VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE"

Transcription

1 Numéro 2 Aon Parizeau Inc. LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Dans ce bulletin Préambule Entretien des systèmes de gicleurs Éléments à vérifier des autres équipements de protection

2 Préambule Au moment d'un incendie, le mauvais fonctionnement d'une installation d'extinction entraîne généralement de graves conséquences. On ne peut se permettre d'attendre qu'un incendie révèle une défectuosité avant d'agir. Il est important d'obvier les pannes grâce à un programme d'entretien préventif. La responsabilité d'un tel programme incombe au propriétaire du bâtiment. Le Code national de prévention des incendies (CNPI) stipule ce qui suit: Procéder aux essais requis conformément aux prescriptions du Code et des normes référées et Inscrire les résultats dans un registre. Les assureurs recommandent également l'instauration d'un programme d'entretien des équipements de protection incendie; généralement, les assureurs suivent les prescriptions des normes de la National Fire Protection Association (NFPA) ou de normes privées, parfois plus sévères que celles du CNPI. Les différences peuvent s'expliquer facilement puisque le CNPI vise la sécurité des occupants tandis que les assureurs ciblent en plus la sécurité des biens. Un programme d'entretien préventif comprend les inspections visuelles, l'entretien et les essais des différents éléments d'une installation de protection, selon la fréquence recommandée par les normes et les fabricants. On collige dans un registre les résultats obtenus avec la date et le nom de la personne qui a fait le travail. On fait aussi le suivi des réparations nécessaires. Une inspection visuelle peut consister, par exemple, à lire et à noter la pression à un manomètre ou à vérifier si un robinet-vanne est en position ouverte. L'entretien peut comprendre la lubrification d'un poteau d'incendie, le nettoyage d'un tamis ou la vidange d'un point bas avant l'hiver. Un essai peut concerner des dispositifs d'alarme, une pompe à incendie ou une soupape sous air. Le registre est un outil qui permet de mieux gérer le programme et de montrer la nature du travail accompli. En colligeant chaque fois les résultats d'essai, on peut découvrir l'historique de l'évolution d'un appareil. Ainsi, un délai de déclenchement qui augmente chaque année peut témoigner d'une usure graduelle. Par contre, si un délai de déclenchement habituellement stable augmente soudainement de façon significative, il y a peut-être une défectuosité ou une obstruction quelque part. On trouve dans différentes normes de la NFPA la liste des éléments qu'il convient de vérifier, avec la nature et la fréquence de la vérification. La norme NFPA-25 s'applique à l'entretien des installations utilisant l'eau comme agent extincteur. On doit, de plus, consulter les notices explicatives des fabricants de soupapes, de clapets de réduction de pression, de pompes à incendie, de panneaux de commande et d'autres dispositifs complexes car ces notices contiennent des indications plus spécifiques. Le programme d'entretien préventif peut relever d'un entrepreneur certifié, ou d'employés adéquatement formés. Dans le cas d'installations particulières, il vaut souvent mieux confier le travail à l'installateur ou à un spécialiste formé par le fabricant. Pour recueillir le résultat des vérifications, on utilise des formulaires d'inspection. Le manuel «Fire Protection Systems: Inspection, Test and Maintenance Manual» publié par la NFPA en contient de très bons exemples pour une multitude d'installations différentes. Par ailleurs, lors de la formation offerte en mars 2000, nous avions inclus en annexe plusieurs exemples de formulaires d'inspection. De plus, on trouve sur le marché des logiciels spécialement conçus à cet effet. Autre méthode moderne, le système des codes à barres. Il faut d'abord apposer une étiquette portant un code à barres sur chacun des éléments de l'installation à vérifier. Le vérificateur utilise ensuite un lecteur de codes à barres portatif. À chaque lecture, la fiche de l'élément à vérifier apparaît à l'écran d'une tablette électronique de saisie de données et, à la fin de la ronde de vérification, il ne reste plus qu'à charger le contenu numérique de la tablette dans un ordinateur. Entretien des systèmes de gicleurs Le tableau ci-après reprend le tableau 2-1 de la norme NFPA-25 (édition 1998). On peut y voir la liste des différents éléments à vérifier, la nature des vérifications, la fréquence et les références aux articles de la norme décrivant le travail à effectuer. page 2 de 6

3 Sommaire d'inspection, d'essai et d'entretien des gicleurs Élément Activité Fréquence Référence Manomètres (installations sous eau) Inspection Mensuelle Manomètres (autres installations) Inspection Hebdomadaire/mensuelle Robinets-vannes Inspection Hebdomadaire/mensuelle Tableau 9-1 Dispositifs d'alarme Inspection Trimestrielle Plaque signalétique Inspection Trimestrielle Bâtiment Inspection Annuelle (automne) Supports Inspection Annuelle Tuyauterie Inspection Annuelle Gicleurs Inspection Annuelle Gicleurs de rechange Inspection Annuelle Raccords-pompiers Inspection Trimestrielle Tableau 9-1 Soupapes Inspection Variable Tableau 9-1 Dispositifs d'alarme Essai Trimestrielle Robinet de vidange principal Essai Annuelle Tableau 9-1 Solution antigel Essai Annuelle (automne) Manomètres Essai Quinquennale Gicleurs à haute température Essai Quinquennale excep. 3 Gicleurs à déclenchement rapide Essai Tous les 20/10 ans excep. 2 Autres gicleurs Essai Tous les 50/10 ans Soupapes Entretien Annuelle Tableau 9-1 Obstructions Entretien Quinquennale Chapitre 10 Éléments à vérifier des autres équipements de protection Les listes suivantes donnent un sommaire des inspections, essais et entretiens pour la plupart des autres équipements de protection qu'on trouve dans les universités. Systèmes de gicleurs (autres éléments) Essai des dispositifs de surveillance de température (annuel selon NFPA-25: et semestriel selon CNPI ) Inspection des robinets-vannes et interrupteurs de surveillance (mensuel ou hebdomadaire si non surveillés ou cadenassés selon NFPA-25: ) Inspection interne des clapets anti-retour (quinquennal selon NFPA-25: ) Inspection des clapets de réduction de pression (trimestriel selon NFPA-25: , , ) Inspection (gel) des salles des postes sous air et à pré-action (quotidien ou hebdomadaire si alarme de basse température selon NFPA-25: , ) Inspection extérieure des postes d alarme (mensuel selon NFPA-25: , , ) Inspection intérieure des postes sous eau (quinquennal selon NFPA-25: ) Inspection intérieure des postes sous air et à pré-action (annuel selon NFPA-25: , ) Essai (position) des robinets-vannes (trimestriel selon NFPA-25:tableau 9-1) Essai des interrupteurs de surveillance (semestriel selon NFPA-25: et CNPI ) Essai de fermeture et ouverture des robinets-vannes (annuel selon NFPA-25: ) Essai des niveaux d eau des postes sous air et à pré-action (trimestriel selon NFPA-25: , ) Essai des dispositifs d ouverture rapide des postes sous air (trimestriel selon NFPA-25: ) Essai de déclenchement et entretien des postes sous air ou à pré-action (annuel et trisannuel avec eau selon NFPA-25: , , , ) Essai des clapets de réduction de pression (annuel partiel et quinquennal complet selon NFPA-25: , , , , ) Entretien des robinets-vannes (annuel selon NFPA-25:9-3.5) page 3 de 6

4 Pompes à incendie Inspection de la salle de pompe, du chauffage et de la ventilation (hebdomadaire selon NFPA-25: ) Inspection de la tuyauterie et des pressions de la salle de pompe (hebdomadaire selon NFPA- 25: ) Inspection du niveau d eau des réservoirs (hebdomadaire selon CNPI et NFPA-25: ) Essai de démarrage des pompes diesel (hebdomadaire selon NFPA-25: et CNPI 6.6.3) Essai de démarrage des pompes électriques (hebdomadaire selon NFPA-25: et mensuel selon CNPI 6.6.3) Essai d écoulement (annuel selon NFPA-25: et CNPI 6.6.3) Entretien des pompes (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Entretien de la transmission mécanique (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Entretien du système électrique (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des contrôleurs (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des moteurs diesel (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des moteurs électriques (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Inspection, essai et entretien des robinets-vannes, des clapets anti-retour, des clapets de réduction de pression et des alarmes - voir les systèmes de gicleurs et d alarme incendie Extincteurs portatifs Inspection (mensuel selon NFPA-10:4-3.1 et CNPI ) Entretien (annuel selon NFPA-10:4-4.1 et CNPI ) Recharge par un expert (variable selon le type et selon NFPA-10:4-5.2 et CNPI ) Essai hydrostatique (variable de 5 à 12 ans ou selon le fabricant selon NPPA-10:5-2 et CNPI ) Canalisations d'incendie et robinets d'incendie armés Inspection des composantes en général (trimestriel selon NFPA-25:3-2.1) Inspection du raccord-pompier (trimestriel selon NFPA-25:9-7.1) Inspection des armoires et robinets d incendie armés (annuel selon NFPA-1962) Essai des dispositifs d alarme (débit et pression) (trimestriel selon NFPA-25:2-3.3, 9-2.7, , , et mensuel ou bimestriel ou annuel selon CNPI / ) Essai des lances (annuel selon NFPA-1962) Essai des boyaux (5 ans et triennal selon NFPA-1962) Essai de performance après modifications ou arrêt de plus d un an (selon CNPI 6.6.1) Essai hydrostatique des colonnes sèches et après modifications (quinquennal ou lorsque requis selon NFPA-25:3-3.2 et CNPI ) Essai d écoulement (quinquennal selon NFPA-25:3-3.1 et CNPI ) Essai des robinets de vidange principaux (annuel selon NFPA-25:9-2.6) Entretien du raccord-pompier (annuel selon NFPA-25:tableau 3-1) Inspection, essai et entretien des robinets-vannes, des clapets anti-retour, des clapets de réduction de pression et des alarmes - voir les systèmes de gicleurs et les systèmes d alarme incendie Bornes d'incendie et conduites d'alimentation en eau Inspection des abris (trimestriel selon NFPA-25: ) Inspection des bornes d incendie, des bouchons et du pied (semestriel selon le CNPI ou annuel selon NFPA-25: , , , ) Essai de rinçage (annuel selon NFPA-25:4-3.2 et CNPI ) Essai des conduites d alimentation en eau (quinquennal selon NFPA-25:4-3.2) Entretien (annuel selon NFPA-25:4-4.2, 4-4.3, 4-4.4, 4-4.5) Essai des robinets-vannes et des clapets anti-retour - voir les systèmes de gicleurs page 4 de 6

5 Installations fixes de protection incendie (CO 2 ) Inspection (mensuel selon NFPA-12:1-11.1) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-12:1-11.2) Entretien (annuel selon NFPA-12:1-11.3) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-12: ) Inspection des manomètres (hebdomadaire selon NFPA-12: ) Inspection des détecteurs - voir les systèmes d'alarmes incendie Installations fixes de protection incendie (halon 1301) Inspection et entretien (semestriel selon NFPA-12A:4-1.1) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-12A:4-3.2) Inspection de l étanchéité des locaux (semestriel selon NFPA-12A:4-4) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-12A:4-1.1) Inspection des détecteurs - voir les systèmes d'alarmes incendie Installations fixes de protection incendie (poudre) Inspection (mensuel selon NFPA-17:9-2.1) Essai hydrostatique (12 ans selon NFPA-17:9-5) Entretien (semestriel selon NFPA-17:9-3.1) Installations fixes de protection incendie (solution chimique) Inspection (mensuel selon NFPA-17A:5-2.1) Essai hydrostatique (12 ans selon NFPA-17A:5-5) Entretien (semestriel selon NFPA-17A:5-3.1) Installations fixes de protection incendie (agents propres: FM 200, Inergen, etc.) Inspection et entretien (annuel selon NFPA-2001:4-1.1) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-2001:4-1.3) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-2001:4-3.1) Inspection de l étanchéité des locaux (annuel selon NFPA-2001:4-4) Systèmes d'alarme incendie Inspection (annuel si les composantes sont vérifiées automatiquement par le système sinon mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon les composantes selon NFPA-72:tableau 7-3.1) Essai (annuel si les composantes sont vérifiées automatiquement par le système sinon mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon les composantes selon NFPA-72:tableau 7-3.2) Essai des équipements raccordés aux systèmes d alarme (fréquences spécifiées par les normes NFPA pertinentes selon NFPA-72: ) Portes et registres coupe-feu Inspection (quotidien selon CNPI ) Essai (mensuel selon CNPI et annuel selon NFPA-80: ) Essai des registres et clapets coupe-feu (annuel selon CNPI et 4 ans selon NFPA- 90A:3-4.7) Systèmes et appareils au gaz naturel et au propane Vérification de fonctionnement des vannes et des composantes (à intervalle régulier selon NFPA-54- B.3 et NFPA-58-chapitre 11) Issues Essai des portes (mensuel selon CNPI ) Essai des portes tournantes, coulissantes et des serrures électromagnétiques (annuel selon CNPI ) Alimentation de secours et éclairage de sécurité page 5 de 6

6 Inspection des dispositifs autonomes (mensuel selon CNPI ) Essai des dispositifs autonomes (mensuel pour le fonctionnement et annuel pour la durée selon CNPI ) Essai de l alimentation d urgence (annuel selon ) Conduites de ventilation des hottes de cuisine Inspection et nettoyage (mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon l utilisation selonnfpa-96:11-31) Équipements d'intervention Inspection des équipements et appareils respiratoires (mensuel selon NFPA-1404:5-1.3 ou selon le fabricant) Entretien des appareils respiratoires (annuel selon NFPA-1404:6-1.3 ou selon le fabricant) Détecteurs de CO/NH 3 Essai des détecteurs (selon le fabricant) Avant de procéder à des essais, il est crucial d'aviser les personnes concernées du déclenchement des dispositifs d'alarme. Il faut aussi aviser le poste central de réception des alarmes au début et à la fin des essais. Si on doit interrompre la protection en raison de travaux d'entretien, on doit suivre la démarche recommandée dans le chapitre 11 de la norme NFPA-25 et tel que discuté lors de la formation de mars Référence: Normes de la NFPA Code national de la prévention des incendies Installations fixes d'extinction (Jean- Pierre Bonneville, 1999) Décembre 2001 page 6 de 6

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 FOURNITURE, VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P.

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

7 mai 2007 321a DONNÉES TECHNIQUES

7 mai 2007 321a DONNÉES TECHNIQUES 7 mai 2007 321a 1. (voir figures 1-7) Les systèmes à préaction Viking à double entre-barrage à déclenchement électrique/pneumatico-électrique utilisent un poste déluge Viking, une surveillance pneumatique

Plus en détail

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Activation hydropneumatique Activation mécanique Activation électrique Edition 2013-1 Machines de construction/véhicules, outils et machines spéciales

Plus en détail

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie Séminaire technique ACAI 14 novembre 2013 Par : Pierre Noël STRUCTURE DE LA NORME Les réseaux avertisseurs d incendie doivent

Plus en détail

Diamètres 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD

Diamètres 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Lire attentivement cette notice avant l installation. A conserver à proximité de l équipement pour son fonctionnement et entretien. www.calpeda.com

Plus en détail

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie?

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie? PGA EXPERTS INC Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT Gicleurs vs ACAI CFAA 12 novembre 2014 Présentation du Conférencier GILLES CARRIER T.P. EST UN FINISSANT DU COLLÈGE LIMOILOU EN MÉCANIQUE DU BÂTIMENT ET DEPUIS

Plus en détail

Manuel d utilisation du modèle

Manuel d utilisation du modèle Manuel d utilisation du modèle FLOWMAX-90 Chauffe-eau à condensation 85 000 BTU AVERTISSEMENT Si les consignes suivantes ne sont pas attentivement respectées, un feu ou une explosion peut se produire et

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721 PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 DESCRIPTION DU SYSTEME 1.1.1 Le système sera du type adressable. 1.2 DESSINS D'ATELIER 1.2.1 Les dessins d'ateliers doivent comprendre :.1 La disposition des modules dans le panneau

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 Dossier maintenance Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 CONTRAT D'ABONNEMENT MAINTENANCE Contrat n : Du : Société prestataire

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

GE Security. KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E 100-130 - 10-210 - 20 Table des matières Généralités 3 Remarques 3 Emballage 3 Consignes de sécurité Symboles utilisés Recommandations générales

Plus en détail

DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL. 1468 23 août 2011 27 août 2011. 1468-1 12 juin 2012 16 juin 2012 1468-2 1 er octobre 2013 5 octobre 2013

DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL. 1468 23 août 2011 27 août 2011. 1468-1 12 juin 2012 16 juin 2012 1468-2 1 er octobre 2013 5 octobre 2013 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. RÈGLEMENT 1468

Plus en détail

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 UL and the UL logo are trademarks of UL LLC 2012 2 OBJECTIFS DE LA MISE À L'ESSAI ET INSPECTION

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié

Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 9 août 1995 ITM-CL 21.1 Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

4120 fr - 09.2007 / a BIOSANIT 151-152 - 503 STATIONS DE RELEVAGE POUR EAUX USÉES. Installation et maintenance

4120 fr - 09.2007 / a BIOSANIT 151-152 - 503 STATIONS DE RELEVAGE POUR EAUX USÉES. Installation et maintenance 5 Cette notice doit être transmise à l utilisateur final 6 8 7 4 7 8 3 11 12 6 1 7 8 2 151-152 - 503 STATIONS DE RELEVAGE POUR EAUX USÉES Installation et maintenance SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITES... 5 2 -

Plus en détail

FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE D ENTRETIEN DES GICLEURS, EXTINCTEURS, SYSTÈMES D ALARME ET D INTRUSION POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-16 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

Vanne de mélange DirectConnect série AMX300

Vanne de mélange DirectConnect série AMX300 Vanne de mélange DirectConnect série AMX300 DIRECTIVES D'INSTALLATION APPLICATION Les vannes de mélange DirectConnect série AMX 300 conviennent à toutes les applications nécessitant une régulation précise

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Registre de sécurité ERP

Registre de sécurité ERP Registre de sécurité ERP REGISTRE MIS EN PLACE LE :...... PAR :....... Collectivité :....... L éditeur de ce document ne saurait voir sa responsabilité tant contractuelle que délictuelle engagée, pour

Plus en détail

- Véritable projet de service -

- Véritable projet de service - Sylvain TROUVAIN Chargé de sécurité Groupe Hospitalier Public du Sud de l Oise Maintenance des équipements de sécurité - Véritable projet de service - Sylvain.trouvain@ch-creil.fr contact@asso-acses.fr

Plus en détail

Entretien des systèmes d alarme-incendie et de gicleurs

Entretien des systèmes d alarme-incendie et de gicleurs Entretien des systèmes d alarme-incendie et de gicleurs 2015/01/01 Préparé par les Services de gestion des installations et les Services de protection Page 1 de 17 SECTION 1 - RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX...

Plus en détail

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

compétences municipales (L.R.Q., chapitre C 47.1); PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY DE VALLEYFIELD RÈGLEMENT 173 ET SES AMENDEMENTS

compétences municipales (L.R.Q., chapitre C 47.1); PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY DE VALLEYFIELD RÈGLEMENT 173 ET SES AMENDEMENTS PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY DE VALLEYFIELD RÈGLEMENT 173 ET SES AMENDEMENTS Règlement concernant la prévention des incendies ATTENDU QU'il est opportun et avantageux pour la Ville de Salaberry

Plus en détail

OBLIGATIONS DES EXPLOITANTS D UN ERP EN MATIERE D ENTRETIEN ET DE VERIFICATIONS TECHNIQUES DES INSTALLATIONS Etablissements du 1 er groupe

OBLIGATIONS DES EXPLOITANTS D UN ERP EN MATIERE D ENTRETIEN ET DE VERIFICATIONS TECHNIQUES DES INSTALLATIONS Etablissements du 1 er groupe Page 1 / 11 1 PUBLIC VISE Exploitant(e) d un établissement recevant du public (ERP) du 1 er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) et membres des commissions de sécurité 2 OBJECTIFS L exploitant(e) est responsable

Plus en détail

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités *09005440* BA_FR_DS31_D074 Rev.A 10/12 *09005440* Notice d'utilisation DS31 Interrupteur commandé par pression différentielle D0074 Sommaire 1 Consignes de sécurité 2 Domaine d application 3 Description

Plus en détail

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC L'utilisation d'appareils à gaz dans les tentes, les chapiteaux et les structures gonflables Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux

Plus en détail

Boiler Elektro. Mode d emploi Page 2. À garder dans le véhicule!

Boiler Elektro. Mode d emploi Page 2. À garder dans le véhicule! Boiler Elektro Mode d emploi Page 2 À garder dans le véhicule! Boiler Elektro (chauffe-eau électrique) Table des matières Symboles utilisés... 10 Modèle... 10 Utilisation... 10 Mode d'emploi Instructions

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES 04.01 Gestion des ressources immobilières - Fichier informatique Fichier contenant des données utilisées pour contrôler l'inventaire et la gestion des immeubles,

Plus en détail

Tous membres du conseil et formant quorum.

Tous membres du conseil et formant quorum. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-BASILE MRC DE PORTNEUF RÈGLEMENT NUMÉRO 04-2013 Règlement sur la prévention des incendies. Séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Saint-Basile, M.R.C. de

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

RAPPORT D'ENTRETIEN PRÉVENTIF. Rapport de vérification à l'intention des assurés du programme d'assurances Sékoia

RAPPORT D'ENTRETIEN PRÉVENTIF. Rapport de vérification à l'intention des assurés du programme d'assurances Sékoia RAPPORT D'ENTRETIEN PRÉVENTIF Rapport de vérification à l'intention des assurés du programme d'assurances Sékoia Assurances Sékoia PROGRAMME D ENTRETIEN PRÉVENTIF À l usage exclusif des assurés Sékoia

Plus en détail

Plateformes de travail élévatrices et portatives

Plateformes de travail élévatrices et portatives B354.1-04 Plateformes de travail élévatrices et portatives Plate-forme élévatrice de type 1 à déplacement manuel Plate-forme élévatrice de type 2 remorquable Édition française publiée en août 2004 par

Plus en détail

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, décembre 2007 ITM-SST 1708.1 Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public Prescriptions de sécurité types Autre prescription à considérer :

Plus en détail

EasiHeat Unité de production d'eau chaude

EasiHeat Unité de production d'eau chaude IM-S027-05 CH-BEf-02 3.7.1.140 EasiHeat Unité de production d'eau chaude 1. Sécurité 2. Général 3. Montage 4. Mise en route 5. Fonctionnement 6. Entretien MONTAGE et ENTRETIEN Modifications réservées EasiHeat

Plus en détail

09 janvier 2014 26a DONNÉES TECHNIQUES

09 janvier 2014 26a DONNÉES TECHNIQUES 09 janvier 2014 26a 1. DESCRIPTION Le poste d alarme Viking modèle J-1 a la fonction d un clapet anti-retour; en retenant l eau sous pression en aval du clapet, il empêche un débit d eau en sens inverse

Plus en détail

PRESCRIPTIONS POUR LES INSTALLATIONS FIXES DE SYSTEMES D'EXTINCTION AUTOMATIQUE HYDRAULIQUES. Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia

PRESCRIPTIONS POUR LES INSTALLATIONS FIXES DE SYSTEMES D'EXTINCTION AUTOMATIQUE HYDRAULIQUES. Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia PRESCRIPTIONS POUR LES INSTALLATIONS FIXES DE SYSTEMES D'EXTINCTION AUTOMATIQUE HYDRAULIQUES Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES Edition janvier 2013

Plus en détail

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage*

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage* Soyez prévoyant Un entrepreneur détenant la licence appropriée Un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par du personnel qualifié est votre meilleur gage

Plus en détail

Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1

Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1 Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1 Aide à protéger le chauffe-eau GSWH-1 contre les dommages causes par les températures hivernales.

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin Votre sécurité et le propane Manipulez avec soin Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Il est important de connaître

Plus en détail

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF»

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Michel BOURLOUX 06/03/2013) LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Sommaire 1. Préambule 1.1 Les Besoins

Plus en détail

FLUENDO 11-14 CF E. CHAUFFE-BAINS A GAZ Modèles pour raccordement à un conduit de fumées. Notice d'installation et d'emploi. Sommaire: Description:

FLUENDO 11-14 CF E. CHAUFFE-BAINS A GAZ Modèles pour raccordement à un conduit de fumées. Notice d'installation et d'emploi. Sommaire: Description: FLUENDO 11-1 CF E CHAUFFE-BAINS A GAZ Modèles pour raccordement à un conduit de fumées Notice d'installation et d'emploi Cette notice d'installation et d'emploi est destinée aux appareils installés en

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P05H0061 DÉFAILLANCE D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P05H0061 DÉFAILLANCE D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P05H0061 DÉFAILLANCE D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE FOOTHILLS PIPE LINES LTD. STATION DE DÉCOMPRESSION/RECOMPRESSION BP CANADA ENERGY COMPANY INSTALLATION DE TRAITEMENT DES LIQUIDES

Plus en détail

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE PAGE 1 INTRODUCTION PAGE 2 I ENTRETIEN CONTROLE ET VERIFICATION TECHNIQUES PAGE 3-4 II CLASSEMENTS ET CATEGORIES DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance?

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? En matière d'incendie, les moyens de prévention réelle et de protection

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic Questions avant intervention pour dépannage Enomatic 1 La machine de fonctionne pas - absence de voyant lumineux? Contrôler que la fiche de la machine soit en place dans une prise 220V Fusible de la prise

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST.

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST. GRILLE D AUTO-ÉVALUATION EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES GÉNÉRALE Juin 2002 DOCUMENT À CONSERVER ET À FOURNIR SUR DEMANDE : à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de

Plus en détail

Avis important sur l étalonnage des détecteurs de gaz utilisés en milieu de travail et plus spécifiquement en espace clos

Avis important sur l étalonnage des détecteurs de gaz utilisés en milieu de travail et plus spécifiquement en espace clos Avis important sur l étalonnage des détecteurs de gaz utilisés en milieu de travail et plus spécifiquement en espace clos Position de l APSAM en rapport avec les recommandations de l IRSST sur la norme

Plus en détail

Nom du distributeur Adresse du distributeur

Nom du distributeur Adresse du distributeur Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement 00 A-MIP 00 Manuel d installation et de fonctionnement Informations Générales Important Lisez ce mode d'emploi avant l installation et l utilisation de l Aivia. Lisez attentivement cette section et suivez

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES fire control 31 32 FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES 01620 01620I 01630 01630I 01820 01820I 01830 01830I Ventouse électromagnétique Corps ventouse à dos fileté M8 Dimensions ventouse : diamètre

Plus en détail

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05 CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05-1 PARCOURS DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT PIECE DE LEVAGE DE CARBURATEUR THERMOSOUPAPE PIECE DE LEVAGE DE COLLECTEUR D'ADMISSION EMPLACEMENT DU SYSTEME INDICATEUR DE TEMPERATURE

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Symboles utilisés...4 1.1.1 Symboles utilisés dans la notice...4 1.1.2

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE COMPÉTENCES 13.2 - Entrepreneur en systèmes d alarme incendie DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS

Plus en détail

Marché précédé d une publicité et mise en concurrence ENTRETIEN DES CHAUDIERES ET RADIANTS DES BATIMENTS DE LA 3CM. Cahier des charges

Marché précédé d une publicité et mise en concurrence ENTRETIEN DES CHAUDIERES ET RADIANTS DES BATIMENTS DE LA 3CM. Cahier des charges Marché précédé d une publicité et mise en concurrence ENTRETIEN DES CHAUDIERES ET RADIANTS DES BATIMENTS DE LA 3CM Cahier des charges CAHIER DES CHARGES 1 La communauté de Communes de la Côtière à Montluel

Plus en détail

PR NF EN 12845 Avant-projet de norme soumis à enquête publique jusqu au : 16/09/2014

PR NF EN 12845 Avant-projet de norme soumis à enquête publique jusqu au : 16/09/2014 PR NF EN 12845 Avant-projet de norme soumis à enquête publique jusqu au : 16/09/2014 Pas de commentaire de http://www.ingexpert.com S62-233PR Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction

Plus en détail

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Base logistique de l armée BLA Affaires sanitaires / Pharmacie de l armée N 1/2013 Mai 2013 Infos Pharm A Sommaire Editorial

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

Séparateurs d huile/eau

Séparateurs d huile/eau Les Systèmes Customeng, Conception, R&D et manufacturier d équipements spécialisés 10717 Rue Waverly, Montréal, Québec, H3L 2W7, T : 514331-5121, F : 514-331-5292 Séparateurs d huile/eau Préparé par: Gilles

Plus en détail

Chaudière à condensation NHB

Chaudière à condensation NHB Chaudière à condensation NHB Manuel d information pour l utilisateur Modèle NHB-055 NHB-080 NHB-110 NHB-150 Conservez ce guide à proximité de la chaudière pour pouvoir le consulter chaque fois qu un entretien

Plus en détail

Experience In Motion. Pompes de protection incendie

Experience In Motion. Pompes de protection incendie Experience In Motion Pompes de protection incendie Fournisseur de pompes dans le monde entier Flowserve est le chef de file incontesté du marché mondial des pompes industrielles. Aucune autre société de

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN Remarque préliminaire : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive de sécurité

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 Le tableau suivant aide à déterminer la source probable des problèmes. Noter qu il ne s agit que d un guide et qu il ne présente pas la cause de tous les problèmes. REMARQUE:

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Série CLE - Chauffe-eau pour douche oculaire Solutions de chauffage d eau sans réservoir

Série CLE - Chauffe-eau pour douche oculaire Solutions de chauffage d eau sans réservoir 18 à 25 kw (85 000 à 170 000 BTU) Débit de 3 à 38 l/min (0,75 à 10 gal/min) Conception certifiée sans plomb Avantage de chute de pression Échangeur de chaleur à température variable Armoire NEMA 4 de série

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et d'entretien

Notice d'installation, d'utilisation et d'entretien EN 0 / 0 / 00 / 800 Notice d'installation, d'utilisation et d'entretien excellence in hot water Y000.D EN INDEX Avertissements Destinataires de cette notice Symboles Recommandations Certification Avertissements

Plus en détail

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation Porte de Garage Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010 Notice d utilisation Schéma d une porte de garage avec commande radio Cette

Plus en détail

KeContact P20-U Manuel

KeContact P20-U Manuel KeContact P20-U Manuel Remarques générales à propos de ce manuel Ce manuel contient des informations et des mises en garde sur les dangers potentiels. La signification des symboles utilisés est la suivante

Plus en détail