Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen"

Transcription

1 Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Durée totale : 90 min (1h30) 5 questions de pratique (12 pts) 20 décembre 2011

2 Matériel Feuilles de papier De quoi écrire Calculatrice Latte / équerre A prévoir en plus pour le véritable examen : Carte d étudiant / carte d identité

3 Consignes Les 5 slides suivants contiennent les questions Les 5 suivants contiennent les réponses finales Indiquez toutes les justifications pour chaque réponse Formules Démarche Explications

4 Question 1 2 pts 20min Pays Impact Austria Belgium Bulgaria Cyprus Czech Republic Denmark Estonia Finland France Geermany Greece Hungary Ireland Italy Latvia Lithuania Luxemburg Malta Netherlands Poland Portugal Romania Slovakia Slovenia Spain Sweden United Kingdom Dans le tableau qui suit, nous avons mesuré l impact de l agriculture sur l économie dans plusieurs pays européen. Cet impact est exprimé en % du PIB : Quel est le type de la variable mesurée? Etablissez le tableau de la distribution pour cette variable avec les valeurs, effectifs et effectifs cumulés (remplissez les colonnes adaptées pour ce cas). Donnez le mode et l effectif total. Des trois représentations graphiques suivantes, laquelle choisiriez-vous et pourquoi? Tracez celle choisie. [Diagramme en barres] ; [Diagramme en bâtons] ; [Histogramme]. Quelles sont les familles de paramètres que l on peut trouver/calculer pour cette variable? Citez les et expliquez.

5 Question 2 3 pts 20min Un serrurier novice doit tester un modèle de serrure et les clés qui lui sont associées. Il a à sa disposition plusieurs grandes boîtes contenant énormément de clés qu il va essayer une à une dans la serrure. Chaque fois qu il essaye une clé, il la range dans un container. Il y a malheureusement une probabilité de 0.05 qu une clé testée soit défectueuse et se brise dans la serrure. Soit X la variable qui compte le nombre de clés testées avant que la serrure ne se bloque à cause d une mauvaise clé. Quelles sont les valeurs possibles pour X si l on suppose qu il a une infinité de clés à tester? Quelle est la probabilité de l événement (X=k)? Est-ce que le processus correspond à une distribution de probabilité connue? Définissez-la. Considérons une série de n clés. Quelle est la probabilité que, pendant le test, l une d elles se brise? Formulez cette probabilité mathématiquement pour X et écrivez l expression permettant de la calculer. Avant que le serrurier ne commence son test, on a vérifié les 10 premières clés et on sait qu elles sont toutes en bon état. Le serrurier commence alors son test en utilisant ces 10 clés en premier. Quelle est la probabilité que la 27 ème se casse? Formulez cette probabilité compte tenu des informations données et calculez-là.

6 Question 3 2 pts 15min Ce vendredi, le personnel de la STIB est à nouveau en grève. Le réseau est très perturbé et chaque fois qu un bus passe à l arrêt ULB, il y a une probabilité de 0.25 que ce soit un bus 71, une probabilité de 0.05 que ce soit un bus 72 et enfin de 0.7 que ce soit un bus hors service en route pour le dépôt. On attend de voir passer 2 bus. Quelle est la probabilité pour que l un des deux exactement soit hors service? Combien de bus devrait-on prévoir de laisser passer pour être sûrs à 95% que l un d entre eux au moins soit un bus 71? On attend que 7 bus passent et on compte le nombre de bus qui étaient des 71. Quelle est la probabilité que ce nombre soit égal à 3? Quelqu un de très motivé (ou ayant perdu un pari) a observé les 140 bus qui ont circulé devant l arrêt ce jour-là et a compté tous les bus qui étaient des 72. Quelle est la probabilité pour que ce nombre soit inférieur à 20?

