Avis Technique 14/ *V1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique 14/12-1797*V1"

Transcription

1 Avis Technique 14/ *V1 Edition intégrant un modificatif Annule et remplace l Avis Technique 14/ Système mis en œuvre en structure Plancher chauffant hydraulique Hydraulic heating underfloor Hydraulische Fussbodenheizung Procédé Milliwatt Activ Titulaire : KP1 R&D Quartier de la Gare RD 26 FR PUJAUT Tél. : +33 (4) Fax : +33 (4) Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques et Documents Techniques d Application (arrêté du 21 mars 2012) Groupe Spécialisé n 14 Installations de génie climatique et installations sanitaires Vu pour enregistrement le 3 juillet 2014 Secrétariat de la commission des Avis Techniques et Documents Techniques d Application CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2014

2 Le Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques et les Documents Techniques d Application a examiné, le 3 avril 2014, la demande de modificatif relative au procédé de chauffage «Milliwatt Activ» de la société KP1 R&D. Le Groupe Spécialisé n 14 a formulé, concernant ce produit, l'avis Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France Européenne. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Le procédé «Milliwatt Activ» est un plancher chauffant sur poutrelles et entrevous isolants certifiés. Il est composé d un plancher nervuré à poutrelles préfabriquées en béton précontraint, associées à des entrevous polystyrène moulés nervurés isolants, des rupteurs de ponts thermiques et une table de compression d épaisseur minimale de40 mm au-dessus de la génératrice supérieure du tube (soit une épaisseur minimale pour la dalle de compression de 56 mm). La table de compression intègre un système à circulation d eau à basse température de marque REHAU pour le mode chauffage. Ce procédé de chauffage est utilisé, pour le niveau du bâtiment équipé, comme système de chauffage autonome (sans appoint). 1.2 Identification Chaque poutrelle est munie d une étiquette fournissant l identification du système de plancher, le nom du centre de production, la longueur béton, la dénomination du produit (type), le numéro du banc de fabrication, la position longitudinale et transversale sur le banc et la date de fabrication. Une étiquette sur chaque emballage indique la référence des produits : les tubes du réseau de chauffage ou les modules préfabriqués, les raccords à sertir, les collecteurs, les gaines et les accessoires pour REHAU. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi Le domaine d emploi est identique à celui proposé dans le Dossier Technique. Les conditions d utilisation de ce système sont liées à celles décrites dans l Avis Technique «RAUTHERM» en cours de validité. En enrobage ou encastrement, seuls sont admis les raccords à sertir indémontables REHAU de l Avis Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres qualités d aptitude à l emploi Sécurité incendie La présence de tubes noyés dans la dalle ne modifie pas l avis émis dans les Avis Technique en cours de validité relatifs d'une part au plancher à poutrelles «LEADER» et d'autre part au «Système de Rupteurs KP1». Thermique Le procédé assure seul le chauffage des niveaux équipés du procédé et ne s'oppose pas au respect des réglementations thermiques en vigueur. En application des réglementations en vigueur relatives «aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments» et «à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m²», il convient de tenir compte pour le calcul des consommations, des pertes au dos des émetteurs intégrés au bâti en contact avec l extérieur ou un local non chauffé. Limitation de température Le système «Milliwatt Activ» ne fait pas obstacle au respect des dispositions de l article 35.2 de l arrêté du 23 juin 1978 modifié, qui limite à 28 C la température du sol. Réglementation sismique La présence de tubes noyés dans la dalle ne modifie pas les dispositions d utilisation en zones sismiques telles que décrites dans les Avis Techniques relatifs, d'une part au plancher à poutrelles «LEADER» en cours de validité et d'autre part au «Système de Rupteurs KP1». Données environnementales et sanitaires Il existe une FDES relative à la poutrelle KP1, mentionnée au paragraphe C «Référence» du Dossier Technique. Pour les autres produits, il n existe pas de FDES. Il est rappelé que les FDES n entrent pas dans les champs d examen d aptitude à l emploi du procédé «Milliwatt Activ». Stabilité La stabilité du procédé «Milliwatt Activ» est normalement assurée, si la conception, la réalisation et l exploitation thermique (mise en chauffe et maintien des performances thermiques) du système sont conformes aux conditions définies dans la norme NF DTU P2, au Dossier Technique établi par le demandeur et au Cahier des Prescriptions Techniques particulières ci-après Durabilité Entretien Mis en œuvre conformément aux prescriptions du Dossier Technique et pour le domaine d emploi accepté, les composants du procédé présentent une durabilité compatible avec la durée de vie des installations desservies par des réseaux hydrauliques. La durabilité mécanique de ces planchers est équivalente à celle des procédés traditionnels utilisés dans des conditions comparables et ne nécessite pas de travaux particuliers d entretien. Le maintien dans le temps des performances thermiques du système semble par ailleurs assuré Mise en œuvre La mise en œuvre des différents composants du procédé tel que décrit dans le Dossier Technique ne pose pas de difficultés particulières aux entreprises de gros œuvre ainsi qu aux entreprises de génie climatique ayant été formées par les sociétés KP1 R&D et REHAU Fabrication La fabrication des différents composants entrant dans le procédé «Milliwatt Activ» relève de techniques connues et comprend différents processus de contrôle. Les contrôles mis en place tout au long du processus de fabrication permettent de préjuger d une constance de qualité satisfaisante. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Conception et calculs structurels Pour garantir une bonne stabilité de l ouvrage, le système nécessite, pour chaque chantier, une conception et un calcul des montages. Ceux-ci doivent être effectués par un Bureau d Etudes KP1, sur la base des informations relatives aux caractéristiques du procédé fournies par REHAU selon : le CPT «Planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton coulé en œuvre ou associées à d'autres constituants préfabriqués par du béton coulé en œuvre - Section A - Conception et calcul» (e-cahier N 3718 de septembre 2012) en vigueur, désigné dans la suite du texte «CPT «Planchers», les modalités des Avis Techniques «Leader» et «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité. Cette conception doit par ailleurs prendre en compte, pour la dalle de compression : Les prescriptions du DTU Partie 2, du «CPT Planchers et de l Avis Technique relatif au plancher à poutrelles «LEADER» concernant le respect de l épaisseur minimale de 40 mm entre la génératrice supérieure du tube et la surface brute de la dalle (l épaisseur totale doit être issue d un calcul de résistance). Les dispositions constructives indiquées au tableau 1 en annexe Dimensionnement thermique Un dimensionnement thermique, prenant en compte les «Ecorupteurs Transversaux» et «Ecorupteurs Longitudinaux», doit être réalisé par un bureau d études thermique dans le respect du Dossier Technique (résistance thermique du plancher «Milliwatt Activ» au minimum égale à 2.5 m².k/w) et de la Réglementation thermique (RT) en vigueur. 2/12 14/ *V1

