Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60"

Transcription

1 Cofraplus 6

2 es photos : Image de synthèse (a Tour) Sport City Tower, Doha (Qatar) Architecte : Concept Architect Hadi Simaan, Floride (USA) Structure : Arup, ondres (Royaume-Uni) Au milieu, à droite Parking de a Pardieu Maître d œuvre : yon Parc Auto Architecte : D. Richard En bas, à droite Tour Madou, Bruxelles (Belgique) Architectes : Assar et Archi Crédit photos : Arcelor-Construction Sport City Tower : Midmac - Sixco

3 Cofraplus 6 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES Face prélaquée d Épaisseur de la dalle de à cm APPICATIONS Cofraplus 6 est un profil nervuré cranté latéralement destiné à la construction de dalles béton. Cofraplus 6 évite le décoffrage, allège le plancher et économise une nappe d armatures. DÉFINITIONS / NORMES Identification de l acier Norme NF EN 36 : bandes et tôles en acier de construction revêtues en continu par immersion à chaud. Norme XP P 34-3 : Tôles et bandes d acier de construction galvanisées prélaquées ou revêtues d un film organique contrecollé ou laminé, destinées au bâtiment. Norme EN 69-3 : Produits plats en acier revêtus en continu de matières organiques (prélaqués) - partie 3 : produits pour applications intérieures dans le bâtiment. Acier : S35 GD selon norme NF EN 36. Coffrage Cofraplus 6 sert de coffrage porteur, entre solives dans la pose sans étai, ou entre files d et solives. Sa légèreté facilite la manipulation d éléments de grand format livrés à longueur jusqu à 5 mètres. Armature e crantage latéral scelle le profil autour des nervures moulées en sous-face de la dalle béton des planchers. Comme armature, Cofraplus 6, en épaisseur,5 mm apporte,9 cm /ml ou 3,9 cm /ml d acier en épaisseur, mm dans le sens porteur du plancher. Revêtement galvanisé Z 5. galvanisé prélaqué : Intérieur : - catégorie II selon XP catégorie CPI selon EN 69-3 Haiplus 5 : - catégorie IIIa selon XP catégorie CPI3 selon EN 69-3 Autres revêtements : sur consultation. Cofraplus 6 est spécialement conçu pour les ouvrages à surchages modérées et portées moyennes. es planchers sur vide sanitaire doivent être visitables et ventilés. Versions Trois versions sont disponibles : a version standard est appelée COFRAPUS 6. a version spécialement adaptée pour utilisation en système poutre mixte avec connecteurs de types Hilti ou Nelson posés au travers du bac sur chantier est appelée COFRAPUS 6 C : fabrication spécifique sur demande. COFRAPUS 6 C (version connecteur fond de nervure) COFRAPUS 6 peut être réalisé avec préperçage pour le passage des goujons soudés en atelier. Cette version est appelée COFRAPUS 6 P : Étude et fabrication sur demande. (jusqu à une épaisseur de, mm). COFRAPUS 6 P (le plan de perçage est à fournir) Réglementation Avis Technique 3/3-39 et 3/3-39* Add. 3

4 Cofraplus 6 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU PANCHER VERSION STANDARD Caractéristiques utiles du profil Épaisseur nominale de la tôle e mm,5,,,5 Poids au mètre carré utile dan/m,53,,3 4, Section active d acier : A cm /ml,9, 3,9,5 Inertie propre du profil : i cm 4 /ml 55, 65, 4,53 93,94 Position fibre neutre : v i cm 3,33 3,33 3,33 3,33 Module d inertie : I/v i cm 3 /ml 6,55 9,5,3, Consommation nominale de béton Épaisseur d cm itrage l/m Poids théorique du béton seul* dan/m * Pour obtenir le poids total de la dalle il faut ajouter le poids du béton dû à la flèche ainsi que le poids du profil. Poids volumique du béton 4 dan/m 3. Caractéristiques utiles en travée de la dalle Épaisseur d Pour e =,5 mm distance d-v i Distance x l 5 z Épaisseur d Pour e =, mm distance d-v i Distance x l 5 z cm cm 6,6 cm 3,5 cm 4 /m 5 cm 5,59 cm cm 6,6 cm 3,59 cm 4 /m 39 cm 5, ,6 3, ,4,6 3,9 4,39 9,6 4,3 5,9,6 4, ,,6 4,65 6,,6 4,9 93,4 4,6 5,36 9, 6,6 5,9 5 4,4,6 3, ,36,6 4, 5,4 9,6 4,6 64,4,6 4,9 99 9,4,6 5, 969 9,94,6 5,4 59,4 4,6 6, 6,6 6,6 6,5 3 4,5,6 4,6 6,59,3 3 44,4, ,6 4,6,43, ,9,9 Notation d : épaisseur de la dalle, nervure du bac incluse v i : distance de l axe neutre du bac à sa fibre inférieure x : distance de l axe neutre de la dalle à sa fibre supérieure l 5 : inertie mixte équivalente en acier correspondant à E a /E b = 5 z : bras de levier conventionnel (d-v i - x/3) Cisaillement admissible entre tôle et béton τ = T /. z m. ρ d/ + k avec ρ = rapport de la section de la tôle à la section utile de béton (hauteur d-v i ) = portée de calcul en cm m k d es valeurs de m et de k sont données dans le système d unités : longueur en cm, force en dan. Résistance 33,6 Charge statique 5,53 Glissement Charge dynamique 4,44 x Vi Résistance au feu CF : degré coupe-feu du plancher brut. Une épaisseur minimale est requise pour le respect du critère de température en face non exposée. CF demandé d mini en cm En l absence d armatures spécifiques, avec une dalle de cm, les planchers Cofraplus sont CF 3. Pour des CF supérieurs, la résistance du plancher pour le délai requis d exposition au feu doit être justifiée par la prise en compte des seules armatures enrobées dans le béton. Isolation acoustique e comportement acoustique du plancher brut correspond à la loi de masse. (valeurs calculées par modélisation) Épais. d en cm Rw (C;Ctr) 44 (-;-3) 45 (-;-4) 46 (-;-4) 4 (-;-4) 4 (-;-5) 4 (-;-4) 5 (-;-6) 54 (-;-) 56 (-;-) 4

5 Ar val Cofraplus 6 CHARGES D EXPOITATION Avis Technique du Cofraplus 6 prend en compte les charges réparties, concentrées et linéaires. Il est formulé pour des intensités de ces charges ne dépassent pas les limites suivantes : charges ponctuelles statiques : < kn charges linéaires statiques : kn par ml charges ponctuelles dynamiques : < 5 kn et espacées d au moins, m les unes des autres. Ces limitations s exercent en l absence d une vérification complète de la répartion de ces charges. charges roulantes pour des véhicules dont la charge maximale par essieu n excède pas 3 kn. PORTÉES MAXI à la pose du Cofraplus 6 en version standard es profils sont fixés, à l avancement, sur la structure porteuse à raison de deux fixations minimum par extrémité et par appui. Par ailleurs, le couturage des profils respectera les préconisations de l avis technique en vigueur. En phase de montage et de coulage du béton, Cofraplus 6 épaisseur,5 mm peut supporter des portées limites selon les tableaux ci-dessous qui prennent en compte les conditions de flèche /4. orsque les files d sont nécessaires, celles-ci divisent la travée en parties égales. travée Épaisseur dalle en cm étai étai travées en continu Épaisseur dalle en cm étai étai travées en feuillure 3 travées en continu Épaisseur dalle en cm étai étai Épaisseur dalle en cm étai étai

6 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Portée simple q = 5 dan/m jusque de à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R 9 PAF-R PAF-R 3 PAF-R 5 PAF-R q = 35 dan/m jusque de à 9 de 9 à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R 3 PAF-R 5 PAF-R Portée simple q = 5 dan/m jusque de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 6 PAF-R q = dan/m de à 3 de 3 à 5 de 5 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3,5 m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS 6 PAF-R = épaisseur dalle d PAF-R = Trellis Soudé Général

7 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Portée simple e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm Portée en cm Portée simple e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre.

8 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Pose en continu q = 5 dan/m jusque 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 43 de 43 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 3 ST 3 PAF-R 4 ST 3 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 6 PAF-R ST 5 PAF-R ST 6 q = 35 dan/m jusque 3 de 3 à 33 de 33 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 ST 3 ST 45 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 ST 6 ST 5 PAF-R ST 45 PAF-R 9 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R 3 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R 6 ST 45 Pose en continu q = 5 dan/m jusque 5 de 5 à de à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 e =,5 mm ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3, m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. = épaisseur dalle d PAF-R ST 5 PAF-R = Trellis Soudé Général ST 5 = Chapeaux PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R ST 35 q = dan/m jusque de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS e =,5 mm PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 6 ST 3 PAF-R ST 3 PAF-R ST 3 PAF-R 9 ST 3 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35

9 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm , , , Pose travées en continu 4, , , , , ,4 5,4 4, 5,4 Portée en cm , 5, e =,5 mm 5,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 6, ,4 6, ,4 6, Pose travées en continu e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,43 6, 5,43 6, 6, 6, 6, 6,55 6, 6, 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. 9

10 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Tôle interrompue sur appuis q = 5 dan/m jusque de à de à 3 de 3 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R 3 ST 3 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R 6 ST 6 PAF-R ST 45 PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 6 q = 35 dan/m jusque de à de à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 ST 4 ST 5 PAF-R 5 ST 35 ST 5 ST 5 PAF-R 6 ST 45 ST 6 ST 5 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R 9 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 5 PAF-R 4 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R ST 45 Tôle interrompue sur appuis q = 5 dan/m jusque 5 de 5 à de à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 4 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 q = dan/m jusque de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 e =,5 mm PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 4 ST 3 PAF-R 5 ST 3 PAF-R 6 ST 3 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, fauxplafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3,5 m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. PAF-R = épaisseur dalle d ST PAF-R = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage : = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

11 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm , , , Tôle interrompue sur appuis 4, , , , , 5, , 5,4 4, 5,4 5,4 5,4 Portée en cm ,4 5, e =,5 mm 5,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 6, ,4 6, ,4 6, ,4 6, ,4 6, Tôle interrompue sur appuis e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,43 6, 6, 6, 6, 6, 6,55 6,55 6,55 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre.

12 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. q = 5 dan/m jusque 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 5 Pose en continu e =,5 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R PAF-R ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 3 ST 5 ST 4 ST 5 ST 5 ST 5 q = 35 dan/m jusque 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST ST PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST 5 ST 3 ST 5 ST 3 ST ST 4 ST 5 ST 4 ST ST 5 ST 5 ST 5 ST ST 5 ST 35 ST 6 ST 5 ST 6 ST 35 q = 5 dan/m jusque 6 de 6 à de à 3 de 3 à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 Pose en continu e =,5 mm ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 4, m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. = épaisseur dalle d ST ST ST = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 4 ST ST 5 ST ST 5 ST 5 ST 6 ST ST ST ST ST 5 ST ST 5 ST 9 ST 5 ST ST 3 ST 3 ST 3 q = dan/m jusque de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS e =,5 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST 3 ST ST 5 ST ST 6 ST ST 6 ST ST ST ST ST ST 9 ST ST ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 6 ST 5 ST ST 5 ST ST 5

13 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,3 3, , , , Pose en continu 3, , Portée en cm e =,5 mm , , , , Pose en continu e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5, ,4 Portée en cm ongueur supérieure à 5 mètres. étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. 3

14 Cofraplus 6 PRESTATIONS COMPÉMENTAIRES Cofraplus 6 P (prépercé) : il convient de faire vérifier par nos services Assistance Technique, les performances admissibles en phase coulage. Note de calcul spécifique établie par le logiciel Cofra 4 (disponible sur demande). Coffrage des rives e coffrage des rives est constitué par des costières en tôle d acier galvanisée pliées à l équerre. ongueurs usuelles de à 4 mètres. Épaisseur plancher d en cm de à 4 5 Épaisseur minimum de tôle en mm,,5, es bandes de rappel éventuelles sont à prévoir sur chantier. d d Trémies Réservation de trémies de petites dimensions (5 x 5 cm maximum) a réservation de trémies, préparées à l avance avant coulage du béton, peut être réalisée par un coffrage en tôle livrable aux dimensions souhaitées. Trémies de plus grandes dimensions Un système de trémie composé d équerres transversales, longitudinales et de cornières de maintien peut être utilisé. Ce système, incorporé dans la dalle, joue le rôle de chevêtre et permet le renforcement de la dalle autour de la trémie. es différents composants du système sont livrables aux dimensions souhaitées. 6 cm mini. 6 cm mini. Closoirs mousses : voir croquis ci-dessous. - épaisseur 4 mm - longueur 35 mm - partie autocollante Adhésif 35 TREIS SOUDÉS (NF A 35-6 et NF A 35-4) Section S E D Abouts ongueur Masse Surface Masse Désignation S s e d AV - AR de fils largeur nominale rouleau panneau ad ag N ou ADETS l panneau cm /m cm /m mm mm mm/mm m kg/m m kg PAF-R 4,5 5/5 3,6,53 3 4,5 /,4,4,64 9, ST,9,9 5,5 / 4,,9 5,5 / 4,4,,5,54 ST,9, /5 6 6,, 3 5/5,4,4 4,4 35, ST 5,5,5 5 5/5 6 6,, 3 5/5,4 3, 4,4 43,49 ST 3,3,3 6 5/5 4 6,, 3 5/5,4 3,36 4,4 46,46 ST 35 3,5 3,5 5/5 4 6,, 3 5/5,4 4,6 4,4 5,9 ST 45 4,4 4, /5 6 6,,6 3 5/5,4 4,643 4,4 66,6 ST 5 5,3 5,3 5/5 4 6,,6 3 5/5,4 5,6 4,4 5,4 ST 6 6,36 6,36 9 5/5 4 6,,5 5/5 3,4 6,965 4,4,3 x ST 35,, 5/5 4 6,,56 3 5/5,4,5 4,4 5,9 x ST 45,4, /5 6 6, 3,3 3 5/5,4 9,6 4,4 66,6 x ST 5,6,6 5/5 4 6, 3,36 3 5/5,4,534 4,4 5,4 x ST 6,, 9 5/5 4 6, 5, 5/5 3,4 3,93 4,4,3 4

15 Cofraplus 6 Date : QUESTIONNAIRE VOS COORDONNÉES Société : Demandeur : Mme, Mr. Chantier : Surface : Téléphone : Fax : PORTÉE : VOTRE CAS appuis l l : m 3 appuis l l l : m l : m 4 appuis l l l3 l : m l : m l 3 : m Surcharges d'exploitation : dan/m Charges permanentes : dan/m (hors poids propre du plancher) Épaisseur totale de plancher souhaitée : cm Possibilité d étai au coulage Oui Non Pour tout autre cas de charge, joindre un plan détaillé. Service Assistance Technique Clientèle - Tél Fax

16 9 THOUARE Z.A.C. de la Baudinièr e THOU ARE Tél F ax : HAGETMAU Z.I. route d'or the z 4 - HA GETMA U Tél F ax : ONNAING, rue Roger Salengr o ONNAING Tél F ax : HAIRONVIE 6, route de la Fo rg e 55 - HAIRONVIE Tél F ax : DIEMOZ Z.A. route de Bourgoin 39 - DIEMOZ Tél. 4 9 F ax : Arval 6, route de la Forge 55 Hairo nv ille Tél F ax : Site : va l-construc tion.com Édition n 3 octobre Cette brochure n est pas un document contractuel. es renseignements techniques mentionnés dans tous les documents sont donnés à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. En cas de contradiction avec les documents officiels plus récents, ceux-ci prévaudront. Création et impression :

ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70

ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70 ArcelorMittal Construction Belgium Arval Plancher collaborant Cofrastra 7 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES Face prélaquée d Épaisseur de la dalle de à cm 7 8 96 7 7 APPICATIONS

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1-

www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1- www.bacacier.com PCB Plancher collaborant Système de plancher mixte acier/béton V1/2013-1- SYSTEME D EMBOITEMENT SOMMAIRE PCB Plancher collaborant Recommandations sur chantiers 3 Règles de poses 5 Coffrage

Plus en détail

Arval. Haironville-Pab COFRADAL 200. Steel solutions for a better world

Arval. Haironville-Pab COFRADAL 200. Steel solutions for a better world COFRADAL 200 Steel solutions for a better world SOMMAIRE COFRADAL 200 Page CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES 1 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 2 PERFORMANCES MÉCANIQUES 3 AUTRES PERFORMANCES 4 DÉTAILS CONSTRUCTIFS

Plus en détail

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques.

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques. 5 LES PLANCHERS Les planchers ont pour rôle structurel de transmettre les charges et surcharges de fonctionnement du bâtiment aux éléments principaux de l ossature. Ils participent aussi à la stabilité

Plus en détail

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS FEU DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS ARCELOR CONSTRUCTION Groupe Arcelor Protégez vos espaces de vie et de travail Pour assurer la protection des biens et des personnes à l intérieur des bâtiments, la fonction

Plus en détail

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Édition n 1 PROFIL : 3.45.1000 PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Revêtement Épaisseur (mm) Galvanisé Z275

Plus en détail

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Cofradal 200. Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Cofradal 200. Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg ArcelorMittal Construction Benelux Cofradal Bâtiment : Espace Petrusse, Luxembourg SOMMAIRE COFRADAL COFRADAL Caractéristiques géométriques 70 Page 130 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES 1 1 140 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Guide des systèmes planchers

Guide des systèmes planchers Arval Guide des systèmes planchers COFRASOL COFRAPLUS COFRASTRA COFRASTRA DÉCIBEL COFRADAL 200 GLOBALFLOOR SUPPORTSOL SUPPORTSOL DÉCIBEL COFRATHERM Arval Arval l offre systèmes de planchers Arval introduction

Plus en détail

L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT. www.profil-services-distribution.com

L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT. www.profil-services-distribution.com L HABILLAGE MÉTALLIQUE PROFIL GAGNANT COUVERTURE TÔLE TUILE PAGE PAGE 4 COVER STEEL 3.35 COVER STEEL 3.39 PLATEAUX DE BARDAGE PAGE 13 TÔLE TUILE 1100 26 MUR STEEL 400.90 BARDAGES & CLINS PAGE 18 MUR STEEL

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

Réhabilitation de bâtiments anciens

Réhabilitation de bâtiments anciens Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Réhabilitation de bâtiments anciens Remplacer un plancher en bois existant par une dalle massive 1 Introduction Dans les constructions anciennes la plupart

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Plancher Floor Fuβboden Avis Technique 3/09-592 Annule et remplace l Avis Technique 3/01-364 Lewis profilés à queues d aronde Titulaire : Représentant de France: Société Reppel BV Buwspecialiteiten Postbus

Plus en détail

Les solutions d isolation des sols et des planchers

Les solutions d isolation des sols et des planchers 0 Les solutions d isolation des sols et des planchers F0 00 a Les solutions d isolation des sols et des planchers juin 0 Description Les notions de thermique et d acoustique dont il est fait état dans

Plus en détail

Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier )

Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier ) ArcelorMittal Construction France Planchers COFRADAL 200, 230, 260 Version P.A.C ( Prêt Au Coulage du béton sur chantier ) Bureau d études techniques BP 7339 34 086 MONTPELLIER Tel. 04 67 525 176 / Fax.

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois Le LE SEACBOIS Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE ISOLATION THERMIQUE EXCEPTIONNELLE Leader des matériaux de construction à haute performance BARRIÈRE THERMIQUE SIMPLICITÉ DE POSE SURCHARGE JUSQU À 1 000 KG / M 2 ET + PORTÉE LIBRE DE 8 M ET + ÉTUDES ET

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS PRONOUVOPROTREPP 1 PRONOUVOPROTREPP TYPE PRONOUVOPROTREPP TYPE L PRONOUVOPROTREPP TYPE Z 1 4 PRONOUVOPRODORN 4 Les bruits e pas ans les cages escalier sont

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

AFGC délégation Rhône-Alpes. LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon. Les études du Génie-Civil

AFGC délégation Rhône-Alpes. LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon. Les études du Génie-Civil AFGC délégation Rhône-Alpes LE PONT SCHUMAN : un 14eme Ouvrage sur la Saône à Lyon Les études du Génie-Civil AFGC Délégation Rhône Alpes 19 juin 2014 Par Franck DUBOIS BET Vinci Construction France STRUCTURES

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

12/08 1 FICHES TECHNIQUES. gaz

12/08 1 FICHES TECHNIQUES. gaz 12/08 1 produit géo flam coupe-feu avec procès-verbaux du cticm CSTB e t cebtp FICHES TECHNIQUES un seul matériau pour feu intérieur et extérieur en coup-feu 1 heure - 1 heure 1/2-2 heures conduits de

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 21

FERMACELL Montage cloison 1 S 21 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la plus grande part

Plus en détail

LA PERFORMANCE DE TOUS CÔTÉS. Couverture. à joint debout en acier. Depuis 1946

LA PERFORMANCE DE TOUS CÔTÉS. Couverture. à joint debout en acier. Depuis 1946 LA PERFORMANCE DE TOUS CÔTÉS Couverture à joint debout en acier Depuis 1946 La gamme économique Profils Profil N 1 Profil N 3 Profils standards Profils nervurés La gamme Epaisseur 0,6 mm 0,6 mm Hauteur

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

> GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR. Sommaire

> GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR. Sommaire > GUIDE DE MISE EN OEUVRE LES SOLUTIONS RECTOR Sommaire 1- Plan de pose 2- Réception, stockage et manutention 3- Mise en œuvre > préparation des supports > pose des poutrelles > étaiement et enlèvement

Plus en détail

Halle métallique Projet de construction ICOM

Halle métallique Projet de construction ICOM Halle métallique Projet de construction ICOM Professeur accompagnant : Jean-Paul Lebet Assistant : Valentin Gavillet Projet de construction: Halle métallique 2 / 49 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3

Plus en détail

Solutions constructives. planchers

Solutions constructives. planchers Solutions constructives planchers Le Groupe Fabemi se positionne comme l industriel français répondant aux besoins horizontaux grâce à son offre de systèmes constructifs complets manuportables. Nos équipes

Plus en détail

Solutions constructives. planchers

Solutions constructives. planchers Solutions constructives planchers 1 Le Groupe Fabemi se positionne comme l industriel français répondant aux besoins horizontaux grâce à son offre de systèmes constructifs complets manuportables. Nos équipes

Plus en détail

AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975

AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975 AU SERVICE DE L INDUSTRIE DU BÉTON DEPUIS 1975 Numesh fabrique la gamme la plus complète de treillis métalliques soudés pour armer le béton, destinés aux marchés canadien et américain. Fondé en 1975, Numesh

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel contenant de petites

Plus en détail

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois Le L E S E A C B O I S Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON SOMMAIRE Pages L'acoustique dans le bâtiment : amortissement des bruits d'impact dans les escaliers 3 Méthodes de mesure et de justification Gamme

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble LES PLANCHERS L3 GCI Université Joseph Fourier Grenoble Plancher en dalle pleine matériel d'étaiement dense coûteux en matériel, en main d'oeuvre et en temps (cf.cours précédent) Structure monolithique

Plus en détail

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER. Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER. Édition SEBTP

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER. Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER. Édition SEBTP PLANCHERS À PRÉDALLES Guide de mise en œuvre COLLECTION RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT MÉTIER Édition SEBTP SOMMAIRE PLANCHERS À PRÉDALLES GUIDE DE MISE EN ŒUVRE 1. Au démarrage 1. Documents de référence -----------------------03

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Détail produits p. 106 à 132 Les panneaux de la gamme Fibralith sont mis en œuvre : soit en coffrage isolant de dalle béton ou fond de coffrage

Plus en détail

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section.

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section. POUTRE SIMPLE LINTEAU COUVERTURE 3.1 Introduction - considérations générales. On définit la flèche f comme la déformation maximale d un élément de structure soumis à une flexion simple (Mf). La flèche

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison.

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison. Plancher poutrelle précontrainte La solution idéale pour votre maison. Le plancher poutrelle précontrainte : la solution idéale Choisir le plancher poutrelle précontrainte, c est choisir une solution industrielle

Plus en détail

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING CLASSIC La solution pour toutes les situations SWISSRAILING CLASSIC offre

Plus en détail

Le Plancher Léger Thermo-Acoustique

Le Plancher Léger Thermo-Acoustique - P L T A -S e a c b o i s Le Plancher Léger Thermo-Acoustique Chapitre I : Les solutions thermiques et acoustiques Chapitre II : Les avantages du - 48 Les Solutions du - C H A P I T R E I : SOLUTIONS

Plus en détail

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux La structure porteuse d un bâtiment 1 - Les fondations 2 - Les porteurs verticaux 3 - Les porteurs horizontaux 1) Les Fondations 1-1) Fonctions, définitions Les fondations d un ouvrage sont les éléments

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Objet des travaux Rénovation d un plancher d étage en bois de 34 m 2 (6,5 x 5,83 m) dans une maison de ville située dans le 5 eme arrondissement de Marseille.

Plus en détail

Le plancher poutrelles hourdis

Le plancher poutrelles hourdis Le plancher poutrelles L E P L A N C H E R POUTRELLES-HOURDIS Chapitre I: Chapître II: Chapitre III: Chapitre IV: Chapitre V: CARACTERISTIQUES GENERALES LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques d'application. et autres composants structuraux»

Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques d'application. et autres composants structuraux» Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques d'application Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants structuraux» Planchers nervurés à poutrelles préfabriquées

Plus en détail

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre

PANNEAUX SANDWICHS Détails de mise en œuvre PANNEAUX SANDWICHS Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Panne faîtière Panne intermédiaire Poinçon Entrait retroussé Panneaux REXOTOIT PSE REXOTOIT PU Semelle Arbalétrier 3 Détail de toiture

Plus en détail

Arval Bardage horizontal

Arval Bardage horizontal ArcelorMittal Construction Belgium Arval Bardage horizontal Bâtiment : Technocentre Renault - Architecte : J.F. SCHMIT - Poseur : Sorécob Etanchété Sommaire Page Exemples de réalisations,, et Possibilités

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER <> I 30 à I 120/E 30 à E 120 5 E 160

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER <<Exclusif>> I 30 à I 120/E 30 à E 120 5 E 160 Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER I 30 à I 0/E 30 à E 0 E 0 Description Le système de chemin de câbles AESTUVER «Exclusif» se compose d éléments droits et d éléments de diverses formes.

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP Panneau de toiture polyuréthanne type CO Panneau de toiture polyuréthanne DP BRUCHAPaneel Panneau de toiture polyuréthanne DP pour toitures à pans inclinés haute résistance aux intempéries système d'étanchéité

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES SUR MESURE facile à poser aspect comparable à une toiture en tuiles 1,1 m La toiture traditionnelle... en acier! Facile à poser! Suivez le guide... BATITUILE

Plus en détail

Planchers à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX. www.planchers-fabre.fr

Planchers à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX. www.planchers-fabre.fr s à entrevous FABRIBOIS LA PERFORMANCE À TOUS LES NIVEAUX www.planchers-fabre.fr Domaines d application et performances 5 bonnes raisons de choisir la solution FABRIBOIS Applications planchers Performances

Plus en détail

FORCE CONCEPTO. Le guide

FORCE CONCEPTO. Le guide FORCE CONCEPTO Le guide SOUDABLE ADHÉSIF FORCE CONCEPTO SOUDABLE ADHÉSIF Etanchéité de toitures inaccessibles Supports: bétons, bois Etanchéité autoprotégée Coloris: Noir Maine Gris Bretagne Blanc Savoie

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique THERMACOME ISOLATIONS PÉRIPHÉRIQUES Désolidarisent mécaniquement, thermiquement et phoniquement la dalle flottante et le revêtement de sol des structures verticales du bâtiment. Isolations périphériques

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

LES POSSIBILITES DE MONTAGE

LES POSSIBILITES DE MONTAGE La LA DALLE ALVEOLEE Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES DE PORTEE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 65 La C h a p i t r e I : L E S P

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS Nice la Plaine 1 - Bt A3 RN 202 - Iscles des Arboras 06200 NICE Téléphone : 04 92 29 60 60 Télécopie : 04 93 83 83 36 Réf. client : NCA : /07 FT/FT MAIRIE DE NICE Direction des Bâtiments Communaux Service

Plus en détail

Communauté d Agglomération Arc de Seine. Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury

Communauté d Agglomération Arc de Seine. Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury setec organisation Communauté d Agglomération Arc de Seine Programme de l aménagement des espaces publics du quartier de Meudon Val Fleury Annexe 6b Solutions techniques n 1 et n 2 relat ives à la future

Plus en détail

Cloison KNAUF Métal GH C 401 et KNAUF Métal GH Futur. Système de cloisons à ossature métallique de grande hauteur

Cloison KNAUF Métal GH C 401 et KNAUF Métal GH Futur. Système de cloisons à ossature métallique de grande hauteur Cloison KNAUF Métal GH C 401 et KNAUF Métal GH Futur Système de cloisons à ossature métallique de grande hauteur Cloison KNAUF Métal GH Description - Domaine d application - Avantages - Résistance au feu

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES FICHE TECHNIQUE : MONOCOQUES propose un large choix de garages préfabriqués monocoques en béton, garantie pour vous de trouver celui qui correspond parfaitement aux exigences techniques de votre projet.

Plus en détail

LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE

LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE MIXITE BOIS-BETONBETON LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE 1 Un exemple: Le collège de VEAUCHE Pour 700 collégiens Avec une ½ pension pour 650 repas/jour sur 7200m² utiles 2 1 Une structure bois mettant

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Correspondance normes Tolérances de laminage Produits pour le béton

Correspondance normes Tolérances de laminage Produits pour le béton Correspondance normes Tolérances de laminage Produits pour le béton Poutrelles Laminés marchands Tôles Tubes et accessoires Aciers étirés, comprimés Métal déployé Caillebotis Profilés à froid Aciers spéciaux

Plus en détail

24 Construction métallique

24 Construction métallique 24 Construction métallique Sont construits en charpente métallique des bâtiments indus triels et commerciaux (usines, hangars, des ouvrages d art (passerelles, ponts, des ouvrages de génie civil (pylônes,

Plus en détail

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com TUYLEO 1100 GROUPE BACACIER Dans sa recherche permanente de compléter sa

Plus en détail

Dalles alvéolaires précontraintes

Dalles alvéolaires précontraintes Fiche Prévention - E4 F 09 13 Dalles alvéolaires précontraintes Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les dalles alvéolaires précontraintes (DAP) sont des dalles fabriquées en usine, constituées

Plus en détail

Produits préfabriqués lourds

Produits préfabriqués lourds Fiche Prévention - E4 F 12 14 Produits préfabriqués lourds Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les produits préfabriqués lourds sont nombreux et communément utilisés sur les chantiers de gros

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE. avis technique CSTB n 2/05-1155

ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE. avis technique CSTB n 2/05-1155 ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE avis technique CSTB n 2/05-1155 ISOTOIT avis technique CSTB n 2/05-1155 Composition des panneaux : 2 faces tôle aluminium prélaquée*, protégée par film adhésif anti UV.

Plus en détail

Résistance au feu des bétons

Résistance au feu des bétons Chapitre4 Résistance au feu des bétons 4.1 - Comportement aux températures élevées 4.2 - Conductivité thermique 4.3 - Évolution des résistances du béton et de l acier en fonction de la température 41 Chapitre

Plus en détail