7 Question 4 2 pts 15min Deux étudiants américains appelés John et Smith ont développé un programme innovant pour la gestion des horaires et des locaux. Après leurs études, ils décident de créer une PME pour commercialiser leur software et en profitent pour introduire une demande de brevet de leur concept. Peu de temps après, une compagnie du nom de MacroHard lance un logiciel au concept très similaire John propose de les poursuivre en justice immédiatement. Ils ont 60% de chances de gagner un procès dans la situation actuelle. Mais Smith propose d attendre que la demande de brevet soit traitée. Il y a en effet 80% de chances que le brevet leur revienne. Dans ce cas, leurs chances de gagner le procès monteraient à 90%. Cependant, si la demande de brevet leur est refusée, ils n ont que 40% de chances de gagner le procès. Peu importe leur choix, sous la menace d un procès il y a une probabilité de 0.7 que MacroHard leur propose un arrangement à l amiable pour Sinon, en cas de procès, John & Smith toucheront en cas de victoire et rien en cas de perte. Peu importe le résultat du procès, ils auront de frais légaux à régler. Tracez l arbre de décision en respectant les notations du cours. Qui de John ou de Smith a raison? Justifiez votre réponse en calculant le gain moyen espéré.

8 Question 5 3 pts 20min Récemment, le succès des bons d état nous a amenés à nous poser quelques questions sur leurs émissions. Le tableau suivant reprend les montants investis dans les bons d état de diverses durées (X) au cours des quatre dernières émissions (Y) en millions d euros : Déc Mars 2011 Juin 2011 Sept Bon 3 ans Bon 5 ans Bon 8 ans Déterminez les distributions marginales de X et de Y. Calculez la covariance et le coefficient de corrélation entre ces deux variables. Si l on pouvait appliquer un ajustement linéaire sur ces données, serait-il bien adapté? Expliquez. Tracez le diagramme en barres pour la variable Y.

9 Réponses 1 Type de la variable mesurée? Quantitative discrète. Tableau de la distribution : x j n j N j Mode et effectif total : x M = 2 n = 27 Diagramme en bâtons : n j x Familles de paramètres : Toutes (position, dispersion, forme)

10 Réponses 2 Valeurs possibles pour X : V X = {0, 1, 2, } Probabilité de l événement (X=k) : P(X=k) = (0.95) k 0.05 Distribution de probabilité : Géométrique de type 1 avec une probabilité p = 0.05 Probabilité que l une des n premières clés se brise : P(X<n) = 1 P(X n) = n Probabilité que la 27 ème clé se casse sachant que les 10 premières sont bonnes : P(X=26 X 10) = = (0.95)

11 Réponses 3 Probabilité pour que un bus sur deux exactement soit hors service : P(1 bus H.S.) = = 0.42 Nombre de bus à laisser passer pour être sûrs à 95% que l un d entre eux au moins soit un bus 71 : P(X 1) = = n 0.95 n = Probabilité que 3 bus sur 7 soient des 71 : Y ~ Binomiale(7 ; 0.25) P(Y=3) = F Y (3) F Y (2) = Probabilité qu il y ait moins de 20 bus 72 sur 140 bus : Z ~ Binomiale(140 ; 0.05) ~ Poisson(7) P(Z<20) = P(Z 19) = F Z (19) =

12 Réponses 4 Arbre de décision : Arrang. Accepter Refuser Victoire Victoire Perte Procès Attendre Brevet Pas de brevet Perte Arrang Arrang Accepter Refuser Victoire Perte Accepter Refuser Victoire Victoire Perte Victoire Perte Perte Gain si procès immédiatement : Gain si attente pour brevet : Smith a raison.

13 Réponses 5 Distributions marginales de X et de Y : Déc Mars 2011 Juin 2011 Sept n j. Bon 3 ans Bon 5 ans Bon 8 ans n.k Covariance et coefficient de corrélation : x = = ; y = ; s x ² = = ; s y ² = s xy = = r = = Ajustement linéaire bien adapté? r² = = 0.06% Non, car Diagramme en barres pour Y : n j Dec-10 Mar-11 Jun-11 Sep-11 Y

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA)

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) Government Keynote Address Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) La Bulgarie climat d investissement et opportunités d affaires Novembre 2012 Indicateurs macro-économiques

Plus en détail

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique r.debruyckere@seco.be 18 novembre 2010 ENV 1993 1 1 ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN 1994 1 2 EC3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV

Plus en détail

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML 06 juin 2013 - Ambassade de Finlande «SEPA - Retours : le XML en perspectives» Olivier BORNECQUE, Président Honoraire AFTE,

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit?

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? www.blog-audit.com Réforme de l audit : débat avec la communauté financière et les cabinets européens 23 mai 2012 Introduction Eric Seyvos Président Option

Plus en détail

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie Matières plastiques: efficacité aux cours du cycle de vie Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d

Plus en détail

Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation

Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation Rapport France 2015: politiques de recherche et d'innovation Marnix Surgeon, Chef d'unité adjoint Commission Européenne DG Recherche et Innovation Unité A.4: Suivi et analyse des politiques nationales

Plus en détail

Arrondir à la troisième décimale

Arrondir à la troisième décimale Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Faculté des sciences Juridiques, Economiques et Sociales - Fès- Année Universitaire 2004/2005 Filière: Sciences Economiques et Gestion S2 Module: Méthodes quantitatives

Plus en détail

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier FÉDÉRATION DE L INDUSTRIE EUROPÉENNE DE LA CONSTRUCTION Elément s d identit é Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier 03.02.2015 ENTERPRISES

Plus en détail

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Sophie MERITET sophie.meritet@dauphine.fr Rencontres Doctorales Euro-méditerranéennes Droit / Economie / Gestion de l'environnement et du

Plus en détail

Formation prise de conscience de l Environnement

Formation prise de conscience de l Environnement Formation prise de conscience de l Environnement Objectifs Satisfaire aux exigences de la formation ISO 14001 Formation et connaissances nécessaires aux activités actuelles et futures Impliquer tout le

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014 Réforme de la PAC 2015 Réunion d information Septembre 2014 DE NOMBREUX DEFIS POUR LA PAC : LES PROPOS DE D. CIOLOS Juillet 2010 Le contexte : -> fin de la programmation 2007-2013 -> contexte de crise

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures Coefficient : 2

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Session 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : 2 heures Coefficient : 2 SUJET Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il

Plus en détail

Séminaire de Statistique

Séminaire de Statistique Master 1 - Economie & Management Séminaire de Statistique Support (2) Variables aléatoires & Lois de probabilité R. Abdesselam - 2013/2014 Faculté de Sciences Economiques et de Gestion Université Lumière

Plus en détail

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires Dr. Jean-Louis Prugnaud 1 Des définitions Biosimilaires Lorsqu un médicament biologique qui est similaire à un médicament biologique de

Plus en détail

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX Leden / Membres 2012 116 firma s vertegenwoordigd door 179 leden 116 sociétés représentées par 179 membres

Plus en détail

La Fusion et ITER ITER. Fusion dans les étoiles. Jean Jacquinot, NT et énergies de demain 3 déc 08_

La Fusion et ITER ITER. Fusion dans les étoiles. Jean Jacquinot, NT et énergies de demain 3 déc 08_ La Fusion et ITER Fusion dans les étoiles ITER 1 L énergie Le défi du siècle!! 2006 en Chine: + 105 GW, 90% charbon! Capacité élec tot en France: 107 GW, 78% nucléaire Le gaz et le pétrole disparaissent

Plus en détail

Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5

Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5 Strasbourg, 15 April 2014 T-PD-BUR(2013)02 rev5 COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES A CARACTÈRE PERSONNEL (T-PD) ELEMENTS

Plus en détail

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet

Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Observatoire GESTE/CEDEXIS de la Qualité de Service Internet Édition de Mars 2015 Source des données : Cedexis Auteurs du rapport : Fabien BARON (fabien@cedexis.com), Antoine DUVAUCHELLE (antoine@cedexis.com),

Plus en détail

Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes

Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes UNIVERSITÉ DE CERG Année 0-03 UFR Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH0 : Probabilités Chapitre IV : Couples de variables aléatoires discrètes Généralités Définition Soit (Ω, P(Ω), P)

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT Position de la France par rapport aux autres pays européens : analyses à partir d EURO-PERISTAT Béatrice Blondel Jennifer Zeitlin (coordinateur) INSERM U953, Paris European Perinatal Health Report 2010

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16)

Organisation de l aviation civile internationale SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) Organisation de l aviation civile internationale APIRG/16-WP/29 30/10/07 SEIZIÈME RÉUNION DU GROUPE RÉGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/16) (Kigali, Rwanda, 19 23 novembre 2007) Point

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

Présentation du paquet «climat / énergie»

Présentation du paquet «climat / énergie» Présentation du paquet «climat / énergie» Atelier de travail concernant le paquet «climat / énergie» Luxemburg, le 28 février 2008 1 1 Objectifs au niveau de l Union européenne Émissions CO 2 CADRE ACTUEL

Plus en détail

Seminar - Séminaire. Brno 18 May mai 2015

Seminar - Séminaire. Brno 18 May mai 2015 SUPREME ADMINISTRATIVE COURTS AND EVOLUTION OF THE RIGHT TO PUBLICITY, PRIVACY AND INFORMATION COURS ADMINISTRATIVES SUPREMES ET L EVOLUTION DU DROIT A LA PUBLICITE, A LA VIE PRIVEE ET A L INFORMATION

Plus en détail

Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes?

Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes? Renforcer la crédibilité budgétaire : un rôle pour les institutions budgétaires indépendantes? Aperçu de la présentation La crise financière et son empreinte budgétaire Le défi : restaurer/maintenir la

Plus en détail

Mth2302B - Intra Été 2011

Mth2302B - Intra Été 2011 École Polytechnique de Montréal page 1 Contrôle périodique Été 2011--------------------------------Corrigé--------------------------------------T.Hammouche Question 1 (12 points) Mth2302B - Intra Été 2011

Plus en détail

La dynamique du réseau de commerce intra zone. euro (1992-2011) Samuel Maveyraud. 12 novembre 2013. Samuel.maveyraud@u-bordeaux4.

La dynamique du réseau de commerce intra zone. euro (1992-2011) Samuel Maveyraud. 12 novembre 2013. Samuel.maveyraud@u-bordeaux4. La dynamique du réseau de commerce intra zone euro (1992-2011) Samuel Maveyraud 12 novembre 2013 Samuel.maveyraud@u-bordeaux4.fr GREThA (UMR CNRS 5113), Université de Bordeaux Document de travail Résumé

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique 1 AGENCE(S), MODE D EMPLOI European Railway Agency - Agence Ferroviaire Européenne 2 Agences de l UE UNION EUROPÉENNE

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Garantie Limitée. Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web :

Garantie Limitée. Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web : Warranty_FR.fm Page 1 Thursday, February 9, 2012 5:40 PM Garantie Limitée Les conditions générales les plus récentes de la garantie limitée de Toshiba sont disponibles sur notre site Web : www.toshiba.fr/pc/services

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires... 5. Chapitre 2 Variables aléatoires à densité... 65

Sommaire. Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires... 5. Chapitre 2 Variables aléatoires à densité... 65 Sommaire Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires............... 5 A. Généralités sur les variables aléatoires réelles.................... 6 B. Séries doubles..................................... 9

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board United Nations United Nations Conference on Trade and Development Distr.: General 20 January 2015 Original: English TD/B/GSP/FORM/4 Trade and Development Board Generalized System of Preferences Rules of

Plus en détail

PROBABILITES TRAVAUX DIRIGES

PROBABILITES TRAVAUX DIRIGES Université de Caen Basse-Normandie U.F.R. de Sciences Economiques et de Gestion Année universitaire 2009-2010 LICENCE ECONOMIE ET GESTION Semestre 3 L2 PROBABILITES TRAVAUX DIRIGES (18 heures) Hélène Ferrer

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes

Probabilités et Statistiques. Feuille 2 : variables aléatoires discrètes IUT HSE Probabilités et Statistiques Feuille : variables aléatoires discrètes 1 Exercices Dénombrements Exercice 1. On souhaite ranger sur une étagère 4 livres de mathématiques (distincts), 6 livres de

Plus en détail

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012 Resultats France Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe 28 juin 2012 Sommaire 1. Introduction Background Couverture et méthodologie 2. Enseignements clés L évolution des médias Internet à tout

Plus en détail

Couple de variables aléatoires - Notion d indépendance.

