PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie?"

Transcription

1 PGA EXPERTS INC Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT Gicleurs vs ACAI CFAA 12 novembre 2014

2 Présentation du Conférencier GILLES CARRIER T.P. EST UN FINISSANT DU COLLÈGE LIMOILOU EN MÉCANIQUE DU BÂTIMENT ET DEPUIS 1974, IL TRAVAILLE DANS LE DOMAINE DE LA PROTECTION CONTRE L INCENDIE AVEC LES SYSTÈMES DE GICLEURS AUTOMATIQUES. IL A OCCUPÉ DIFFÉRENTS POSTES DE TRAVAIL, SOIT DE LA CONCEPTION À LA GESTION D ENTREPRISE, EN PASSANT PAR LE DÉPARTEMENT DE SERVICE, POUR LE COMPTE DES GRANDS NOMS DU MONDE DU GICLEURS AUTOMATIQUES ET CE,DANS LES RÉGIONS DE QUÉBEC, MONTRÉAL ET OTTAWA. DEPUIS 2002, IL EST CO-PROPRIÉTAIRE, AVEC 3 ASSOCIÉS,DE LA FIRME D INGÉNIERIE PGA EXPERTS INC AYANT DES BUREAUX À ST-ANSELME (CTÉ DE BELLECHASSE) ET À STE-JULIE PRÈS DE MONTRÉAL. IL EST RESPPONSABLE DU SECTEUR DE LA SÉCURITÉ-INCENDIE, DU PARASISMIQUE POUR LA MÉCANIQUE DU BÂTIMENT ET DE LA GESTION DE PROJETS DE CONSTRUCTION COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS ÉTANT LE RÉPONDANT DÉ LA LICENSE D ENTREPRENEUR GÉNÉRAL. IL DONNE DE LA FORMATION EN GICLEURS AUTOMATIQUES AUX APPRENTIS MÉCANICIENS EN PROTECTION INCENDIE DANS LA RÉGION DE QUÉBEC ET MONTRÉAL ET EN A DONNÉ AU COLLÈGE FRANÇOIS-XAVIER GARNEAU À QUÉBEC AUX FUTURS PRÉVENTIONNISTES. LUI-MÊME ENTRETIEN SES CONNAISSANCES EN SUIVANT DES FORMATIONS ANNUELLEMENT AUPRÈS DU NFPA,SFPE ET UNIVERSITÉ CARLETON DE OTTAWA. IL EST MEMBRE DE L ORDRE DES TECHNOLOGUE DU QUÉBEC, DU (NFPA) NATIONAL FIRE PROTECTION ASSOCIATION, DE (ATPIQ) ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN PRÉVENTION INCENDIE DU QUÉBEC, DU (CMEICI) CORPORATION DES MAÎTRE ENTREPRENEURS EN INSTALLATION CONTRE L INCENDIE DU QUÉBEC, DU (ACAI-CFAA) ASS. CAN. EN ALARME- INCENDIE, MEMBRE TECHNIQUE DU COMITÉ CANADIEN SUR LE PARASISMIQUE CSA S832 ET DU (SFPE) SOCIETY OF FIRE PROTECTION ENGINEER DONT IL EST LE PRÉSIDENT Sortant et directeur général DU CONSEIL ST-LAURENT, ORGANISATEUR DES ACTIVITÉS DU SFPE.

3 MISE EN GARDE AUX PARTICIPANTS IL EST FACILE DE FAIRE DES MAUVAISES INTERPRÉTATIONS, LES EXTRAITS ET LES PARTIES D EXTRAITS QUI PROVIENNENT DU CODE DU BÂTIMENT 2005 OU AUTRES ET QUI ONT SERVI POUR LA PRÉSENTATION, NE PEUVENT PAS ÊTRE PRIS SÉPARÉMENT, VOUS DEVEZ TOUJOURS VOUS RÉFÉRER AU CODE DU BÂTIMENT 2005 DANS SON ENSEMBLE.

4 Gicleurs versus SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION - OBLIGATION SELON LE CODE DE CONSTRUCTION - QUELS ACCESSOIRES ET ÉQUIPEMENTS QUI DEVRAIENT ÊTRE SUPERVISÉS?

5 Panneau d alarme incendie? Code national du bâtiment PARTIE Système de détection et d alarme incendie PARTIE Système d alarme incendie exigé

6 Panneau d alarme incendie? Code national du bâtiment 2005 PARTIE Système de détection et d alarme incendie

7 CNB 2005 Qc CNB 2010

8

9 CNB 2005 Qc CNB 2010

10 CNB 2005 Qc CNB 2010 =

11 CNB 2005 Qc Gicleurs vs

12 Panneau d alarme incendie? Code national du bâtiment 2005 PARTIE Système d alarme incendie exigé

13 CNB 2010 Le CNB 2005 Qc ne mentionne pas les bâtiments protégés par gicleurs

14 Panneau d alarme incendie? Code national du bâtiment 2005 AUTRES PARTIES DU CODE

15 CNB 2005 Qc et 2010

16 CNB 2005 Qc et 2010 Gicleurs vs

17 CNB 2005 Qc et 2010

18 CNB 2005 Qc et 2010

19 QUELS ACCESSOIRES ET ÉQUIPEMENTS QUI SERONT SUPERVISÉS?

20

21

22 Entrée d eau avec un Dispositif Antirefoulement (DAr)

23 Interrupteur de fin de course pour robinet à bille de la ligne d alarme

24 Entrée d eau avec un Dispositif antirefoulement (DAr)

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34 Pompe - incendie

35 Pompe - incendie NFPA 20 VIENT DICTER CE QUE NOUS AVONS BESOIN COMME SIGNAUX D ALARME ET DE DÉRANGEMENT (TROUBLE) SELON CNB 2005 Qc, )

36 POMPE INCENDIE CONTACTS D'ALARME DE TÉMOIN À DISTANCE Des contacts d'alarme sec (SPDT) nominale de 8A - 250VAC pour signaler à distance doivent être prévu pour les conditions suivantes; Moteur en marche (X2) Sélecteur principale en position Auto Sélecteur principale en position Manuel ou Hors Alarme commune salle mécanique (niveau d eau, température du local) Alarme commune trouble engin (niveau de combustible, batterie) Alarme commune default contrôleur (chargeur à batterie, etc..)

37 POMPE INCENDIE INDICATEURS D'ÉTAT ET ALARME VISUELLE L'interface opérateur à écran tactile sera indiquer visuellement les alarmes suivantes et de différencier la criticité par code couleur: Engin en marche Position du sélecteur principale Essai périodique Cycle de démarrage Survitesse Basse pression d huile Haut temperature de l engin Refus de démarrer Haut niveau carburant Default batterie #1 et #2

38 POMPE INCENDIE SUITE Defaut de charge batteries #1 et #2 Alimentation CA disponible Defaut pendant la marche Basse temperature salle mécanique Basse pression du système (décharges) Haute pression du système (décharges) Bas niveau de carburant Fuite réservoir de carburant Bas niveau du réservoir d eau Seuil de départ pour cycle d essai pas atteint Vérification électrovanne du cycle d essai Défaut du capteur de pression Pompe en demande

39

40 Indicateur de basse température Indicateur de niveau d eau Réservoir pour l eau d incendie

41 Panneau de contrôle de la pompe incendie diesel Indicateur de niveau de combustible

42 Pour les locaux des systèmes de gicleurs et Salle des Pompes Détecteur de basse température

43

44 IL EST FORTEMENT RECOMMANDÉ DE FAIRE LES INSPECTIONS DU SYSTÈME D ALARME- INCENDIE AVEC LES MÉCANICIENS EN PROTECTION-INCENDIE

45 L ALARME-INCENDIE ET LES GICLEURS AUTOMATIQUES FONT UNE ÉQUIPE DU TONNERRE

46 PÉRIODE DE QUESTIONS

47 MERCI DE VOTRE ATTENTION

48

49

PGA EXPERTS INC. Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT LES SYSTÈMES COUPE-FEU SONT ILS NÉCESSAIRES AU QUÉBEC?

PGA EXPERTS INC. Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT LES SYSTÈMES COUPE-FEU SONT ILS NÉCESSAIRES AU QUÉBEC? PGA EXPERTS INC Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT LES SYSTÈMES COUPE-FEU SONT ILS NÉCESSAIRES AU QUÉBEC? ACAI CFAA 14 novembre 2013 Présentation du Conférencier GILLES CARRIER T.P. EST UN FINISSANT DU COLLÈGE

Plus en détail

GFD GFD. Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur

GFD GFD. Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur GFD MODÈLE Appareil de Commande de Pompe à Incendie à Moteur Diesel Technologie à micro-processeur GFD MODÈLE AFFICHEUR ET ÉCRAN NUMÉRIQUE Batterie 1 Batterie 2 Pression Volt. Courant Mode Arrêt Départ

Plus en détail

MODÈLE: GPD CONTRÔLEUR DE MOTEUR DIESEL POUR POMPES À INCENDIE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION

MODÈLE: GPD CONTRÔLEUR DE MOTEUR DIESEL POUR POMPES À INCENDIE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION PROJET: CLIENT: INGÉNIEUR: FABRICANT DE POMPES: MODÈLE: GPD CONTRÔLEUR DE MOTEUR DIESEL POUR POMPES À INCENDIE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION CONTENU: BROCHURE DIMENSIONS SCHÉMAS DE CÂBLAGE CONNEXIONS

Plus en détail

SÉMINAIRE TECHNIQUE CONNECTEZ -VOUS. Section Québec. Mardi 10 novembre 2015, dès 7h Centre des congrès Renaissance

SÉMINAIRE TECHNIQUE CONNECTEZ -VOUS. Section Québec. Mardi 10 novembre 2015, dès 7h Centre des congrès Renaissance SÉMINAIRE TECHNIQUE 2015 Section Québec CONNECTEZ -VOUS Mardi 10 novembre 2015, dès 7h Centre des congrès Renaissance les EXPOSANTS Le Séminaire Technique de l ACAI 2015 est fier de vous annoncer que plusieurs

Plus en détail

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes!

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! Séminaire technique ACAI/CFAA 2013 section Québec Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! L Association Canadienne d Alarme Incendie ////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////

Plus en détail

Documents techniques pour soumission

Documents techniques pour soumission Projet: Client: Ingénieur: Manufacturier de pompe: Documents techniques pour soumission Modèle GPD Démarreur de moteur diesel Contenu: Données techniques pour soumission Dimensions et poids Schéma de cablage

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Numéro 2 Aon Parizeau Inc. LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Dans ce bulletin Préambule Entretien des systèmes de gicleurs

Plus en détail

MODÈLE: APE PANNEAU D ALARME POUR LA SURVEILANCE À DISTANCE D UNE POMPE CONTRE INCENDIE ÉLECTRIQUE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION

MODÈLE: APE PANNEAU D ALARME POUR LA SURVEILANCE À DISTANCE D UNE POMPE CONTRE INCENDIE ÉLECTRIQUE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION PROJET: CLIENT: INGÉNIEUR: FABRICANT DE POMPES: MODÈLE: APE PANNEAU D ALARME POUR LA SURVEILANCE À DISTANCE D UNE POMPE CONTRE INCENDIE ÉLECTRIQUE ENSEMBLE DE DESSINS POUR APPROBATION CONTENU: BROCHURE

Plus en détail

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie Séminaire technique ACAI 14 novembre 2013 Par : Pierre Noël STRUCTURE DE LA NORME Les réseaux avertisseurs d incendie doivent

Plus en détail

Données techniques système start/stop automatique AT206

Données techniques système start/stop automatique AT206 EUROPOWER manuel AT206 1 1. Description tableau AT206 Avec ce système vous pouvez contrôler toutes les fonctions d un groupe. Le module commande le fonctionnement du moteur diesel ou essence du groupe

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Nous sommes à l écoute de nos clients et de leur objectif budgétaire tout en priorisant produits et services de qualité.

Nous sommes à l écoute de nos clients et de leur objectif budgétaire tout en priorisant produits et services de qualité. Historique Fondée par deux passionnés qui ont acquis une grande expérience au sein d une entreprise connue et réputée, TAG Automation et Contrôle démarre ses activités en début d année 2001. L entreprise

Plus en détail

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Plan de présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES ALARMES NON FONDÉES

LA RÉDUCTION DES ALARMES NON FONDÉES Séminaire technique ACAI / CFAA 2013 Section Québec LA RÉDUCTION R DES ALARMES NON FONDÉES Yvan Chassé ministère de la Sécurité publique Association canadienne de l alarme incendie Section Québec Montréal,

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07

PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Attestation d études collégiales (AEC) PRÉVENTION DES INCENDIES - JCC.07 Formation en classe virtuelle et en classe traditionnelle à temps partiel de jour Prévention des incendies JCC.07 Type de sanction

Plus en détail

Réalisation des plans et devis Réseaux d alarme incendie

Réalisation des plans et devis Réseaux d alarme incendie Réalisation des plans et devis Réseaux d alarme incendie Présentation au colloque ACAI Par Rolland P. Blais, ing 2014-11-12 ACAI 1 Contenu de la présentation La place des réseaux d alarme incendie en construction;

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE B Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I NOVEMBRE 2000 DIRECTIVE TABLE DES MATIÈRES ARTICLE PAGE Résumé... 2 1.0 OBJET... 3 2.0 CONTEXTE... 3 3.0 CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ... 3 3.1

Plus en détail

SGE EXIGENCES PARTICULIÈRES AU SITE ET SÉQUENCES DE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES

SGE EXIGENCES PARTICULIÈRES AU SITE ET SÉQUENCES DE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES Page 1 de 8 1. GÉNÉRALITÉS 1.1. SOMMAIRE 1.1.1. Contenu de la section Description narrative détaillée de la séquence de fonctionnement de chaque système, y compris les périodes d'étagement et les calendriers

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING)

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LIEU: Sandman Hotel ( Près de la station de métro ) 999 rue de Sérigny Longueuil, QC, CANADA J4K 2T1 http://www.sandmanhotels.com/fr/hotel/quebec/montreal

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

Nouvelle version 1.14.0.0 1.4.0.0

Nouvelle version 1.14.0.0 1.4.0.0 Notes de mise à jour dss V1.7.0 Les notes de mise à jour (SRN) rendent compte des modifications apportées au logiciel et des mises à jour de produits aizo existants pouvant être effectuées par le consommateur

Plus en détail

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 Réunion d information Les séparations coupe-feu de conduits de

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

LES ALARMES INCENDIE NON

LES ALARMES INCENDIE NON LES ALARMES INCENDIE NON FONDÉES 90 SECONDES POUR UNE PROTECTION SANS FAUSSE NOTE! Yvan Chassé Gouvernement du Québec Québec, le 18 février 2015 Plan de la présentation Groupe de travail sur les alarmes

Plus en détail

WWW.ACAI.CA WWW.CFAA.CA

WWW.ACAI.CA WWW.CFAA.CA WWW.ACAI.CA WWW.CFAA.CA ACAI - Notre historique - CFAA Introduction du formateur Monsieur Sylvain Desgroseilliers est directeur des ventes pour la compagnie Mircom. Il cumule 38 années d expérience dans

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

MANUEL POUR L UTILISATEUR

MANUEL POUR L UTILISATEUR MANUEL POUR L UTILISATEUR MD2400L centrale de détection incendie analogique & adressable Résumé pour l utilisateur. 02-2014 LIMOTEC bvba Bosstraat 21 B 8570 Vichte Tel +32 (0) 56 650 660 www.limotec.be

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS AU CANDIDAT POUR L EXAMEN EN MÉCANIQUE DE MACHINES FIXES- PRODUCTION D ÉNERGIE- CLASSE 4

RENSEIGNEMENTS AU CANDIDAT POUR L EXAMEN EN MÉCANIQUE DE MACHINES FIXES- PRODUCTION D ÉNERGIE- CLASSE 4 RENSEIGNEMENTS AU CANDIDAT POUR L EXAMEN EN MÉCANIQUE DE MACHINES FIXES- PRODUCTION D ÉNERGIE- CLASSE 4 AVIS : LE PRÉSENT DOCUMENT EST PUBLIÉ À TITRE INDICATIF. LES NORMES, PROCÉDURES ET EXAMENS SONT MODIFIÉS

Plus en détail

GUIDE. de formations. www.aemq.com

GUIDE. de formations. www.aemq.com GUIDE de formations www.aemq.com FORMATIONS OFFERTES PAR L AEMQ F1 Notions de base d un ouvrage en maçonnerie F2 Gestion et techniques de mise en place d éléments de maçonnerie (GTMPEM) F3 Notions d entrepreneuriat

Plus en détail

Alarme SIMON TP N 2: Installation et configuration du système

Alarme SIMON TP N 2: Installation et configuration du système Etude des systèmes Alarme SIMON TP N 2 Installation et configuration du système Document élève Alarme SIMON TP N 2: Installation et configuration du système Compétences visées Savoirs associés C2.1 Faire

Plus en détail

DEMARCHE GENERALE DE MAINTENANCE PREVENTIVE D UN SSI

DEMARCHE GENERALE DE MAINTENANCE PREVENTIVE D UN SSI DEMARCHE GENERALE DE MAINTENANCE PREVENTIVE D UN SSI Mise en situation Vous devez réaliser la maintenance de l'alarme incendie. Objectif Effectuer la maintenance de l'alarme incendie. Compléter le compte

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa version 2.0 Qu est-ce que la CMMTQ, d où vient elle, quel est son statut et son rôle. La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa

Plus en détail

Formations publiques Janvier 2013

Formations publiques Janvier 2013 Formations publiques Janvier 2013 L Assurance du risque agricole Robert Branchaud, PAA, Optimum Assurance Agricole inc. Cette formation traitera de l organisation, du fonctionnement et des spécificités

Plus en détail

MD741 CENTRAL DE DETECTION DE GAZ A 1 ZONE

MD741 CENTRAL DE DETECTION DE GAZ A 1 ZONE HG0741F01D Pag. 1/8 MD741 CENTRAL DE DETECTION DE GAZ A 1 ZONE MANUEL D UTILISATEUR Bosstraat 21 8570 Vichte Tel: +32 (0)56 650 660 Fax: +32 (0)56 70 44 96 E-mail : sales@limotec.be www.limotec.be HG0741F01D

Plus en détail

Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie

Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie Par : Date : Éric Gagnier Conseiller technique en plomberie Montréal, le 22 février 2012 Plomberie Code construction et Code de sécurité. Polybuthylène

Plus en détail

Mécanicienne en protection-incendie

Mécanicienne en protection-incendie Mécanicienne en protection-incendie Le plan de formation des apprentissages (mécanicienne en protection incendie) Les tâches du métier de mécanicienne en protection incendie Tâche 1 : Installer des

Plus en détail

Table des matières. Page

Table des matières. Page Enquête salariale Table des matières Contexte et objectifs.... 2 Méthodologie. 3 Sommaire exécutif...... 4 Résultats détaillés... 10 Rémunération globale selon la fonction occupée 11 Rémunération globale

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

ECS 2/4/8/16 Réf. : 310 100 / 310 110 / 310 120 / 310 130 Notice exploitant

ECS 2/4/8/16 Réf. : 310 100 / 310 110 / 310 120 / 310 130 Notice exploitant N O T I C E ECS 2/4/8/16 Réf. : 310 100 / 310 110 / 310 120 / 310 130 Notice exploitant ATTENTION : CONTRAT D ENTRETIEN Toute installation de détection doit faire l objet d un contrat d entretien par un

Plus en détail

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24 Les Entreprises Roger Boisvert Inc Système de sécurité (819) 563-5404 313 rue Des Aulnes. Sherbrooke (PQ) J1G 4S1 Service personnalisé depuis 1992 Manuel d instruction Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832

Plus en détail

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles DESCRIPTION DE POSTE I IDENTIFICATION DE L'EMPLOI Titre : Statut : Supérieur immédiat : Direction : technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL EXIGENCES 2015-2016 FOURNISSEURS DE SERVICES Préparé par : Comité SGO Dernière mise à jour : Mars 2013 EXIGENCES

Plus en détail

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous?

ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? ALAIN OUELLETTE ÉCOLE POLYTECHNIQUE Sécurité incendie où en sommes nous? 8 ÉLÉMENTS IMPORTANTS 1-Nouveaux règlements et fusions municipales 2-Système d alarme à une ou deux étapes 3-Évacuation incendie,

Plus en détail

HYBRIDE : ÉLÉMENTS SPÉCIFIQUES POUR CARROSSIERS

HYBRIDE : ÉLÉMENTS SPÉCIFIQUES POUR CARROSSIERS HYBRIDE : ÉLÉMENTS SPÉCIFIQUES POUR CARROSSIERS Le développement de ce nouveau cours a été rendu possible grâce au partenariat des acteurs suivants œuvrant dans le secteur de la formation continue au sein

Plus en détail

T.P. 4 : Contrôler les alimentations et masse du calculateur «Gestion moteur»

T.P. 4 : Contrôler les alimentations et masse du calculateur «Gestion moteur» T.P. 4 : Contrôler les alimentations et masse du calculateur «Gestion moteur» Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre

Plus en détail

CMSI 8 Réf. : 320 100 Notice exploitant

CMSI 8 Réf. : 320 100 Notice exploitant N O T I C E CMSI 8 Réf. : 320 100 Notice exploitant Fonction Type Zone de sécurité 1 2 3 4 5 6 7 8 Signification des voyants et commandes en face avant Voyant SOUS TENSION Voyant vert. S'allume quand le

Plus en détail

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1

MANUEL DU CONDUCTEUR. www.fogmaker.com Art. No. 8012-006. Édition 2.1 MANUEL DU CONDUCTEUR www.fogmaker.com Art. No. 8012-006 Édition 2.1 1. Description général Ce bus est équipé d'un système automatique d'extinction d'incendie et de chauffage du moteur. Le système est activé

Plus en détail

Connect2Home Guide utilisateur

Connect2Home Guide utilisateur Connect2Home Guide utilisateur Table des matières Introduction... 2 Connect2Home pour iphone... 4 Paramètres utilisateur... 7 Paramètres d alarme... 8 Paramètres d alerte... 9 Paramètres d accessoires...

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

C L A V I E R D I S T A N T M U L T I F O N C T I O N S K P 3 S

C L A V I E R D I S T A N T M U L T I F O N C T I O N S K P 3 S C L A V I E R D I S T A N T M U L T I F O N C T I O N S K P 3 S INTRODUCTION Le KP-3S est un clavier numérique multi-utilisateurs pour la LS-30. Il contrôle l unité centrale à distance ainsi que les éclairages

Plus en détail

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 Dossier maintenance Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 CONTRAT D'ABONNEMENT MAINTENANCE Contrat n : Du : Société prestataire

Plus en détail

Portier Vidéo Sans Fil Manuel d Utilisation

Portier Vidéo Sans Fil Manuel d Utilisation Portier Vidéo Sans Fil Manuel d Utilisation --------------------------------------------------------------------------------------------- Merci de lire attentivement avant d installer votre système de

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène)

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène) Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène) Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.5 Génératrice d urgence (Groupe

Plus en détail

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE TP N 1 ALARME DOMESTIQUE FILAIRE Page 1 sur 13 SOMMAIRE DECE DES COMPOSANTS CONSTITUANT L Fiche contrat... page 3/17 Mise en situation... page 4/17 TRAVAIL DEMANDE :... page 5/17 Questions 1&2 : Identifier

Plus en détail

Les avantages de faire appel aux services d un ingénieur.

Les avantages de faire appel aux services d un ingénieur. Les avantages de faire appel aux services d un ingénieur. Présentation au colloque ACAI 10 nov 2015 Par: Michele Taddeo, ing., CRM ACAI 1 Contenu de la présentation Qu est ce que l ACAI demande ou a besoin?

Plus en détail

MANUEL DE L USAGER CAPTEUR DE FUITES 101

MANUEL DE L USAGER CAPTEUR DE FUITES 101 MANUEL DE L USAGER CAPTEUR DE FUITES 101 Merci d avoir choisi un capteur de fuites 101 de CDL. Nos 40 années d expérience au service des acériculteurs garantie que vous avez acquis un équipement performant

Plus en détail

Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture

Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture Étapes à suivre Lisez attentivement les instructions accompagnant ce formulaire. Ce formulaire doit être soumis à chaque

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE COMPÉTENCES 13.4 - Entrepreneur en systèmes localisés d extinction d incendie DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer»

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Le est heureux de présenter son premier Séminaire. Ce séminaire destiné aux intervenants du secteur public, de l'enquête en recherche et cause de circonstance

Plus en détail

ODYSSEY : Lunettes Actives 3D DLP Link. Manuel d utilisation. EYES TRIPLE SHUT (E3S). Tous Droits Réservés. 1 www.eyes3shut.com

ODYSSEY : Lunettes Actives 3D DLP Link. Manuel d utilisation. EYES TRIPLE SHUT (E3S). Tous Droits Réservés. 1 www.eyes3shut.com ODYSSEY : Lunettes Actives 3D DLP Link Manuel d utilisation EYES TRIPLE SHUT (E3S). Tous Droits Réservés. 1 www.eyes3shut.com SOMMAIRE Premiers Pas 3 Installation des lunettes ODYSSEY 4 Apprendre à connaître

Plus en détail

Solutions Laboratoires

Solutions Laboratoires Solutions Laboratoires Créons le Bien-Être Solutions Laboratoires Des espaces de travail sûrs et fonctionnels pour les professionnels des laboratoires. 2 Les solutions Halton Vita offrent une gestion intelligente

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.5 Protection incendie

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.5 Protection incendie Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 4. Mécanique 4.5 Protection incendie Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.5 Protection incendie... 1 4.5.1 Contexte... 1 4.5.2

Plus en détail

CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES

CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES GENERALITES Les installations électriques courant forts (haute et basse tensions) et courants faibles

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

Connect2Home. Guide utilisateur

Connect2Home. Guide utilisateur Connect2Home Guide utilisateur Table des matières Introduction... 2 Connect2Home pour iphone... 4 Paramètres utilisateur... 7 Paramètres d alarme... 7 Paramètres d alerte... 8 Paramètres d accessoires...

Plus en détail

Les turbocompresseurs

Les turbocompresseurs Les turbocompresseurs Conseils de montage n 4: le moteur P.S.A. DV6 1,6 hdi 75, 90 et 110 cv 1 RAPPEL : le turbocompresseur n est pas une pièce d usure, son changement est dû à une avarie moteur, des défauts

Plus en détail

Chaudière sol gaz condensation. Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO. Notice d utilisation 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01

Chaudière sol gaz condensation. Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO. Notice d utilisation 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01 Chaudière sol gaz condensation Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière sol gaz Condens 4500 FM de

Plus en détail

8.3.1. Modèle de registre de sécurité

8.3.1. Modèle de registre de sécurité 8.3.1. Modèle de registre de sécurité Dans les établissements/associations recevant du public, doit être tenu un registre de sécurité incendie, sur lequel sont reportés les renseignements indispensables

Plus en détail

Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux»

Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux» Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux» N 2 - Octobre 2015 Introduction Dans notre premier bulletin d information, nous vous avons présenté le contexte réglementaire dans lequel

Plus en détail

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Avant-propos Obligation légale de la déclaration de travaux de plomberie La déclaration de travaux en plomberie avait auparavant pour

Plus en détail

Système de détection de fuites

Système de détection de fuites Système de détection de fuites 7:0 Système de détection de fuites L objectif du système de détection de fuites est: La détection des fuites La localisation des fuites Détecter les déviations (comparaison

Plus en détail

SONDES de DETECTION PF

SONDES de DETECTION PF L installation, la mise en service initiale et la maintenance des sondes de détection doivent être réalisées par un personnel qualifié. Si vous souhaitez que la mise en service des sondes de détection

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques

Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques Fi che te chnique d en treti en pr é ven ti f Commandes et dispositifs de sécurité des chaudières automatiques Il est primordial, pour rendre le fonctionnement des chaudières automatiques (bouilloires)

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques

BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION. Applications pédagogiques BANC D ESSAI D UNE TURBINE GAZ AXIALE / MOTEUR A REACTION Applications pédagogiques - Etude du fonctionnement d une turbine à gaz comme moteur à réaction avec identification de l ensemble des composants

Plus en détail

Contenu de la boîte. Smart Baby Monitor Sac de transport Support lit de bébé. Bloc d'alimentation + 3 adaptateurs locaux. Manuel utilisateur

Contenu de la boîte. Smart Baby Monitor Sac de transport Support lit de bébé. Bloc d'alimentation + 3 adaptateurs locaux. Manuel utilisateur Smart Baby Monitor Manuel utilisateur Contenu de la boîte Smart Baby Monitor Sac de transport Support lit de bébé 2 Batterie Li-ion Bloc d'alimentation + 3 adaptateurs locaux Manuel utilisateur Merci d

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS Allumer le PDA. Présentation du Menu Principal...2 Fonctions de CAPTOR-S...3 Première connexion : configuration de comparateurs...3 Configurer un nouveau moyen de contrôle...4 Créer

Plus en détail

Système Sécurité Incendie

Système Sécurité Incendie Prérequis : - SSI : structure, mise en service. - Type de maintenance «préventive, curative». Compétence(s) : C2 13 : Réaliser une intervention de maintenance. C4 7 : Rendre compte par écrit de l intervention.

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

INTERVENTIONS PARTIE VI

INTERVENTIONS PARTIE VI PARTIE VI VI.1 VI.2 DIRECTIVES D INTERVENTION Pendant le fonctionnement il peut arriver que la machine s arrête et/ou ne fonctionne pas correctement. Il faudra donc intervenir et agir de la façon suivante:

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal, Qc

Plus en détail

La prévention des risques assurés. 13 septembre 2012

La prévention des risques assurés. 13 septembre 2012 1 La prévention des risques assurés 13 septembre 2012 2 Sinistralité. Risques assurés Différentes sources de sinistres : Mesures de prévention et de protection Quel soutien peut apporter Groupama Sinistralité

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Informations 2. Isonivelage 3. Portes 4. Marquage d étage 5. Caractéristiques de la cabine 6. Boutons au palier 7. Sécurité fonctionnelle 8. Appareils élévateurs 9. Types

Plus en détail

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Protégezvous! Le monoxyde de carbone est un gaz toxique présent dans votre maison il peut tuer rapidement INODORE INCOLORE SANS SAVEUR Pourquoi

Plus en détail

Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460

Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460 Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460. Congrès Bitume Québec 22 Mars 2013 Présenté par Éric Deschênes ing. 1 Statistiques Répartition annuelle des

Plus en détail

L ÉPURATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES : Portrait de l industrie et cadre réglementaire (no 1)

L ÉPURATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES : Portrait de l industrie et cadre réglementaire (no 1) L ÉPURATION DES EAUX RÉSIDENTIELLES : Portrait de l industrie et cadre réglementaire (no 1) Agenda de présentation 1. Définitions et principes élémentaires 2. L industrie de l assainissement décentralisé

Plus en détail

PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE

PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE PRÉSENTATION DES BESOINS DE LA FUTURE USINE IFFCO CANADA iffcocan.com Structure de la maîtrise d ouvrage IFFCO Canada Ganotec Inc. Kiewit OSBL OSBL :autres systèmes supportant le procédé Maire Tecnimont

Plus en détail

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail