La construction métallique mixte un système allégé innovant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La construction métallique mixte un système allégé innovant"

Transcription

1 Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg La construction métallique mixte un système allégé innovant Bachelor / Master en Ingénierie Dr.- Ing. M. Schäfer Dr.-Ing. Markus Schäfer 0

2 Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg La question rhétorique? Quelle est la meilleur solution technique pour la construction? structure béton préfa structure en bois structure légère structure métallique structure béton coulé sur place structure acier-béton mixte Conditions techniques du projet demande du client délais du projet installation chantier architecture utilisation prévu méthodologie charge à respecter commodo qualité du projet certification system statique portée volume budget situation du terrain qualité du sol résistance au feu accès chantier Meilleure Question? Quelle est la meilleure solution technique pour le projet? Dr.-Ing. Markus Schäfer 1

3 développement de la solution technique connaissance du dossier (bordereau, plans ) analyse des différents modes opératoires (méthodologie) (béton csp, béton prefa, coffrage. bac collaborant ) considération condition d entreprise gros-œuvre et de l atelier pour la charpente (capacité technique et personnelle, capacité pont roulant, transport spécialisation ) demande du client (architecture, budget, maintenance) Trouver la solution technique pour la structure interaction entre construction + design + statique + méthodologie (fonctionnement du chantier, installation chantier, planning, budget) considération conditions du projet (terrain, sol, commodo, autorisation de bâtir, BREAM, HQE ) analyse technique du projet (structure, statique, technique spéciale, principe énergétique, façade ) analyse des différents modes constructifs (béton, acier, composite, bois ) budget d offre qualité de travaux délais des travaux méthodologie considération demandes du client analyse + évolution du concept solution technique offre / commande!!! Dr.-Ing. Markus Schäfer 2

4 avantages de la construction mixte analyser du projet global! grande résistance des éléments petite épaisseur des dalles / éléments minces poids propre faible grand ratio des préfabrications connexions comme une construction métallique réduction du volume du bâtiment avec la même surface réduction de surface de façade réduction des frais d exploitation (chauffage, climatisation, aération) ou réaliser plus de surfaces nettes avec le même volume du bâtiment réduction des dimensions et du poids propre des éléments jusqu aux fondations réduction des frais de montage largement indépendant de la météo déplacement de l essentiel du travail dans l atelier meilleure assurance de la qualité, du monitorage et de la sécurité avantages en niveau du BREEAM aucun problème de poinçonnement les réservations dans la dalle pour les techniques sont aussi possible à côté des colonnes haute résistance des connexions réduction des frais globaux du projet inclus frais de construction + frais d exploitation pendant le cycle de vie du bâtiment Dr.-Ing. Markus Schäfer 3

5 Construction mixte, exemple 1: Centre de Conférences, CCK, Kirchberg administration: Administration Travaux Public architecte: Jourdan & Muller, D - Frankfurt Schemel-Wirtz, L - Luxembourg bureau d études: SGI SA, L Junglinster INCA, L - Niederanven bureau de contrôle: Secolux, L - Capellen projet: m 2, m 3 dont le coût est de 125 millions d Euros réalisation: , inauguration 2012 Fotos: J-M. Schlorke Fotografie, D Saarbrücken Dr.-Ing. Markus Schäfer 4

6 Centre de Conférences, CCK, Kirchberg Phases de Travaux Phase 1a Phase 1b Phase 2 extension foyer rénovation tour Alcide de Gasperi Centre de presse Extension des salles + foyer Soludec S.A. Poncin CLE S.A. Spannverbund S.A. CDCL S.A., Tralux S.A Mabilux S.A. Dr.-Ing. Markus Schäfer 5

7 Centre de Conférences, CCK, Kirchberg 1ère Extension Phase 1b foyer Phase 1b et renovation tour renforcement tour foyer cour d'honneur Dr.-Ing. Markus Schäfer 6

8 Centre de Conférences, CCK, Kirchberg renforcement de la Tour Alcide de Gasperi Dr.-Ing. Markus Schäfer -7- colonnes après renforcement colonnes avant renforcement renforcement avant le bétonnage