3 2.33 Conception et dimensionnement hydraulique Une conception et un dimensionnement hydraulique doit être réalisé par un bureau d études thermique sur la base d une collaboration avec le bureau d études structure et béton afin de déterminer les contraintes propres au chantier (zones sans tubes, revêtements de sols, mode de pose du réseau hydraulique,...) Prescriptions de mise en œuvre La mise en œuvre de ce procédé doit être réalisée sur les bases de la norme NF DTU Partie 2 et de l Avis Technique «Système Activ+» de la société REHAU en cours de validité. Pour les points où elle en diffère, elle doit être alors réalisée conformément aux prescriptions du présent Dossier Technique établi par le demandeur. L entreprise qui effectue la mise en œuvre est tenue d effectuer des contrôles à réception des matériaux, en cours de montage et à la réception de l ouvrage. A l arrivée sur le chantier, les différentes pièces livrées doivent être vérifiées visuellement Poutrelles précontraintes La définition détaillée de ces composants, de leurs matériaux constitutifs, et de leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique KP1 «Leader» en cours de validité Entrevous isolants La définition détaillée des entrevous «ISOLEADER» dits de coffrage simple, de leurs matériaux constitutifs, de leur rehausse éventuelle et de leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique KP1 «Leader» en cours de validité Rupteurs de pont thermiques La définition détaillée des «Eco-rupteurs Transversaux» et des «Ecorupteurs Longitudinaux», de leurs matériaux constitutifs, et de leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité Eléments chauffants La pose des éléments chauffants (modules préfabriqués ou tubes posés in situ) doit être réalisée conformément au Dossier Technique. Le raccordement des tubes PE-Xa RAUTHERM entre eux doit être effectué à l aide des raccords REHAU conformément à l Avis Technique «RAUTHERM» en cours de validité. Pour les parties encastrées, seuls les raccords à sertir indémontables REHAU visés dans l Avis Technique «RAUTHERM» en cours de validité doivent être utilisés Coordination entre les corps d état Le maître d ouvrage ou son mandataire doit s assurer que tous les corps d état intéressés sont informés de la présence des distributions hydrauliques dans le plancher. L installateur du plancher chauffant ne doit exécuter l installation que si les divers corps d état concernés ont pris connaissance des travaux qui leur incombent, lesquels sont définis par les prescriptions des différents Cahiers des Prescriptions Techniques communes et de la prestation. Sur le chantier, l installateur est tenu d informer les autres intervenants de la présence de tubes dans la dalle, par exemple, par l apposition d affichettes, rappels dans les comptes rendus de réunions de chantier, etc. Sur le chantier, le poseur du revêtement de sol ne doit exécuter la mise en œuvre qu après avoir vérifié que la dalle respecte les exigences de planéité et l état de surface requis par les normes de mises en œuvre. De même, il doit respecter les délais de séchage attendus Assistance technique Chaque société (KP1 R&D et REHAU), pour sa part de fourniture, apporte l assistance technique propre à ses produits. Chaque société assure la formation des entreprises utilisatrices de ses produits et fournit les éléments de calculs nécessaires à la bonne conception et réalisation du procédé. Conclusions Appréciation globale Si les dispositions définies ci-avant sont respectées, l'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi accepté fait l'objet d'une appréciation favorable. Validité Jusqu'au 30 novembre Pour le Groupe Spécialisé n 14 Le Président Claude RZASA Béton d enrobage Le béton d enrobage doit présenter les caractéristiques décrites au paragraphe 2.4 du Dossier Technique et être mis en œuvre conformément à l Avis Technique relatif au plancher à poutrelle «Leader» en cours de validité Revêtements de sol La pose des revêtements de sol doit s effectuer après mise en température de la dalle, puis arrêt du chauffage. Les revêtements doivent être posés conformément aux DTU et Avis Techniques dont ils relèvent Prescriptions de mise en service La mise en service doit se faire dans la limite de la température de service définie lors du dimensionnement thermique, tel qu indiqué au Dossier Technique Entretien Le procédé de chauffage «Milliwatt Activ» ne génère pas d entretien spécifique. Les opérations d entretien sont celles réalisées habituellement pour une installation de chauffage Documents à fournir La réalisation de ce procédé nécessite la fourniture de documents à différentes étapes : un plan de pose du plancher, un plan de calepinage montrant les tubes ou les modules préfabriqués. 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé n 14 A l occasion de ce modificatif, le Dossier Technique a fait l objet de précisions quant aux dispositions particulières de mise en œuvre, en particulier en sortie de dalle. Au regard de l utilisation du système de canalisation (tubes et raccords), l avis formulé repose sur le fait que le système appartient à la famille B selon la définition du Guide Technique Spécialisé (e-cahiers CSTB 3597 juin 2007). Le Groupe Spécialisé attire l attention sur le fait que l utilisation du système conduit dans la majorité des cas à une augmentation d épaisseur de la dalle de compression par rapport aux dispositions minimales prévues dans les règles de conception habituelles. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 14 Nadège BLANCHARD 14/ *V1 3/12

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Généralités 1.1 Objet et dénomination commerciale Procédé de plancher chauffant sur poutrelles et entrevous isolants de dénomination commerciale «Milliwatt Activ». Plancher nervuré à poutrelles préfabriquées en béton précontraint KP1 associées à des entrevous polystyrène moulés nervurés isolants, des rupteurs de ponts thermiques et une table de compression complète d une épaisseur minimale de 40 mm au-dessus de la génératrice supérieure du tube (soit une épaisseur minimale pour la dalle de compression de 56 mm). La table de compression intègre un système à circulation d eau à basse température de marque REHAU pour le chauffage. Ce système de chauffage est utilisé, pour le niveau équipé, comme système autonome (sans appoint). 1.2 Domaine d emploi Le domaine d emploi du plancher «Milliwatt Activ» est celui défini au chapitre 4 des Généralités du Titre I du CPT «Planchers nervurés à poutrelles préfabriquées associées à du béton coulé en œuvre ou associées à d'autres constituants préfabriqués par du béton coulé en œuvre - Section A - Conception et calcul» (e-cahier N 3718 de septembre 2012), désigné dans la suite du texte «CPT planchers», Le domaine d emploi est restreint aux planchers sur vide sanitaire, hauts de cave et hauts de sous-sol, utilisés en maisons individuelles et immeubles d habitation associés à un plancher chauffant. 2. Eléments constitutifs 2.1 Poutrelles précontraintes La définition détaillée de ces composants, de leurs matériaux constitutifs, et de leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique KP1 «Leader» en cours de validité. 2.2 Entrevous isolants (cf. Figure 1) Entrevous «ISOLEADER» dits de coffrage simple, moulés, nervurés, sous Avis Technique, certifiés CSTBat, présentant une résistance réglementaire à l essai de poinçonnement flexion conditionnant la sécurité chantier en phase dite provisoire lors du coulage du béton. Ils sont déclinés en différents niveaux d isolation thermique et différentes réactions au feu, toutes adaptées aux différents niveaux où ils sont mis en œuvre dans l habitation. Dans le cadre de cet Avis Technique, seuls sont visés les niveaux d isolation contribuant à l obtention d une résistance thermique du plancher minimale de 2,5 m².k/w. Dans tous les cas, la valeur Up des entrevous doit être vérifiée dans le certificat CSTBat en vigueur. La définition détaillée de ces composants, de leurs matériaux constitutifs, de leur rehausse éventuelle et de leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique KP1 «Leader» en cours de validité. 2.3 Rupteurs de pont thermique Pour limiter les déperditions périphériques, le plancher peut être équipé des «Eco-rupteurs Transversaux» et «Eco-rupteurs Longitudinaux» dont la définition détaillée ainsi que leurs conditions de mise en œuvre sont celles décrites dans l Avis Technique «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité et/ou selon les préconisations du bureau d études thermique. 2.4 Béton coulé en œuvre Béton de sable et de granulats courants conforme à la norme NF EN et à son annexe nationale présentant les caractéristiques suivantes : résistance caractéristique à la compression à 28 jours supérieure ou égale à 25 MPa (C25/30). consistance minimale mesurée au cône d Abrams de 160 mm (fluidité minimale de classe S4), obtenue au moyen d un plastifiant ou de super plastifiant conforme à la norme NF EN et compatible avec la nature du tube ; granulats naturels conformes aux spécifications de la norme XP P et NF EN ; la granulométrie doit être choisie pour permettre l enrobage correct à la fois des tubes et des armatures ; la dimension (Dmax) du plus gros granulat doit être inférieure ou égale à 10 mm ; conductivité thermique supérieure ou égale à 1,2 W/m.K. 2.5 Tubes Les tubes utilisés dont des tubes PE-Xa RAUTHERM conformes à l Avis Technique«RAUTHERM» de famille B, selon la définition du guide Technique Spécialisé (e-cahiers CSTB 3597 juin 2007) en cours de validité. Les dimensions des tubes utilisés, hors alimentations des collecteurs/distributeurs sont 16 x 1,5 mm 2.6 Raccordements La technique de raccordement associe les tubes PE-Xa RAUTHERM aux raccords REHAU comme décrits dans l Avis Technique «RAUTHERM» en cours de validité. 2.7 Treillis soudé métallique Les panneaux de treillis soudés métalliques, certifiés NF «Acier pour béton armé, ont les caractéristiques suivantes : maille carrée de 150 mm x 150 mm, diamètre des fils : 4,5 ou 5 mm Les panneaux de treillis métalliques: contribuent à l armature de la dalle de compression, constituent un support pour les tubes posés in-situ, permettant d exécuter des pas de pose de 150 mm, constituent le support des tubes pour les modules préfabriqués (voir ci-après). Deux types de treillis soudés et modes de recouvrement peuvent être utilisés et sont décrits ci-après Treillis auto-recouvrant Ce type de treillis n est utilisable que dans les zones non sismiques. Les extrémités des barres d acier constituant le treillis métallique ont une longueur libre supérieure ou égale à 42 fois leur diamètre (voir schéma ci-après). 150 mm 150 mm 42 x diamètre Ces panneaux sont posés en vis à vis avec leurs extrémités libres accolées (voir schéma ci-après). 4/12 14/ *V1

5 2.72 Treillis soudé traditionnel et recouvrement par superposition Les extrémités des barres d acier constituant le treillis métallique ont une longueur libre égale à la moitié du pas de la maille, c est à dire 75 mm (voir schéma ci-après). 75 mm 150 mm 75 mm 150 mm Module sur treillis d armature pose en double épingle Le recouvrement entre panneaux de treillis soudés est alors réalisé par superposition de bandes de treillis soudé (voir schéma ci-après). 2.8 Modules préfabriqués Les modules préfabriqués sont réalisés à partir des treillis soudés métalliques décrits précédemment, sur lesquels sont fixés, en atelier, les tubes PE-Xa - RAUTHERM à l aide de liens métalliques plastifiés ou de clips spécifiques. Les tubes sont fixés à mi-distance des mailles du treillis métallique, afin de permettre un enrobage des fils d acier du treillis sur la totalité de leur périphérie. Sur les modules, les tubes peuvent être posés en : escargot, épingle, double épingle. Une sur-longueur de 2 m de tube est fixée provisoirement sur le treillis pour être déployée sur chantier pour le raccordement au module précédant et suivant. Les extrémités de tube sur chaque module sont obturées avec des raccords à sertir REHAU et mis sous pression d air à 6 bars. Cette pression d air garantit la non détérioration du tube lors du transport et de sa mise en œuvre par une simple mesure de la pression avec un manomètre. Chaque module reçoit une étiquette d identification. Les modules préfabriqués sont réalisés selon les dimensions et la spécificité du chantier. Ces modules sont placés sur des racks spécifiques pour faciliter le transport et la manutention sur chantier. 2.9 Accessoires Colliers de fixation Les colliers de fixation servent à fixer les tubes sur le treillis en mode de pose in-situ et pour fixer les longueurs de raccordement des modules préfabriqués en respectant les pas de pose. Matière : Polyamide (PA). Longueur : 178 mm. Largeur : 4,8 mm. Module sur treillis d armature pose en escargot Cavaliers de fixation Les cavaliers de fixation servent à fixer les tubes directement sur les entrevous polystyrène, ils sont principalement utilisés pour maintenir les tubes de raccordement entre le module chauffant et le collecteur, et pour les zones avec tubes posés in-situ. Module sur treillis d armature pose en épingle 14/ *V1 5/12

6 Bouchon à sertir Les bouchons à sertir pour tube 16 x 1,5 servent à obturer une extrémité du tube ou circuit pour réaliser les essais de mise en pression. Bande adhésive de protection La bande adhésive de protection protège les raccords à sertir du contact direct avec le béton. Raccord rapide à sertir Les raccords rapides à sertir pour tube 16 x 1,5 servent à obturer l autre extrémité du tube ou circuit pour réaliser les essais de mise en pression. Avec ce raccord, le contrôle de pression de chaque boucle est rapide et aisé. Matière : PVC souple Largeur de la bande : 50 mm Longueur de la bande : 33 m Couleur : rouge Gaine de protection La gaine de protection protège les tubes en sortie de dalle. Coupleur rapide Le coupleur est monté sur le manomètre et permet ainsi de mesurer la pression dans les circuits en l appliquant sur le raccord rapide ou à nu pour lâcher la pression dans les circuits de chauffage. Manomètre Le manomètre via le coupleur rapide permet de mesurer la pression dans les circuits de tube. Coupleur à sertir Le coupleur à sertir permet de créer une liaison indémontable entre les tubes des modules préfabriqués et les tubes de raccordement au collecteur Revêtements de sol Le procédé de plancher «Milliwatt Chauffant» peut recevoir tout type de revêtements de sol, répondant aux prescriptions ci-après. Afin de favoriser l émission haute du plancher, les revêtements de sols associés doivent avoir une résistance thermique (y compris leur éventuelle sous-couche de désolidarisation) : inférieure à 0,13 m².k/w pour les parquets collés, les parquets et revêtements de sols contrecollés à parement bois en pose flottante et les systèmes de revêtements stratifiés, inférieure à 0,15 m².k/w pour les autres revêtements (conformité à la norme NF DTU 65.14). Par ailleurs, les composants ci-dessous doivent répondre aux spécifications suivantes : les mortiers-colles à liants mixtes incorporés (à base de ciment, de sable et de constituant secondaire avec incorporation, au moment de la fabrication, d une résine synthétique redispersable en poudre), destinés à la colle des carreaux céramiques doivent bénéficier d un Avis Technique favorable sur support béton et de l autorisation écrite du fabricant du revêtement de sol pour utilisation directe sur plancher à chauffage intégré dans la dalle de compression, les parquets collés ainsi que les parquets et revêtements de sol contrecollés à parement bois en pose flottante, doivent bénéficier d un certificat «NF Parquet» et d un Avis Technique favorable sur support béton et de l autorisation écrite du fabricant du revêtement de sol pour utilisation directe sur les planchers à chauffage incorporés dans la dalle de compression, Les systèmes de revêtements de sols stratifiés en pose flottante doivent bénéficier d une homologation CSTB et d un accord écrit du fabricant du revêtement de sol pour utilisation directe sur les planchers à chauffage incorporés dans la dalle de compression. 3. Fabrication - Contrôles 3.1 Produits KP1 La description de la fabrication des produits KP1 constituant le plancher «Milliwatt Activ» est définie dans les Avis Techniques «Leader» et «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité. Les produits KP1 font l objet d un suivi et sont contrôlés selon le règlement technique de certification CSTBat en vigueur. La définition de ces contrôles est décrite dans les Avis Techniques «Leader» et «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité 6/12 14/ *V1

7 3.2 Produits REHAU Les tubes caloporteurs et les raccords sont fabriqués par la société REHAU. La description de la fabrication des produits REHAU est décrite dans l Avis Techniques «RAUTHERM» en cours de validité Contrôles Les usines sont sous Système de Management de la Qualité certifié conforme à la norme ISO Les tubes et les raccords font l objet de contrôles sur matières premières, en cours de fabrication et sur produits finis régulièrement contrôlée par le CSTB dans le cadre de la certification CSTBat en vigueur Marquage En plus des dispositions prévues dans l Avis Technique «RAUTHERM», les modules préfabriqués sont étiquetés individuellement. 4. Conception - dimensionnement 4.1 Conception et calculs structurels Les entrevous «ISOLEADER» du plancher "Milliwatt Activ", de coffrage simple au sens du «CPT Plancher Titre I», autorisent la dérogation couture avec l ensemble des poutrelles de la gamme «Leader». Pour chaque chantier, la conception et le calcul des montages sont effectués selon le «CPT Planchers» en vigueur, selon les modalités des Avis Techniques «Leader» et «Système de Rupteurs KP1» et documents de certification en cours de validité ainsi que dans le respect des dispositions particulières décrites au tableau 1 du présent dossier technique. L étude permet ainsi de valider le choix des treillis utilisés pour la confection des modules préfabriqués. L épaisseur minimale à respecter pour la dalle de compression doit tenir compte d un recouvrement minimal des tubes de chauffage de 40 mm au-dessus de la génératrice supérieure du tube (conformément au DTU partie 2, au «CPT Planchers et l Avis Technique «LEADER») soit une épaisseur minimale à respecter pour la dalle de compression de 56 mm. 4.2 Principe de positionnement des tubes et des panneaux de treillis soudés dans la dalle de compression Les tubes sont positionnés en partie inférieure de la dalle de compression, en contact avec la partie supérieure des entrevous isolants. Les panneaux de treillis soudés sont positionnés au-dessus des tubes. Ces dispositions rendent possible un positionnement des tubes proche de la fibre neutre du montage, afin de conserver au maximum l intégrité de la section béton de la dalle soumise à l effort de compression. Ces dispositions permettent également de surélever le treillis et assurer son enrobage, ce qui rend possible son utilisation en treillis d armature de la dalle de compression. 4.3 Poutrelles Pour les planchers réalisés avec des entrevous «ISOLEADER» sans rehausse, seules les poutrelles avec une hauteur inférieure ou égale à 130 mm peuvent être utilisées (exemples : L112, L113, L114, L115, L115SE, L136SE). Les planchers avec des entrevous et rehausse peuvent être réalisés avec les poutrelles de 140 mm de hauteur (L146 ou L146SE). 4.4 Dimensionnement du treillis soudé Le treillis soudé préconisé est constitué de fils dont le diamètre garantit la section minimale requise par la zone sismique, la nature du bâtiment et les charges appliquées du plancher étudié. Une analyse spécifique doit être réalisée par le BE KP1 en fonction des règles précisées au tableau 1 en annexe. 4.5 Montages de planchers Compte tenu de la géométrie nervurée de l entrevous «ISOLEADER», une dalle de compression du plancher «Milliwatt Activ» de 56 mm d épaisseur avec des tubes de diamètre 16 mm positionnés sur la partie supérieure des entrevous ISOLEADER a une section transversale et une inertie mécanique (raideur) supérieure à celle d une dalle de compression d épaisseur constante de 50 mm. L épaisseur minimale à respecter pour la dalle de compression est de 56 mm. Le plancher est dimensionné avec des caractéristiques mécaniques (moment d inertie, moment statique, ) usuelles (il a été montré que la présence des tubes était sans conséquence sur ces caractéristiques dans le domaine d emploi mentionné) en tenant compte des dispositions constructives particulières définies au tableau Dimensionnement de l isolation thermique du plancher «Milliwatt Activ» Le niveau d isolation thermique du plancher «Milliwatt Activ» est défini par la Bureau d Etudes (BE) thermique, conformément à la Réglementation Thermique (RT) en vigueur. Le plancher «Milliwatt Activ» est réalisé avec au moins les éléments suivants (afin de minimiser les déperditions périphériques et les déperditions au niveau des éventuels refends) : Eco-rupteurs Transversaux, Eco-rupteurs Longitudinaux, En outre, la résistance thermique du plancher «Milliwatt Activ» est au minimum égale à 2,5 m².k/w. 4.7 Conception et dimensionnement thermique du système de plancher chauffant Pour réaliser le dimensionnement de l émetteur, le maître d ouvrage doit fournir au Bureau d Etudes REHAU les éléments suivants : les zones taboues (les zones sans tube), les emplacements des collecteurs, les caractéristiques du revêtement sol, la géométrie de pose des tubes (simple ou double épingle, ), le mode de pose (in situ ou par module), la température maximale de service, le fluide caloporteur (eau ou eau glycolée). Une fois en possession des éléments ci-dessus, le BE thermique réalise le dimensionnement de l installation de chauffage à l aide du logiciel REHAU et détermine tout particulièrement : les performances thermiques : émissions hautes, les débits et pertes de charge. le plan de calepinage montrant les tubes ou les modules préfabriqués. Le dimensionnement de l installation doit être réalisé en respectant la réglementation thermique en vigueur. Le logiciel de dimensionnement REHAU permet le respect de cette réglementation, proposant une solution de régulation par zone ou pièce par pièce selon la configuration du bâtiment. 5. Mise en œuvre Les éléments du plancher «Milliwatt Activ» sont mis en œuvre suivant les prescriptions du plan de préconisation de pose établi spécialement pour le chantier en fonction de la géométrie et des charges appliquées. La mise en œuvre des différents composants du procédé tel que décrit dans le Dossier Technique ne pose pas de difficultés particulières aux entreprises de gros œuvre ainsi qu aux entreprises de génie climatique ayant été formées par KP1 R&D et REHAU. Avant le démarrage des travaux, une bonne coordination entre ces différents corps d'états est nécessaire : entreprise de maçonnerie, désignée dans la suite du texte [EM]; entreprise de chauffage, désignée dans la suite du texte [EC]. 5.1 Eléments structurels [EM] Les modalités de mise en œuvre des différents éléments du plancher «Milliwatt Activ» sont décrites dans les Avis Techniques «Leader» et «Système de Rupteurs KP1» en cours de validité. Les dispositions constructives particulières (rajout d un treillis, ferraillage en trémie) décrites au tableau 1 du présent Dossier Technique doivent également être respectées. 5.2 Pose du système de chauffage [EC] Deux modes de pose du système de chauffage sont possibles en fonction de la zone du plancher : pose par modules préfabriqués pose in situ Pose de modules préfabriqués Ce mode de pose consiste à livrer et poser sur chantier des modules préfabriqués où le tube est déjà fixé sur des treillis. A l issue d un dimensionnement spécifique du projet, les modules sont réalisés et repérés par des étiquettes d identification pour garantir sur le chantier l ordre de pose des éléments. Les modules sur chantier peuvent être couplés entre eux pour obtenir un circuit d une surface plus importante avant être raccordés à un collecteur/distributeur. Une fois les poutrelles et entrevous posés, les cloisons et les zones sans chauffage sont matérialisés au sol avec une bombe de peinture adéquate. Les modules sont posés tubes contre l entrevous polystyrène. 14/ *V1 7/12

8 La pose de ce procédé est réalisée par une entreprise de chauffage ou de génie climatique en concertation avec les autres corps d état pour la planification de la période d intervention. Les modules préfabriqués sont mis en place avec tubes positionnés en partie inférieure, en contact avec les entrevous isolants. Ils sont posés en respectant les dispositions décrites au 2.7 du présent Dossier Technique Pose in situ Le tube (conditionné en couronne) est déroulé et fixé sur son support à raison d au moins une fixation par mètre au fur et à mesure de l avancement. Cette mise en œuvre doit être réalisée en respectant le DTU partie 2. Les panneaux de treillis soudés sont ensuite positionnés selon la nomenclature du plan de préconisation de pose en respectant les dispositions décrites au 2.7 du présent Dossier Technique Raccordement à la distribution Le raccordement des tubes au collecteur est systématiquement réalisé avec une sortie des tubes vers le haut de la dalle de compression. Pour les traversées et les sorties de dalle chaque tube doit être protégé par une gaine annelée ou similaire. Les tubes de liaisons entre les modules et le collecteur sont fixés à raison d au moins une fixation par mètre, directement sur l entrevous «ISOLEADER» avec des cavaliers de fixation ou fixés au treillis avec des liens non métalliques ou similaire. Pour ne pas dépasser la température limite de surface de 28 C, il convient à certains endroits où la densité de tubes est importante (couloirs,..) de limiter l émission de ceux-ci. Ceci doit être réalisé en limitant le nombre de tubes de liaison par collecteur/distributeur. En prévision de la mise sous pression d'air à 6 bars, il est nécessaire de rassembler les tubes de liaison à l emplacement du futur collecteur et réaliser leur raccordement provisoire : soit sur un collecteur confectionné sur chantier à l aide de tés et coudes à sertir REHAU, soit sur un collecteur provisoire spécifique. Cette entreprise doit avoir été formée au préalable par REHAU et pourra également demander un soutien technique sur chantier. Les jonctions entre les modules chauffants et les tubes de raccordement allant au collecteur sont exclusivement réalisées avec des raccords à sertir indémontables. REHAU sous Avis Technique «RAUTHERM» en cours de validité Les raccords doivent être protégés avec un ruban adhésif du contact direct avec le béton d enrobage. Raccordement provisoire en phase «mise en œuvre» 5.24 Cohabitations avec les autres canalisations et gaines Les canalisations et gaines peuvent être intégrées dans les dalles «Milliwatt Activ» en respectant les épaisseurs d enrobage conformément au DTU (NFP ) «Canalisations d eau chaude ou froide sous pression et canalisations d évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l intérieur des bâtiments», à savoir une épaisseur minimale de 40 mm entre la génératrice supérieure du tube et la surface brute de la dalle (l épaisseur totale doit être issue d un calcul de résistance). Toutefois il est préférable de gainer ou calorifuger les canalisations d eau chaude et froide. 5.3 Mise sous pression des modules [EM] Avant de couler le béton, il est impératif de procéder à la mise sous pression d air à l aide d un compresseur de l ensemble des circuits de chauffage et de vérifier qu elle est à 6 bars. Dans le cas contraire, il convient d identifier l éventuelle cause et d y remédier (ajustement de la pression ou réparation en cas de fuite détectée). 5.4 Mise en œuvre du béton d enrobage [EM] Le béton destiné à être coulé au-dessus des tubes doit présenter les caractéristiques précisées au paragraphe 2.4 Le béton d enrobage doit être mis en œuvre par l entreprise de gros œuvre. L utilisation de béton auto-plaçant doit être réalisée dans les conditions définies dans l Avis Technique «Leader» en cours de validité. L utilisation de béton renforcé par des fibres métalliques doit être réalisée dans les conditions définies dans l Avis Technique relatif au type de béton de fibres. 8/12 14/ *V1

9 5.5 Remplissage [EC] 5.51 Montage du collecteur définitif La mise en place de ce collecteur ne se fait qu'après la pose des cloisons, bâtiment hors d'eau et hors d'air. Les tubes sont raccordés au collecteur conformément aux spécifications décrites dans les notices de montage. Au moment du raccordement final au collecteur, le professionnel doit apposer une étiquette dans la zone de raccordement. L étiquette porte la mention suivante : Attention : Présence d un système de plancher chauffant NE PAS PERCER Remplissage Lors de la mise en eau, il faut veiller au bon remplissage de l installation circuit par circuit afin d éviter des poches d air dans les canalisations. 5.8 Première mise en chauffe La mise en service doit être réalisée en respectant un temps de séchage minimum de 45 jours et avant la pose des revêtements de sol. La première mise en chauffe commence avec un fluide à une température comprise entre 20 et 25 C qui doit être maintenue pendant au moins un jour. Ensuite, la température maximale de service doit être atteinte et maintenue pendant deux jours supplémentaires. Les planchers «Milliwatt Activ» recevant un revêtement scellé désolidarisé peuvent s'affranchir de la première mise en chauffe Revêtements de sol et finition Tout percement de la dalle de compression est interdit, les cloisons doivent être fixées au sol par collage. Le procédé de plancher «Milliwatt Activ» peut recevoir tout type de revêtements de sol répondant aux prescriptions du paragraphe La pose des revêtements de sol s effectue après mise en température de la dalle, puis arrêt du chauffage. Les revêtements doivent être posés conformément aux DTU et Avis Techniques dont ils relèvent. 6. Entretien [EC] Le système de chauffage «Milliwatt Activ» ne génère pas d entretien spécifique. Les opérations d entretien sont celles réalisées habituellement pour une installation de chauffage. Pour parfaitement remplir le plancher chauffant de son fluide caloporteur, il faut suivre le mode opératoire suivant : fermer toutes les vannes d arrêt sauf celle opposée à la vanne de remplissage/ vidange (repérée 1 sur le schéma) ouvrir totalement tous les débitmètres raccorder le flexible d alimentation sur la vanne de remplissage des circuits départs, placer un récipient sous la vanne de vidange, ouvrir les 2 vannes de remplissage/vidange. Le fluide caloporteur va ainsi traverser le distributeur départ, passer par la boucle de plancher chauffant puis ressortir par la vidange du collecteur retour. laisser couler une dizaine de litres pour bien purger le circuit fermer la vanne d arrêt du circuit purgé puis ouvrir celle du circuit suivant répéter les opérations précédentes pour chaque circuit du collecteur (en remontant le collecteur vers la vanne de remplissage) une fois tous les circuits remplis fermer en premier la vanne de vidange du collecteur/retour pour faire monter l ensemble de l installation à la pression du réseau puis fermer la vanne de remplissage. 5.6 Principe de fonctionnement Chaque local ou chaque zone doit être muni d un dispositif de régulation automatique en fonction de la température intérieure souhaitée. Ce dispositif est constitué par l ensemble : moteurs électro - thermiques montés sur le collecteur, thermostats d ambiance posés dans chaque pièce, filaire ou radio, boîtiers de connexion permettant de câbler facilement les moteurs thermiques d une part et de raccorder (en filaire ou radio) les thermostats d ambiance d autre part. 5.7 Régimes d eau D une manière générale, la température départ reste faible pour bénéficier au maximum du phénomène d autorégulation de la dalle pour intégrer les apports gratuits (ensoleillement et charges internes). La température de départ se situe généralement entre 26 et 30 C selon la région et le type de bâtiment avec un différentiel de température départ/retour de 2 à 5 C. Les régimes d eau sont spécifiques à chaque bâtiment, et sont fixés lors du dimensionnement du système. Dans tous les cas, la température de départ maximale admissible est de 50 C. 7. Formation et assistance technique Concernant le logiciel REHAU de dimensionnement thermique, la société REHAU assure l accompagnement nécessaire à son utilisation lors de la mise à disposition de l outil. Elle propose également, sur demande, une assistance téléphonique. Concernant la mise en œuvre, il n y a pas de formation spécifique requise, la formation se fait in situ sous forme d assistance technique. Sur demande, les sociétés KP1 R&D et REHAU apportent une assistance technique comprenant : aide à la conception du plancher «Milliwatt-Activ» ou sous-traitance des études à des bureaux d études spécialisés, formation des équipes de pose, assistance technique téléphonique et sur chantier. B. Résultats expérimentaux Voir avis technique «RAUTHERM» pour les essais sur les tubes. Voir avis technique «Système ACTIV+» pour le principe d intégration d un émetteur chauffant en dalle. C. Références C.1. Données environnementales et sanitaires Les produits poutrelles en béton précontraint font l objet d une Fiche de Déclaration Environnementales et Sanitaire (FDES) conforme à la NF P Le demandeur déclare que cette fiche est collective et a fait l objet d une auto déclaration (données non vérifiées par une tierce partie). Cette FDES a été établie le en avril 2011 (dernière mise à jour le 16 novembre 2011) par le CERIB. Pour les autres produits, il n existe pas de FDES. Les données issues des FDES ont pour objet de servir au calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels le plancher «Milliwatt Activ» visé est susceptible d être intégré. C.2. Autres références Une liste de chantiers réalisés a été remise au CSTB. 14/ *V1 9/12

10 Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 Règles de dimensionnement structurel Toutes zones, hors sorties de dalles Pas de pose P des tubes (excepté en zones de coudes : voir 1 er schéma ci-dessous) hors zones de sorties de dalles (mm) P 150 mm Aucune Dispositions constructives particulières 50+ø ext du tube P < 150 Rajout d un treillis supérieur de section au moins égale à celle du treillis soudé inférieur P < 50+ø ext du tube Non admis Zones de sortie de dalle (sortie exclusivement vers le haut) Pas de pose P des tubes en zones de sorties de dalles (voir 2 ème schéma ci-dessous) (mm) Dispositions constructives particulières P 150 Aucune 50+ø ext du tube P < 150 Rajout d un treillis supérieur de section au moins égale à celle du treillis soudé inférieur P < 50+ø ext du tube Ferraillage en trémie de la zone de sortie (cf. schéma ci-dessous) Pas de pose P Zone de coudes Zone de coudes Ferraillage en trémie de la zone de sortie des tubes 10/12 14/ *V1

11 Figure 1 Entrevous «Isoleader» Figure 2 - Coupe sur plancher «Milliwatt Activ» 13+5,6 14/ *V1 11/12

12 Figure 3 - Exemple de plan de calepinage 12/12 14/ *V1

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Avis Technique 14/09-1458 Raccords métalliques à glissement Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ferroplast Titulaire : Braseli Tubos y Accesorios

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Rubans chauffants Heating cables Heizbänder Avis Technique 14/13-1928 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1314 Mise hors gel de tuyauteries, gouttières, chéneaux, déneigement de toiture. Rubans chauffants

Plus en détail

Les solutions d isolation des sols et des planchers

Les solutions d isolation des sols et des planchers 0 Les solutions d isolation des sols et des planchers F0 00 a Les solutions d isolation des sols et des planchers juin 0 Description Les notions de thermique et d acoustique dont il est fait état dans

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Rubans chauffants ELSR

Rubans chauffants ELSR Avis Technique 14/12-1745 Annule et remplace l Avis Technique 14/07-1140 Système de maintien en température de réseaux d évacuation et de mise hors gel de tuyauterie et de déneigement Rubans chauffants

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Planchers chauffants

Planchers chauffants Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement. L offre s articule surtout autour des planchers à eau chaude (y compris des planchers réversibles) et des

Plus en détail

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois Le L E S E A C B O I S Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux Notice d installation Guide à conserver par l utilisateur Domocâble Plancher rayonnant électrique Un monde plus chaleureux CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS Cet élément chauffant est conforme à

Plus en détail

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH

Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123. Rubans chauffants FTP et FTSH Avis Technique 14/01-631 Annule et remplace l'avis Technique 15/88-123 Système de maintien en température des réseaux d'eau chaude sanitaire, de mise hors gel de canalisations et de déneigement Rubans

Plus en détail

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - -

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - - 316 avenue des Jeux Olympiques 73620 LES SAISIES AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES LES SAISIES - - CCTP ECONOMISTE : Didier BOULANGER Portable : 06 62 37 63 50 - Email : didierboulanger@outlookfr Ensemble

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1887 PEXFIT PRO

Avis Technique 14/13-1887 PEXFIT PRO Avis Technique 14/13-1887 Tubes multicouches en PE-Xc/Al/PE-Xc Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/12-1184 Procédé mince d enrobage de plancher chauffant et/ou rafraichissant Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/12-268 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation products for roof. Produkt von Wärmeschutz Isolation des

Plus en détail

ACTIVATION THERMIQUE DE LA DALLE BéTON. www.rehau.be. Construction Automotive Industry

ACTIVATION THERMIQUE DE LA DALLE BéTON. www.rehau.be. Construction Automotive Industry Systèmes DE CHAUFFAGE ET Rafraîchissement www.rehau.be Construction Automotive Industry L activation thermique de la dalle béton représente une variante agréable et écologique en matière de gestion de

Plus en détail

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fitting Klemmverbinder Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en

Plus en détail

Avis Technique 14/12-1761*V1. Uponor CONTEC

Avis Technique 14/12-1761*V1. Uponor CONTEC Avis Technique 14/12-1761*V1 Edition intégrant un modificatif Annule et remplace l Avis Technique 14/12-1761 Dalle active Equipement de chauffage et de rafraîchissement Heating and cooling equipment Heiz

Plus en détail

Vivracome Présentation du système

Vivracome Présentation du système Vivracome Présentation du système Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique. Solution mince VIVRACOME (R = 0,75m².K/W) est le 1 er système mince plancher chauffant sous ATEC n 14/09-1475

Plus en détail

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP 2006 1 Accueil Le matériel Mise en oeuvre Mise en service 2 Accueil 3 Accueil Généralités Description Distribution de la chaleur Différents types de pose 4 Généralités

Plus en détail

Document Technique d Application. La Chape Liquide

Document Technique d Application. La Chape Liquide Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/09-1052 Annule et remplace l Avis Technique 12/04-1392*V3 Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid screed Calciumsulfatfliessestrich

Plus en détail

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

DALLES COFFRANTES ISOLANTES POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE ISOLATION THERMIQUE EXCEPTIONNELLE Leader des matériaux de construction à haute performance BARRIÈRE THERMIQUE SIMPLICITÉ DE POSE SURCHARGE JUSQU À 1 000 KG / M 2 ET + PORTÉE LIBRE DE 8 M ET + ÉTUDES ET

Plus en détail

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM 1 2 3 4 Isolation sous chape P 30 Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm 2 KNAUF XTherm 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM Les isolants : KNAUF Therm (PSE, polystyrène expansé) KNAUF XTherm

Plus en détail

INNOVATION BREVETÉE AVIS TECHNIQUE CSTB N 20/11-222. Plancher Milliwatt. Solution économique et performante pour les maisons individuelles

INNOVATION BREVETÉE AVIS TECHNIQUE CSTB N 20/11-222. Plancher Milliwatt. Solution économique et performante pour les maisons individuelles Nouveau INNOVATION BREVETÉE AVIS TECHNIQUE CSTB N 20/11-222 RT 2012 Plancher Milliwatt Solution économique et performante pour les maisons individuelles Plancher Milliwatt en images > Pose des entrevous

Plus en détail

Les étapes d un chantier réussi.

Les étapes d un chantier réussi. Les étapes d un chantier réussi. Préparation du chantier p 2 Installation des collecteurs p 3 Mise en oeuvre de l isolant p 4 Mise en oeuvre du tube p 5 Remplissage - essais p 7 Dalle d enrobage p 8 Revêtement

Plus en détail

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2270 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1606 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous roofing Drachdeckungen

Plus en détail

Guide de pose de chauffage par le sol

Guide de pose de chauffage par le sol Guide de pose de chauffage par le sol Guide de pose sequentiel et reglementation Incorporation des réseaux (électricité, évacuations) Calcul de l installation (par un BE) Commande du matériel Vérification

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique THERMACOME ISOLATIONS PÉRIPHÉRIQUES Désolidarisent mécaniquement, thermiquement et phoniquement la dalle flottante et le revêtement de sol des structures verticales du bâtiment. Isolations périphériques

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation.

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation. SOLELEC. Régulation L installation doit être régulée par un thermostat ordres. Les préconisations de branchement sont reprises dans la notice spécifique joint à chaque thermostat. Il est possible d utiliser

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP Sticky Mat Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Caractéristiques générales des éléments

Plus en détail

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

Éléments préfabriqués en béton

Éléments préfabriqués en béton Structures et gros œuvre Éléments préfabriqués en béton B.1 1/5 Domaine d application Cette fiche traite de toute partie préfabriquée en béton en usine ou foraine sur chantier qui nécessite une étude technique

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR

NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR THERMOSTAT D AMBIANCE DIGITAL POUR DOMOCÂBLE PROGRAMME DE 1 ÈRE MISE EN CHAUFFE INTÉGRÉ

Plus en détail

Produits et systèmes pour l isolation des planchers bas. Edition mai 2014

Produits et systèmes pour l isolation des planchers bas. Edition mai 2014 Produits et systèmes pour l isolation des planchers bas Edition mai 2014 Les moyens de nos ambitions Une filière intégrée d approvisionnement en matière première assurant une très grande traçabilité en

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1827*V1

Avis Technique 14/13-1827*V1 Avis Technique 14/13-1827*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1827 Tubes multicouche en PE-Xc/Al/PE Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES Tel. 02 33 89 31 94 Mail : brbt@acome.fr Mail : devis.tubes@acome.fr Isolation du bâti et limitation des ponts thermiques Service Commercial Export/DOM-TOM

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT

SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT Uponor 7,rue de métier-charguia 2-2035 Tunis Tél : +216 70 836 659 Fax : +216 70 837 628 www.tunipipe.com Sommaire Plancher chauffant / rafraîchissant Généralités...

Plus en détail

Avis Technique 14/11-1634 FHM 17

Avis Technique 14/11-1634 FHM 17 Avis Technique 14/11-1634 Annule et remplace l Avis Technique 14/07-1105 Plancher Rayonnant Électrique Equipement de chauffage électrique Electric Heating equipment Elektrische Heizanlage FHM 17 Titulaire

Plus en détail

Rubans chauffants DELEAGE-DEVI

Rubans chauffants DELEAGE-DEVI Avis Technique 14/05-969 Mise hors gel de tuyauteries, gouttières, chéneaux, déneigement de toiture. Rubans chauffants Heating cables Leitungsrohrbeheizung Rubans chauffants DELEAGE-DEVI Titulaire : DELEAGE

Plus en détail

Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable

Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable Avis Technique 3/13-745 Annule et remplace l Avis Technique 3/03-400 Plancher surélevé Elevated floor Erhöhter Fu boden Plancher KNAUF INTEGRAL GIFAfloor DB et DBgreen modulable Titulaire : KNAUF INTEGRAL

Plus en détail

Spécificités thermiques d une installation DualSun

Spécificités thermiques d une installation DualSun Spécificités thermiques d une installation DualSun Table des matières 1. Introduction... 1 2. Raccordement hydraulique... 3 2.1. Raccordement inter-panneaux... 3 2.2. Calepinage des panneaux DualSun...

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est

Plus en détail

Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur. Edition mars 2014

Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur. Edition mars 2014 Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur Edition mars 201 Sommaire Isolation Thermique par l Extérieur Quel système choisir? Quel produit choisir? Les avantages d un système rationnel et performant

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling Noppen Platen aus Polystyrol für Fussbodenheizung / kühlung Ne peuvent se

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Câble HPE. Guide à conserver par l utilisateur de l installation GUIDE DE MISE EN OEUVRE

Câble HPE. Guide à conserver par l utilisateur de l installation GUIDE DE MISE EN OEUVRE Guide à conserver par l utilisateur de l installation Câble HPE GUIDE DE MISE EN OEUVRE A lire attentivement avant toute opération Equipement de chauffage par le sol destiné exclusivement à la réalisation

Plus en détail

Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920. Plancher Rayonnant Electrique. Eléatram

Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920. Plancher Rayonnant Electrique. Eléatram Avis Technique 14/08-1301 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-920 Plancher Rayonnant Electrique Plancher chauffant électrique Electric underfloor heating Eléatram Elektrische Fussbodenheizung Titulaire

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1569 BALARDO ALU

Avis Technique 2/13-1569 BALARDO ALU Avis Technique 2/13-1569 Garde-corps Ouvrage en verre Glass structures Glasbauteile BALARDO ALU Titulaire : Usine : Distributeur : GLASSLINE GmbH Industriestraβe 7-8 74740 Adelsheim Tél. : 00 49 (0) 6291

Plus en détail

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE Les outils nécessaires... La préparation du chantier... L installation des collecteurs... La mise en place de la bande

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation.

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. 34 Mise en oeuvre MISE EN OEUVRE COSYMAT / COSYMAT Rénovation interlübke Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. Chape

Plus en détail

A Avis Technique 20/04-69*V3 Annule et remplace l Avis Technique 20/04-69*V2 PB 12001 F

A Avis Technique 20/04-69*V3 Annule et remplace l Avis Technique 20/04-69*V2 PB 12001 F A Avis Technique 20/04-69*V3 Annule et remplace l Avis Technique 20/04-69*V2 Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling

Plus en détail

Avis Technique 20/11-233. Tecetherm-RT

Avis Technique 20/11-233. Tecetherm-RT Avis Technique 20/11-233 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-76*V2 Dalles à plots en PSE pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14 Avis Technique 5/11-2165 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1973 Système de fixation par clouage de tôles d acier nervurées support d étanchéité Système de fixation Fixing device Festlegungsystem

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE N290/R01(24.04.09) Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE Câble de rénovation biconducteur, posé sur treillis, avec bandes autocollantes. Pour support béton. Finition carrelée. 675, rue Louis Bréguet

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des Eaux Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Evolutions de la pose collée DE carrelage en 2010 Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Trois nouveaux textes de mise en œuvre relatifs à la pose collée de carrelage sont

Plus en détail

Le guide Polystyrène

Le guide Polystyrène Isolation thermique Juin 2008 - F3982 Le guide Polystyrène Solutions et mise en œuvre pour sols et planchers 1 Édito Pensez polystyrène, pour une isolation performante et durable. Entre réductions des

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES Groupe Coopératif Matériaux Envirobat Méditerranée Chapitre Fiche Procédé Constructif Repère Ponts thermiques V2 juillet 2013 Titre fiche RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES PRESENTATION DU PRODUIT ET CONTEXTE

Plus en détail

VIVRACOME Les exigences réglementaires

VIVRACOME Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires VIVRACOME et la réglementation thermique (NFP 52.307) La réglementation thermique actuelle des bâtiments neufs ou existants porte sur l amélioration de leur performance énergétique.

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique14/12-1728 Annule et remplace le Document Technique d'application 14/06-1099 Système d'amenée d'air comburant et d'évacuation des produits de combustion

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP WLFH Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Recommendations et matériel nécessaire

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Annulé le : 18/05/2011 Rupteur de ponts thermiques pour plancher Thermal breaks for Floors Avis Technique 20/07-113 RTisol Titulaire : Usine : EVBME Lieudit La Sablière F-57175 GANDRANGE Tél : 03 87 67

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Note d information n 15

Note d information n 15 Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 2 Groupe Spécialisé n 7 Constructions, façades et cloisons légères Produits et systèmes d étanchéité et d isolation complémentaire

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES

Plus en détail

Primacome. Titulaire : Vu pour enregistrement le 6 mars 2008

Primacome. Titulaire : Vu pour enregistrement le 6 mars 2008 Avis Technique 20/04-60*V3 Annule et remplace l Avis Technique 20/04-60*V2 Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling

Plus en détail

Avis Technique 14/11-1685 AC-FIX PRESS

Avis Technique 14/11-1685 AC-FIX PRESS Avis Technique 14/11-1685 Révision de l Avis Technique 14/06-1062 Raccords à sertir Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen AC-FIX PRESS Titulaire :

Plus en détail

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus Avis Technique 9/15-1024 Annule et remplace l Avis Technique 9/09-888 Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de plâtre Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3 MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3 SottoPronto est un mortier léger en sac prêt à l emploi, allégé par des billes de polystyrène vierge expansées à granulométrie contrôlée et enrobées de l adjuvant

Plus en détail

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison.

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison. Plancher poutrelle précontrainte La solution idéale pour votre maison. Le plancher poutrelle précontrainte : la solution idéale Choisir le plancher poutrelle précontrainte, c est choisir une solution industrielle

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Commission chargée de formuler des Avis Techniques. Cahier des Prescriptions Techniques

Commission chargée de formuler des Avis Techniques. Cahier des Prescriptions Techniques Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 5 Toitures, Couvertures, Étanchéités Isolation thermique des relevés d étanchéité sur acrotères en béton des toitures inaccessibles,

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Avis Technique 14/12-1731. Ecofloor Mat STE

Avis Technique 14/12-1731. Ecofloor Mat STE Avis Technique 14/12-1731 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1246 et son extension 14/08-1246*01 Sol Tempéré Electrique Sol Tempéré Electrique Electric moderate ground Elektro-Fussboden Temperierung

Plus en détail

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois

Le Seacbois LE SEACBOIS. Seacbois Le LE SEACBOIS Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail