Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007"

Transcription

1 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre

2 Table des matières 1 Le projet Objectif Les choix techniques Rappel sur les ellipses Définition Propriétés géométriques Transformée de Hough Approche théorique Représentation Les cas des droites Les cas des cercles Le cas des ellipses Problèmes 13 5 Conclusion 14 2

3 1 Le projet 1.1 Objectif Ce projet s inscrit dans le cadre du Master 2 SIS option imagerie numérique. Le but de ce projet est de détecter des ellipses grâce à la transformée de Hough dans une image. Dans un premier temps je parlerai des choix techniques puis, je ferai un rappel sur les ellipses, leurs propriétés géométriques, une présentation de la transformée de Hough, et enfin les problèmes que j ai rencontrés. 1.2 Les choix techniques Tout d abord, il fallait faire un choix au niveau de l interface que j allais utiliser pour créer le logiciel. J ai choisi WxWidget pour deux raisons. La première est que c est une API portable sur toutes les architectures systèmes, ce qui va permettre à l utilisateur de pouvoir utiliser le programme sous Linux, Mac OS ou encore Windows. La seconde raison est que l on utilise cette API dans un autre projet, il est donc plus facile d utiliser la même API plutôt que d en apprendre une nouvelle. Ensuite, j ai décidé d utiliser OpenCV dans mon projet. Après mettre renseigné sur OpenCV j ai vu qu il pouvait m apporter des fonctions dont j avais besoin sans avoir à les reprogrammer. Comme transformer une image en niveau de gris ou encore le filtre de Canny. 3

4 2 Rappel sur les ellipses 2.1 Définition Une ellipse est, en mathématiques, une courbe plane fermée obtenue par la projection d un cercle sur un plan sécant, ou par l intersection d un cône droit avec un plan non perpendiculaire à son axe. Le cercle est considéré comme un cas particulier d ellipse. C est donc la forme qu on perçoit en regardant un cercle en perspective, ou la figure formée par l ombre d un disque sur une surface plane. En géométrie, elle est le lieu dont chacun des points est tel que la somme des distances à deux points fixes, dits foyers, est constante. 2.2 Propriétés géométriques Toute ellipse de foyers distincts F et F admet deux axes de symétries et un centre de symétrie. Le premier axe de symétrie est la droite (FF ), appelée axe focal de l ellipse. Le second axe de symétrie est la médiatrice du segment [FF ], appelée axe non focal de l ellipse. Le centre de symétrie est le milieu du segment [FF ]. C est le centre de l ellipse. A, A, B, B sont les sommets. Position du centre : Le calcul de la position du centre de l ellipse utilise la propriété geométrique suivante : étant donné deux tangentes à l ellipse aux points x1 et x2 se coupant au point L, le centre de l ellipse se trouve sur la droite qui passe par le milieu de x1x2 et L. En considérant trois points on peut donc calculer la position du centre O de l ellipse. 4

5 3 Transformée de Hough La transformée de Hough est une technique de reconnaissance de formes inventée en 1962 par Paul Hough, utilisée dans le traitement d images numériques. L application la plus simple permet de reconnaitre les lignes d une image, mais des modifications peuvent être apportées pour reconnaitre n importe quelle forme : c est la transformée généralisée de Hough développée par Richard Duda et Peter Hart en Approche théorique Le principe de la transformée de Hough est qu il existe un nombre infini de lignes qui passent par un point, dont la seule différence est l orientation. Le but de la transformée est de déterminer lesquelles de ces lignes passent au plus près du schéma attendu. Afin de déterminer que deux points se trouvent sur une même ligne potentielle, on doit créer une représentation de la ligne qui permet une comparaison dans ce contexte. Elle permet la detection de droites, de cercles ou d ellipses de façon traditionnelle. Elle peut aussi être étendue a des cas de description d objets plus complexes. La transformée de Hough permet d avoir une bonne robustesse contre les discontinuités et les éléments manquants d une structure. Le principe général de la transformée de Hough est d établir une projection entre l espace de l image et un espace de paramètres représentatif de la forme recherchée. 5