9 Centre de Conférences, CCK, Kirchberg salle des cérémonies poutre avec amortisseurs de vibrations longueur poutre environ 24m Dr.-Ing. Markus Schäfer 8

10 Centre de Conférences, CCK, Kirchberg passerelle pendant la phase de montage bâtiment existant extension poids de la construction 17 to inclus porte-à faux et contrepoids pour la phase de montage avec une flèche de grue de 32m mise en place de la passerelle passerelle L = 20m appuis prov. contre-poids poutre mixte très mince en phase définit ajouter un system avec des amortisseurs béton amortisseur + ressort Dr.-Ing. Markus Schäfer -9-

11 Construction mixte, exemple 2: Parking Belval Université Bauherr étude et réalisation pour un parking avec 1650 emplacements; clé en main phase de la soumission 6 semaines, avril / mai 2011 délais d exécution inclus phase étude: septembre 2011 à juin 2013 Lucien Zbiorczyk AUSFÜHRUNG Mabilux S.A. Dr.-Ing. Markus Schäfer 10

12 Parking Belval Université vue en plan et circulation Dr.-Ing. Markus Schäfer 11

13 coupe transversale Dr.-Ing. Markus Schäfer 12

14 concept fondation et contreventements 0,0m -0,5m -3 m -6 m -8 m Dr.-Ing. Markus Schäfer 13

15 systeme dalle Hoesch Additiv - poser les bac à la main - sans étaiement en phase de montage - aucune fissuration à cause de la charge propre - toutes les couleurs disponibles Dr.-Ing. Markus Schäfer 14

16 bétonnage des dalles planification de la cure du béton Définition des phasages du bétonnage et la procédure du bétonnage Attention: contreflèche des poutres mixtes Betonierrichtung Betonierrichtung Betonierrichtung Betonierrichtung Dr.-Ing. Markus Schäfer 15

17 façade du parking Dr.-Ing. Markus Schäfer 16

18 planification et méthodologie Dr.-Ing. Markus Schäfer 17

19 Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg merci de votre attention!!! Dr.-Ing. Markus Schäfer 18

Gare BELVAL-UNIVERSITE

Gare BELVAL-UNIVERSITE Gare BELVAL-UNIVERSITE Bienvenus au Luxembourg! 1/46 2/46 3/46 Mobilitätsstrategie für den Standort Belval [ ] Der Bahnhof Belval-Université entwickelt sich mit rund 32.000 Ein- und Aussteigern nach der

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE»

BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE» BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE» QU EST-CE QUE LE GROS-ŒUVRE? LA CONSTRUCTION D UN BÂTIMENT SE DIVISE EN 2 GRANDES PARTIES : LE GROS-OEUVRE La réalisation de

Plus en détail

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Bâtiment tertiaire en bois béton collaborant J.-M. Ducret, G. Tschanz 1 Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Mehrgeschossige Gewerbebauten in Holz-Beton-Verbund Bauweise Dr. Ing. Ducret Jean-Marc

Plus en détail

Les prédalles Standards opérationnels

Les prédalles Standards opérationnels avec le conseil de Les prédalles Standards opérationnels Contexte et objectif La prédalle est un produit éprouvé depuis plus de 50 ans, pour réaliser des dalles allant jusqu à 8 m de portée. Les planchers

Plus en détail

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Le nouveau siège de la Chambre de commerce du Luxembourg offre par son architecture une vitrine pour l'utilisation de l'acier. Son rendement

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Étaiement des balcons

Étaiement des balcons Fiche Prévention - E4 F 07 13 Étaiement des balcons Les étaiements constituent, en général, dans le bâtiment, des opérations essentielles et répétées dont dépendent la stabilité et la solidité des ouvrages

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION

ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION Pré-études, calcul des prix, établissement des offres Négociation et conclusion des contrats Études d exécution Suivi de chantier et coordination des plannings de fabrication,

Plus en détail

L OSSATURE METALLIQUE

L OSSATURE METALLIQUE Communauté d Agglomération Saint Etienne Métropole ZENITH SAINT ETIENNE L OSSATURE METALLIQUE Le 21 mai 2008 Joseph NOC L ossature métallique du ZENITH de SAINT ETIENNE a été créée en 4 parties différentes

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

Journée d'études ponts métalliques 13/05/2014, Bruxelles

Journée d'études ponts métalliques 13/05/2014, Bruxelles SOLUTIONS INNOVANTES POUR LES PONTS DE PETITES ET MOYENNES PORTÉES Nicoleta Popa - ArcelorMittal Global R&D Riccardo Zanon, Oliver Hechler - ArcelorMittal Europe Pierre-Olivier Martin - CTICM Journée d'études

Plus en détail

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques.

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques. 5 LES PLANCHERS Les planchers ont pour rôle structurel de transmettre les charges et surcharges de fonctionnement du bâtiment aux éléments principaux de l ossature. Ils participent aussi à la stabilité

Plus en détail

Produits préfabriqués lourds

Produits préfabriqués lourds Fiche Prévention - E4 F 12 14 Produits préfabriqués lourds Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les produits préfabriqués lourds sont nombreux et communément utilisés sur les chantiers de gros

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.7 La préfabrication 1.7.1 Les généralités 1.7.2 Les éléments verticaux 1.7.4 Les éléments précontraints Version 1.0 A Prof. André Oribasi

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 10 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Les escaliers préfabriqués Rédaction : Guillaume Python / Clos d Amont 8 / 1638 Morlon Date : 21 janvier 2015 LES ESCALIERS PREFABRIQUES Introduction

Plus en détail

RD347 - Mise à 2x2 voies de la déviation de Saumur Ouvrage d Art PI10 (Voie SNCF et RD952) PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD

RD347 - Mise à 2x2 voies de la déviation de Saumur Ouvrage d Art PI10 (Voie SNCF et RD952) PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD PRESENTATION DE LA SOCIETE BERTHOLD La société BERTHOLD SA est implantée à Dieue-sur-Meuse (55), localité dans laquelle la société dispose d un bâtiment administratif, un bâtiment lié à l activité de génie

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40 SPECIFICITES TECHNIQUES Commande N MUR PREFER Dans un premier temps, merci de nous fournir toutes les coordonnées des différents corps de métiers présents sur votre chantier (électricien, maçon, peintre,

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour Ce guide présente de manière concise les avantages de l'acier dans la construction de bâtiments commerciaux, à la fois

Plus en détail

Diplôme. Technicien en génie civil

Diplôme. Technicien en génie civil Profil professionnel du Diplôme Technicien en génie civil Finalisé et publié 2006 Validé le DT-GC-PP090210-01 PROFIL PROFESSIONNEL DU TECHNICIEN EN GÉNIE CIVIL Définition d un profil professionnel «Le

Plus en détail

Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE. Visite de chantier le 28 janvier 2010

Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE. Visite de chantier le 28 janvier 2010 Immeuble Basalte PARIS LA DÉFENSE Visite de chantier le 28 janvier 2010 Un immeuble aux dimensions hors normes situé en bordure du quartier de La Défense qui regroupera des activités spécifiques de la

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation Le Prémur KP1 Le guide d utilisation Le Prémur complète la gamme des produits KP1. Pour tirer avantages de ce procédé et l associer avec nos autres solutions et l adapter à votre chantier, il est nécessaire

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

Éléments préfabriqués en béton

Éléments préfabriqués en béton Structures et gros œuvre Éléments préfabriqués en béton B.1 1/5 Domaine d application Cette fiche traite de toute partie préfabriquée en béton en usine ou foraine sur chantier qui nécessite une étude technique

Plus en détail

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS OEUVRE EPREUVE E.1 : SOUS-EPREUVE E11 UNITE U11 Analyse technique d un ouvrage DOSSIER TECHNIQUE N DT Documents DT1

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine"

Fiche n VI-1 La préfabrication en usine Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne le contrôle de la réalisation d éléments ou parties d ouvrages, préfabriqués en usine tels que : Poutres préfabriquées

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna Pôle étude Ingénierie Sud Paris ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012 du chantier ATM Austerlitz-Tolbiac-Masséna Présentation Générale La SEMAPA (Société d économie mixte d aménagement de

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS PRONOUVOPROTREPP 1 PRONOUVOPROTREPP TYPE PRONOUVOPROTREPP TYPE L PRONOUVOPROTREPP TYPE Z 1 4 PRONOUVOPRODORN 4 Les bruits e pas ans les cages escalier sont

Plus en détail

Programme détaillé 2014-2015. Filière d Ingénieur GENIE CIVIL

Programme détaillé 2014-2015. Filière d Ingénieur GENIE CIVIL Libellé long UE Crédits ECTS Semestre 5 30 Mécanique - Matériaux 7 Mécanique des fluides parfaits Résistance des matériaux 1 Physique des matériaux Maths - Informatique - Physique 8 Algèbre (mise à niveau)

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

AVIS DE PRE-INFORMATION

AVIS DE PRE-INFORMATION AVIS DE PRE-INFORMATION SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR 1.1 : Nom, adresses et point(s) de contact Nom officiel : UNION IMMOBILIERE DES ORGANISMES DE S2CURITE SOCIAL 68 Adresse : 26 avenue Robert Schuman

Plus en détail

[Colonnes mixtes acier-béton ORSO-V] «Exécution soignée de haute précision, livraisons dans les délais, pose facile»

[Colonnes mixtes acier-béton ORSO-V] «Exécution soignée de haute précision, livraisons dans les délais, pose facile» Le journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Février 2012 [Colonnes mixtes acier-béton ORSO-V] «Exécution soignée de haute précision, livraisons dans les délais, pose facile» La fondation tilia pour

Plus en détail

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac Construction du viaduc de Taulhac Caractéristiques Franchissement d un vallon (zone résidentielle + RD) Ouvrage de type pont mixte à consoles et pièces de pont 5 travées : 73 m + 3 x 92 m + 73 m Tablier

Plus en détail

Pakego Des bâtiments autoconstruits

Pakego Des bâtiments autoconstruits Pakego Des bâtiments autoconstruits en paille, terre et bois Conception ELIOSYSTEM : Stéphane Labarrière Sommaire I. Qui sommes nous? II. Principes constructifs : PAKEGO III. Le chantier «pilote» d ARRENS

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni No 1 Deansgate est le plus haut bâtiment résidentiel construit au Royaume-Uni depuis les années 70. Il s'agit d'une

Plus en détail

Halle métallique Projet de construction ICOM

Halle métallique Projet de construction ICOM Halle métallique Projet de construction ICOM Professeur accompagnant : Jean-Paul Lebet Assistant : Valentin Gavillet Projet de construction: Halle métallique 2 / 49 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3

Plus en détail

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation Le Prémur KP1 Le guide d utilisation Le Prémur complète la gamme des produits KP1. Pour tirer avantages de ce procédé et l associer avec nos autres solutions et l adapter à votre chantier, il est nécessaire

Plus en détail

5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton

5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton 5.2 Domaines d emploi et fonctions du béton Les possibilités du béton Le béton, qu il soit armé ou non, est présent partout où l on construit, et il doit cette présence à ses nombreuses qualités. Sa durabilité

Plus en détail

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 Présents : B.CURIS / Th. KAEPPELIN/D.BERGMANN/ Ch.VALLEYRE /A.PERRICHON E.PIERRON Excusés : M.GORJUX / JC.BONI DEBRIEFING REUNION DU 17 FEVRIER SUR LE THEME 1 : Dans le

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Prémurs / prédalles Rédaction Date : Laurent Migliano / élève de 3 ème année à l Ecole Technique de la Construction de Fribourg : 30 octobre

Plus en détail

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux La structure porteuse d un bâtiment 1 - Les fondations 2 - Les porteurs verticaux 3 - Les porteurs horizontaux 1) Les Fondations 1-1) Fonctions, définitions Les fondations d un ouvrage sont les éléments

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

Dalles alvéolaires précontraintes

Dalles alvéolaires précontraintes Fiche Prévention - E4 F 09 13 Dalles alvéolaires précontraintes Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les dalles alvéolaires précontraintes (DAP) sont des dalles fabriquées en usine, constituées

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note Technique CRAMIF N 25 PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note technique

