> Guide 28 juillet 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> Guide 28 juillet 2008"

Transcription

1 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose donc la question du statut du travailleur frontalier : quelles règles lui sont applicables? Notez bien qu il existe deux définitions distinctes du travailleur frontalier, qui seront abordées ci-après : une définition sociale et une définition fiscale. Ainsi, un travailleur peut être frontalier au sens de la sécurité sociale et non frontalier au sens fiscal. Sécurité sociale La coordination des régimes de sécurité sociale est régie, au sein de l Union européenne, par le règlement européen n 1408/71 1. Les règles présentées ci-dessous en sont issues, et ne sont valables que pour des déplacements effectués au sein de l UE. Pour les déplacements ou les activités exercées dans d autres Etats, vérifier l existence d une convention de sécurité sociale entre la France et cet Etat (ou entre le pays de résidence et cet Etat, selon la situation), et les termes de cette convention. Le travailleur frontalier est défini par le règlement n 1408/71 comme étant un travailleur résidant dans un Etat membre de l Union européenne, travaillant dans un autre Etat membre, et revenant dans son Etat de résidence tous les jours ou au moins une fois par semaine. Le statut de travailleur frontalier est maintenu si le salarié est détaché temporairement, par son employeur, en un autre lieu en France ou dans un autre Etat membre, même si, pendant cette période, le salarié ne peut retourner à son domicile au moins une fois par semaine. Dans ce cadre, le détachement ne doit pas excéder 4 mois. 1 Attention! Ce règlement sera remplacé par un nouveau règlement de coordination, déjà adopté (règlement européen n 883/2004). Le nouveau règlement entrera en application dès que son règlement d application, qui remplacera le règlement d application actuel n 574/72, entrera lui-même en vigueur. Certains critères de détermination de la réglementation de sécurité sociale applicable présentés ci-dessous s en trouveront modifiés, en particulier pour les salariés en situation de polyactivité, c est-à-dire exerçant leur activité professionnelle à la fois sur les territoires belge et français. 1

2 Le travailleur frontalier est en principe assujetti au régime de sécurité sociale de son Etat d emploi, lorsqu il y travaille de manière exclusive. Toutefois, dans certaines situations, un autre régime national peut être désigné compétent. Détermination du régime de sécurité sociale compétent : Si le salarié travaille habituellement exclusivement en France, le régime de sécurité sociale français s applique normalement, même si la résidence du salarié et/ou l établissement de l employeur est situé(e) dans un autre Etat membre de l UE Si le salarié travaille habituellement dans plusieurs Etats membres de l UE pour plusieurs employeurs situés dans des Etats différents, le régime de sécurité sociale applicable est celui de l Etat de résidence du salarié. Si le salarié travaille normalement et habituellement dans plusieurs Etats membres de l UE, mais pour le compte d un seul employeur, deux situations sont envisageables : S il travaille en partie dans l Etat dans lequel il a son domicile, le régime de sécurité sociale applicable est celui de son Etat de résidence. [ Le règlement 883/2004 et son projet de règlement d application prévoient que le salarié devra exercer une partie substantielle de son activité, c està-dire au moins 25%, sur le territoire de l Etat de résidence pour être assujetti au régime de sécurité sociale de cet Etat.] S il ne travaille pas en partie dans l Etat de résidence, le régime de sécurité sociale de l Etat du domicile de l employeur s applique. Détachement : il est possible de maintenir un salarié au régime de sécurité sociale dont il relève habituellement, s il est envoyé effectuer une mission temporaire dans un autre Etat membre par son employeur. La durée maximale du détachement est en principe d une année, renouvelable une fois (possibilité de détachement longue durée, sur demande expresse et justifiée). Le détachement d une durée supérieure à 4 mois entraîne la perte du statut de travailleur frontalier. Attention! Règles spécifiques, non détaillées ici, pour : les gens de mer, les personnels roulant ou naviguant du transport international, les sociétés dont le siège est traversé par une frontière, en cas d exercice d une profession salariée dans un Etat et non salariée dans un autre, pour les fonctionnaires. 2

3 Le régime de sécurité sociale français En droit français, toute personne, relevant du régime de sécurité sociale français et résidant en France, doit payer les cotisations sociales françaises, notamment la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). En revanche, les personnes relevant du régime de sécurité sociale français mais résidant fiscalement à l étranger ne paient pas la CSG et la CRDS. Elles sont, en revanche, tenues de verser une cotisation maladie supplémentaire de 4,75% (total de la cotisation maladie : 5,5 %) (art. L.136-1, dans sa rédaction issue d une ordonnance de 2001, et L du code de la sécurité sociale). La nature même de la CSG et de la CRDS sont soumises à controverses depuis de nombreuses années. Deux arrêts de la Cour de Justice des Communautés européennes, datant du 15 février 2000, les ont considérées comme des cotisations sociales et non comme des impôts, devant suivre le même régime que les cotisations sociales. De sorte que, dans les affaires d espèce, la France ne pouvait soumettre à la CSG et à la CRDS les revenus de salariés résidant en France et travaillant dans d autres pays européens dans lesquels ils sont soumis au régime local de sécurité sociale. S appuyant sur le même raisonnement, un arrêt de la Cour de Cassation française, chambre civile, en date du 8 mars 2005, a décidé que la CSG et la CRDS ont la nature de cotisations sociales et sont dues par toute personne relevant du régime de sécurité sociale français, quel que soit son statut fiscal et son pays de résidence. Ainsi, les personnes résidant à l étranger et travaillant en France seraient amenées à terme à payer l intégralité des cotisations sociales françaises. En revanche, elles n auront plus à acquitter la cotisation maladie supplémentaire. Cet arrêt a été contredit par un arrêt de la Chambre sociale du 31 octobre 2006, lequel indique que l employeur n aurait pas du prélever la CSG et la CRDS sur les salaires d un salarié parti se domicilier en Allemagne en cours de contrat et devait donc lui rembourser les sommes indûment prélevées. Actuellement, les URASSAF ont tendance à appliquer l exonération de CSG et de CRDS aux salaires des personnes résidant hors de France mais soumises au régime de sécurité sociale français obligatoire, en contrepartie du prélèvement d une cotisation maladie supplémentaire de 4,75%. 3

4 Droits et couverture sociale du salarié frontalier Prestations en nature Le salarié frontalier peut se faire soigner, selon son choix, dans son Etat de résidence ou dans son Etat d emploi (attention : les soins effectués dans un autre Etat membre que l Etat de résidence ou l Etat d emploi sont soumis à des conditions particulières de prises en charge, notamment d autorisation préalable). Il sera alors remboursé de ses soins par le régime d assurance maladie de l Etat où ces soins ont été donnés, dans la limite des barèmes, tarifs et conditions en vigueur dans cet Etat. Formalités : Si le salarié frontalier était, immédiatement avant de prendre son nouvel emploi en France, salarié dans un autre Etat membre de l Union européenne, il sollicitera de la caisse compétente de cet Etat un formulaire E104 "Attestation concernant la totalisation des périodes d'assurance, d'emploi ou de résidence" permettant au régime de sécurité sociale français de prendre en compte les périodes assurées dans cet autre Etat pour éviter toute carence dans le droit aux prestations. Le salarié s inscrira auprès de la CPAM dans le ressort de laquelle est situé son employeur. Il demandera à la CPAM de lui délivrer le formulaire E106 "Attestation de droit aux prestations en nature de l'assurance maladie maternité dans le cas des personnes qui résident dans un autre pays que le pays compétent" afin qu il puisse bénéficier des prestations en nature dans son Etat de résidence. Prestations en espèce Les prestations en espèce seront versées par le régime de sécurité sociale auprès duquel les cotisations sont versées, en l espèce par le régime de sécurité sociale français. Chômage Le salarié frontalier qui se retrouve en situation de chômage complet sera indemnisé par les organismes compétents de son Etat de résidence, même s il n a pas travaillé et cotisé au régime chômage de cet Etat pendant son dernier emploi. Il sera indemnisé dans le cadre des conditions d attribution et montants en vigueur dans cet Etat. Formalités : solliciter le formulaire E301 à l issue de la période d emploi en France. Ce formulaire est à demander auprès de la DDTEFP. 4

5 Retraite Il n existe pas de pension unique versée par l un des Etats pour tous les autres. Le travailleur reçoit une pension de chaque Etat où il a été assuré. Il n existe pas de disposition particulière en matière de retraite pour les salariés frontaliers. Chaque Etat où le salarié frontalier a travaillé va effectuer 2 calculs : le calcul de la pension nationale, conformément à sa législation nationale, sur la base des périodes qui y ont été travaillées, sans tenir compte des périodes travaillées dans les autres Etats membres ; puis le calcul de la pension communautaire. Cette dernière se calcule en déterminant tout d abord la pension globale théorique de l assuré comme si l ensemble de carrière avait été travaillée dans cet Etat, en prenant donc en compte les périodes travaillées dans les autres Etats membres. La pension globale théorique est ensuite réduite au prorata des seules périodes accomplies sur le territoire de l Etat concerné. Chaque institution compétente opérera une comparaison pension nationale / pension communautaire. L institution de chaque état versera alors le montant le plus favorable, c'est-à-dire le montant le plus élevé issu de la comparaison entre la pension nationale et la pension communautaire. Allocations familiales Le salarié frontalier est susceptible de bénéficier des prestations familiales de son Etat de résidence ou de son Etat d emploi. Les règles européennes ont donc mis en place des critères afin de déterminer quel pays doit en premier lieu verser les allocations familiales, et si, et dans quelles conditions, l autre Etat peut être tenu à verser un complément différentiel. La détermination de l Etat qui doit verser les prestations familiales dépend de la situation personnelle du salarié, et notamment de l exercice d une activité professionnelle par son conjoint : - si le conjoint exerce une activité professionnelle en Belgique (ou y perçoit des revenus de remplacement) : les allocations familiales seront versées prioritairement par la Belgique (ONAFTS) et la CAF française versera un complément différentiel s il s avère que les allocations familiales françaises sont plus élevées 2. 2 Les allocations suivantes ne sont pas exportables et ne peuvent être versées au travailleur résidant hors de France : les allocations logement, prime de naissance, les allocations pour frais de garde des enfants. 5

6 - Si le conjoint n exerce pas d activité professionnelle en Belgique (ou n y perçoit pas de revenu de remplacement) : les allocations familiales sont versées par la France, sous réserve des allocations non exportables. La Belgique ne versera pas en principe de complément différentiel. [Toutefois, lorsque le salarié n a droit en France à aucune prestation familiale, compte tenu de sa situation familiale (ex. 1 seul enfant à charge), l ONAFTS peut verser, à titre exceptionnel, les allocations familiales belges.] Fiscalité Si un salarié travaille en France pour une entreprise située en France, il faut tout d abord se demander dans quel pays il réside : dans le cas où il est domicilié en France, il doit remplir une déclaration annuelle de revenus ; en revanche, s il est domicilié en Belgique, le régime fiscal est distinct. Dans ce dernier cas (domiciliation du salarié en Belgique), le régime est différent selon que le salarié est considéré comme travailleur frontalier ou non (au sens de la convention fiscale franco-belge de 1964). A noter que ni le salarié ni l employeur n ont le choix du statut applicable. Cela dépend de la situation personnelle et professionnelle du salarié. Est un travailleur frontalier au sens de la convention fiscale franco-belge toute personne domiciliée fiscalement dans la zone frontalière de l Etat de résidence et travaillant exclusivement dans la zone frontalière de l Etat d emploi. La zone frontalière est établie par une liste exhaustive des communes appartenant à cette zone. Une ville ne figurant pas sur la liste n est pas située en zone frontalière. Le statut frontalier au sens fiscal implique l imposition des salaires dans le pays de résidence du salarié. Le salarié intéressé et son employeur doivent alors remplir le formulaire 5206, qui peut être obtenu auprès du centre des impôts français dont dépend l entreprise. Cependant, dès lors que le salarié ne réside pas fiscalement dans la zone frontalière belge et/ou ne travaille pas dans la zone frontalière française, il ne relève pas du statut de travailleur frontalier. Il est alors imposé en France pour les jours travaillés en France (selon l article 11 de la même convention fiscale). Cette imposition est effectuée par un système de retenue à la source (c est-à-dire une retenue mensuelle effectuée par l employeur chaque mois et reversée à la recette des impôts). Le reversement de l impôt 6

7 à la recette des impôts doit être effectué le 15 du mois suivant celui pour lequel la retenue a été effectuée, accompagné du formulaire Interprétation de la définition du frontalier fiscal : il convient de souligner que le salarié résidant dans la zone frontalière belge et travaillant dans la zone frontalière française peut perdre le statut de travailleur frontalier s il est amené à se déplacer hors de la zone frontalière française dans le cadre de son emploi (ne serait-ce qu un jour par an, et a fortiori lorsque ses déplacements sont de plusieurs jours par an). Il en ressort que : Dans le cas où le salarié se déplace exclusivement dans la zone frontalière française, il est toujours considéré comme travailleur frontalier et les salaires seront imposés en Belgique. Dans le cas où le salarié se déplace seulement en France, en-dehors de la zone frontalière française, le régime fiscal de non-résident et de la retenue à la source s appliquent dans les mêmes conditions que celles décrites cidessus. Dans le cas où le salarié se déplace en France et à l étranger : il relève du statut de frontalier s il en remplit les conditions au regard de la convention fiscale France-Belgique (ne sort pas de la zone frontalière française lors de ses déplacements en France, les déplacements à l étranger étant inopérants). Il relève du statut de non-résident fiscal (non frontalier), si ses déplacements en France sont situés hors de la zone frontalière française. Pour les déplacements à l étranger, il faut alors consulter la convention fiscale conclue entre l Etat de résidence du travailleur et cet autre Etat dans lequel il se déplace. Attention! Un avenant à la convention fiscale franco-belge a été conclu entre les gouvernements belge et français. Il prévoit la suppression pure et simple du statut de travailleur frontalier pour les résidents belge travaillant en France. A ce jour, faute de ratification, cet avenant n est pas encore entré en vigueur. La distinction fiscale entre les statuts de frontalier et de non résident demeurent. 7

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger La protection sociale du salarié en poste à l étranger La sécurité sociale française distingue deux statuts : le détachement et l expatriation. Pour résumer il est possible de dire que le détacher reste

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE SERVICE JURIDIQUE JURISINFO FRANCO-ALLEMAND Octobre 2014 Avertissement : Cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle Indemnisation chômage et cotisations sociales Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9 Pierre Van Haverbeke Introduction 9 Titre I Les règles d assujettissement au régime de sécurité

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers LIGNES DIRECTRICES DU CCBE EN VUE D UNE APPLICATION HOMOGÈNE PAR LES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DES PRINCIPES ÉNONCÉS PAR LE RÈGLEMENT

Plus en détail

Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France.

Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France. Cendryne Roé, Octobre 2011 Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France. De nombreux artistes suisses sollicitent régulièrement les salles de spectacles et autres bars à musique situés en France,

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 Prime d expatriation 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Les entités concernées 4 Nature de la prime 5 Régime fiscal 6 Régime social 9 Prime d expatriation 3 Présentation

Plus en détail

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu MODIFICATION DES REGLES DE COORDINATION DES SYSTEMES DE SECURITE SOCIALE DANS LES PAYS DE L UNION EUROPEENNE A PARTIR DU 1 er MAI 2010 Règlement CE 883/2004 et règlements d application CE 987/2009 et CE

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Cumul d activités & protection sociale

Cumul d activités & protection sociale Cumul d activités & protection sociale Avec le soutien financier de EURES Contributeurs CUMUL D ACTIVITéS ET PROTECTION SOCIALE EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014

PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE LEGISLATION DE SECURITE SOCIALE APPLICABLE AUX SALARIES REGLEMENTS (CE) 883/2004 et 987/2009 AMIENS OCTOBRE 2014 Amiens 2014 Coordination des systèmes de sécurité sociale

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 En cas de décès

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS 77 RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS PROPOSITIONS THEMATIQUES LOGEMENT 1. Mieux faire connaître aux personnes propriétaires de leur logement en France et s établissant temporairement à l étranger : 1 les

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

ALLEMAGNE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR

ALLEMAGNE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR ALLEMAGNE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR Avec le soutien financier de CONTRIBUTEURS EURES EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec l objectif de favoriser

Plus en détail

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES N 2041-AS N 13396 * 01 Destiné à l administration française ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE FRANÇAISE DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS FRANCO-SUISSES La présente attestation est destinée à permettre l application

Plus en détail

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES ADILE Hayette GIFFARD Claire OCKMAN Maëva par le groupe NOUVELLE ZELANDE Au terme de toute expatriation et lors d un retour en France, vous serez amenés à effectuer diverses démarches administratives :

Plus en détail

Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge

Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge La décision de la Cour Administrative est ainsi motivée au regard des garanties du contribuable et de sa protection à l'égard de l'impôt. Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge JANIQUE

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

EXONÉRATION DES COTISATIONS

EXONÉRATION DES COTISATIONS 1 1 er VOLET : destiné à la DDTEFP 2 2 e VOLET : destiné à l URSSAF 3 3 e VOLET : destiné aux caisses vieillesse des non-salariés 4 4 e VOLET : destiné à la caisse d assurance maladie des non-salariés

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

THE SUPER STAGIAIRE THE SUPER STAGIAIRE NEW! NEW! VOS DROITS ET DEVOIRS SPECIAL FRANCE PAR MARS, 2015

THE SUPER STAGIAIRE THE SUPER STAGIAIRE NEW! NEW! VOS DROITS ET DEVOIRS SPECIAL FRANCE PAR MARS, 2015 N 2 MARS, 2015 NEW! THE SUPER STAGIAIRE NEW! THE SUPER STAGIAIRE Ne prenez pas à la légère votre première expérience professionnelle et la ligne qui lui sera consacrée sur votre CV : elle pourrait bien

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES Assurances Collectives Catalogue des produits 4. Expatriés 4.2 Protection sociale des expatriés PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES 2. Protection sociale des expatriés : Assurances à souscrire 2.1. Problématiques

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1 RÉGIME DES PERSONNES IMPATRIÉES REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008... 1 REGIME NOUVEAU... 4 A - Personnes concernées... 5 1 Salariés et mandataires sociaux... 5 2 Personnes non salariées... 6

Plus en détail

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne-retraite Sommaire

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

[ Association ] L association. loi 1901

[ Association ] L association. loi 1901 [ Association ] L association loi 1901 L association est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d une façon permanente leurs connaissances ou leur activité, dans un but

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION Ce règlement, adopté en séance plénière du 22 juin 2009, fixe, à

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

Quelle imposition en cas de sortie de zone jusqu en 2008? 45 jours par année civile

Quelle imposition en cas de sortie de zone jusqu en 2008? 45 jours par année civile L imposition des traitements et salaires du travailleur frontaliers franco-belge après la publication de l avenant à la convention fiscale franco-belge du 12/12/2008. L avenant à la convention fiscale

Plus en détail

ESPAGNE. 1. Principes généraux.

ESPAGNE. 1. Principes généraux. ESPAGNE Les dépenses de protection sociale en Espagne représentent 21,6%PIB. Le système espagnol est devenu récemment plus beveridgien. Ce système est relativement récent, le service national de santé

Plus en détail

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux Les éléments principaux 1 En France, la LOI fixe le montant du salaire minimal que tout employeur doit verser au salarié pour chaque heure de travail réalisée. 2 Ce salaire s appelle le (Salaire Minimum

Plus en détail

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Michael Sime : Directeur Associé, EY Paris Bâle, le 28 novembre 2013 Régime fiscal des frontaliers Petit rappel

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Calcul des taux de prélèvements sociaux

Calcul des taux de prélèvements sociaux Guide pratique prélèvements sociaux Version du 02/01/2014 Calcul des taux de prélèvements sociaux Guide pratique 2014 Votre domiciliation fiscale Vous êtes fiscalement domicilié en France (Métropole et

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-LUXEMBOURGEOIS

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-LUXEMBOURGEOIS 2 ème édition MAI 2014 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-LUXEMBOURGEOIS avec le soutien financier de la Région Lorraine et de la Commission européenne EURES (EURopean Employment Services) est un réseau

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

Rémunération et Avantages Sociaux

Rémunération et Avantages Sociaux Rémunération et Avantages Sociaux Prime de médaille 1 Janvier 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Dispositions générales Types de médaille Délivrance de la médaille d honneur du travail Attribution de la prime

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Table des matières 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES... 2 1.1 QUELLE SONT LES SEULES FORMALITÉS QUE LE VDI DOIT ACCOMPLIR AVANT DE DÉBUTER SON ACTIVITÉ?...

Plus en détail

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins.

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins. MINISTERE DES SOLIDARITES, DE LA SANTE, ET DE LA FAMILLE REPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE Division des affaires communautaires et internationales Le ministre des solidarités, de la

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR La Protection sociale des étrangers Ali BEN AMEUR Introduction et recommandations Présentation de la séance et de son déroulement. Le Droit de la Protection sociale est vaste, complexe et évolutif. Durant

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Fiche Pratique Retraite

Fiche Pratique Retraite Fiche Pratique Retraite (Version 15.12.2014) Historique de la Fiche : Version Initiale 18 décembre 2013 Gil A. ; Mise à jour 19 déc : Ajout Indemnité de départ à la retraite + quelques détails sur réversion

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE 1 1 Réduction d impôt ou crédit d impôt Référence : - article L 129-1 du code du travail - article 199 sexdecies du code des impôts

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014

Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014 Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014 Caisse Nationale des Prestations Familiales du Grand-Duché de Luxembourg Présentation de la CNPF Depuis l entrée en vigueur de la loi du 19 juin 1985

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Notice de l administration fiscale cantonale sur l imposition à la source des revenus acquis en compensation pour les travailleurs étrangers.

Notice de l administration fiscale cantonale sur l imposition à la source des revenus acquis en compensation pour les travailleurs étrangers. IMPÔTS CANTONAUX IMPÔT FÉDÉRAL DIRECT Valable dès le 1 er janvier 2006 Les nouveautés par rapport à l état au 1.7.2005 sont signalées en marge. AFC 1.1.2006 Canton Valais Notice de l administration fiscale

Plus en détail

Le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat, porte-parole du Gouvernement,

Le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat, porte-parole du Gouvernement, Ministère de l emploi, du travail et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche,

Plus en détail

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES Luxembourg, le 21 novembre 2013 SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES 1/17 SOMMAIRE 1. Remarques préliminaires : 3 2. Introduction 4 3. Simulations 5 3.1 Le modèle de microsimulation et les

Plus en détail

Je travaille en Belgique

Je travaille en Belgique FICHES INFOS DU FRONTALIER FRANCO-BELGE Je travaille en Belgique Ma pension 2 Je travaille en Belgique Vous travaillez ou avez travaillé en Belgique, la fin de votre carrière professionnelle approche Quels

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Stages en entreprise

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Stages en entreprise Stages en entreprise Observation préalable : La circulaire n 2008-091 du 29 / 12 / 2008 précise les modalités d application du décret n 2008-96 du 31 janvier 2008 relatif à la gratification et au suivi

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

Vous êtes en arrêt de travail pour maladie

Vous êtes en arrêt de travail pour maladie Vous êtes en arrêt de travail pour maladie Dossier mis à jour le 1 janvier 2009 Quelle que soit la durée de l arrêt de travail que votre médecin vous a prescrit, vous avez 48 heures pour transmettre l

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 14 B-3-06 N 187 du 15 NOVEMBRE 2006 CONVENTIONS DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D IMPOTS SUR LE REVENU ET SUR LA FORTUNE.

Plus en détail

Où et comment sont taxés les stock-options dans le cadre de la mobilité internationale des salariés?

Où et comment sont taxés les stock-options dans le cadre de la mobilité internationale des salariés? Où et comment sont taxés les stock-options dans le cadre de la mobilité internationale des salariés? Les salariés, de plus en plus nombreux, accomplissant des carrières internationales et ayant bénéficiés

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 www.pwc.lu/hrs Flash News Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 24 mars 2015 Le 19 décembre dernier a été voté le premier volet des mesures retenues dans le

Plus en détail

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité S ommaire Versement de votre retraite...p. 4 Déclaration fiscale...p. 7 Évolution de votre retraite...p. 8 Paiement de votre retraite...p. 8 Reprise

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Les prélèvements sociaux sur les avantages de retraite

Les prélèvements sociaux sur les avantages de retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 4 avril 2002 «Prospective des retraites et inégalités» Document préparé par la Direction de la sécurité sociale DSS/5B/PB/19/03/02 Les prélèvements

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET

Plus en détail

2 ème édition MAI 2014. B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS. avec le soutien financier de la Région Lorraine et de la Commission européenne

2 ème édition MAI 2014. B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS. avec le soutien financier de la Région Lorraine et de la Commission européenne 2 ème édition MAI 2014 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-ALLEMANDS avec le soutien financier de la Région Lorraine et de la Commission européenne EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2015 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES SOCIAL N 24 SOCIAL N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 25 février 2003 QUESTIONS SOCIALES DIVERSES Plusieurs lois, décrets et arrêtes viennent de modifier ponctuellement des dispositifs

Plus en détail