6 3.2 Représentation Dans la transformée de Hough chaque ligne est un vecteur de coordonnées paramétriques : ρ : la norme du vecteur θ : l angle En transformant toutes lignes possibles qui relient un point à un autre, c està-dire en calculant la valeur de ρ pour chaque θ, on obtient une sinusoïde unique appelée espace de Hough. Si les courbes associées à deux points se coupent, l endroit où elles se coupent dans l espace de Hough correspond aux paramètres d une droite qui relie ces deux points. 3.3 Les cas des droites Une droite est caracterisée par deux paramètres a et b tels que y = ax + b. La transformée de Hough va nous permettre d établir une relation entre les coordonées d un pixel de notre image et l espace des paramètres (a,b). Il y a deux approches ici : l approche cartésienne : qui nous indique que l équation d une droite est y = ax + b. Cela signifie que tous les points (x, y) vérifiant l équation seront associés au couple (a, b) dans l espace des paramètres. l approche paramétrique : l équation de la droite se lit cette fois b = - ax + y, alors le couple (x,y) de l image sera une droite de l espace des paramètres (a,b). L approche paramétrique est celle qui est utilisée. Donc pour détecter une éventuelle droite, il faut étudier l espace des paramètres. Il représente des regroupements traduisants l existence de droite. Il faut savoir à partir de quel moment un regroupement de points est significatif. Il peut y avoir des difficultés avec cette étape, le bruit causé par les autres éléments de l image peuvent perturber la détection des objets recherchés. D autre part, si les objets sont trop nombreux on peut aussi avoir du mal à les repérer. 6

7 3.4 Les cas des cercles Principe : Le principe de la transformée de Hough sur les cercles est très simple: il suffit de tracer les droites perpendiculaires aux contours des objets afin de trouver les cercles. En effet pour les cercles toutes les droites vont converger vers le centre. Les points de l image ayant un grand nombre d intersections de droites sont donc les centres des cercles. L unicité de ce résultat se prouve très simplement: seule la forme géométrique cercle possède un centre de symétrie qui laisse la forme inchangée. Les autres formes ne répondant pas à ce critère, seul les cercles seront détectés. Ensuite il suffit de retrouver les cercles à partir des centres. Prétraitement : Pour trouver cela, les images nécessitent un prétraitement. Tout d abord, pour une détection, nous n avons pas besoin de travailler avec de la couleur. On transforme donc notre image en niveaux de gris. 7

8 Ensuite on utilise le filtre de Canny pour détecter les contours. Une fois les contours obtenus, on va tracer les droites perpendiculaires aux contours. On va utiliser deux matrices : la transformée de l image de départ par une convolution avec la matrice de Sobel X qui nous donne les contours suivant l horizontale. la transformée de l image de départ par une convolution avec la matrice de Sobel Y qui nous donne les contours suivant la verticale. 8

9 Traitement : Ensuite pour avoir la direction, il faut calculer l arc tangente de sobel Y / sobel X. On va calculer l intersection de deux perpendiculaires et on va incrémenter ce point. Au final c est au pixel où il y aura eu le plus d accumulation que l on va trouver nos centres. Finalement, il ne reste plus qu à rechercher les cercles. Pour chaque point représentant un centre potentiel, on essaye de retracer des cercles de rayons variables. On trace en comparant avec l image de Canny: on regarde si on a un point de contour sur l image de Canny correspondant au point qu on est en train de tracer (moyennant un voisinage). On évalue ainsi le pourcentage de points que l on arrive à trouver sur Canny, pour le cercle que l on essaye de tracer. Si ce pourcentage est supérieur à un certain seuil, on estime qu il y a bien un cercle à l image. 9

10 3.5 Le cas des ellipses Le cas des ellipses est plus compliqués que précédemment. En effet il y a 5 paramètres à prendre en compte pour pouvoir tracer une ellipse. centre de l ellipse (2 inconnues) petit axe (1 inconnue) grand axe (1 inconnue) orientation (1 inconnue) Pour ma part je pense que seuls les quatre premiers sont nécessaires à l obtention de l ellipse. X0 et Y0 : les coordonnées du centre de l ellipse. A : la moitié de la longueur de l axe horizontal de l ellipse B : la moitié de la longueur de l axe vertical de l ellipse Tout les points de l ellipse ont pour coordonnées : X = X0 + (A * Cos(t)) Y = Y0 + (B * Sin(t)) Ainsi pour dessiner une ellipse, il suffit de connaitre X0, Y0, A et B. Ensuite, dans une boucle on fait varier t de 0 à 2*PI (PI = ), on utilise les formules précédentes pour calculer les coordonnées de chaque point et on les affiche. Remarque : L intervalle [0 ; 2*PI] permet de tracer l ellipse entière. Mais utiliser l intervalle [PI/2 ; 3*PI/2] ne permet de tracer que la partie gauche de l ellipse. Qu il y ait quatre ou cinq paramètres, la transformée de Hough pour les ellipses demanderait d établir une projection entre l espace de l image et un espace de paramètres à quatre ou cinq dimensions. On ne peut pas utiliser cette technique pour deux raisons principales: une projection comme celle-ci disperserait les repésentants dans un espace de paramètres beaucoup trop grand et les accumulations ne seraient plus pertinantes. le temps de calcul et la mémoire demandés seraient beaucoup trop importants pour ce type d application. On va donc découper le problème en deux parties. On cherchera dans un premier temps les centres possibles d ellipses avec une transformation de Hough dans un espace à deux dimensiona. Puis, nous trouverons les trois autres paramètres par la résolution d un problème linéaire. 10

11 Centre des ellipses Considérons deux points A et B sur une ellipse, et on récupère les tangentes en ces points. Alors, le point T, intersection des deux tangentes et le point M, milieu du segment [AB]. Pour une ellipse, son centre sera situé sur la demie-droite [TM) hormis le segment [TM]. Les rayons issus des differentes paires se couperont donc en O, centre de l ellipse. C est par l etude des differentes accumulations que le choix se fera. Après avoir déterminer la transfomation de Hough que l on allait utiliser, on va maintenant choisir entre deux possibilités pour le tirage des points : Transformation de Hough standard : On prend toutes les paires de pixels de l image appartenant aux contours. On construit donc un histogramme de deux dimensions qui va contenir les droites pour chaque parire de pixel tirée. Ce que l on recherche est alors représenté pas les maximums mocaux de notre histogramme. Mais le nombre de ligne dans notre histogramme croit avec le carré du nombre de pixels dans l image. Transformation de Hought probabiliste : elle s applique à une proportion des pixels de l image. Après certaines publications, on peut utiliser 10 à 20% des points pour que l histogramme soit comparable à celui obtenu par la transformée standard. 11

12 Trouver les paramètres : Lorsque l on a obtenu la position du centre de l ellipse, on se positionne dans le repère lié au centre de l ellipse. L équation de cette dernière est donc : ax 2 + 2bxy + cy 2. Maintenant on va considérer trois points sous forme matricielle : X 1 = (x 1, x 2 ), X 2 = (x 2, y 2 ), X 3 = (x 3, y 3 ). x 2 1 2x 1 y 1 y1 2 a 1 x 2 2 2x 2 y 2 y2 2 b = 1 x 2 2 2x 3 y 3 y3 2 c 1 Les paramètres a,b,c s obtiennent par inversion du système. Il est plus simple de décrire l ellipse par le jeu de paramètres ctre, grand axe, petit axe, inclinaison et degré. Pour obtenir ces paramètres à partir de a, b, c, il faut écrire la forme quadratique associée à l ellipse : [ ] a b Q = = Pt b c [ ] alpha(1) 0 P 0 alpha(2) Le vecteur propre associé à la plus grande valeur propre de cette matrice donne la direction du grand axe de l ellipse, la longueur du grand axe et du petit axe sont reliés aux valeurs propres par la relation suivante : Trouver les ellipses : Deux solutions s offrent à nous : ri = 1/alpha(i) La première qui consiste à utiliser deux accumulateurs à deux dimensions, un pour le centre des ellipses et l autre pour les axes et un dernier acculumateur à une dimension pour l orientation de l ellipse. Pour chaque triplet de points on incrémente un compteur pour trouver les centres et les axes. On peut en déduire les centres et les axes comme des maxima locaux, mais une fois le centre identifié il faut faire la correspondance avec les trois accumulateurs. Il faut donc retirer un triplet de pixels. Ceci devient rapidement long et couteux en mémoire. On remplace donc les histogramme par une liste qui contiendra les cinq paramètres ainsi qu un compteur. On tire trois points de l image, on calcule les cinq paramètres, puis on parcours notre liste pour voir si le jeu de paramètre ne s y trouve pas déjà avec une certaine tolérance. Si le jeu de paramètre est trouvé alors on incrémente le compteur sinon on l ajoute à notre liste. Ilsuffit finalement de prendre les jeux de paramètres où les compteur auront dépasser un certain seuil. 12

13 4 Problèmes J ai rencontré plusieurs problèmes durant le développement. D abord le fait de faire le projet seul a été pénalisant, car l approche d un autre oeil sur le problème m aurait sûrement permis d avancer plus vite et de comprendre certaines choses autrement. L utilisation d OpenCV avec WxWidget n a pas été triviale, notamment dans le fait d afficher des images, transformer des IplImage et wximage. Un autre problème mais celui là matériel. Mon disque dur a laché entraînant la perte de toutes mes données il y a trois semaines. Donc j ai dû reprendre tout mon travail à zéro et je n ai pas eu le temps de revenir au point où j en étais avant la perte des données. Ceci est très pénalisant et très frustrant car je n ai pas pû mener la fin de mon projet à bien. 13

14 5 Conclusion Malgré la fin malheureuse de mon projet, j ai pu voir que la Transformée de Hough est largement utilisée en reconnaissance de formes tels que les droites, des cercles, les ellipses et d autres formes. On peut citer encore la reconnaissance d objet en trois dimensions, la détermination de l orientation des corps rigides, le calcul des paramètres de mouvement d un objet mobile, etc. Les avantages de la Transformée de Hough sont sa robustesse vis avis du bruit, mais aussi on peut aisément l étendre à d autres domaines que l imagerie. Cependant on lui reproche sa lenteur, sa complexité et la taille mémoire importante qu elle nécessite. Mais également problème de l homogénéité de l espace, de sa quantification. Ce n en reste pas moins une très bonne méthode de détection. 14

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME DESSIN CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME Le point En géométrie, un point est le plus petit élément constitutif de l'espace géométrique, c'est-à-dire un lieu au sein duquel on ne peut distinguer aucun autre

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : affixe d un point, représentation d un point-image dans le plan complexe, argument

Plus en détail

Chapitre cinq : Représentation des Images

Chapitre cinq : Représentation des Images Chapitre cinq : Représentation des Images Ce chapitre présente les bases pour la représentation des images et des sons. ~ 1 ~ 6. 6.1.1. Introduction Il existe plusieurs moyens de représenter des images.

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

Produit scalaire dans l Espace

Produit scalaire dans l Espace Produit scalaire dans l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Produit scalaire du plan 1.1 Différentes expressions du produit scalaire............................... 1.

Plus en détail

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre 1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deux modes de représentation des sous-espaces vectoriels Il existe deux modes

Plus en détail

Mécanique des solides déformables

Mécanique des solides déformables Mécanique des solides déformables Auteur Michel MAYA 1 Descriptions 2 Représentations graphiques Ce cours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité + Pas d utilisation

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

Les graphes planaires

Les graphes planaires Les graphes planaires Complément au chapitre 2 «Les villas du Bellevue» Dans le chapitre «Les villas du Bellevue», Manori donne la définition suivante à Sébastien. Définition Un graphe est «planaire» si

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Institut Galilée INFO 1 : Yohan ROUSSET Stéphane FOURNIER INFOGRAPHIE Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Superviseur : R. MALGOUYRES Année 2008-2009 2 Table des matières I. Introduction... 4 II. Dessin

Plus en détail

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil DAEU-B Fiche 2 Résolution d équations 1 Une équation est une question Une équation correspond à une formulation mathématique de certaines questions. Elle se présente

Plus en détail

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES

Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES Erik PERNOD Calcul Scientifique 3 ème Année RESEAUX DE NEURONES 1 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 I PERCEPTRON SIMPLE... 3 I.1 Introduction... 3 I.2 Algorithme... 3 I.3 Résultats... 4 1er exemple

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Quadrature n 74 (2009) 10 22. Online Material

Quadrature n 74 (2009) 10 22. Online Material Quadrature n 74 (009) 10 Online Material E. Brugallé, Online Material Un peu de géométrie tropicale Solutions des exercices Erwan Brugallé Université Pierre et Marie Curie, Paris 6, 175 rue du Chevaleret,

Plus en détail

Concevoir une base de données

Concevoir une base de données Concevoir une base de données http://vanconingsloo.be/les-cours/bureautique/access/concevoir-une-base-de-donnees En fonction de vos besoins, il existe deux façons de travailler. Si vous souhaitez créer

Plus en détail

LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE

LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE SAMUEL Delphine RAMTOHUL Kevin Année 2006-2007 Description du projet et outils utilisés I - Choix du sujet Notre choix du sujet s est porté sur

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

Projet Calcul Machine à café

Projet Calcul Machine à café Projet Calcul Machine à café Pierre-Yves Poinsot Khadija Salem Etude d une machine à café, plus particulièrement du porte filtre E N S I B S M é c a t r o 3 a Table des matières I Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011 Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 010-011 novembre 010 I Définition d une conique en terme d équation cartésienne On se place dans le repère orthonormé direct (0, i, j ).

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB PAR : MAROOF ASIM DAN BENTOLILA WISSAM ESSID GROUPE 1 LM206 Lundi 10H45 INTRODUCTION : ( Ce rapport est un compte

Plus en détail

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels.

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels. Licence de Sciences et Technologies EM21 - Analyse Fiche de cours 1 - Nombres réels. On connaît les ensembles suivants, tous munis d une addition, d une multiplication, et d une relation d ordre compatibles

Plus en détail

Généralités sur les graphes

Généralités sur les graphes Généralités sur les graphes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Notion de graphe 3 1.1 Un peu de vocabulaire.......................................... 3 1.2 Ordre d un graphe,

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Machine Virtuelle. Benjamin Dupuy BTS Service Informatique aux Organisations Option : Solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux

Machine Virtuelle. Benjamin Dupuy BTS Service Informatique aux Organisations Option : Solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux Machine Virtuelle Benjamin Dupuy BTS Service Informatique aux Organisations Option : Solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux Epreuve E6 Parcours de professionnalisation Session : 2015 NATURE DE

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

Chapitre 8 - Trigonométrie

Chapitre 8 - Trigonométrie Chapitre 8 - Trigonométrie A) Rappels et compléments ) Le cercle trigonométrique a) Définitions On appelle cercle trigonométrique le cercle de centre O et de rayon dans un repère orthonormal (O, I, J),

Plus en détail

Introduction à l optimisation

Introduction à l optimisation Université du Québec à Montréal Introduction à l optimisation Donnée dans le cadre du cours Microéconomie II ECO2012 Baccalauréat en économique Par Dominique Duchesneau 21 janvier septembre 2008 Ce document

Plus en détail

Présentation du logiciel Xcas

Présentation du logiciel Xcas Présentation du logiciel Xcas Xcas est un logiciel très complet qui permet d effectuer : Du calcul numérique, valeur exactes ou approchées ; Du calcul formel, du plus simple, développer factoriser jusqu

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4)

Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4) Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4) Suite à l analyse expérimentale qui a mis en évidence plusieurs comportements non linéaires de matériaux,

Plus en détail

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés.

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Préparation au CAPES Strasbourg, octobre 2008 Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Le problème posé : On se donne deux cercles C et C de centres O et O distincts et de rayons R et R

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1 . Sous-ensembles de R n et fonctions (suite) 1 Nappes paramétrées Si f une fonction de deux variables, son graphe est une surface incluse dans R 3 : {(x, y, f(x, y)) / (x, y) R 2 }. Une telle surface s

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

Cours de mathématiques : Equation du second degré

Cours de mathématiques : Equation du second degré Cours de mathématiques : Equation du second degré I ) Formes de l'équation du second degré. L'équation du deuxiéme degré à une inconnue est celle où l'inconnue est élévé à la puissance de 2, sans y etre

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh

2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh 2 Fonctions binaires 45 2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh On peut définir complètement une fonction binaire en dressant son tableau de Karnaugh, table de vérité à 2 n cases pour n variables

Plus en détail

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire MP-SIM : Planification de trajectoire sujet proposé par Nicolas Kielbasiewicz : nicolas.kielbasiewicz@ensta-paristech.fr 0 janvier 06 La planification de trajectoire consiste à déterminer une trajectoire,

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Master Modélisation et Simulation / ENSTA TD 1 2012-2013 Les méthodes dites de Monte-Carlo consistent en des simulations expérimentales de problèmes

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Les graphes d intervalles

Les graphes d intervalles Les graphes d intervalles Complément au chapitre 3 «Vol aux archives cantonales» Considérons un ensemble de tâches ayant chacune une heure de début et une heure de fin bien précises. Supposons qu on demande

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Projet 2 : Modification et création de rapports

Projet 2 : Modification et création de rapports Projet 2 : Modification et création de rapports 1 Genèse du projet Durant l année 2014, Alter Domus a décidé de changer de logo et de couleurs caractérisant l entreprise. On appelle cela le rebranding,

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR... 2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...

Plus en détail

Loi normale ou loi de Laplace-Gauss

Loi normale ou loi de Laplace-Gauss LivreSansTitre1.book Page 44 Mardi, 22. juin 2010 10:40 10 Loi normale ou loi de Laplace-Gauss I. Définition de la loi normale II. Tables de la loi normale centrée réduite S il y avait une seule loi de

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Dénombrement, opérations sur les ensembles.

Dénombrement, opérations sur les ensembles. Université Pierre et Marie Curie 2013-2014 Probabilités et statistiques - LM345 Feuille 1 (du 16 au 20 septembre 2013) Dénombrement, opérations sur les ensembles 1 Combien de façons y a-t-il de classer

Plus en détail

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse A) La fonction "carré" : f() = ² ) Domaine de définition Elle est définie sur ℝ complet (on peut toujours multiplier deu nombres entre eu). 2) Sens de variation

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES MATERIAUX. Chapitre 1 LES RESEAUX DIRECT ET RECIPROQUE

LA PHYSIQUE DES MATERIAUX. Chapitre 1 LES RESEAUX DIRECT ET RECIPROQUE LA PHYSIQUE DES MATERIAUX Chapitre 1 LES RESEAUX DIRECT ET RECIPROQUE Pr. A. Belayachi Université Mohammed V Agdal Faculté des Sciences Rabat Département de Physique - L.P.M belayach@fsr.ac.ma 1 1.Le réseau

Plus en détail

Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte).

Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte). Externat Notre Dame Accompagnement personnalisé (Tle S) Période n 2 Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte). A chaque

Plus en détail

La fonction carré Cours

La fonction carré Cours La fonction carré Cours CHAPITRE 1 : Définition CHAPITRE 2 : Sens de variation CHAPITRE 3 : Parité et symétrie CHAPITRE 4 : Représentation graphique CHAPITRE 5 : Equation du type CHAPITRE 6 : Inéquation

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Centres étrangers juin 04 A. P. M. E. P. Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse,

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DE MATRICES

LES DÉTERMINANTS DE MATRICES LES DÉTERMINANTS DE MATRICES Sommaire Utilité... 1 1 Rappel Définition et composantes d'une matrice... 1 2 Le déterminant d'une matrice... 2 3 Calcul du déterminant pour une matrice... 2 4 Exercice...

Plus en détail

I) Présentation du logiciel Scratch

I) Présentation du logiciel Scratch Rudiments pour l utilisation du logiciel Scratch en lycée par j-a.roddier@wanadoo.fr L objectif de cet atelier est de montrer certaines spécificités du logiciel Scratch, et au-delà de cette présentation

Plus en détail

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 Généralités 2 : Importer ses images Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 L importation Lightroom ne dispose pas d explorateur de fichiers. Il faut importer ses

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ INTRODUCTION Données : n individus observés sur p variables quantitatives. L A.C.P. permet d eplorer les liaisons entre variables et

Plus en détail

LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire

LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire La partie classique est la base du jeu de dames pour les débutants. La stratégie est la suivante : jouer de telle manière qu en fin de partie, l

Plus en détail

Tutorat 2 de Mathématiques (1ère année)

Tutorat 2 de Mathématiques (1ère année) Tutorat 2 de Mathématiques (ère année) 9//200 Transformée de Radon et Tomographie par Rayons X Compte-rendu à déposer svp le casier de mon bureau. N hésitez pas à me contacter en cas de difficultés majeures

Plus en détail

1- Ce que pensent beaucoup d adultes

1- Ce que pensent beaucoup d adultes LE MOUVEMENT APPARENT DU SOLEIL SOUS NOS LATITUDES ET SES CONSEQUENCES 1- Ce que pensent beaucoup d adultes Avec un tel modèle on ne peut avoir la durée du jour deux fois plus longue le 21 juin que le

Plus en détail

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE P. Pansu 16 mai 2005 1 Qu est-ce que la topologie? C est l étude des propriétés des objets qui sont conservées par déformation continue. Belle phrase, mais qui nécessite d

Plus en détail

UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010. N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES

UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010. N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010 N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES 1 Les énoncés La plupart des phrases que l on rencontre dans un livre

Plus en détail