Couple de variables aléatoires - Notion d indépendance. Couple de variables aléatoires - Notion d indépendance. Préparation au Capes - Université Rennes 1 On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux

Plus en détail

Fichier de dépose de contrats

Fichier de dépose de contrats REFERENCE VERSION 2.1.4 DATE 12/09/2014 Fichier de dépose de contrats Rédacteur RTE Technologies Référence Statut GC+_FD06018 Historique Version Date Modifications 1.0.0 20/11/2006 Version d origine pour

Plus en détail

ED 100 ED 250 ESR. Notice de pose

ED 100 ED 250 ESR. Notice de pose ED 100 ED 250 ESR Notice de pose DORM ED 100/250 La présente notice ne doit être utilisée qu en liaison avec la notice de pose ED 100/ED 250 (WN 057698-45532). Respecter les consignes de sécurité de la

Plus en détail

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir?

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? L Autriche Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? Hans Nagl ABA-Invest in Austria Carrefour Europe, 06.11.2013 Folie 1 Voilà sûrement votre vision de l Autriche Folie 2 Mais

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points 1. La valeur d une action cotée en Bourse a baissé de 37,5 %. Le coefficient multiplicateur associé

Plus en détail

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies Aperçu des compétences Votre guide des techniques d automatisation réussies En tant que filiale de la société Phoenix Mecano AG qui intervient dans le monde entier, nous sommes un fournisseur global offrant

Plus en détail

(version française ci-dessous)

(version française ci-dessous) Fraudulent practices in the marketing of foods containing beef / EXTRAORDINARY SCoFCAH meeting of the Biological Safety section - Friday 15 th February 2013 - Main outcomes (version française ci-dessous)

Plus en détail

Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises

Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises M. Javier Sanz PDG Paris, le 30 novembre 2009 5 1. Stabilité et potentiel de croissance Stabilité macro-économique et ouverture du commerce

Plus en détail

Nos retraites dans l économie de demain

Nos retraites dans l économie de demain ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat Environnement

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxeles, le18 mai2005 8961/05 DEVGEN 84 PESC 393 RELEX 228 PROCIV 62 COASI35 NOTE de: au: Objet: la Présidence COREPER/CAGRE Séisme et tsunamisdansl'océan indien suividu

Plus en détail

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives Mikael PETITJEAN Professeur de finance Louvain School of Management FOFI Charleroi 26 avril 2012 Il était une fois l euro Un décision éminemment

Plus en détail

RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT

RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT RAPPORT MULTICRITÈRES CONTACT ALBANIA / ALBANIE Mr / M. Lulzim BASHA ALBANIA / ALBANIE L R PPE/DC-EPP/CD Mr / M. Tahsim MEMA ALBANIA / ALBANIE R R NI/NR ANDORRA / ANDORRE Mr / M. David BARO RIBA* ANDORRA

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision

Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision Structura LUMIÈRE, TRANSPARENCE ET HABILLAGE G L A S S U N L I M I T E D Vinice Pardubice - Pardubice - Czech Republic - Structura Vision Structura gamme VEA (vitrage extérieur attaché) Structura est la

Plus en détail

COUPLES DE VARIABLES ALÉATOIRES

COUPLES DE VARIABLES ALÉATOIRES CHAPITRE 13 COUPLES DE VARIABLES ALÉATOIRES Dans tout le chapitre, (Ω, P) désignera un espace probabilisé fini. 1 Couple de variables aléatoires Définition 13.1 On appelle couple de variables aléatoires

Plus en détail

Probabilités et Statistiques. Chapitre 1 : Statistique descriptive

Probabilités et Statistiques. Chapitre 1 : Statistique descriptive U.P.S. I.U.T. A, Département d Informatique Année 2008-2009 Probabilités et Statistiques Emmanuel PAUL Chapitre 1 : Statistique descriptive 1 Objectifs des statistiques. Il s agit d étudier un ou plusieurs

Plus en détail

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Francophonie RESCIF 12-14 Octobre 2011, Ecole Mohammadia Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Wajdi NAJEM Vice Recteur

Plus en détail

GalleryPrintQueue User Guide

GalleryPrintQueue User Guide GalleryPrintQueue User Guide DROITS D'AUTEUR Rev: Rev-20110113 Copyright 2009 CORPORATION SATO. Tous droits réservés. www.satoworldwide.com Les informations contenues dans ce document sont sujettes à changement

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #9

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #9 ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #9 ARTHUR CHARPENTIER 1 Soit X la variable aléatoire continue de fonction de densité : { (1.4)e 2x + (0.9)e 3x pour x > 0 f X (x) = 0 sinon. Trouver E[X]. A) 9 20 B)

Plus en détail

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage AUTOGRILL France AUTOGRILL AUTOGRILL, LEADER MONDIAL DE LA RESTAURATION, RETAIL ET DUTY FREE AU SERVICE DES VOYAGEURS II Le Groupe Autogrill est le leader mondial de la restauration et des services auprès

Plus en détail

Actuariat I ACT2121. septième séance. Arthur Charpentier. Automne 2012. charpentier.arthur@uqam.ca. http ://freakonometrics.blog.free.

Actuariat I ACT2121. septième séance. Arthur Charpentier. Automne 2012. charpentier.arthur@uqam.ca. http ://freakonometrics.blog.free. Actuariat I ACT2121 septième séance Arthur Charpentier charpentier.arthur@uqam.ca http ://freakonometrics.blog.free.fr/ Automne 2012 1 Exercice 1 En analysant le temps d attente X avant un certain événement

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Guide de vacances. Pour chiens, chats et furets. Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances

Guide de vacances. Pour chiens, chats et furets. Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Guide de vacances Pour chiens, chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances CONTENU Partir en voyage 2 Ascaris 3 Vers plats 4 Cestode du renard 5 Ankylostomes 6 Vers cardiaques

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES B. MARCHADIER Dépendance et indépendance de deux aléas numériques images Mathématiques et sciences humaines, tome 25 (1969), p. 2534.

Plus en détail

NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie

NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie Essential Plus Extra NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie Conserver votre système de stockage et de mise à disposition Kardex Remstar au plus haut niveau de ses performances. Garantir la productivité de votre

Plus en détail

Séminaire d information sur les technologies de la langue

Séminaire d information sur les technologies de la langue Séminaire d information sur les technologies de la langue ETAT DES LIEUX ET FUTURES INITIATIVES EN TECHNOLOGIES DE LA LANGUE EN FRANCE ET EN EUROPE PARIS -- ESPACE HAMELIN 11 JUILLET 2001 Programme Accueil

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

TD 4 : HEC 2001 épreuve II

TD 4 : HEC 2001 épreuve II TD 4 : HEC 200 épreuve II Dans tout le problème, n désigne un entier supérieur ou égal à 2 On dispose de n jetons numérotés de à n On tire, au hasard et sans remise, les jetons un à un La suite (a, a 2,,

Plus en détail

Colloque - Une carte ou des cartes?

Colloque - Une carte ou des cartes? Colloque - Une carte ou des cartes? Table ronde 1 Les cartes citoyennes en Europe : les réalisations les plus marquantes David ANKRI SMART IS Directeur Général Co-chairman egovernement & smart cards Association

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage

Vers l'étranger... Préparation des vacances. Autorisation pour voyager en dehors de l'ue. Assistance dépannage Préparation des vacances Vers l'étranger... Avant de partir en vacances, il importe de procéder aux contrôles suivants. Si vous pensez ne pas être la personne indiquée pour procéder vous-même aux contrôles,

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014 Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TABLE OF CONTENTS. Programme en français... 3. Programme in English... 7. Informations générales... 10. General information...

TABLE DES MATIERES TABLE OF CONTENTS. Programme en français... 3. Programme in English... 7. Informations générales... 10. General information... TABLE DES MATIERES TABLE OF CONTENTS Programme en français... 3 Programme in English... 7 Informations générales... 10 General information... 15 Ambassades/Embassies... 19 Plan / Map... 21 Programme Dimanche

Plus en détail

Business Process Solutions Présentation

Business Process Solutions Présentation Business Process Solutions Présentation Deloitte Conseil en France Objectif : doublement du CA sur 3 à 5 ans pour l activité conseil en France Deloitte en France Neuilly Lille Nancy Strasbourg L activité

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

Exercices : VAR discrètes

Exercices : VAR discrètes Exercices : VAR discrètes Exercice 1: Une urne contient 2 boules blanches et 4 boules noires. On tire les boules une à une sans les remettre jusqu à ce qu il ne reste que des boules d une seule couleur

Plus en détail

Service Client Un monde de performance

Service Client Un monde de performance Service Client Un monde de performance Le cœur de la robotique Des services à valeur ajoutée pour une amélioration des résultats ABB, le partenaire pour l amélioration de votre productivité Chez ABB, les

Plus en détail

Publish What You Fund Indice de transparence de l aide 2013

Publish What You Fund Indice de transparence de l aide 2013 Publish What You Fund Indice de transparence de l aide 2013 Copyright Publish What You Fund 2013. Ces travaux, publiés au titre d une licence Creative Commons Attribution 3.0, peuvent être librement reproduits,

Plus en détail

Les ressortissants russes et les personnes de nationalités tierces se trouvant légalement en Russie au moment de la demande.

Les ressortissants russes et les personnes de nationalités tierces se trouvant légalement en Russie au moment de la demande. Cette fiche, destinée à fournir des éléments d information sur les droits et conditions relatives au visa schengen uniforme, s adresse principalement aux ressortissants russes. Son contenu ne répond pas

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

BDO Secteur Public. Juin 2013

BDO Secteur Public. Juin 2013 BDO Secteur Public Juin 2013 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 8 3. Votre contact Page 14 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

L EMBALLAGE levier de durabilité

L EMBALLAGE levier de durabilité L EMBALLAGE levier de durabilité En Belgique, le volume d emballages ménagers et industriels se stabilise. Leurs taux de recyclage et de réutilisation augmentent. Ménages et industrie multiplient les efforts

Plus en détail

BLANC. L épreuve comporte huit exercices obligatoires, indépendants, notés sur

BLANC. L épreuve comporte huit exercices obligatoires, indépendants, notés sur BREVET BLANC EPREUVE DE MATHEMATIQUES L épreuve comporte huit exercices obligatoires, indépendants, notés sur 3 points, 4 points, 5 points ou 9 points (le barème figure à titre indicatif ) Il sera tenu

Plus en détail

La simulation probabiliste avec Excel

La simulation probabiliste avec Excel La simulation probabiliste avec Excel Emmanuel Grenier emmanuel.grenier@isab.fr I. Introduction Incontournable lorsqu il s agit de gérer des phénomènes aléatoires complexes, la simulation probabiliste

Plus en détail

Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques

Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques Fiche TD avec le logiciel : a2-1-c Statistique Descriptive et Inférentielle Méthodes paramétriques et non paramétriques Sylvain Mousset Rappels de probabilités / statistiques Table des matières 1 Probabilités

Plus en détail

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 Financial and Economic Data Relating to NATO Defence Données économiques et financières concernant la défense de l'otan News and information is routinely

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Calcul élémentaire des probabilités

Calcul élémentaire des probabilités Myriam Maumy-Bertrand 1 et Thomas Delzant 1 1 IRMA, Université Louis Pasteur Strasbourg, France Licence 1ère Année 16-02-2006 Sommaire La loi de Poisson. Définition. Exemple. 1 La loi de Poisson. 2 3 4

Plus en détail

www.eu2005.lu Réunion informelle ECOFIN

www.eu2005.lu Réunion informelle ECOFIN W h o i s W h o www.eu2005.lu Réunion informelle ECOFIN Informal ECOFIN Meeting Luxembourg, 13-05-2005-14-05-2005 Allemagne / Germany Chypre / Cyprus Caio Koch-Weser Président du Comité économique et financier

Plus en détail

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale

Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale IMPLEMENT-WP5 Prévention des pneumopathies associées à la ventilation : une enquête internationale Marie-Laurence Lambert VI Journées d échanges REA RAISIN Vendredi 14 décembre 2012 Rue Juliette Wytsmanstraat

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail