009 716.201 f Complément d'information à l Info-Service Etre au chômage Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Plus en détail

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE SERVICE JURIDIQUE JURISINFO FRANCO-ALLEMAND Octobre 2014 Avertissement : Cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Chômage et accident? Informations de A à Z

Chômage et accident? Informations de A à Z Chômage et accident? Informations de A à Z Si vous avez droit à l indemnité de chômage (IC), vous êtes automatiquement assuré contre les accidents auprès de la Suva. Tout accident doit être annoncé au

Plus en détail

4.11 Etat au 1 er janvier 2013

4.11 Etat au 1 er janvier 2013 4.11 Etat au 1 er janvier 2013 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX CPAM DE LA MARNE / DIRECTION DU SERVICE POLE ASD 1 Toute personne, qui du fait de son activité professionnelle n a pas accès à la protection

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

en clinique privée suisse

en clinique privée suisse www.geneve-cliniques.ch Frontaliers, votre accès aux soins en clinique privée suisse Les conditions d accès en soins privés à Genève suite à la modification de la législation française du 1 er juin 2014

Plus en détail

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Conséquences pour les travailleurs frontaliers et leurs employeurs Guylaine Riondel Besson Juriste de droit européen de sécurité sociale Cabinet

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 Paris, le 3 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

GUIDE DES FRONTALIERS

GUIDE DES FRONTALIERS Avec le soutien de l Union européenne SOMMAIRE Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6.1 Fiche 6.2 Fiche 6.3 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Généralités

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales à disposition à AgriGenève ou sur le site internet. (www.agrigeneve.ch) AVS (Assurance vieillesse et survivants), APG (Allocation perte de gain), AI (Assurance invalidité) AVS = 8.4 % dont 4.2% imputable

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Brochure d information. L assurance-maladie obligatoire en Suisse

Brochure d information. L assurance-maladie obligatoire en Suisse Brochure d information L assurance-maladie obligatoire en Suisse Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Office des assurances sociales L obligation

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Office des assurances sociales Justiz-, Gemeinde- und Kirchendirektion des Kantons Bern Amt für Sozialversicherungen

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse Informations utiles en vue d un séjour en Suisse CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction...

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 Amiens 2014 Coordination des systèmes de sécurité sociale

Plus en détail

Assurance-accidents et chômage de A à Z

Assurance-accidents et chômage de A à Z Assurance-accidents et chômage de A à Z Les personnes sans emploi ayant droit à l indemnité de chômage bénéficient de la couverture accidents de la Suva. La Suva porte une attention toute particulière

Plus en détail

F CH 05 Assurance-maladie

F CH 05 Assurance-maladie F CH 05 Assurance-maladie 1. Ce qui est différent en Suisse... 2 1.1 Prestations en nature et prestations en espèces assurées séparément... 2 1.2 Admission dans une assurance-maladie et paiement des primes...

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

Titre I Dispositions générales. Texte original

Titre I Dispositions générales. Texte original Texte original 0.831.109.636.12 Arrangement administratif relativ aux modalités d application de la Convention entre la Confédération suisse et le Royaume des Pays-Bas sur les assurances sociales Conclu

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Michael Sime : Directeur Associé, EY Paris Bâle, le 28 novembre 2013 Régime fiscal des frontaliers Petit rappel

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances www.allianz.ch Bienvenue en Suisse Août 2013 Informations sur le permis de séjour, les impôts, la et les assurances Cette notice vous fournit des informations et des conseils utiles sur le permis de séjour,

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Cumul d activités & protection sociale

Cumul d activités & protection sociale Cumul d activités & protection sociale Avec le soutien financier de EURES Contributeurs CUMUL D ACTIVITéS ET PROTECTION SOCIALE EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1 L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1 Base légale selon le droit communautaire - Depuis le 1 er juin 2002, la Suisse applique le droit communautaire de sécurité sociale

Plus en détail

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle Indemnisation chômage et cotisations sociales Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Présentation CERN. Assurance Maladie en France

Présentation CERN. Assurance Maladie en France Présentation CERN Assurance Maladie en France lundi 14 novembre 2011 Assurance Maladie 101 CPAM organisme de droit privé exerçant une mission de service publique, gèrent l assurance maladie et assurent

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

Note conjointe relative à l exercice du droit d option en matière d assurance-maladie avec la France

Note conjointe relative à l exercice du droit d option en matière d assurance-maladie avec la France Note conjointe relative à l exercice du droit d option en matière d assurance-maladie avec la France Introduction d un formulaire ad hoc harmonisé (lettre d information de l OFSP du 2 mai 2013) ERFA-Tagung

Plus en détail

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés Régime frais de santé conventionnel HCR Questions/Réponses Salariés 1/ Ce régime est-il obligatoire? LE CARACTERE OBLIGATOIRE DU REGIME Oui. Ce régime s applique à tous les salariés des entreprises relevant

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016

INFORMATIONS 2016. 1.1 Pour les indépendants - Facturation et perception des cotisations personnelles au 1 er janvier 2016 Genève, décembre 2015 INFORMATIONS 2016 Madame, Monsieur, Comme chaque année, nous avons le plaisir de vous faire parvenir notre lettre d informations dans laquelle vous trouverez les principaux renseignements

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE

CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise 14 Rue de la Corraterie 1211 Genève 11 Tél (41) 022 312 18 65 1 Thèmes abordées La création d entreprise

Plus en détail