Plus en détail

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string AT WORK STEEL AT Construction du pont-route de type bow-string métallique sur la Rue d Alsace à Luxembourg Résumé: 1. Organisation du projet 2. Description du nouveau pont métallique 3. Etapes de la structure

Plus en détail

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte Octobre 2012 3,0 N 1 en Belgique - 31e année - N 283 énergie Faut-il changer de fournisseur? Comparons les prix à Bruxelles et dans villes wallones nouvelle FORMULE chauffage Le lexique incontournable

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars ACB. Poutres alvéolaires

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars ACB. Poutres alvéolaires Long Carbon Europe Sections and Merchant ars AC Poutres alvéolaires La solution intelligente pour les grandes portées Sommaire 1. Introduction 3 2. Domaines d utilisation 4 3. Concept - fabrication 6 4.

Plus en détail

www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1-

www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1- www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1- SYSTEME D EMBOITEMENT SOMMAIRE PCB Plancher collaborant Recommandations sur chantiers 3 Règles de poses 5 Coffrage

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE

RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE CONSTRUCTION D UNE NOUVELLE PASSERELLE POUR PIETONS ET CYCLISTES A LA HAUTEUR DE LA RUE DES SORS SUR L AUTOROUTE A5 RAPPORT D ETUDE PRELIMINAIRE Peseux, le 11 avril 2011 MAULER SA INGENIEURS CIVILS CHAPELLE

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

[Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace.

[Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace. Journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Septembre 2010 [Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace.

Plus en détail

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015 RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 Sommaire Données générales et contraintes Caractéristiques de l'ouvrage Les études de projet Quelques photos du chantier 2 Données générales et contraintes

Plus en détail

le meilleur du béton pour chacun de vos projets

le meilleur du béton pour chacun de vos projets Baudoin-Bergeron le meilleur du béton pour chacun de vos projets Eléments préfabriqués en béton Béton Technologies Logistique Construction FEHR GROUPE S.A. à Directoire et C.S. au capital de 10 000 000

Plus en détail

RÉFÉREN CES BIM. Transport Equipement Tertiaire Culture Santé Villa Privée

RÉFÉREN CES BIM. Transport Equipement Tertiaire Culture Santé Villa Privée RÉFÉREN CES BIM Transport Equipement Tertiaire Culture Santé Villa Privée Transport Equipement Tertiaire Culture Santé Villa Privée AÉROPORTS DE PARIS -FRANCE Mission : Modélisation 3D des terminaux de

Plus en détail

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets

Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Frédéric Legeron, PhD Portfolio de projets Ponts de Grande Portée Bandra-Worli Sea Link, Inde (2002-2003): J étais responsable du bureau d études de Sverdrup Asia Limited à Mumbai et responsable technique

Plus en détail

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport -

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport - CERN ST-CE/MP BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN Utilisation des dipôles comme blindage - Rapport - M. Poehler Version : 1.1 novembre 99 1. Etudes d avant-projet En août de cette année, le groupe de

Plus en détail

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Maisons Individuelles (CMI), logement social, Bâtiments Tertiaires Publics et Privés. Ossature bois, charpente, Isolation,

Plus en détail

Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique

Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique Production durable pour une construction innovante Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique Données techniques : mise à jour 01.02.2014 T30 EI 2 30 T90

Plus en détail

Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique

Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique Production durable pour une construction innovante Portes coulissantes coupe-feu et anti-fumée, à un et deux vantaux, exécution télescopique Données techniques : mise à jour 01.04.2015 T30 EI 2 30 T90

Plus en détail

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Colophon Photographie: Foto Plus, Izegem Conception graphique et dessins: Link nv, Waregem 2000 Bâtiments industriels Willy Naessens Wortegem-Petegem Les données reprises

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Prédalles Rédaction : Cordonier Yannick / Av. de la Gare 74 / 1963 Vétroz / Etudiant 3 ème année à l Ecole Technique de la Construction de Fribourg

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

Aschwanden est reconnu pour ses essais exemplaires de systèmes et pour son savoir-faire.

Aschwanden est reconnu pour ses essais exemplaires de systèmes et pour son savoir-faire. Aschwanden Quality Juin 2014 RINO Exo: Tête en acier précontrainte pour le renforcement a posteriori des structures porteuses en béton Aschwanden est reconnu pour ses essais exemplaires de systèmes et

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise Rôle de l ingénieur dans l entreprise de BTP Le rôle de l ingénieur dans l entreprise EMETTEUR DATE Rôle de l ingénieur dans l entreprise L ingénieur joue un rôle important dans la réussite de l entreprise.

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Dans cet immeuble commercial impressionnant de 8 étages, l'utilisation de mesures de protection incendie actives et d'ingénierie

Plus en détail

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS www.entrepose-echafaudages.com SOMMAIRE Introduction 3 CrabEscal chantier Les avantages produit 4-5 La nomenclature des pièces 6-7 CrabEscal public

Plus en détail

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux

Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux 2ème forum bois construction, Beaune 2012 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction bois dans les grands projets de bureaux C. Delgado-Rodoz 1 Le point de vue du maître d'ouvrage : la construction

Plus en détail

Le Plancher Nouvelle Génération

Le Plancher Nouvelle Génération Le Plancher Nouvelle Génération ISOLTOP ZAC du Plan 191 Avenue du counoise 84320 Entraigues sur la sorgue Tel : 04 90 23 52 42 Fax : 04 90 23 51 83 contact@isoltop.com www.isoltop.com Version 5 1 Bien

Plus en détail

2007 à 2013 2M ingénierie civile SA : ingénieur civil, gestion de projets. Expert en modélisation 3d pour les structures en béton armé et en métal

2007 à 2013 2M ingénierie civile SA : ingénieur civil, gestion de projets. Expert en modélisation 3d pour les structures en béton armé et en métal NE LE 5 NOVEMBRE 1982 INGENIEUR CIVIL HES DIRECTEUR ASSOCIE DIPLOMES 2006 Diplôme d Ingénieur HES en génie civil EXPERIENCE PROFESSIONNELLE 2007 à 2013 2M ingénierie civile SA : ingénieur civil, gestion

Plus en détail

Réhabilitation de bâtiments anciens

Réhabilitation de bâtiments anciens Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Réhabilitation de bâtiments anciens Remplacer un plancher en bois existant par une dalle massive 1 Introduction Dans les constructions anciennes la plupart

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Étude de cas : Le Sequana.

Étude de cas : Le Sequana. Étude de cas : Le Sequana. Un bâtiment commercial remarquable de sept étages situé sur la rive gauche de la Seine, à Paris. Le Sequana : vue d artiste Contenu 1. Le projet 2 2. Le point de vue du client

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2014 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

La Galerie Enrico Navarra

La Galerie Enrico Navarra La Galerie Enrico Navarra Rudy Ricciotti Architecte Romain Ricciotti Ingénieur Lamoureux & Ricciotti Ingénierie Patrick Mazzacane Resp. Développement BFUP Bonna Sabla Résumé La Galerie Enrico Navarra est

Plus en détail

Cours de Stabilité : les constructions mixtes dans les bâtiments

Cours de Stabilité : les constructions mixtes dans les bâtiments Cours de Stabilité : les constructions mixtes dans les bâtiments Chapitre 1 : Introduction Table des matières: CHAPITRE 1 : INTRODUCTION... 1 1 GENERALITES... 1 2 RAISONS D'UTILISER DES STRUCTURES MIXTES...

Plus en détail

ACIER. MIXTE. HOLORIB /SUPERHOLORIB. PROFILS MIXTES EN ACIER COFFRAGE, ARMATURE ET PROTECTION INCENDIE

ACIER. MIXTE. HOLORIB /SUPERHOLORIB. PROFILS MIXTES EN ACIER COFFRAGE, ARMATURE ET PROTECTION INCENDIE ACIER. MIXTE. HOLORIB /SUPERHOLORIB. PROFILS MIXTES EN ACIER COFFRAGE, ARMATURE ET PROTECTION INCENDIE 5.10.2f Actelion, Allschwil (CH) PLANCHERS MIXTES Les profils mixtes HOLORIB et SUPER HOLORIB en tôle

Plus en détail