Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé"

Transcription

1 Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

2 Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités.

3 Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes communs aux 2 régimes C- INDEMNITÉ DE MATERNITÉ(1)(2) D- REPOS ET CONGÉ DE PATERNITÉ(1)(2) E- CONGÉ D'ADOPTION(1)(2) (1)Travailleurs salariés et assimilés (2)Travailleurs indépendants et aidants

4 CONDITIONS MÉDICALES l état de santé empêche la poursuite de l activité professionnelle salariée ou indépendante ou de répondre aux obligations du chômage (reconnaisance à 66% ou à 2/3). le contrôle de l état de santé est effectué par le médecinconseil de la mutualité lors de la période d incapacité primaire. Après un an de maladie, débute la période d invalidité dont la durée est établie par le conseil médical de l invalidité (INAMI) et ce, sur base des documents médicaux transmis par le médecin-conseil de la mutualité ou après avoir examiné le patient.

5 CONDITIONS ADMINISTRATIVES LES SALARIÉS 120 jours de travail sur une période de 6 mois avant la date de début de l incapacité de travail (= stage) validité du bon de cotisations (montant minimum bon 2008 = 5.549,96 pour les plus de 21 ans et 4.162,47 pour les moins de 21 ans ne pas avoir perdu la qualité de titulaire pendant plus de 30 jours précédant la date de début de l incapacité de travail

6 CONDITIONS ADMINISTRATIVES (suite) LES SALARIÉS (suite) dispenses à ces conditions : qualité de titulaire dans les 30 jours suivant la fin de détention veufs ou veuves reprenant une activité salariée après une pension de survie fin stage d attente + 1 jour d allocation de chômage ou travail

7 LES INDÉPENDANTS CONDITIONS ADMINISTRATIVES (suite) les lois sociales doivent être payées durant les deux trimestres qui précèdent celui de l incapacité de travail (ou avoir obtenu une dispense) pas d interruption de plus de 30 jours entre le début de l incapacité de travail et le dernier jour du trimestre précédent cette I.T.

8 FORMES & DÉLAIS l incapacité de travail doit être déclarée à l aide d un certificat type appelé «confidentiel» qui indique l identité du titulaire et le diagnostic (+ date du début du risque et identité médecin ) les délais (jours calendriers) 14 jours pour les ouvriers 28 jours pour les employés 2 jours pour les chômeurs et les intérimaires 28 jours pour les indépendants

9 FORMES & DÉLAIS (suite) (Si délai de déclaration non respecté à sanction = 10% du montant de l indemnité journalière pour la période entre la date du début de maladie et la date de réception du certificat «confidentiel» levée de sanction sous conditions) Conseil : déclarer l incapacité de travail le plus vite possible (dans les 48 h) Remarque : en cas de rechute en maladie lors d une reprise du travail, il faut déclarer cette rechute auprès de la mutualité (48h => délais de déclaration)

10 A- INCAPACITÉ PRIMAIRE

11 (1)Travailleurs salariés et assimilés période d incapacité primaire = la première année d incapacité de travail si le titulaire a droit à un salaire garanti payé par l employeur, l indemnisation débute le 1er jour qui suit la fin de période couverte par le S.G. l indemnité est journalière et payée sur un régime 6 jours par semaine retenue d un précompte de 11,11%

12 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) retenue d un précompte de 10,09% si indemnité calquée sur allocation de chômage et que celle-ci faisait l objet du précompte retenue pendant 6 mois elle est égale à 60% de la rémunération brute journalière perdue (plafonnée à 120,74 ) le chômeur perçoit le même montant que son allocation de chômage pendant les 6 premiers mois de maladie.

13 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) Après 6 mois d I.T., au 1er jour du 7ème mois, l indemnité est revue pour les chômeurs et certains travailleurs en fonction de leur situation familiale. La finalité de cette révision : accéder à une indemnité journalière minimum (qualité de travailleur régulier ou non)

14 Le Modèle 225 Comme indiqué précédemment, la situation familiale du titulaire entre en compte pour la détermination du taux d indemnisation (à partir du 1er jour du 7ème mois). La situation est évaluée sur base d un document «modèle 225». Les revenus de la(les) personne(s) vivant sous le même toit que le titulaire doivent être renseignés. Ce formulaire détermine les taux suivants : avec charge - chef de ménage isolé cohabitant

15 Le Modèle 225 (suite) Nature du revenu du cohabitant Montant du revenu mensuel brut Taux d'indemnisation Revenus en général <ou= à avec charge Revenus professionnels ou mixtes (prof. + rev. remplacement) > à à < isolé > à cohabitant > à mais < isolé > à cohabitant

16 Le Modèle 225 (suite) => La situation du ménage est examinée dans l ordre suivant : le titulaire cohabite avec un conjoint ou un partenaire de vie les revenus de ce dernier déterminent le taux quels que soient les revenus des autres membres du ménage si pas de conjoint ou partenaire de vie, y-a-t-il des personnes non apparentées sous le même toit examen des revenus de cette personne il y a des personnes apparentées ou alliées jusqu au 3ème degré examen des revenus de ces personnes MAIS attention, pour attribuer la qualité de chef de ménage au titulaire, il faut que la personne apparentée soit considérée comme financièrement à charge du titulaire autre cas : le titulaire vit seul mais paie une pension alimentaire par ordre judiciaire ou par acte notarié qualité de chef de ménage si pension alimentaire > à 111,55 / mois

17 Le Modèle 225 (suite) L enjeu de cette révision est d accéder à une indemnité journalière minimum : TITULAIRE TRAVAILLEUR RÉGULIER TRAVAILLEUR NON RÉGULIER avec charge isolé cohabitant Sans charge

18 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite)

19 (2)Travailleurs indépendants et aidants période d incapacité primaire = la première année d incapacité de travail l indemnité est journalière et payée sur un régime 6 jours par semaine le premier mois d incapacité n est pas payé = le mois de carence l indemnité est forfaitaire l indemnité forfaitaire dépend de la situation familiale à renvoi au modèle 225

20 (2)Travailleurs indépendants et aidants (suite) INCAPACITÉ PRIMAIRE TAUX JOURNALIER FORFAITAIRE titulaire avec charge isolé cohabitant Début I.T. 1 mois de Carence Indemnisation forfaitaire à partir du 2ème mois de l'i.t. (1er paiement à la fin du 2ème mois) I I

21 B- INVALIDITÉ

22 (1)Travailleurs salariés et assimilés un an après le début de l incapacité de travail, débute la période d invalidité l indemnité d invalidité est journalière et payée en régime de 6 jours semaine l indemnité est un pourcentage du salaire journalier brut perdu (plafonnée à 120,74 ) ou elle correspond à un minimum elle est déterminée par la situation de ménage du titulaire à l aide du modèle 225

23 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) => Trois situations et trois pourcentages :

24 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) TITULAIRE => Les taux minima sont: TRAVAILLEUR RÉGULIER TRAVAILLEUR NON RÉGULIER avec charge isolé cohabitant sans charge ère année de maladie=incapacité primaire 2ème année de maladie=période d'invalidité - révision taux journalier I I ère année de maladie 2ème année de maladie révision taux journalier S.G. début Indemnité 1er jour du 7ème mois I I I I

25 (2)Travailleurs indépendants et aidants un an après le début de l incapacité de travail, débute la période d invalidité l indemnité d invalidité est journalière et payée en régime de 6 jours semaine l indemnité est forfaitaire

26 (2)Travailleurs indépendants et aidants (suite) elle est déterminée par la situation de ménage du titulaire à l aide du modèle 225 ET elle est déterminée par la situation de l entreprise à poursuite ou cessation de l activité (l activité indépendante pouvant être poursuivie par une tierce personne)

27 (2)Travailleurs indépendants et aidants (suite) INVALIDITÉ Poursuite de l'activité Titulaire avec charge TAUX journalier forfaitaire INVALIDITÉ Cessation de l'activité Titulaire avec charge TAUX journlier forfaitaire Isolé Isolé Cohabitant Cohabitant 33.80

28 L assimilation En régime général, les périodes de maladie sont automatiquement assimilées ; le titulaire conserve ses droits aux prestations de sécurité sociale. Ce n est pas le cas pour les indépendants. Ceux-ci doivent demander l assimilation à l INASTI via la caisse d assurances sociales à laquelle ils sont affiliés. En cas d accord de l INASTI, les périodes de maladie sont assimilées gratuitement à de l activité. L indépendant conserve les droits liés à son statut social.

29 L assimilation (suite) => Conditions pour obtenir l assimilation : le médecin-conseil reconnaît l incapacité de travail la cessation de l activité indépendante elle ne peut être poursuivie par un tiers

30 L assimilation (suite)

31 (3)Principes communs aux 2 régimes L allocation tierce personne Il s agit d une indemnité journalière complémentaire et forfaitaire accordée lorsque le degré d autonomie du travailleur salarié ou indépendant en incapacité primaire ou en invalidité est fortement réduit.

32 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) L allocation tierce personne (suite) => La demande : auprès du médecin-conseil de la mutualité qui soumet cette demande au Conseil médical de l Invalidité quand prend-t-elle cours? A partir du 4ème mois d incapacité (au plus tôt ou au moment de la demande) montant forfaitaire journalier = 12,99 (non fiscalisé)

33 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) L allocation tierce personne (suite) => Cette allocation est suspendue : dès le 1er jour de détention ou d internement dès le 1er jour du 3ème mois d hospitalisation

34 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) L activité autorisée Le travailleur peut entreprendre ou reprendre une activité professionnelle à temps réduit. La règle du cumul des indemnités de mutuelle avec le revenu professionnel (ou non) varie selon que le travailleur est salarié ou indépendant et selon la nature de l activité (bénévole, lucrative, salariée, indépendante).

35 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) L activité autorisée (suite) => L essentiel est ceci : Toute reprise de l activité, bénévole ou lucrative, par le titulaire nécessite une demande et un accord PREALABLE du médecin-conseil.

36 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) Absence ou réduction des indemnités Les indemnités ne peuvent pas être payées : => pendant la période couverte par une indemnité de rupture => pendant la période couverte par un pécule de vacances => pendant les jours de repos compensatoires payés aux travailleurs du secteur de la construction. Une règle de cumul est établie pour une maladie professionnelle, un accident de travail ou un accident de droit commun lorsque l affection est de même nature que celle déclarée au médecin-conseil de la mutuelle

37 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) Recours Le délai de recours au tribunal du travail contre une décision du médecin-conseil, de l organisme assureur, de l INAMI est de 3 mois à partir de la date de notification de la décision.

38 Saisie et Cession (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) Les indemnités de mutuelle sont soumises aux principes de la saisie et de la cession dans les limites suivantes : Les montants ci-dessus sont majorés lorsque le titulaire pourvoit effectivement à la charge financière d un ou plusieurs enfants à majoration de 60 par enfant saisie pour pension alimentaire impayée

39 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) Les droits dérivés Lorsque le titulaire passe en invalidité (et pour faire simple, est reconnu à plus de 66% d incapacité), il accède à deux réductions fiscales (à la demande de la personne >< pas automatique): une réduction du précompte immobilier une réduction de l impôt sur les personnes physiques

40 (3)Principes communs aux 2 régimes (suite) Les droits dérivés (suite) Un titulaire invalide indemnisé par la mutuelle n a pas d autres droits dérivés SAUF s il a le statut «BIM» Pour information, si le titulaire est invalide et «BIM», il aura accès à : une réduction du précompte immobilier une réduction de l impôt sur les personnes physiques l intervention majorée en matière des soins de santé une réduction SNCB au tarif téléphonique social à réduction de certaines taxes communale à l exonération de la redevance TV radio mais pas en tant qu invalide mais en qualité de «BIM» Les autres réductions éventuelles = autres législations

41 C- INDEMNITÉ DE MATERNITÉ

42 La durée du repos de maternité : 15 semaines réparties en repos prénatal et en repos postnatal (prolongation de cette durée si naissances multiples ou hospitalisation de l enfant / jours perdus si accouchement prématuré) Le congé prénatal : (1)Travailleurs salariés et assimilés débute au plus tôt à partir de la 6ème semaine avant la date présumée de l accouchement débute obligatoirement 7 jours (1 semaine) avant la date présumée de l accouchement mis à part les 7 jours, les semaines non prises (5 semaines) peuvent faire l objet d un report au congé postnatal

43 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) Le congé postnatal : débute le jour de l accouchement a une durée de 9 semaines durée de 9 semaines augmentée des semaines non prises en congé prénatal

44 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite)

45 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) Le congé postnatal : le congé postnatal peut être prolongé d une semaine en faveur de la travailleuse en incapacité de travail pour maladie au cours de la totalité de la période de 6 semaines précédant la date de l accouchement si l enfant est hospitalisé + de 7 jours à partir de sa naissance à le repos de maternité est augmenté du nombre de jours d hospitalisation qui dépasse les 7 jours avec une limite de 24 semaines

46 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) L indemnisation du repos de maternité : mêmes conditions d octroi des indemnités d incapacité de travail le congé de maternité peut débuter, à la demande de la titulaire, dès la 6ème semaine précédant la date présumée de l accouchement certificat «confidentiel» avec mention de la date présumée de l accouchement à envoyer au médecin-conseil de la mutuelle pas de salaire garanti à charge de l employeur le plafond journalier du salaire perdu = 120,74 / l indemnité est journalière

47 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) L indemnisation du repos de maternité :

48 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) L indemnisation du repos de maternité : Dans certains cas, l employeur doit, sur base de l avis de la médecine du travail, adopter des mesures de protection envers la travailleuse enceinte. Cette dernière peut se voir écartée de son poste de travail. L écartement du travail pour cause de grossesse ne relève plus du Fonds des Maladies Professionnelles mais de l INAMI. L indemnité journalière se monte à 78,24% du salaire perdu. Il n y a pas de salaire garanti et l écartement prend fin si le contrat de travail prend fin. La période d écartement doit débuter dans les 4 premiers mois de grossesse et se termine la veille du début des 6 semaines précédant la date présumée de l accouchement.

49 (2)Travailleurs indépendants et aidants La durée du repos de maternité : 8 semaines dont 3 sont obligatoires et réparties de la façon suivante 1 semaine avant la date présumée de l accouchement et 2 semaines après cette date dont 5 sont facultatives L indemnisation du repos de maternité : forfaitaire : 383,24 / semaine la travailleuse doit cesser toute activité durant les semaines de repos elle peut prétendre à 105 titres services gratuits pour les prestations d une aide ménagère (T.S. à demander à la C.A.S.T.I. à laquelle elle est affiliée)

50 (2)Travailleurs indépendants et aidants (suite)

51 D- REPOS ET CONGÉ DE PATERNITÉ

52 Le repos de paternité : (1)Travailleurs salariés et assimilés En cas d hospitalisation de la mère (+ de 7 jours) ou de son décès, le père peut reprendre la partie du congé de maternité que la mère n a pas pu prendre. Ce congé débute au plus tôt le 8ème jour suivant la naissance de l enfant et se termine lorsque la mère quitte l hôpital et de toute façon, lorsque la période de maternité prend fin. L indemnité = même principe de calcul (2) cette indemnité n existe pas pour les indépendants et les chômeurs

53 (1)Travailleurs salariés et assimilés (suite) Le congé de paternité : 10 jours dans les 4 mois qui suivent l accouchement (en 1 x ou répartis sur la période de 4 mois) les 3 premiers jours = S.G. employeur; les 7 suivants = 82% du revenu plafonné (2) cette indemnité n existe pas pour les indépendants et les chômeurs

54 E- CONGÉ D'ADOPTION

55 (1)Travailleurs salariés et assimilés Le titulaire qui adopte peut prétendre à un congé de : 1 semaine minimum 6 semaines si l enfant a moins de 3 ans 4 semaines si l enfant est âgé de 3 à 8 ans les 3 premiers jours sont à charge de l employeur, les autres jours par l assurance maladie = 82% de la rémunération brute perdue plafonnée le congé débute dans les 2 mois de l inscription de l enfant au Registre National et se termine lorsque l enfant atteint l âge de 8 ans le congé ne peut être scindé

56 (2)Travailleurs indépendants et aidants Le titulaire qui adopte peut prétendre à un congé de (suite): 6 semaines si l enfant a moins de 3 ans 4 semaines si l enfant est âgé de 3 à 8 ans l allocation est forfaitaire et hebdomadaire : 383,24 pendant le congé d adoption, l indépendant ne peut ni exercer d activité ni percevoir une indemnité d incapacité de travail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

TRAVAILLEURS FRONTALIERS LUXEMBOURGEOIS en BELGIQUE

TRAVAILLEURS FRONTALIERS LUXEMBOURGEOIS en BELGIQUE Brochure d information à l usage des TRAVAILLEURS FRONTALIERS LUXEMBOURGEOIS en BELGIQUE Édition 2015 Colophon Éditeur responsable J.P.R.M. van Laarhoven Secrétariat général de l Union Benelux Rue de la

Plus en détail

En incapacité de travail et maintenant!

En incapacité de travail et maintenant! en pratique En incapacité de travail et maintenant! 1 en incapacité de travail... EN INCAPACITé DE TRAVAIL... ET MAINTENANT? Vous êtes en incapacité de travail lorsque vous n êtes pas en état d exercer

Plus en détail

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie.

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie. FICHE INFO Attention. Suite aux décisions prises récemment dans le cadre du statut commun du travailleur, certaines dispositions seront modifiées à partir du 1 er janvier 2014. Elles portent essentiellement

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90. Vu le code de la sécurité sociale articles L.33 et suivants

CIRCULAIRE CDG90. Vu le code de la sécurité sociale articles L.33 et suivants CIRCULAIRE CDG90 18/14 CONGE DE MATERNITE : CONDITION D OCTROI ET DUREE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DU REGIME SPECIAL DE SECURITE SOCIALE Vu le code général des collectivités territoriales Vu le code

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale CSSS/12/346 DÉLIBÉRATION N 12/117 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES CODÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures Madame, Monsieur, Toute incapacité de travail doit être déclarée (via un certificat médical original) auprès de notre organisme selon un délai fixé par l INAMI. Ce délai varie en fonction de votre qualité

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2015 L ASSURANCE MATERNITÉ Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

GUIDE DES FRONTALIERS

GUIDE DES FRONTALIERS Avec le soutien de l Union européenne SOMMAIRE Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6.1 Fiche 6.2 Fiche 6.3 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Généralités

Plus en détail

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale La sécurité sociale en Belgique et l assurabilité Version du 28/04/2015 Version du 28/04/2015 1 PARTIE 1 : La sécurité sociale en Belgique

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Jeunes parents: comment concilier vie professionnelle et vie privée?

Jeunes parents: comment concilier vie professionnelle et vie privée? Jeunes parents: comment concilier vie professionnelle et vie privée? 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL

Plus en détail

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident.

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Ni le statut social «de base» légal des travailleurs employés, ni celui des indépendants ne prévoient une bonne protection du revenu lorsqu une

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (version initiale du 22 juin 2009, version modifiée par les Commissions Permanentes

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 2 Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 4 1. A quoi dois-je faire

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant?

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant? EN PRATIQUE En incapacité de travail et maintenant? Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Isopix www.mloz.be ( )

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

Incapacité de travail et invalidité

Incapacité de travail et invalidité Incapacité de travail et invalidité Vous pouvez compter sur la ML à tout moment! www.ml.be Table des matières Qu est-ce que l incapacité de travail? 4 Que devez-vous faire? 5 Avertissez votre mutualité

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg Frontalier et frontalière belge Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 2 Considérant le développement d un véritable marché de l emploi transfrontalier entre la Belgique

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Demande de location d un logement

Demande de location d un logement Siège social : Rue Trieu Kaisin 70 6061 Montignies-sur-Sambre WEB : www.lasambrienne.be TEL : 071/272.000 MAIL : info@lasambrienne.be N Entreprise 0401.661.459 RPM Charleroi Demande de location d un logement

Plus en détail

GUIDE naissance VOTRE ENFANT ENTRE DE BONNES MAINS

GUIDE naissance VOTRE ENFANT ENTRE DE BONNES MAINS GUIDE naissance VOTRE ENFANT ENTRE DE BONNES MAINS MuTuALiTÉ SOCiALiSTe du BRABANT L'accès à la santé pour tous! guide naissance Guide d information édité par la Fédération des Mutualités Socialistes du

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

S'installer comme indépendant

S'installer comme indépendant ASSURANCES SOCIALES POUR INDEPENDANTS S'installer comme indépendant Vous êtes candidat indépendant et vous avez généralement plus d une raison de vouloir vous installer à votre compte: vous souhaitez être

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant?

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant? EN PRATIQUE En incapacité de travail et maintenant? Une brochure de la Mutualité Libre Securex en collaboration avec l Union Nationale des Mutualités Libres T 078 15 93 00 www.securex-mutualite.be - mutualite@securex.be

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Demande de location 2015 Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Je soussigné (nom et prénom) :........ demeurant à :.................. Adresse e-mail :.......... souhaite obtenir en location

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg.

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 2 Considérant le développement d un véritable marché de l emploi transfrontalier entre la France et le Luxembourg,

Plus en détail

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK).

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). SUÈDE Nomenclature ATP KBT Pension complémentaire Complément municipal au titre du logement Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). Notes générales

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? Pour suivre le versement de ma pension d invalidité, j ouvre mon compte sur JE SUIS ACCOMPAGNÉ EN CAS D INVALIDITÉ L'ASSURANCE MALADIE EN LIGNE Pour en savoir plus sur l information

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

maternité, arrêt de travail, invalidité...

maternité, arrêt de travail, invalidité... Intérimaires non cadres notice d information maternité, arrêt de travail, invalidité... Accord du 10 juillet 2009 en vigueur depuis le 1 er janvier 2010 modifié par avenant du 27 juin 2014 prenant effet

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

AVENANT DU 16 JANVIER 2014

AVENANT DU 16 JANVIER 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3052 Convention collective nationale IDCC : 1996. PHARMACIE D OFFICINE AVENANT DU 16 JANVIER 2014 RELATIF AU RÉGIME

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

COUR DES COMPTES. La gestion des indemnités de l assurance maladie-invalidité. Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants

COUR DES COMPTES. La gestion des indemnités de l assurance maladie-invalidité. Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants COUR DES COMPTES La gestion des indemnités de l assurance maladie-invalidité Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants Bruxelles, avril 2011 cour des comptes La gestion des

Plus en détail

Assurances sociales pour indépendants. Guide Starter Edition 2012. www.partena.be

Assurances sociales pour indépendants. Guide Starter Edition 2012. www.partena.be Assurances sociales pour indépendants Guide Starter Edition 2012 www.partena.be S installer comme indépendant 1 2 Vous êtes candidat indépendant et vous avez généralement plus d une raison de vouloir vous

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

45 ans = 26 j.o. 45-49 ans = 27 j.o. 50-54 ans = 28 j.o. 55-59 ans = 29 j.o. 60-61 ans = 30 j.o. 62 ans = 31 j.o. 63 ans = 32 j.o. 64-65 ans = 33 j.o.

45 ans = 26 j.o. 45-49 ans = 27 j.o. 50-54 ans = 28 j.o. 55-59 ans = 29 j.o. 60-61 ans = 30 j.o. 62 ans = 31 j.o. 63 ans = 32 j.o. 64-65 ans = 33 j.o. CONGÉ ANNUEL DE VACANCES AR 19.11.98 Art. 10-13 Par choix du membre du personnel En respectant les nécessités du service Une période continue d au moins deux semaines 45 ans = 26 j.o. 45-49 ans = 27 j.o.

Plus en détail

maternité, arrêt de travail, invalidité...

maternité, arrêt de travail, invalidité... Intérimaires cadres notice d information maternité, arrêt de travail, invalidité... Accord du 10 juillet 2009 en vigueur depuis le 1 er janvier 2010 modifié par avenant du 31 janvier 2015 prenant effet

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

Guide Naissance. www.solidaris.be www.mutsoc.be

Guide Naissance. www.solidaris.be www.mutsoc.be Guide Naissance www.solidaris.be www.mutsoc.be L accès à la santé pour tous Parce que pour nous, la santé de vos enfants n a pas de prix mais nous savons qu elle représente un coût parfois important. Nous

Plus en détail

Vacances, j oublie rien! Partie 2/2

Vacances, j oublie rien! Partie 2/2 Vacances, j oublie rien! Partie 2/2 Ce mois-ci, nous présentons d abord les régimes spécifiques de vacances annuelles : plus précisément le droit aux vacances européennes, vacances jeunes et vacances seniors.

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5 SOMMAIRE! Souhaitez-vous des conseils?... 3! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5! Quelles modifications peuvent intervenir dans le paiement de ma pension?... 8! Quels sont

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal.

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal. VOTRE ACTIVITE Le vendeur colporteur de presse est un travailleur indépendant qui assure la vente et/ou la distribution de publications quotidiennes nationales, régionales et départementales, ainsi que

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale. en France

Vos droits en matière de sécurité sociale. en France Vos droits en matière de sécurité sociale en France Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration avec les correspondants nationaux du MISSOC, le système d'information

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/118 DÉLIBÉRATION N 14/063 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail