VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE"

Transcription

1 Numéro 2 Aon Parizeau Inc. LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Dans ce bulletin Préambule Entretien des systèmes de gicleurs Éléments à vérifier des autres équipements de protection

2 Préambule Au moment d'un incendie, le mauvais fonctionnement d'une installation d'extinction entraîne généralement de graves conséquences. On ne peut se permettre d'attendre qu'un incendie révèle une défectuosité avant d'agir. Il est important d'obvier les pannes grâce à un programme d'entretien préventif. La responsabilité d'un tel programme incombe au propriétaire du bâtiment. Le Code national de prévention des incendies (CNPI) stipule ce qui suit: Procéder aux essais requis conformément aux prescriptions du Code et des normes référées et Inscrire les résultats dans un registre. Les assureurs recommandent également l'instauration d'un programme d'entretien des équipements de protection incendie; généralement, les assureurs suivent les prescriptions des normes de la National Fire Protection Association (NFPA) ou de normes privées, parfois plus sévères que celles du CNPI. Les différences peuvent s'expliquer facilement puisque le CNPI vise la sécurité des occupants tandis que les assureurs ciblent en plus la sécurité des biens. Un programme d'entretien préventif comprend les inspections visuelles, l'entretien et les essais des différents éléments d'une installation de protection, selon la fréquence recommandée par les normes et les fabricants. On collige dans un registre les résultats obtenus avec la date et le nom de la personne qui a fait le travail. On fait aussi le suivi des réparations nécessaires. Une inspection visuelle peut consister, par exemple, à lire et à noter la pression à un manomètre ou à vérifier si un robinet-vanne est en position ouverte. L'entretien peut comprendre la lubrification d'un poteau d'incendie, le nettoyage d'un tamis ou la vidange d'un point bas avant l'hiver. Un essai peut concerner des dispositifs d'alarme, une pompe à incendie ou une soupape sous air. Le registre est un outil qui permet de mieux gérer le programme et de montrer la nature du travail accompli. En colligeant chaque fois les résultats d'essai, on peut découvrir l'historique de l'évolution d'un appareil. Ainsi, un délai de déclenchement qui augmente chaque année peut témoigner d'une usure graduelle. Par contre, si un délai de déclenchement habituellement stable augmente soudainement de façon significative, il y a peut-être une défectuosité ou une obstruction quelque part. On trouve dans différentes normes de la NFPA la liste des éléments qu'il convient de vérifier, avec la nature et la fréquence de la vérification. La norme NFPA-25 s'applique à l'entretien des installations utilisant l'eau comme agent extincteur. On doit, de plus, consulter les notices explicatives des fabricants de soupapes, de clapets de réduction de pression, de pompes à incendie, de panneaux de commande et d'autres dispositifs complexes car ces notices contiennent des indications plus spécifiques. Le programme d'entretien préventif peut relever d'un entrepreneur certifié, ou d'employés adéquatement formés. Dans le cas d'installations particulières, il vaut souvent mieux confier le travail à l'installateur ou à un spécialiste formé par le fabricant. Pour recueillir le résultat des vérifications, on utilise des formulaires d'inspection. Le manuel «Fire Protection Systems: Inspection, Test and Maintenance Manual» publié par la NFPA en contient de très bons exemples pour une multitude d'installations différentes. Par ailleurs, lors de la formation offerte en mars 2000, nous avions inclus en annexe plusieurs exemples de formulaires d'inspection. De plus, on trouve sur le marché des logiciels spécialement conçus à cet effet. Autre méthode moderne, le système des codes à barres. Il faut d'abord apposer une étiquette portant un code à barres sur chacun des éléments de l'installation à vérifier. Le vérificateur utilise ensuite un lecteur de codes à barres portatif. À chaque lecture, la fiche de l'élément à vérifier apparaît à l'écran d'une tablette électronique de saisie de données et, à la fin de la ronde de vérification, il ne reste plus qu'à charger le contenu numérique de la tablette dans un ordinateur. Entretien des systèmes de gicleurs Le tableau ci-après reprend le tableau 2-1 de la norme NFPA-25 (édition 1998). On peut y voir la liste des différents éléments à vérifier, la nature des vérifications, la fréquence et les références aux articles de la norme décrivant le travail à effectuer. page 2 de 6

3 Sommaire d'inspection, d'essai et d'entretien des gicleurs Élément Activité Fréquence Référence Manomètres (installations sous eau) Inspection Mensuelle Manomètres (autres installations) Inspection Hebdomadaire/mensuelle Robinets-vannes Inspection Hebdomadaire/mensuelle Tableau 9-1 Dispositifs d'alarme Inspection Trimestrielle Plaque signalétique Inspection Trimestrielle Bâtiment Inspection Annuelle (automne) Supports Inspection Annuelle Tuyauterie Inspection Annuelle Gicleurs Inspection Annuelle Gicleurs de rechange Inspection Annuelle Raccords-pompiers Inspection Trimestrielle Tableau 9-1 Soupapes Inspection Variable Tableau 9-1 Dispositifs d'alarme Essai Trimestrielle Robinet de vidange principal Essai Annuelle Tableau 9-1 Solution antigel Essai Annuelle (automne) Manomètres Essai Quinquennale Gicleurs à haute température Essai Quinquennale excep. 3 Gicleurs à déclenchement rapide Essai Tous les 20/10 ans excep. 2 Autres gicleurs Essai Tous les 50/10 ans Soupapes Entretien Annuelle Tableau 9-1 Obstructions Entretien Quinquennale Chapitre 10 Éléments à vérifier des autres équipements de protection Les listes suivantes donnent un sommaire des inspections, essais et entretiens pour la plupart des autres équipements de protection qu'on trouve dans les universités. Systèmes de gicleurs (autres éléments) Essai des dispositifs de surveillance de température (annuel selon NFPA-25: et semestriel selon CNPI ) Inspection des robinets-vannes et interrupteurs de surveillance (mensuel ou hebdomadaire si non surveillés ou cadenassés selon NFPA-25: ) Inspection interne des clapets anti-retour (quinquennal selon NFPA-25: ) Inspection des clapets de réduction de pression (trimestriel selon NFPA-25: , , ) Inspection (gel) des salles des postes sous air et à pré-action (quotidien ou hebdomadaire si alarme de basse température selon NFPA-25: , ) Inspection extérieure des postes d alarme (mensuel selon NFPA-25: , , ) Inspection intérieure des postes sous eau (quinquennal selon NFPA-25: ) Inspection intérieure des postes sous air et à pré-action (annuel selon NFPA-25: , ) Essai (position) des robinets-vannes (trimestriel selon NFPA-25:tableau 9-1) Essai des interrupteurs de surveillance (semestriel selon NFPA-25: et CNPI ) Essai de fermeture et ouverture des robinets-vannes (annuel selon NFPA-25: ) Essai des niveaux d eau des postes sous air et à pré-action (trimestriel selon NFPA-25: , ) Essai des dispositifs d ouverture rapide des postes sous air (trimestriel selon NFPA-25: ) Essai de déclenchement et entretien des postes sous air ou à pré-action (annuel et trisannuel avec eau selon NFPA-25: , , , ) Essai des clapets de réduction de pression (annuel partiel et quinquennal complet selon NFPA-25: , , , , ) Entretien des robinets-vannes (annuel selon NFPA-25:9-3.5) page 3 de 6

4 Pompes à incendie Inspection de la salle de pompe, du chauffage et de la ventilation (hebdomadaire selon NFPA-25: ) Inspection de la tuyauterie et des pressions de la salle de pompe (hebdomadaire selon NFPA- 25: ) Inspection du niveau d eau des réservoirs (hebdomadaire selon CNPI et NFPA-25: ) Essai de démarrage des pompes diesel (hebdomadaire selon NFPA-25: et CNPI 6.6.3) Essai de démarrage des pompes électriques (hebdomadaire selon NFPA-25: et mensuel selon CNPI 6.6.3) Essai d écoulement (annuel selon NFPA-25: et CNPI 6.6.3) Entretien des pompes (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Entretien de la transmission mécanique (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Entretien du système électrique (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des contrôleurs (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des moteurs diesel (variable selon NFPA-25:5-5.1) Entretien des moteurs électriques (annuel selon NFPA-25:5-5.1) Inspection, essai et entretien des robinets-vannes, des clapets anti-retour, des clapets de réduction de pression et des alarmes - voir les systèmes de gicleurs et d alarme incendie Extincteurs portatifs Inspection (mensuel selon NFPA-10:4-3.1 et CNPI ) Entretien (annuel selon NFPA-10:4-4.1 et CNPI ) Recharge par un expert (variable selon le type et selon NFPA-10:4-5.2 et CNPI ) Essai hydrostatique (variable de 5 à 12 ans ou selon le fabricant selon NPPA-10:5-2 et CNPI ) Canalisations d'incendie et robinets d'incendie armés Inspection des composantes en général (trimestriel selon NFPA-25:3-2.1) Inspection du raccord-pompier (trimestriel selon NFPA-25:9-7.1) Inspection des armoires et robinets d incendie armés (annuel selon NFPA-1962) Essai des dispositifs d alarme (débit et pression) (trimestriel selon NFPA-25:2-3.3, 9-2.7, , , et mensuel ou bimestriel ou annuel selon CNPI / ) Essai des lances (annuel selon NFPA-1962) Essai des boyaux (5 ans et triennal selon NFPA-1962) Essai de performance après modifications ou arrêt de plus d un an (selon CNPI 6.6.1) Essai hydrostatique des colonnes sèches et après modifications (quinquennal ou lorsque requis selon NFPA-25:3-3.2 et CNPI ) Essai d écoulement (quinquennal selon NFPA-25:3-3.1 et CNPI ) Essai des robinets de vidange principaux (annuel selon NFPA-25:9-2.6) Entretien du raccord-pompier (annuel selon NFPA-25:tableau 3-1) Inspection, essai et entretien des robinets-vannes, des clapets anti-retour, des clapets de réduction de pression et des alarmes - voir les systèmes de gicleurs et les systèmes d alarme incendie Bornes d'incendie et conduites d'alimentation en eau Inspection des abris (trimestriel selon NFPA-25: ) Inspection des bornes d incendie, des bouchons et du pied (semestriel selon le CNPI ou annuel selon NFPA-25: , , , ) Essai de rinçage (annuel selon NFPA-25:4-3.2 et CNPI ) Essai des conduites d alimentation en eau (quinquennal selon NFPA-25:4-3.2) Entretien (annuel selon NFPA-25:4-4.2, 4-4.3, 4-4.4, 4-4.5) Essai des robinets-vannes et des clapets anti-retour - voir les systèmes de gicleurs page 4 de 6

5 Installations fixes de protection incendie (CO 2 ) Inspection (mensuel selon NFPA-12:1-11.1) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-12:1-11.2) Entretien (annuel selon NFPA-12:1-11.3) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-12: ) Inspection des manomètres (hebdomadaire selon NFPA-12: ) Inspection des détecteurs - voir les systèmes d'alarmes incendie Installations fixes de protection incendie (halon 1301) Inspection et entretien (semestriel selon NFPA-12A:4-1.1) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-12A:4-3.2) Inspection de l étanchéité des locaux (semestriel selon NFPA-12A:4-4) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-12A:4-1.1) Inspection des détecteurs - voir les systèmes d'alarmes incendie Installations fixes de protection incendie (poudre) Inspection (mensuel selon NFPA-17:9-2.1) Essai hydrostatique (12 ans selon NFPA-17:9-5) Entretien (semestriel selon NFPA-17:9-3.1) Installations fixes de protection incendie (solution chimique) Inspection (mensuel selon NFPA-17A:5-2.1) Essai hydrostatique (12 ans selon NFPA-17A:5-5) Entretien (semestriel selon NFPA-17A:5-3.1) Installations fixes de protection incendie (agents propres: FM 200, Inergen, etc.) Inspection et entretien (annuel selon NFPA-2001:4-1.1) Pesée des bouteilles (semestriel selon NFPA-2001:4-1.3) Essai hydrostatique des boyaux (quinquennal selon NFPA-2001:4-3.1) Inspection de l étanchéité des locaux (annuel selon NFPA-2001:4-4) Systèmes d'alarme incendie Inspection (annuel si les composantes sont vérifiées automatiquement par le système sinon mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon les composantes selon NFPA-72:tableau 7-3.1) Essai (annuel si les composantes sont vérifiées automatiquement par le système sinon mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon les composantes selon NFPA-72:tableau 7-3.2) Essai des équipements raccordés aux systèmes d alarme (fréquences spécifiées par les normes NFPA pertinentes selon NFPA-72: ) Portes et registres coupe-feu Inspection (quotidien selon CNPI ) Essai (mensuel selon CNPI et annuel selon NFPA-80: ) Essai des registres et clapets coupe-feu (annuel selon CNPI et 4 ans selon NFPA- 90A:3-4.7) Systèmes et appareils au gaz naturel et au propane Vérification de fonctionnement des vannes et des composantes (à intervalle régulier selon NFPA-54- B.3 et NFPA-58-chapitre 11) Issues Essai des portes (mensuel selon CNPI ) Essai des portes tournantes, coulissantes et des serrures électromagnétiques (annuel selon CNPI ) Alimentation de secours et éclairage de sécurité page 5 de 6

6 Inspection des dispositifs autonomes (mensuel selon CNPI ) Essai des dispositifs autonomes (mensuel pour le fonctionnement et annuel pour la durée selon CNPI ) Essai de l alimentation d urgence (annuel selon ) Conduites de ventilation des hottes de cuisine Inspection et nettoyage (mensuel ou trimestriel ou semestriel ou annuel selon l utilisation selonnfpa-96:11-31) Équipements d'intervention Inspection des équipements et appareils respiratoires (mensuel selon NFPA-1404:5-1.3 ou selon le fabricant) Entretien des appareils respiratoires (annuel selon NFPA-1404:6-1.3 ou selon le fabricant) Détecteurs de CO/NH 3 Essai des détecteurs (selon le fabricant) Avant de procéder à des essais, il est crucial d'aviser les personnes concernées du déclenchement des dispositifs d'alarme. Il faut aussi aviser le poste central de réception des alarmes au début et à la fin des essais. Si on doit interrompre la protection en raison de travaux d'entretien, on doit suivre la démarche recommandée dans le chapitre 11 de la norme NFPA-25 et tel que discuté lors de la formation de mars Référence: Normes de la NFPA Code national de la prévention des incendies Installations fixes d'extinction (Jean- Pierre Bonneville, 1999) Décembre 2001 page 6 de 6

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

INSPECTIONS ET ESSAIS DES SYSTÈMES DE PROTECTION INCENDIE

INSPECTIONS ET ESSAIS DES SYSTÈMES DE PROTECTION INCENDIE INSPECTIONS ET ESSAIS DES SYSTÈMES DE PROTECTION INCENDIE Les systèmes de protection incendie sont un élément vital de la réduction des pertes potentielles imputables aux incendies, et ce, dans toutes

Plus en détail

0 5 jours (30 heures)

0 5 jours (30 heures) VI. Gestion de Matériel de Sécurité : DUREE : 0 5 jours (30 heures) Gestion de Matériel de Sécurité THEME 1 : Le Matériel de Sécurité ; Introduction Dans le cadre de la gestion de la sante et sécurité

Plus en détail

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous?

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? 8 ÉLÉMENTS IMPORTANTS 1-Nouveaux règlements et fusions municipales 2-Système d alarme à une ou deux étapes 3-Évacuation incendie,

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique. Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence

Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique. Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique La procédure doit contenir les informations suivantes : Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence Registre des entretiens

Plus en détail

DEVIS EN MÉCANIQUE DE PROTECTION INCENDIE POUR SOUMISSION VILLA DES FORTS

DEVIS EN MÉCANIQUE DE PROTECTION INCENDIE POUR SOUMISSION VILLA DES FORTS DEVIS EN MÉCANIQUE DE PROTECTION INCENDIE POUR SOUMISSION VILLA DES FORTS Mars 2011 Par : Jacques Bêty, ing. Siège Social 452, rue Principale 2860, Chemin des Quatre-Bourgeois Saint-Narcisse-de-Beaurivage

Plus en détail

DEVIS DE PERFORMANCE EN PROTECTION INCENDIE POUR CONSTRUCTION DOMAINE DU PARC SAVARD QUÉBEC (QC)

DEVIS DE PERFORMANCE EN PROTECTION INCENDIE POUR CONSTRUCTION DOMAINE DU PARC SAVARD QUÉBEC (QC) DEVIS DE PERFORMANCE EN PROTECTION INCENDIE POUR CONSTRUCTION DOMAINE DU PARC SAVARD QUÉBEC (QC) Octobre 2011 452, rue Principale Saint-Narcisse-de-Beaurivage G0S 1W0 Tél. : (418) 475-4502 Télécopie :

Plus en détail

Mécanicienne en protection-incendie

Mécanicienne en protection-incendie Mécanicienne en protection-incendie Le plan de formation des apprentissages (mécanicienne en protection incendie) Les tâches du métier de mécanicienne en protection incendie Tâche 1 : Installer des

Plus en détail

Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011

Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011 Sécurité incendie recueil sur CD-ROM Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011 Analyse La nouvelle édition de ce recueil majeur inclut tous les textes révisés et publiés depuis

Plus en détail

Direction Prévention et Gestion des Risques Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction GUIDE MESURES PERIODE HIVERNALE.

Direction Prévention et Gestion des Risques Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction GUIDE MESURES PERIODE HIVERNALE. Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction Page 1 sur 6 Page 2 sur 6 GUIDE AIDE MEMOIRE MESURES DE PREVENTION A L APPROCHE DES PERIODES HIVERNALES Page 3 sur 6 CONSEIL CONCERNANT LE GEL Une

Plus en détail

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1 MANUEL DU CONDUCTEUR www.fogmaker.com Art. No. 8012-006 Édition 2.1 1. Description général Ce bus est équipé d'un système automatique d'extinction d'incendie et de chauffage du moteur. Le système est activé

Plus en détail

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE B Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I NOVEMBRE 2000 DIRECTIVE TABLE DES MATIÈRES ARTICLE PAGE Résumé... 2 1.0 OBJET... 3 2.0 CONTEXTE... 3 3.0 CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ... 3 3.1

Plus en détail

PERIODICITE / DUREE DE VIE

PERIODICITE / DUREE DE VIE -alimentation en eau -traitement d'eau (éventuel) -surpresseurs -vannes, tuyauteries, détendeurs, calorifuges, accessoires -fourniture des produits traitement d'eau Selon besoins x -nettoyage extérieur

Plus en détail

Référence : 3166110CD ISBN : 978-2-12-166110-0 Année d édition : 2014

Référence : 3166110CD ISBN : 978-2-12-166110-0 Année d édition : 2014 Sécurité incendie Référence : 3166110CD ISBN : 978-2-12-166110-0 Année d édition : 2014 Table des matières NF EN 2 (janvier 1993) Classes de feux (Indice de classement : S60-100). NF EN 2/A1 (février 2005)

Plus en détail

Elitec. Chaudières à gaz basse température DTG 130. Notice d'utilisation 300004561-001-C

Elitec. Chaudières à gaz basse température DTG 130. Notice d'utilisation 300004561-001-C Elitec Chaudières à gaz basse température DTG 130 FR Notice d'utilisation 300004561-001-C . Sommaire Sommaire 1 Symboles utilisés........................................................................3

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 4

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 4 06/10/2015 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 4 PRESTATIONS D INSTALLATION ET DE MAINTENANCE DE SECURITE ET DE PROTECTION INCENDIE AU MEDIPOLE DE KOUTIO : LOT 3 SYSTEMES D EXTINCTION AUTOMATIQUES

Plus en détail

GUIDE MAINTENANCE E.R.P. (Mise à jour : 2008)

GUIDE MAINTENANCE E.R.P. (Mise à jour : 2008) GUIDE MAINTENANCE E.R.P. (Mise à jour : 2008) LISTE DES VERIFICATIONS Les constructeurs, installateurs et exploitants, chacun en ce qui les concerne, s'assurent que les installations ou équipements sont

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

Robinet thermostatique antigel Bydrain

Robinet thermostatique antigel Bydrain IM-P670-01 ST-BEf-04 4.1.2.100 Robinet thermostatique antigel Bydrain Notice de montage et d entretien 1. Informations de sécurité 2. Description 3. Installation 4. Mise en service 5. Fonctionnement 6.

Plus en détail

Inspection du Programme H.E.L.P. 2.0 d OSBIE Vérification de l école

Inspection du Programme H.E.L.P. 2.0 d OSBIE Vérification de l école Nom de l école: Adresse: Interlocuteur: Inspection du Programme H.E.L.P. 2.0 d OSBIE Vérification de l école Nom de vérificateur: Date: CONDITION DE VÉRIFICATION 1a) PLAN D INTERVENTION D URGENCE: i) Coordonnateur

Plus en détail

Modèle E / E3 DN100 (4"), DN150 (6"), DN200 (8") Vanne d'alarme sous eau avec équipement Euro en acier inox

Modèle E / E3 DN100 (4), DN150 (6), DN200 (8) Vanne d'alarme sous eau avec équipement Euro en acier inox Fiche technique 409 Francais Rev.4 22.11.12 Informations sur le montage, la mise en service, le fonctionnement, l'entretien et la maintenance Modèle E / E3 DN100 (4"), DN150 (6"), DN200 (8") Vanne d'alarme

Plus en détail

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie Séminaire technique ACAI 14 novembre 2013 Par : Pierre Noël STRUCTURE DE LA NORME Les réseaux avertisseurs d incendie doivent

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5 Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES PRESCRIPTIONS DES ASSUREURS POUR LES INSTALLATIONS DE SYSTEMES DE DETECTION AUTOMATIQUE D'INCENDIE 1 janvier 2005

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Chaudières fioul Chaudières gaz Services et prestations durant la période de garantie Interventions non comprises dans le service d'entretien Durée

Plus en détail

Tableau d'identification des équipements et systèmes

Tableau d'identification des équipements et systèmes 30 x 80 mm VENTILATION (SYSTÈMES) pour l'alimentation et le retour) d'alimentation et 1 ventilateur de retour dans la même unité) d'alimentation et 1 ventilateur d'évacuation dans la même unité) d'alimentation)

Plus en détail

OBJET ET CHAMP D'ACTION

OBJET ET CHAMP D'ACTION TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 05 : Matériel critique - Essais de fonctionnement SUJET 03 : Contacteurs d alarme de niveau très haut et commandes d arrêt OBJET

Plus en détail

IOS Mapper 2.5 Manuel Sécurité incendie

IOS Mapper 2.5 Manuel Sécurité incendie IOS Mapper 2.5 Manuel Sécurité incendie IOS International sa Wetenschapspark 5 B-3590 Diepenbeek Tél. +32 11 20 10 51 Fa +32 11 20 10 43 Info@iosint.be www.iosint.be Table des matières Table des matières

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 FOURNITURE, VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P.

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721 PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 DESCRIPTION DU SYSTEME 1.1.1 Le système sera du type adressable. 1.2 DESSINS D'ATELIER 1.2.1 Les dessins d'ateliers doivent comprendre :.1 La disposition des modules dans le panneau

Plus en détail

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie?

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie? PGA EXPERTS INC Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT Gicleurs vs ACAI CFAA 12 novembre 2014 Présentation du Conférencier GILLES CARRIER T.P. EST UN FINISSANT DU COLLÈGE LIMOILOU EN MÉCANIQUE DU BÂTIMENT ET DEPUIS

Plus en détail

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur

Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Manuel du conducteur Système d extinction du moteur Activation hydropneumatique Activation mécanique Activation électrique Edition 2013-1 Machines de construction/véhicules, outils et machines spéciales

Plus en détail

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Lire attentivement cette notice avant l installation. A conserver à proximité de l équipement pour son fonctionnement et entretien. www.calpeda.com

Plus en détail

Diamètre 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002)

Diamètre 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

GAMMES DE MAINTENANCE

GAMMES DE MAINTENANCE OPÉRATION Á EFFECTUER SUR LE MATÉRIEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE non asservi à l énergie électrique EXTINCTEUR ET RIA - Vérification fonctionnelle et nettoyage des pièces et organes principaux des appareils,

Plus en détail

Elwa International BV De Dollard 28 1454 AV Watergang www.elwa.nl

Elwa International BV De Dollard 28 1454 AV Watergang www.elwa.nl Elwa International BV De Dollard 28 1454 AV Watergang www.elwa.nl CHAUFFAGE CENTRAL et SANITAIRE instructions d'installation HOTRUN TYPE 37 / TYPE 70 CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE Content Avant-propos.......................................

Plus en détail

Systèmes de commandes et dispositifs de sécurité des chaudières et des fours

Systèmes de commandes et dispositifs de sécurité des chaudières et des fours BM-6-F Juillet 2009 Systèmes de commandes et dispositifs de sécurité des chaudières et des fours Toutes les entreprises et tous les secteurs d activité ont des installations de chauffage. Des chaudières,

Plus en détail

Guide d application. des exigences relatives aux véhicules et accessoires d intervention. À l intention des services de sécurité incendie

Guide d application. des exigences relatives aux véhicules et accessoires d intervention. À l intention des services de sécurité incendie Guide d application des exigences relatives aux véhicules et accessoires d intervention À l intention des services de sécurité incendie Remerciements Le présent document a été préparé par le ministère

Plus en détail

7 mai 2007 321a DONNÉES TECHNIQUES

7 mai 2007 321a DONNÉES TECHNIQUES 7 mai 2007 321a 1. (voir figures 1-7) Les systèmes à préaction Viking à double entre-barrage à déclenchement électrique/pneumatico-électrique utilisent un poste déluge Viking, une surveillance pneumatique

Plus en détail

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER LE MATERIEL 1 PLAN DE LA PRESENTATION Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les détendeurs 2 LE MATERIEL Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les

Plus en détail

Manuel d utilisation du modèle

Manuel d utilisation du modèle Manuel d utilisation du modèle FLOWMAX-90 Chauffe-eau à condensation 85 000 BTU AVERTISSEMENT Si les consignes suivantes ne sont pas attentivement respectées, un feu ou une explosion peut se produire et

Plus en détail

Diamètres 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD

Diamètres 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE

FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE Page 1 sur 8 SOMMAIRE 1. Objet et domaine d application 2. Objectifs 3. Caractéristiques techniques 3.1. Réseau principal 3.2. Poste de relevage des eaux usées 3.2.1. Cas d une installation submersible

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

Guide d apprentissage pour la qualification de. réseau de distribution d eau potable (ORD)

Guide d apprentissage pour la qualification de. réseau de distribution d eau potable (ORD) Renseignements sur l identité de l apprenti Numéro de dossier : Prénom et nom : (en caractères d imprimerie) Guide d apprentissage pour la qualification de réseau de distribution d eau potable (ORD) 01-1130

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques ******* MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE passé "selon la procédure adaptée" COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

Plus en détail

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Approche règlementaire et organisation fonctionnelle au sein de Philip Morris International à Lausanne Agenda PMI en Suisse Bâtiment Rhodanie

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

DIVISION 322 EXTINCTION DE L INCENDIE HORS DIVISION 311

DIVISION 322 EXTINCTION DE L INCENDIE HORS DIVISION 311 Affaires Maritimes DIVISION 322 EXTINCTION DE L INCENDIE HORS DIVISION 311 Edition du 05 MAI 2000, parue au J.O. le 26 MAI 2000 A jour des arrêtés suivants : Date de signature Date de parution J.O. 02-07-01

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION. Unité pour système de pompe à chaleur air à eau EBHQ006BAV3 EBHQ008BAV3

MANUEL D'UTILISATION. Unité pour système de pompe à chaleur air à eau EBHQ006BAV3 EBHQ008BAV3 MANUEL D'UTILISATION EBHQ006BAV3 EBHQ008BAV3 EBHQ006BAV3 EBHQ008BAV3 TABLE DES MATIÈRES Page 1. DÉFINITIONS 1. Définitions... 1 1.1. Signification des avertissements et des symboles... 1 1.2. Signification

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

ANNEXE IA AO 08/2022/11 Prestations d'entretien minimales exigées pour les installations HVAC et sanitaires du bâtiment K2 (Liste non exhaustive)

ANNEXE IA AO 08/2022/11 Prestations d'entretien minimales exigées pour les installations HVAC et sanitaires du bâtiment K2 (Liste non exhaustive) ANNEE IA 1 Batteries chaudes/froides A S T B M Q H J SB Nettoyage et soufflage des faisceaux 2 Essais d'étanchéité et tenue de pression (réparations éventuelles) 1 Equilibrage des débits d'eau et pressions

Plus en détail

Description de l expérience de travail Poseur de gicleurs

Description de l expérience de travail Poseur de gicleurs Description de l expérience de travail Poseur de gicleurs Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date

Plus en détail

OFFRE C11433 Proposition d entretien : Concerne : Installation de ventilation

OFFRE C11433 Proposition d entretien : Concerne : Installation de ventilation GL/jb Plan-les-Ouates, le 29.09.2011 OFFRE C11433 Proposition d entretien : Concerne : Installation de ventilation Madame, Monsieur, Notre expérience acquise depuis de nombreuses années démontre combien

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE 2004-11-04 1/18 1. Résumé de la réglementation américaine 3 2. Conditions générales à l installation des équipements 4 3. Sélection

Plus en détail

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES A utiliser avec des chaudières, des panneaux solaires et des pompes de chaleur Guide d'installation, d'exploitation et d'entretien ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES Guide

Plus en détail

Français 11/10/06 GSR 330 N. Chaudières à gaz 30 C. Notice Utilisation. www.oertli.fr

Français 11/10/06 GSR 330 N. Chaudières à gaz 30 C. Notice Utilisation. www.oertli.fr 0 I 0 C Français 11/10/0 GSR 0 N Chaudières à gaz Notice Utilisation 122 www.oertli.fr 2 Sommaire Symboles utilisés............................................................................. Recommandations

Plus en détail

Installations fixes d'extinction incendie à eau

Installations fixes d'extinction incendie à eau Sommaire 1. Le système sprinkler 2. Le brouillard d'eau 3. L'extinction mousse 1 1. Le système sprinkler Dispositifs légaux Norme Fédérale (AEAI SES) Application cantonale (ECA police du feu) Contrôle

Plus en détail

Système Intégré de Protection Incendie. Manuel d'opération et d'entretien du Propriétaire

Système Intégré de Protection Incendie. Manuel d'opération et d'entretien du Propriétaire DUAL Manuel d'opération et d'entretien du Propriétaire Système à Préaction Simple Entrebarrage NOVEC 1230 500 Psi Pré-calculé Mai 2012 Page ii DUAL Copyright 2010-2012 Systèmes FIREFLEX Inc. Tous Droits

Plus en détail

EDENA 3 & 4 Progress. L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être. Vous devez faire appel à votre installateur ou à un

EDENA 3 & 4 Progress. L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être. Vous devez faire appel à votre installateur ou à un NOTICE D'UTILISATION EDENA 3 & 4 Progress IL EST IMPORTANT DE RESPECTER LES CONSIGNES CI-DESSOUS POUR OBTENIR UN FONCTIONNEMENT SATISFAISANT DE NOTRE MATÉRIEL. 1. RÉGLEMENTATION 1. 1 Conditions réglementaires

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5600-0/2003 FR (FR) Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-/9/24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos Instructions

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Les contrôles réglementaires :

Les contrôles réglementaires : Les contrôles réglementaires : 3 électricité 4 compte rendu Q18 4 attestation Consuel 3 incendie 3 levage DOC 2014 - CIAL 000007 - version 2 Les contrôles réglementaires Descriptif 3 Maintenir vos équipements

Plus en détail

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE ÉLÉMENT DE L INGÉNIEUR Déterminer les objectifs du projet avec l'architecte et le client Participer à une

Plus en détail

Colloque annuel du comité Énergie et gestion technique 24 avril 2014. Hottes de cuisines: inspection et installation, où, quand, comment,...

Colloque annuel du comité Énergie et gestion technique 24 avril 2014. Hottes de cuisines: inspection et installation, où, quand, comment,... Colloque annuel du comité Énergie et gestion technique 24 avril 2014 Hottes de cuisines: inspection et installation, où, quand, comment,... 2 sujets au menu Les hottes de cuisine commerciales: Où, quand,

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOM DE LA COLLECTIVITE : RAPPEL REGLEMENTAIRE Article R123-51 du Code de la Construction et de l Habitation Dans les établissements soumis aux

Plus en détail

Travail à chaud Réglementation et permis

Travail à chaud Réglementation et permis Travail à chaud Réglementation et permis par Claude Millette Conseiller en prévention, ASFETM GRAND RENDEZ-VOUS SST Montréal, 12 novembre 2014 Travail à chaud - 0 Contenu Objectifs Définition du travail

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION

Plus en détail

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 Dossier maintenance Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 CONTRAT D'ABONNEMENT MAINTENANCE Contrat n : Du : Société prestataire

Plus en détail

Signalisation IMO (International Marine Organization) Voir pages 21 à 24 pour tous les pictogrammes photoluminescents.

Signalisation IMO (International Marine Organization) Voir pages 21 à 24 pour tous les pictogrammes photoluminescents. (International Marine Organization) Panneaux photoluminescents BradyGlo TM Des catastrophes ont lieu tous les jours sur des ferrys, des pétroliers, dans des aéroports ou encore sur des plates-formes. Les

Plus en détail

Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié

Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 9 août 1995 ITM-CL 21.1 Stations de ravitaillement de véhicules en gaz de pétrole liquéfié Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent

Plus en détail

Groupe de traitement : 14-019. Taux horaire : 33,00 $ Catégorie d'emploi. Description

Groupe de traitement : 14-019. Taux horaire : 33,00 $ Catégorie d'emploi. Description Page 1 sur 5 Aide Offres d'emplois Consultation de l'offre d'emploi numéro: EAU-STA-15-VPERM-607850-21336 Description Titre d'emploi Mécanicien(ne) en tuyauterie (réfrigération - chauffage) Organisation

Plus en détail

PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE

PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE IFFCO CANADA iffcocan.com Structure de la maîtrise d ouvrage IFFCO Canada Ganotec Inc. Kiewit OSBL OSBL :autres systèmes supportant le procédé Maire Tecnimont

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort FR Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort 00-0 - 60-20 - 20 Table des matières FR Généralités Remarques Certification - Normes CE Emballage Consignes de sécurité 5 Symboles utilisés

Plus en détail

DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL. 1468 23 août 2011 27 août 2011. 1468-1 12 juin 2012 16 juin 2012 1468-2 1 er octobre 2013 5 octobre 2013

DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL. 1468 23 août 2011 27 août 2011. 1468-1 12 juin 2012 16 juin 2012 1468-2 1 er octobre 2013 5 octobre 2013 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. RÈGLEMENT 1468

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

GiegaStar. Chaudière à gaz à condensation GiegaStar 15-116. Mode d emploi

GiegaStar. Chaudière à gaz à condensation GiegaStar 15-116. Mode d emploi GiegaStar Chaudière à gaz à condensation GiegaStar 15-116 Mode d emploi Table des matières 1 Introduction................................................................. 3 1.1 Indications générales..........................................................

Plus en détail

Institut de sécurité

Institut de sécurité Institut de sécurité Thèmes Situation, problèmes Bases légales Groupe de travail Solution du problème pour les nouvelles constructions et celles existantes Note explicative Exemple pratique Déroulement

Plus en détail

Diamètres 3 4 6 8 Bride/bride. Bride/bride Bride/rainuré. Bride/bride Bride/rainuré Type de bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16

Diamètres 3 4 6 8 Bride/bride. Bride/bride Bride/rainuré. Bride/bride Bride/rainuré Type de bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16 Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 UL and the UL logo are trademarks of UL LLC 2012 2 OBJECTIFS DE LA MISE À L'ESSAI ET INSPECTION

Plus en détail

07 mai 2014 218a DONNÉES TECHNIQUES

07 mai 2014 218a DONNÉES TECHNIQUES 07 mai 2014 218a 1. DESCRIPTION Le poste déluge Viking modèle F-1 est une vanne à déclenchement rapide et à diaphragme différentiel munie d une seule pièce mobile. Le poste sert à contrôler le débit d

Plus en détail

Mode d emploi pour l'electricite

Mode d emploi pour l'electricite Mode d emploi pour l'electricite Le chalet est alimenté en électricité grâce à une installation photovoltaïque dans la limite du stockage d'énergie dans des batteries. (Essayer d'accumuler de l'énergie

Plus en détail

Prévention et lutte contre l incendie

Prévention et lutte contre l incendie Prévention et lutte contre l incendie Voici les principales obligations des établissements de commerce de détail de l habillement en matière de prévention et de lutte contre l incendie. Cette fiche ne

Plus en détail

Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié)

Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié) Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié) Errata Publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies Le

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail